[Apprentissage]Arabesque44: Beethoven!

Théorie, jeu, répertoire, enseignement, partitions

Modérateur : Modérateurs

Répondre
Avatar du membre
Arabesque44
Messages : 3264
Enregistré le : lun. 07 oct., 2013 18:11
Mon piano : Bechstein 175 Yamaha 155P
Localisation : Nantes

[Apprentissage]Arabesque44: Beethoven!

Message par Arabesque44 » sam. 27 janv., 2018 18:35

Puisque je suis parmi ceux qui regrettent Humeur Piano et tout particulièrement la rubrique "mon apprentissage", je me dois de poursuivre ici.
merci BM!

Bref rappel: un premier apprentissage assez rapide (mais superficiel) entre 13 et 18 ans avec cours pendant 3 ans. Auparavant, 2 ans de guitare et de solfège en Ecole de Musique ( en plus du collège où on dans les années 60 on enseignait encore la musique , la flûte à bec et le chant choral )
Donc de bonnes bases acquises à un âge ou tout rentre facilement et se retient... pour la vie!
Pendant mes études de médecine, je vivais chez mes parents et il m'arrivait encore de me mettre ou piano mais je ne travaillais pas ( plutôt du déchiffrage...)
Mais entre 1977 et 2013: je n'ai pas touché un clavier!36 ans d'arret complet, mais j'ai continué à beaucoup m'intéresser à la musique ( classique)
Tout à recommencé par hasard en avril 2013, à un moment où sans doute j'étais "prête" ( moins de contraintes familiales, et un peu moins d'appétit pour le sport qui m'avait beaucoup occupée pendant des années)
J'ai accepté de reprendre le piano droit Erard de ma jeunesse qui était en pension chez des personnes qui n'en avaient plus l'usage. Sentimentalement, je ne voulais pas qu'il parte chez Emmaus ou à la benne.
Je l'ai accepté. Une casserole, même accordé. :(
Très vite, un numérique qui m'a permis de redémarrer sans gêner l'entourage et sans complexe! ( rien que pour ça, merci le numérique!)
Agréable surprise: j'ai très vite retrouvé le petit niveau que j'avais (qui me permettait de jouer -mal- des œuvres trop difficiles - genre sonate Pathétique, les 3 mouvements :oops: ! )
Je ne me voyais pas prendre des cours régulièrement mais la formule stage m'a bien convenu ( Guzelya m'a beaucoup apporté et m'a appris à devenir plus exigeante sur la qualité)
Au bout de 6 mois passage sur acoustique ( C.Bechstein 118) puis devant le peu d'engouement de mes voisins, a 1 an de mon re-début, déménagement en maison particulière et achat d'un quart de queue Bechstein 175

Pas de bouleversement depuis, mon réapprentissage suit son cours tranquillement. Progrès lents ( à + de 60 ans c'est normal) mais appréciables.
Quelle est ma méthode de travail?
L'expression de "foutraque" empruntée à Quazart est en partie adaptée...Mais si on y regarde bien, mon travail est assez organisé finalement. Je fais "tourner" 4 ou 5 pièces à des degrés d'avancement divers, veillant à en débuter une nouvelle dès que les autres commencent à être correctement déchiffrées et fluides.
Comme pour beaucoup d'autres, l'enregistrement d'une pièce est souvent un aboutissement plus ou moins réussi, en tous cas une occasion de la mettre de côté.
Autre constante: je veille à travailler des pièces d'époque et de styles différents, bien que ma préférence aille aux pièces romantiques ( Chopin, Schumann et Brahms..) . Mais je ne suis pas très éclectique: le baroque se limite strictement à Bach et le (pré) contemporain à Debussy (et aux Espagnols )
Peu d'exercices et de gammes jusqu'à ces derniers mois où je m'y suis mise.
Ma chaine YT regroupe la plupart des morceaux travaillés depuis 4 ans 1/2


