De la difficulté de trouver son premier piano acoustique

mécanique, commerces/achat, facteurs...

Modérateur : Modérateurs

Celestarion
Messages : 7
Enregistré le : sam. 25 mars, 2017 22:16

De la difficulté de trouver son premier piano acoustique

Message par Celestarion » sam. 25 mars, 2017 23:16

Bonsoir,

Qu'il est difficile pour un débutant de trouver le bon piano acoustique.
J'ai 31 ans et j'ai commencé le piano il y a une peu plus d'un an avec des cours. Je joue chez moi sur un clavier numérique d'entrée de gamme, un Yamaha p45. J'évolue assez rapidement et atteints les limites de ce que propose le numérique. Je joue de la musique classique principalement.

J'ai un budget autour de 5000 euros et je cherche de l'occaz histoire de pouvoir accéder à une bonne gamme. Problème, rien ne me convient parfaitement dans ce que je teste et je me demande tout simplement si je ne manque pas complètement d'expérience pour juger avec pertinence d'un instrument. Je ressens souvent un manque de précision dans les notes jouées dans les pianos de mon budget. Peut-être suis-je trop habitué au son de piano de concert Yamaha de mon numérique...
J'ai pu tester quelques marques de piano et je pense savoir plus ou moins ce que je recherche comme son, quelque chose d'assez rond et romantique comme ce que propose certains instruments allemands.

J’ai fait le tour de quelques magasins sur Lyon.
J'ai trouvé le Yamaha U1 très standard et sans personnalité. J'ai testé un Pleyel droit de 2003 et je n'ai pas trouvé le son assez rond et précis, ni le touché convaincant. Les basses du Kawai K3 sont trop prononcées et le touché ne me plait pas. J'ai pu jouer sur un Sauter 120 des années 80 mais le vécu du piano s'entendait déjà beaucoup même si le touché me plaisait bien. J'ai testé un autre Sauter, neuf cette fois, un Carus 120 et la tout me convenait mis à part le prix du neuf :). Malheureusement aucun Sauter en occasion dans tous les magasins que j'ai pu faire (apparemment assez rare de le trouver en occaz).
Le dernier magasin que j'ai fait propose un Schimmel 1/4 de 1976: https://www.leboncoin.fr/instruments_de ... 400104.htm et aussi un vieux Gaveau de 1935 complètement restauré à l'intérieur: https://www.leboncoin.fr/instruments_de ... 500854.htm. Ici encore une fois pas de coup de foudre au niveau du son mais les instrument sont jolis et dans mon budget. De plus le technicien qui semble être un bon artisan du piano m'affirme pouvoir régler le son du piano à la carte selon mes préférences. Mais le magasin n'est pas très populaire car dans une plus petite ville que Lyon, et je n'ai trouvé aucune information témoignant de la confiance de ce magasin. Je ne cherche pas spécialement la bonne affaire, je cherche surtout le bon instrument mais je n'ai pas non plus envie de me faire avoir étant jeune pianiste ;).

Que dois-je faire? Attendre le coup de cœur qui n'arrivera peut-être jamais (peut-être que j'en attends trop des instruments) ? Je suis entre l'excitation de passer à de l'acoustique et la frustration de ne rien trouver qui me charme.

Merci pour vos conseils.

filolo
Messages : 991
Enregistré le : jeu. 21 août, 2014 11:03
Mon piano : Petrof 114

Re: De la difficulté de trouver son premier piano acoustique

Message par filolo » dim. 26 mars, 2017 10:35

Il y a un Feurich Langlau chez Maison Roy a Lyon annoncé sur le bon coin 3600 euros tu l as essayé?

