Choix des editions

Théorie, jeu, répertoire, enseignement, partitions

Modérateur : Modérateurs

Oukee
Messages : 140
Enregistré le : mar. 16 juil., 2019 18:47

Choix des editions

Message par Oukee »

Comment choisissez vous l’édition pour les morceaux que vous travaillez ? L’offre est assez large, avec des éditions historiques par des grands noms de la musique (par ex, Chopin par Debussy, Paderewski ou Cortot, Mendelssohn par Ravel, Beethoven par A Schnabel, Liszt par ses anciens élèves,..), des éditions Urtext, avec en prime des différences de prix importantes.
Personnellement, dans le cadre de mon travail en cours, j’ai collecté plusieurs éditions des préludes de Chopin et constaté des différences parfois significatives.

Il peut être intéressant d’identifier grâce à nos expériences les éditions les plus pertinentes par compositeur. Utile aussi de partager la façon dont nous utilisons ce qui constitue en principe la valeur ajoutée de ces éditions : les suggestions de doigté et de pédalisation.
Avatar du membre
Barcarolle
Messages : 354
Enregistré le : mar. 16 juil., 2019 10:43
Mon piano : Schimmel Droit 112cm et CLP625

Re: Choix des editions

Message par Barcarolle »

Sujet intéressant, ce serait bien d'avoir plusieurs réponses pour aider aux choix d'éditions.
Lorsque c'est possible je prends toujours Henle, Wiener ou Peters par sécurité. Les doigtés sont en général assez pertinents et les partitions sont belles et restent bien ouvertes. J'évite Schirmer qui est moins chère mais dont la qualité est très inférieure... Je la choisi uniquement pour certaines collections qui contiennent beaucoup de morceaux.
Utile aussi de partager la façon dont nous utilisons ce qui constitue en principe la valeur ajoutée de ces éditions : les suggestions de doigté et de pédalisation.
En général je respecte les indications de pédale. Pour les doigtés j'essaie de savoir s'ils ont un rôle particulier sinon je les change allègrement pour les adapter à ma main et mes préférences, souvent en comparant à d'autres éditions grâce à imslp.
Solfège
Messages : 387
Enregistré le : dim. 09 févr., 2020 14:00
Mon piano : Yamaha nu1 yamaha p255 orgue à tuyaux
Localisation : Languedoc

Re: Choix des editions

Message par Solfège »

En règle générale je choisis toujours les éditions les plus connues même si quelque fois c'est un peu plus cher. J'évite les achats sur internet et je privilégie les librairies musicales car cela permet de visualiser les partitions et de choisir l'éditeur où j'ai le maximum de détails. Et si vraiment il y a un souci j'appelle l'éditeur directement pour leur en faire part afin qu'ils essaient d'y remédier.
Sinon il m'arrive de télécharger sur les sites de partitions gratuites et j' j'achète ensuite à ma librairie ce qui me convient pour pouvoir le travailler et pour pouvoir ajouter des annotations au crayon.
Salutations musicales.
Oukee
Messages : 140
Enregistré le : mar. 16 juil., 2019 18:47

Re: Choix des editions

Message par Oukee »

Bon, le sujet ne passionne pas les foules... pour illustrer pourquoi cela me travaille un peu, les différences de texte sont parfois surprenantes. Voici un premier exemple, assez connu semble t’il, tiré d’Ondine de Ravel, avec un dessin du trémolo à la main droite assez différent sur 2 mesures:

Edition Durand originale (1909):
C73764B1-223D-4E97-BC20-1F7EBB56719F.jpeg
C73764B1-223D-4E97-BC20-1F7EBB56719F.jpeg (132.14 Kio) Vu 282 fois
Edition Peters / “Urtext” R Nichols:
F39EE8DC-DA79-431C-9F35-97917905854D.jpeg
F39EE8DC-DA79-431C-9F35-97917905854D.jpeg (121.67 Kio) Vu 282 fois
Oukee
Messages : 140
Enregistré le : mar. 16 juil., 2019 18:47

Re: Choix des editions

Message par Oukee »

Un deuxième exemple, tiré de Méphisto Valse (mesure 770):

