Tit coup d'mou

Théorie, jeu, répertoire, enseignement, partitions

Modérateur : Modérateurs

Répondre
Bach Terrien
Messages : 156
Enregistré le : dim. 22 janv., 2012 12:52
Mon piano : U1

Tit coup d'mou

Message par Bach Terrien »

Bonjour, je termine ma vraie première année assidue avec un travail quotidien sérieux d'une bonne heure voir plus, je suis content des résultats et le plaisir est là. J'ai pu aborder et jouer de beaux morceaux (gnossienne 1, comptine, 2 philip glass, bach prelude 939, 926, invention 4, un tit 12 bars blues), j'ai eu quelques désillusions avec abandon de morceaux après beaucoup de travail (prelude dom de bach et la leçon de piano) mais ce n'est pas du travail perdu de toute façon. Je comprends de mieux en mieux le solfège et ma lecture s'est grandement améliorée.
Beaucoup de satisfaction mais les progrès sont trop lent à mon gout et ça me semble juste normal malheureusement.
Bref en ce moment j'ai comme une lassitude, je suis toujours motivé pour progresser mais un peu découragé aussi, je sais que quand j'attaque un nouveau morceau ça va être long et laborieux, je voudrais que se soit un peu plus rapide mais j'ai aussi une sorte de lassitude auditive, le son du piano me frustre un peu.
Alors voilà depuis deux semaines je maintiens mon répertoire et travaille un prélude de bach que j'adore (926) mais le temps passé devant le piano s'est raccourci et est moins efficace, j'ai donc repris mon accordéon pour changer d'air, entendre un son différent, une façon différente aussi de jouer un clavier et de faire vivre les notes, un répertoire parfois commun mais aussi très spécifique aussi.
Jouer la noyée, la valse d’Amélie ou la foule en tenant un accordéon dans les bras, sur ces deux morceaux par exemple, est plus satisfaisant que sur un piano, c'est normal je crois car il ont je pense une sensibilité plus profonde sur un piano à bretelle.
De plus le travail au piano m'a étonnamment fait progressé quand je reprends mon biniou(et vice versa)
Je voudrais aussi reprendre 2 morceaux qui me tiennent très à cœur, libertango et indifférence, 2 monuments de la boite à bouton :D, je pense y passer un mois dessus et laisser un peu le piano de coté tout en continuant à le jouer et le travailler entre une 1/2 heure et une heure.
J'y reviendrai plus assidument quand je le sentirai.

Alors voilà mes petites interrogations d'un samedi matin automnale.
Ça vous arrive parfois ces petits coups de mous ?
Comment gérez vous cela ?
Y a t il des "multiistrumentistes" ?
Comment vous organisez vous ?
Est ce normal docteur :lol: ?
Avatar du membre
lullablue
Messages : 523
Enregistré le : lun. 12 août, 2019 14:58
Mon piano : Blondel by bechstein

Re: Tit coup d'mou

Message par lullablue »

bonjour,
je ne suis pas multiinstrumentiste :lol: :lol: mais je sais que j'ai souvent des coups de mous où je me demande pourquoi j'apprend le piano vu les progrès minimes que j'ai l'impression de faire. mais c'est là juste une impression.
ça fait quasi 5ans que j'ai commencé et là, je viens de rouvrir mon Burgmuller (j'avais commencé par lui) et je m'aperçois nettement de mes progrès.j'arrive à déchiffrer super vite et jouer en direct rapidement. hier,j'étais surprise de mes facilités.
quand j'ai des coups de mous, je lache le clavier quelques jours et quand j'y reviens ,c'est avec plaisir :)
courage, tout ce que tu fais avec ton accordeon t'aide c'set sur!
(petit apparté: j'adorerais appprendre l'accordeon, mon grand-père en jouait, c'est tellement beau!)
Bach Terrien
Messages : 156
Enregistré le : dim. 22 janv., 2012 12:52
Mon piano : U1

Re: Tit coup d'mou

Message par Bach Terrien »