Avatar du membre
Jacques Béziat
Messages : 2274
Enregistré le : mer. 27 janv., 2016 6:23
Mon piano : Clavinova CLP-675 WA
Localisation : Annecy (Haute-Savoie)

Re: De la difficulté de trouver son premier piano acoustique

Message par Jacques Béziat » dim. 26 mars, 2017 12:13

Punaise, si je disposais de 5 000 € ! :roll:

Mon Kawai m'a coûté 1 300€ port compris et j'en suis très satisfait ! :wink: Je signale que la musique et le piano sont mon métier.

Vous êtes sacrément difficile, un K3 ou K300 sont très bons, un Yam U1 également, et pourtant je joue souvent sur des queue (Beschtein par exemple).
Les Kawai (et U1 ?) sont juste un peu critiqués pour leur manque de basses, justement, mais ce sont des pianos de moyenne gamme.
Vous jugez les pianos à partir de quels critères et modèles ?
Un Sauter c'est bien, mais deux ou trois fois plus cher. Peut-être pas trois fois mieux non plus mais enfin, la qualité se paye, normal.

Ensuite, c'est aussi le jeu personnel qui compte pour faire ressortir les sons d'un instrument, de l'acoustique de la pièce/salle.

Acheter en magasin, je ne suis pas très chaud par contre. On paye (beaucoup) plus cher pour rien.
« Être pianiste... n'est pas une profession. C'est une philosophie, un style de vie. »
Michelangeli

comte de foix
Messages : 269
Enregistré le : dim. 14 déc., 2014 22:49
Mon piano : Schimmel K122
Localisation : Ariège (09)

Re: De la difficulté de trouver son premier piano acoustique

Message par comte de foix » dim. 26 mars, 2017 14:08

Peut être tu peux trouver un piano dont le meuble n'est pas au goût du jour si ce n'est pas un problème pour toi, ainsi tu le payerais moins cher à qualité acoustique équivalente.

Quelque chose avec ce look par exemple doit être difficile à vendre :
https://www.leboncoin.fr/instruments_de ... tm?ca=16_s

J'avais repéré un seiler dans cette couleur et ce style, il était affiché 1900€ transport compris mais à ce moment-là je ne cherchais pas sérieusement un piano et je l'ai laissé passer...

Avatar du membre
Jacques Béziat
Messages : 2274
Enregistré le : mer. 27 janv., 2016 6:23
Mon piano : Clavinova CLP-675 WA
Localisation : Annecy (Haute-Savoie)

Re: De la difficulté de trouver son premier piano acoustique

Message par Jacques Béziat » dim. 26 mars, 2017 15:19

Le fameux « coup de cœur », j'y suis assez dubitatif, tout ne se découvre pas sur une première impression, je pense que surtout dans le cadre d'un instrument de musique, c'est plus complexe que cela.

Un piano doit être d'abord expressif, il doit suffisamment posséder de capacités d'amplitude sonore, de qualités de son, d'égalisation au toucher, ensuite il obéira aux désirs du musicien.

Personnellement j'ai essayé pas mal de pianos avant d'acheter le mien, quelques Samick affreux écartés mais ça c'est normal :mrgreen: , certains pianos avaient un certain charme, un Érard 130cm avait besoin d'être restauré, dommage, les Kawai m'ont convaincu, comme des Yamaha 120cm très proches au point de vue son, mais un est-allemand (ou tchèque ?) n'était pas mal du tout, un coréen aussi, surtout pour des prix dérisoires, et en TBE !

Je pense que la plupart d'entre eux auraient fait mon bonheur.

