avis concernant des pianos

mécanique, commerces/achat, facteurs...

Modérateur : Modérateurs

Répondre
MarcusVinicius
Messages : 26
Enregistré le : jeu. 30 avr., 2020 9:29

avis concernant des pianos

Message par MarcusVinicius » mar. 05 mai, 2020 18:35

Bonjour à tous,

Comme je le disais il y a quelques jours, je vais me remettre au piano après 25 ans de pause. J'ai la satisfaction de constater que mon solfège n'est pas trop rouillé, et ça revient plutôt assez rapidement, d'autant qu'il y a d'excellents pédagogues sur internet (de jeunes pianistes amateurs qui tiennent des vlogs de haute tenue).

Alors voilà, j'ai pris contact avec un marchand de pianos sur Lyon, et en fonction de mes goûts et de mon budget, il me propose de tester plusieurs instruments qu'il a en stock ou qu'il fera venir. Il s'agit d'un Forster 190 de 1993, d'un Seiler 180 de 1990, d'un Hoffmann V183 neuf, d'un Kawai GX2 neuf.

Qu'en pensez-vous ? Plutôt partir sur du neuf asiatique (rebadgé en Tchéquie pour le Hoffmann) ou sur des valeurs sûres allemandes mais de 25 à 30 ans ?

Bien amicalement à tous.

Avatar du membre
DIDIER25
Messages : 1748
Enregistré le : mar. 18 déc., 2012 22:19
Mon piano : YAMAHA CLP 635 + ORGUE JOHANNUS
Localisation : BESANCON

Re: avis concernant des pianos

Message par DIDIER25 » mar. 05 mai, 2020 19:49

Prudence, prudence sur Lyon..... !
ET SI NOUS VALIONS MIEUX QUE LE BONHEUR ? - Franz Liszt.

piano bien tempéré
Messages : 3704
Enregistré le : mar. 06 févr., 2007 22:52

Re: avis concernant des pianos

Message par piano bien tempéré » mar. 05 mai, 2020 20:05

Si il n'y avait que sur Lyon … :roll:

Avatar du membre
DIDIER25
Messages : 1748
Enregistré le : mar. 18 déc., 2012 22:19
Mon piano : YAMAHA CLP 635 + ORGUE JOHANNUS
Localisation : BESANCON

Re: avis concernant des pianos

Message par DIDIER25 » mar. 05 mai, 2020 20:39

C'est sur ! Mais quand même, y'a une concentration !
ET SI NOUS VALIONS MIEUX QUE LE BONHEUR ? - Franz Liszt.

piano bien tempéré
Messages : 3704
Enregistré le : mar. 06 févr., 2007 22:52

Re: avis concernant des pianos

Message par piano bien tempéré » mar. 05 mai, 2020 22:02

A ce point ?

MarcusVinicius
Messages : 26
Enregistré le : jeu. 30 avr., 2020 9:29

Re: avis concernant des pianos

Message par MarcusVinicius » mar. 05 mai, 2020 22:16

DIDIER25 a écrit :
mar. 05 mai, 2020 19:49
Prudence, prudence sur Lyon..... !
Je suis complètement naïf. De quoi s’agit-il ? Pourriez-vous être plus précis ?

MarcusVinicius
Messages : 26
Enregistré le : jeu. 30 avr., 2020 9:29

Re: avis concernant des pianos

Message par MarcusVinicius » dim. 10 mai, 2020 13:00

Bonjour à tous,

Mon projet avance doucement.

Je me pose la question du volume de la pièce où sera installé l’instrument. Elle fait environ 28 m2, avec 2,5 m de hauteur sous plafond, un revêtement de sol curieux, un peu comme ce qu’on trouve sur les aires de jeux pour enfants dans les jardins de ville (c’est une ancienne salle de jeu).
Cette pièce peut-elle accueillir un piano de 1,9-2 m de long, puisque c’est ce que j'envisage d’acquérir ?

Sinon mon choix se restreint actuellement à du Förster 190, du Blüthner modèle 6, ou du Yamaha CX3 récent voire neuf, on verra.

Bien cordialement à tous.

MarcusVinicius
Messages : 26
Enregistré le : jeu. 30 avr., 2020 9:29

Re: avis concernant des pianos

Message par MarcusVinicius » dim. 10 mai, 2020 13:03

Enfin, que peut-on tirer comme renseignements bu numéro de série d’un instrument ?
Je veux dire où s’adresser concrètement ? On envoie un e-mail au fabricant ?
Désolé pour mes questions naïves.

