Taillage des ongles (Alerte poisson d'avril...lol)

Théorie, jeu, répertoire, enseignement, partitions

Modérateur : Modérateurs

Pillg
Messages : 257
Enregistré le : lun. 12 oct., 2020 13:14

Taillage des ongles (Alerte poisson d'avril...lol)

Message par Pillg »

Bonjour à tous,

Aujourd'hui je souhaiterai aborder un sujet qui, il me semble, n'a pas encore été abordé sur le forum et pourtant me semble fondamental dans la pratique du piano et la technique pianistique. Celui de la taille des ongles.
Voici une citation sur le sujet du grand Sansom François : "Les ongles sont au doigt ce que la carrosserie est à la voiture. ils offrent au pianiste une rigidité de l'extrémité du doigt, permettant une meilleure assise, dynamique et fluidité des mouvements."

Pour ma part, lorsque je joue des pièces baroques ou classiques, j'aime les laisser avec une très légère sur-longueur de manière à avoir un très léger "clic-clic" sur les touches. presque imperceptible pour l'auditeur mais qui donne une dynamique rythmique à l'oeuvre. c'est tout l'importance de bien choisir la bonne longueur, trop court ça ne marchera pas, trop long le "clic-clic" sera prédominant sur la musique.
Pour certaines oeuvres rapides comme chez chopin par exemple, je les taille légèrement en pointe afin de privilégier une certaine aérodynamique et accélérer le mouvement.
Pour de oeuvres plus puissante comme le prélude de rachmaninov que je travaille actuellement, je choisi une taille courte afin que l'ongle soit uniquement la pour consolider le bout du doigt et donner beaucoup de puissance au geste.

Le probleme qui se pose alors est, comment gérer ce problème lorsque l'on a plusieurs types d'oeuvre au programme en même temps?
Je serai très intressé d'avoir votre point de vue sur la question.
Modifié en dernier par Pillg le jeu. 01 avr., 2021 11:03, modifié 1 fois.
Avatar du membre
jean-séb
Messages : 10697
Enregistré le : lun. 16 oct., 2006 20:36
Mon piano : Yamaha C3
Localisation : Paris

Re: Taillage des ongles

Message par jean-séb »

Disons plutôt que ça fait longtemps qu'on n'en avait pas parlé et peut-être est-il temps d'y revenir.
Voir éventuellement deux fils anciens sur la question :
viewtopic.php?p=152536#p152536
viewtopic.php?p=96309#p96309
Oukee
Messages : 649
Enregistré le : mar. 16 juil., 2019 18:47
Mon piano : Sauter 118 R2
Localisation : Yvelines

Re: Taillage des ongles

Message par Oukee »

Je dois dire que je ne me suis jamais posé la question, et ai toujours privilégié une taille courte (mais pas la plus courte possible, pour conserver le bout du doigt «armé, pouvoir effectuer les glissando) et uniforme. C’est surtout la hantise d’accrocher un ongle entre 2 touches qui me motive ici (j’ai déjà assisté à un accident de ce type).
Ce que tu expliques ouvre en tout cas des perspectives intéressantes, merci 🙏.
Avatar du membre
Jacques Béziat
Messages : 3292
Enregistré le : mer. 27 janv., 2016 6:23
Mon piano : CLP-675 + orgue Hoffrichter/Hauptwertk

Re: Taillage des ongles

Message par Jacques Béziat »

Effectivement, je plussoie, les ongles doivent être coupés courts pour éviter l'accident de l'accrochage entre les touches, et aussi pour éviter que les doigts ne glissent sur l'ongle et la touche !
Mais non pas coupés trop à ras non plus : le bout des doigts doit rester solide, de plus les ongles coupés à ras de l'adhérence c'est désagréable dans la vie courante. :evil:
Personnellement, j'y prête une grande attention : l'ongle reste en retrait du bout du doigt, mais pas trop non plus. :wink:
« Être pianiste... n'est pas une profession. C'est une philosophie, un style de vie. »
Michelangeli
Aurele27
Messages : 1906
Enregistré le : sam. 17 juin, 2017 9:17
Mon piano : Yamaha G2
Localisation : Vernon (27)

Re: Taillage des ongles

Message par Aurele27 »

:lol: :lol: :lol:
Serge
Messages : 1587
Enregistré le : ven. 07 mars, 2008 18:50

Re: Taillage des ongles

Message par Serge »