Tel piano rendra peut-être mieux pour Debussy, mais sera peut-être un peu mou pour Beethoven, etc...
Seul un droit haut de gamme sera parfait pour à peu près tout, en rêve un Sauter conviendrait parfaitement, ou mieux un queue... en rêve pour l'immense majorité des pianistes...
« Être pianiste... n'est pas une profession. C'est une philosophie, un style de vie. »
Michelangeli

Celestarion
Messages : 7
Enregistré le : sam. 25 mars, 2017 22:16

Re: De la difficulté de trouver son premier piano acoustique

Message par Celestarion » dim. 26 mars, 2017 20:31

Merci beaucoup pour vos réponses/conseils :D .
filolo a écrit :Il y a un Feurich Langlau chez Maison Roy a Lyon annoncé sur le bon coin 3600 euros tu l as essayé?
Je n'ai pas visité ce magasin car il était géographiquement mal positionné pendant mon excursion. Mais en effet j'ai vu qu'ils avaient des piano sympa à l'essai. Je devrais peut-être y faire un saut. C'est une maison sérieuse?
Jacques Béziat a écrit :Punaise, si je disposais de 5 000 € ! :roll:
Vous êtes sacrément difficile, un K3 ou K300 sont très bons, un Yam U1 également, et pourtant je joue souvent sur des queue (Beschtein par exemple).
Les Kawai (et U1 ?) sont juste un peu critiqués pour leur manque de basses, justement, mais ce sont des pianos de moyenne gamme.
Vous jugez les pianos à partir de quels critères et modèles ?
Je ne sais pas si je suis difficile ou peut-être juste dans l’erreur à cause de mon habitude du son numérique. Je n'ai pas spécialement de critère, je veux juste être envoûte par le son du piano, le sentir raisonner et chanter avec précision, avec un touché qui n'est pas trop lourd. J'ai justement trouvé le touché du K3 assez lourd, et même si le son était puissant et beau, je trouvais qu'il résonnait trop dans les basses. Après étant débutant, mon jeu n'était peut-être pas au point non plus avec une main gauche trop lourde, mais je n'ai pas ressenti ça sur les autres pianos testés.
comte de foix a écrit :Peut être tu peux trouver un piano dont le meuble n'est pas au goût du jour si ce n'est pas un problème pour toi, ainsi tu le payerais moins cher à qualité acoustique équivalente.

Quelque chose avec ce look par exemple doit être difficile à vendre :
https://www.leboncoin.fr/instruments_de ... tm?ca=16_s

J'avais repéré un seiler dans cette couleur et ce style, il était affiché 1900€ transport compris mais à ce moment-là je ne cherchais pas sérieusement un piano et je l'ai laissé passer...
C'est une solution aussi, après il est vrai qu'un piano en magasin ça retire quelques soucis comme le fait de faire expertiser l'instrument et payer son déménagement. J'avoue que pour mon premier instrument je ne me sens pas trop en confiance pour faire la démarche auprès d'un particulier.
Jacques Béziat a écrit :Le fameux « coup de cœur », j'y suis assez dubitatif, tout ne se découvre pas sur une première impression, je pense que surtout dans le cadre d'un instrument de musique, c'est plus complexe que cela.

Un piano doit être d'abord expressif, il doit suffisamment posséder de capacités d'amplitude sonore, de qualités de son, d'égalisation au toucher, ensuite il obéira aux désirs du musicien.
C'est surement là où j'ai tort avec mon "coup de foudre". Je vais retourner essayer les instruments comme vous le conseillez. Il est vrai que lors de mes tests je me suis retrouvé à aimer un certain piano et aussitôt un nouveau joué je le trouvais meilleur. Il faut surement du temps pour improviser un piano et faire sa connaissance. D'après vous combien de temps faut-il pour se faire vraiment un bon premier avis sur un instrument en particulier?

dilettante
Messages : 767
Enregistré le : mer. 12 oct., 2011 16:03
Mon piano : Kawai ES8 - Yamaha N1X

Re: De la difficulté de trouver son premier piano acoustique

Message par dilettante » dim. 26 mars, 2017 21:50

Une bonne année...

