Mazurkas, Ballade - Chopin....

Théorie, jeu, répertoire, enseignement, partitions

Modérateur : Modérateurs

Avatar du membre
Okay
Messages : 5212
Enregistré le : mar. 13 juil., 2010 17:32

Re: Mazurkas, Ballade - Chopin....

Message par Okay » ven. 05 avr., 2019 19:12

A quel sujet ?

Avatar du membre
Presto
Messages : 3681
Enregistré le : sam. 19 juil., 2014 17:07
Mon piano : Roland FP80, Erard 130 cm et voisins...
Localisation : Liège

Re: Mazurkas, Ballade - Chopin....

Message par Presto » ven. 05 avr., 2019 19:13

Le chromatisme…
C'est vrai que dès le 1er scherzo que tu connais mieux que moi, on pouvait s'attendre au pire :D
"Vivi felice" Domenico Scarlatti

Avatar du membre
Okay
Messages : 5212
Enregistré le : mar. 13 juil., 2010 17:32

Re: Mazurkas, Ballade - Chopin....

Message par Okay » ven. 05 avr., 2019 19:26

Tu as raison, Chopin a toujours aimé chercher autour du chromatisme, on peut aussi penser à l’étude op. 10 n°6, encore plus précoce et extrêmement moderne à sa façon. Je trouve qu’à la fin de son œuvre, c’est plus systématisé, et surtout, via un usage plus complexe du contrepoint et de la modulation (je dirais à partir de la quatrième Ballade, et tous les opus d’après).

Avatar du membre
Presto
Messages : 3681
Enregistré le : sam. 19 juil., 2014 17:07
Mon piano : Roland FP80, Erard 130 cm et voisins...
Localisation : Liège

Re: Mazurkas, Ballade - Chopin....

Message par Presto » ven. 05 avr., 2019 21:07

Non, je vois mieux ce que tu disais, c'est vrai que le dernier mouvement de la 2e sonate n'est pas très travaillé pour le contrepoint :wink:
"Vivi felice" Domenico Scarlatti

Avatar du membre
NeeXxoR
Messages : 116
Enregistré le : mer. 22 juin, 2016 17:13
Mon piano : Pleyel n°9 (1908)
Localisation : Paris
Contact :

Re: Mazurkas, Ballade - Chopin....

Message par NeeXxoR » dim. 21 avr., 2019 10:58

Bonjour,

Image

J'avance un peu sur l’œuvre et je me suis retrouvé bloqué sur le trille (là ou il y a le doigté (2 3 1 3 2)

Image

Je n'arrive pas à comprendre l'ordre des doigts... enfin si... je crois mais j'ai l'impression que si je suis cette ordre, bah ça """trille""" pas assez :mrgreen:

EDIT : Finalement en réécoutant plusieurs fois je pense que l'impression que j'ai vient juste du fait que je faisais le trille lentement.. donc.. bon je vérifie ça sur le piano tout à l'heure...
Modifié en dernier par NeeXxoR le dim. 21 avr., 2019 11:35, modifié 1 fois.

Avatar du membre
BM607
Modérateur
Messages : 6289
Enregistré le : mer. 23 mars, 2005 17:19
Mon piano : YAMAHA : P120-num. + S4-1/4 queue 1m91
Localisation : RP Sud

Re: Mazurkas, Ballade - Chopin....

Message par BM607 » dim. 21 avr., 2019 11:26

Ca ne va pas aider beaucoup pour les doigtés, mais "trille" est masculin.

BM
Pas besoin d’être un nazi. Il vous suffit d’être un mouton
S. Haffner, Histoire d’un Allemand

Avatar du membre
NeeXxoR
Messages : 116
Enregistré le : mer. 22 juin, 2016 17:13
Mon piano : Pleyel n°9 (1908)
Localisation : Paris
Contact :

Re: Mazurkas, Ballade - Chopin....

Message par NeeXxoR » dim. 21 avr., 2019 11:36

BM607 a écrit :
dim. 21 avr., 2019 11:26
Ca ne va pas aider beaucoup pour les doigtés, mais "trille" est masculin.

