Réussir à s’adapter au piano du professeur

Hors-sujet, questions sur l'utilisation du forum...
Edel
Messages : 35
Enregistré le : lun. 02 mai, 2022 21:01

Réussir à s’adapter au piano du professeur

Message par Edel »

Salut à tou(te)s,

J’ai cru comprendre à mes lectures vagabondes sur le forum que parmi vous se cachaient des professeurs de piano.

Je rencontre une difficulté à laquelle je ne sais pas trop quoi faire. J’ai commencé les cours l’année dernière, je jouais alors à la maison sur un petit synthétiseur amené gracieusement par le Père Noël il y a fort longtemps. Cette première année était particulière : des soucis personnels, peu de temps libre, beaucoup de cours annulés à cause du Covid… Bref pour moi c’était une entame qui m’a permis de découvrir le piano et de confirmer que j’ai bien fait de tenter l’aventure, pas de regret.

Cet été j’ai investi dans un beau piano droit acoustique avec une belle sonorité (à mon goût tout du moins). La motivation est là et je me mets plus sérieusement à la discipline. Je ne sais pas encore lire les notes, un peu la clé de sol mais ça s’arrête là donc je joue beaucoup a l’oreille et c’est un problème. A la maison je vais savoir jouer un morceau par cœur mais une fois chez mon professeur je bloque dès qu’une note ne sonne pas comme à la maison - donc souvent - pensant me tromper alors que non.

Vous allez me dire « tu as qu’à apprendre à lire une partition », oui j’essaye mais ça ne vient pas aussi vite que je le souhaiterais et au final est ce que ça va régler le problème je ne suis pas sûre…

Justement, est ce que c’est déjà arrivé à l’un d’entre vous ? Professeur comme élève d’ailleurs…
Est ce que l’apprentissage du solfège a réglé le problème ?
Avatar du membre
H.Selmer
Messages : 676
Enregistré le : dim. 16 janv., 2011 20:32
Mon piano : Blüthner B, 2&4, C. Bechstein A124 vario
Localisation : Au pied du Château-Gaillard (Eure)

Re: Réussir à s’adapter au piano du professeur

Message par H.Selmer »

Le solfège est la base pour toute pratique instrumentale. La technique vient après.

Le "par cœur" ne sert pas à grand chose si le solfège n'est pas maîtrisé.

Pour les cours, mon prof vient à domicile. J'avais un Yamaha P121 Silent (production anglaise) pour travailler que j'ai remplacé par un Bechstein A124 Vario. Lorsque je maîtrise un minimum une œuvre, je la joue sur mon Blüthner droit avant de passer sur mon piano à queue. Ce qui entraîne des différences en terme d'interprétation en raison des touchers différents et bien sûr en terme de musicalité de l'œuvre.

Enfin, se mettre la pression n'est pas forcément productif car on risque d'abandonner par dégout de l'instrument.
On dit que la musique est le discours des anges.
Voler, c'est voir le monde avec les yeux de Dieu !
Edel
Messages : 35
Enregistré le : lun. 02 mai, 2022 21:01

Re: Réussir à s’adapter au piano du professeur

Message par Edel »

En fait je ne parle pas de musicalité ou d'interprétation, ni même de technicité, j'en suis pas du tout là.

Je ne sais pas lire les notes simplement parce que je n'ai jamais fait de piano auparavant (à part quelques après midi à l'adolescence sur mon synthé) et que l'année dernière fut particulière (je n'ai pas eu beaucoup de cours et j'ai eu peu de temps libre). La fin de première année est arrivée à une vitesse folle sans que j'ai eu pris le temps ni même essayé d'acquérir de connaissances en solfège.

Le par cœur s'est initié par défaut en attendant et c'est dans ce cadre que je me rends compte que je peux jouer un morceau sur mon piano en sachant quand je fais une erreur car j'ai en mémoire la suite sonore des notes (sur la base de la sonorité de mon piano) mais qu'une fois chez mon professeur, comme le sien ne sonne pas de la même façon je n'ai plus de référence et donc plus de repère. Je joue un morceau et pense me tromper ici ou là parce que ça sonne pas du tout pareil alors que j'ai bon, et inversement.
freddo
Messages : 130
Enregistré le : mer. 16 févr., 2022 20:05

Re: Réussir à s’adapter au piano du professeur

Message par freddo »

H.Selmer a écrit : dim. 16 oct., 2022 23:02 Le "par cœur" ne sert pas à grand chose ....
... A se faire plaisir, non ? (à moins, en plus, de vouloir en faire son métier)
Edel a écrit : dim. 16 oct., 2022 23:50 ... une fois chez mon professeur, comme le sien ne sonne pas de la même façon ... Je pense me tromper

Si les 2 pianos sont accordés de la même manière (au LA 440), ils doivent sonner de la même manière, mis à part le timbre propre à chaque piano.
Le fait de se tromper, ou d'avoir l'impression de se tromper, ne serait-il pas dû à autre chose, comme par exemple "la pression" devant le prof ?

Mais, comment "travaillez"-vous avec le prof si vous ne savez pas lire une partition ?

