Cours de piano semi -collectifs

Théorie, jeu, répertoire, enseignement, partitions

Modérateur : Modérateurs

Line-Marie

Re: Cours de piano semi -collectifs

Message par Line-Marie » mar. 12 mai, 2015 13:00

Il n'y a pas du tout de réduction d'horaires !
Un élève débutant commence par 20 minutes de cours en conservatoire ,donc si il y a trois débutants, ils travaillent ensembles pendant 1h.
Puis en premier cycle c'est 1/2h donc deux élèves pour une heure.
Quand j'étais en deuxième cycle j'avais droit à 3/4 d'heure donc avec mon binôme, nous travaillons 1h30. .

Avatar du membre
Mylène
Messages : 546
Enregistré le : mar. 11 mars, 2008 9:44
Mon piano : Casio PX110 ; Kawai BL61 ; Ibach FII
Localisation : Seine Maritime
Contact :

Re: Cours de piano semi -collectifs

Message par Mylène » mar. 12 mai, 2015 13:08

Les élèves sont bien sûr regroupés par niveaux, et également par affinités. C'est très difficile à mettre en place, car il faut jouer avec les contraintes des horaires également. Et même dans les écoles qui ne pratiquent pas le cours à plusieurs, j'ai le souci de se faire suivre les élèves qui peuvent travailler ensemble, afin que l'échange se fasse. Il faut convaincre les parents de l'utilité de ce planning. Mais dans la plus grande majorité, aucun problème.
Il s'agit de développer les qualités de musicien, tout en tenant compte des individualités, pas de former des clones.

Avez-vous déjà eu l'occasion d'écouter d'autres cours de piano que le vôtre ? C'est une chance extraordinaire, prendre du recul, parfois on se reconnait dans les difficultés des autres. Voir comment passer au delà de la difficulté, voir le son changer lorsqu'on travail le geste, le morceau prendre forme... C'est un objet qui naît devant nous. Tout cela nous construit.
ET ça peut choquer : je peux même ajouter que la plupart du temps, je fais cours la porte ouverte (en fonction de l'élève),et je n'ai aucun souci de nuisance sonore, c'est calme comme dans une bibliothèque. Les élèves ont l'habitude, et sont concentrés dans ce qu'ils font. Une porte ouverte invite à regarder ce qu'il se passe, à entrer. Les élèves qui ont cours après arrivent avant, s'assoient, écoutent, sont sollicités... Les élèves des cours de guitare etc passent la tête par la porte, écoutent, sont invités à rentrer... Il y a même des élèves d'autres instruments qui entrent dans ma salle en attendant leur cours. La musique est un perpétuel échange. On joue pour soi, mais aussi pour les autres, ça a également un grand rôle social.
On voit le pouvoir que peuvent avoir les médias, tout ce qu'on peut avaler en écoutant la télé, en lisant des journaux etc... Il en est de même en observant un cours de musique. C'est une chance extraordinaire. Pouvoir faire cours à plusieurs est une chance, si le professeur joue réellement le jeu.

Pour répondre à Gracou, que les cours des trois premières années soient à trois sur une heure ne me choque absolument pas, dans la mesure où l'enseignant ne fait pas trois fois 20 minutes ( ça dépend du professeur, ça existe)... La pédagogie est complètement différente (épuisante) mais passionnante tant pour les élèves qui ne perdent pas une miette de ce qu'il se passe, que pour le professeur.
Dès la quatrième année, 1 heure à deux correspond bien à une demi-heure chacun si on compte ainsi... Mais j'insiste, ce n'est pas deux fois 30 minutes, mais bien une heure à deux, c'est différent ! Ces trois premières années ne représentent pas une majorité d'élèves. (Les adultes pour l'instant ont leur demi-heure individuelle, la pratique collective se fait en FM).
Le tout est de motiver les élèves afin qu'ils continuent au delà de la troisième année !!! Dans ma plus grosse structure, 16h/semaine, je n'ai pu prendre que deux débutants cette année ; trois sont en deuxième année... Ça ne tourne pas beaucoup, parce que les élèves ne veulent pas arrêter ! En pleine campagne, on les perd en seconde ou après le lycée, car même pour aller au lycée, c'est 1H de transport le matin, 1H le soir. Donc si ce principe était adopté dans cette classe de 16h, 20 minutes ne changerait pas grand chose.
1H à deux petits, pourquoi pas, mais c'est dommage, la dynamique est plus grande à trois. 1H30 à trois, ce serait bien trop long pour eux. 1H à trois, pour les jeunes élèves des trois premières années, c'est bien, je trouve.

