Piano droit moyen/haut de gamme

mécanique, commerces/achat, facteurs...

Modérateur : Modérateurs

Répondre
gazouille
Messages : 42
Enregistré le : jeu. 04 janv., 2018 23:45
Mon piano : C.Bechtsein 124 "Residence"
Contact :

Piano droit moyen/haut de gamme

Message par gazouille » ven. 05 janv., 2018 1:17

Bonjour,

Je me présente brièvement. Je suis un designer industriel de 40 ans, et l'une de mes passions semble commune à la votre :-)
Je pianote depuis l'âge de 8 ans, et je suis attiré (obsédé) par le répertoire romantique depuis mes 15ans. J'ai adoré (beaucoup dans la douleur aussi) jouer quelques unes de ces grandes pièces il y a une vingtaine d'année. Par manque de temps, j'ai vu mon répertoire fondre comme neige au soleil dès le début de mes études d'art. Je n'ai pas abandonné le piano pour autant et j'ai continué à le pratiquer plutôt dans un mode "improvisation" mais sans pour autant perdre ma passion pour le romantisme. J'ai continué à jouer avec la même ferveur, les contraintes en moins dirons-nous...

Je touche aujourd'hui mon piano tous les jours (entre 2 et 30 minutes) en fonction de ce que me permet mon emploi du temps bien chargé, je ne suis pas un virtuose ni un grand technicien, mais cette passion ne s'affaisse pas avec le temps.

J'ai reçu à l'âge de 8 ans un Nordiska d'étude neuf de mon arrière-grand-père qui désirait abréger les débats avec mes parents qui tentaient de me faire opter pour un instruments (vi0lon, flûte, pipeau et j'en passe) de taille raisonnable et compatible avec leur budget et la vie dans un immeuble locatif. Je dois donc cette passion en grande partie à mon aïeul et à son magnifique cadeau.

Au-delà de la dimension sentimentale de cet instrument, je désire depuis quelques années le changer afin de monter en gamme et pofiter d'un piano d'expression. Il faut savoir que je joue seul, pour moi et je que ne suis aucun cours de piano de mes 25 ans, ce qui ne m'empêche pas de progresser (enfin je crois) en autodidacte. Ce dernier point est important car j'ai souvent été gêné de franchir la porte d'un magasin de piano et de jouer devant du monde que je ne connaissais pas qui pourrait me juger...
De plus, je n'ai pas une grande culture de jeu sur différents instruments, car entre mon vieux Nordiska et le Steinway de concert d'un ami à qui je tournais les pages il y a fort longtemps, je n'ai pas beaucoup d'expérience sur différents modèles, uniquement ces deux extrêmes en rajoutant le Yamaha de mon ancienne prof que j'ai toujours trouvé bizarre au niveau du toucher (je parle de l'instrument bien évidemment).

Je me suis donc lancé, et je suis enfin rentré dans un magasin et je ne le regrette pas, bien au contraire !
J'ai été très bien reçu, par des gens sympathiques, compétents et non-collant ce qui annule mon envie d'acheter mon futur instrument dans le brouillard d'une petite annonce.

Je me permets donc de solliciter votre avis, votre critique et vos connaissances afin de m'appuyer (ou non) sur le choix de cet instrument que j'espère garder, à l'image de mon Nordiska pour les 30 prochaines années. Vous êtes en effet les seuls interlocuteurs autres que les vendeurs à qui je peux m'adresser pour discuter de ma Quête. N'hésitez pas également à me conseiller d'autres modèles ou à me faire revenir sur des instruments que je n'ai peut-être pas assez exploré.
Vous l'avez compris, je ne veux pas de chinoiseries, j'aime les beaux objets nobles et durables et je ne suis pas un consommateur compulsif.
J'ai également dû éloigner l'idée d'un crapaud faute de place, et le projet de faire dormir les enfants au salon et de réquisitionner leur chambre pour un piano à queue à moyennement enchanté mon épouse.