PS : on peut s'entraîner à lire les notes avec des exercices en ligne ou des logiciels (ex: Jalmus).
Modifié en dernier par freddo le lun. 17 oct., 2022 21:06, modifié 1 fois.
Avatar du membre
floyer
Modérateur
Messages : 3395
Enregistré le : mar. 29 oct., 2013 23:08
Mon piano : Yamaha N1X
Localisation : Montigny-le-Bretonneux (région parisienne)
Contact :

Re: Réussir à s’adapter au piano du professeur

Message par floyer »

Peut-être que c'est le timbre qui change la perception. De plus, comme souligné, il peut y avoir la pression de l'écoute du professeur qui rend plus difficile de s'appuyer sur la mémorisation.

Je sais que quand je joue en public, il me faut m'appuyer d'avantage sur la partition, ce qui me pose un problème lorsque je commence chez moi à m'en passer.
Edel
Messages : 35
Enregistré le : lun. 02 mai, 2022 21:01

Re: Réussir à s’adapter au piano du professeur

Message par Edel »

freddo a écrit : lun. 17 oct., 2022 0:25
H.Selmer a écrit : dim. 16 oct., 2022 23:02 Le "par cœur" ne sert pas à grand chose ....
... A se faire plaisir, non ? [...]
Je plussoie... c'est toujours agréable de passer devant le piano, de s’asseoir et jouer un morceau sur un coup de tête en toute liberté.

freddo a écrit : lun. 17 oct., 2022 0:25Si les 2 pianos sont accordés de la même manière (au LA 440), ils doivent sonner de la même manière, mis à part le timbre propre à chaque piano. Le fait de se tromper, ou d'avoir l'impression de se tromper, ne serait-il pas dû à autre chose, comme par exemple "la pression" devant le prof ?
Il doit faire accorder le sien bientôt, quant au mien je l'ai depuis cet été et le premier accord à la maison n'a pas encore eu lieu. Avec ce recul là je comprends mieux pourquoi je ne m'y retrouve pas...

Effectivement je ne suis pas encore très à l'aise devant mon professeur mais je n'ai pas l'impression que ça vienne de là.

freddo a écrit : lun. 17 oct., 2022 0:25Mais, comment "travaillez"-vous avec le prof si vous ne savez pas lire une partition ?
Je triche... :mrgreen: En général j'arrive à jouer une suite des notes pas par lecture ("do","ré","mi"...) mais par rapport à leur disposition les unes par rapport aux autres sur les lignes donc ça marche tant que les partitions restent simples. Puis j'ai commencé à reécrire les partitions sur un logiciel qui me permet de visualiser les touches du piano correspondantes aux notes, et en parallèle j'écoute le morceau pour l'avoir en tête.

Clairement pour moi ma première année de piano commence maintenant, avec un vrai piano, de vrais objectifs (dont l'apprentissage du solfège), des cours réguliers et du temps (pas autant que je le souhaiterais mais assez pour pouvoir m'entrainer plusieurs heures par semaine).

freddo a écrit : lun. 17 oct., 2022 0:25PS : on peut s'entraîner à lire les notes avec des exercices en ligne ou des logiciels.
Les exercices de ligne ne marche pas avec moi, je me souviens assez rapidement de la suite donc je la récite par cœur et je ne suis pas capable de me rendre compte si je me trompe. J'ai téléchargé une application, ça me convient mieux et ça commence à venir.

floyer a écrit : lun. 17 oct., 2022 20:42 Peut-être que c'est le timbre qui change la perception. De plus, comme souligné, il peut y avoir la pression de l'écoute du professeur qui rend plus difficile de s'appuyer sur la mémorisation.

Je sais que quand je joue en public, il me faut m'appuyer d'avantage sur la partition, ce qui me pose un problème lorsque je commence chez moi à m'en passer.
J'ai cette difficulté, ce blocage quand je joue devant lui mais comme dit plus haut c'est autre chose. C'est vraiment le fait, en plus de ça, de bloquer et de ne pas savoir si j'ai bon par comparaison sonore (involontaire, je ne cherche pas à le faire, ça se fait tout seul).
Avatar du membre
quazart
Messages : 5174
Enregistré le : dim. 04 juin, 2017 0:06
Mon piano : Yamaha C1X
Localisation : ND du Guildo (22)

Re: Réussir à s’adapter au piano du professeur

Message par quazart »

freddo a écrit : lun. 17 oct., 2022 0:25
H.Selmer a écrit : dim. 16 oct., 2022 23:02 Le "par cœur" ne sert pas à grand chose ....
... A se faire plaisir, non ? (à moins, en plus, de vouloir en faire son métier)
Tu as oublié de citer la fin de la phrase : "si le solfège n'est pas maitrisé". C'est tout de même important comme condition, non ?
Edel
Messages : 35
Enregistré le : lun. 02 mai, 2022 21:01

Re: Réussir à s’adapter au piano du professeur

Message par Edel »

