De découragements en satisfactions

Théorie, jeu, répertoire, enseignement, partitions

Modérateur : Modérateurs

Avatar du membre
mh_piano
Messages : 469
Enregistré le : mar. 24 juil., 2018 20:39
Mon piano : numérique Roland DP603/acoustique Erard

De découragements en satisfactions

Message par mh_piano » sam. 15 juin, 2019 22:01

Je ne voudrais pas donner l'impression de ne m'exprimer ici que pour des moments de difficultés, alors pour une fois je vais relater un moment de satisfaction :) (j'ai des hauts et des bas #-o )

Pas d'enregistrement, faudra me croire sur parole.

J'ai joué ce soir, devant quelqu'un, pendant environ 30 min :
- le nocturne 19 de Chopin (pas encore au point, mais je commence à l'enchainer, je ne me suis reprise qu'une fois),
- l'intermezzo du carnaval de Vienne de Schumann, à un tempo tranquille, avec quelques pains, mais ça commencer à ressembler,
- l'impromptu op90 n4 de Schubert, par coeur (c'est exceptionnel pour moi), et à peu près correct,
- le concerto italien de Bach en entier pas trop mal à tempo raisonnable, bien inférieur aux pros.

Ca m'a fait très plaisir, dans l'état où c'est, c'est un "programme" que je n'aurais pas rêvé de jouer ainsi il y a un an. Il faut évaluer en relatif par rapport à soi ...

Avatar du membre
jean-séb
Messages : 9708
Enregistré le : lun. 16 oct., 2006 20:36
Mon piano : Yamaha C3
Localisation : Paris

Re: De découragements en satisfactions

Message par jean-séb » sam. 15 juin, 2019 22:05

Une bonne nouvelle. Bravo.

Avatar du membre
Cadenza
Messages : 1760
Enregistré le : dim. 29 mai, 2016 7:42
Mon piano : Yamaha M1A
Localisation : Québec, Québec
Contact :

Re: De découragements en satisfactions

Message par Cadenza » sam. 15 juin, 2019 22:21

Félicitations Mh, tu peux être fière!
=D> =D>
Un Discord pour musiciens!
Pour mon parcours, voir ma chaîne YouTube dans mon profil. :)

Abegg63
Messages : 828
Enregistré le : mer. 30 mars, 2016 21:05
Mon piano : steinway modèle s 1936
Localisation : Puy-de-Dôme

Re: De découragements en satisfactions

Message par Abegg63 » sam. 15 juin, 2019 23:08

Bravo tu as certainement franchi un pallier, la prochaine fois que tu te sentiras un peu découragée, pense à ce moment que tu as aimé et dis-toi que ça vaut la peine de se donner du mal.

quazart
Messages : 1929
Enregistré le : dim. 04 juin, 2017 0:06
Mon piano : Yamaha C1X, Kawai CA67
Localisation : Région parisienne et Côtes d'Armor

Re: De découragements en satisfactions

Message par quazart » dim. 16 juin, 2019 0:05

Oui, c'est un pallier, et un bon repère !
Bravo !

roulroul
Messages : 1592
Enregistré le : dim. 04 févr., 2018 11:08

Re: De découragements en satisfactions

Message par roulroul » dim. 16 juin, 2019 10:35

Des hauts et des bas...comme dans la vie.
Il faut toujours penser au chemin accompli, la je parle de piano.

:arrow: Super, je suis vraiment content pour toi.

Avatar du membre
Oupsi
Messages : 4372
Enregistré le : ven. 31 juil., 2009 14:06
Mon piano : Schimmel C116, Seiler 180
Localisation : S.-O.