Zarathoustra, dans les écoles municipales et associatives, il y aura rarement plus de 30 minutes par élève, bien sûr pour raison budgétaire. Et c'est évident que ce n'est pas suffisant. C'est pour cette raison que j'ai commencé moi-même à regrouper les élèves en faisant deux ensemble sur une heure, sans qu'on me le demande autrefois... Parce que leur cours est beaucoup plus profitable ainsi ! Si les petits expérimentent ensemble, pour des élèves plus grands, c'est chacun sa demi-heure, mais en écoutant l'autre. Le professeur s'adresse à un élève, mais où est le manque de suivi lorsqu'il fait attention à ce que celui qui observe ait bien saisi le message ? Où est le manque de suivi lorsqu'on cherche ensemble, lorsqu'on profite de l'apprentissage de l'autre, c'est finalement deux fois plus de répertoire abordé, car même si on ne pratique pas le morceau de l'autre, on intègre beaucoup. Et pour celui qui est au piano, c'est une grande stimulation d'être écouté. Il n'y a jamais de lassitude, et l'élève veut toujours faire de son mieux, c'est une pratique généreuse je trouve.
Modifié en dernier par Mylène le mar. 12 mai, 2015 14:06, modifié 1 fois.

Gracou
Messages : 2078
Enregistré le : mar. 19 juin, 2012 14:31

Re: Cours de piano semi -collectifs

Message par Gracou » mar. 12 mai, 2015 13:33

C'est en tout cas intéressant lorsque ce n'est pas fait juste pour économiser.

Est-ce que les parents jouent le jeu ? En as-tu eu qui protestaient en prétextant que cela allait faire trop pour le bout de chou ?
Est-ce que cela n'entraîne pas de la compétition (contre-productive, créant tension ou découragement) chez certains élèves ?

Je vois tout ça a priori (je ne l'ai jamais pratiqué en tant que prof) de manière positive. En tant qu'élève, j'ai longtemps été avec un prof pour qui le cours n'avait pas une durée vraiment déterminée (entre dix minutes et une heure, on dira :mrgreen: ), on était invité à écouter celui qui nous précédait, qui nous suivait, il y avait du coup une vraie émulation, ça pouvait nous donner envie de jouer les morceaux des autres (parfois bien plus difficiles #-o ), de jouer ensemble, de se connaître, de s'écouter, de débattre.

Je me demande comment je pourrais gérer ce genre de cours. Ce serait un vrai défi et je veux bien croire que ce soit aussi enthousiasmant qu'épuisant. :mrgreen:
La différence entre un fou et moi, c'est que je ne suis pas fou. Salvador Dali.

sylvie piano
Messages : 1637
Enregistré le : dim. 25 mai, 2014 23:59
Mon piano : Schimmel K230
Localisation : Nantes [44000]
Contact :

Re: Cours de piano semi -collectifs

Message par sylvie piano » mar. 12 mai, 2015 14:46

Les remarques de Gracou me semblent justifiées. Si le cours à plusieurs est globalement positif, voire très positif pour un certain nombre d'élèves. Il demande un ajustement permanent. Déjà le groupe même homogène peut durant l'année devenir hétérogène...
Pour certains ça peut être aussi très anxiogène.
C'est une pédagogie particulière. Certains enfants ou jeunes ( ou plus âgés !) ont besoin d'une pédagogie adaptée à eux seuls. Surtout lorsqu'ils souffrent de troubles divers et variés, des problèmes dyx, de concentration.... Mais une fois de temps en temps sera très profitable.
L'émulation n'est pas motrice pour tout le monde.
Et les exigences divergent en fonction des potentiels.

Je pense qu'il faudrait varier les approches. Cours de groupe, en parallèle de cours individuels.
Évidemment ça ne peut pas se mettre en place facilement !
On gagne un temps infini lorsque le programme est identique.
Bref. C'est une approche intéressante, riche et productive dans des situations particulières. Et pour le prof, si c'est très fatigant car il faut une réactivité permanente, le challenge est séduisant !
Mais ça ne convient pas à tous.

Avatar du membre
zarathoustra
Messages : 1878
Enregistré le : jeu. 22 juin, 2006 1:37
Mon piano : Pigeon fermier de keriven fourré au foie

Re: Cours de piano semi -collectifs

Message par zarathoustra » mar. 12 mai, 2015 19:03

C'est dommage qu'on soit si loin Sylvie, j'aimerai beaucoup assister à tes cours pour voir le déroulement. Ta vision même si je la partage qu'à moitié sur la forme me semble très intéressante. Je le reconnais!

