[apprentissage] denis_h / burgmuller opus 100

Théorie, jeu, répertoire, enseignement, partitions

Modérateur : Modérateurs

Répondre
denis_h
Messages : 215
Enregistré le : jeu. 07 mars, 2019 15:36
Mon piano : yamaha droit silent
Localisation : paris 20
Contact :

Re: [apprentissage] denis_h / burgmuller opius 100

Message par denis_h » jeu. 28 mars, 2019 9:30

problème :

depuis que je fais du piano tous les jours, j'ai des petites douleurs à divers endroits : épaule droite, coude droit, genoux, et même sous le pieds gauche...

je pense que c'est parce que je suis trop tendu quand je pratique. j'ai pensé qu'aller une fois par semaine à la piscine pourrait me détendre un peu ...

sur le forum plein de gens se plaignent de douleurs, comme si c'était normal, comme si il fallait souffrir pour jouer du piano...

qu'en pensez-vous ?

roulroul
Messages : 1592
Enregistré le : dim. 04 févr., 2018 11:08

Re: [apprentissage] denis_h / burgmuller opius 100

Message par roulroul » jeu. 28 mars, 2019 10:13

Vaste débat....Lorsque j' ai commencé a pianoter sur le tard, j' ai été plutôt surpris par l' exigence physique du piano.
Mon prof me dit souvent, entre autres choses, que ce n'est pas naturel de jouer du piano, a la base l' être humain n' a pas été conçu pour ça...Et qu'il faut s' adapter, adopter de bonne positions, et jouer détendu, ce qui finit par arriver un jour, ou du moins s' atténuer avec la pratique.
Je suis beaucoup trop raide de nature, et crispé parce que je veux sans doute trop bien faire.
Coudes, dos, dessus des mains...Et bien d' autres selon les personnes, toutes ces parties du corps souffrent. Ce sujet a déjà été abordé ici :
Soigner sa position, son relâchement, et si possible pratiquer une activité en parallèle de détente.

Avatar du membre
amalfi
Messages : 310
Enregistré le : jeu. 17 sept., 2015 0:07
Mon piano : Korg LP380
Localisation : Strasbourg

Re: [apprentissage] denis_h / burgmuller opius 100

Message par amalfi » jeu. 28 mars, 2019 11:21

Les douleurs occasionnées par la pratique ne sont pas une fatalité d'après ce que j'ai lu par ici. Quand cela arrive c'est qu'un geste ou une posture n'est pas conforme, et cela se corrige. Il arrive aussi quand on débute comme nous, que la main ne soit tout simplement pas assez souple, alors il faut y aller par petites doses. Un professeur sait prévenir cela, ou le corriger. Ou les bons conseils du forum...
Dans tous les cas, je crois qu'en cas de vraie douleur, il faut absolument arrêter de jouer avant de se faire réellement du mal. La douleur est un avertissement.

Sauf les cas de douleur sous le pied gauche, là on peut continuer à jouer :lol:

denis_h
Messages : 215
Enregistré le : jeu. 07 mars, 2019 15:36
Mon piano : yamaha droit silent
Localisation : paris 20
Contact :

Re: [apprentissage] denis_h / burgmuller opius 100

Message par denis_h » dim. 31 mars, 2019 16:48

petit exercice aujourd’hui :

j'essaie de jouer les 8 1ères mesures main gauche en arpèges au lieu des bloc chords de la partition.

c'est décourageant, suis obligé de descendre à 50 à la croche...

denis_h
Messages : 215
Enregistré le : jeu. 07 mars, 2019 15:36
Mon piano : yamaha droit silent
Localisation : paris 20
Contact :

Re: [apprentissage] denis_h / burgmuller opius 100

Message par denis_h » mer. 03 avr., 2019 9:30

ce matin , un quart d'heure de "candeur".

hélas , j'ai des douleurs dans l'épaule droite. pas une forte douleur, comme un tiraillement désagréable, ça me gène.