Aujourd'hui
Je travaille en moyenne 2 h par jour, et un peu plus le WE
Plusieurs pièces en chantier:
-Bach: Allemande de la 1ere Partita, depuis cet été(!) je ne sais si j'aurais le courage de l'eregistrer tant c'est difficile à jouer sans aucune erreur
-Beethoven : Prestissimo de la 1ere sonate, depuis 2 mois 1/2 je crois. Encore du boulot. Le genre de morceau qu'on ne peut se permettre de jouer à un tempo trop réduit. J'aime beaucoup la construction très classique,les modulations, les marches harmoniques, mais aussi le caractère passionné et les thèmes "addictifs"
-Schumann: 1 ere et 2 eme Romance op 28. Beaucoup de plaisir avec ces morceaux moins connus que d'autres , les tonalités étranges ( Si bémol mineur, Fa#mineur, Mi bemol mineur) y sont probablement pour quelque chose, et les altérations me font moins peur qu'autrefois! ( je fuyais dès qu'il y avait plus de 3 altérations à l"armure)

-Chopin: Etude op 25 n°1. Elle commence à être assez au point
A côté, j'entretiens et peaufine les morceaux espagnols pour Beuvray, et les pièces 4 mains que je joue avec Anne Laure ( des valses de Brahms, et les "Images d'Orient" de Schumann ( tiens, encore du si bémol mineur)
En projet: peut-être la Sarabande ou la Gigue de la 1ere partita, peut-être le 1er mouvement de la 1ere sonate de Beethoven ( j'aurais pu commencer par là...)
L'adagio en si mineur de Mozart fait partie de mes possibles projets
Rhapsodie en sol min de Brahms également...
Et le 2eme mouvt de la sonate n°27 en Mi mineur de Beethoven...
Et plusieurs Préludes de Debussy...
Modifié en dernier par Arabesque44 le mer. 24 juin, 2020 22:25, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Arabesque44
Messages : 3264
Enregistré le : lun. 07 oct., 2013 18:11
Mon piano : Bechstein 175 Yamaha 155P
Localisation : Nantes

Re: [Apprentissage]Arabesque44

Message par Arabesque44 » ven. 09 févr., 2018 23:03

Rien de bien nouveau et ce n'est pas demain que je commencerai les morceaux listés ci dessus. Je suis déjà bien occupée, et par de morceaux difficiles.
Je continue les cours avec Guzelya et Skype. Dommage, connexion pas géniale, mais on arrive à se comprendre et j'ai reçu de précieux conseils

Pas joué Bach depuis une semaine 1/2, mon Allemande stagnait un peu. Elle ne pardonne pas le moindre accroc.

Je continue à nettoyer l'Etude de Chopin, par petits fragments, c'est moins irrégulier, il me semble! A jouer le 24/02 à la rencontre et sans complexes! :oops:

Beethoven ( prestissimo 1ere sonate) progresse, il vraiment nécessaire d'alterner travail lent et rapide, j'ai bien conscience que travailler lentement ce morceau ne suffira pas. J'ai enfin réussi à mettre en place au tempo les passages avec les 3 pour 2 et les marches harmoniques ( ce n'est pas la polyrythmie qui m'a posé des problèmes, mais l'enchainement et la mémorisation des triolets à la MD #-o )

Schumann: les romances 1 et 2. La 1 ere est au stade "déchiffré-débrouillé" , je n'ai plus trop de pb de texte , alors je m'efforce maintenant de le "détricoter" par voix pour acquérir régularité et fluidité des doubles croches partagées entre MG et MD .Petit essai au tempo ce soir: pas si mal

Pour ceux que ça intéresse: entendez vous comme moi une citation du 6 eme lied "A la bien-aimée lointaine" de Beethoven, "nimm sie hin denn, diese lieder" déjà utilisé par Schumann dans la Fantaisie op 17 et un des lieder du cycle "l'Amour et la vie d'une Femme" ? Allusion plus qu'explicite à sa séparation forcée d'avec Clara. Le thème n'est pas repris "texto" , mais c'est un petit module mélodique qui tranche avec ce qui vient avant, et qui surprend, comme souvent avec Schumann .
C'est à 2 mn20 dans cette interprétation de T.Nikolaieva
Une interprétation que j'aime bien...et qui n'est pas trop rapide!