Avatar du membre
Lbern
Messages : 99
Enregistré le : lun. 06 févr., 2012 23:02
Mon piano : 1/4 Gaveau mod 1 1932/U1/Nord Electro5HP
Localisation : Arles
Contact :

Re: De la difficulté de trouver son premier piano acoustique

Message par Lbern » lun. 27 mars, 2017 9:15

comte de foix a écrit : Quelque chose avec ce look par exemple doit être difficile à vendre :
https://www.leboncoin.fr/instruments_de ... tm?ca=16_s

.
Oui, ça ça ressemble à l'affaire du moment.. C'est pas à coté mais le trajet pour essai en vaut peut être la chandelle :wink:
Les mp3 s'effaçent, les écrits restent.

filolo
Messages : 991
Enregistré le : jeu. 21 août, 2014 11:03
Mon piano : Petrof 114

Re: De la difficulté de trouver son premier piano acoustique

Message par filolo » lun. 27 mars, 2017 9:22

Si on résume une bonne année pour decouvrir le piano un toucher
modifiable par le réglage un timbre dépendant de l harmonisation et de la piece où est joué le piano la probabilité du coup de coeur est assez faible, comme celle de tomber amoureux(se).Cela étant ça arrive quelquefois.L autre solution c est d objectiver sa recherche deja definir ce que tu veux.Dans la meme situation que toi je suis allé en magasin et finalement j ai fait comme preconise Jacques mais après avoir defini ce que je voulais instrument européen sonorité plutot ronde piano premiere main un peu joué puis plus du tout.Pour le même budget que Jacques au final.Mais il est tout a fait legitime de passer per les magasins et de faire travailler un artisan c est un peu plus couteux ( marge commerciale et tva ) mais en contrepartie on a un service ( livraison,garantie ).La maison Roy je ne connais pas personnellement mais j ai pu lire des annonces qui vont dans le bon sens,orientation vers du piano allemand de qualité.si les Sauter t ont plu il est possible de se fixer sur cette marque et en etant patient tu trouveras ne fermes pas la porte de l achat a un particulier survelles les annonces sur le bon coin et je suis sur qu'en moins d'un an tu trouveras le bel endormi que tu cherches.Pour le reste un accordeur te le réveillera selon tes indications.

dilettante
Messages : 767
Enregistré le : mer. 12 oct., 2011 16:03
Mon piano : Kawai ES8 - Yamaha N1X

Re: De la difficulté de trouver son premier piano acoustique

Message par dilettante » lun. 27 mars, 2017 9:32

Je suis assez d'accord, le "coup de cœur" c'est un piège. Peut-être un pro ou un enseignant saura détecter rapidement un bon ou un mauvais instrument, ou qui (dé)plait. Mais il faut du temps pour apprécier un instrument, et ça dépend de ce qu'on joue et de comment on le joue. Et aussi de la pièce, qui ne sonnera pas comme la pièce du vendeur ou du magasin.

filolo
Messages : 991
Enregistré le : jeu. 21 août, 2014 11:03
Mon piano : Petrof 114

Re: De la difficulté de trouver son premier piano acoustique

Message par filolo » lun. 27 mars, 2017 9:33

Le steinway Z est sans doute bien mais le prix est surtout lié à la marque si l on ajoute un diagnostic ( imperatif avant de mettre 6000 euros dans un piano d occasion ) et le transport on est au dessus du budget. Le Feurich de chez Roy c est le même look personellement j aime bien ce côté démodé, donc décalé.La question c est est ce que le Z, tout Steinway qu il soit justifie de payer le double.

dilettante
Messages : 767
Enregistré le : mer. 12 oct., 2011 16:03
Mon piano : Kawai ES8 - Yamaha N1X

Re: De la difficulté de trouver son premier piano acoustique

Message par dilettante » lun. 27 mars, 2017 10:50


Avatar du membre
Jacques Béziat
Messages : 2274
Enregistré le : mer. 27 janv., 2016 6:23
Mon piano : Clavinova CLP-675 WA
Localisation : Annecy (Haute-Savoie)

Re: De la difficulté de trouver son premier piano acoustique

Message par Jacques Béziat » lun. 27 mars, 2017 12:15

Une Rolls ! Un 130 Sauter... Love !
Comme le dit le vendeur, supérieur à bien des 1/4 de queue !