à chaque fois que j'ai voulu faire de la musique, j'ai toujours eu cette douleur...

que faire ? consulter un médecin ?... j'ai déjà essayé la kiné, l'ostéopathe ...

ça fait même pas un mois que je reprends le piano à petite dose et déjà des douleurs... :(

denis_h
Messages : 215
Enregistré le : jeu. 07 mars, 2019 15:36
Mon piano : yamaha droit silent
Localisation : paris 20
Contact :

Re: [apprentissage] denis_h / burgmuller opius 100

Message par denis_h » jeu. 04 avr., 2019 12:00

une nouveauté :

j'arrive à jouer le morceau par cœur, sans regarder la partition.

faut il néanmoins continuer à suivre les notes sur le papier ?

j'ai l'impression d'une plus grande liberté quand je joue par cœur.

roulroul
Messages : 1592
Enregistré le : dim. 04 févr., 2018 11:08

Re: [apprentissage] denis_h / burgmuller opius 100

Message par roulroul » jeu. 04 avr., 2019 12:33

Hors sujet : j' ai cru comprendre que tu avais des douleurs qui perturbent ton jeu au piano : je donne pas de leçons, c'est pas le genre de la maison, et je suis pas médecin non plus, moi aussi j' ai eu ma période douleurs, poignets, dos, dessus des mains, j' en suis venu en grande partie a bout avec des trucs tout cons :
1/ le relâchement, j' étais bien trop tendu pour diverses raisons, beaucoup trop raide.
2 / le confort au piano: entre un banal banc en bois, et un vrai siège de piano, la différence de confort et d' aisance est tout simplement énorme.
3 / la lecture, eh oui, ca fait sourire, mais je me suis fait faire de vraies lunettes de lecture, car les lunettes avec verres progressifs n' étaient pas adaptées a une lecture a hauteur des yeux de la partition, ce qui entrainait un dos légèrement vouté, et des mouvements parasites de la tête, pas vraiment bon pour le dos.
4 / J 'ai remarqué a propos des postes informatiques, surtout pour ceux qui bossent dessus plusieurs heures pas jour, 9 X sur 10, l' écran est posé simplement bien trop bas sur le bureau et en plus en travers pas face a l' opérateur, pas ergonomique du tout,
il ne faut pas s' étonner ensuite de souffrir du dos.
5 / Le mal est peut être ailleurs, seul un médecin peut traiter ces problèmes.

Avatar du membre
amalfi
Messages : 310
Enregistré le : jeu. 17 sept., 2015 0:07
Mon piano : Korg LP380
Localisation : Strasbourg

Re: [apprentissage] denis_h / burgmuller opius 100

Message par amalfi » jeu. 04 avr., 2019 12:40

Par coeur c'est bien, par coeur sans regarder le clavier c'est encore mieux :lol:

denis_h
Messages : 215
Enregistré le : jeu. 07 mars, 2019 15:36
Mon piano : yamaha droit silent
Localisation : paris 20
Contact :

Re: [apprentissage] denis_h / burgmuller opius 100

Message par denis_h » jeu. 04 avr., 2019 12:43

merci beaucoup roul roul.

ces problèmes sont plus ou moins chroniques chez moi malheureusement, depuis plus de 20 ans ... et le piano ne fait que les mettre en évidence.

je crois que je serai toujours limité physiquement et condamné à ne jouer que des morceaux faciles...

c'est ainsi, il faut en prendre mon parti.

amalfi : en effet j'ai tendance à regarder mes mains surtout dans les passages difficiles...

parfois j'essaie fermer les yeux et de me concentrer sur le toucher, c'est difficile.

denis_h
Messages : 215
Enregistré le : jeu. 07 mars, 2019 15:36
Mon piano : yamaha droit silent
Localisation : paris 20
Contact :

Re: [apprentissage] denis_h / burgmuller opius 100

Message par denis_h » lun. 08 avr., 2019 11:31

crise d'angoisse hier à la rencontre de pianistes organisée par minet.

je me suis sauvé comme un malpoli.

j'ai écrit un mail pour m'excuser.