Re: De découragements en satisfactions

Message par Oupsi » dim. 16 juin, 2019 11:20

C'est réjouissant, bravo! trente minutes de musique, c'est quelque chose, en plus pour quelqu'un! Et c'est une grande source de joie que de se dire qu'on vient de faire quelque chose qui semblait hors d'atteinte un an ou deux auparavant. C'est le fruit de ton travail, de ta persévérance, et la preuve qu'il faut continuer sur ce beau chemin. Contente pour toi :)

Berny007
Messages : 119
Enregistré le : dim. 15 avr., 2018 20:44
Mon piano : Cherche remplaçant à un technics de 20an
Localisation : Aubigny sur nere (18)

Re: De découragements en satisfactions

Message par Berny007 » dim. 16 juin, 2019 18:32

=D>
C'est une belle étape qui annonce beaucoup de belles notes à venir.

Avatar du membre
mh_piano
Messages : 469
Enregistré le : mar. 24 juil., 2018 20:39
Mon piano : numérique Roland DP603/acoustique Erard

Re: De découragements en satisfactions

Message par mh_piano » dim. 16 juin, 2019 19:15

Oui merci à vous !

Sans doute il faut prendre ce moment comme un jalon en effet. Et il faut se le remémorer dans les moments de doute.

Il y a aussi l'effet de jouer pour d'autres qui opère (enfin parfois) : plus de concentration, plus d'inspiration, et qui rend la musique plus vivante. Ca met dans un état légèrement euphorisant qui donne de l'énergie, sans doute ce qu'on appelle "le flow". Que du bien...

Spianissimo
Messages : 2525
Enregistré le : mar. 09 juin, 2015 18:28
Mon piano : YAMAHA U3
Contact :

Re: De découragements en satisfactions

Message par Spianissimo » dim. 16 juin, 2019 19:34

mh_piano a écrit :
dim. 16 juin, 2019 19:15
Oui merci à vous !

Sans doute il faut prendre ce moment comme un jalon en effet. Et il faut se le remémorer dans les moments de doute.

Il y a aussi l'effet de jouer pour d'autres qui opère (enfin parfois) : plus de concentration, plus d'inspiration, et qui rend la musique plus vivante. Ca met dans un état légèrement euphorisant qui donne de l'énergie, sans doute ce qu'on appelle "le flow". Que du bien...
Ben oui, il ne faut pas oublier que la musique est avant tout faite pour être écoutée et partagée. C'est une bonne chose que ça t'ait redonné un coup de boost et c'est tout naturel, le partage et les retours positifs font du bien. Jouer en public est important.
Beuvray m'a donné un coup de fouet aussi mais j'ai l'impression que c'est retombé comme un soufflet et, je suis aussi dans une phase de découragement. Il y a des moments ou on se dit "a quoi bon"...et puis, peut-être aussi qu'on a parfois besoin de faire des pauses...ce sera au mois d'Août pour moi et probablement salutaire.
C'est sympa de parler mais jouons maintenant...
http://www.youtube.com/user/andante5133

arg
Messages : 1585
Enregistré le : ven. 06 sept., 2013 8:55
Mon piano : bechstein concert 8
Localisation : bretagne

Re: De découragements en satisfactions

Message par arg » dim. 16 juin, 2019 19:44

ah non hein. Pauses d'accord, mais découragement, à chasser !
Pourquoi le soufflet de Beuvray est-il retombé Spianissimo ? (pendant ce temps je me régale avec Desdemone)

Merci mh piano pour ces encouragements qui jouent le rôle de rayons ensoleillés....

Avatar du membre
mh_piano
Messages : 469
Enregistré le : mar. 24 juil., 2018 20:39
Mon piano : numérique Roland DP603/acoustique Erard

Re: De découragements en satisfactions

Message par mh_piano » dim. 16 juin, 2019 19:59

Spianissimo a écrit :
dim. 16 juin, 2019 19:34
Il y a des moments ou on se dit "a quoi bon"...
Ben tu parles... Bienvenu parmi celles et ceux qui se posent des questions existentielles ! ](*,) :-k #-o
Et celle ci est fondamentale, au piano, et pour tout le reste. Alors...
La réponse selon moi est plus dans les moments où l'on est absorbé par ce qu'on joue (même si c'est déchiffrer, annoner, ou même massacrer) que dans un quelconque résultat ou finalité. Et il n'y a qu'à continuer malgré/avec la question, comme on continue de vivre malgré/avec la question.