Merci lullablue pour ta réponse, j'ai déjà connu de petits coup d'mous, souvent ça passe mais il m'est arrivé de totalement me réorienter aussi (25 ans de guitare et stop....) mais avec l’âge et l'expérience on sent mieux ce qui va être pérenne et tout simplement ce que l'on veut....
le piano va m'accompagner définitivement c'est sur mais je ne veux pas abandonner l'accordéon et en plus il me servira "d'amortisseur motivationnel" lors de petites phases de blues, quant à réussir à mener de front 2 instruments c'est ce que je voudrais mais c'est très chronophage et je cultive d'autre passions très fortes en sport, c'est pas facile de concilier tout cela.
Lulablue, si tu as envie de commencer l'accordéon un jour, n'hésite pas à me solliciter car je connais très bien cet instrument et je pourrai te diriger vers un bon modèle pas cher sur le bon coin, t'aider à discerner les critères de bonne santé d'un accordéon (comme par exemple didier25 sur la partie forum instrument).
L'accordéon n'est pas difficile, il est juste un peu déroutant pour la main gauche à l'aveugle et ses 120 boutons, mais ces boutons sont organisés en quintes avec leur accord tous "prêts" en différente rangées et l'apprentissage est assez rapide et rapidement très satisfaisant et avec ton bagage de pianiste c'est plus aisé.
Après à bon niveau, comme tout instrument, le travail, comme au piano devient crucial, bref en complément du piano, l'accordéon c'est formidable, peu onéreux, on trouve des milliers de partoches facilement et franchement pas besoin de prof si on est déjà musicien
Avatar du membre
Frely
Messages : 565
Enregistré le : ven. 17 avr., 2020 8:42
Mon piano : Yamaha CLP 645
Localisation : Mons (Belgique)

Re: Tit coup d'mou

Message par Frely »

Bonjour Bach terrien.
Comme pour beaucoup d’autres choses, l’apprentissage du piano passe par des périodes où on est dans le « dur » avant que les choses ne se mettent en place et que l’on passe un cap. Serais-tu dans une de ces périodes ingrates ?
As-tu un professeur qui t’accompagne ? Peut-être mettre un peu de variété (je ne parle pas nécessairement du style musical) dans ton apprentissage te redonnerait l’envie ?
Et puis, je pense que parfois une période d’un peu de temps loin du clavier fait du bien, et on y revient ensuite avec envie !
Bref, pour répondre à une de tes questions, rien d’inquiétant dans ce que tu décris 😉
fritz
Messages : 515
Enregistré le : ven. 13 nov., 2020 23:37
Mon piano : Yamaha U3

Re: Tit coup d'mou

Message par fritz »

On passe je pense tous par ces phases de lassitude mais c'est le lot de tout apprentissage : en tant que débutant on progresse rapidement au début avant d'arriver à un plateau qui sert à consolider les acquis. On sort du plateau avec une nouvelle phase de progression puis restagnation, etc ... Dans les phases de moins bien je pense que c'est une bonne idée de maintenir un répertoire ou de reprendre des morceaux plus faciles, ça permet de se rendre compte que ce qu'on a mis longtemps à maîtriser à l'époque est devenu facile, ça fait du bien au moral !

Ce que j'aime aussi c'est de travailler trois morceaux simultanément : un à horizon 2 semaines, un à 1 ou 2 mois et un à plus long terme. Procéder comme ça permet d'éviter la lassitude parce que quoi qu'il arrive tu changeras régulièrement de morceau.

Dans le même ordre d'idée tu peux aussi te fixer des objectifs purement techniques à différents horizons, par exemple monter une gamme à 80 à la noire puis 100 puis 120.
Avatar du membre
Lexe
Messages : 43
Enregistré le : ven. 11 mai, 2018 19:04
Mon piano : Kawai es 100B

Re: Tit coup d'mou

Message par Lexe »

Moi aussi ça me lasserait de faire que du classique de lire une pièce puis de passer à la suivante sans chercher plus loin.

Heureusement on peut varier les styles et les exercices. On peut analyser, improviser, composer, apprendre à l'oreille, avec des accords, chanter, jouer pour/avec d'autres personnes..

Bref faire de la musique quoi. Je trouve ça un peu dommage de se limiter à juste des pièces écrites. J'ai du mal à comprendre comment on peut s'en contenter. Comme un peintre qui recopie des tableaux d'autres artistes..

Concernant la motivation en elle-même je pense qu'il ne faut pas compter là-dessus. C'est comme les personnes qui veulent perdre du poids et qui disent manquer de motivation. si on compte là dessus on bougera pas le petit doigt. Il faut savoir ce que l'on veut et s'organiser quotidiennement pour y arriver. Au début c'est dur, tu mets du temps à récolter les premiers fruits de tes efforts. Mais au bout d'un moment tu auras des fraises, pis des mûres, en suite des framboises.. et tu te feras une salade de fruits. Et t'en seras fier de ta salade.

