Piano neuf "chinois" ou occasion "noble" - MAJ a la recherche du piano parfait

mécanique, commerces/achat, facteurs...

Modérateur : Modérateurs

bricedenantes
Messages : 9
Enregistré le : lun. 08 avr., 2019 13:13
Mon piano : keilberg

Piano neuf "chinois" ou occasion "noble" - MAJ a la recherche du piano parfait

Message par bricedenantes » lun. 08 avr., 2019 16:13

Bonjour à tous,
pianiste débutant (8 mois de pratique réelle), je loue un piano depuis juin dernier pour tester.
C'est un Keilberg PR3 (marque des maîtres du piano).
Je ne suis pas du tout expert ni puriste mais mon prof me dit que si le son n'est pas mal, ce n'est pas non plus le plus expressif.

Du coup, en mai il faut que je me décide entre le garder, continuer à le louer, ou en acheter un autre.
J'ai la chance de pouvoir mettre un budget honnête (enfin j'espère) autour de 5000€ (je pourrais plus mais je ne serais jamais concertiste).

Je me dis que plutôt que d'acheter celui que j'utilise et devoir le changer dans 3-4 ans, autant en prendre un piano"d'expression" qui me durera plus.

Du coup l'éternel débat de ce forum : un "chinois" neuf ou un occaz d'une autre marque. A titre d'info, chez mon revendeur, il a un U1 à 4800€ et pour à peu près le même prix, je peux avoir en neuf un WILH.STEINBERG P118.

Sachant que je ne jouerai pour le loisir, ne faut il s'attacher qu'à la sonorité qui nous plait ou absolument partir sur de la "grande" marque?

je suis conscient que un piano à 1000€ ne sonnera jamais comme un à 10 000€, mais pour un amateur qu'elles sont les points à vérifier pour ne pas regretter son achat.

Merci à tous vos conseils!
Modifié en dernier par bricedenantes le lun. 15 avr., 2019 10:28, modifié 2 fois.

Pythéas
Messages : 85
Enregistré le : ven. 07 déc., 2018 20:00
Mon piano : Menuet Gaveau de 1951 Furstein tp105

Re: Piano neuf "chinois" ou occasion "noble"

Message par Pythéas » lun. 08 avr., 2019 17:18

Tu utilises les mots "loisir" et "sonorité qui nous plait" ce qui veut dire que tu viens d'apporter la réponse à ta question non? Je me permet cependant de faire la synthèse de ton post que je traduis par: "Fais-toi plaisir" la musique passe par le cœur et transcende notre quotidien alors si ton porte monnaie le permet: Vas-y fonce prends ce qui te plait!

bricedenantes
Messages : 9
Enregistré le : lun. 08 avr., 2019 13:13
Mon piano : keilberg

Re: Piano neuf "chinois" ou occasion "noble"

Message par bricedenantes » lun. 08 avr., 2019 17:25

Merci Dimitri de ton retour!

c'est vrai que ce n'est que du loisir/plaisir. Je vais aller voir celui qui a le son qui me plait le plus.

Mais n'étant pas vraiment habitué, y a t'il des choses à éviter et surtout comment déterminer si le piano sera suffisamment "évolutif" (enfin c'est plutôt moi qui vais évoluer, moins le piano...enfin j'espère :D )

le U1, tout le monde en parle et je pense que c'est une valeur sure. Après, je demanderai aussi au magasin, c'est un peu leur spécialité... :roll:

Pythéas
Messages : 85
Enregistré le : ven. 07 déc., 2018 20:00
Mon piano : Menuet Gaveau de 1951 Furstein tp105

Re: Piano neuf "chinois" ou occasion "noble"

Message par Pythéas » lun. 08 avr., 2019 17:45

Je ne suis pas du tout dans la technique du piano et franchement je ne sais pas ce qu'est une valeur sure. Il y a ici des forumeurs vraiment calés qui pourront t'aider. Perso je cherche encore le bon piano et après avoir écouté quelques dizaines je commence à apercevoir enfin ce qui me plait. :D

Avatar du membre
DIDIER25
Messages : 1082
Enregistré le : mar. 18 déc., 2012 22:19
Mon piano : YAMAHA CLP 635 + ORGUE JOHANNUS
Localisation : BESANCON