Avatar du membre
Sylma
Messages : 44
Enregistré le : jeu. 16 avr., 2020 12:57
Mon piano : Seiler 131 Konzert
Localisation : 13

Re: avis concernant des pianos

Message par Sylma » dim. 10 mai, 2020 14:15

Bonjour,

Tu peux déjà aller sur ce site là: https://atelierdesnotes.fr/ages-des-pianos/

Après j'avais trouvé plus précis et détaillé mais je ne retrouve pas le lien; par contre chaque marque a en principe des pages dédiées aux numéros de série.

MarcusVinicius
Messages : 26
Enregistré le : jeu. 30 avr., 2020 9:29

Re: avis concernant des pianos

Message par MarcusVinicius » dim. 10 mai, 2020 14:50

Sylma a écrit :
dim. 10 mai, 2020 14:15
Bonjour,

Tu peux déjà aller sur ce site là: https://atelierdesnotes.fr/ages-des-pianos/

Après j'avais trouvé plus précis et détaillé mais je ne retrouve pas le lien; par contre chaque marque a en principe des pages dédiées aux numéros de série.
Merci.

chapeaunoir
Messages : 9
Enregistré le : ven. 15 févr., 2019 6:46
Mon piano : YAMAHA CLP 685/Kawai CS 11
Localisation : Moselle

Re: avis concernant des pianos

Message par chapeaunoir » lun. 11 mai, 2020 14:21

Bonjour,
Alors j'ai lu avec intêret que vous souhaitiez acheter un piano,il y a peut-être déjà un certain temps ..
Les anciens pianos allemands avaient une sonorité parfois surprenante,dans le bon sens du terme :son chaleureux,(qui "tient" ) chaleur du timbre,..et oersonnellement j'y prêterais attention ...(Attention au Seiler 180,des années 1990,c'était un piano plutôt pour le Jazz,j'en ai possédé un ..Bien sûr,c'est un instrument de marque,et comme tous les pianos accoustiques,d'un modéle à l'autre il y a beaucoup de ifférences..Evitez aussi le Kawai,en piano accoustique,il y a mieux (subjectivement !) et dans les marques comme Schimmel,Sauter,on ne rencontre pas trop de déception(s) ..
Les "Asiatiques" ont des mécaniques quasi parfaites,(clavier égal..) mais la sonorité peut parfois heurter ..en résumé:un petit essai peut décider d'un achat ..personnellement,habitant en appartement,le numérique s'est imposé,...avec quelques regrets !!mais on peut jouer avec plaisir sur un instrument numérique,(et faire plaisir..) mais il faut plutôt considérer les hauts de gamme,et l'occasion comme tout ce qui est "numérique" peut faire baisser la facture de façon non négligeable ..on trouve hélas les bonnes occasions de pianos numériques plutôt chez les particuliers..Bon courage à vous si vous n'avez pas encore effectué votre achat ..
Chapeaunoir

6gale13
Messages : 326
Enregistré le : dim. 03 juin, 2018 17:46
Mon piano : yamaha UX-1 et yamaha SU 118c (la 441,8)

Re: avis concernant des pianos

Message par 6gale13 » lun. 11 mai, 2020 16:14

MarcusVinicius a écrit :
dim. 10 mai, 2020 13:00
mon choix se restreint actuellement à du Förster 190, du Blüthner modèle 6, ou du Yamaha CX3 récent voire neuf, on verra.
Il y a pire comme choix !
Je ne sais pas te dire mieux que ce que tu envisages pour les pianos. Ce sol curieux est peut-être un atout pour éviter d'avoir une pièce trop claire. Nous avons un peu échangé sur l'apprentissage. Moi aussi j'ai eu une longue période d'arrêt.

Tous mes encouragements pour ce projet qui me semble très enthousiasmant !

MarcusVinicius
Messages : 26
Enregistré le : jeu. 30 avr., 2020 9:29

Re: avis concernant des pianos

Message par MarcusVinicius » lun. 11 mai, 2020 17:10

6gale13 a écrit :
lun. 11 mai, 2020 16:14
MarcusVinicius a écrit :
dim. 10 mai, 2020 13:00
mon choix se restreint actuellement à du Förster 190, du Blüthner modèle 6, ou du Yamaha CX3 récent voire neuf, on verra.
Il y a pire comme choix !
Je ne sais pas te dire mieux que ce que tu envisages pour les pianos. Ce sol curieux est peut-être un atout pour éviter d'avoir une pièce trop claire. Nous avons un peu échangé sur l'apprentissage. Moi aussi j'ai eu une longue période d'arrêt.