La 2 eme, en fa dièse majeur, je la jouerai le 24 /02 , elle a un peu progressé depuis l'enregistrement il me semble

A 4 mains nous continuons les valses de Brahms et les impromptus 1 et 4 des "images d'Orient" de Schumann et nous commençons le 6 eme.( Reuig, andächtig= repentant, religieusement)
Magnifique sur le plan harmonique ( genre choral) mais difficile à déchiffrer ( et à doigter)
Ce morceau me fait penser au "feierlich" de la Symphonie Rhénane. C'est encore du Si bémol mineur, comme la 1ere Romance. avec une belle modulation en si bémol majeur, passage de l'ombre (purgatoire?) à la lumière (paradis!)
Emouvant rappel de la cantilène du n° 4 à la fin.

Avatar du membre
Arabesque44
Messages : 3264
Enregistré le : lun. 07 oct., 2013 18:11
Mon piano : Bechstein 175 Yamaha 155P
Localisation : Nantes

Re: [Apprentissage]Arabesque44

Message par Arabesque44 » dim. 03 juin, 2018 16:31

Mise à jour. :D
Mes problèmes de piano m'ont bien embêtée, mais finalement jusque là , j'ai pu jouer presque normalement. Et comme par hasard, plus de notes bloquées depuis qu'est prise la décision de l'envoyer réparer. Mais j'ai renoncé aux cours par Skype, et évité de faire trop de projets...
Après une longue attente ( surtout due au transporteur :evil: ) on m'informe que mon piano va enfin être pris en charge par Bechstein
Je vais avoir un prêt de numérique, mais je ne sais pas si ma motivation va rester intacte. Je vais peut-être en profiter pour faire un petit "break"...Et puis du déchiffrage ça ne fera pas de mal.
A cause de cette incertitude, mon piano est resté désaccordé depuis des mois, on s'y fait, mais pas question de faire des enregistrements sérieusement.
J'ai deux morceaux ( 4 eme mvt de la 1ere sonate de Beethoven et 1ere Romance op 28 de Schumann) en travail depuis 4 à 6 mois, qui sont arrivés à un point où je ne progresserai plus beaucoup, mais que je tâcherai d'enregistrer quand j'aurais récupéré un piano en bon état et accordé ( quand?)
Ces deux morceaux m'ont fait progresser techniquement, Beethoven pour la vélocité, et Schumann pour la régularité de l'accompagnement en DC partagé entre les 2 mains ( écriture qui m'avait déjà posé des pb chez Schumann et Mendelssohn #-o )
La gigue de la 1ere Partita de Bach avance bien , elle est très amusante à jouer, facile à retenir, et m'a posé moins de problème que l'Allemande.
Restent la Courant (bof..beaucoup de travail en perspective et elle ne m'emballe pas) ers) et la Sarabande (là, Ok 8) )
La Valse TRiste de Sibelius est très différente de tout ce que j'ai travaillé jusque là, j'adore, il y a un gros travail à faire sur le rythme (rubato) et la sonorité des accords. Quelques passages un peu difficiles à enchaîner mais une fois appris par coeur, ça devrait aller. Rien d'insurmontable. ( heureusement que maintenant je plaque facilement la 9 eme aux deux mains, car il y en a beaucoup, et aussi beaucoup d'accords à 4 ou 5 notes, )
Je commence à regarder une Mazurka de Clara Schumann sol min op 6( en prévision du programme "femmes compositrices") Niveau 5 JJDP.com, pour une fois je ne vise pas trop haut.
Et des extraits de Peer Gynt de Grieg arrgt à 4 mains ( danse d'Anitra et mort d'Ase)

Avatar du membre
quazart
Messages : 2599
Enregistré le : dim. 04 juin, 2017 0:06
Mon piano : Yamaha C1X, Kawai CA67
Localisation : Région parisienne et Côtes d'Armor

Re: [Apprentissage]Arabesque44

Message par quazart » lun. 04 juin, 2018 15:06

Tu ne dis mot de l'étude op25/1... tu l'as terminée ? Je ne l'ai pas vu passer...