Bonjour, pour l'aérodynamique (sujet trop souvent négligé j'en conviens), il faudrait peut être réaliser des essais en soufflerie!
A noter que pour l'Alborada Del Gracioso il faut impérativement laisser pousser les ongles du 3ème et 4ème doigt de la main droite :D .
Modifié en dernier par Serge le jeu. 01 avr., 2021 10:50, modifié 1 fois.
poppotame
Messages : 1068
Enregistré le : ven. 26 juin, 2015 15:23
Mon piano : Yamaha C2X
Localisation : Cagnes sur Mer
Contact :

Re: Taillage des ongles

Message par poppotame »

Oui, je plussoie avec peut être un petit bémol.
Dans certaines œuvres comme la Campanella par exemple, avoir un faux ongle sur le 5eme de la md pourrait aider à attraper plus facilement les notes vers l'aigu en augmentant l'empan de la main.
Après rien n'empêche de l'enlever discrètement pour pouvoir terminer l'œuvre.
Avatar du membre
Frely
Messages : 442
Enregistré le : ven. 17 avr., 2020 8:42
Mon piano : Yamaha CLP 645
Localisation : Mons (Belgique)

Re: Taillage des ongles

Message par Frely »

Aurele27 a écrit : jeu. 01 avr., 2021 9:48 :lol: :lol: :lol:
Ben quoi, c'est pas beau un groupe de mecs qui discutent de leurs ongles ?

:lol:
Avatar du membre
Christof
Messages : 3707
Enregistré le : lun. 18 avr., 2016 17:08
Mon piano : Yamaha G3
Localisation : Paris 75020

Re: Taillage des ongles

Message par Christof »

Pillg a écrit : jeu. 01 avr., 2021 7:37 Bonjour à tous,

Aujourd'hui je souhaiterai aborder un sujet qui, il me semble, n'a pas encore été abordé sur le forum et pourtant me semble fondamental dans la pratique du piano et la technique pianistique. Celui de la taille des ongles.
(...)
Pour ma part, lorsque je joue des pièces baroques ou classiques, j'aime les laisser avec une très légère sur-longueur de manière à avoir un très léger "clic-clic" sur les touches. presque imperceptible pour l'auditeur mais qui donne une dynamique rythmique à l'oeuvre. c'est tout l'importance de bien choisir la bonne longueur, trop court ça ne marchera pas, trop long le "clic-clic" sera prédominant sur la musique.
Pour certaines oeuvres rapides comme chez chopin par exemple, je les taille légèrement en pointe afin de privilégier une certaine aérodynamique et accélérer le mouvement.
Pour de oeuvres plus puissante comme le prélude de rachmaninov que je travaille actuellement, je choisi une taille courte afin que l'ongle soit uniquement la pour consolider le bout du doigt et donner beaucoup de puissance au geste.

Le probleme qui se pose alors est, comment gérer ce problème lorsque l'on a plusieurs types d'oeuvre au programme en même temps?
Je serai très intressé d'avoir votre point de vue sur la question.
Merci beaucoup Pillg, en cette journée, d'avoir remis au goût du jour le sujet. Devant la complexité d'un tel thème, je n'avais jamais osé lancer la discussion sur le sujet, car c'est un peu le genre de truc à s'en mordre les doigts.

Je pense que pour répondre le mieux à cette épineuse question, la solution est de savamment organiser l'ordre du répertoire de son concert : du coup, commencer par du baroque, quelques pièces quand même pour que cela installe bien le concert. Faire ensuite une fausse sortie, et derrière le rideau, se couper les ongles en pointe (bon, ce n'est tout de même pas la quintessence car il aurait fallu qu'ils soient plus longs au départ, mais baroque oblige. NB : tu aurais pu alors commencer par Chopin, mais le problème, c'est qu'après, les ongles aurait été quand même peut-être un peu trop courts en enlevant la pointe, et tu serais un peu pénalisé sur le baroque.)
Puis, encore fausse sortie, rappels, qui te laissent bien le temps d'obtenir une taille courte, voire si tu as encore besoin de temps pour bien limer les ongles, revenir sur la scène et tout de suite refaire une fausse sortie (mais pas longtemps, sinon les applaudissements risquent de s'éteindre et le public penserait que le concert est fini). Tout est dans le timing. Et alors si c'est pas encore assez, tu vas jouer une note au piano et tu réclames l'accordeur, ce qui te mets alors là, par le fait, vraiment à l'aise pour peaufiner la manucure. Tu as même le temps d'appliquer un vernis transparent, qui va faire briller tes ongles sous les projecteurs, ce qui sera du meilleur effet sur du Rachmaninov.