Voici donc les pianos que j'ai essayé, aimé, beaucoup, ou pas du tout (je ne parle pas des entrées de gammes pianotées pour la comparaison)
- Yamaha : j'ai joué tous les modèles sans rien trouver d'extraordinaire, peut-être un moment de plaisir sur une série SE. J'ai même trouvé les U1 "bruyants" (si cela se dit dans votre jargon) et leur son assez basique.
- Schimmel : Aucun coup de coeur, hormis un modèle Internatioal 120 (occasion) de 1984 restauré. Le son et le toucher était d'une clarté exceptionnelle. J'ai trouvé les autres instruments, y compris un crapaud assez fades.
- Kawai : J'ai beaucoup aimé un Kawai (queue) KG-1E 164, mais beaucoup moins les pianos droits, beau son mais un toucher relativement dur.
- J'ai adoré les C.Bechtein, évidemment, spécialement le modèle Contur 118cm (neuf), mais malheureusement totalement hors budget et les occasions ne courent pas les rues.
- Zimmerman : A peine essayé car rebuté par la fabrication chinoise
- Seiler : Pas de coup de coeur
- Grotrian-Steinweg : Modèle 122 cm, intéressant, mais rebuté par son aspect boisé et son manque de puissance dans les fff des basses.
- Sauter : Même critique que les Schimmel qui m'ont laissé dubitatifs
- W.Hoffmann : Ach (je le dis en Tchèque) Voilà la grande question...La timidité de mon jeu m'a empêché pendant longtemps de franchir la porte d'un magasin, mais cela ne veut pas dire que je ne m'étais pas documenté pour autant, ce qui m'a construit plein d'apriori sur cette sous-marque Bechtein, et à vrai dire, il s'agit des pianos sur lesquels j'ai passé le plus de temps, d'abord intriqué, puis passionné. J'ai donc joué :
- Un modèle Vision V-120 d'occasion de 2011 équipé d'un Silent non d'origine
- Un modèle Vision V-126 neuf
- Un modèle Tradition T-122 neuf
- Un modèle P-126 neuf

Voilà pour le résumé, et je dois admettre avoir été particulièrement séduit par le Schimmel Internationale (à très bon prix), mais sans faire ma mijaurée, quelques détails de finition sur la restauration des touches noires m'ont laissé perplexe. Le vendeur m'a expliqué qu'il s'agissait d'un détail de me les rendre mattes si je le désirais.

J'ai également particulièrement été touché par le Vision V-120 d'occasion, et surtout par le P-126 qui est un poil au dessus de mon budget mais qui ma littéralement charmé par ces basses puissantes et la rondeur de ses harmonies générales. Le pitch atours de la mécanique et le savoir-faire Bechtein m'a également charmé, et l'on reste dans une production européenne.

Pouvez-vous m'en dire plus sur cette marque ? Quelle serait sa critique ? Quel est la cote des ces pianos à long terme? Que voyez-vous comme autre instrument comparables ?

Voilà...
N'hésitez pas à me remettre à l'ordre ou à m'aiguiller. Je ne suis pas un spécialiste, je ne suis pas pressé par l'achat de mon futur instrument car je ne veux et ne peux pas me planter. Je dois admettre avoir même un certain plaisir à le faire durer:-)

D'avance merci.
Très chaleureusement,
Gazouille

Koll
Messages : 5249
Enregistré le : lun. 30 avr., 2007 11:14
Localisation : Idf

Re: Piano droit moyen/haut de gamme

Message par Koll » ven. 05 janv., 2018 10:01

C'est quoi un pipeau ?
Et un "pitch atours" ?
La flûte à bec n'est toujours pas un pipeau
https://www.youtube.com/watch?v=77Z419iTFBE

gazouille
Messages : 42
Enregistré le : jeu. 04 janv., 2018 23:45
Mon piano : C.Bechtsein 124 "Residence"
Contact :

Re: Piano droit moyen/haut de gamme

Message par gazouille » ven. 05 janv., 2018 10:19

Le pitch, en terme de marketing est le discours type et formaté par la marque, quant au pipeau, c'est une caricature utilisée pour décrire un instrument non-encombrent, pas cher et pas bruyant. En réalité, je crois qu'il s'agit d'une forme d'appeau pour attirer les oiseaux.

gazouille
Messages : 42
Enregistré le : jeu. 04 janv., 2018 23:45
Mon piano : C.Bechtsein 124 "Residence"
Contact :

Re: Piano droit moyen/haut de gamme

Message par gazouille » ven. 05 janv., 2018 10:53

Au fait Koll, en lisant le dicton de ton profil, tu ne serais pas en train de tenter de me ridiculiser ?
Mille mercis pour ton accueil chaleureux !

