Comment ne pas se perdre : partition / audition

Théorie, jeu, répertoire, enseignement, partitions

Modérateur : Modérateurs

Avatar du membre
mdpiano
Messages : 1063
Enregistré le : mer. 05 oct., 2016 14:17
Mon piano : Numérique yamaha P105

Re: Comment ne pas se perdre : partition / audition

Message par mdpiano » jeu. 14 juin, 2018 10:09

Jacques Béziat a écrit :
mer. 13 juin, 2018 23:52
Ma foi, si ta façon de jouer un morceau vient de ton ressenti, c'est peut-être préférable à une interprétation trop littérale ? :wink:
Il est connu que les compositeurs ne jou(ai)ent jamais leurs propres œuvres exactement comme écrit sur leurs partitions ! :roll:
Mais alors, où est le respect de l'œuvre originelle? Oui bein sûr il y a l'interprétation, mais si avec le temps on modifie un rythme ou certaines notes à cause de la déformation de la mémoire... Le texte n'est plus respecté! Ex: si au bout de 6 mois je joue un si au lieu d'un do, l'accord n'est plus correct et je fais une dissonance...

C'est pour ça que je suis très accro à mes partitions... Suis-je un peu trop "scolaire" dans mon travail? En tout cas devant le public je suis dans la musique en premier et donc j'interprète vraiment avec mon ressenti, mais (sauf si le trac me fait buter) je reste respectueuse du texte écrit.

J'ai de toutes façons une mauvaise mémoire et ne joue pas par cœur, j'ai toujours des trous... C'est pour ça que je ne joue dans les pianos libres d'accès dans les gares d'ailleurs.

Avatar du membre
Jacques Béziat
Messages : 1258
Enregistré le : mer. 27 janv., 2016 6:23
Mon piano : Clavinova CLP-675 WA
Localisation : Annecy (Haute-Savoie)

Re: Comment ne pas se perdre : partition / audition

Message par Jacques Béziat » jeu. 14 juin, 2018 11:33

Avec l'expérience, la mémoire d'un morceau devient de plus en plus fidèle, y compris le phrasé qui devient l'essence du morceau, tout dépend donc de son propre niveau technique.

Ici nous étions sur la problématique de la partition au moment des auditions, la béquille évoquée plus haut.
Sur un piano à queue, la partition est haute et oblige donc à lever haut les yeux, sur un droit ou un numérique on peut presque suivre la progression en ne quittant pas le clavier avec au coin de l'œil les parties éventuelles (reprises, montées, descentes d'arpèges...). Bonjour l'angoisse si on ne possède pas un queue chez soi, on est vite déstabilisé, alors que le clavier, lui, est le même !

Au moment de l'audition, on est censé connaître le morceau, et il est certain que les Conservatoires ont raison de faire apprendre par cœur les morceaux, cela permet de mieux maîtriser son interprétation.
Après, selon le niveau technique, selon le niveau de l'école, les exigences seront différentes.

La mémoire ça se travaille, le trac ça se travaille. De mon temps, on ne gérait pas le stress, mais on a fait des progrès depuis ! 8)

Parvenir à jouer par cœur peut être une démarche de la part du prof et de l'élève durant toute l'année, un excellent apprentissage de la maîtrise de soi, et une formidable libération pour le jeu.
Quand je vois des partitions surchargées d'indications, ça fait peur ! :mrgreen:
Moi je suis plutôt minimaliste sur ce point, et je tente de faire travailler l'attaque des notes et des accords, les dynamiques, le rythme, autant d'éléments servant accessoirement de repères pour la mémoire.
Il faut passer le cap : chanter la mélodie dans la tête ou tout haut en jouant pour s'exercer, et ensuite le reste suit, avoir la partoche sous les yeux avec des flèches, des ronds, des couleurs au Stabilo Boss n'empêchera ni les fautes ni les oublis au moment fatidique si on ne maîtrise pas son morceau. :roll:

Mieux vaut, avant l'audition, donner à manger aux pigeons, ou faire un jeu vidéo sur le mobile et arriver les mains dans les poches au clavier ! :wink:

Avatar du membre
Lee
Messages : 11339
Enregistré le : lun. 09 sept., 2013 0:09
Mon piano : Pleyel 3bis 1925
Localisation : Ile de France

Re: Comment ne pas se perdre : partition / audition

Message par Lee » jeu. 14 juin, 2018 11:56

#-o La déformation de texte comme je suis capable à faire n'est pas typique, Mdpiano, ce n'est aucune raison de ne pas apprendre par coeur. La suggestion de Chantal pour éviter cela est excellent et je vais l'adopter.

