corrigée , une erreur d'information : Le dernier concert de Maurizio Pollini

Concerts, interprètes, émissions, sortie CD

Modérateur : Modérateurs

Avatar du membre
minet
Messages : 204
Enregistré le : ven. 15 janv., 2016 23:34
Mon piano : petit YAMAHA droit sysm silencieux
Localisation : Île-de-France / Tokyo

corrigée , une erreur d'information : Le dernier concert de Maurizio Pollini

Message par minet » mer. 27 févr., 2019 6:55

J'étais au concert de Maurizio Pollini hier soir.
Une personne qui était à côté de moi m'a appris que c'était le dernier concert, et qu'il allait se retirer de la scène.
J'appréhendais son départ depuis un moment car il est âgé, une ou deux fois j'entendais qu'il annulait ses concerts à cause d'un accident, et puis qu'il a annulé l'an dernier son concert programmé chez Fondation LV.

Mais quand cela arrive en réalité, je me sens oppressée, me disant que je ne pourrai plus écouter son piano en live, éternellement.
Rien est éternel, le temps passe, le cours du temps nous afflige de la séparation, de la perte.

J'ai suivi depuis 15 ans son concert à Paris, à partir d''époque où il se produisait au théâtre du Châtelet, où j'ai écouté son magnifique Hammerklavier, émouvante inoubliable Sonate en si mineur de Liszt, ensuite à la salle Playel, où je garde un superbe souvenir de ma vie, la Sonate no2 de Chopin, enfin hier soir à la Philharmonie, une boîte à bijoux ouverte dans laquelle des pierres étincelantes, colorées bien rangées tout en respectant leurs caractères uniques, de Prélude de Debussy, et le chant profond qu'on reçoit du coeur de Mazurka.

Si vous pourriez partager les souvenirs de Maestro Pollini ici entre nous, cela sera un grand plaisir.

Bravos Maestro Pollini, mille remerciements à tout ce qu'il nous a offert par la musique.
Je lui souhaite une belle vie qui continue, désormais sans doute principalement en espace privé.
Modifié en dernier par minet le jeu. 14 mars, 2019 10:17, modifié 2 fois.

Tatafanfan
Messages : 564
Enregistré le : mer. 05 avr., 2017 8:51
Mon piano : RIPPEN après deux numériques et un autre
Localisation : Boul'Bill' (Ile de France Ouest)

Re: Le dernier concert de Maurizio Pollini

Message par Tatafanfan » mer. 27 févr., 2019 7:30

minet a écrit :
mer. 27 févr., 2019 6:55
J'étais au concert de Maurizio Pollini hier soir.
Une personne qui était à côté de moi m'a appris que c'était le dernier concert, et qu'il allait se retirer de la scène.
J'appréhendais son départ depuis un moment car il est âgé, une ou deux fois j'entendais qu'il annulait ses concerts à cause d'un accident, et puis qu'il a annulé l'an dernier son concert programmé chez Fondation LV.

Mais quand cela arrive en réalité, je me sens oppressée, me disant que je ne pourrai plus écouter son piano en live, éternellement.
Rien est éternel, le temps passe, le cours du temps nous afflige de la séparation, de la perte.

J'ai suivi depuis 15 ans son concert à Paris, à partir d''époque où il se produisait au théâtre du Châtelet, où j'ai écouté son magnifique Hammerklavier, émouvante inoubliable Sonate en si mineur de Liszt, ensuite à la salle Playel, où je garde un superbe souvenir de ma vie, la Sonate no2 de Chopin, enfin hier soir à la Philharmonie, une boîte à bijoux ouverte dans laquelle des pierres étincelants, colorés bien rangés tout en respectant leurs caractères uniques, de Prélude de Debussy, et le chant profond qu'on reçoit du coeur de Mazurka.

Si vous pourriez partager les souvenirs de Maestro Pollini ici entre nous, cela sera un grand plaisir.

