régularité des passages rapides

Théorie, jeu, répertoire, enseignement, partitions

Modérateur : Modérateurs

Répondre
sylvie piano
Messages : 1482
Enregistré le : dim. 25 mai, 2014 23:59
Mon piano : Schimmel K230
Localisation : Nantes [44000]
Contact :

régularité des passages rapides

Message par sylvie piano » mar. 27 janv., 2015 23:36

Une autre idée lorsqu'on a du temps et qu'on aime travailler ! Pour acquérir régularité et vélocité, en dehors des rythmes. Décaler l'accent rythmique est vraiment excellent. J'explique pour ceux qui ne connaissent pas cette pratique. Travail mains séparées. La main droite de la fantaisie impromptu par exemple qui a des longueurs de doubles....on imagine le temps sur la 2 ème double avec un léger accent tonique. Le même passage ensuite avec l'accent sur la 3 ème double, et enfin sur la 4 ème.
Après on peut aussi travailler en triolets ( accents toutes les 3 notes au lieu de 4.
Si le texte est en triolets on adapte dans l'autre sens.
Cette pratique longue... Grisante ! Permet de destructurer le texte pour le replacer ensuite dans sa véritable rythmique. Elle évite les faux accents et les accents trop lourds sur les temps. C'est très efficace !
Dans Bach.... Aussi !!!!

Avatar du membre
JPS1827
Messages : 3256
Enregistré le : lun. 25 avr., 2011 11:27
Mon piano : Steinway A, Seiler 122
Localisation : Bourg la Reine

Re: régularité des passages rapides

Message par JPS1827 » mer. 28 janv., 2015 1:26

C'est une technique aux effets bien plus complexes que ce qui est généralement pensé : outre l'aspect évident de faire porter l'attention sur des points différents du passage pour chaque type de répartition, elle a pour effet "d'assouplir" la perception du trait par l'oreille. On peut y adjoindre des répartitions rythmiques différentes (penser le trait par 6 notes ou 3 notes au lieu de 4 par exemple, tout en effectuant tous les décalages possibles). Ca oblige l'oreille à s'habituer à entendre le trait de toutes sortes de façons et faire devenir plus consciente l'ensemble des successions et des intervalles. En fait ça ne prend souvent pas plus de temps que de répéter le trait toujours de la même manière, et hormis l'effort intellectuel que ça demande au début, ça se révèle souvent moins fastidieux.
Esprit de la valse — Le vert des palais (Jacques Perry-Salkow)

Avatar du membre
Val
Messages : 915
Enregistré le : ven. 13 sept., 2013 16:36
Mon piano : Pleyel
Localisation : Île de France

Re: régularité des passages rapides

Message par Val » mer. 28 janv., 2015 8:42

En général, il me suffit de penser chaque doigt séparément au lieu de la bouillie que je fais instinctivement pour que ça marche bien mieux.
Πάντα ῥεῖ καὶ οὐδὲν μένει.

sylvie piano
Messages : 1482
Enregistré le : dim. 25 mai, 2014 23:59
Mon piano : Schimmel K230
Localisation : Nantes [44000]
Contact :

Re: régularité des passages rapides

Message par sylvie piano » mer. 28 janv., 2015 8:52

Je vois JPS que vous êtes connaisseur.... Cette technique a aussi pour moi un pouvoir de " nettoyage " dans des passages trop joués, qui se desagregent un peu imperceptiblement.... Et j'ajouterai dans ces cas là, revenir au travail mains séparées....Par coeur. Savez vous JPS pourquoi revisiter un texte connu mains séparées par coeur fait rebondir le texte ? En tous les cas, ça marche...... !!!!!

harmonie
Messages : 198
Enregistré le : dim. 03 nov., 2013 21:24

Re: régularité des passages rapides

Message par harmonie » mer. 28 janv., 2015 20:32

J'utilise souvent cette technique dans mon travail, tant pour régulariser les traits que pour éviter que cela ne devienne brouillon en effet. C'est très aidant je trouve.