BM
Le trille est un ornement musical, imaginé au XVIᵉ siècle, qui consiste à alterner très rapidement deux notes voisines séparées d'un ton ou d'un demi-ton. Cet ornem..........
Ah oui en effet! j'ai corrigé mon erreur, Merci :mrgreen:

Avatar du membre
amalfi
Messages : 306
Enregistré le : jeu. 17 sept., 2015 0:07
Mon piano : Korg LP380
Localisation : Strasbourg

Re: Mazurkas, Ballade - Chopin....

Message par amalfi » dim. 21 avr., 2019 12:46

Pourquoi certaine notes (les basses) sont-elles imprimées dans un format beaucoup plus petit ? Faut-il les jouer moins fort ?

Avatar du membre
NeeXxoR
Messages : 116
Enregistré le : mer. 22 juin, 2016 17:13
Mon piano : Pleyel n°9 (1908)
Localisation : Paris
Contact :

Re: Mazurkas, Ballade - Chopin....

Message par NeeXxoR » dim. 05 mai, 2019 13:08

Bonjour,

En fait mardi 7, mon prof organise un "concert de la classe", à la base il fallait jouer du Bach mais comme je n'ai pas réussi à apprendre l'invention 13, bah il a dit que je jouerais Chopin (et de toute façon d'autres vont aussi jouer autre chose que Bach)
Le problème n'est pas là!
Le problème c'est que je dois y participer!!!
et j'ai pas envie!!
Il veut que je joue Feuille d'album en Mi majeur
Mais j'ai pas envie, et encore moins cette œuvre parce qu'en ce moment je ressens presque rien en la jouant... et j'ai l'impression d'avoir une mauvaise interprétation, bref c'est mauvais...
Du coup si je suis obligé de présenter quelque chose, je pense plutôt au Prélude Op 28 No 20 en Do mineur ou au Prelude Op 28 No 7 en La majeur
à choisir je préfère le premier...

amalfi a écrit :
dim. 21 avr., 2019 12:46
Pourquoi certaine notes (les basses) sont-elles imprimées dans un format beaucoup plus petit ? Faut-il les jouer moins fort ?
Je sais pas, j'ai demandé à mon prof, il m'a dit que c'était juste esthétique....

Avatar du membre
Julien_Rubato
Messages : 100
Enregistré le : dim. 01 juil., 2018 12:37
Mon piano : Hupfeld Aïda - DK100A & Conservatoire
Localisation : Seine-et-Marne

Re: Mazurkas, Ballade - Chopin....

Message par Julien_Rubato » dim. 05 mai, 2019 13:24

NeeXxoR a écrit :
dim. 05 mai, 2019 13:08
Bonjour,

En fait mardi 7, mon prof organise un "concert de la classe", à la base il fallait jouer du Bach mais comme je n'ai pas réussi à apprendre l'invention 13, bah il a dit que je jouerais Chopin (et de toute façon d'autres vont aussi jouer autre chose que Bach)
Le problème n'est pas là!
Le problème c'est que je dois y participer!!!
et j'ai pas envie!!
Il veut que je joue Feuille d'album en Mi majeur
Mais j'ai pas envie, et encore moins cette œuvre parce qu'en ce moment je ressens presque rien en la jouant... et j'ai l'impression d'avoir une mauvaise interprétation, bref c'est mauvais...
Du coup si je suis obligé de présenter quelque chose, je pense plutôt au Prélude Op 28 No 20 en Do mineur ou au Prelude Op 28 No 7 en La majeur
à choisir je préfère le premier...

amalfi a écrit :
dim. 21 avr., 2019 12:46
Pourquoi certaine notes (les basses) sont-elles imprimées dans un format beaucoup plus petit ? Faut-il les jouer moins fort ?
Je sais pas, j'ai demandé à mon prof, il m'a dit que c'était juste esthétique....
J'ai joué l'opus 28 no.7, et il est relativement facile à déchiffrer. Par contre, l'interprétation est un peu plus dur.
C'est une sorte de petite mazurka.
“Quand les peines de cœur se transforment en maladies, nous sommes perdus.” Frédéric Chopin

Avatar du membre
Arabesque44
Messages : 3084
Enregistré le : lun. 07 oct., 2013 18:11
Mon piano : Bechstein 175 Yamaha 155P
Localisation : Nantes

Re: Mazurkas, Ballade - Chopin....

