Avis Feurich 190 Langlau

mécanique, commerces/achat, facteurs...

Modérateur : Modérateurs

tech_piano
Messages : 1991
Enregistré le : dim. 06 févr., 2011 9:50
Mon piano : Euterpe 114, Schimmel 112

Re: Avis Feurich 190 Langlau

Message par tech_piano » jeu. 08 sept., 2016 9:15

namanh » Mer 07 Sep, 2016 16:09
https://www.youtube.com/watch?v=DIELlvm1_hU

=D>
Il est quand même un peu sec et court de son, celui là, non? :wink:

Il y a des exemplaires dont la durée de son et la palette expressive semblent infinies... Mais ceux-là, pour la plupart, les gens les gardent! :mrgreen:

marc d
Messages : 522
Enregistré le : lun. 23 févr., 2009 14:41

Re: Avis Feurich 190 Langlau

Message par marc d » jeu. 08 sept., 2016 11:18

Il me semble que le prix demandé soit un peu trop élevé. A vous de faire une proposition plus "basse", en précisant qu'il faudra certainement changer les marteaux d'origine, qui même s'ils n'ont pas beaucoup joués, ont tout naturellement "séché",et de ce fait, n'optimisent pas le gros potentiel de ce piano.

joperrot
Messages : 253
Enregistré le : ven. 26 juil., 2013 9:13
Mon piano : Fazioli F212-F278 Feurich 190 Pleyel AL

Re: Avis Feurich 190 Langlau

Message par joperrot » jeu. 08 sept., 2016 19:54

bonjour, je ne peux que confirmer les récits des autres amateurs de Feurich ici....j'adore le mien et je ne suis pas près finalement de la vendre malgré ce que j'avais dit il y a un an ou deux.
Mon 190 tient parfaitement la comparaison avec mon 212 Fazioli...faisant souvent du deux pianos...même si l'esthétique sonore est différente.
Aime la musique et les plaisirs de la vie

piùforte
Messages : 84
Enregistré le : sam. 05 déc., 2015 10:58
Mon piano : Schimmel K-169
Localisation : Puy-de-Dôme

Re: Avis Feurich 190 Langlau

Message par piùforte » ven. 16 sept., 2016 17:21

Sinon, il y a un Hoffmann 190 Langlaü de 1984 en dépôt chez Piano Roy à Lyon. Je ne l'ai pas vu mais Pascal Roy m'en avait dir le plus grand bien alors que son propriétaire ne l'avait pas encore mis en vente.
Tant que tu vis, vis

tech_piano
Messages : 1991
Enregistré le : dim. 06 févr., 2011 9:50
Mon piano : Euterpe 114, Schimmel 112

Re: Avis Feurich 190 Langlau

Message par tech_piano » ven. 16 sept., 2016 19:15

piùforte a écrit :Sinon, il y a un Hoffmann 190 Langlaü de 1984 en dépôt chez Piano Roy à Lyon. Je ne l'ai pas vu mais Pascal Roy m'en avait dir le plus grand bien alors que son propriétaire ne l'avait pas encore mis en vente.
Il est rare qu'un marchand présente les défauts d'un instrument qu'il veut vendre. :wink:
Le mieux est d'aller essayer ce piano accompagné d'un technicien indépendant.

piùforte
Messages : 84
Enregistré le : sam. 05 déc., 2015 10:58
Mon piano : Schimmel K-169
Localisation : Puy-de-Dôme

Re: Avis Feurich 190 Langlau

Message par piùforte » sam. 17 sept., 2016 17:54

Tout à fait d'accord ! :wink:
Tant que tu vis, vis

Popiriki77
Messages : 2
Enregistré le : ven. 11 nov., 2016 16:25

Re: Avis Feurich 190 Langlau

Message par Popiriki77 » ven. 11 nov., 2016 17:56

Très beau timbre le Feurich sur votre vidéo de là à le comparer à un Steinway c'est peut être un peu too much
Il y a une notion de propagation du son Chez Steinway que vous trouverez uniquement chez trois autres marques qui ont une philosophie d'assemblage proche de Steinway l'un des secrets est dans la tension intrinsèque de l'instrument sur chaque pièce qui le compose.

