Devenir virtuose

Théorie, jeu, répertoire, enseignement, partitions

Modérateur : Modérateurs

Hervich
Messages : 2
Enregistré le : mar. 16 janv., 2018 21:10
Mon piano : Pleyel droit 1971

Re: Devenir virtuose

Message par Hervich » ven. 14 juin, 2019 0:58

Dire que débuter à 20 ans ou même 15 ans est trop tard est FAUX.

Je suis un exemple du contraire bien qu'étant quand même un cas particulier. J'ai commencé tôt (7 ans) mais ne fichais rien. J'ai arrêté puis m'y mis suis vraiment mis à 16 ans mais surtout le solfege, l'écriture, l'orchestration... le piano n'étant surtout qu'un outil. J'avais des dispositions mais mon "sommet" étant à l'époque la 35ème mazurka de Chopin ou le Doctor Gradus de Children's corner de Debussy, je pensais que ça me suffisait techniquement et avait de moi l'imagez d'un artiste un peu arrogant vu que je commençais à composer.

Bien longtemps après : entre temps j'étais devenu prof puis directeur en écoles de musique associatives, musicien éclectique, orchestrateur et compositeur (différentes commande rémunérées). Puis vers 53 ans : dégringolade (restructuration, mise au placard, dégradation, + divvorce....).
Bref, la totale et un jour je me suis retrouvé en invalidité permanente.

Pendant un ans je n'ai plus touché à mon piano puis un jour je l'ai changé de pièce, me suis intéressé à l'accord, la mécanique, je lui ai fait faire qqs réparation, je suis tombé sur mon vieux Hannon et, ayant bq de tps, j'ai décidé de m'y remettre comme débutant et non seulement comme un musicien orgueilleux (j'avais pourtant écrit beaucoup dans pleins de genres, dont une grande sonate pour piano qui avaut été créée et donnée 2 fois au début des années 2000.

Et bien vers 2014 j'ai redemarré avec sérieux, ténacité, rigueur à raison de 3 à 6h par jour avec toujours bq (env 2h) de pure technique Hanon dont je joue tous les exercices et variantes que j'ai créées pour chaque exercice (combinaisons de staccato, legato, mélange de dynamique...) que je me donne à executer chaque jour dans des programmes différents que je bâtis et suis avec rigueur. J'ajoute que j'aime la sensation des exercices et c'est un avantage. Bien sûr je travaille aussi les morceaux du répertoire et je déchiffre par plaisir et pour améliorer mon déchiffrage qui était mon vrai point faible.

Vous me croirez ou non, à maintenant 57 ans, j'estime être parvenu à ce que j'appellerai le niveau d'un virtuose amateur. A mon programme actuellement, j'interprète, et je rejoue et peaufine chaque jours plusieurs des pièces de la vingtaine que j'ai actuellement à mon répertoire; entre autre : 3 études de Chopin dont la prestigieuse n1 op 10, n6 op 10, n12 op 10 , Ballade en Sol min de Chopin, préludes de Scriabine n2, n20 et n24 op11, et n4 op 13, Schumann Intermezzo du Carnaval de Vienne, Mozart Fantaisie en ré m, Andante du Conceryo italien de Bach, Adagio du concerto en sol de Ravel.... etc. (en chantier le 2ème Scherzo de Chopin ainsi que sa 23ème étude op25). Bref du lourd. De tps en tps je vois des gens agglutinés à ma fenêtre puis qui applaudissent. Dans une salle de brocante où j'essayais un piano récent, j'ai vu que des gens me filmaient. Plaisant de donner du plaisir. je compte bien encore évoluer et je dis juste à ceux qui voudraient s'y mettre ET ONT VRAIMENT LA PASSION de franchir le pas et de ne pas écouter les pessimistes.

Hervé

Tatafanfan
Messages : 742
Enregistré le : mer. 05 avr., 2017 8:51
Mon piano : RIPPEN après deux numériques et un autre
Localisation : Boul'Bill' (Ile de France Ouest)

Re: Devenir virtuose

Message par Tatafanfan » ven. 14 juin, 2019 8:37

Tu n'es pas CHRISTIAN HERVÉ, pote de J.F. Zygel?
:evil: :evil: :evil:
A quoi sert l'argent s'il faut travailler pour en avoir ?
Georges B Shaw

Serge
Messages : 1469
Enregistré le : ven. 07 mars, 2008 18:50

Re: Devenir virtuose

Message par Serge » ven. 14 juin, 2019 9:32

Ce qui est difficile c’est de concilier travail, vie de famille, pratique intensive et continue du piano.

Berny007
Messages : 90
Enregistré le : dim. 15 avr., 2018 20:44
Mon piano : Cherche remplaçant à un technics de 20an
Localisation : Aubigny sur nere (18)

Re: Devenir virtuose

Message par Berny007 » ven. 14 juin, 2019 9:56

Serge a écrit :
ven. 14 juin, 2019 9:32
Ce qui est difficile c’est de concilier travail, vie de famille, pratique intensive et continue du piano.
=D> =D>

sylvie piano
Messages : 1562
Enregistré le : dim. 25 mai, 2014 23:59
Mon piano : Schimmel K230
Localisation : Nantes [44000]
Contact :

Re: Devenir virtuose

Message par sylvie piano » ven. 14 juin, 2019 12:08

Berny007 a écrit :
ven. 14 juin, 2019 9:56
Serge a écrit :
ven. 14 juin, 2019 9:32
Ce qui est difficile c’est de concilier travail, vie de famille, pratique intensive et continue du piano.
=D> =D>
Et sport !

Avatar du membre
Arabesque44
Messages : 2998
Enregistré le : lun. 07 oct., 2013 18:11
Mon piano : Bechstein 175 Yamaha 155P
Localisation : Nantes

Re: Devenir virtuose

Message par Arabesque44 » ven. 14 juin, 2019 14:07

Hervich a écrit :
ven. 14 juin, 2019 0:58
Dire que débuter à 20 ans ou même 15 ans est trop tard est FAUX.

Je suis un exemple du contraire bien qu'étant quand même un cas particulier
[-X pas vraiment, vous dites un peu plus loin que vous avez débuté à 7 ans, commencé à vraiment travailler à 16, et ensuite jamais arrêté totalement sauf pendant un an. A 7 et 16 ans même sans en être conscient , on engrange à vitesse grand V.
On est donc très loin des débutants adultes ( après 20 ans) ou des re-débutants après 40 ans d'arret complet. Vous aviez les bases, c'est primordial
C'est la plasticité cérébrale qui explique les différences de progression selon l'âge, l'agilité des mains n'est pas si différente avec l'âge ( sauf pathologie) Donc vous aviez déjà emmagasiné dans le cerveau à l'état latent tout ce qu'il fallait pour acquérir, même des années plus tard la technique "virtuose" par un travail spécifique.

On dirait que vous êtes tombé (par hasard,) sur une bien étrange discussion, initiée par une bien étrange personnage. J'ai fouillé un peu...Ouch! Ce Peergynt75 qui prétendait ( vrai ou faux?) avoir concouru au Concours Chopin et qui dézinguait méchamment les enregistrements des PMistes, et qui a disparu en effaçant tous ses messages, était probablement un troll de première classe.
Beaucoup d'autres fils plus étoffés existent sur cette question récurrente et toujours assez polémique.

Répondre