Mais faire plus cool pendant un temps est peut-être salutaire.

Erin
Messages : 522
Enregistré le : jeu. 11 janv., 2018 7:56
Mon piano : Silberman
Localisation : Belgique, proche Namur

Re: De découragements en satisfactions

Message par Erin » dim. 16 juin, 2019 20:44

mh_piano a écrit :
dim. 16 juin, 2019 19:15
Oui merci à vous !

Sans doute il faut prendre ce moment comme un jalon en effet. Et il faut se le remémorer dans les moments de doute.

Il y a aussi l'effet de jouer pour d'autres qui opère (enfin parfois) : plus de concentration, plus d'inspiration, et qui rend la musique plus vivante. Ca met dans un état légèrement euphorisant qui donne de l'énergie, sans doute ce qu'on appelle "le flow". Que du bien...
200% d'accord ! :wink:
Je suis vraiment contente pour toi moi aussi, félicitations !!!
Le bonheur n'est pas au bout du chemin il est le chemin - adage tibétain

Galadrielle
Messages : 312
Enregistré le : mer. 10 mai, 2017 19:26

Re: De découragements en satisfactions

Message par Galadrielle » lun. 17 juin, 2019 9:30

Spianissimo a écrit :
dim. 16 juin, 2019 19:34
mh_piano a écrit :
dim. 16 juin, 2019 19:15
Oui merci à vous !

Sans doute il faut prendre ce moment comme un jalon en effet. Et il faut se le remémorer dans les moments de doute.

Il y a aussi l'effet de jouer pour d'autres qui opère (enfin parfois) : plus de concentration, plus d'inspiration, et qui rend la musique plus vivante. Ca met dans un état légèrement euphorisant qui donne de l'énergie, sans doute ce qu'on appelle "le flow". Que du bien...
Ben oui, il ne faut pas oublier que la musique est avant tout faite pour être écoutée et partagée. C'est une bonne chose que ça t'ait redonné un coup de boost et c'est tout naturel, le partage et les retours positifs font du bien. Jouer en public est important.
Beuvray m'a donné un coup de fouet aussi mais j'ai l'impression que c'est retombé comme un soufflet et, je suis aussi dans une phase de découragement. Il y a des moments ou on se dit "a quoi bon"...et puis, peut-être aussi qu'on a parfois besoin de faire des pauses...ce sera au mois d'Août pour moi et probablement salutaire.
Pourtant tu donnes l'impression de jouer avec tant d'aisance qu'il est difficile de t'imaginer découragé (mais je n'ai pas une grande imagination il faut dire :-))
Ce que j'essaie de dire c'est que pour moi le découragement apparaît lorsque je réalise que je ne prends aucun plaisir à jouer, que je me suis donné un mal de chien pour massacrer un morceau dont les difficultés techniques font que je ne suis que crispation quand je le joue; toi, tu m'as donné le sentiment contraire, et du coup il me semble que tu dois prendre tout le temps un grand plaisir à jouer?? mais je suppose que mon raisonnement est un peu simpliste...!

Spianissimo
Messages : 2525
Enregistré le : mar. 09 juin, 2015 18:28
Mon piano : YAMAHA U3
Contact :