La courante de la 1ère partita ne m'emballe pas non plus. D'ailleurs, les courantes en général, qu'elles soient de Bach, de Rameau ou autres, m'emballent rarement. Un peu comme si la danse elle-même n'inspirait pas tant que ça les compositeurs. Mais rien que le nom n'est déjà pas très emballant...

Que t'ont-ils fourgué comme numérique ? Je trouve ça un peu léger, ils auraient pu te fournir un droit dédié à la location ?!?...

Avatar du membre
Arabesque44
Messages : 3264
Enregistré le : lun. 07 oct., 2013 18:11
Mon piano : Bechstein 175 Yamaha 155P
Localisation : Nantes

Re: [Apprentissage]Arabesque44

Message par Arabesque44 » lun. 04 juin, 2018 18:23

quazart a écrit :
lun. 04 juin, 2018 15:06
Tu ne dis mot de l'étude op25/1... tu l'as terminée ? Je ne l'ai pas vu passer...
Terminée c'est beaucoup dire...
Je l'avais enregistrée à un tempo assez lent fin décembre, j'ai continué un peu mais n'ai pas pu réenregistrer et suis passée à autre chose ( jouée lors d'une réunion , mais trop de stress pour en venir à bout! )
viewtopic.php?f=1&t=10292&p=325118&hili ... n1#p325118
Bechstein ne finance pas le piano de remplacement, le vendeur me propose un prêt de numérique à titre gracieux, mais c'est certain que si ça traine trop, je louerai à mes frais quelque chose de correct.

Avatar du membre
Arabesque44
Messages : 3264
Enregistré le : lun. 07 oct., 2013 18:11
Mon piano : Bechstein 175 Yamaha 155P
Localisation : Nantes

Re: [Apprentissage]Arabesque44

Message par Arabesque44 » ven. 08 juin, 2018 23:08

En attendant de récupérer mon Bechstein on m'a prêté obligeamment un numérique très correct, le Roland HP603
Première impression ( écoute avec les HP) même à volume maxi j'ai l'impression d'avoir les oreilles bouchées! :mrgreen:
Le toucher m'a paru assez bon, quoique un peu élastique, "rebondissant"...En tous cas ni trop mou, ni trop "plastique" ( Roland parle de "toucher bois")
Je retrouve un peu cette fausse impression de facilité que j'avais eu il y a 5 ans sur un petit Yamaha , les traits et les ornements passent mieux.
Aptitude aux nuances: Aïe, c'est pas vraiment ça...Difficile aussi d'équilibrer les accords. IL faudra que je refasse des essais au casque.
ET curieusement, dans certains morceaux, les notes du chant principal dans le "médium aigu" ressortent trop ( si je conserve la même façon de jouer que sur le 1/4 queue dont les basses puissantes doivent être sous contrôle permanent!)
La fonction enregistrement est intéressante. On peut je crois exporter l'audio direct sur clé USB, et à la réécoute, c'est plutôt meilleur qu'en direct, plus équilibré entre chant et accompagnement.
Je vais pouvoir m"entretenir", éventuellement faire un peu de déchiffrage et d'exercices en attendant, mais je ne pense pas être aussi assidue avec cet "ersatz"

Avatar du membre
quazart
Messages : 2599
Enregistré le : dim. 04 juin, 2017 0:06
Mon piano : Yamaha C1X, Kawai CA67
Localisation : Région parisienne et Côtes d'Armor

Re: [Apprentissage]Arabesque44

Message par quazart » sam. 09 juin, 2018 18:05

Même à fond le son est faiblard ? :shock:
J'avais essayé un HP605, rien que le toucher m'avait dissuadé de suivre cette piste.

