L’intérêt de faire des gammes?

Théorie, jeu, répertoire, enseignement, partitions

Modérateur : Modérateurs

Tchege
Messages : 69
Enregistré le : mer. 06 mai, 2020 23:28
Mon piano : Yamaha C3X Disklavier

L’intérêt de faire des gammes?

Message par Tchege »

Bonjour à tous,

Ayant (enfin) pu acquérir un piano avec un systeme silent, je me remet au travail technique de fond sur ce bon vieux Hanon. (Histoire d’éviter d’embêter ma femme et mes voisins!)

Je travaille principalement les partie 2 et 3, sans excès: je fais deux à trois sceance de 30min-45min de piano par jour, et je les commence par 2 exercice d’Hanon en faisant un roulement du début de la partie 2 à la fin de la 3.

Reste qu’en 20 ans de piano, il y a un exercice auquel je ne me suis jamais livré: les gammes. J’ai vraiment du mal à saisir l’intérêt d’apprendre par cœur des doigtés sur 2,3 et 4 octaves dans 24 tons. Est ce que je passe à côté de quelque chose? Ça a un intérêt particulier lorsqu’on n’est plus débutant? Apprendre certaines gammes est plus utile que d’autres ?

Je pense qu’il me faudrait quelques mois pour apprendre tout ça, au détriment d’autres exercices qui me semble un peu plus utiles, ou au détriment du travail sur de vraie pièces, donc si ça n’a pas d’intérêt majeur autre les auditions de conservatoire autant que je sois prévenu :mrgreen: :shock:
Tatafanfan
Messages : 1118
Enregistré le : mer. 05 avr., 2017 8:51
Mon piano : RIPPEN après deux numériques et un autre
Localisation : Boul'Bill' (Ile de France Ouest)

Re: L’intérêt de faire des gammes?

Message par Tatafanfan »

Tchege a écrit : sam. 21 nov., 2020 2:24 Bonjour à tous,


Reste qu’en 20 ans de piano, il y a un exercice auquel je ne me suis jamais livré: les gammes. J’ai vraiment du mal à saisir l’intérêt d’apprendre par cœur des doigtés sur 2,3 et 4 octaves dans 24 tons. Est ce que je passe à côté de quelque chose?
Et bien par exemple, lorsqu'on en est à sa 3ème année de piano (pour vieille adulte débutante alors!) lorsque le prof' fait "attaquer le 1er mouvement de la sonate K545 de Mozart, on ne se pose même pas la question!
:twisted: :twisted: :twisted:
J'ai appris que la voie du progrès n'était ni rapide ni facile.
Marie Curie
princebleu
Messages : 281
Enregistré le : mer. 01 oct., 2008 9:49

Re: L’intérêt de faire des gammes?

Message par princebleu »

Pour moi les gammes servent surtout pour écrire des morceaux et improviser (si on a pas d'oreille) ou si l'on souhaite changer de tonalité par exemple pour un chanteur, le morceau est trop haut, il faut le baisser de 2 tons, bien faut que tout le monde dans les musiciens puissent le faire afin de se mettre au niveau du chanteur.
Après si tu prends un morceau déjà écrit et que tu ne souhaites pas le transposer dans une autre tonalité mais juste le jouer comme il est écrit, je te dirai regarde l'armature et en gros ça fera l'affaire.
fritz
Messages : 30
Enregistré le : ven. 13 nov., 2020 23:37
Mon piano : Yamaha U3

Re: L’intérêt de faire des gammes?

Message par fritz »

J'ai dû mal à comprendre qu'on puisse trouver plus d'intérêt au Hanon qu'aux gammes. Personnellement j'aime bien monter des gammes en guise d'échauffement et enchaîner avec une pièce techniques type Czerny, c'est quand même plus varié et musicalement sans être du Chopin c'est tout de même plus agréable à l'oreille
Nayti
Messages : 104
Enregistré le : ven. 17 juil., 2020 15:53
Mon piano : Yamaha p45

Re: L’intérêt de faire des gammes?

Message par Nayti »

Personnellement en tant que débutant ça m'a permis de développer beaucoup de force et d'articulation, en les jouant soit à vitesse modérée mais avec beaucoup de poids, soit vite.
Avatar du membre
Chtilli
Messages : 1253
Enregistré le : jeu. 12 juil., 2018 23:09
Mon piano : KAWAI ES8 - Young Chang GS-175
Localisation : Puy-de-Dôme

Re: L’intérêt de faire des gammes?