Serge
Messages : 1338
Enregistré le : ven. 07 mars, 2008 18:50

Re: Piano droit moyen/haut de gamme

Message par Serge » ven. 05 janv., 2018 12:10

Bonjour, on est tous un peu conditionnés pour raisonner en terme de marque et de modèle. En ce qui concerne le piano, je trouve que ce n'est pas suffisant. Je peux trouver un Yamaha b1 sympathique, et un Steinway D pénible. L'État de l'instrument, sa préparation, son individualité même me semble très important.

Avatar du membre
coignet
Messages : 808
Enregistré le : mer. 12 févr., 2014 13:03
Mon piano : Pleyel F - Steinway Z-114
Localisation : Paris I

Re: Piano droit moyen/haut de gamme

Message par coignet » ven. 05 janv., 2018 12:10

Ce dicton et ce lien sont dans son profil depuis longtemps !

gazouille
Messages : 42
Enregistré le : jeu. 04 janv., 2018 23:45
Mon piano : C.Bechtsein 124 "Residence"
Contact :

Re: Piano droit moyen/haut de gamme

Message par gazouille » ven. 05 janv., 2018 12:31

D'accord, il a donc oublié la définition du pipeau ;-)

descordes
Messages : 97
Enregistré le : mar. 08 févr., 2011 6:26

Re: Piano droit moyen/haut de gamme

Message par descordes » ven. 05 janv., 2018 12:44

Toujours choisir un piano qui plaît par son timbre et son toucher. Un piano de marque qui ne convient pas selon ces critères, ne vous plaira jamais. J'ai rencontré beaucoup de clients déçus après achat d'un piano de marque réputée et vouloir en changer ( trop lourd, métallique, etc, etc,...)
Alors choisissez le piano qui vous convient le mieux en terme de budget et des critères dont j'ai fais allusion
Bonne chance et ne soyez pas trop pressé...

Koll
Messages : 5249
Enregistré le : lun. 30 avr., 2007 11:14
Localisation : Idf

Re: Piano droit moyen/haut de gamme

Message par Koll » ven. 05 janv., 2018 13:13

gazouille a écrit :
ven. 05 janv., 2018 10:53
Au fait Koll, en lisant le dicton de ton profil, tu ne serais pas en train de tenter de me ridiculiser ?
Mille mercis pour ton accueil chaleureux !
Non, simplement je ne sais pas parler globish, donc après avoir tenté une traduction google inefficace, j'ai posé la question.

D'autre part, étant donné que tu as indiqué que tes parents voulaient te faire apprendre entre autres violon, flûte et pipeau, et que l'on n'apprend pas à jouer de l'appeau dans les écoles de musique, j'en ai déduit - peut-être à tort - que le mot "pipeau" s'appliquait, péjorativement, à la flûte à bec.
En tant que qu'ancien joueur de cet instrument, j'ai simplement voulu poser la question afin de pouvoir, le cas échéant, remettre les choses en place, ce que je fais présentement, et également par la signature et son lien.

Pour ta recherche de piano, je t'informe que les Zimmermann sont chinois (fabriqués par Hailun comme Feurich et Wendl/Lung) depuis le N° Z451000 comme indiqué ici viewtopic.php?f=7&t=5220
Et que les Hoffmann série V, s'ils sont fabriqués en Tchéquie, on pas mal de pièce chinoises, comme beaucoup d'autres pianos d'ailleurs.
Mais si tu trouves un Zimmermann Z1/Z2/Z3 des années 90/2000, tu trouveras sans doute ton bonheur.
La flûte à bec n'est toujours pas un pipeau
https://www.youtube.com/watch?v=77Z419iTFBE

gazouille
Messages : 42
Enregistré le : jeu. 04 janv., 2018 23:45
Mon piano : C.Bechtsein 124 "Residence"
Contact :

Re: Piano droit moyen/haut de gamme

Message par gazouille » ven. 05 janv., 2018 13:37

@Koll
Je te remercie pour ton message et ta franchise, et sache que je ne me permettrais jamais de dénigrer un instrument ou un quelconque outil de création. Il s'agissait peut-être d'une tentative maladroite ma part de caricaturer l'envie de mes parents qui tentaient (au début en tous cas car ils m'ont toujours accompagnés dans mes choix) de me fourguer n'importe quel autre instrument de musique autre que le piano pour les raison citées dans ma description. Je m'excuse de t'avoir blessé si c'est le cas.
PS-J'ai du googeler le terme "parler globish" :oops:

Pour revenir au piano, j'ai en effet bien aimé les Hoffmann, et à peine touché aux Zimmermann. Si le choix devait se faire aujourd'hui, je choisirai plutôt la série P (en neuf) qui semble plus européenne que chinoise, et qui intègre une mécanique Bechtein et non Renner d'où l'espoir de me retrouver avec des pièces plutôt germaniques. As-tu des connaissances sur cette série ?