Il y a d'autres raisons déjà discutées ou débattues maintes fois sur le forum pour par coeur ou pour accepter l'utilisation de la partition, je pense chacun.e doit faire ce qui est finalement meilleur pour soi. Même Richter jouait avec des partitions plus tard dans sa vie, et parmi les PMistes les pianistes qui n'ont pas cru l'importance de par coeur qui ont finalement adopté quand c'est possible. C'est un chemin qui évolue et est en flux, pour moi cette question du fil se pose quand je n'ai pas encore appris par coeur mais j'ai envie de jouer l'oeuvre quand même. D'autres choisiront peut-être ne pas la jouer, et ça devient une question de perfectionnisme personnelle.
Some of us think holding on makes us strong; but sometimes it is letting go. - Hermann Hesse

jazzy
Messages : 497
Enregistré le : jeu. 13 juil., 2017 11:11
Mon piano : yamaha cp 50 et piano Scholze
Localisation : AIN

Re: Comment ne pas se perdre : partition / audition

Message par jazzy » jeu. 14 juin, 2018 17:37

mdpiano a écrit :
jeu. 14 juin, 2018 10:09
Jacques Béziat a écrit :
mer. 13 juin, 2018 23:52
Ma foi, si ta façon de jouer un morceau vient de ton ressenti, c'est peut-être préférable à une interprétation trop littérale ? :wink:
Il est connu que les compositeurs ne jou(ai)ent jamais leurs propres œuvres exactement comme écrit sur leurs partitions ! :roll:
Mais alors, où est le respect de l'œuvre originelle? Oui bein sûr il y a l'interprétation, mais si avec le temps on modifie un rythme ou certaines notes à cause de la déformation de la mémoire... Le texte n'est plus respecté! Ex: si au bout de 6 mois je joue un si au lieu d'un do, l'accord n'est plus correct et je fais une dissonance...

Je pense que pour une audition ou un concert devant des auditeurs, le respect à la lettre des notes et du rythme n'est pas forcément la chose la plus importante (bien sûr il y a des limites à ces erreurs possibles). La présence , l'interprétation, le fait de "vivre sa musique" et le désir de transmettre quelque chose au public sont peut-être plus essentiels.
Je réécris une petite anecdote que j'ai racontée dans un autre fil. La semaine passée nous avons donné un petit concert avec notre trio (chansons françaises en style jazzy). Il y avait dans le public un ami musicien qui a une très bonne oreille. En fin de concert il m'a dit que notre prestation était plutôt bonne et quand je lui ai parlé de trop d'erreurs dans mes accompagnements, il fut tout surpris car lui, il en avait entendue une seule!
Je sais bien que le cadre d'accompagner des chansons n'est pas le même que jouer seul au piano un morceau classique.
Mais il me semble que trop s'attacher à une interprétation littérale peut altérer la relation à la musique et au public.
Enfin c'est mon avis ...peut-être que ça va faire hurler des pianistes classiques.
Mon dernier morceau sur youtube
https://www.youtube.com/watch?v=GN9b1mBjlr4

kerry117
Messages : 216
Enregistré le : jeu. 28 mai, 2015 11:44
Mon piano : Kawai
Localisation : Ille-et-Vilaine

Re: Comment ne pas se perdre : partition / audition

Message par kerry117 » ven. 15 juin, 2018 9:40

Je n'ai pas de problème de lecture. Je me repère avec le rythme et surtout avec la pulsation intérieure. Quand mes yeux quittent la partition, je sais sur quel temps de la mesure je joue, c'est plus facile de retrouver le bon endroit sur la partition en pensant que je suis arrivée sur le nème temps de tel mesure, étant entendu que lorsque je joue en public, je connais ma partition, j'ai mémorisé la structure, les phrases. Je n'ai pas assez d'expérience de jeu en public pour me lancer dans le PC en public. Avoir la partition sous les yeux me rassure.
Jacques Béziat a écrit :
jeu. 14 juin, 2018 11:33
La mémoire ça se travaille, le trac ça se travaille.
Absolument d'accord avec toi
Ma mémoire s'améliore. Je mémorise de plus en plus vite et j'obtiens une mémoire durable grâce à un travail très rigoureux dès le début de l'apprentissage du morceau. Comme Chantal je rejoue à chaque séance avec la partition pour éviter que des erreurs s'installent.

Avatar du membre
mdpiano
Messages : 1063
Enregistré le : mer. 05 oct., 2016 14:17
Mon piano : Numérique yamaha P105

Re: Comment ne pas se perdre : partition / audition

Message par mdpiano » ven. 15 juin, 2018 11:47

jazzy a écrit :
jeu. 14 juin, 2018 17:37

Mais il me semble que trop s'attacher à une interprétation littérale peut altérer la relation à la musique et au public.
Enfin c'est mon avis ...peut-être que ça va faire hurler des pianistes classiques.
Ca me rassure. Je suis d'accord du moment qu'on respecte l'harmonie... Si je joue, en do majeur, une autre note de l'accord DO MI SOL (sur la partition c'est écrit do et je joue mi par distraction) : ça, ça passe. Mais si je joue d'un coup un sib les oreilles se dressent et l'erreur est moins pardonnable...