Reste à savoir quel genre de salade de fruits tu veux manger ? :-k
Avatar du membre
Jacques Béziat
Messages : 3820
Enregistré le : mer. 27 janv., 2016 6:23
Mon piano : CLP-675 + orgue Hoffrichter/Hauptwertk

Re: Tit coup d'mou

Message par Jacques Béziat »

Chacun a sa propre personnalité, nul ne peut prétendre avoir un cursus idéal qui devrait être suivi par les autres ! 8)

Personnellement, le coup 'mou s'est produit à 16 ou 17 ans à Paris, quand, après des années assidues et passionnées de Conservatoire, de classique, de piano puis d'orgue, j'ai subitement tout lâché !

Pourquoi ? Je ne ne le sais toujours pas. :roll:

Mais je n'ai pas abandonné la musique, j'ai abandonné le classique pour faire de la pop, de la variété, du blues.

Pour à présent revenir à fond dans le classique.

Après ces décennies, je reconnais néanmoins que mon regret a été d'abandonner le classique en général et l'orgue en particulier.

Comme quoi la vie peut être très surprenante.
Ma chaîne Youtube : ICI
Bach Terrien
Messages : 156
Enregistré le : dim. 22 janv., 2012 12:52
Mon piano : U1

Re: Tit coup d'mou

Message par Bach Terrien »

Sympa vos conseils et témoignages, merci.
Je n'ai aucune intention d'abandonner le piano, c'est trop génial,mais changer d'air parfois avec l'aide d'un autre instrument ça me semble sympa.
Lâcher un peu ses chantiers classiques pour improviser ou jouer des morceaux plus "populaires", jazzy, sud américain, ragtime, blues, impro etc... bonne piste aussi :wink:
Bach Terrien
Messages : 156
Enregistré le : dim. 22 janv., 2012 12:52
Mon piano : U1

Re: Tit coup d'mou

Message par Bach Terrien »

Et aussi quand on joue uniquement pour soi, sans réseau, sans prof, juste pour le plaisir (c'est toujours du plaisir :wink: ), maintenir une motivation sans faille n'est pas toujours aisé.
Seule la musique en elle même est source de motivation...
De plus nous ne sommes pas des machines à jouer, le piano n'est pas une bulle isolée, les états de la vie, les hauts, les bas etc... passent par capillarité dans cette bulle et influent sur notre motivation, notre sensibilité et nos envies musicales.
Avatar du membre
quazart
Messages : 4268
Enregistré le : dim. 04 juin, 2017 0:06
Mon piano : Yamaha C1X, Kawai CA67
Localisation : ND du Guildo (22) et Rueil Malmaison (92)

Re: Tit coup d'mou

Message par quazart »

Bahn personne je pense n'échappe à ces baisses de motivation et d'envie... je pense qu'il faut juste accepter, prendre un peu de distance le temps d'une journée, ou semaine ou mois... et la fatigue passée, l'envie revient toute seule, parfois encore plus forte.
Don,c à mon avis, pas d'inquiétude...
Thrond
Messages : 55
Enregistré le : sam. 26 janv., 2019 15:04
Mon piano : Grotrian Steinweg G192

Re: Tit coup d'mou

Message par Thrond »

J'ai commencé à vraiment prendre du plaisir à partir du moment où j'ai accepté le fait que je ne serai jamais vraiment bon au piano.
Avatar du membre
Jacques Béziat
Messages : 3820
Enregistré le : mer. 27 janv., 2016 6:23
Mon piano : CLP-675 + orgue Hoffrichter/Hauptwertk

Re: Tit coup d'mou

Message par Jacques Béziat »

Thrond a écrit : mer. 24 nov., 2021 6:05 J'ai commencé à vraiment prendre du plaisir à partir du moment où j'ai accepté le fait que je ne serai jamais vraiment bon au piano.
Excellente intervention, dans le sens où, effectivement, jouer d'un instrument, y prendre du plaisir, peut prendre différentes formes, selon son cursus, sa personnalité.
Nul n'est obligé à rien, chacun trouve sa voie selon ses ambitions et ses possibilités ! 8)
Ma chaîne Youtube : ICI
Répondre