Re: De découragements en satisfactions

Message par Spianissimo » lun. 17 juin, 2019 12:00

Bah...je ne veux pas polluer le fil de mh_piano qui est très optimiste au départ :D , merci à vous en tout cas, je pense que c'est une conjonction de facteurs et que tout va repartir dans le bon ordre après la pause d'Août.
Oui, Galadrielle, je me prends la tête sur un Beethoven et je n'arrive pas à accélérer le tempo sans que ça se termine par un massacre...il y a donc du vrai dans ce que tu dis et la facilité n'est qu'apparente en ce qui me concerne.
Arg, je ne sais pas trop pourquoi le soufflet est retombé mais peut-être est-ce aussi que les opportunités de rencontrer plein d'autres pianistes et de jouer en public sont si rares que j'ai du mal à me satisfaire de simplement partager des enregistrements et de lire dix fois par jour sous mes vidéos "do you have the sheet, please ?". Il faut sans doute que je réfléchisse à ça...et ce fil m'y fait penser.
C'est sympa de parler mais jouons maintenant...
http://www.youtube.com/user/andante5133

Spianissimo
Messages : 2525
Enregistré le : mar. 09 juin, 2015 18:28
Mon piano : YAMAHA U3
Contact :

Re: De découragements en satisfactions

Message par Spianissimo » lun. 17 juin, 2019 12:08

mh_piano a écrit :
dim. 16 juin, 2019 19:59
Spianissimo a écrit :
dim. 16 juin, 2019 19:34
Il y a des moments ou on se dit "a quoi bon"...
Et celle ci est fondamentale, au piano, et pour tout le reste. Alors...
Oui, c'est sûr que la question ne se limite pas au piano...et si on commence à se la poser sans cesse et pour tout, c'est la dépression assurée, donc, il faut continuer et avancer :D ....et jouer du piano tant qu'on en a l'envie et la possibilité.
C'est sympa de parler mais jouons maintenant...
http://www.youtube.com/user/andante5133

Avatar du membre
Christof
Messages : 2012
Enregistré le : lun. 18 avr., 2016 17:08
Mon piano : Yamaha G3
Localisation : Paris 75020

Re: De découragements en satisfactions

Message par Christof » mar. 18 juin, 2019 16:07

Spianissimo a écrit :
lun. 17 juin, 2019 12:00
merci à vous en tout cas, je pense que c'est une conjonction de facteurs et que tout va repartir dans le bon ordre après la pause d'Août.
Oui, Galadrielle, je me prends la tête sur un Beethoven et je n'arrive pas à accélérer le tempo sans que ça se termine par un massacre...il y a donc du vrai dans ce que tu dis et la facilité n'est qu'apparente en ce qui me concerne.
Arg, je ne sais pas trop pourquoi le soufflet est retombé mais peut-être est-ce aussi que les opportunités de rencontrer plein d'autres pianistes et de jouer en public sont si rares que j'ai du mal à me satisfaire de simplement partager des enregistrements et de lire dix fois par jour sous les vidéos "do you have the sheet, please ?". Il faut sans doute que je réfléchisse à ça...et ce fil m'y fait penser.
Ne t'inquiète pas Spianissimo, cela va repartir de plus belle. Je comprends ton sentiment, avoir pu rencontrer beaucoup de pianistes, échanger en live, se sentir faire partie d'une même communauté, et soudain te retrouver bien loin, avec un sentiment de solitude. Et puis, lire dix fois par jour sous les vidéos "do you have the sheet, please", ça n'aide pas. Car publier comme tu le fais, c'est d'abord un don, un partage. Une offrande musicale. Une conversation.

Alors continue d'échanger, de poster.
Je ne commente pas forcément souvent tes vidéos, mais j'essaie de toutes les écouter. Et cela me fait plaisir.

C'est un bon moteur de poster, cela "pousse aussi au cul" pour produire.

Et je pense qu'il ne faut pas confondre les choses. Il y a des morceaux qu'on peut réaliser assez vite, qui font en fait appel à tout un corpus que l'on possède plus ou moins déjà, et cela va très vite. Par exemple toutes tes vidéos de chansons, de musique de films. Ceci fait certainement appel chez toi à une science que tu possèdes, que nul autre n'a que toi. Et c'est un prodige. Il faut que tu le saches. Derrière tout cela, il y a toute une assise. Et puis il y a les morceaux classiques qu'on aimerait jouer... Certains peuvent être réalisés assez vite. Mais d'autres demandent vraiment du temps. Et c'est peut-être aussi cette vitesse de réalisation qu'on a avec certains morceaux qui a pu nous tromper.