Re: Piano neuf "chinois" ou occasion "noble"

Message par DIDIER25 » lun. 08 avr., 2019 17:59

Pour 5000 €, un bon travail de recherches, un peu de chance et les conseils avisés de certains membres de "Pianomajeur", tu devrais pouvoir trouver un très bon piano de travail avec une sonorité flatteuse ! Quelques marques à privilégier : Hoffmann - Euterpe de la grande époque de Langlau / Petrof / Schimmel / Gaveau / Yamaha (mais même sur les U1, la sonorité est propre à la marque), anciens Sauter, Rippen hollandais (rapport qualité prix imbattable pour certains modèles de cette marque), et bien d'autres..... Pas de précipitation et, avis personnel, surtout pas de piano chinois.
ET SI NOUS VALIONS MIEUX QUE LE BONHEUR ? - Franz Liszt.

jfg57
Messages : 6
Enregistré le : sam. 26 janv., 2019 22:03
Mon piano : pleyel droit

Re: Piano neuf "chinois" ou occasion "noble"

Message par jfg57 » lun. 08 avr., 2019 19:26

Bonsoir,

pour 5000E vous trouverez de l'Asiatique (pas que du chinois!) neuf et du Yamaha d'occasion.
J'ai souvent rencontré des Yamaha d'occasion qui sonnaient comme des casseroles !
Un facteur de piano m'a dit qu'un Samick bien préparé peut sonner bien...
Se méfier des clichés.

Et un allemand de la bonne époque, cela coutera un peu plus, en fonction de l'état du piano.

Quel que soit le piano que vous achetez, un Samick neuf ou un Schimmel d'occasion, les prestations d'un profesionnel seront les bienvenues pour faire une égalisation/harmonisation/accordage. Mieux vaut privilégier l'achat chez un professionnel que chez un déstockeur :-)

Si vous êtes débutant, faites-vous accompagner pour essayer des pianos, ils ont tous une sonorité différente !
Un point aussi important que la sonorité, la qualité du clavier et de la mécanique.
Un clavier pas au mieux de sa forme vous fera apprendre avec des défauts...

Perso, en "chinois" j'avais essayé un Wilh. Steinberg qui sonnait vraiment bien.
Mais bon c'était un Nomos qui dépassait les 5000 euros.

Petrof peut aussi être une option intéressante... bon rapport Q/P

Ne vous laissez pas convaincre par un discours typique chez certains vendeurs, qui tend à dire que les petits pianos sont des pianos d'étude et les grands pianos des expression. Un "petit" Schimmel 116 ou Seiler 116 sont déjà très expressifs ! Et ont du volume sonore à revendre...

JF

Avatar du membre
DIDIER25
Messages : 1082
Enregistré le : mar. 18 déc., 2012 22:19
Mon piano : YAMAHA CLP 635 + ORGUE JOHANNUS
Localisation : BESANCON

Re: Piano neuf "chinois" ou occasion "noble"