Message par Chtilli »

Pour avoir une bonne connaissance du clavier et savoir se repérer dans des morceaux qui utilisent à peu près tous ces gammes, de plus les doigtés officiels ne servent pas qu'à s'exercer, on les retrouve dès qu'il y a par exemple un trait à exécuter dans un morceau, pour moi la question serait plutôt : est-il important de travailler l'intégralité des gammes ? Je pense que oui, c'est un raccourci, on ne se retrouve pas démuni quand on doit exécuter une gamme dans un morceau, mais on peut raisonner à l'inverse, et ne travailler les gammes qu'en fonction des besoins (p. ex. la gamme de mi majeur à la fin du nocturne 20 de Chopin, après avoir travaillé ce morceau, on devient spécialiste de mi majeur)
Avatar du membre
Marcel Patulacci
Messages : 481
Enregistré le : jeu. 29 août, 2019 11:16
Mon piano : Yamaha C1X SH

Re: L’intérêt de faire des gammes?

Message par Marcel Patulacci »

Tchege a écrit : sam. 21 nov., 2020 2:24 Je travaille principalement les partie 2 et 3, sans excès: je fais deux à trois sceance de 30min-45min de piano par jour, et je les commence par 2 exercice d’Hanon en faisant un roulement du début de la partie 2 à la fin de la 3.

Reste qu’en 20 ans de piano, il y a un exercice auquel je ne me suis jamais livré: les gammes. J’ai vraiment du mal à saisir l’intérêt d’apprendre par cœur des doigtés sur 2,3 et 4 octaves dans 24 tons.
Normalement si tu travailles le Hanon, de toute façon, tu vas vite tomber sur des gammes, dans tous les tons, en tierces, en sixtes, en octaves et dans tous les sens !

Je le travaille aussi en ce moment, j'ai fait rapidement la partie 1. Je suis dans la partie 2, je monte chaque exercice à 100 à la noire puis je passe au suivant. Ça peut prendre plusieurs jours... :mrgreen:
Tchege
Messages : 69
Enregistré le : mer. 06 mai, 2020 23:28
Mon piano : Yamaha C3X Disklavier

Re: L’intérêt de faire des gammes?

Message par Tchege »

Marcel Patulacci a écrit : sam. 21 nov., 2020 12:59
Tchege a écrit : sam. 21 nov., 2020 2:24 Je travaille principalement les partie 2 et 3, sans excès: je fais deux à trois sceance de 30min-45min de piano par jour, et je les commence par 2 exercice d’Hanon en faisant un roulement du début de la partie 2 à la fin de la 3.

Reste qu’en 20 ans de piano, il y a un exercice auquel je ne me suis jamais livré: les gammes. J’ai vraiment du mal à saisir l’intérêt d’apprendre par cœur des doigtés sur 2,3 et 4 octaves dans 24 tons.
Normalement si tu travailles le Hanon, de toute façon, tu vas vite tomber sur des gammes, dans tous les tons, en tierces en sixtes et dans tous les sens !
Oui c’est la seule partie que je saute à chaque fois :lol:

Merci pour vos retours.

J’en retiens que l’intérêt est surtout musical, pour la compo, les impro et l’accompagnement. Ce sont effectivement des domaines dans lesquels je ne suis pas bon du tout, et le travail des gammes pourrait être un bon point de départ! Merci :)

Concernant les questions sur pourquoi je travaille tout le Hanon sauf les gammes, c’est vraiment une question de technique et d’indépendance des doigts. Les exercices de trilles et de tremolo me semblent vraiment indispensables, et d’une façon générale la quête d’une independance et d’une égalité parfaite entre les doigts me semble infinie. J’ai l’impression que je ne serai jamais satisfait, et des morceaux comme le moment musical 4 de Rachma me le rappellent à chaque fois :cry:
eboris_ebenus
Messages : 290
Enregistré le : mar. 21 avr., 2020 10:33
Localisation : Lutetia

Re: L’intérêt de faire des gammes?

Message par eboris_ebenus »

Pour vérifier rapidement que l'accordeur a fait du bon travail.
Avatar du membre
Jacques Béziat
Messages : 2865
Enregistré le : mer. 27 janv., 2016 6:23
Mon piano : Clavinova CLP-675 + orgue Content D2430

Re: L’intérêt de faire des gammes?

Message par Jacques Béziat »

eboris_ebenus a écrit : sam. 21 nov., 2020 13:16 Pour vérifier rapidement que l'accordeur a fait du bon travail.
:lol:
« Être pianiste... n'est pas une profession. C'est une philosophie, un style de vie. »
Michelangeli
Avatar du membre
Pnce
Messages : 113
Enregistré le : mar. 13 févr., 2018 21:39
Mon piano : Yamaha
Contact :

Re: L’intérêt de faire des gammes?

