excès de piano

Théorie, jeu, répertoire, enseignement, partitions

Modérateur : Modérateurs

louna
Messages : 3723
Enregistré le : lun. 14 févr., 2005 11:56

Message par louna » ven. 23 juin, 2006 9:11

J'ai aussi un bon souvenir du "1er maitre", Czerny, lorsque j'étais petite.
La mélodie était plaisante aussi.

Quant à Chopin....
J'ai toujours du mal à y trouver un interet.

J'attends avec impatience le jour où je pourrai jouer les études symphoniques de Schumann. :?

Avatar du membre
Gastiflex
Messages : 3812
Enregistré le : jeu. 28 avr., 2005 15:50
Mon piano : Seiller 116 Duovox
Localisation : L'Haÿ-les-Roses

Message par Gastiflex » ven. 23 juin, 2006 9:48

Il est question de la méthode de Chopin dans l'article que Dominique nous a scanné sur la technique de Liszt. Le truc que j'ai retenu (parce que ça m'arrange), c'est que Chopin dit qu'il ne faut pas chercher à rendre les doigts égaux en force, puisque naturellement ils n'ont pas la même puissance. Donc chaque doigt à une fonction précise et c'est normal que certains doigts sont plus faibles, le tout étant de choisir correctement ses doigtés.

Voilà, c'est reformulé avec mes mots à moi.
Lasciate ogni speranza, voi ch'entrate.

alain17
Messages : 457
Enregistré le : mar. 26 avr., 2005 15:00
Mon piano : Pleyel 118
Localisation : Charente Maritime

Re: excès de piano

Message par alain17 » ven. 23 juin, 2006 10:17

lullaby a écrit :
virtuosité = technique physique + technique instrumentale
Et sûrement une dimension psychologique...tu ne crois pas?

Bien sûr, il faut déjà un état d'esprit détendu pour réaliser convenablement la technique physique.

Autrement, on entre dans la psychologie de la motivation, et là on peut se réferer à Paul Diel, un expert en la matière.
Le style est comme le cristal. Sa pureté fait son éclat.
Victor Hugo

alain17
Messages : 457
Enregistré le : mar. 26 avr., 2005 15:00
Mon piano : Pleyel 118
Localisation : Charente Maritime

Message par alain17 » ven. 23 juin, 2006 11:06

Gastiflex a écrit : ... Le truc que j'ai retenu (parce que ça m'arrange), c'est que Chopin dit qu'il ne faut pas chercher à rendre les doigts égaux en force, puisque naturellement ils n'ont pas la même puissance. Donc chaque doigt à une fonction précise et c'est normal que certains doigts sont plus faibles, le tout étant de choisir correctement ses doigtés.
ça rejoint dans un autre domaine la psychologie de la motivation de Paul Diel :" accepter l'inchangeable
changer le changeable.."

c'est ce que Schumann a compris, mais trop tard.....ce qui lui a permis de se rattraper autrement quand même !
Le style est comme le cristal. Sa pureté fait son éclat.
Victor Hugo

Avatar du membre
Tristan
Messages : 430
Enregistré le : mar. 27 sept., 2005 1:50
Localisation : Paris

Message par Tristan » ven. 23 juin, 2006 13:32

Jean-Luc a écrit : je ne résiste pas à vous joindre 3 Etudes de Czerny qui, pour ma part, ne sont absolument pas déplaisantes pour l'oreille... Le pianiste est Fred Oldenburg.
j'aime beaucoup ! merci pour ces Mp3
"Je ne cherche qu'à exprimer l'âme et le coeur de l'Homme"

Chopin



Avatar du membre
lullaby
Messages : 91
Enregistré le : mar. 30 mai, 2006 21:31
Localisation : SUD-OUEST

Re: excès de piano

Message par lullaby » ven. 23 juin, 2006 13:38

Autrement, on entre dans la psychologie de la motivation, et là on peut se réferer à Paul Diel, un expert en la matière
Je suis allée visiter google à ce sujet,et ce que j'ai pu lire m'a beaucoup interessée. C'est une excellente référence: merci de nous en avoir fait profiter.

Syl
Messages : 709
Enregistré le : mer. 19 avr., 2006 18:33
Localisation : Environs de Toulouse

Message par Syl » ven. 23 juin, 2006 22:24

yannis a écrit : Je te rappelle, au cas où tu l'aurais oublié, que c'est après les 40-50 ans que l'on commence à perdre de ses capacités, et donc, par déduction logique, avant les 40 ans les capacités croissent au fil du temps.
Triste d'entendre cette vérité. J'avais oublié... Il me semblait progresser quand même :cry:

Jean-Luc
Messages : 3654
Enregistré le : mer. 21 juin, 2006 22:03
Mon piano : Kawaï GL 10 Anytime
Localisation : Paris

Message par Jean-Luc » sam. 24 juin, 2006 0:00

De rien, Tristan :) !

Pour les 40 ans au moins comme moi, il ne faut pas être découragé, même s'il y a un fond de vérité dans ce que dit Yannis. L'essentiel est de se faire plaisir, non?