Edition Peters / E Von Sauer:
7809FECE-8AE3-41C6-BB23-F0937EA9910E.jpeg
7809FECE-8AE3-41C6-BB23-F0937EA9910E.jpeg (290.25 Kio) Vu 281 fois
Edition EMB :
7FA6AEA6-5BD9-4E2B-AB4D-9EAEA8BA0EA6.jpeg
7FA6AEA6-5BD9-4E2B-AB4D-9EAEA8BA0EA6.jpeg (116.09 Kio) Vu 281 fois
Sur un sf, mettre ou pas Re# dans l’accord, cela s’entend !
eboris_ebenus
Messages : 251
Enregistré le : mar. 21 avr., 2020 10:33
Localisation : Lutetia

Re: Choix des editions

Message par eboris_ebenus »

Quelqu’un pourrait m’expliquer pourquoi beaucoup disent que Edition Paderewski est la meilleure pour les œuvres de Chopin?
Quelle est son avantage par rapport aux autres éditions connues?
Avatar du membre
quazart
Messages : 2946
Enregistré le : dim. 04 juin, 2017 0:06
Mon piano : Yamaha C1X, Kawai CA67
Localisation : Région parisienne et Côtes d'Armor

Re: Choix des editions

Message par quazart »

Oukee a écrit : jeu. 15 oct., 2020 18:02 Bon, le sujet ne passionne pas les foules... pour illustrer pourquoi cela me travaille un peu, les différences de texte sont parfois surprenantes. Voici un premier exemple, assez connu semble t’il, tiré d’Ondine de Ravel, avec un dessin du trémolo à la main droite assez différent sur 2 mesures:

Edition Durand originale (1909):

Edition Peters / “Urtext” R Nichols:
Etonnant !
La version Durand semble plus vicieuse à jouer, et je ne l'ai jamais entendue jouée ainsi !
Ravel aurait pu revoir sa copie après la première publication ?... Ou alors une très, très grosse faute d'édition ?
Avatar du membre
quazart
Messages : 2946
Enregistré le : dim. 04 juin, 2017 0:06
Mon piano : Yamaha C1X, Kawai CA67
Localisation : Région parisienne et Côtes d'Armor

Re: Choix des editions

Message par quazart »

Oukee a écrit : mer. 14 oct., 2020 13:40 Comment choisissez vous l’édition pour les morceaux que vous travaillez ?
Ayant acheté jeune la plus grande partie de mes partitions, le premier critère était simplement le prix. D'où la profusion d'éditions Durand et Lemoine notamment, la qualité de fabrication n'étant pas leur point fort, du moins à l'époque.
Actuellement, ma préférence va à Henle pour la qualité de fabrication et l'assurance d'excellentes révisions, EMB présente aussi les mêmes caractéristiques, remarquablement lisible mais les sauts de page plus nombreux compliquent la tourne.
Et comme tout le monde, je télécharge beaucoup à partir d'IMSLP ou souvent le choix d'édition ne se pose pas !
Oukee
Messages : 140
Enregistré le : mar. 16 juil., 2019 18:47

Re: Choix des editions

Message par Oukee »

quazart a écrit : sam. 17 oct., 2020 23:04 Etonnant !
La version Durand semble plus vicieuse à jouer, et je ne l'ai jamais entendue jouée ainsi !
Ravel aurait pu revoir sa copie après la première publication ?... Ou alors une très, très grosse faute d'édition ?
Apparement, Ravel a bien fait figurer la correction sur une copie de la première édition. Pour quelle raison cette version corrigée n'a t'elle pas vu le jour, mystère...
Capucine
Messages : 149
Enregistré le : jeu. 15 août, 2019 15:46

Re: Choix des editions

Message par Capucine »

Pour étudier Ravel , il existe une formidable édition (pas chère) dont il a déjà été question plusieurs fois sur ce forum: chez Alfred Music, les Editions Nancy Bricard et en particulier on y trouve la partition de Gaspard de la Nuit.
Considérée comme l'un des chefs-d'œuvre de la littérature pour piano du XXe siècle, cette édition critique utilise des indices d'interprétation de pianistes et de pédagogues français renommés tels que Casadesus, Perlemuter et Ciampi, qui ont connu Ravel et étudient cette pièce avec lui. La partition originale de Durand n'a pas été modifiée, mais les modifications rédactionnelles sont signalées à mesure qu'elles se produisent au moyen de notes de bas de page. Grâce à son expertise dans la littérature française pour piano, Nancy Bricard a apporté ses propres idées en matière de doigté et de marquage du métronome.
Voici un exemple correspondant à un exemple cité plus haut sur Ondine:
Exemple Ondine Ravel.pdf
(666.16 Kio) Téléchargé 6 fois
Dans cette très riche édition , on trouvera également la sonate de Liszt.
Avatar du membre
Presto
Messages : 4066
Enregistré le : sam. 19 juil., 2014 17:07
Mon piano : Roland FP80, Erard/Schimmel 130 cm
Localisation : Liège