Pour les aigus, j'ai le problème inverse, j'ai beaucoup de mal à les faire ressortir. Je sais que ça peut se régler, mais je ne me suis pas lancé là-dedans.

Les nuances... tu as l'impression qu'elles se font par pallier ? C'est parfois l'impression que j'ai, mais je ne sais pas si ça vient de l'instrument ou de moi.
Et l'enregistrement ne restitue pas fidèlement ce que j'entends en direct, mais je préfère le direct.

J'espère que tu récupéreras vite ta bête de course...

Avatar du membre
Arabesque44
Messages : 3264
Enregistré le : lun. 07 oct., 2013 18:11
Mon piano : Bechstein 175 Yamaha 155P
Localisation : Nantes

Re: [Apprentissage]Arabesque44

Message par Arabesque44 » dim. 10 juin, 2018 9:42

quazart a écrit :
sam. 09 juin, 2018 18:05
Même à fond le son est faiblard ?
Tout est relatif. C'est le niveau sonore d'une TV ou d'une chaîne Hifi pas "haut-de-gamme", pas celui d'un vrai piano
C'est surtout le son de mon 1/4 de queue qui est assez costaud. Je m'y suis habituée, et la faiblesse du son me gêne beaucoup

Pour l'aptitude aux nuances je vais étudier plus précisément, avec le casque ce sera mieux.
Mais je pense justement que c'est à cause d'une moins bonne réponse que pour certains passages, j'ai l’impression que c'est plus facile, que ça "sort plus régulier", sans les micro-variations d'intensité difficiles à éviter sur un piano très réactif comme le mien. Le numérique risque de "lisser" les petits défauts, c'est trompeur, faussement valorisant. Si on est obligé de jouer en numérique ou mode silent, il faut pouvoir aussi jouer de temps en temps sur un acoustique pour éviter de prendre de mauvaises habitudes. Est-ce le cas pour toi Quazart?
A l'inverse lorsque j'avais joué il y a 5 ans sur des pianos acoustiques après 3 mois de numérique, j'avais le sentiment de ne plus arriver à rien. #-o
Et puis ça dépend des morceaux, pour Bach et même Beethoven ce n'est pas trop mal ( et l'apparence de "gain" en régularité est appréciable...) mais avec Sibélius ou Schumann quel dommage! :(

Avatar du membre
quazart
Messages : 2599
Enregistré le : dim. 04 juin, 2017 0:06
Mon piano : Yamaha C1X, Kawai CA67
Localisation : Région parisienne et Côtes d'Armor

Re: [Apprentissage]Arabesque44

Message par quazart » dim. 10 juin, 2018 11:11

Oui, j'ai la même impression, et je crains que ce ne soit pas qu'une impression !
Il me semble bien d'aiileur que c'est un sujet de grogne chez les profs dont les élèves n'ont que des numériques pour travailler...
Si un jour on s'établit définitivement en Bretagne et si je reviens à l'acoustique, il me faudra sans doute un temps de réadaptation.
J'ai beau être prévenu et faire attention, je sais que les mauvaises habitudes s'installent facilement.

Line-Marie

Re: [Apprentissage]Arabesque44

Message par Line-Marie » dim. 10 juin, 2018 15:44

ah oui jouer sur un numérique c'est vraiment difficile, je l'ai expérimenté durant le 1er trimestre de cette année scolaire, en attendant le déménagement dans notre nouvelle maison.
Travailler Villa LObos sur ce numérique (Yamaha ) fut un exploit et beaucoup d'amertume. Mais il y a une chose qui m'a aidée , c'est le fait que toutes les notes sont parfaitement égales car étalonnées et donc j'ai pu prendre conscience des inégalités dans mon jeu et travailler alors techniquement pour modifier cette faiblesse.