Avatar du membre
Lee
Messages : 10732
Enregistré le : lun. 09 sept., 2013 0:09
Mon piano : Pleyel 3bis 1925
Localisation : Ile de France

Re: régularité des passages rapides

Message par Lee » mer. 05 déc., 2018 23:09

Je remonte un autre ancien fil, cette idée de Sylvie m'a vraiment aidé, je n'aime vraiment pas jouer en rythmes alors que juste des accents différents, ça fait un travail plus léger et j'ai l'impression que ça aide. (Mais j'avoue que mains séparées, je n'ai pas vraiment fait ! :mrgreen:)
“Ever tried. Ever failed. No matter. Try Again. Fail again. Fail better.” ― Samuel Beckett

Abegg63
Messages : 539
Enregistré le : mer. 30 mars, 2016 21:05
Mon piano : steinway modèle s 1936
Localisation : Puy-de-Dôme

Re: régularité des passages rapides

Message par Abegg63 » jeu. 06 déc., 2018 9:54

Pourtant c’est très efficace!
Tu peux aussi jouer la main qui a le trait qui te pose problème seule en disant les notes à très haute voix, tu identifieras ainsi mieux les endroits où ce n’est pas régulier

Avatar du membre
mdpiano
Messages : 784
Enregistré le : mer. 05 oct., 2016 14:17
Mon piano : Numérique yamaha P105

Re: régularité des passages rapides

Message par mdpiano » jeu. 06 déc., 2018 10:46

C'est une très bonne idée et j'ai justement un passage à travailler, tout en doubles croches, dans cette fichue sonatine de Kuhlau
:mrgreen: :D :oops: (smiley à choisir!)

Je vais essayer ce soir ou ce week-end... Merci d'avoir remonté cet ancien fil!

Avatar du membre
Lee
Messages : 10732
Enregistré le : lun. 09 sept., 2013 0:09
Mon piano : Pleyel 3bis 1925
Localisation : Ile de France

Re: régularité des passages rapides

Message par Lee » jeu. 06 déc., 2018 11:17

De rien, heureuse que ça peut aider !
Abegg63 a écrit :
jeu. 06 déc., 2018 9:54
en disant les notes à très haute voix, tu identifieras ainsi mieux les endroits où ce n’est pas régulier
Tiens, c'est une autre chose que je ne fais pas, je n'ai jamais compris comment ce qu'on chante peut aider ce qu'on joue pour être sincère. Mais c'est vrai que je n'ai pas essayé...concrètement, il faut chanter avant et puis essayer d'imiter par le piano le même effet ? Parce que c'est impossible de chanter et bien écouter ce qu'on fait au piano au même temps non ?
“Ever tried. Ever failed. No matter. Try Again. Fail again. Fail better.” ― Samuel Beckett

Avatar du membre
mdpiano
Messages : 784
Enregistré le : mer. 05 oct., 2016 14:17
Mon piano : Numérique yamaha P105

Re: régularité des passages rapides

Message par mdpiano » jeu. 06 déc., 2018 12:34

Tu chantes en même temps que tu joues. Je fais ça depuis mon 1er cours de piano et franchement ça aide!

Abegg63
Messages : 539
Enregistré le : mer. 30 mars, 2016 21:05
Mon piano : steinway modèle s 1936
Localisation : Puy-de-Dôme

Re: régularité des passages rapides

Message par Abegg63 » jeu. 06 déc., 2018 13:00

C’est ça il faut le faire dès le début.
Ensuite on le fait sans y penser.
Pour travailler un passage bien précis, le fait de dire les notes à très haute voix insite les doigts à suivre la parole, enfin je suppose parce que pour moi c’est comme ça.
Compter à haute voix aide aussi à bien caler un rythme délicat mais notre Lee n’aime pas compter je crois.

Avatar du membre
Lee
Messages : 10732
Enregistré le : lun. 09 sept., 2013 0:09
Mon piano : Pleyel 3bis 1925
Localisation : Ile de France

Re: régularité des passages rapides

Message par Lee » jeu. 06 déc., 2018 13:32

C'est que je n'arrive pas à compter, je m'embrouille !