De toutes façons, j'ai remarqué que les morceaux appris dans ma "jeunesse" (je ne me sens pas vieux pour autant, hein :wink: ) et que j'ai travaillé à fond, restent gravés dans ma mémoire et dans mes mains. Bien entendu, s'il s'agissait de les re-présenter en public, je serais obligé de revenir à la partition et de travailler, mais ca irait beaucoup plus vite pour ces morceaux appris il y a longtemps.

J'ai constaté ça l'autre jour, quand j'ai rejoué comme ça en enchaînant, la Fantaisie-Impromptu de Chopin que j'avais apprise à l'âge de 17 ans (et que j'avais jouée énormément) et le Souvenir d'Andalousie de Gottschalk que j'ai appris l'année dernière. La Fantaisie revenait pas trop mal (même s'il yavait des notes qui manquaient) mais le Gottschalk, il n'en est rien sorti de potable... :cry:

Bon, il y aussi le fait que les morecaux, il faut toujours y revenir plusieurs années après pour constater qu'il y a toujours des améliorations à faire, que rien n'est acquis, et que plus on les reprend, plus ca rentre dans la tête.

Avatar du membre
finaljrl
Messages : 814
Enregistré le : sam. 01 févr., 2003 18:58
Mon piano : Schiedmayer c-183 / Yamaha U1 silent
Localisation : Paris (92)

Message par finaljrl » sam. 24 juin, 2006 0:42

Pour répondre à Zarathoustra je ne pense que Chopin était plus cool que Liszt. Ce dernier avait pour élève de charmantes jeunes filles de bonnes familles plus ou moins douées dont ils voulaient gouter les charmes.

C'est un peu une caricature oui je sais mais bon sur ce que j'ai lu jusqu'à présent c'est un ça quand meme !! lol !!!

alain17
Messages : 457
Enregistré le : mar. 26 avr., 2005 15:00
Mon piano : Pleyel 118
Localisation : Charente Maritime

Message par alain17 » sam. 24 juin, 2006 9:21

Syl a écrit :
yannis a écrit : Je te rappelle, au cas où tu l'aurais oublié, que c'est après les 40-50 ans que l'on commence à perdre de ses capacités, et donc, par déduction logique, avant les 40 ans les capacités croissent au fil du temps.
Triste d'entendre cette vérité. J'avais oublié... Il me semblait progresser quand même :cry:


:wink: Ne soyez pas triste, Yannis a omis de précisez, de quelles capacités ?

:idea: Mais ce n'est plus vrai pour les capacités cérébrales, du moins d'après les neuro sciences et en dehors bien sûr de problèmes pathologiques.
Autrement et en règle générale, c'est plus dans la récupération que les différences s'accentuent.
Il faut savoir gérer et savoir vieillir jeune....et je pense que la pratique d'un instrument de musique comme le piano peut y contribuer.
Le style est comme le cristal. Sa pureté fait son éclat.
Victor Hugo

Avatar du membre
yannis
Messages : 1633
Enregistré le : mar. 07 juin, 2005 20:39
Localisation : Brest

Message par yannis » sam. 24 juin, 2006 9:33

alain17 a écrit :
Syl a écrit : Triste d'entendre cette vérité. J'avais oublié... Il me semblait progresser quand même :cry:
:wink: Ne soyez pas triste, Yannis a omis de précisez, de quelles capacités ?
Mon message était surtout destiné à prouver à louna à quel point son discours était absurde. Moi aussi je suis persuadé de progresser. Et je crois fermement qu'un jour je jouerai la Wanderer.
Es gab eine Zeit, wo ich nur ungern über Schubert sprechen, nur Nächtens den Bäumen und Sternen von ihm vorerzählen mögen. [R. Schumann, 1838]

Syl
Messages : 709
Enregistré le : mer. 19 avr., 2006 18:33
Localisation : Environs de Toulouse

Message par Syl » dim. 25 juin, 2006 19:13

appassionata a écrit :J'y manquerai pas.
En ce moment c'est prise de choux avec le presto agitato du clair de lune.
Après, je tente.
Puisque que tu y transpires dessus et que moi je vais essayer de voir ce que cela peut donner, peux-tu me dire quelle est la partie la plus difficile pour toi, pour que je commence par travailler celle-là...
Je n'ai pas encore analysé la partition pour me faire une idée

appassionata
Messages : 630
Enregistré le : lun. 29 nov., 2004 20:31

Message par appassionata » dim. 25 juin, 2006 19:42

En fait, il est vraiment beaucoup moins difficile qu'il n'est impressionant.
Ca tombe vraiment bien sous les doigts. Y a pas vraiment de difficultées particulières si ce n'est le tempo général que l'on doit réussir a maintenir du début à la fin.
Le plus dur a mon sens est peut être les quelques mesures vers le millieu où la mélodie passe à la main gauche et ou la main droite accompagne. Comme on joue les 9/10ème du morceau avec une main gauche qui accompagne, ca surprend un peu et ca a tendance a casser le rythme général. Mais ce genre de difficultée est classique dans les sonates de beethove.

Répondre