Je me suis entendu dire que deux sociétés, genre start-up, premières de cordées travaillaient sur un saut technologique qui va révolutionner la vie des pianistes :
  • la première, dénommée "First April Fingers in the noze &Co" étudie un système de faux ongles rétractables, qui se pose sur des ongles courts. C'est du matériau intelligent, qui comprend exactement ce que tu veux, et s'adapte immédiatement au répertoire dès que tu as joué une mesure...
  • la seconde : "Moderma(Tologie)", va proposer des seringues. Une technologie révolutionnaire. Là par exemple, si tu as envie, tu peux démarrer ongles courts sur du Rachma. Tu fais une brève sortie, derrière le rideau, petite piquouse dans l'épaule (mais bon, faut un infirmier) et toc, en une fraction de seconde, les ongles ont poussé juste ce qu'il faut pour jouer du baroque. Encore une petite sortie, autre piquouse, et là, tu obtiens les ongles en pointe.
Je crois savoir que pour réaliser cette prouesse, on a recours ainsi à l'injection d'un ARN messager qui permet, à la vitesse de la lumière, de fabriquer une protéine jouant sur la kératinisation des cellules fabriquées par la matrice.
Le produit cependant, semblerait pour l'instant pas encore complètement au point : certaines personnes, dans les milieux autorisées, signalent tout de même quelques effets secondaires, par exemple, une petite perte de stabilité dans le 3 pour 2, voire même -mais extrêmement rare, dans le 3 pour 4. Et pour certains cas grave, une soudaine aversion pour la musique de Chausson (mais bon, pas trop un problème, y'a qu'a pas le jouer - Mais bon, c'est vrai aussi que sa musique est belle). Et pourquoi Chausson ? Des études sont en cours.
Et cerise sur le gâteau : les experts de cette société on pensé à tout : une injection qui raccourci aussi les ongles d'un coup. C'est plus rapide que de procéder comme ça derrière le rideau. C'est un plan B, si jamais tu t'aperçois que ta lime est trop usée et que tu avais oublié d'en prendre une de rechange.

Des technologies à défendre bec et ongles.
Modifié en dernier par Christof le jeu. 01 avr., 2021 11:07, modifié 3 fois.
Pillg
Messages : 257
Enregistré le : lun. 12 oct., 2020 13:14

Re: Taillage des ongles

Message par Pillg »

Bon, je crois que je suis démasqué... :lol:
Il s'agit bien d'un poisson d'avril, Sansom Francois n'a jamais dit ca (du moins pas a ma connaissance...). Evidemment une taille courte des ongles est a recommander fortement...
En l'ecrivant je me suis clairement dit que ca n'allait pas passer, surtout par rapport au clic-clic dans le baroque et a la taille aérodynamique...
Bref, pardonnez mon humour très bas de gamme.. lol
Bravo en tout cas a ceux qui avaient décelé ma blagounette, et pour ceux qui sont tombés dans le panneau.... on vous aime quand même... lol
Faz
Messages : 97
Enregistré le : ven. 31 janv., 2020 14:11
Mon piano : Yamaha U1
Localisation : Marne

Re: Taillage des ongles (Alerte poisson d'avril...lol)

Message par Faz »

hum... ne serions-nous pas le 1er avril par hasard ??!! :D :evil: =P~
Avatar du membre
jean-séb
Messages : 10697
Enregistré le : lun. 16 oct., 2006 20:36
Mon piano : Yamaha C3
Localisation : Paris

Re: Taillage des ongles

Message par jean-séb »

Je crois que les ongles en pointe, avec le cliquetis sur les touches, étaient effectivement prévus par Couperin, notamment dans sa plus fameuse pièce "ongulée" (comme l'indique le manuscrit) : Tic Toc Choc.
Pour ma part, j'ai résolu la question de la versatilité des ongles en fonction des pièces en donnant une taille différente à chaque doigt et en m'arrangeant ensuite pour trouver un doigté adapté qui n'utilise que les doigts convenablement taillés pour telle ou telle pièce : je reconnais que la virtuosité y perd un peu, notamment dans les Etudes d'exécution transcendante que je ne joue qu'avec le pouce et le majeur, mais le son est remarquable.
Avatar du membre
Jacques Béziat
Messages : 3292
Enregistré le : mer. 27 janv., 2016 6:23
Mon piano : CLP-675 + orgue Hoffrichter/Hauptwertk

Re: Taillage des ongles (Alerte poisson d'avril...lol)

Message par Jacques Béziat »

Faz a écrit : jeu. 01 avr., 2021 11:04 hum... ne serions-nous pas le 1er avril par hasard ??!! :D :evil: =P~
Oui, sauf que j'ai eu le cas de personnes de la gent féminine qui refusaient de se tailler les ongles pour prendre des cours de piano. :roll:
« Être pianiste... n'est pas une profession. C'est une philosophie, un style de vie. »
Michelangeli
poppotame
Messages : 1068
Enregistré le : ven. 26 juin, 2015 15:23
Mon piano : Yamaha C2X
Localisation : Cagnes sur Mer
Contact :