Re: Choix des editions

Message par Presto »

Il y a pas mal d'exemples de "fautes de texte" dans les éditions. C'était un peu le boulot des éditeurs que de corriger les petits oublis des compositeurs, le hic c'est qu'ils en faisaient trop ! Ensuite il y a les incertitudes de la calligraphie.
La revue Piano malheureusement arrêtée proposait des critiques d'éditions et de véritables bancs d'essais qui se terminaient par des tableaux comparatifs très étudiés.
,Image
Image
Image
Image
Image
Et certainement qu'il n'y a pas d'éditions parfaites. Dernièrement pour Rondena j'ai trouvé ce qui m'a semblé être une erreur de texte dans l'édition de Pérez à la reprise du thème en mib, mes 175 le mi est indiqué bécarre alors qu'il est b dans la première édition et chez Henle et tout le monde le joue bémol je crois. Plus étonnant, Henle reproduit pour la coda la première édition, mesure 244 Albénis a mis un ré à la première octave, injouable si on n'a pas à la main un empan de 2 octaves alors que tout le passage est construit sur de longues pédales de basse sur 2 mesures, Pérez corrige et prolonge le sol de la 2e octave, ce que font les pianistes je crois. Pas une note de Henle, étonnant !
Si je reprends Rondena, Pérez reproduit les indications d'Albéniz de la première édition alors qu'Henle ne donne que celles qu'il a laissé en faisant l'impasse, y compris dans les notes sur beaucoup de celles-ci...
Bref, l'édition parfaite est une construction de l'esprit !
Modifié en dernier par Presto le dim. 18 oct., 2020 7:24, modifié 1 fois.
"Vivi felice" Domenico Scarlatti
Avatar du membre
Presto
Messages : 4066
Enregistré le : sam. 19 juil., 2014 17:07
Mon piano : Roland FP80, Erard/Schimmel 130 cm
Localisation : Liège

Re: Choix des editions

Message par Presto »

eboris_ebenus a écrit : sam. 17 oct., 2020 22:07 Quelqu’un pourrait m’expliquer pourquoi beaucoup disent que Edition Paderewski est la meilleure pour les œuvres de Chopin?
Quelle est son avantage par rapport aux autres éditions connues?
Un peu une question de modes, elle s'appuyait sur des sources qui faisaient autorité à l'époque et nettoyait quelques corrections mal venues d'éditeurs je crois, doigtés bof à mon goût... De nos jours on dit Ekier (des propositions de doigtés très pertinentes, l'appareil critique est dense, toutes les notes sont téléchargeables, mais ça devient galère et on finit par acheter le livre :mrgreen: ). J'aime bien Henle mais je regarde Ekier tout de même (doigtés, notes) ...
Dans la Fantaisie j'avais repéré un passage dont les notes changeaient d'une édition à l'autre par exemple alors que le manuscrit était très clair. mais la version corrigée était la plus logique.
Ensuite relativiser tout cela !
Bref, je choisis les éditions pour le plaisir que j'ai à en tourner les pages et aussi leur "réputation", comme on dirait d'un docteur... J'aime bien Henle mais souvent pour les doigtés je râle, alors pour les suites anglaises j'ai pris la Wienner édition, c'est bien aussi et esthétiquement ça me change mais pour les doigtés c'est pas mieux, voire pire ! pour Bach par exemple, je prends celle qui présente bien et soit en urtext (de préférence avec doigtés tout de même, même si je sais que je râlerai, l'idéal étant les urtext doigtés par des pianistes Perahia, Hamelin, Schiff par exemple chez Henle), et je vais sur ISLMP pour les doigtés et les commentaires, Mugellini, Casella, Busoni, c'est peut-être vieux et nul mais vraiment bien !
Pour Beethoven, Henle Perahia c'est bien (tip top pour les doigtés, normal, c'est un pianiste !), Schnabel et casella sont aussi très pratiques (pédales, indications de nuances, autres doigtés).
Je ne connais pas du tout les éditions Editions Nancy Bricard mais je vais voir...
"Vivi felice" Domenico Scarlatti
Avatar du membre
Presto
Messages : 4066
Enregistré le : sam. 19 juil., 2014 17:07
Mon piano : Roland FP80, Erard/Schimmel 130 cm
Localisation : Liège