Tous mes encouragements pour ce projet qui me semble très enthousiasmant !

Merc ! Je suis très enthousiaste. Je pense que ça va le faire.

Tu avais arrêté combien de temps ? Qu’est-ce que tu as comme instrument ?

6gale13
Messages : 326
Enregistré le : dim. 03 juin, 2018 17:46
Mon piano : yamaha UX-1 et yamaha SU 118c (la 441,8)

Re: avis concernant des pianos

Message par 6gale13 » mar. 12 mai, 2020 13:32

Marcus, je réponds bien volontiers à ta question de manière détaillée car au delà de mon histoire personnelle cela montre à la fois les espoirs qu'on peut avoir avec une reprise et les erreurs que l'on peut commettre.

Après environ 8 ans de piano et 3 d'orgue (le vrai avec tuyaux et pédalier) je me suis arrêté lentement fin des années 80. D'abord à cause du caractère prenant de la prépa (et des charmes de ma copine de l'époque-je passais pas mal de temps à... disons réviser chez elle dans son studio). Puis j'ai été étudiant loin de chez mes parents et je n'avais pas d'instrument dans mon logement d'étudiant. Donc je ne jouais que de retour le WE chez mes parents sur le Erard de mon enfance et petit à petit ça s'est étiolé.

J'ai repris mollement quand mes enfants se sont mis eux-mêmes au piano en 2013. Je les faisais répéter et je les accompagnais dans l'aigu. J'avais acheté un petit piano est-allemand à 200 euros vers 2009. Mais sottement je ne l'avais pas fait accorder avant que les enfants ne prennent des cours. Sans être un foudre, il s'est tout de même métamorphosé au premier accord.

J'avais vraiment beaucoup perdu. Mes doigts n'avaient plus aucune expression. Et puis à force des les accompagner et de rejouer mes ancien morceaux, c'est revenu sans m'en rendre compte. Mais c'est en reprenant des cours en septembre 2018 que j'ai vraiment pu récupérer mon niveau de l'époque et même le dépasser. Grâce au feed-back que me faisait ma prof, j'ai pu mesurer comment la mécanique ingrate (parce qu'usée) de mon Erard et la technique de l'orgue avaient influencé mon jeu qu'il fallait adapter au piano récent.

Avec le travail des enfants, je me retrouve aussi à accompagner au piano ma fille qui chante (exemple "bonne nuit" du voyage d'hiver de Schubert). Pièces pour piano à 4 mains avec mon fils ("il vecchio castello" des "tableau d'une exposition") et aussi des accompagnements de musique baroque (cours de clavecin et d'ensemble baroque de ma fille), des pièces pour petit ensemble (piano 4 mains, 2 violoncelles et flute), cours de registration de mon fils (orgue) + mes propres morceaux. Bref, ça n'arrête pas !

J'en viens à me demander comment j'ai fait sans (mais ça s'explique très bien par une longue période de vie en mode étudiant, des voyages routard et le passage de mon monitorat de plongée sous marine).

Maintenant j'ai les 2 pianos qui figurent dans ma signature : un Yamaha UX1 qui a remplacé le petit piano est-allemand et un SU 118c acheté alors que je recherchais un piano à queue. Les deux instruments dans le salon sont tout à fait utiles pour la différence de leur timbre et pour faire des pièces à 2 instruments ou jouer la partie des cordes pendant que mes enfants jouent à 4 mains sur l'autre.

Je recherche toujours un piano à queue et je me dis que je vendrais alors le UX1, mais le projet n'est pas encore arrêté car mon fils me demande de l'avoir dans sa chambre.

Le piano est-allemand fait le bonheur d'un pote (et de ses filles) sur le Larzac.

6gale13
Messages : 326
Enregistré le : dim. 03 juin, 2018 17:46
Mon piano : yamaha UX-1 et yamaha SU 118c (la 441,8)

Re: avis concernant des pianos

Message par 6gale13 » mar. 12 mai, 2020 13:36

chapeaunoir a écrit :
lun. 11 mai, 2020 14:21
Attention au Seiler 180,des années 1990,c'était un piano plutôt pour le Jazz,j'en ai possédé un ..
Ah ! Je comprends mieux maintenant. J'en ai essayé 2 l'an dernier et tout en leur trouvant de réelles qualités je n'étais pas complètement convaincu. Timbres moins riches que mon SU 118c notamment.