Avatar du membre
floyer
Modérateur
Messages : 2207
Enregistré le : mar. 29 oct., 2013 23:08
Mon piano : Yamaha CLP-150 et Ivory II
Localisation : Montigny-le-Bretonneux (région parisienne)
Contact :

Re: Avis Feurich 190 Langlau

Message par floyer » sam. 12 nov., 2016 12:42

Je ne sais pas si c'est une expression consacrée dans la facture de piano, mais la "notion de propagation du son" qui serait exclusive chez Steinway et quelques autres me surprend.

D'une part, il me semble qu'il est question de la propagation des vibrations. Pour le son même, il se propage avec tous les pianos à queue de la même manière (dans l'air avec une géométrie comparable : couvercle ouvert à 45º...). Mais peut-être que je me trompe (on a bien des enceintes bass-reflex qui traitent la propagation du son de façon particulière)

D'autre part tous les pianos font propager les vibrations des cordes au chevalet, puis du chevalet à l'ensemble de la table d'harmonie. Pas d'exclusivité Steinway. S'il y a une exclusivité c'est plutôt sur une optimisation de la propagation des vibrations ? Ai-je bien cerné ce qui est exprimé ?

J'ai lu le passage suivant au sujet des Steinway. Je ne sais si cela ne concerne que les pianos récents.
La table d'harmonie est conçue selon le principe d'une membrane. L’amincissement tout particulier du profil vers les bords permet d'obtenir une souplesse maximale, tout en favorisant la propagation des vibrations à l'ensemble de la table.
Je ne sais pas en quoi cela les dinstingue des autres pianos. Mode de fixation de la table d'harmonie au reste du piano ? Flexibilité de la table d'harmonie au niveau des fixations ?

tech_piano
Messages : 1991
Enregistré le : dim. 06 févr., 2011 9:50
Mon piano : Euterpe 114, Schimmel 112

Re: Avis Feurich 190 Langlau

Message par tech_piano » sam. 12 nov., 2016 13:08

En fait il s'agit plutôt de projection/diffusion que de propagation, en ce qui concerne Steinway, et c'est bien une spécificité de très peu de marques. :wink:

Dans un Steinway, par la conception même de l'instrument, tout est sous tension :
-le meuble est directement concerné par la mise en tension de la structure; implantation de la table d'harmonie en jonction des deux ceintures (en pression sur la ceinture), barrage avec "cloche harmonique", sommier d'accord lié à la doucine et à la ceinture externe, etc.,
-la mécanique est montée en tension, sur un plateau en forme de dôme, bombé au centre du clavier; les blocs viennent appliquer les extrémités du châssis de clavier sur le plateau, ce qui crée une tension non seulement au niveau du châssis de clavier mais aussi des rails-tubes de mécanique (dont l'assemblage permet une petite souplesse, ce qui n'est pas le cas d'un rail plein renforcé en une seule pièce),
-le pianiste, selon s'il a bossé ou pas, mais c'est un autre (vaste) sujet! :mrgreen:

Tout ceci participe à mettre l'instrument en situation optimale d'entrer en résonance à tous les niveaux, lorsqu'il est correctement préparé, et le gain sur la projection/diffusion du son est énorme. :idea:

À noter que, placé au clavier, on sent très clairement le son sortir du piano sur un Steinway, ce qui peut dérouter beaucoup le pianiste non habitué qui doit adapter son écoute de façon spatialisée. :wink:

Sur la plupart des pianos des autres marques, la ceinture externe est inerte, non-conçue pour être liée à la tension de la ceinture interne, et la mécanique vise l'absence de tension, un état de non-contrainte (châssis en simple repos/portée). On essaie d'ailleurs souvent en usine des "blocs lutherie" non montés en meuble; tout le piano est fonctionnel, mais sans son habillage externe. :idea:

Avatar du membre
floyer
Modérateur
Messages : 2207
Enregistré le : mar. 29 oct., 2013 23:08
Mon piano : Yamaha CLP-150 et Ivory II
Localisation : Montigny-le-Bretonneux (région parisienne)
Contact :

Re: Avis Feurich 190 Langlau

Message par floyer » sam. 12 nov., 2016 13:31

Merci pour ce complément d'information.