@descordes
Je ne suis ps du tout pressé et je prends même à malin plaisir à faire traîner, et du coup à m'informer et à me cultiver dans ce domaine. Je fonctionne beaucoup à l'émotion et au coup de coeur mais je désire néanmoins cadrer au mieux ma recherche afin de ne pas regretter mon choix dans 5 ou 10 ans

@Serge
Il est vrai que tous ces instruments sont différents, et je m'efforce lorsque je les essaie à ne regarder ni la marque, ni le prix, du moins au début...

filolo
Messages : 743
Enregistré le : jeu. 21 août, 2014 11:03
Mon piano : Petrof 114

Re: Piano droit moyen/haut de gamme

Message par filolo » ven. 05 janv., 2018 13:49

Bonjour, c'était où ce marchand sympathique qui dispose de tant de pianos à l'essai ?
A noter que dans les mêmes prix que le Hof. P 126 vous avez le Petrof 125 G1 ( mécanique Renner ) là il n'y a pas de pièces chinoises, Petrof fabrique ses TH et encore ses claviers.Quand à savoir s'il vous plaira il faut trouver à l'essayer.

gazouille
Messages : 42
Enregistré le : jeu. 04 janv., 2018 23:45
Mon piano : C.Bechtsein 124 "Residence"
Contact :

Re: Piano droit moyen/haut de gamme

Message par gazouille » ven. 05 janv., 2018 13:57

En Suisse, le voilà http://www.schmidt-pianos.ch/
Et je ne te cache pas avoir été bourré d'aprioris avant d'oser franchir le seuil de ce magasin. Je les percevais avant comme des vendeurs de voitures d'occasions dans des films américains... Ce fut tout le contraire et j'ai passé un merveilleux après-midi chez eux.

gazouille
Messages : 42
Enregistré le : jeu. 04 janv., 2018 23:45
Mon piano : C.Bechtsein 124 "Residence"
Contact :

Re: Piano droit moyen/haut de gamme

Message par gazouille » ven. 05 janv., 2018 21:54

Chers spécialistes,

Toujours dans les différentes gammes de piano W.Hoffmann, certaines question de l'ordre de la construction du piano me taraudent :

- Le modèle V-131 (9800.-CHF) https://www.bechstein.com/fr/pianos-dro ... hwarz-238/
Il est communiqué sur la fiche technique qu'une partie du meuble est en MDF et les têtes de marteau en hêtres

- Le modèle T-122 (9100.-CHF) - Mon vendeur ne possède malheureusement
https://www.bechstein.com/fr/pianos-dro ... chwarz-27/
Il est également communiqué sur la fiche technique qu'une partie du meuble est en MDF et les têtes de marteau en hêtres

- Le modèle P-126 (11'400.-CHF) est d'abord présenté comme modèle de concert (est-ce du marketing), il n'y a aucune pièce en MDF et les têtes de marteaux sont en bois d'acajou, sonorité professionnelle s'il vous plaît, d'après le catalogue évidemment...
Il est également précisé que la table d'harmonie est plus grande

Ces trois modèles sont montés en mécanique Bechtein et non en Renner

- Donc sérieusement, hormis quelques plaques de différentes essence, un peu de panneaux medium pour gagner quelque francs par-ci par-là, différentes essences de bois pour les têtes de marteaux, quelle sont les véritables différences entre les modèles Vision, Tradition et Professionnelle hormis le prix et la noblesse de l'appellation ?
- Y'a-t-il une différence importante visible lors du vieillissement du piano, de sa cote ?
- La différence de longueur de corde entre un V-122 et un P-126 est-elle si importante ?

filolo
Messages : 743
Enregistré le : jeu. 21 août, 2014 11:03
Mon piano : Petrof 114