Message par DIDIER25 » lun. 08 avr., 2019 22:33

Les Samick peuvent effectivement très bien "sonner", mais ils doivent être régulièrement harmonisés car leurs marteaux imprégnés prennent vite de la dureté. Les Yamaha sonnent.... comme des Yamaha, même s'ils ont été "européanisés" au fil du temps. Mais un bon technicien peut leur faire produire de très belles sonorités et l'immense avantage de la marque c'est la fiabilité. Et puis il y a des Yamaha "miraculeux, comme le SU 118, hors du temps..... (et hors budget !). Pour le reste, de bons conseils jfg57. Sur les chinois et en particulier celui que vous citez, je n'ai pas de critique sur la conception de l'instrument, la sonorité qui peut être excellente et la présentation qui est le plus souvent impeccable. Le souci, et il est de taille, c'est le pronostic d'évolution dans le temps. C'est un sujet qui n'est pas assez régulièrement abordé dans nos forums. La Chine se targue de produire de bons pianos en grande quantité et dans des temps record. Du coup des critères fondamentaux tels que le séchage naturel des bois (qui en Europe peut s'étendre sur des décennies, voire des siècles pour certaines maisons), la préparation manuelle des bois de table, la pose des vernis de manière artisanale..... jusqu'aux accords en fin de production, tout est précipité ou confié à des machines ou robots. Alors on a des pianos qui vieillissent vite, très vite. On en a eu l'exemple avec des productions telles que les Boston, les Schimmel-Vögel, les Ritmüller et tous les Kieffer que j'ai pu croiser !
Pour ce qui est de la taille, même si certains ne jurent que par les plus de 120, moi je partage votre avis. Certains petits pianos sont splendides et ont une sonorité bien agréable pour développer la plupart des pièces du répertoire : les petits pianos fabriqués à Langlau, certains petits pianos français (j'ai connu des Klein des années 60 extraordinaires), les petits pianos des grandes marques allemandes (Gotrian, Sauter, Schimmel) sont bien souvent enchanteurs. De même que certains tchèques (Petrof ou Weinbach). Je me souviens avoir dédaigné un 114 Andiamo de Sauter au début des années 2000. Je lui avais préféré un Pleyel P 124 fabriqué à Ales. Les deux pianos étaient neufs et à un prix assez proche. J'ai cédé devant la belle finition du Pleyel et sa puissance. Je l'ai vite regretté, le Pleyel étant devenu tapageur, agressif en dépit des interventions d'un technicien-accordeur confirmé. Je crois que je regrette encore ce mauvais choix. Je n'ai gardé le Pleyel que trois ou quatre ans.... Définitivement la taille et la puissance sonore ne font pas tout et, pour moi, la finesse, la couleur de son sont plus importants tant qu'on est pianiste amateur.
ET SI NOUS VALIONS MIEUX QUE LE BONHEUR ? - Franz Liszt.

6gale13
Messages : 207
Enregistré le : dim. 03 juin, 2018 17:46
Mon piano : yamaha UX-1 et yamaha SU 118c (la 441,8)

Re: Piano neuf "chinois" ou occasion "noble"

Message par 6gale13 » mer. 10 avr., 2019 19:21

Je plussoie avec les avis précédents. On peut trouver de très belles choses dans de l'occasion à 5000 euros. La question est souvent traitée dans le forum : ne pas hésiter à lire les posts sur le même sujet et prévoir du temps pour écouter et jouer. L'achat d'un piano ne doit pas se faire dans la précipitation, on apprend plein de choses passionnantes et on apprend à mieux cerner ce que l'on cherche.

Il ne faut donc pas hésiter à aller visiter des particuliers et des magasins en plus de la lecture du forum confortablement installé chez soi.

Bonne quête !

bricedenantes
Messages : 9
Enregistré le : lun. 08 avr., 2019 13:13
Mon piano : keilberg

Re: Piano neuf "chinois" ou occasion "noble"

Message par bricedenantes » sam. 13 avr., 2019 20:53

Merci à tous pour vos retours précieux.

Je suis allé ce matin en boutique et il m'a été présenté (pour faire rapide), 3 pianos:

- un U1 de 30- 40 ans à 4800€ dont je n'ai pas trop aimé la sonorité que j'ai trouvé (à mon petit niveau) un peu trop "sèche"
- un rippen 114 au même prix. Pas de coup de coeur ni de déception mais pas mal
- un seiler 116, et la j'ai vraiment adoré la sonorité chaleureuse. Par contre cela pique un peu au niveau du prix... le piano a 15-20 ans et a a priori été peu joué mais il est à 7800€, ce que je trouve quand meme pas mal cher vu son âge

que pensez vous de la qualité et des prix des 3? il va me rester 1mois1/2 pour me trouver un nouveau piano....

Avatar du membre
DIDIER25
Messages : 1082
Enregistré le : mar. 18 déc., 2012 22:19
Mon piano : YAMAHA CLP 635 + ORGUE JOHANNUS
Localisation : BESANCON

Re: Piano neuf "chinois" ou occasion "noble"

Message par DIDIER25 » sam. 13 avr., 2019 21:51

Je laisse d'autres plus compétents que moi vous aider plus en détail, mais si vous aimez vraiment le Seiler, faites le bien comprendre au vendeur, il y a peut être moyen de négocier car effectivement il parait un poil trop cher......
ET SI NOUS VALIONS MIEUX QUE LE BONHEUR ? - Franz Liszt.