MarcusVinicius
Messages : 26
Enregistré le : jeu. 30 avr., 2020 9:29

Re: avis concernant des pianos

Message par MarcusVinicius » mar. 12 mai, 2020 14:58

chapeaunoir a écrit :
lun. 11 mai, 2020 14:21
Bonjour,
Alors j'ai lu avec intêret que vous souhaitiez acheter un piano,il y a peut-être déjà un certain temps ..
Les anciens pianos allemands avaient une sonorité parfois surprenante,dans le bon sens du terme :son chaleureux,(qui "tient" ) chaleur du timbre,..et oersonnellement j'y prêterais attention ...(Attention au Seiler 180,des années 1990,c'était un piano plutôt pour le Jazz,j'en ai possédé un ..Bien sûr,c'est un instrument de marque,et comme tous les pianos accoustiques,d'un modéle à l'autre il y a beaucoup de ifférences..Evitez aussi le Kawai,en piano accoustique,il y a mieux (subjectivement !) et dans les marques comme Schimmel,Sauter,on ne rencontre pas trop de déception(s) ..
Les "Asiatiques" ont des mécaniques quasi parfaites,(clavier égal..) mais la sonorité peut parfois heurter ..en résumé:un petit essai peut décider d'un achat ..personnellement,habitant en appartement,le numérique s'est imposé,...avec quelques regrets !!mais on peut jouer avec plaisir sur un instrument numérique,(et faire plaisir..) mais il faut plutôt considérer les hauts de gamme,et l'occasion comme tout ce qui est "numérique" peut faire baisser la facture de façon non négligeable ..on trouve hélas les bonnes occasions de pianos numériques plutôt chez les particuliers..Bon courage à vous si vous n'avez pas encore effectué votre achat ..
Chapeaunoir
Merci de vos conseils. J'ai pris l'option également d'acheter un piano numérique pour éviter d'embêter ma famille quand je joue le soir. Il a un bon son, et un clavier à des années lumière de mon vieux piano du XIXè de quand j'étais jeune. Mais ça reste du son en boîte, c'est un peu frustrant.
Donc je prévois sans urgence l'achat d'un queue d'1.80-2m, dans les marques que j'ai citées précédemment.

MarcusVinicius
Messages : 26
Enregistré le : jeu. 30 avr., 2020 9:29

Re: avis concernant des pianos

Message par MarcusVinicius » mar. 12 mai, 2020 15:00

6gale13 a écrit :
mar. 12 mai, 2020 13:32
Marcus, je réponds bien volontiers à ta question de manière détaillée car au delà de mon histoire personnelle cela montre à la fois les espoirs qu'on peut avoir avec une reprise et les erreurs que l'on peut commettre.

Après environ 8 ans de piano et 3 d'orgue (le vrai avec tuyaux et pédalier) je me suis arrêté lentement fin des années 80. D'abord à cause du caractère prenant de la prépa (et des charmes de ma copine de l'époque-je passais pas mal de temps à... disons réviser chez elle dans son studio). Puis j'ai été étudiant loin de chez mes parents et je n'avais pas d'instrument dans mon logement d'étudiant. Donc je ne jouais que de retour le WE chez mes parents sur le Erard de mon enfance et petit à petit ça s'est étiolé.

J'ai repris mollement quand mes enfants se sont mis eux-mêmes au piano en 2013. Je les faisais répéter et je les accompagnais dans l'aigu. J'avais acheté un petit piano est-allemand à 200 euros vers 2009. Mais sottement je ne l'avais pas fait accorder avant que les enfants ne prennent des cours. Sans être un foudre, il s'est tout de même métamorphosé au premier accord.

J'avais vraiment beaucoup perdu. Mes doigts n'avaient plus aucune expression. Et puis à force des les accompagner et de rejouer mes ancien morceaux, c'est revenu sans m'en rendre compte. Mais c'est en reprenant des cours en septembre 2018 que j'ai vraiment pu récupérer mon niveau de l'époque et même le dépasser. Grâce au feed-back que me faisait ma prof, j'ai pu mesurer comment la mécanique ingrate (parce qu'usée) de mon Erard et la technique de l'orgue avaient influencé mon jeu qu'il fallait adapter au piano récent.

Avec le travail des enfants, je me retrouve aussi à accompagner au piano ma fille qui chante (exemple "bonne nuit" du voyage d'hiver de Schubert). Pièces pour piano à 4 mains avec mon fils ("il vecchio castello" des "tableau d'une exposition") et aussi des accompagnements de musique baroque (cours de clavecin et d'ensemble baroque de ma fille), des pièces pour petit ensemble (piano 4 mains, 2 violoncelles et flute), cours de registration de mon fils (orgue) + mes propres morceaux. Bref, ça n'arrête pas !