Avatar du membre
Mylène
Messages : 546
Enregistré le : mar. 11 mars, 2008 9:44
Mon piano : Casio PX110 ; Kawai BL61 ; Ibach FII
Localisation : Seine Maritime
Contact :

Re: Cours de piano semi -collectifs

Message par Mylène » mer. 13 mai, 2015 9:16

Exactement Sylvie,
c'est la différence entre un établissement qui applique les cours à plusieurs pour des raisons budgétaires, ou pour raisons pédagogiques.
Dans mon établissement, nous sommes "fortement incités" à faire cours à plusieurs. Mais certains élèves ont leur cours "classique", individuel de trente minutes pour diverses raisons, liées à leur personnalité ou autres, sans que ce soit discriminatoire, et les parents jouent le jeu, il n'y a pas de réclamations. Ces élèves ont nombreuses occasions pour partager avec les autres, lors de manifestations ou séances collectives, c'est au professeur de choisir le bon moment.
C'est au professeur de juger de l'utilité de ces binômes, de les assembler judicieusement, d'être fin observateur, ressource... Afin que ces cours ne soient pas le lieu d'une concurrence supplémentaire, mais juste partage et émulation.
Le professeur n'est pas une machine ni un robot qui exécute les ordres d'une administration, mais un être humain, soucieux du bien-être de ses élèves. Il ne s'agit aucunement de les mettre mal à l'aise ou créer des tensions, mais de voir quelle situation convient le mieux à leur épanouissement. Le fait est qu'un pianiste, contrairement à un flûtiste, un violoniste... qui ont dès le début une pratique d'ensemble en orchestre, se retrouve seul à son instrument.

C'est un choix pédagogique que j'assume entièrement., même s'il est bien sûr discutable, aucun professeur a une approche parfaite qui convient à tous universellement. L'enseignement n'est pas le même pour tous, il faut préserver la personnalité de chaque élève, celui qui est plus à l'aise individuellement reste au cours individuel, les séances à plusieurs suscitent les points forts de chaque élève, la stimulation, plaisir du partage.

sylvie piano
Messages : 1637
Enregistré le : dim. 25 mai, 2014 23:59
Mon piano : Schimmel K230
Localisation : Nantes [44000]
Contact :

Re: Cours de piano semi -collectifs

Message par sylvie piano » mer. 13 mai, 2015 17:01

Nous sommes en effet en parfaite adéquation chère Mylène !
C'est vraiment l'intérêt d'une vraie pédagogie, s'adapter au mieux au profil des élèves pour un bénéfice maximum.
J'ai proposé à l'université des cours complémentaires aux cours existants. Toujours collectifs mais uniquement basé sur la technique de piano. J'entends par technique, ( je l'ai déjà évoqué), la technique du son, de la pédale, et aussi la technique d'apprentissage, ( méthodologie).
Pour certains de ces grands adultes motivés, un complément me paraît indispensable. Je pense vraiment que ce soutien particulier sera très bénéfique aux intéressés !
Je preparerai cet été un plan cohérent et efficace ( il est déjà dans ma tête !) . C'est juste un clin d'oeil pour dire que les cours se préparent.... !!!!

sylvie piano
Messages : 1637
Enregistré le : dim. 25 mai, 2014 23:59
Mon piano : Schimmel K230
Localisation : Nantes [44000]
Contact :

Re: Cours de piano semi -collectifs

Message par sylvie piano » mar. 02 juin, 2015 21:58

Cette année se termine. Le dernier cours a eu lieu la semaine dernière. Je les ai invités à partager un moment de musique autour de mon piano: un thé musical. Ils sont tous venus. Une après midi chaleureuse, certains ont joué, d'autres ont écouté. Plein de projets pour l'an prochain. J'ai imaginé quelques rencontres piano et poesie pour mettre en confiance ceux qui ont une émotion invalidante. Beaucoup d' yeux brillants. Nous avons commencé avec Mozart en quatre mains avec une merveilleuse dame et moi-même pour l'accompagner. Et puis, du Bach, du jazz.... Du chant. Ils ont adoré mon instrument si riche. Et quand ils m'ont demandé de me mettre au clavier moi-même .J'ai ressenti tellement de douceur et de bienveillance que ce fut un plaisir de leur jouer un prélude et fugue et le prélude de Franck ( j'ai promis le choral et la fugue l'an prochain ,c'eût été trop long....). Un grand plaisir pour moi. Ils m'ont remerciée pour ce " cadeau ". Quelle émotion.. .
Fin d'une année riche. J'ai l'été pour préparer mes séances spécifiques méthodologie et technique instrumentale. 24 séances .Je suis dynamisée !
Les idées se bousculent. Ils me restent à les organiser.
Ce métier est imprévisible. La créativité est permanente. C'est ce que j'aime. Chercher.