Vois-tu, je ne sais pas si tu te rappelles le morceau que j'avais posté un jour, l'Elegie de Grieg. Et bien figure-toi que je suis toujours dessus. Je crois que cela fait maintenant plus de six mois. J'ai dû l'apprendre au départ en même pas une demi-heure. Finalement, c'est sans fin. ALors on pourrait se dire "à quoi bon" ? Sauf que c'est tellement bon. Aller le plus loin que l'on peut.

Beethoven, c'est pas de la tarte. Mais je suis sûr qu'en procédant à un travail bien construit, tu peux y arriver les doigts dans le nez. Sauf que les doigts dans le nez, demandent un temps certain, et une planification de travail. Et c'est ce qu'on a tendance chacun à perdre très vite de vue. Parce que justement, on peut aussi avaler certains morceaux en trois coup de cuiller à pôt. Mais même dans ce qu'on peut produire vite, il y a toujours la possibilité d'un travail toujours plus construit.
Poster, et voir que cela évolue toujours. Alors ne perd jamais courage. Tu es une part très importante de l'âme de ce forum.

Alors faire un peu des choses faciles, en allant au plus loin et profond, et se donner des étapes pour ce qui est plus compliqué.
Y aller tranquillement et ne jamais se décourager. Demander des conseils aussi.
Mais c'est vrai aussi que le piano nous place dans une certaine dichotomie : c'est un travail de solitaire... mais nous sommes des êtres de partage. Et tout cela doit pouvoir s'équilibrer.

Avant ma mort, j'aimerais pouvoir jouer ce morceau de Keith Jarrett, Encore... Le jouer bien. Une quête. Un absolu. Peut-être que je n'y arriverai jamais, mais c'est pas grave. C'est le chemin qui compte.

Amitiés
Christophe
Modifié en dernier par Christof le mar. 18 juin, 2019 16:37, modifié 2 fois.

Avatar du membre
jean-séb
Messages : 9708
Enregistré le : lun. 16 oct., 2006 20:36
Mon piano : Yamaha C3
Localisation : Paris

Re: De découragements en satisfactions

Message par jean-séb » mar. 18 juin, 2019 16:16

Christof a écrit :
mar. 18 juin, 2019 16:07
Avant ma mort, j'aimerais pouvoir jouer ce morceau de Keith Jarrett,
La précision est-elle utile ? :mrgreen: OK, je :arrow:

Avatar du membre
Christof
Messages : 2012
Enregistré le : lun. 18 avr., 2016 17:08
Mon piano : Yamaha G3
Localisation : Paris 75020

Re: De découragements en satisfactions

Message par Christof » mar. 18 juin, 2019 16:26

jean-séb a écrit :
mar. 18 juin, 2019 16:16
Christof a écrit :
mar. 18 juin, 2019 16:07
Avant ma mort, j'aimerais pouvoir jouer ce morceau de Keith Jarrett,
La précision est-elle utile ? :mrgreen: OK, je :arrow:
Je crois que la précision est utile oui... ce morceau est inatteignable. Il a l'air si simple, mais c'est là tout son piège. C'est un infini. Et cela se continuera aussi peut-être plus tard, si y'a des trucs après la mort. C'est peut-être par hasard que ce morceau s'appelle "Encore"

Ce qui ne m'empêche pas d'essayer. Mais je pense qu'il faut être son créateur pour savoir le jouer bien et c'est ce qui fait là toute sa grâce.


roulroul
Messages : 1592
Enregistré le : dim. 04 févr., 2018 11:08

Re: De découragements en satisfactions

Message par roulroul » mar. 18 juin, 2019 17:01

En supposant que tu ai la quarantaine, et que tu sois futur centenaire...Ça fait au bas mot 60 piges pour apprendre le morceau...Jouable... :mrgreen:

Répondre