Bravos Maestro Pollini, mille remerciements à tout ce qu'il nous a offert par la musique.
Je lui souhaite une belle vie qui continue, désormais sans doute principalement en espace privé.
J'ai eu un choc en lisant le titre , j'ai cru qu'il était DCD. Pour moi, cela aurait été de même nature que la mort de Claudio Abbado (ils ont beaucoup partagé ensemble)....
Tatafanfan :( :( :(
Calcul rare du détraqué.
Alias La quadrature du cercle. Etienne Klein

Avatar du membre
minet
Messages : 204
Enregistré le : ven. 15 janv., 2016 23:34
Mon piano : petit YAMAHA droit sysm silencieux
Localisation : Île-de-France / Tokyo

Re: Le dernier concert de Maurizio Pollini

Message par minet » mer. 27 févr., 2019 7:39

je ne peux pas supprimer un message... :( j'ai envoyé 2 fois la même chose, merci beaucoup aux administrateurs de supprimer ce message)
Modifié en dernier par minet le mer. 27 févr., 2019 7:51, modifié 3 fois.

Avatar du membre
minet
Messages : 204
Enregistré le : ven. 15 janv., 2016 23:34
Mon piano : petit YAMAHA droit sysm silencieux
Localisation : Île-de-France / Tokyo

Re: Le dernier concert de Maurizio Pollini

Message par minet » mer. 27 févr., 2019 7:46

ah non,non,,, est ce qu'il vaudra mieux de changer le titre?? comment sera mieux dans ce cas là?? je vais mettre entre parenthèse retraite par exemple ?

Avatar du membre
Lee
Messages : 11201
Enregistré le : lun. 09 sept., 2013 0:09
Mon piano : Pleyel 3bis 1925
Localisation : Ile de France

Re: Le dernier concert de Maurizio Pollini

Message par Lee » mer. 27 févr., 2019 8:10

Bonjour Minet,
Je trouve ton fil et premier message très bien comme ça, ne change rien. Et c'est un plaisir de lire ton expression d'émotion émouvante qui me fait regretter ne pas avoir écouté Pollini en concert. Merci.
À force de me planter, je vais finir par devenir une fleur.

Avatar du membre
coignet
Messages : 1075
Enregistré le : mer. 12 févr., 2014 13:03
Mon piano : Pleyel F - Érard Mezzo 60
Localisation : Paris I

Re: Le dernier concert de Maurizio Pollini

Message par coignet » mer. 27 févr., 2019 8:21

minet a écrit :
mer. 27 févr., 2019 6:55
une boîte à bijoux ouverte dans laquelle des pierres étincelantes, colorées bien rangées tout en respectant leurs caractères uniques, de Prélude de Debussy, et le chant profond qu'on reçoit du coeur de Mazurka.
Comme c'est joliment dit !
minet a écrit :
mer. 27 févr., 2019 8:25
(j'ai corrigé les accords.....)
Moi aussi après édition :wink:
Modifié en dernier par coignet le mer. 27 févr., 2019 8:34, modifié 1 fois.

Avatar du membre
minet
Messages : 204
Enregistré le : ven. 15 janv., 2016 23:34
Mon piano : petit YAMAHA droit sysm silencieux
Localisation : Île-de-France / Tokyo

Re: Le dernier concert de Maurizio Pollini

Message par minet » mer. 27 févr., 2019 8:24

Lee a écrit :
mer. 27 févr., 2019 8:10
Bonjour Minet,
Je trouve ton fil et premier message très bien comme ça, ne change rien. Et c'est un plaisir de lire ton expression d'émotion émouvante qui me fait regretter ne pas avoir écouté Pollini en concert. Merci.
Ok Lee, ça me rassurre....., merci :D
Modifié en dernier par minet le mer. 27 févr., 2019 8:28, modifié 1 fois.

Avatar du membre
minet
Messages : 204
Enregistré le : ven. 15 janv., 2016 23:34
Mon piano : petit YAMAHA droit sysm silencieux
Localisation : Île-de-France / Tokyo

Re: Le dernier concert de Maurizio Pollini

Message par minet » mer. 27 févr., 2019 8:25

coignet a écrit :
mer. 27 févr., 2019 8:21
minet a écrit :
mer. 27 févr., 2019 6:55
une boîte à bijoux ouverte dans laquelle des pierres étincelants, colorés bien rangés tout en respectant leurs caractères uniques, de Prélude de Debussy, et le chant profond qu'on reçoit du coeur de Mazurka.
Comme c'est joliment dit !
(j'ai corrigé les accords.....)

phk
Messages : 11
Enregistré le : ven. 09 mai, 2014 8:30

Re: Le dernier concert de Maurizio Pollini

Message par phk » mer. 27 févr., 2019 18:03

Bonjour
J'ai assisté également à ce concert. Tout à fait magnifique et inoubliable. Quel toucher, quelle palette de sons, quelle maitrise, quelle élégance. Je me suis donné comme objectif de retourner voir Pollini lorsqu''il reviendra à Paris. Je n'ai en effet pour ma part pas noté que c'était son dernier concert, et j'espère pour l'artiste comme pour les mélomanes du monde entier qu'il y en aura encore beaucoup.