Message par Arabesque44 » dim. 05 mai, 2019 17:48

Tu as combien de temps avant l'échéance?
Elle est jolie et pas trop connue cette feuille d'album. Les préludes faciles et courts sont ultra rabâchés.
NeeXxoR a écrit :
dim. 05 mai, 2019 13:08
comme je n'ai pas réussi à apprendre l'invention 13
Mauvaise volonté ou réelle difficulté de coordination des voix? Attention l'acquisition d'une aisance polyphonique est indispensable, y compris pour jouer Chopin.
J'en suis bien consciente maintenant. Je ne l'étais pas à 17 ans, travailler Bach m'ennuyait un peu je dois dire :oops: , j'avais péniblement mis en place 2 inventions, mais calé sur une fugue et laissé tomber.
A ma reprise 40 ans plus tard il m'a fallu en passer par là pour acquérir un peu d'aisance et d'autonomie. Sans ce travail ( pour lequel j'ai été bien aidée par une prof, je n'y serais pas parvenue seule) on déchiffre superficiellement avec une lecture trop exclusivement verticale.

Avatar du membre
Jacques Béziat
Messages : 1750
Enregistré le : mer. 27 janv., 2016 6:23
Mon piano : Clavinova CLP-675 WA
Localisation : Annecy (Haute-Savoie)

Re: Mazurkas, Ballade - Chopin....

Message par Jacques Béziat » dim. 05 mai, 2019 22:33

Bonjour à tous, j'interviens ici avec plaisir, concernant ma Mazurka de Chopin préférée, celle en si mineur, Op33 n°4.

Je suis en train de finir de la travailler, et comme d'habitude je cherche aussi quelques références, je tombe sur Rubinstein qui me plaît, à 1:01:40 :

et ensuite YES ! sur Michelangeli à 14:18:00 :

Comme je le fais remarquer dans mes commentaires sur Youtube, Rubinstein et Michelangeli sont sur la même longueur d'onde avec Chopin : pas d'esbroufe, pas de romantisme déplacé, du naturel finalement.
Les deux dernières mesures dans ma vulgaire édition des Classiques Favoris :mrgreen: sont marquées resoluto fortissimo, ce que Michelangeli joue et que Rubinstein ne joue pas.
L'enregistrement de Michelangeli est public, surprise de ma part au vu de la qualité de l'enregistrement, c'est en entendant les applaudissements à la fin qu'on comprend.
Je trouve que Michelangeli est encore plus subtil dans son interprétation que Rubinstein, mais il est vrai que je suis certainement trop admiratif d'Arturo pour être complètement objectif, l'objectivité en Art, de toute façon.... :roll:

J'ai écouté d'autres interprétations aussi, que j'ai détestées... ce qui ne veut pas dire que je ne tomberai pas un jour sur une que j'aimerai.
Par exemple, j'adore Khatia, mais je ne pense pas que j'aimerais son interprétation, qui sera forcément trop romantique à mon goût.
« Être pianiste... n'est pas une profession. C'est une philosophie, un style de vie. »
Michelangeli

pianojar
Messages : 6418
Enregistré le : jeu. 25 juin, 2015 17:44
Mon piano : Yamaha GA1
Localisation : Val d'Oise

Re: Mazurkas, Ballade - Chopin....