sylvie piano
Messages : 1637
Enregistré le : dim. 25 mai, 2014 23:59
Mon piano : Schimmel K230
Localisation : Nantes [44000]
Contact :

Re: Cours de piano semi -collectifs

Message par sylvie piano » sam. 07 nov., 2015 19:51

Et l'année s'est ouverte ce vendredi ! Nouveaux programmes, quelques quatre mains travaillés pendant l'été. Première rencontre piano- poésie prévue en décembre. Pas si simple d'être le capitaine d'un tel vaisseau...Mais "le vent se lève '....à chaque rencontre !

sylvie piano
Messages : 1637
Enregistré le : dim. 25 mai, 2014 23:59
Mon piano : Schimmel K230
Localisation : Nantes [44000]
Contact :

Re: Cours de piano semi -collectifs

Message par sylvie piano » sam. 25 mai, 2019 16:51

_20190526_212357.JPG
_20190526_212357.JPG (93.34 Kio) Vu 415 fois
Mail reçu de notre direction un vendredi à 16h
Aucune concertation préalable, un vrai coup de massue pour les étudiants et les professeurs. Ces cours existent depuis 17 ans !
Déficit prétexte (ce type de cours est toujours déficitaire, le principe des vases communicants était de mise avant la nouvelle direction) pour se débarrasser d'un problème d'organisation et de relations avec le conservatoire qui hébergeait avec réticences ces cours formidables qui permettaient aux moins fortunés d'avoir accès à un enseignement de qualité. C'est écœurant.
Modifié en dernier par sylvie piano le dim. 26 mai, 2019 21:30, modifié 3 fois.

Avatar du membre
Christof
Messages : 2118
Enregistré le : lun. 18 avr., 2016 17:08
Mon piano : Yamaha G3
Localisation : Paris 75020

Re: Cours de piano semi -collectifs

Message par Christof » sam. 25 mai, 2019 20:24

C'est révoltant ! Ce monde est à pleurer...
Quel mépris de la part de cette directrice, avec juste l'envoi d'une lettre... Briser en cinq paragraphes une histoire de dix-sept années en faisant fi de l'universalité de cette université Permanente (et pourtant, c'est écrit : Permanente !).
Remercier est désormais un mot qui a changé de sens premier.
C'est si facile de toujours tout piétiner : le déficit, c'est ici celui de la considération pour les personnes qui, justement, essaient de l'embellir ce monde, donnant leur énergie et leur savoir sans compter. La rentabilité a bon dos....
J'espère que les étudiants vont réagir. Je sais combien ces cours étaient magiques.
Quelle tristesse...

Avec toute mon affection Sylvie (qui va aussi aux profs de guitare et atelier jazz).
Christophe

sylvie piano
Messages : 1637
Enregistré le : dim. 25 mai, 2014 23:59
Mon piano : Schimmel K230
Localisation : Nantes [44000]
Contact :

Re: Cours de piano semi -collectifs

Message par sylvie piano » dim. 26 mai, 2019 0:31

Les élèves se mobilisent mais je pense qu'il n'y a rien à faire, elle a fait voter la décision. Mais on peut rêver....

sylvie piano
Messages : 1637
Enregistré le : dim. 25 mai, 2014 23:59
Mon piano : Schimmel K230
Localisation : Nantes [44000]
Contact :

Re: Cours de piano semi -collectifs

Message par sylvie piano » dim. 26 mai, 2019 14:56

Mobilisation générale.... C'est très gratifiant.
Je ressens un profond engagement social, c'est intolérable de penser qu'une personne, sans aucune concertation supprime la possibilité d'accéder à la culture instrumentale à prix modique.
J'ai un peu d'espoir.

Avatar du membre
Oupsi
Messages : 4375
Enregistré le : ven. 31 juil., 2009 14:06
Localisation : S.-O.

Re: Cours de piano semi -collectifs

Message par Oupsi » dim. 26 mai, 2019 15:15

Ce genre de décisions est insupportable. Bravo pour la mobilisation; je vous souhaite de réussir à beaucoup communiquer et recueillir le plus de soutiens possible. Bon courage aux enseignants et aux élèves.