ChrisB
Messages : 83
Enregistré le : mar. 16 janv., 2018 19:05

Re: [Apprentissage]Arabesque44

Message par ChrisB » dim. 10 juin, 2018 18:58

Mince Arabesque! Désolée de découvrir tes problèmes avec ton piano. Je confirme aussi : passer du numérique à l'acoustique est compliqué surtout pour l'enfoncement et la vitesse d'enfoncement. ( Après mon numérique est très ancien donc les progrès techniques font que les nouveaux modèles sont sûrement mieux).

Avatar du membre
Presto
Messages : 3920
Enregistré le : sam. 19 juil., 2014 17:07
Mon piano : Roland FP80, Erard 130 cm et voisins...
Localisation : Liège

Re: [Apprentissage]Arabesque44

Message par Presto » lun. 11 juin, 2018 19:50

Arabesque44 a écrit :
dim. 10 juin, 2018 9:42
j'ai l’impression que c'est plus facile, que ça "sort plus régulier", sans les micro-variations d'intensité difficiles à éviter sur un piano très réactif comme le mien. Le numérique risque de "lisser" les petits défauts, c'est trompeur, faussement valorisant.
oui, vous avez 2 palliatifs, soit vous montez le son de votre piano mais ça devient très vite fatigant, soit vous disposez d'un réglage de sensibilité (sur le mien ça marche pas mal) et vous l'allégez, le clavier en tant que tel n'est pas modifié mais sa sensibilité s'en trouve élevée d'un cran et ça le rend moins indulgent. Et boum, quand vous croyez que ça va, vous revenez sur terre :-k ...
Sinon Arabesque, cette mésaventure est vraiment regrettable surtout avec ce piano de grande marque :?
"Vivi felice" Domenico Scarlatti

Avatar du membre
Arabesque44
Messages : 3264
Enregistré le : lun. 07 oct., 2013 18:11
Mon piano : Bechstein 175 Yamaha 155P
Localisation : Nantes

Re: [Apprentissage]Arabesque44

Message par Arabesque44 » lun. 11 juin, 2018 22:22

Presto a écrit :
lun. 11 juin, 2018 19:50
soit vous montez le son de votre piano mais ça devient très vite fatigan
Au casque alors car avec les HP, je suis déjà à fond!
Presto a écrit :
lun. 11 juin, 2018 19:50
soit vous disposez d'un réglage de sensibilité
Oui, il y a pas mal de réglages je n'ai pas tout testé ! Des gadgets aussi...( des sons d’instruments "improbables" :roll: :lol: )
Presto a écrit :
lun. 11 juin, 2018 19:50
Et boum, quand vous croyez que ça va, vous revenez sur terre ...
Pas de souci, ce joujou ne m'a pas emmenée au 7 ème ciel , même avec la satisfaction de mieux réussir certains traits

Avatar du membre
floyer
Modérateur
Messages : 2330
Enregistré le : mar. 29 oct., 2013 23:08
Mon piano : Yamaha CLP-150 et Ivory II
Localisation : Montigny-le-Bretonneux (région parisienne)
Contact :

Re: [Apprentissage]Arabesque44

Message par floyer » lun. 11 juin, 2018 22:30

Arabesque44 a écrit :
lun. 11 juin, 2018 22:22
Presto a écrit : soit vous disposez d'un réglage de sensibilité
Oui, il y a pas mal de réglages je n'ai pas tout testé ! Des gadgets aussi...( des sons d’instruments "improbables" :roll: :lol: )
C’est la touche KeyTouch (puis ensuite les flêches) qui permet de choisir la sensibilité. Il me semble qu’il y a une centaine de niveaux permettant des réglages plus ou moins subtils (en comparaison, 5 sur le mien comme plusieurs autres).