Avatar du membre
minet
Messages : 204
Enregistré le : ven. 15 janv., 2016 23:34
Mon piano : petit YAMAHA droit sysm silencieux
Localisation : Île-de-France / Tokyo

Re: Le dernier concert de Maurizio Pollini

Message par minet » mer. 27 févr., 2019 18:56

Bonjour phk, cela fait très plaisir d'entendre un témoignage d'un autre qui a vécu ce moment Pollini.

Je me demande où est ce que je pourrai chercher vérifier cette information du dernier concert,
Comme hier soir tellement triste que je n'arrivais pas à bien dormir... si c'était une information erronée je serai vraiment heureuse.
Du moins, sur le site deutsche grammophon je n'ai trouvé aucune information.

Appogiature
Messages : 80
Enregistré le : jeu. 15 mars, 2018 22:17
Mon piano : Sauter
Localisation : Lavaux

Re: Le dernier concert de Maurizio Pollini

Message par Appogiature » mer. 27 févr., 2019 20:30

Pourtant, il est attendu au Victoria Hall de Genève pour un récital Beethoven - Schoenberg le 4 mars prochain....
https://www.leprogramme.ch/concerts/mau ... toria-hall

Avatar du membre
minet
Messages : 204
Enregistré le : ven. 15 janv., 2016 23:34
Mon piano : petit YAMAHA droit sysm silencieux
Localisation : Île-de-France / Tokyo

Re: Le dernier concert de Maurizio Pollini

Message par minet » mer. 27 févr., 2019 21:06

Oui, encore des concerts en mars, en mai, en juin, en Italie, en Allemagne, etc..,
En fait, je voulais dire, le dernier concert avec cette saison 2018 et 2019, en France.
J'ai compris d'après ce qu'elle m'a dit cette personne, qu'il n'y aura plus de Pollini pour la prochaine saison, 2019-2020.
Je commence à me dire que si c'était une information erronée, ce sera bien, mais je ne sais pas comment la vérifier.
Je saurai au moins, à la prochaine édition de la nouvelle saison de la Philharmonie.

Avatar du membre
minet
Messages : 204
Enregistré le : ven. 15 janv., 2016 23:34
Mon piano : petit YAMAHA droit sysm silencieux
Localisation : Île-de-France / Tokyo

Re: Le dernier concert de Maurizio Pollini

Message par minet » mer. 27 févr., 2019 21:12

oui il manquait quelques mots de plus pour bien expliquer des choses dans mon premier message :(

Avatar du membre
JPS1827
Messages : 3386
Enregistré le : lun. 25 avr., 2011 11:27
Mon piano : Steinway A, Seiler 122
Localisation : Bourg la Reine

Re: Le dernier concert de Maurizio Pollini

Message par JPS1827 » jeu. 28 févr., 2019 1:23

Pour ma part j'ai souvent entendu Pollini dans les années 70, et j'ai déjà dit ailleurs sur le forum qu'à l'époque j'ai été très impressionné et durablement influencé par cette esthétique, que je résumerais à une recherche de perfection pour une exécution très dépouillée : le son était parfait, il avait un art des polyphonies où on entendait des voix parfaitement distinctes dans une nuance échelonnée du PP au P qui me subjuguait. Tous les concerts auxquels j'ai assisté n'étaient pas mémorables cependant.
Je me rappelle deux concerts importants : la première fois où je l'ai entendu en public, dans les trois dernières sonates de Schubert jouées d'affilée (D 958, 959 et 960) au Théâtre des Champs-Elysées. Il faut se représenter ce qu'était un tel programme à une époque où la majeure partie du public ne connaissait que la dernière de ces trois sonates et où les enregistrements de cette musique étaient encore rares (Kempff). Ca m'avait passionné d'un bout à l'autre.
Après d'autres récitals moins marquants je l'ai entendu vers 1978 dans le Quintette de Brahms avec le Quartetto Italiano, encore au TCE, une interprétation pour moi mémorable, particulièrement tendue, sans aucune concession rythmique, pas "romantique" au sens où on l'imagine habituellement, mais d'une puissance inouïe.