Avatar du membre
Presto
Messages : 3658
Enregistré le : sam. 19 juil., 2014 17:07
Mon piano : Roland FP80, C3 3x semaine
Localisation : Liège

Re: Cours de piano semi -collectifs

Message par Presto » dim. 26 mai, 2019 16:33

Je ne sais pas ce qu'est la "culture instrumentale", Marcel Landowski a cru faire progresser d'un bond l'amour de la musique et après coup, on doit dire que ce fut un flop.
Pour le reste, cette lettre est détestable, et quoi ? un déficit ? Voilà qui est très étonnant ! Je passe sur l'aspect culpabilisant. Une analyse fine ? Mais de qui se moque-t-on ? Les sommes dites demandent-elles tant de finesse d'esprit ? Sommes nous dans les grandes blagues de Rabelais ? sauf que là, il y a un impact. Tout se passe comme si nous étions sous la décision du prince (en l'occurrence une directrice pour le moins risible, un peu autocrate à ce qu'il semble vu son style à 15 balles...)
edit : Donnez moi un collège public qui soit budgétairement bénéficiaire ? Pourtant ils le sont tous, bénéficiaires, mais pas où on l'attend…
Modifié en dernier par Presto le dim. 26 mai, 2019 17:36, modifié 3 fois.
"Vivi felice" Domenico Scarlatti

oiseau.prophète
Messages : 476
Enregistré le : jeu. 16 juil., 2009 16:58

Re: Cours de piano semi -collectifs

Message par oiseau.prophète » dim. 26 mai, 2019 16:39

Avez-vous eu l'autorisation de votre hiérarchie pour publier cette correspondance de façon non anonymisée sur un forum public ?

Avatar du membre
Presto
Messages : 3658
Enregistré le : sam. 19 juil., 2014 17:07
Mon piano : Roland FP80, C3 3x semaine
Localisation : Liège

Re: Cours de piano semi -collectifs

Message par Presto » dim. 26 mai, 2019 16:43

Faudrait-il demander l'autorisation de rendre compte ? Et en même temps ton pseudo et le ton sonne comme une alarme, et si Syvie n'avait été imprudente en rendant publique ce torchon pathétique ?
Je précise que mes rapports avec Sylvie furent, sont et seront pour le moins difficulteux :D
Et j'entends qu'ils le restent ! ce qui n'enlève rien au respect que j'ai pour vous, puisque telle cette communication l'avez vous choisie :D
Presto un peu précieux :wink:
"Vivi felice" Domenico Scarlatti

oiseau.prophète
Messages : 476
Enregistré le : jeu. 16 juil., 2009 16:58

Re: Cours de piano semi -collectifs

Message par oiseau.prophète » dim. 26 mai, 2019 19:02

Oui tout à fait l'oiseau de Schumann n'est pas toujours tutélaire...

Effectivement j'aimerais m'assurer que l'auteur est pleinement consciente que publier une correspondance privée de sa hiérarchie sur un forum public en en dénigrant le contenu peut lui occasionner beaucoup d'ennuis

Et potentiellement des ennuis pour notre forum

La cause en est louable mais le procédé hasardeux

Avatar du membre
BM607
Modérateur
Messages : 6274
Enregistré le : mer. 23 mars, 2005 17:19
Mon piano : YAMAHA : P120-num. + S4-1/4 queue 1m91
Localisation : RP Sud

Re: Cours de piano semi -collectifs

Message par BM607 » dim. 26 mai, 2019 19:17

Je vais attendre la réponse sur cette publication, pas la peine de chercher des ennuis pour PM (je m'étais un peu posé la question en lisant cette lettre... sans savoir y répondre n'étant pas juriste, mais on va jouer la prudence) comme ça nous est déjà arrivé sans qu'on s'y attende (et même encore de nouveau il y a très peu de temps, quelques "grincements").

Désolé mais nous n'avons pas les reins assez solides pour supporter un procès, nous devons prendre des précautions, ou bien risquer la fermeture du site

BM/Modo
Pas besoin d’être un nazi. Il vous suffit d’être un mouton
S. Haffner, Histoire d’un Allemand

sylvie piano
Messages : 1637
Enregistré le : dim. 25 mai, 2014 23:59
Mon piano : Schimmel K230
Localisation : Nantes [44000]
Contact :

Re: Cours de piano semi -collectifs

Message par sylvie piano » dim. 26 mai, 2019 21:12

Bon nombre d'étudiants l'ont déjà publiée sur Facebook. Il n'y a pas de réelle hiérarchie, nous sommes vacataires et libres. Je ne vois pas le problème. Je ne dépends pas d'elle. Je n'ai signé qu'un bon de commande d'un certain nombre d'heures de cours à mon auto entreprise.

Cette lettre a été envoyée à une centaine d'élèves concernés.
Mais si vous me demandez de l'enlever, bien sûr je le ferai. J'ai modifié la présentation !
Modifié en dernier par sylvie piano le dim. 26 mai, 2019 21:31, modifié 1 fois.

Répondre