Re: Taillage des ongles (Alerte poisson d'avril...lol)

Message par poppotame »

Et comment as - tu négocié la chose devant ce refus ?
Oukee
Messages : 649
Enregistré le : mar. 16 juil., 2019 18:47
Mon piano : Sauter 118 R2
Localisation : Yvelines

Re: Taillage des ongles

Message par Oukee »

Pillg a écrit : jeu. 01 avr., 2021 11:03 Bon, je crois que je suis démasqué... :lol:
Il s'agit bien d'un poisson d'avril, Sansom Francois n'a jamais dit ca (du moins pas a ma connaissance...). Evidemment une taille courte des ongles est a recommander fortement...
En l'ecrivant je me suis clairement dit que ca n'allait pas passer, surtout par rapport au clic-clic dans le baroque et a la taille aérodynamique...
Bref, pardonnez mon humour très bas de gamme.. lol
Bravo en tout cas a ceux qui avaient décelé ma blagounette, et pour ceux qui sont tombés dans le panneau.... on vous aime quand même... lol
Ah, excellent 🤡 ! A force d'entendre de drôles d'histoire sur les pianistes, rien ne nous surprend, pas étonnant que je sois tombé dans le panneau ...
Tatafanfan
Messages : 1177
Enregistré le : mer. 05 avr., 2017 8:51
Mon piano : RIPPEN après deux numériques et un autre
Localisation : Boul'Bill' (Ile de France Ouest)

Re: Taillage des ongles

Message par Tatafanfan »

poppotame a écrit : jeu. 01 avr., 2021 10:46 Oui, je plussoie avec peut être un petit bémol.
Dans certaines œuvres comme la Campanella par exemple, avoir un faux ongle sur le 5eme de la md pourrait aider à attraper plus facilement les notes vers l'aigu en augmentant l'empan de la main.
Après rien n'empêche de l'enlever discrètement pour pouvoir terminer l'œuvre.
Tiens c’est donc un conseil puisque tu parles de la Campanella, a’ donner au disparu totodubello (hi hi hi)
:arrow: :arrow: :arrow:
J'ai appris que la voie du progrès n'était ni rapide ni facile.
Marie Curie
Avatar du membre
Chtilli
Messages : 1471
Enregistré le : jeu. 12 juil., 2018 23:09
Mon piano : KAWAI ES8 - Young Chang GS-175
Localisation : Puy-de-Dôme

Re: Taillage des ongles (Alerte poisson d'avril...lol)

Message par Chtilli »

Mais pourquoi avoir révélé le poteau rose avant le 2 ?
J'ai posé mes valises en Chopinie
Dominique Manchon
Messages : 287
Enregistré le : dim. 16 août, 2020 22:32
Mon piano : piano à queue Erard (1909)
Localisation : Puy de Dôme

Re: Taillage des ongles (Alerte poisson d'avril...lol)

Message par Dominique Manchon »

Chtilli a écrit : jeu. 01 avr., 2021 18:30 Mais pourquoi avoir révélé le poteau rose avant le 2 ?
C'est une diversion, un poisson d'avril peut en cacher un autre...
Avatar du membre
mh_piano
Messages : 1104
Enregistré le : mar. 24 juil., 2018 20:39
Mon piano : Kawai RX3

Re: Taillage des ongles (Alerte poisson d'avril...lol)

Message par mh_piano »

Bravo et merci aussi pour ce joli poisson !
=D> =D> spéciaux pour Pillg et christof
Ça fait du bien de rigoler...
Avatar du membre
Jacques Béziat
Messages : 3292
Enregistré le : mer. 27 janv., 2016 6:23
Mon piano : CLP-675 + orgue Hoffrichter/Hauptwertk

Re: Taillage des ongles (Alerte poisson d'avril...lol)

Message par Jacques Béziat »

poppotame a écrit : jeu. 01 avr., 2021 11:39 Et comment as - tu négocié la chose devant ce refus ?
Je n'ai rien négocié, j'ai dit que je ne pouvais donner des cours si elle gardait ses ongles.
Elle a fini par les couper, et a investi dans de faux ongles. les femmes sont finaudes ! :lol:
Modifié en dernier par Jacques Béziat le sam. 03 avr., 2021 11:57, modifié 1 fois.
« Être pianiste... n'est pas une profession. C'est une philosophie, un style de vie. »
Michelangeli
Répondre