Parallèlement il faisait de très beaux disques (Wanderer-Fantaisie de Schubert, Fantaisie de Schumann, Etudes de Chopin etc.). Bizarrement je n'ai jamais eu l'occasion d'écouter ses enregistrements des Sonates de Beethoven.
Dans les années 1980 l'image d'un pianiste assez froid lui a été collée, qui est en fait assez superficielle. Il n'a pas trop joué le jeu de la médiatisation, je pense que ça ne l'intéressait pas et l'aspect qu'il donnait d'une certaine distance par rapport au public (un peu comme Michelangeli mais de façon beaucoup moins théâtralisée) l'a probablement desservi.
Pour moi, même s'il ne m'a pas toujours passionné autant qu'au début de sa carrière, c'est un des plus grands pianistes de sa génération, qui, au sortir de l'héritage de Cortot et des années Samson François, a eu une influence très importante et en même temps assez méconnue sur l'art de l'interprétation au piano.

Gilles2
Messages : 151
Enregistré le : ven. 17 oct., 2008 0:38

Re: Le dernier concert de Maurizio Pollini

Message par Gilles2 » jeu. 28 févr., 2019 1:41

Ce sujet me fait plaisir, parce qu'il m'a fait repenser à une des plus belles et des plus étonnantes expériences de concert que j'aie connues, que je vais tenter de partager.

J'ai assisté à deux concerts de Pollini, la série 4 étoiles au Châtelet, il y une bonne dizaine d'années. Je ne me souviens plus précisément du programme (Beethoven/Chopin en tous cas), mais ce que je me rappelle, c'est que le premier concert m'avait profondément et durablement transformé. Il y a quelques concerts mémorables dans ma vie, mais en général c'est de l'ordre de l'émotion, du transport, éventuellement de larmes un peu bizarres car de félicité : des moments merveilleux, dont on garde le souvenir, mais qui ne transforment pas durablement l'auditeur.

Ce concert de Pollini, ça a été bien plus loin, et je me souviens qu'un mot résumait ce que j'ai ressenti alors, qui m'avait fait méditer pendant des heures après coup : la profonde beauté de l'intégrité. Je ne parle pas ici de l'intégrité sociale, mais d'un principe moral qui sert un peu de balise dans les tentatives qu'on fait pour penser sa vie, pour essayer de bien la mener. Comme tout le monde, j'essaie d'être intègre. Mais la justification, la beauté d'un tel souci peut se diluer un peu dans le quotidien. Non qu'on soit moins intègre, mais c'est juste une habitude, on en oublie la grandeur de cette notion. Et c'est là que "l'effet Pollini" a joué à fond, dans Beethoven : l'incroyable honnêteté intellectuelle et artistique de son jeu, cette intégrité intériorisée, de soi avec soi, pas du tout dépendante du jeu social, une dignité qui se suffit à elle-même, une sorte de grandeur ontologique (pardon pour ces grands mots...). Je ne crois pas avoir croisé dans ma vie beaucoup de personnes dont je me disais sans réserves : "c'est un grand homme (ou une grande femme)". Pour Pollini, c'était évident que c'était un grand homme, via la musique, un homme qu'on aime admirer, qu'on a envie d'imiter à son niveau, d'autant plus qu'il n'y a chez lui, c'est le moins que l'on puisse dire, aucune esbrouffe. Tout cela juste à travers sa musique.

Je suis sorti de ce concert regonflé à bloc, empli de ce sentiment de "grandeur de l'intégrité", et j'y repense régulièrement, même des années après. Il y a dans ma vie un avant et un après ce concert, clairement. Je ne m'explique toujours pas la puissance de l'effet que ce concert a eu sur moi : dans quel état d'esprit étais-je ce soir-là ? Pourquoi cette magie a-t-elle opéré ? Quelle est la part de Beethoven là dedans ? Pourquoi à ce moment-là de ma vie ? Je ne sais pas. Et quand j'évoquais cette expérience par la suite avec des amis mélomanes, aucun n'avait eu cette impression là, en tous cas ne l'avait ressentie avec une telle force (car je crois que son intégrité est une des raisons majeures qui fait qu'on aime Pollini en général). Moi-même j'ai cassé ma tirelire pour avoir un bon fauteuil au concert de l'année suivante, avec Chopin au programme je crois, histoire de revivre cette expérience : mais ça n'a pas marché, même si c'était magnifique. Même chose, mais c'est plus compréhensible, quand j'écoute ses enregistrements.