dimanche prochain j'essaierai de jouer "la candeur" devant un public plus adapté : ma copine et sa mère.
Modifié en dernier par denis_h le mer. 10 avr., 2019 12:59, modifié 1 fois.

denis_h
Messages : 215
Enregistré le : jeu. 07 mars, 2019 15:36
Mon piano : yamaha droit silent
Localisation : paris 20
Contact :

Re: [apprentissage] denis_h / burgmuller opius 100

Message par denis_h » mer. 10 avr., 2019 10:12

j'ai été très (trop) impressionné par la sonate la tempête jouée dimanche dernier. surtout par le volume sonore du piano. chez moi j'écoute la musique à faible volume et je joue sur yamaha silent doucement. c'est bien d'entendre la puissance du vrai piano acoustique. dimanche, c'était une interprétation "virile" et ça cognait fort et vite. j'irai peut-être à d'autre rencontre de minet, mais seulement comme auditeur, car je suis trop anxieux pour jouer, pour l'instant.

ma dépendance à la clope ( 1 paquet et demi par jour ) et à la picole ( 1 bouteille de rosé par jour ) : comment arrêter ça ?...

pour moi, le piano , c'est plus du développement personnel qu'autre chose : s'astreindre à jouer 1/4 d'heure minimum tous les jours. ça fait un mois pile que j'ai commencé et ça tient, pour combien de temps ?... j'arrive à peu près à jouer la candeur à 70 à la noire. jouer avec le métronome demande plus d'efforts et de concentration, mais ça en vaut la peine.

question : quand faut-il commencer un autre morceau ? avec la prof que j'avais, ça allait trop vite et je n'avais pas du tout le temps d'approfondir.
Modifié en dernier par denis_h le mer. 10 avr., 2019 12:58, modifié 1 fois.

Avatar du membre
amalfi
Messages : 310
Enregistré le : jeu. 17 sept., 2015 0:07
Mon piano : Korg LP380
Localisation : Strasbourg

Re: [apprentissage] denis_h / burgmuller opius 100

Message par amalfi » mer. 10 avr., 2019 11:28

Dès que je connais par coeur un morceau, et que je peux alors commencer à travailler les détails et l'interprétation, je commence à déchiffrer le suivant. Pour apprendre deux pages (s'il y en a plus je n'y pense même pas) il me faut environ trois mois :? Ca n'inquiète pas mon prof qui trouve que je progresse bien, et qui préfère qu'on aille le plus loin possible sur chaque morceau. En gros j'arrive à apprendre trois ou quatre petites pièces par année, certaines pas bien abouties.

denis_h
Messages : 215
Enregistré le : jeu. 07 mars, 2019 15:36
Mon piano : yamaha droit silent
Localisation : paris 20
Contact :

Re: [apprentissage] denis_h / burgmuller opius 100

Message par denis_h » mer. 10 avr., 2019 12:00

merci amalfi, ça me donne une idée.

si j'arrive à jouer les 3 premières études de burgmuller en un an, ça sera déjà bien ...

leLama
Messages : 1500
Enregistré le : mar. 11 oct., 2011 18:50

Re: [apprentissage] denis_h / burgmuller opius 100

Message par leLama » mer. 10 avr., 2019 12:14

denis_h a écrit :
mer. 10 avr., 2019 10:12
question : quand faut-il commencer un autre morceau ? avec la prof que j'avais, ça allait trop vite et je n'avais pas du tout le temps d'approfondir.
Bonjour Denis,

Je crois que la reponse est tres personnelle. Certains aiment défricher et avancer de nombreux morceaux tandis que d'autres aiment prendre un morceau et le travailler jusqu'a la moelle dans les moindres recoins. Un bon indicateur est le plaisir. Comme les bébés qui font le meme geste des dizaines de fois et qui soudainement passent a autre chose parce que ca les ennuie, je crois que nous avons encore en nous les ressources internes pour sentir quand l'apprentissage n'est plus efficace. Quand on voit que la concentration et l'ardeur au travail baissent, il est sans doute bon de trouver un morceau qui nous motive davantage.