J'en viens à me demander comment j'ai fait sans (mais ça s'explique très bien par une longue période de vie en mode étudiant, des voyages routard et le passage de mon monitorat de plongée sous marine).

Maintenant j'ai les 2 pianos qui figurent dans ma signature : un Yamaha UX1 qui a remplacé le petit piano est-allemand et un SU 118c acheté alors que je recherchais un piano à queue. Les deux instruments dans le salon sont tout à fait utiles pour la différence de leur timbre et pour faire des pièces à 2 instruments ou jouer la partie des cordes pendant que mes enfants jouent à 4 mains sur l'autre.

Je recherche toujours un piano à queue et je me dis que je vendrais alors le UX1, mais le projet n'est pas encore arrêté car mon fils me demande de l'avoir dans sa chambre.

Le piano est-allemand fait le bonheur d'un pote (et de ses filles) sur le Larzac.
Merci de toutes ces précisions. Vous avez la chance d'avoir une famille de musiciens, c'est génial.
Il faut absolument que je trouve un vrai professeur particulier, car je sens bien que la reprise en autodidacte, seulement avec les cours par internet sera rapidement insuffisante et frustrante.

6gale13
Messages : 326
Enregistré le : dim. 03 juin, 2018 17:46
Mon piano : yamaha UX-1 et yamaha SU 118c (la 441,8)

Re: avis concernant des pianos

Message par 6gale13 » mar. 12 mai, 2020 19:57

MarcusVinicius a écrit :
mar. 12 mai, 2020 15:00
Vous avez la chance d'avoir une famille de musiciens, c'est génial.
"Chance" créée de toute pièce car si j'avais laissé mes enfants aller vers leurs penchants et que je n'avais pas consacré du temps à les suivre, ils seraient hélas en train de jouer à des jeux vidéos en mangeant des chips sur le canapé. C'est après 4 ans de pratique qu'ils se sont mis à avoir un plaisir spontané pour la musique.

MarcusVinicius
Messages : 26
Enregistré le : jeu. 30 avr., 2020 9:29

Re: avis concernant des pianos

Message par MarcusVinicius » ven. 15 mai, 2020 12:24

Premier retour d'infos concernant mon projet. Visité hier la maison B. à Lyon. Locaux exigus et sombres, pianos à touche touche empêchant presque de circuler. Le vendeur courtois mais manquant visiblement d'enthousiasme, et ne s'intéressant pas trop au projet du client.
Ca c'est pour le côté négatif.

Côté positif : tous les pianos que j'ai testé sonnent vraiment bien, et sont à des tarifs raisonnables. Un Grotrian Steinweg G192 couleur noyer de 1988, un Blüthner dont j'ai oublié le modèle, un Yamaha C3X de 15 ans, deux Hoffman (un Vision 183, un Professional), et un Young Chang de 2.10 m, de 2010.
Entre 13 et 22000 €.

Pour les sonorités, les pianos que j'ai préféré s'avèrent être le Young Chang en N° 1 (étonnant, je ne m'y attendais pas du tout), et les deux Hoffman. Un peu de réserve sur le Yamaha.

Donc Young Chang c'est du Coréen mais du bon, me dit le vendeur. Et Hoffman la seule différence entre les Vision d'entrée de gamme et les Professionnel, ce serait juste les matériaux d'origine européenne sur les seconds. Je pense qu'il n'y a pas que ça à mon avis. En tout cas, leur sonorité était très belle et pas franchement différente à l'oreille.

Qu'en pensez-vous ?

Avatar du membre
DIDIER25
Messages : 1748
Enregistré le : mar. 18 déc., 2012 22:19
Mon piano : YAMAHA CLP 635 + ORGUE JOHANNUS
Localisation : BESANCON

Re: avis concernant des pianos

Message par DIDIER25 » ven. 15 mai, 2020 13:23

Très étonné par ces impressions......car les deux allemands (et surtout le Grotrian) devraient sonner merveilleusement à côté des asiatiques.... Idem pour le C3, sauf s'il est rincé.... Tout ça me confirme que les pianos anciens ne sont pas présentés en bon état dans cet maison. les Hoffmann récents sont sans doute séduisants, mais rien ne permet de dire comment ils vont évoluer dans le temps. Moi le son des Young-Chang m'écorche les tympans.....
ET SI NOUS VALIONS MIEUX QUE LE BONHEUR ? - Franz Liszt.

Répondre