Ce message est un peu grandiloquent : ce n'est pas facile de tenter d'exprimer quelque chose de si fort, et cette grandiloquence ressemble fort peu à Pollini... J'espère qu'il répondra, Minet, à ton souhait d'un partage d'expériences de concert du maestro, manière d'hommage alors qu'il approche de la fin de sa carrière (aurais-tu ressenti quelque chose de similaire ?). En tous cas, je te remercie de m'avoir donné l'occasion de me replonger dans cet épisode, pour moi important, de ma vie.

Gilles2
Messages : 151
Enregistré le : ven. 17 oct., 2008 0:38

Re: Le dernier concert de Maurizio Pollini

Message par Gilles2 » jeu. 28 févr., 2019 17:48

Post-scriptum. Magie d'internet, je viens de retrouver trace de ce concert :

http://www.altamusica.com/concerts/docu ... erRef=2298.

C'était donc la Hammerklavier !

Appogiature
Messages : 80
Enregistré le : jeu. 15 mars, 2018 22:17
Mon piano : Sauter
Localisation : Lavaux

Re: Le dernier concert de Maurizio Pollini

Message par Appogiature » jeu. 28 févr., 2019 19:01

Merci Gilles pour ce très beau partage qui me touche beaucoup et qui va dans le sens de ce que je ressens face à ce que tu appelles «la très grande beauté de l’intégrité ».

Rassure-toi, rien de grandiloquent dans ce que tu écris. Il y a parfois des pépites sur PM, ton dernier post en est une.

Ton partage me donne envie de rebondir sur l'extrait d’un texte de Jean Klein lu récemment, « Une conversation sur l'art »:

(...) Le grand art nous éveille à nous-mêmes. La véritable admiration se trouve derrière l'émotivité et l'art véritable ne s'intéresse pas à remuer les sentiments. Une émotion surgit qui n’a rien à voir avec l’émotivité de tous les jours, nos habituels états émotionnels répétitifs. Elle est chaque fois nouvelle, une expression de gratitude profonde venant des régions les plus profondes de notre être. (…)

Lorsqu’il n’y a pas d’intervention psychologique, lorsque la personne de l’artiste est absente, il n’y a pas de tentation de sur-exprimer et il y a spontanément économie. C’est l’artiste en tant qu’ascète. L’artiste qui est sans soi sait instinctivement quoi mettre mais encore davantage quoi ne pas mettre. Le bel art n’est pas capricieux. Il ne vous lie pas à la forme et au contenu. Il est construit de telle sorte qu’il perde son aspect concret.(…)

L’artiste se donne à la réceptivité vide et soudain, de façon inattendue, il est absorbé dans la vision globale de l’œuvre. Ce moment éternel d’unité est la beauté de l’artiste lui-même vue par la fenêtre de son véhicule. Il est frappé de stupeur et d’émerveillement, il a un sentiment de plénitude et d’unité avec toutes choses et de cette profonde gratitude surgit le besoin d’offrir. C’est une émotion sacrée dégagée de tout sentiment personnel. Le sujet n’est qu’un prétexte à exprimer cette offrande dans l’espace et le temps (…).

Ce qui fait un grand artiste, c’est son habileté à abandonner sa personnalité. Le grand art n’a rien à dire, n’a pas d’intention. C’est un libre don. Sa signfication réside dans le fait qu’il est sans but.

Merci aussi pour le lien, Je vais donc écouter ce concert...

Avatar du membre
minet
Messages : 204
Enregistré le : ven. 15 janv., 2016 23:34
Mon piano : petit YAMAHA droit sysm silencieux
Localisation : Île-de-France / Tokyo

Re: Le dernier concert de Maurizio Pollini

Message par minet » jeu. 28 févr., 2019 20:38

Quel plaisir d'entendre ces témoignages de vous, JPS1827 et Gilles2, je vous en remercie de tout mon coeur!