A propos de la rencontre, c'est vrai que lorsqu'on debute le piano, c'est tres intimidant d'etre face à des pianistes aguerris. Pour moi, il m'a fallu plusieurs années avant d'oser. C'est sans doute plus facile de commencer devant la famille, des amis, de poster des enregistrements ici, de jouer en tout petit comité ,...

denis_h
Messages : 215
Enregistré le : jeu. 07 mars, 2019 15:36
Mon piano : yamaha droit silent
Localisation : paris 20
Contact :

Re: [apprentissage] denis_h / burgmuller opius 100

Message par denis_h » mer. 10 avr., 2019 13:02

ok. merci lama, pour ces pistes de réflexion.

Avatar du membre
Lee
Messages : 11345
Enregistré le : lun. 09 sept., 2013 0:09
Mon piano : Pleyel 3bis 1925

Re: [apprentissage] denis_h / burgmuller opius 100

Message par Lee » mer. 10 avr., 2019 15:25

Désolée, je prends ton fil en medias res : tu n'as plus de prof qui décide quand tu dois commencer un nouveau morceau ? Si tu es seul, ça dépend vraiment de ta motivation. Tant que nous (les adultes amateurs) ne sommes pas sur un objectif de programme fixe, c'est la motivation qui doit être en priorité. Tant que tu trouves du temps et de la motivation pour travailler un morceau et tu veux encore approfondir, je dirais que c'est bon...
denis_h a écrit :
mer. 10 avr., 2019 10:12
ma dépendance à la clope ( 1 paquet et demi par jour ) et à la picole ( 1 bouteille de rosé par jour ) : comment arrêter ça ?...
Tu pourrais remplacer avec une obsession pour le piano et/ou notre forum. #-o Pour avoir fait les deux, je dirais que le premier est meilleur pour remplacer (un peu de) la quantité de l'alcool, une raison étant qu'on ne peut pas beaucoup boire et bien fonctionner au piano. Il y avait des déjeuners que j'ai choisi de ne pas boire pour pouvoir jouer du piano l'après-midi. Une obsession pour le piano finalement est plus sain et te fera moins des déceptions ou des blessures que le forum qui est meilleur (au moins pour les pianistes) en modération.
“Wrong doesn't become right just because it's accepted by a majority.” - Booker Washington

denis_h
Messages : 215
Enregistré le : jeu. 07 mars, 2019 15:36
Mon piano : yamaha droit silent
Localisation : paris 20
Contact :

Re: [apprentissage] denis_h / burgmuller opius 100

Message par denis_h » mer. 10 avr., 2019 15:49

lee, en effet , le piano peut apporter une nouvelle motivation / centre d'intérêt dans la vie, ce qui peut aider à boire/fumer moins. je le pense sincèrement. pour l'instant je fais 1/4 d'heure / 20 minutes tous les jours. je crois que faire plus, à mon niveau débutant, ne m'aiderait pas, du moins pour l'instant. je vais aussi à la piscine une fois par semaine.

pour le forum, je le trouve bien, réactif, mais je suis loin d'avoir tout lu.

et puis je n'ai pas internet chez moi (ni télé d'ailleurs) et n'ai pas l'intention de changer ça...

Avatar du membre
Cadenza
Messages : 1769
Enregistré le : dim. 29 mai, 2016 7:42
Mon piano : Yamaha M1A
Localisation : Québec, Québec
Contact :

Re: [apprentissage] denis_h / burgmuller opius 100

Message par Cadenza » jeu. 11 avr., 2019 3:41

leLama a écrit :
mer. 10 avr., 2019 12:14
denis_h a écrit :
mer. 10 avr., 2019 10:12
question : quand faut-il commencer un autre morceau ? avec la prof que j'avais, ça allait trop vite et je n'avais pas du tout le temps d'approfondir.
Bonjour Denis,

Je crois que la reponse est tres personnelle. Certains aiment défricher et avancer de nombreux morceaux tandis que d'autres aiment prendre un morceau et le travailler jusqu'a la moelle dans les moindres recoins. Un bon indicateur est le plaisir.
Je suis bien d'accord avec leLama.