J'en ai essayé un neuf en 120cm, c'est du velours, ça répond bien, sans agressivité comme sur les japonais, clavier et sonorités parfaits.
Alors en 130cm... :roll:

En fait, pas cher à mon humble avis.
« Être pianiste... n'est pas une profession. C'est une philosophie, un style de vie. »
Michelangeli

Avatar du membre
Jacques Béziat
Messages : 2274
Enregistré le : mer. 27 janv., 2016 6:23
Mon piano : Clavinova CLP-675 WA
Localisation : Annecy (Haute-Savoie)

Re: De la difficulté de trouver son premier piano acoustique

Message par Jacques Béziat » lun. 27 mars, 2017 12:28

Celestarion a écrit : C'est surement là où j'ai tort avec mon "coup de foudre". Je vais retourner essayer les instruments comme vous le conseillez. Il est vrai que lors de mes tests je me suis retrouvé à aimer un certain piano et aussitôt un nouveau joué je le trouvais meilleur. Il faut surement du temps pour improviser un piano et faire sa connaissance. D'après vous combien de temps faut-il pour se faire vraiment un bon premier avis sur un instrument en particulier?
Trois heures, jours, ou trois mois, et un an pour le connaître et le comprendre à fond.

Les Kawai sont réputés pour leur clavier peu fatigant, notamment les séries K3 et actuels K300 ou 500, ces deux derniers dotés d'une excellente mécanique carbone.

Question toucher, en venant d'un numérique il est normal que tu sois décontenancé par un acoustique.

Un témoignage : j'ai une élève adulte quasi débutante qui possède un numérique et qui vient prendre ses cours chez moi, pour elle c'est une redécouverte complète du piano, à présent elle n'a qu'une hâte : acheter un droit.
« Être pianiste... n'est pas une profession. C'est une philosophie, un style de vie. »
Michelangeli

Spianissimo
Messages : 2808
Enregistré le : mar. 09 juin, 2015 18:28
Mon piano : YAMAHA U3
Contact :

Re: De la difficulté de trouver son premier piano acoustique

Message par Spianissimo » lun. 27 mars, 2017 14:03

Fully Tropicalised ? What does it means ? ça veut dire que ce piano est destiné aux Antilles ??? :mrgreen:
Sinon, je crois quand même que le piano assurances tous risques / budget raisonnable permettant travail, et interprétation en droit reste le U3, en évitant peut-être les instruments de conservatoires (si occase). En étant débutant, on peut se satisfaire d'un U3 pendant des années quand même...
Avec 5 000 €, on peut en trouver un bon d'occase.
C'est sympa de parler mais jouons maintenant...
http://www.youtube.com/user/andante5133

dilettante
Messages : 767
Enregistré le : mer. 12 oct., 2011 16:03
Mon piano : Kawai ES8 - Yamaha N1X

Re: De la difficulté de trouver son premier piano acoustique

Message par dilettante » lun. 27 mars, 2017 15:13

Spianissimo a écrit :
Fully Tropicalised ? What does it means ? ça veut dire que ce piano est destiné aux Antilles ??? :mrgreen:
Sinon, je crois quand même que le piano assurances tous risques / budget raisonnable permettant travail, et interprétation en droit reste le U3, en évitant peut-être les instruments de conservatoires (si occase). En étant débutant, on peut se satisfaire d'un U3 pendant des années quand même...
Avec 5 000 €, on peut en trouver un bon d'occase.
Je crois avoir que ça veut dire que Sauter traite son bois pour qu'il n'absorbe pas trop l'humidité de l'air, référence aux zones tropicales particulièrement chargée en humidité. C'est donc un gage de conservation de l'accord.

Un sauter 130 neuf c'est autour de 20 000 euros, un Yamaha U3 neuf vers 10 000 euros.