Avatar du membre
quazart
Messages : 2599
Enregistré le : dim. 04 juin, 2017 0:06
Mon piano : Yamaha C1X, Kawai CA67
Localisation : Région parisienne et Côtes d'Armor

Re: [Apprentissage]Arabesque44

Message par quazart » mar. 12 juin, 2018 0:04

Presto a écrit :
lun. 11 juin, 2018 19:50
oui, vous avez 2 palliatifs, soit vous montez le son de votre piano mais ça devient très vite fatigant, soit vous disposez d'un réglage de sensibilité (sur le mien ça marche pas mal) et vous l'allégez, le clavier en tant que tel n'est pas modifié mais sa sensibilité s'en trouve élevée d'un cran et ça le rend moins indulgent. Et boum, quand vous croyez que ça va, vous revenez sur terre :-k ...
Le réglage dont tu parles, il agit sur le volume sonore, non ? Je me souviens d'un fil sur HP où Arabesque avait dénoncé le truc.
Et tout l'heure, avant de découvrir cette évolution de l'échange, j'ai essayé sur le mien, je suis arrivé à une conclusion légèrement différente de la tienne (mais je ne peux prétendre avoir fait le tour du problème en 3mn...)
- réglage sur "heavy" (+) : étouffe le son et oblige à articuler et peser davantage... pour tirer un son qui demeure toujours un peu étouffé. Le toucher se rapproche alors de celui d'un clavier dur, puisqu'il faut fournir un effort supplémentaire significatif. Les écarts d'intensité entre les doigts se perçoivent bien !
- réglage sur "light" (+) : ça sonne beaucoup plus clair, avec une impression d'extrême facilité. Les notes sortent très facilement, les différences d'intensité de la frappe ressortent aussi très bien, peut-être plus nettement.
- en conservant le toucher "normal", ces différences ressortent peut-être moins...

Je serais tenté d'en déduire qu'un pianiste sûr de la régularité de son toucher ne devrait pas être trop avantagé par le clavier numérique ?

J'essayerai de penser à enregistrer un même morceau avec des réglages différents.

Avatar du membre
floyer
Modérateur
Messages : 2330
Enregistré le : mar. 29 oct., 2013 23:08
Mon piano : Yamaha CLP-150 et Ivory II
Localisation : Montigny-le-Bretonneux (région parisienne)
Contact :

Re: [Apprentissage]Arabesque44

Message par floyer » mar. 12 juin, 2018 12:44

Cela joue indirectement sur le volume. Le bouton de volume ne joue QUE sur le volume. Le réglage de sensibilité joue sur les nuances donc sur le volume et le timbre.

Par ailleurs le volume a un impact linéaire (par exemple +3dB), alors que la sensibilité jouera différemment selon les nuances. On peut avoir des courbes de réponse convexes (plus sensible ppp, moins fff) ou concaves (moins sensible ppp, plus fff).

Avatar du membre
quazart
Messages : 2599
Enregistré le : dim. 04 juin, 2017 0:06
Mon piano : Yamaha C1X, Kawai CA67
Localisation : Région parisienne et Côtes d'Armor

Re: [Apprentissage]Arabesque44

Message par quazart » mar. 12 juin, 2018 18:31

Presto a écrit :
lun. 11 juin, 2018 19:50
(...) vous disposez d'un réglage de sensibilité (sur le mien ça marche pas mal) et vous l'allégez, le clavier en tant que tel n'est pas modifié mais sa sensibilité s'en trouve élevée d'un cran et ça le rend moins indulgent. Et boum, quand vous croyez que ça va, vous revenez sur terre :-k ...
Et bien Presto, je retire ma réserve d'hier, tu as raison !
Ce qui me rassure est que j'ai dû forcer un peu le trait pour vérifier, donc tout n'est pas encore perdu :wink:
Par contre si ce toucher "ultra léger" permet de se rendre compte de ses défauts, il me semble préférable pour travailler de le régler plutôt dans l'autre sens pour éprouver une résistance comparable à celle d'un piano droit.
(Jusqu'alors j'ai toujours conservé le réglage "normal")