bricedenantes
Messages : 9
Enregistré le : lun. 08 avr., 2019 13:13
Mon piano : keilberg

Re: Piano neuf "chinois" ou occasion "noble" - MAJ a la recherche du piano parfait

Message par bricedenantes » lun. 15 avr., 2019 10:31

que c'est dur de trouver son bonheur....
Des heures à lire le forum, autant à regarder les annonces...

je désespère d'arriver à trouver un piano avec un son qui me plaise à un prix qui rentre dans mon budget... :(

Après, je ne suis que débutant, pensez vous que cela vaille le coup d'acheter "le premier piano qui passe" le temps d'apprendre à exploiter un piano?

Pythéas
Messages : 85
Enregistré le : ven. 07 déc., 2018 20:00
Mon piano : Menuet Gaveau de 1951 Furstein tp105

Re: Piano neuf "chinois" ou occasion "noble" - MAJ a la recherche du piano parfait

Message par Pythéas » lun. 15 avr., 2019 12:12

bricedenantes a écrit :
lun. 15 avr., 2019 10:31
que c'est dur de trouver son bonheur....
Des heures à lire le forum, autant à regarder les annonces...

je désespère d'arriver à trouver un piano avec un son qui me plaise à un prix qui rentre dans mon budget... :(

Après, je ne suis que débutant, pensez vous que cela vaille le coup d'acheter "le premier piano qui passe" le temps d'apprendre à exploiter un piano?
Non direction un bon professionnel puis location d'un piano le temps nécessaire de savoir si ça vous convient et si c'est ce que vous voulez et ensuite achat. Il ne faut pas se prendre la tête avec des questions qui n'ont pas lieu d'être encore posées. :wink:

bricedenantes
Messages : 9
Enregistré le : lun. 08 avr., 2019 13:13
Mon piano : keilberg

Re: Piano neuf "chinois" ou occasion "noble" - MAJ a la recherche du piano parfait

Message par bricedenantes » lun. 15 avr., 2019 13:04

en fait le problème c'est que j'arrive déjà à la fin de mon année de location... et je ne suis pas sur que tous les pianos puissent être pris en location...
Je vais leur demander.

Sinon, j'ai actuellement un ancien système silencieux sur mon piano (genio). je m'en sert pour ne pas gêner les autres à la maison (et ma fille aussi) mais c'est vrai que le son n'est pas top.
Quelqu'un sait si les nouveaux sont bien? parce que cela coûte qd même 1200€ donc je me tate sur le fait que ce soit indispensable

Pythéas
Messages : 85
Enregistré le : ven. 07 déc., 2018 20:00
Mon piano : Menuet Gaveau de 1951 Furstein tp105

Re: Piano neuf "chinois" ou occasion "noble" - MAJ a la recherche du piano parfait

Message par Pythéas » lun. 15 avr., 2019 13:52

Tu peux louer un piano d'expression si ça te fait plaisir et le louer même avec option d'achat si tu en a envie. Maintenant si tu le veux avec option silencieux c'est encore autre chose car le Yamaha B1 ne te suffira pas. J'avais essayé un Petrof 116 silent qui était super mais le temps que je me décide il était déjà vendu. :(

bricedenantes
Messages : 9
Enregistré le : lun. 08 avr., 2019 13:13
Mon piano : keilberg

Re: Piano neuf "chinois" ou occasion "noble" - MAJ a la recherche du piano parfait

Message par bricedenantes » mer. 17 avr., 2019 13:36

Bon, après avoir pas mal hésité, je vais laisser tomber pour le Seiler car 7800€ je trouve cela trop cher (pas forcement pour l'instrument mais pour mon niveau)
Du coup, je pars sur un budget de 4000/4500 (a voir après pour rajouter un système silencieux)

J'ai donc 4 modeles en vue:
- le U1 à 4800 (mais 30-40 ans cela me fait un peu peur)
- le Ripen 114 à 4800 aussi (environ 20-25 ans)
- un Ronisch 115 à 2500€ ((je n'ai pas l'année et je ne l'ai pas essayé). Quelqu'un sait ce que cela vaut comme piano?