Celestarion
Messages : 7
Enregistré le : sam. 25 mars, 2017 22:16

Re: De la difficulté de trouver son premier piano acoustique

Message par Celestarion » lun. 27 mars, 2017 20:18

Bonjour et merci à tous pour vos conseils.

J'ai rejoué une bonne heure sur le Pleyel de 2002. C'est un académie 112 vendu 6300 euros (+ banquette + garantie 10 ans + livraison + 1er accord). Une première main très peu jouée, les marteaux ne sont vraiment pas usés. Je vais tenter de faire baisser un peu le prix mais le facteur semblait me faire comprendre que l'effort sera difficile de son côté. Les basses étaient très belles et le touché plutôt léger.

J'ai lu du trés bon et du très mauvais sur pleyel mais cet instrument me semblait très bon. Qu'en pensez-vous?

Avatar du membre
Jacques Béziat
Messages : 2274
Enregistré le : mer. 27 janv., 2016 6:23
Mon piano : Clavinova CLP-675 WA
Localisation : Annecy (Haute-Savoie)

Re: De la difficulté de trouver son premier piano acoustique

Message par Jacques Béziat » mar. 28 mars, 2017 10:56

Celestarion a écrit :Bonjour et merci à tous pour vos conseils.

J'ai rejoué une bonne heure sur le Pleyel de 2002. C'est un académie 112 vendu 6300 euros (+ banquette + garantie 10 ans + livraison + 1er accord). Une première main très peu jouée, les marteaux ne sont vraiment pas usés. Je vais tenter de faire baisser un peu le prix mais le facteur semblait me faire comprendre que l'effort sera difficile de son côté. Les basses étaient très belles et le touché plutôt léger.

J'ai lu du trés bon et du très mauvais sur pleyel mais cet instrument me semblait très bon. Qu'en pensez-vous?
Je ne suis pas un hyper spécialiste comme certains forumeurs, mais je ne mettrais pas 6 300 euros dans un 112cm, fût-il un Pleyel.

6 300 euros, c'est beaucoup d'argent.
Avec 5 000 euros, ou 6 000 euros, je me dirigerais vers un Yam U3 ayant peu servi, chez un particulier pour être sûr qu'il ne sort pas d'un Conservatoire ou de chez un prof de piano, ou un K3(00) ou K(500) d'occasion mêmes observations, ou un Sauter bien entretenu chez un particulier de 120cm, sans hésiter longtemps.
Simple avis perso. 8)
« Être pianiste... n'est pas une profession. C'est une philosophie, un style de vie. »
Michelangeli

dilettante
Messages : 767
Enregistré le : mer. 12 oct., 2011 16:03
Mon piano : Kawai ES8 - Yamaha N1X

Re: De la difficulté de trouver son premier piano acoustique

Message par dilettante » mar. 28 mars, 2017 11:12

Assez d'accord, pour ce prix je préfère un K300 neuf.

Celestarion
Messages : 7
Enregistré le : sam. 25 mars, 2017 22:16

Re: De la difficulté de trouver son premier piano acoustique

Message par Celestarion » mar. 28 mars, 2017 11:55

Oui j'ai été un peu refroidit aussi par la taille de 112cm. Néanmoins les matériaux sont de qualités, mécanique renner, table d'harmonie ciresa... Mais bon après ce sont peut-être juste des éléments de vente qui ne justifient pas le prix?
En effet le Pleyel 112 me semblait moins puissant en son qu'un Yamaha U1, mais en contrepartie le touché était meilleur sur le Pleyel et le son plus pure. Les 8 centimètres qui le sépare d'un 120 sont-ils si important?

Mieux vaut-il un piano 120 voire 130 avec des matériaux moins réputés ou un piano plus petit avec des matériaux considérés de prestige et un son plus pure? Ayant 0 expérience en piano acoustique je ne sais pas...

Répondre