Re: Piano droit moyen/haut de gamme

Message par filolo » sam. 06 janv., 2018 8:15

Rappel d'un post ancien ou la fabrication des Hoffmann en Tchequie est évoquée :
viewtopic.php?t=6907
Pour la question du MDF le meuble du mien est 100% MDF c'est le cas de la plupart des pianos.Dans un contexte industriel ce dérivé présente des avantages pas simplement de coût ( ne fend pas résiste au feu n'éclate pas ne se déforme pas ). Cela n'a pas d'influence sur la qualité de l'instrument.
Sinon pour la différence Vision Tradition Professionnel on voit bien en lisant le descriptif sommaire des différence qualitatives notables : le barrage résineux sur Vision et multiplex de hêtre sur Professionnal, l'utilisation ou non d'agrafes, la qualité des tête de marteau, du clavier et mécanique c'est moins clair ( aux normes européennes pour le vision et "reprenant l’ingénierie et la géométrie des pianos C. Bechstein, offrant des rapports de leviers optimisés et intégrant des touches avec revêtement antidérapant". Tout cela doit se voir en regardant "sous le capot" en plus d'essayer les pianos....
Sur la durabilité, il faut la mettre en rapport avec l'âge du pianiste...pour moi qui ai 55, que le piano dure 60 ans ou 80, à terme cela aura peu d'importance :mrgreen:

gazouille
Messages : 42
Enregistré le : jeu. 04 janv., 2018 23:45
Mon piano : C.Bechtsein 124 "Residence"
Contact :

Re: Piano droit moyen/haut de gamme

Message par gazouille » sam. 06 janv., 2018 10:03

Un grand merci pour ces précieuses informations :-)
Dans le fond, la gamme des Bechtein Academy a été remplacée par W.Hoffmann ?

Gro192
Messages : 1886
Enregistré le : dim. 06 févr., 2011 9:50
Mon piano : Euterpe 114, Schimmel 112

Re: Piano droit moyen/haut de gamme

Message par Gro192 » sam. 06 janv., 2018 10:10

gazouille a écrit :
ven. 05 janv., 2018 21:54
Ces trois modèles sont montés en mécanique Bechtein et non en Renner

- Donc sérieusement, hormis quelques plaques de différentes essence, un peu de panneaux medium pour gagner quelque francs par-ci par-là, différentes essences de bois pour les têtes de marteaux, quelle sont les véritables différences entre les modèles Vision, Tradition et Professionnelle hormis le prix et la noblesse de l'appellation ?
- Y'a-t-il une différence importante visible lors du vieillissement du piano, de sa cote ?
- La différence de longueur de corde entre un V-122 et un P-126 est-elle si importante ?
Bonjour à vous!

Bechstein pose sa mécanique "Goldline" (made in China) dans les pianos C.Bechstein, Bechstein, et W.Hoffmann. Cette mécanique est réputée pour sa précision, et appréciée pour son confort de jeu. Parfois quelques "pépins" à long terme au niveau des pivotages (bâtons d'échappement), mais il y en a aussi (et pas qu'un peu!!!!) chez Renner, donc... :wink:

Sur la question des marteaux, les âmes en acajou (série P) sont plus légères que les âmes en charme/hêtre (séries V et T). L'acajou est un bois moins dense que le charme/hêtre, les marteaux sont donc plus légers à taille équivalente. Des marteaux plus légers favorisent le côté chantant et le timbre, en général. :wink:

•Personnellement je trouve la série V très intéressante, avec des pianos très cohérents et équilibrés, le tout dans un rapport qualité/expressivité/prix assez juste. Je pense que la longévité de cette série est à mesurer sur le long terme, mais je n'ai pas vu de signes d'une fabrication moins durable que les autres séries.
•La série P est également une belle surprise pour moi, avec des instruments d'un raffinement très perceptiblement supérieur aux séries V et T; l'architecture sonore est soignée, on a une belle palette sous les doigts, à un prix "dodu" mais qui se défend encore à peu près!
•La série T, en revanche, ne me paraît pas avoir trouvé sa place; pianos assez déséquilibrés (registres), et même s'il y a un peu plus de finesse que dans la série V, d'autres défauts se greffent comme par exemple des passages de cadre mal réalisés (2 à 4 notes ratées de part et d'autre de chaque barre). Le "mieux" par rapport à la série V est à mon avis trop peu sensible, et le supplément de prix me semble difficile à justifier...