Personnellement, j'aime commencer des nouveaux morceaux lorsque je sens que je m'ennuie, qu'au cours d'une séance de pratique, je ressens le besoin de me mettre quelque chose d'autre sous la dent.

La question vient avec une autre, analogue : quand faut-il arrêter de jouer un morceau ou de travailler un morceau? Et la réponse est un peu similaire. Pour moi, c'est lorsque je sens que j'ai atteint le maximum que je peux espérer à un moment T (mon bagage technique ne me permettant pas ou peu d'améliorer l'interprétation en l'état actuel), ou lorsque j'en ai marre du morceau en question et que le travailler est uniquement laborieux.

Il faut souvent pouvoir mettre des morceaux de côté pour en apprendre de nouveaux (bien qu'on puisse «entretenir» un certain nombre de morceaux appris afin de pouvoir continuer à les jouer pour le plaisir).
Personnellement, j'aime avoir 4 morceaux en travail à la fois (pour mes examens, je dois monter ça à 5). Cela me permet un bon niveau de variété dans une séance de pratique donnée (sur 90-120 minutes).
Lorsque j'ai eu des moments avec moins de temps pour pratiquer, je préférais faire moins de morceaux à la fois, car je n'avais pas le temps de mettre assez de temps sur chacun d'un pour y constater des progrès.
Considérant 15 minutes de travail par jour, je pense - mais c'est très personnel et le mieux est de trouver là où tu es confortable - qu'il vaut mieux rester sur le morceau actuel jusqu'à ce qu'on soit à l'aise, et le peaufiner lorsque le texte est bien maîtrisé tout en débutant graduellement le déchiffrage d'un second. Si tu sens que tu as atteint tes limites dans ton morceau actuel, il est probablement temps de passer à autre chose, quitte à le mettre au frigo /congélateur pour le reprendre un peu plus tard, avec un meilleur bagage technique (c'est ce que j'ai fait avec le premier mouvement de la K545 de Mozart. 1 an et demi de congélo).

Si tu te sens découragé de ne pas progresser, il pourrait être pertinent de songer à travailler des morceaux plus facile aussi.
(Si ce n'est pas le cas, ignore ce dernier conseil).
Un Discord pour musiciens!
Pour mon parcours, voir ma chaîne YouTube dans mon profil. :)

denis_h
Messages : 215
Enregistré le : jeu. 07 mars, 2019 15:36
Mon piano : yamaha droit silent
Localisation : paris 20
Contact :

Re: [apprentissage] denis_h / burgmuller opius 100

Message par denis_h » jeu. 11 avr., 2019 9:27

merci pour ces conseils cadenza. pour l'instant mon objectif est de maîtriser les 3 premières études de burgmuller opus 100 et je crois que c'est suffisant pour m'occuper pas mal de temps, peut-être un an, on verra.

j'arrive à peut près à jouer la candeur à 70 à la noire, c'est encore très loin du tempo indiqué sur la partition (152).

dimanche je vais jouer devant un public restreint : ma copine et sa mère.

denis_h
Messages : 215
Enregistré le : jeu. 07 mars, 2019 15:36
Mon piano : yamaha droit silent
Localisation : paris 20
Contact :

Re: [apprentissage] denis_h / burgmuller opius 100

Message par denis_h » ven. 12 avr., 2019 10:22

ce matin j'ai essayé de déchiffrer les 8 premières mesures du numéro 2 (arabesque).
( http://www.piano-attitude.com/wp-conten ... Op-100.pdf )

hélas, je suis super nul en solfège-déchiffrage et ça me prend beaucoup de temps rien que pour trouver les notes.

autre problème : un accord de sol 7ème (sol/si/fa) qui demande un grand écart de la main gauche et que j'ai beaucoup de mal à faire... c'est certainement une question de placement de la main... faut-il faire le si avec le doigt 3 ou 4 ?

( le tutoriel : )

Répondre