Ou alors en neuf le Wilh Steinberg p118, en me disant que je le changerais dans 5 ans si je progresse ou si il vieillit trop.

cela vous parait cohérent et raisonnable?

parce que,comme le piano doit impérativement etre noir, en occasions, y'a pas grand chose sur Nantes...

edit: ou alors je prends pour 2-3 ans un piano basique à 1500€ (samick? kawai?)????

bricedenantes
Messages : 9
Enregistré le : lun. 08 avr., 2019 13:13
Mon piano : keilberg

Re: Piano neuf "chinois" ou occasion "noble" - MAJ a la recherche du piano parfait

Message par bricedenantes » ven. 19 avr., 2019 14:48

rebonjour à tous,

un accordeur/réparateur me propose un Ronisch 115 de 1999/2000 à 2500€ .

j'ai du mal a trouver des infos sur la marque sur cette époque... à votre avis, cela vaut le coup d'aller le voir?

Pythéas
Messages : 85
Enregistré le : ven. 07 déc., 2018 20:00
Mon piano : Menuet Gaveau de 1951 Furstein tp105

Re: Piano neuf "chinois" ou occasion "noble" - MAJ a la recherche du piano parfait

Message par Pythéas » ven. 19 avr., 2019 16:59

bricedenantes a écrit :
ven. 19 avr., 2019 14:48
rebonjour à tous,

un accordeur/réparateur me propose un Ronisch 115 de 1999/2000 à 2500€ .

j'ai du mal a trouver des infos sur la marque sur cette époque... à votre avis, cela vaut le coup d'aller le voir?
A côté de chez moi j'ai vu celui-ci https://www.leboncoin.fr/instruments_de ... 77781.htm/ avec un accordeur et il y avait pour 350€ pour une belle remise en état ce qui aurait fait un piano achat + port + accordage et menus réparations autour de 900€ mettre 2500€ ça me parait excessif non?

filolo
Messages : 951
Enregistré le : jeu. 21 août, 2014 11:03
Mon piano : Petrof 114

Re: Piano neuf "chinois" ou occasion "noble" - MAJ a la recherche du piano parfait

Message par filolo » ven. 19 avr., 2019 21:42

Des infos sur cette marque ici http://www.roenisch-pianos.de/en/ et les différentes périodes Deutsche Piano-Union puis une période transitoire puis à compter des années 2000 un retour à des productions plus traditionnelles chez Blüthner.
Donc pour un Rönish 115 des années 1999-2000, difficile à dire. Peut-être intéressant à voir ce piano.
Une chaine YT où un Rönish 115 est à l'oeuvre, mais on ne sait pas trop grand chose sur le piano.A un moment une indication de Steinway D en plus du Rönish 115 K....Système silent ajouté ?




Ah, là on en sait un peu plus : un 115 K 1999 !
https://pianova.com/en/suche/instrument ... zenklavier
Et encore là un de 1997 méca Renner, Marteaux Abel :
https://www.ebay-kleinanzeigen.de/s-anz ... 53-74-7034

Conclusion si c'est pas loin, à votre place j'irais le voir ça n'engage à rien.Mais notez le numéro de série et regardez bien la marque de la mécanique je crois avoir vu ce piano noir satiné sur le site de l'accordeur et il diffère au niveau du meuble de ceux des annonces plus haut ( pas de consoles ).Du coup, est-ce le même modèle, les mêmes années.

bricedenantes
Messages : 9
Enregistré le : lun. 08 avr., 2019 13:13
Mon piano : keilberg

Re: Piano neuf "chinois" ou occasion "noble" - MAJ a la recherche du piano parfait

Message par bricedenantes » sam. 20 avr., 2019 10:04

Quel savoir encyclopédique!!! Merci beaucoup !!!

je vais aller le voir, après tout on se sait jamais.

un grand merci encore pour votre aide !

Pythéas
Messages : 85
Enregistré le : ven. 07 déc., 2018 20:00
Mon piano : Menuet Gaveau de 1951 Furstein tp105

Re: Piano neuf "chinois" ou occasion "noble" - MAJ a la recherche du piano parfait

Message par Pythéas » sam. 20 avr., 2019 13:53

Je suis d'accord à 1000% filolo et DIDIER25 sont simplement impressionnants. =D>

Répondre