Message par pianojar » mar. 07 mai, 2019 11:13

Jacques Béziat a écrit :
dim. 05 mai, 2019 22:33
Je trouve que Michelangeli est encore plus subtil dans son interprétation que Rubinstein, mais il est vrai que je suis certainement trop admiratif d'Arturo pour être complètement objectif, l'objectivité en Art, de toute façon.... :roll:
Pour info l'émission en piste cette semaine consacre une demi-heure tous les jours aux enregistrements publics d'ABM
https://www.francemusique.fr/emissions/ ... -1-5-71752

Avatar du membre
Jacques Béziat
Messages : 1750
Enregistré le : mer. 27 janv., 2016 6:23
Mon piano : Clavinova CLP-675 WA
Localisation : Annecy (Haute-Savoie)

Re: Mazurkas, Ballade - Chopin....

Message par Jacques Béziat » mer. 08 mai, 2019 19:26

pianojar a écrit :
mar. 07 mai, 2019 11:13


Pour info l'émission en piste cette semaine consacre une demi-heure tous les jours aux enregistrements publics d'ABM
https://www.francemusique.fr/emissions/ ... -1-5-71752
Ah ! Merci infiniment pour l'info !! :)
« Être pianiste... n'est pas une profession. C'est une philosophie, un style de vie. »
Michelangeli

Avatar du membre
NeeXxoR
Messages : 116
Enregistré le : mer. 22 juin, 2016 17:13
Mon piano : Pleyel n°9 (1908)
Localisation : Paris
Contact :

Re: Mazurkas, Ballade - Chopin....

Message par NeeXxoR » mar. 09 juil., 2019 4:15

Bonjour,

alors voilà, il y a un petit moment j'ai terminé d'apprendre cette mazurka, reste maintenant à corriger les erreurs et l'interprétation..
Je suis content de la connaitre mais j'aime vraiment pas du tout mon interprétation, quand je joue je ressens presque rien.. c'est trop plat (plat comme ma vie...)
Peut être que c'est à cause de la chaleur (je déteste l'été)
ou alors c'est du au fait que je ne peux plus jouer la nuit, ou bien parce que je ne voyage pas assez..
Maintenant que j'y réfléchis c'est un peu la même chose avec l'Op 33 no 3, avant de l'avoir appris c'était magnifique et maintenant même en écoutant Artur Rubinstein, ce n'est plus pareil Comme si j'avais consommé l'âme musicale de cette œuvre !!!!!!!!!!!!!...
(mais parfois ça revient et je pense que ça dépend du moment, de mon humeur, de la ou je me trouve, des conditions climatiques etc...)

Exemple de mes conditions d'écoutes qui procurent un meilleur ressenti
Mazurka op 17 no 4 : La nuit, de préférence à l’extérieur
Mazurka Op 24 no 1 : Quand je marche la nuit quand il fait frais, sol humide.
Mazurka op 24 no 4 : Lorsqu'il pleut (important), que je pense à mes souvenirs qui me manque (j'évite de l'écouter quand je suis à Paris, je l'écoute uniquement lorsque je marche de préférence dans des endroits "verts"
Polonaise op 40 no 2 : La nuit lorsqu'il pleut ou le jour mais avec pluie et ciel sombre
Trio Op 8 en sol mineur : Dans le RER, pendant un voyage ou il les paysages change, temps gris, ou la nuit
Grande Fantaisie sur des airs Polonais op 13 : Dans le RER, lorsqu'il y a du soleil et que le ciel est dégagé et qu'il fait frais
Concerto no 2 Op 21 : Dans le RER, n'importe quel temps
Valse op 70 no 3 : La nuit, ou le jour sous la pluie
Valse op 34 no 2 : De préférence au coucher du soleil

Ou alors tout ceci est du au piano sur lequel je joue (je sais que je vais paraitre complétement débile a vous dire ça car ça va faire le 3ème piano que j'ai... mais en fait je ne l'aime pas, je préférais même presque mon ancien Pleyel qui lui avait au moins le son unique des Pleyel même si il était très désaccordé et que le touché n'était pas extraordinaire...

Bon bref il est 4 heures du matin, je suis entre la réalité et le rêve, peut être même que ce que je dis n'a absolument aucun sens :lol:

Dans tous les cas, voilà mon enregistrement...



Merci d'avance pour vos conseils et Bonne Nuit (enfin Bonjour vu l'heure qu'il est...)