Avatar du membre
Presto
Messages : 3920
Enregistré le : sam. 19 juil., 2014 17:07
Mon piano : Roland FP80, Erard 130 cm et voisins...
Localisation : Liège

Re: [Apprentissage]Arabesque44

Message par Presto » mar. 12 juin, 2018 21:21

quazart a écrit :
mar. 12 juin, 2018 18:31
Et bien Presto,(…), tu as raison !
C'est fou ce que j'aime lire ça :lol:
En fait, c'est juste un pis-aller, un électronique ne sera jamais un clavier mais comme instrument de travail, c'est tout de même génial pour nous !
Le toucher "lourd", je ne l'utilise pas trop, il gomme beaucoup le son et j'ai surtout en ce moment besoin d'entendre mes défauts, je me rassure en me disant que les propriétés mécaniques du clavier ne sont pas modifiées…
Le timbre sort modifié de l'allègement il est vrai, il peut devenir astringent et fatigant, et je n'aime pas me fatiguer, alors sur mon piano "50" est le réglage d'usine, je le mets à 35, et 20 quand ça va très mal ou pour des morceaux techniques comme les études de Czerny, et pas tout le temps.
Il y a aussi une grande part d'appréciation subjective en fonction de ce que l'on entend dans nos perceptions de claviers réel. Je n'utilise pas ne veut pas dire que je n'utiliserai jamais le réglage "lourd", il faudra un jour que je tombe sur l'os qui me rendra cette option utile, peut-être l'ai-je déjà (faudrait que je tente l'op10-2 en mode "lourd") …
wait & see / hear :wink:
"Vivi felice" Domenico Scarlatti

Avatar du membre
Arabesque44
Messages : 3264
Enregistré le : lun. 07 oct., 2013 18:11
Mon piano : Bechstein 175 Yamaha 155P
Localisation : Nantes

Re: [Apprentissage]Arabesque44

Message par Arabesque44 » mar. 12 juin, 2018 21:53

Presto a écrit :
mar. 12 juin, 2018 21:21
Le toucher "lourd", je ne l'utilise pas trop, il gomme beaucoup le son
Le mien m'a été livré réglé sur 64/100 , donc plutôt vers le "heavy", je trouve en effet le son très assourdi.
Mais c'est avec ce réglage que j'ai constaté tout de même une certaine facilité, qui n'est donc pas le fait d'un clavier trop léger, mais au contraire d'un clavier peu sensible aux nuances, et qui doit de ce fait gommer les inégalités.
Je vais le laisser comme ça. De toutes façons, ça sera différent de mon Bechstein.
J'espère simplement que je n'aurai pas trop de mal à faire le chemin inverse!

Avatar du membre
quazart
Messages : 2599
Enregistré le : dim. 04 juin, 2017 0:06
Mon piano : Yamaha C1X, Kawai CA67
Localisation : Région parisienne et Côtes d'Armor

Re: [Apprentissage]Arabesque44

Message par quazart » mar. 12 juin, 2018 22:55

Ne t'inquiète pas pour le chemin inverse, je ne pense pas qu'on puisse prendre de mauvaises habitudes en si peu de temps.
J'espère que ce délai sera respecté et que tu cesseras de vérifier la loi de l'emmerdement maximum...

Je ne voudrais pas te porter la cerise, mais tu connais l'histoire du scientifique qui voulait vérifier cette loi ?
Il s'assoit à table avec une pile de biscottes et un pot de confiture.
Il tartine une biscotte et d'une chiquenaude l'envoie par terre. La biscotte tombe bien sûr côté confiture.
Il tartine une deuxième biscotte, et rebelote, elle tombe côté confiture.
Et ainsi de suite...
Arrivé à la sixième biscotte, il s'aperçoit qu'il est en train de saloper son tapis et va chercher une serviette pour le protéger.
Il tartine une septième biscotte, qui, bien sûr, tombe côté confiture. Et à côté de la serviette...

Répondre