JPS1827 , quel chance que tu as eu, d'avoir assisté aux concerts des années 70 et 80, ce sont les époques où pour ma part, je l'écoutais seulement sur disques vinyles et cassettes, mais pas d'occasion d'aller à son concert en live.
J'achetais à l'époque régulièrement des magazines pour mélomanes, où il se figurait comme l'un des tops pianistes. j'entendais souvent que ces années 70 80, il était à l'apogée de son technique pianistique. Donc quelle précieuses expériences d'avoir pu écouter son piano dans ces années là, c'est admirable. Il est très intéressant de lire qu'à l'époque, il donnait une certaine distance au public, parce qu'aujourd'hui, Pollini sur scène, il me fait sentir qu'il est un homme très chaleureux. Avec le temps il a dû changer....


Gilles2, merci beaucoup pour ce témoignage très précieux, je suis très émue de le lire.
J'ai découvert que je n'étais pas la seule qui a eu une sensation d'un concert qui dépasse un "bon concert", mais un concert qui m'a prodigué d'un sentiment de comment pourrais je le dire, je ne trouve pas bien le vocabulaire juste, mais si j'ose dire, "divin" peut être.
C'était, pour ma part, le concert de 2013, avec la Sonate no2 de Chopin. J'étais, dans l'après coup, émue et secouée pendant 2 semaines. Je ne savais pas à l'époque et non plus toujours maintenant, comment l'exprimer cette sensation, je ne savais pas le verbaliser.
J'oserai dire que cette sensation que j'ai eu, je l'ai connu auparavant un peu ressemblant lors d'un concert d'orchestre dirigé par Ozawa Seiji. Je pense qu'il y là dedans, quelque chose de très humain, grandiose, allant jusqu'à la notion divine, qui dépasse la musique mais qui nous est offerte par l'intermédiaire de la musique.
Moi aussi, j'ai donc cherché à en retrouver encore en allant régulièrement tous les ans aux concerts de Pollini, et tous ces concerts étaient beaux, touchants, mais je ne l'ai plus jamais retrouvé une pareille sensation. Le concert de 2013 pour moi, c'était comme s'il était parti en espace, par rapport aux tous les autres concerts de Pollini que j'ai écoutés restaient sur terre.(mais une terre vraiment superbe)
Je me dis donc aujourd'hui, qu'on est vraiment chanceux si l'on rencontre un concert pareil une fois dans sa vie, tellement c'est une expérience rare, et que c'est bien cela, l'art d'interprétation en live.

J'étais là au concert de 2005 où Pollini a joué Hammerklavier. C'était précisément ce concert là qui m'a fait déclencher à fréquenter ses concerts.

Avatar du membre
Midas
Messages : 1174
Enregistré le : ven. 21 mai, 2010 19:01

Re: Le dernier concert de Maurizio Pollini

Message par Midas » jeu. 28 févr., 2019 21:39

Je n'ai jamais vu Pollini en concert, mais en enregistrement, c'est clairement un de mes pianistes préférés. Je plussoie tout à fait le portrait qu'en fait JPS. En fait, j'aime également beaucoup d'autres pianistes italiens comme Ciccolini ou Benedetti: leur jeu est aussi sobre et juste que les Italiens sont volubiles et gesticulateurs dans la "vraie vie".

Avatar du membre
minet
Messages : 204
Enregistré le : ven. 15 janv., 2016 23:34
Mon piano : petit YAMAHA droit sysm silencieux
Localisation : Île-de-France / Tokyo

Re: Le dernier concert de Maurizio Pollini

Message par minet » jeu. 14 mars, 2019 10:12

Bonjour à tous,
La programmation de la nouvelle saison 2019-2020 à la Philharmonie est publiée.
J'y ai trouvé un concert de Pollini !!
Ah, merci, merci, merci beaucoup....... !! :D

https://philharmoniedeparis.fr/fr/agend ... nre[0]=226

J'étais tellement attristée lorsque j'ai posté ce fil à l'époque......
Je suis vraiment heureuse que ce ne soit pas encore la fin pour bénéficier de son piano sur scène.

Je ne sais donc pas ce que c'était, les propos de cette personne qui était à côté de moi, mais le principal c'est que c'était une fausse information, tant mieux !

En plus, comme j'ai pu entendre lire ici, sur ce fil, quelques précieux souvenirs des autres PMistes à propos de concerts Pollini, ça finit bien...
Modifié en dernier par minet le ven. 15 mars, 2019 21:36, modifié 1 fois.

Répondre