Avatar du membre
jean-séb
Messages : 9851
Enregistré le : lun. 16 oct., 2006 20:36
Mon piano : Yamaha C3
Localisation : Paris

Re: Mazurkas, Ballade - Chopin....

Message par jean-séb » mar. 09 juil., 2019 10:01

NeeXxoR a écrit :
mar. 09 juil., 2019 4:15
alors voilà, il y a un petit moment j'ai terminé d'apprendre cette mazurka, reste maintenant à corriger les erreurs et l'interprétation..
Je suis content de la connaitre mais j'aime vraiment pas du tout mon interprétation, quand je joue je ressens presque rien.. c'est trop plat (plat comme ma vie...)
Quelqu'un disait qu'il fallait avoir beaucoup souffert pour bien jouer. Je ne sais pas si c'est vrai. Cela relève peut-être du l'image mythique de l'artiste maudit. Ta mazurka est déjà assez bien, il y manque peut-être un peu de peps mais je ne suis pas capable de te dire précisément quoi et où.

Peut être que c'est à cause de la chaleur (je déteste l'été)
ou alors c'est du au fait que je ne peux plus jouer la nuit, ou bien parce que je ne voyage pas assez..
Maintenant que j'y réfléchis c'est un peu la même chose avec l'Op 33 no 3, avant de l'avoir appris c'était magnifique et maintenant même en écoutant Artur Rubinstein, ce n'est plus pareil Comme si j'avais consommé l'âme musicale de cette œuvre !!!!!!!!!!!!!...
(mais parfois ça revient et je pense que ça dépend du moment, de mon humeur, de la ou je me trouve, des conditions climatiques etc...)
Mais oui, nos humeurs changent, en fonction des conditions ambiantes, de notre propre santé, digestion, fatigue, etc. Le temps joue aussi un grand rôle et la chaleur est chez moi tout à fait contreproductive. Pas d''envie de jouer.
Cela dit, ce que tu dis traduit aussi peut-être seulement la lassitude que j'observe aussi sur des morceaux travaillés trop longuement. Chez moi, elle arrive assez brusquement ; je passe très soudainement d'un état d'enthousiasme qui me permet de jouer et rejouer la même pièce tous les jours plusieurs fois, à une crise de lassitude qui fait que je n'ai plus trop envie de la travailler.

Exemple de mes conditions d'écoutes qui procurent un meilleur ressenti
Mazurka op 17 no 4 : La nuit, de préférence à l’extérieur
Mazurka Op 24 no 1 : Quand je marche la nuit quand il fait frais, sol humide.
Mazurka op 24 no 4 : Lorsqu'il pleut (important), que je pense à mes souvenirs qui me manque (j'évite de l'écouter quand je suis à Paris, je l'écoute uniquement lorsque je marche de préférence dans des endroits "verts"
Polonaise op 40 no 2 : La nuit lorsqu'il pleut ou le jour mais avec pluie et ciel sombre
Trio Op 8 en sol mineur : Dans le RER, pendant un voyage ou il les paysages change, temps gris, ou la nuit
Grande Fantaisie sur des airs Polonais op 13 : Dans le RER, lorsqu'il y a du soleil et que le ciel est dégagé et qu'il fait frais
Concerto no 2 Op 21 : Dans le RER, n'importe quel temps
Valse op 70 no 3 : La nuit, ou le jour sous la pluie
Valse op 34 no 2 : De préférence au coucher du soleil
On pourrait peut-être dire que pour les morceaux nostalgiques (beaucoup de mazurkas et de valses de Chopin), il te faut la pluie et la nuit, tandis que les morceaux plus brillants (Fantaisie, concerto...) s'accommodent du beau temps.

Avatar du membre
mh_piano
Messages : 539
Enregistré le : mar. 24 juil., 2018 20:39
Mon piano : numérique Roland DP603/acoustique Erard

Re: Mazurkas, Ballade - Chopin....