Les meubles en MDF ne sont pas un souci, je pense que 90% des pianos droits actuels ont des meubles en MDF. :wink:

gazouille
Messages : 42
Enregistré le : jeu. 04 janv., 2018 23:45
Mon piano : C.Bechtsein 124 "Residence"
Contact :

Re: Piano droit moyen/haut de gamme

Message par gazouille » sam. 06 janv., 2018 14:43

Wawoo, merci pour toutes ces infos Gro192, maintenant que j'ai en ma possession toutes ces précieuses spécifications techniques, il faut que je retourne essayer ces pianos.
Ta réflexion sur la série T est intéressante, il s'agit finalement d'une demi-mesure entre les séries V et P.

Il faut que je ré-pianote aussi le Schimmel International 120. Je suis, peut-être à tort légèrement rebuté par le fait qu'il date de 1984, et il n'y a pas de miracles, tout comme nous, les pianos vieillissent...

Gro192
Messages : 1886
Enregistré le : dim. 06 févr., 2011 9:50
Mon piano : Euterpe 114, Schimmel 112

Re: Piano droit moyen/haut de gamme

Message par Gro192 » sam. 06 janv., 2018 15:22

gazouille a écrit :
sam. 06 janv., 2018 14:43
Il faut que je ré-pianote aussi le Schimmel International 120. Je suis, peut-être à tort légèrement rebuté par le fait qu'il date de 1984, et il n'y a pas de miracles, tout comme nous, les pianos vieillissent...
Certains vieillissent bien, d'autres pas (je parle des pianos... quoique! :mrgreen: ) ! :wink:

Le Schimmel 120 est un piano magnifique et, en 1984, je pense que la durabilité était encore incontournable pour un piano de si bonne facture; peut-être démasquerez vous une beauté cachée dans ce piano, qui sait... :idea:

Mais encore une fois, c'est votre ressenti qui aura le dernier mot, et qui vous guidera vers LE piano qui vous conviendra! :wink:

Koll
Messages : 5249
Enregistré le : lun. 30 avr., 2007 11:14
Localisation : Idf

Re: Piano droit moyen/haut de gamme

Message par Koll » sam. 06 janv., 2018 15:27

@Gro192
je vois que tu commence à apprécier la maison Bechstein... :D

Cela dit, à moins d'un changement, seuls les C.Bechstein étaient équipés de la mécanique Goldline, les académy ayant la "silverline".
je n'ai jamais bien compris la différence d'ailleurs.
Quant aux Hoffmann, il y en a eu plusieurs sortes :
Les "trend", équivalents aux fameux Langlau (je ne sais combien il en a été fabriqué) : magnifiques !
Les "world", pianos plutôt tchèques, comme des super Bohemia.
Puis les "T" (tradition) : j'ai bien aimé le 128 qui, sans atteindre le niveau du trend, tentait de s'en approcher.
Les "V", que je trouve effectivement équilibrés, mais manquant "d'âme".
les "P" que je n'ai pas encore essayés. Leur description me fait penser aux Zimmermann des années 90/2000... sauf que ces excellents Zimmermann étaient fabriqués en Allemagne. J'attends de me rendre compte.

#gazouille
Les marteaux en acajou sont la marque de Bechstein, donc, qu'ils équipent les Hoffmann est un plus pour eux...
La flûte à bec n'est toujours pas un pipeau
https://www.youtube.com/watch?v=77Z419iTFBE

piano bien tempéré
Messages : 2665
Enregistré le : mar. 06 févr., 2007 22:52

Re: Piano droit moyen/haut de gamme

Message par piano bien tempéré » sam. 06 janv., 2018 15:31

Les qualités de vieillissement des pianos sont variables même au sein d'une même marque ... Tellement de "facteurs" sont en jeu ... qualités des matériaux de base : bois , feutres , cuirs , peaux , métal ,... leurs conditionnement lors de la fabrication , des assemblages ... changements incessants des sous traitants qui eux-mêmes peuvent sous traiter ... Bien malin qui saura , dans tout ce fatras , discerner l'espérance de vie dans de bonnes conditions des pianos modernes ....
Modifié en dernier par piano bien tempéré le sam. 06 janv., 2018 15:39, modifié 1 fois.

Répondre