Re: Choix des editions

Message par Presto »

quazart a écrit : sam. 17 oct., 2020 23:18
Oukee a écrit : mer. 14 oct., 2020 13:40 Comment choisissez vous l’édition pour les morceaux que vous travaillez ?
Durand et Lemoine notamment, la qualité de fabrication n'étant pas leur point fort, du moins à l'époque.
J'aimais bien les durand. Les Debussy étaient en grand format très agréable, grandes feuilles pliées, beau papier, belle édition. C'est vraiment dommage qu'ils soient passés au format standard. La collection bleue était éditée par pas moins que Maurice Emmanuel, Isidor Philipp Debussy ou Ravel !
On en trouve toujours mais elles sont devenues plus chères que Wiener ou Henle !
"Vivi felice" Domenico Scarlatti
Oukee
Messages : 140
Enregistré le : mar. 16 juil., 2019 18:47

Re: Choix des editions

Message par Oukee »

Presto a écrit : dim. 18 oct., 2020 7:13
eboris_ebenus a écrit : sam. 17 oct., 2020 22:07 Quelqu’un pourrait m’expliquer pourquoi beaucoup disent que Edition Paderewski est la meilleure pour les œuvres de Chopin?
Quelle est son avantage par rapport aux autres éditions connues?
Un peu une question de modes, elle s'appuyait sur des sources qui faisaient autorité à l'époque et nettoyait quelques corrections mal venues d'éditeurs je crois, doigtés bof à mon goût... De nos jours on dit Ekier (des propositions de doigtés très pertinentes, l'appareil critique est dense, toutes les notes sont téléchargeables, mais ça devient galère et on finit par acheter le livre :mrgreen: ). J'aime bien Henle mais je regarde Ekier tout de même (doigtés, notes) ...
Je trouve Ekier très fiable et sérieux. L’édition Paderewski perpétue une erreur dans la sonate Funèbre, en faisant démarrer la reprise dans le premier mouvement non pas au debut, mais après l’introduction. Henle ne fait pas mieux sur ce point. À la connaissance, seul Ekier donne la bonne version.
Avatar du membre
Presto
Messages : 4066
Enregistré le : sam. 19 juil., 2014 17:07
Mon piano : Roland FP80, Erard/Schimmel 130 cm
Localisation : Liège

Re: Choix des editions

Message par Presto »

En fait, je ne suis absolument pas en mesure d'émettre le moindre jugement à propos d'un éditeur "sérieux" ! Tous le sont. Me souviens d'une photo de Zimerman qui trônait devant son édition Paderewski. Maintenant ce serait la Ekier. Et ça ne changerait rien :mrgreen:

J'amuse beaucoup mon épouse avec mes partitions (elle est violoncelliste, elle connait je crois tout ce qu'on a publié dans les suites de Bach, mais sa partition reste la plus déglinguée :mrgreen: ), j'aime bien les avoir, ce sont mes gris-gris et ça l'amuse beaucoup !
Mais bon, quoi ! C'est tout de même très plaisant de savoir comment tel ou tel grand pianiste jouait telle ou telle oeuvre. Schnabel avait un don pour les doigtés qui, contrairement à la légende, facilitaient bien le travail !
J'aime bien Schirmer aussi, économiques, belle présentation, 2 volumes indispensables de Scarlatti par Kirkpatrick :D , doigtés de von Bullow dans Beethoven, Czerny dans Bach, même si édition à l'époque rimait avec interprétation. C'est tout de même pas mal ! Notre époque est celle des Urtext, ça me semble une bonne chose mais j'aimerais bien mettre la main sur le 1er volume du CBT annoté par Chopin, malheureusement épuisé :?
Dover Liszt aussi, avec les doigtés de Liszt collationnés par ses élèves 8) Je ne sais pas si c'est musicalement très sûr, mais ces doigtés sont ultra-intéressants !
Modifié en dernier par Presto le dim. 18 oct., 2020 14:48, modifié 1 fois.
"Vivi felice" Domenico Scarlatti
Oukee
Messages : 140
Enregistré le : mar. 16 juil., 2019 18:47

Re: Choix des editions

Message par Oukee »