Message par Pnce »

Argerich ne fait ni gamme ni exercice et elle s'en sort plutôt bien :)
Calle
Messages : 34
Enregistré le : dim. 12 janv., 2020 22:49
Mon piano : Yamaha P acoustique

Re: L’intérêt de faire des gammes?

Message par Calle »

Pnce a écrit : sam. 21 nov., 2020 19:36 Argerich ne fait ni gamme ni exercice et elle s'en sort plutôt bien :)

Martha Argerich est un cas particulier.
A deux ans et demi elle reproduit d’oreille, sur un piano droit, les mélodies que joue l’institutrice dans son jardin d’enfants.
A sept ans elle joue dans un même concert le Concerto no 20 en ré mineur de Mozart et le Premier Concerto de Beethoven.
Avec des telles capacités pour quoi s’ennuyer à faire des gammes ?
D’aileurs un de ses profs, Scaramuzza, avec qui elle suit des cours dès cinq ans [je cite] : « ne donnait jamais d’exercices de pure technique à ses élèves. Il estimait que les œuvres classiques étaient suffisamment pourvues en gammes, arpèges et difficultés en tout genre. Au contraire, les exercices peuvent assécher la technique et faire perdre en musicalité ce que l’on gagne en entraînement mécanique. Pour Scaramuzza, la moindre gamme devait être expressive et cela n’était possible, selon lui, qu’à l’intérieur de l’œuvre d’un Beethoven et non dans le devoir appliqué d’un Czerny ou d’un Hanon 2 ».
Je viens de regarder le concert que Martha Argerich avait donné à Varsovie (Chopin, concert n.1), vraiment spectaculaire, et le film que sa fille Stephanie a fait sur ses parents, surtout sur sa mère. Cette pianiste n’est pas vraiment une référence pour savoir si on doit faire des gammes ou pas.
Avatar du membre
Jacques Béziat
Messages : 2865
Enregistré le : mer. 27 janv., 2016 6:23
Mon piano : Clavinova CLP-675 + orgue Content D2430

Re: L’intérêt de faire des gammes?

Message par Jacques Béziat »

Calle a écrit : sam. 21 nov., 2020 22:16
Pnce a écrit : sam. 21 nov., 2020 19:36 Argerich ne fait ni gamme ni exercice et elle s'en sort plutôt bien :)

Cette pianiste n’est pas vraiment une référence pour savoir si on doit faire des gammes ou pas.
Tout à fait, une exception ne fait pas la règle, et la grande Argerich revient régulièrement comme référence « mais elle ne faisait pas de gammes ».
Cela me rappelle l'argument « Louis Armstrong/Django Reinhardt ne connaissait pas les notes », etc.... Ce qui n'est évidemment pas un argument contre le solfège pour tout le reste de la planète. :wink:
« Être pianiste... n'est pas une profession. C'est une philosophie, un style de vie. »
Michelangeli
Avatar du membre
quazart
Messages : 3070
Enregistré le : dim. 04 juin, 2017 0:06
Mon piano : Yamaha C1X, Kawai CA67
Localisation : Région parisienne et Côtes d'Armor

Re: L’intérêt de faire des gammes?

Message par quazart »

Chtilli a écrit : sam. 21 nov., 2020 10:16 Pour avoir une bonne connaissance du clavier et savoir se repérer dans des morceaux qui utilisent à peu près tous ces gammes, de plus les doigtés officiels ne servent pas qu'à s'exercer, on les retrouve dès qu'il y a par exemple un trait à exécuter dans un morceau, pour moi la question serait plutôt : est-il important de travailler l'intégralité des gammes ? Je pense que oui, c'est un raccourci, on ne se retrouve pas démuni quand on doit exécuter une gamme dans un morceau, mais on peut raisonner à l'inverse, et ne travailler les gammes qu'en fonction des besoins (p. ex. la gamme de mi majeur à la fin du nocturne 20 de Chopin, après avoir travaillé ce morceau, on devient spécialiste de mi majeur)
Bonne question à laquelle Chopin avait répondu différemment, en faisant travailler 4 ou 5 gammes représentant les configurations de base. De fait connaitre les 24 tonalités ne peut nuire, pas n'est pas forcément très utile non plus. Maitriser le principe est plus important que respecter toutes les combinaisons, d'autant qu'en situation, les doigtés standards ne sont pas forcément utilisables.
C'est un moyen terme intelligent au choix "gammes ou pas gammes"...
Ce qui ne me tue pas me rend plus fort (Nietzsche hein, pas F.Fillon...)

Mes enregistrements
Avatar du membre
Chtilli
Messages : 1253
Enregistré le : jeu. 12 juil., 2018 23:09
Mon piano : KAWAI ES8 - Young Chang GS-175
Localisation : Puy-de-Dôme

Re: L’intérêt de faire des gammes?