J'ai fait deux ans d'harmonie (dernier cours la semaine prochaine :roll: ça va me manquer!) Donc je suis beaucoup plus attentive ça. Je suis devenue un peu plus "conservatrice" en ce qui cocerne le respect de la partition dans la musique classique. Pour la musique de variété, je pense qu'il y a une grille d'accords définie dans une chanson mais on est "libre" de jouer les accompagnements à sa manière, si on reste dans la tonalité et les accords prévus par le compositeur. Ca donne un large choix! Pour le jazz, c'est un peu ça aussi mais c'est une musique qui est davantage dans l'improvisation (en gardant tout de même des notions d'harmonie jazz).
Pour le classique, les compositeurs ont souvent écrit un morceau complet, mélodie et accompagnement... Quoique Bach écrivait seulement les basses continues pour les instrumentistes...

Kerry: c'est une bonne idée ta manière de te repérer! Pourquoi pas...
Le rythme m'aide aussi à retenir. Il y a souvent des séries de mesures avec un rythme qui revient souvent (ex: une série de croches pointées doubles, une série d'accords plaqués, d'arpèges, une gamme en doubles croches...)
Mais je suis plutôt dans les phrases musicales que le rythme strict pour la visualisation de la partition. Je préfère me repérer au début de chaque section ou phrase (ex: la gamme de sol majeur dans ma sonatine de Kuhlau, ou une suite d'accords ou d'arpèges...) ce qui ne m'empêche pas de travailler le rythme avec métronome si besoin.

L'harmonie m'a beaucoup aidée aussi pour la mémorisation. J'ai fait en une heure la mise mains ensemble du 2e mvt de la sonatine de Kuhlau (trois systèmes) grâce à ma vision "harmonique". Je mets beaucoup plus vite qu'avant les morceaux en place...

Avatar du membre
Jacques Béziat
Messages : 1258
Enregistré le : mer. 27 janv., 2016 6:23
Mon piano : Clavinova CLP-675 WA
Localisation : Annecy (Haute-Savoie)

Re: Comment ne pas se perdre : partition / audition

Message par Jacques Béziat » dim. 17 juin, 2018 16:38

mdpiano a écrit :
ven. 15 juin, 2018 11:47

L'harmonie m'a beaucoup aidée aussi pour la mémorisation. J'ai fait en une heure la mise mains ensemble du 2e mvt de la sonatine de Kuhlau (trois systèmes) grâce à ma vision "harmonique". Je mets beaucoup plus vite qu'avant les morceaux en place...
Tout à fait, comprendre l'architecture d'une œuvre aide à sa mémorisation, les accords notamment, leur enchaînement, finalement la logique du discours du morceau : accords, harmonie, contrepoint, structure, le phrasé aussi, tout se tient !
Finalement, les notes elles-mêmes deviennent logiques ! :wink:
J'ai étudié aussi l'harmonie, et quel que soit le style de musique on dispose d'un repère supplémentaire par rapport à ceux qui en ignorent les règles. 8)

Très tôt, dès la première année, je passe du temps à faire comprendre à mes élèves la structure du morceau, et quelques règles d'harmonie de base.

Hoffmann44
Messages : 18
Enregistré le : jeu. 24 mai, 2018 19:37
Mon piano : Hoffmann année 1980

Re: Comment ne pas se perdre : partition / audition

Message par Hoffmann44 » dim. 17 juin, 2018 16:54

Je prends des cours de piano à l'école de musique de ma commune de loire atlantique mais où peut on trouver des cours sur l'harmonie celà me semble bien intéressant...

Avatar du membre
Jacques Béziat
Messages : 1258
Enregistré le : mer. 27 janv., 2016 6:23
Mon piano : Clavinova CLP-675 WA
Localisation : Annecy (Haute-Savoie)

Re: Comment ne pas se perdre : partition / audition

Message par Jacques Béziat » dim. 17 juin, 2018 18:30

Hoffmann44 a écrit :
dim. 17 juin, 2018 16:54
Je prends des cours de piano à l'école de musique de ma commune de loire atlantique mais où peut on trouver des cours sur l'harmonie celà me semble bien intéressant...
Le plus simple serait peut-être de demander dans ton école de musique ! :wink:

Hoffmann44
Messages : 18
Enregistré le : jeu. 24 mai, 2018 19:37
Mon piano : Hoffmann année 1980

Re: Comment ne pas se perdre : partition / audition

Message par Hoffmann44 » dim. 17 juin, 2018 18:32

Merci

Répondre