Si je comprends bien les vibrations se propagent dans tout le piano. Ce qui fait que l'ensemble du piano diffuse le son et non la seule table d'harmonie. (Le passage que j'ai cité pouvait me faire croire le contraire : plus de flexibilité implique plus d'indépendance de la table d'harmonie donc moins de vibrations du reste... ce n'est pas aussi simple que je le pensais)

Edit : le passage sur la flexibilité de la table d'harmonie est confirmée par le site Steinway (rien ne vaut la vérification à la source!). https://www.steinway.com/pianos/steinwa ... 406b28a7b6

On appréciera le titre du brevet de Steinway : "SOUNDBOARD FOR PIANOS AND OTHER INSTRUMENTS OR DEVICES USING SOUNDBOARD" qui s'applique à tout ce qui comporte une table d'harmonie (pianos, instruments, "devices" !)
Modifié en dernier par floyer le sam. 12 nov., 2016 21:13, modifié 1 fois.

tech_piano
Messages : 1991
Enregistré le : dim. 06 févr., 2011 9:50
Mon piano : Euterpe 114, Schimmel 112

Re: Avis Feurich 190 Langlau

Message par tech_piano » sam. 12 nov., 2016 20:38

floyer a écrit : Si je comprends bien les vibrations se propagent dans tout le piano. Ce qui fait que l'ensemble du piano diffuse le son et non la seule table d'harmonie. (Le passage que j'ai cité pouvait me faire croire le contraire : plus de flexibilité implique plus d'indépendance de la table d'harmonie donc moins de vibrations du reste... ce n'est pas aussi simple que je le pensais)
En effet, c'est l'ensemble de toutes ces tensions cumulées qui agissent sur la diffusion/projection du son! :wink:

Le travail sur la table d'harmonie est bien évidemment crucial, vous avez bien fait de le mettre en avant! =D> C'est d'ailleurs un savoir-faire d'une extrême précision, et qui me fascine totalement! :wink:

santo barracato
Messages : 1
Enregistré le : sam. 04 févr., 2017 11:33

Re: Avis Feurich 190 Langlau

Message par santo barracato » dim. 05 févr., 2017 16:17

bonjour à tous , je suis l'heureux possesseur de deux Feurich, et je voudrais me séparer d'un. j'ai un 190 de 1982 et un 220 de 1978.
bon dimanche

Avatar du membre
ludoain01
Messages : 351
Enregistré le : dim. 07 déc., 2014 21:47
Mon piano : Grotrian Steinweg Carat
Localisation : AIN

Re: Avis Feurich 190 Langlau

Message par ludoain01 » dim. 05 févr., 2017 20:07

santo barracato a écrit :bonjour à tous , je suis l'heureux possesseur de deux Feurich, et je voudrais me séparer d'un. j'ai un 190 de 1982 et un 220 de 1978.
bon dimanche

Et donc? #-o

Olan
Messages : 28
Enregistré le : jeu. 08 mai, 2014 8:48

Re: Avis Feurich 190 Langlau

Message par Olan » ven. 24 mars, 2017 15:57

Bonjour,
Le Feurich de Lille fait son "come back" Il va être accordé et je pense que je vais aller faire un tour. je suis à la recherche d'un 1/4 de queue depuis bientôt un an....et un paquet d'essais.
Je suis dans l'attente d'essayer un bechstein m180 quand il sera restauré. Pour l'instant, ce que j'ai trouvé de mieux à mon gout c'est le Kawai GX3 mais il n'existe qu'en neuf et c'est un peu cher pour moi.

Avatar du membre
lolo13
Messages : 184
Enregistré le : ven. 18 juil., 2003 11:20
Mon piano : Pleyel, Feurich, Roland

Re: Avis Feurich 190 Langlau

Message par lolo13 » mar. 24 avr., 2018 11:55

Bonjour,
Juste pour signaler que je suis allé essayé vendredi dernier un Feurich 190 de 1985 en Allemagne, tout proche de la frontière. Il est en très bon état général, il n'a eu visiblement qu'un seul propriétaire amateur. J'ai trouvé le son magnifique, un très bel équilibre, très chaleureux, et étonnant de profondeur dans les graves, cela dit il fait 197cm en réalité, ceci expliquant sûrement, au moins partiellement, cela.
Seule la mécanique mériterait d'être bien réglée (enfin je pense, car je ne suis pas un spécialiste). Il est malheureusement un peu au-dessus de mon budget, et surtout le même jour, à une 50aine de kilomètres, toujours en Allemagne, j'ai essayé un autre piano Feurich de la même époque, mais le modèle 227 (très rare), et j'ai craqué tant l'instrument était magnifique :D Il devrait arriver courant du mois de mai chez moi, je n'y tiens plus :lol:

Si quelqu'un est intéressé, je donne volontiers les coordonnées du vendeur (qui est un artisan, mais qui a un petit magasin) qui vend pour son client (sorte de dépôt vente, mais j'ai l'impression qu'il ne prend pas de marge, ou mini).

namanh
Messages : 242
Enregistré le : ven. 02 mai, 2014 3:24
Mon piano : Steinway C-227 Hamburg & Pleyel P-190
Localisation : Paris

Re: Avis Feurich 190 Langlau

Message par namanh » mar. 24 avr., 2018 19:31

Toutes mes félicitations!!! Le Feurich 227 Concerto est une pure merveille. La fabrication est surprenant. C'est un 3/4 très allemand. J'attends impatiemment les photos de ton merveilleux piano.

Il y a un autre en France, tu l'as vu encore?

https://www.leboncoin.fr/instruments_de ... /?ca=12_s

Avatar du membre
lolo13
Messages : 184
Enregistré le : ven. 18 juil., 2003 11:20
Mon piano : Pleyel, Feurich, Roland

Re: Avis Feurich 190 Langlau

Message par lolo13 » mar. 24 avr., 2018 20:29

namanh a écrit :
mar. 24 avr., 2018 19:31
Toutes mes félicitations!!! Le Feurich 227 Concerto est une pure merveille. La fabrication est surprenant. C'est un 3/4 très allemand. J'attends impatientement les photos de ton merveilleux piano.
Ahh tu m'intéresses, tu connais ce piano? Pourquoi dis-tu que la fabrication est surprenante? On trouve peu d'info sur ces queues de Langlau... Et merci pour tes félicitations!!

Voici mes impressions après un essai d'environ 45 minutes dans le magasin (je ne peux pas décemment y retourner, c'est à 650 kms!, je me suis donc décidé après 48h de réflexion et ce seul essai): les touches en ivoire sont magnifiques (d'un seul morceau) et très agréables au toucher. La mécanique était bien réglée (le vendeur (facteur) a changé les marteaux, quoiqu'en regardant je me suis demandé si il ne les avait pas plutôt refeutrer, je lui redemanderai, l'échange se faisait en allemand), et moi qui ne suis pas du tout habitué aux mécaniques Renner (j'ai un vieux Pleyel, j'ai eu un Yamaha C7 et jamais de piano allemand), je l'ai trouvée sur ce piano à la fois plutôt légère (mais sans excès), rapide mais contrôlable. Bref de ce côté-là, ça m'a plu.

C'est la sonorité qui m'a plus étonné: je m'attendais à un piano très sonore, très brillant et cristallin (je ne sais pas pourquoi, peut-être "Feurich" qui commence par "Feu"??). Eh bien non, je l'ai trouvé très équilibré, c'est ce qui m'a le plus frappé. Très chantant, châleureux, et réagissant très bien aux intentions du pianiste, très "beherschbar" comme on a envie de dire en allemand.

Peut-être m'attendais-je aussi inconsciemment à trouver un instrument comparable au 3/4 Grotrian que mon père avait dans les années 80 quand j'étais jeune ado, qui devait avoir une 20aine d'années... Et que je n'aimais pas beaucoup, trop brillant et difficile à maîtriser pour un pianiste moyen..

Bien qu'il soit de nature plutôt sage, donc, il montre sa puissance si on le lui demande. Quand je dis très équilibré, c'est que j'ai trouvé qu'aucun registre ne prend le pas sur l'autre. En particulier les graves sur les grands pianos peuvent avoir tendance à prendre un peu le pas. Par exemple, les graves du C7 étaient plus dominants, relativement, j'allais dire plus "impressionnants". Sur ce Feurich 227, ce n'est pas le cas.

Cela fait plusieurs mois (années en fait) que j'essaie des pianos. Je voulais trouver un piano 1/2 queue (idéalement dans la catégorie des 2m10 où je trouve, en règle générale, les instruments les plus équilibrés justement), en bon état général, de préférence à partir des années 60/70 (plus récents pour les japonais, mais peut-être me trompais-je), avec une bonne mécanique, ni trop lourde, ni trop légère, bref me donnant de bonnes sensations, et bien sûr, ça reste le 1er critère, avec une sonorité qui fasse que je n'arrive plus à décoller du tabouret!! Le tout avec un budget plutôt serré, sinon c'est pas drôle :D