Message par Chtilli »

quazart a écrit : sam. 21 nov., 2020 23:16 les doigtés standards ne sont pas forcément utilisables.
pourtant j'ai entendu à plusieurs reprises dans mes cours : "c'est le doigté de la gamme", "utilise le doigté de la gamme", que je ne connaissais pas bien sûr
Avatar du membre
quazart
Messages : 3070
Enregistré le : dim. 04 juin, 2017 0:06
Mon piano : Yamaha C1X, Kawai CA67
Localisation : Région parisienne et Côtes d'Armor

Re: L’intérêt de faire des gammes?

Message par quazart »

Oui, mais dans une configuration qui s'y prête, il n'est pas bien difficile de reconstituer tout de suite le doigté de la gamme que tu n'as pas travaillée, c'est surtout une question de logique. Mais tu peux trouver une fraction de gamme où tu tombes, en fonction de ce qui précède, sur un doigté ne correspondant pas à ce ce que tu as appris... c'est plus gênant.
Un exemple frappant : dans le Molto Moderato de la sonate D960 de Schubert, dans le développement on trouve des arpèges en sol#m, si M et si b M avec passage de pouce obligé sur touches noires... tu es bien obligé de t'adapter, et de sortir de la routine qui ne te sers plus à rien...
Ou dans des oeuvres de Liszt notamment où pour aller vite il est plus efficace de ne pas passer le pouce mais déplacer la main...
Ce qui ne me tue pas me rend plus fort (Nietzsche hein, pas F.Fillon...)

Mes enregistrements
Avatar du membre
Chtilli
Messages : 1253
Enregistré le : jeu. 12 juil., 2018 23:09
Mon piano : KAWAI ES8 - Young Chang GS-175
Localisation : Puy-de-Dôme

Re: L’intérêt de faire des gammes?

Message par Chtilli »

d'accord, en tout cas il y a chez moi une nette différence entre les gammes que j'ai travaillées pour apprendre certains traits et les autres (mais toujours le fâcheux point commun du pouce qui joue trop fort et de l'annulaire qui joue trop faible, le dernier arrivant très souvent après le premier, ils forment un couple infernal... mais je dérive...)
Tatafanfan
Messages : 1118
Enregistré le : mer. 05 avr., 2017 8:51
Mon piano : RIPPEN après deux numériques et un autre
Localisation : Boul'Bill' (Ile de France Ouest)

Re: L’intérêt de faire des gammes?

Message par Tatafanfan »

Pnce a écrit : sam. 21 nov., 2020 19:36 Argerich ne fait ni gamme ni exercice et elle s'en sort plutôt bien :)
C'est ce qu'elle dit !
:arrow:
J'ai appris que la voie du progrès n'était ni rapide ni facile.
Marie Curie
Avatar du membre
Jacques Béziat
Messages : 2865
Enregistré le : mer. 27 janv., 2016 6:23
Mon piano : Clavinova CLP-675 + orgue Content D2430

Re: L’intérêt de faire des gammes?

Message par Jacques Béziat »

Je suis d'accord sur le fait que les gammes ne sont pas du tout une panacée ni une vérité universelle, puisqu'en effet en situation réelle elles ne sont jamais exécutées telles quelles, mais avec un doigté différent et avec des positions différentes.

Jouer les gammes sans savoir en même temps quelles notes sont jouées n'a pas de sens, cela revient à ne mémoriser que des positions, alors que bien évidemment on doit avoir en tête chaque note jouée !
Dans ce cas l'intérêt des gammes réside surtout dans l'acquisition des bons réflexes dans une tonalité donnée.
Par conséquent, je ne suis pas un fanatique des gammes, bien que je les impose à mes élèves pour les raisons que j'invoque : bien connaître les notes correspondant à la tonalité et savoir simplement au mieux les aligner à la file avec la gestion des touches noires, finalement ce n'est que cela !
Juste mon opinion sur la question. 8)
« Être pianiste... n'est pas une profession. C'est une philosophie, un style de vie. »
Michelangeli
Typé
Messages : 72
Enregistré le : dim. 21 déc., 2014 23:14
Mon piano : Kawai mp 11

Re: L’intérêt de faire des gammes?

Message par Typé »

Je pense qu'il vaut mieux travailler du répertoire, et faire sa technique dessus. C'est ce que je fais

Sinon ce qui peut être utile si ce n'est pas déjà acquis c'est enchainer sur seulement 1 octave en montée et descente les 12 gammes majeurs puis les 12 gammes mineurs.
J'avais fait ça au collège pour apprendre les gammes et je me les faisais ensuite mentalement sur le trajet du collège en marchant.
Répondre