Chanter je peux essayer un peu mais sans nommer les notes, je suis trop vieille et pas assez motivée pour apprendre solfier. Desolée d'insister, mais tu identifies à voix haute que ce n'est pas régulier parce que ta voix imite ton jeu, ou tu identifies par ce qui est dans le jeu qui ne cale pas avec ta voix qui est elle régulière ?
“Ever tried. Ever failed. No matter. Try Again. Fail again. Fail better.” ― Samuel Beckett

Abegg63
Messages : 539
Enregistré le : mer. 30 mars, 2016 21:05
Mon piano : steinway modèle s 1936
Localisation : Puy-de-Dôme

Re: régularité des passages rapides

Message par Abegg63 » jeu. 06 déc., 2018 14:50

Je n’ai jamais vraiment réfléchi au pourquoi du comment.
Si je me rends compte de l’irrégularité, immédiatement je me mets à dire les notes à haute voix et, comme je l’ai dit mes doigts suivent le mouvement.
C’est devenu un tel réflexe que je ne saurais pas vraiment l’expliquer.
Pour le comptage c’est différent. Il ne viendrait à l’idée de personne je crois de compter de manière irrégulière à voix haute du coup le faire en jouant oblige à garder le cap.
Sur des enregistrements, j’entends très bien les endroits où je n’ai pas appliqué cette règle de dire chaque note, c’est irrégulier et ce n’est pas forcément une question de vitesse

Avatar du membre
Lee
Messages : 10732
Enregistré le : lun. 09 sept., 2013 0:09
Mon piano : Pleyel 3bis 1925
Localisation : Ile de France

Re: régularité des passages rapides

Message par Lee » jeu. 06 déc., 2018 16:27

Merci je comprends le processus, c'est l'essentiel. Je vais essayer !
“Ever tried. Ever failed. No matter. Try Again. Fail again. Fail better.” ― Samuel Beckett

Galadrielle
Messages : 187
Enregistré le : mer. 10 mai, 2017 19:26

Re: régularité des passages rapides

Message par Galadrielle » jeu. 06 déc., 2018 16:47

... sur le comptage, moi aussi j'ai du mal; aucun parcours en conservatoire, aucun acquis de solfège... sur le tard, c'est dur :-)
En revanche j'aime bien travailler en décalant le temps fort, et même sur des rythmes complètement bizarres qui ne correspondent à rien dans le morceau (faire des quintuplets, par exemples).
Pour moi l'un des intérêts, peut être le plus important, de ce type de travail, est d'obliger mon cerveau à fonctionner plutôt que de répéter mécaniquement. Bien sûr ce système trouve ses limites car une fois que j'ai pris l'habitude de faire des groupes de 5, ou de 7, ou de 11 (bon ok en général je ne vais pas jusque là :-)), je répète mécaniquement le passage... mais ça aide un temps.
Ce que je fais aussi, c'est de jouer à l'envers (pour les passages courts et rapides qui me posent problème).
En fait j'essaie de trouver des façons de rendre le travail moins fastidieux, surtout!

leLama
Messages : 1126
Enregistré le : mar. 11 oct., 2011 18:50

Re: régularité des passages rapides

Message par leLama » jeu. 06 déc., 2018 19:55

Accentuer les temps differents m'aide egalement beaucoup a fluidifier le mouvement. Je le fais surtout quand je n'arrive pas a caler la regularité en jouant lentement. Souvent, c'est un doigt paresseux a l'orgine de ce probleme: lentement, ca va, et quand je joue vite, ca devient irregulier, et je n'arrive pas a identifier le doigt qui cause le probleme #-o Alors j'essaie d'accentuer successivement tous les doigts, et ca se passe mal quand l'accent arrive sur le doigt paresseux. Et hop, je sais qui est le coupable ! Quelques repetitions avec l'accent tonique sur le doigt paresseux et en general le probleme est reglé.
Je crois que c'est ChrisB que j'avais lu conseiller cette technique. Merci a toi, ChrisB :wink:

Répondre