Presto a écrit : dim. 18 oct., 2020 7:03 Et certainement qu'il n'y a pas d'éditions parfaites. Dernièrement pour Rondena j'ai trouvé ce qui m'a semblé être une erreur de texte dans l'édition de Pérez à la reprise du thème en mib, mes 175 le mi est indiqué bécarre alors qu'il est b dans la première édition et chez Henle et tout le monde le joue bémol je crois. Plus étonnant, Henle reproduit pour la coda la première édition, mesure 244 Albénis a mis un ré à la première octave, injouable si on n'a pas à la main un empan de 2 octaves alors que tout le passage est construit sur de longues pédales de basse sur 2 mesures, Pérez corrige et prolonge le sol de la 2e octave, ce que font les pianistes je crois. Pas une note de Henle, étonnant !
Si je reprends Rondena, Pérez reproduit les indications d'Albéniz de la première édition alors qu'Henle ne donne que celles qu'il a laissé en faisant l'impasse, y compris dans les notes sur beaucoup de celles-ci...
Bref, l'édition parfaite est une construction de l'esprit !
Pour Albeniz, ce qui me gêne c'est que les éditeurs proposent directement dans le texte une redistribution des notes entre les 2 mains qui complique le suivi des différents plans sonores, déjà passablement complexe à appréhender. Je me base sur l'édition originale (reproduite telle quelle chez Dover), et regarde en parallèle une édition plus récente pour les corrections de fautes de texte (j'utilise l'édition Boileau -révision A. Nieto).
Je ne connais pas l'édition de Pérez : est-elle commercialisée ?
Dans Rondena, Nieto met bien mib mesure 175, et prolonge le Sol dans la mesure 244. Il ne mentionne pas en revanche dans les commentaires critiques cette correction.
Avatar du membre
Presto
Messages : 4066
Enregistré le : sam. 19 juil., 2014 17:07
Mon piano : Roland FP80, Erard/Schimmel 130 cm
Localisation : Liège

Re: Choix des editions

Message par Presto »

Dover, ça doit être la première édition, publiée chez les Edition Mutuelle à Paris je crois ?
Ben c'est qu'il faut bien les aider ces pianistes :wink: Ensuite c'est un débat sans fin, mon prof m'en a corrigé certaines, j'en ai choisi d'autres et il m'en a indiqué d'autres également...
Henle ne donne pas de répartition si ça t'intéresse (c'est le texte brut sans le moindre doigté, service minimal je dirais...).
Pour Pérez, la partition est libre de droits !
https://we.tl/t-thXboekjf3
:wink:
Modifié en dernier par Presto le dim. 18 oct., 2020 20:43, modifié 1 fois.
"Vivi felice" Domenico Scarlatti
Oukee
Messages : 140
Enregistré le : mar. 16 juil., 2019 18:47

Re: Choix des editions

Message par Oukee »

Presto a écrit : dim. 18 oct., 2020 15:04 Dover, ça doit être la première édition, publiée chez les Edition Mutuelle à Paris je crois ?
Ben c'est qu'il faut bien les aider ces pianistes :wink: Ensuite c'est un débat sans fin, mon prof m'en a corrigé certaines, j'en ai choisi d'autres et il m'en a indiqué d'autres également...
Henle ne donne pas de répartition si ça t'intéresse (c'est le texte brut sans le moindre doigté, service minimal je dirais...).
non pour Pérez, c'est pire, elle est libre de droits !
https://we.tl/t-thXboekjf3
:wink:
Oui, éditions Mutuelles, 1906-1907.
Merci pour le lien !
De toute façon, on passe un temps infini à trouver les doigtés dans ces morceaux. Ce n’est pas forcément gênant qu’il n’y en ait pas de proposé.
eboris_ebenus
Messages : 251
Enregistré le : mar. 21 avr., 2020 10:33
Localisation : Lutetia

Re: Choix des editions

Message par eboris_ebenus »

Merci pour les explications. Pour les préludes op.28, est-ce que Paderewski est un bon choix?
Oukee
Messages : 140
Enregistré le : mar. 16 juil., 2019 18:47

Re: Choix des editions

Message par Oukee »

eboris_ebenus a écrit : lun. 19 oct., 2020 10:30 Merci pour les explications. Pour les préludes op.28, est-ce que Paderewski est un bon choix?
Oui, cela demeure encore aujourd’hui une très bonne édition, et les doigtés proposés sont utiles pour démarrer.
Répondre