L'instrument qui fasse que j'ai vraiment envie de m'y remettre quoi :lol:

Et je l'ai trouvé (enfin sauf que c'est un 3/4 finalement) :D

Bien sûr, je posterai des photos dès qu'il sera arrivé. Merci à ceux qui auront lu mon pavé, mais je tiens plus, l'impatience me tient, j'ai besoin d'en parler en l'attendant :lol:

PS: oui j'avais vu l'annonce sur LBC, il est magnifique décidément :D Comme quoi il en existe quelques-uns quand-même, mais c'est un sacré hasard. Le sien est plus beau que le mien qui ne dispose pas de ce joli pupitre. J'ai même pris contact avec le vendeur car il l'a d'abord mis à 22, puis une semaine après, il l'a augmenté!!! Il m'a dit qu'il avait un acheteur, mais qu'on était venu lui faire une sur-offre... Bizarre...

namanh
Messages : 242
Enregistré le : ven. 02 mai, 2014 3:24
Mon piano : Steinway C-227 Hamburg & Pleyel P-190
Localisation : Paris

Re: Avis Feurich 190 Langlau

Message par namanh » mar. 24 avr., 2018 23:04

J’ai toujours une grande appréciation pour les queues Feurich de Langlau. Je les trouve beaux, masculins, élégants et efficaces, très typiques allemands. On les trouve moins prestigieux que les Steinway, Bösendorfer ou C. Bechstein, bien sûr, mais à mon avis, ce sont de excellents pianos d’une très haute fabrication. J’ai joué sur quelques Feurich 197, mais pour le 227, je ne l’ai vu qu’une seule fois chez un concertiste, et j’ai toujours une bonne impression pour ce robuste 3/4 de queue. Le toucher est notamment plus lourd que les Steinway, mais la sonorité est bien équilibrée et très ronde. Une seule chose qui me gêne un peu: la distance entre les 3 pédales est bizarrement large, pas comme tous les autres pianos éxistants. Et pour le revêtement clavier ivoire 1 seul pièce, c’est hors du commun. Mon Steinway C en a aussi, et je me régale toujours cette matière très confortable avec autant de joie. Je ne savais pas que ton 227 ne dispose pas le même pupitre que celui sur LBC. Comment est-elle, la lyre? Ce sont les deux détails physiques qu’on puisse reconnaître tout de suite les Feurich Langlau.
Bonne attente pour ton nouveau compagnon! C’est dur d’attendre, je le sais très bien, mais la récompense sera très agréable après! 8)

Avatar du membre
lolo13
Messages : 184
Enregistré le : ven. 18 juil., 2003 11:20
Mon piano : Pleyel, Feurich, Roland

Re: Avis Feurich 190 Langlau

Message par lolo13 » mar. 24 avr., 2018 23:33

Effectivement, les pédales sont un peu plus écartées qu'à l'habitude, mais j'avoue que je n'y ai pas fait très attention pendant l'essai, je verrai à l'usage... Je l'achète à un facteur allemand qui l'avait vendu neuf à l'époque (84/85) à une pianiste, il l'a maintenu depuis. Il était distributeur Feurich à l'époque et connait Julius Feurich (le petit ou arrière petit fils, enfin celui qui dirige les productions Seiler aujourd'hui après avoir dû jeter l'éponge, alors qu'il s'était battu pour reprendre son indépendance suite à la reprise par Bechstein au début des années 90). C'est une petite entreprise familiale, très consciencieuse et passionnée.
D'après mes observations sur le net, c'est le 227 du bon coin qui n'a pas le pupitre standard des Langlau des années 80 (qui est plein, comme sur presque tous les pianos modernes en finition standard), mais le modèle "historique" (de pupitre), celui des Feurich de Leipzig, repris, eh oui, par les FeuLich de Hailun. Il se peut donc (à vérifier si la taille est compatible) que ce pupitre vienne d'un 218 chinois, à moins que ce ne fut une option dans les années 80 sur les Langlau..

namanh
Messages : 242
Enregistré le : ven. 02 mai, 2014 3:24
Mon piano : Steinway C-227 Hamburg & Pleyel P-190
Localisation : Paris

Re: Avis Feurich 190 Langlau

Message par namanh » mar. 24 avr., 2018 23:49

On peut quand même trouver encore un peu de trace sur les Feurich allemands ici:
http://www.jf-pianos.com/fluegel_f227.html

Répondre