Message par mh_piano » mar. 09 juil., 2019 12:45

NeeXxoR a écrit :
mar. 09 juil., 2019 4:15
Bon bref il est 4 heures du matin, je suis entre la réalité et le rêve, peut être même que ce que je dis n'a absolument aucun sens :lol:
Oui... c'est l'heure où les réflexions vont plutôt vers le côté sombre ! Faut pas trop s'arrêter à ce qu'on pense au milieu de la nuit... :-k :evil:

Cette mazurka m'a l'air bien exécutée, peut-être ça manque un peu d'enthousiasme en effet. Lassitude de trop l'avoir travaillée ? Il faut savoir laisser de côté un morceau, même encore imparfait, pour préserver le plaisir de le reprendre plus tard, ou pas (quand on est amateur, on a tous les droits !)...

Pour éviter la lassitude je travaille (ou entretiens) toujours plusieurs morceaux à la fois. Et j'essaie de ne pas faire la même chose chaque jour sur un même morceau.

Avatar du membre
NeeXxoR
Messages : 116
Enregistré le : mer. 22 juin, 2016 17:13
Mon piano : Pleyel n°9 (1908)
Localisation : Paris
Contact :

Re: Mazurkas, Ballade - Chopin....

Message par NeeXxoR » mar. 09 juil., 2019 20:32

Merci pour vos réponses jean-seb, mh_piano

Mettre l'oeuvre de côté me rend inquiet, il y a pas longtemps pendant que je faisais des enregistrements j'ai remarqué qu'il y avait des notes à l'accord MG que j'avais inconsciemment oublié et ça je l'ai remarqué seulement en jouant sur le piano au conservatoire qui sonne mieux que celui chez moi (dans le sens ou on entend mieux l'identité de l'accord)... si je laisse de côté ça risque d'arriver encore...
Mais surtout mon répertoire est beaucoup trop petit pour me passer de cette oeuvre :? (Peut être est-ce d'ailleurs une raison de ma lassitude... lassitude que je compense en improvisant mais qui est aussi lassant vu les limites auxquelles je fais face
Et mon niveau ne me permet pas de travailler plusieurs oeuvres en même temps..
Sinon j'ai commencé à (essayer) d'apprendre la valse op 34 no 2 en la mineur... je passe toute l'après midi rien qu'à essayer de comprendre la logique rythmique (je suis pas sûr qu'on appelle ça comme ça) :mrgreen:

Avatar du membre
Arabesque44
Messages : 3084
Enregistré le : lun. 07 oct., 2013 18:11
Mon piano : Bechstein 175 Yamaha 155P
Localisation : Nantes

Re: Mazurkas, Ballade - Chopin....

Message par Arabesque44 » mar. 09 juil., 2019 21:36

J'ai lu avec plaisir tes réflexions nocturnes. Toutes les questions que tu te poses font deviner en toi un vrai sens artistique et beaucoup d'originalité. Ton interprétation est déjà bien aboutie, =D> je ne sais que te conseiller ( ce n'est sans doute pas ma mazurka préférée...)
Mais n'est-il pas temps de mettre un peu en veilleuse ta passion exclusivement chopinienne et de passer à autre chose, je ne sais pas moi, Schubert, Debussy??

Avatar du membre
EMVince
Messages : 256
Enregistré le : lun. 13 juil., 2015 12:59
Mon piano : Seiler 115 (1989)

Re: Mazurkas, Ballade - Chopin....

Message par EMVince » mar. 09 juil., 2019 22:05

Je trouve ta proposition d'une grande sensibilité, et très propre techniquement, je n'ai pas entendu de bavure.
Je suis complètement Arabesque : essaie Schubert, il y a de grandes chances que ce compositeur te fasse résonner ... Peut etre un moment musical ? J'ai commencé avec le 4eme, avant de toucher à ce morceau j'étais complètement hermétique à ce compositeur, mais dés lors que j'ai posé les doigts sur cette musique ... c'est quelque chose de complètement dingue que je te souhaite
J'ignore pourquoi la neige est blanche ...
Mais ca ne m'empêche pas de la trouver très belle !

Répondre