Tout dépend des attentes et objectifs de chacun et de quel « par cœur » on parle. Tout le monde fini par retenir un morceau par cœur même après avoir déchiffré une partition. Je le fais après avoir écouté le morceau en boucle et regardé sur quelles touches appuyer via un logiciel. Mais bien entendu ça a (très) rapidement ses limites, ça n’a rien de technique, rien de « pianistique » et si l’objectif est d’apprendre à jouer « pour de vrai » effectivement le « ça sert à rien si le solfège n’est pas maîtrisé » prend tout son sens. : -)
piano bien tempéré
Messages : 5234
Enregistré le : mar. 06 févr., 2007 22:52

Re: Réussir à s’adapter au piano du professeur

Message par piano bien tempéré »

L'idéal , par cœur ou pas par cœur , c’est d’entendre le morceau dans sa tête avant .... la partition sert alors de garde fou ...
juju60270
Messages : 590
Enregistré le : jeu. 10 déc., 2020 15:04
Mon piano : rameau

Re: Réussir à s’adapter au piano du professeur

Message par juju60270 »

Si les deux pianos sont accordés sur la mm base, pas de différence de note, mais de timbre... Les basses sonnent bcp plus cher mon prof que chez moi par exemple, je dois m'adapter, mais ça ne sonne pas "faux".

Ensuite pour le solfège, oui, c'est une base indispensable si on veut savoir lire une partition... Si on veut mimer, alors on choisit yt par exemple et on imite ... Je n'en vois pas trop l'intérêt quand on fait l'investissement que tu as fait (acoustique et prof)... Cela peut prendre du temps, ce n'est pas facile, mais si tu souhaites apprendre plus facilement les morceaux, c'est passage obligé...
Ne te décourages pas, prend des partitions simples, lis les notes a voix haute, fais de mm avec des lignes de rythmes... Un peu chaque jour... Et ça viendra au fur et à mesure...
Edel
Messages : 35
Enregistré le : lun. 02 mai, 2022 21:01

Re: Réussir à s’adapter au piano du professeur

Message par Edel »

Mon questionnement s'articule pas tellement sur l'utilité du solfège, il est indéniable et je veux vraiment apprendre (c'est notamment pour ça que j'ai choisi de prendre des cours auprès d'un prof, ça rejoint ce que tu dis et merci pour l'encouragement). J'ai plutôt l’appréhension de ne pas réussir à m'adapter et/ou à me faire à la différence de "son" (je n'ai pas assez de connaissances pour employer le bon terme) même quand je serais lire une partition (je suis très têtue et je finirais par y arriver).
juju60270
Messages : 590
Enregistré le : jeu. 10 déc., 2020 15:04
Mon piano : rameau

Re: Réussir à s’adapter au piano du professeur

Message par juju60270 »

Cette capacité d'adaptation viendra avec le temps, l'expérience je pense. .

C'est bien d'être têtu et résilient pour le piano, parce que son apprentissage n'est pas facile, mm si c'est un plaisir, parfois on en bave hein!

Essayes de jouer sur d'autres pianos, dans d'autres conditions qd tu en as l'occasion... Au début j'avais du mal, je me laissais perturber par le changement de piano, j'te raconte mm pas les deux pianos horriblement désaccords de l'école de musique qd c'était en travaux chez mon prof... Mais pas le choix, alors on fait avec!
Demandes à ton prof si tu peux faire qq minutes dessus au début du cours pour t'habituer?
Ici mon prof est maintenant plus dur (pour pas dire chiant 😂), pas le droit de l'arrêter et reprendre quand je commence à jouer, j'ai une mesure pour me rendre compte du rendu et y adapter mon jeu... 🙄🙄🙄 Mais c vrai que j'avais pris cette mauvaise habitude de me stopper et râler 😂
Danaus
Messages : 78
Enregistré le : jeu. 23 déc., 2021 10:04

Re: Réussir à s’adapter au piano du professeur

Message par Danaus »

Il m’arrive d'avoir le même problème du fait de la différence d'instrument, d'accord ou de la présence du professeur.

Cependant j'ai réalisé que quelles que soient les fautes que je faisais, mon prof détectait sans problème les déficiences effectives dans mon jeu.
Si je m’excusais d'avoir fait une fausse note il disait ça n'a pas d'importance, continuez....

Donc ne vous caillez pas le lait pour les erreurs...
nordavind
Messages : 15
Enregistré le : sam. 08 oct., 2022 15:26
Mon piano : Kawai CA79 & bientôt Blüthner modele 11?
Localisation : Nice

Re: Réussir à s’adapter au piano du professeur

Message par nordavind »

C'est drôle car j'ai récemment dû apprendre des morceaux à quelqu'un qui ne lit pas le solfège, et j'étais fascinée par les efforts qu'elle déployait pour contourner le problème : écrire le nom de chaque note, filmer le clavier et repasser la vidéo en boucle, voire trouver les notes à l'oreille...(ce qui est pour le coup un très bon exercice).

Je voudrais donc juste dire une chose qu'on n'entend pas assez souvent : le solfège est plus simple qu'on se l'imagine ! Je ne parle pas d'harmonie ou de théorie complexe, mais juste des bases nécessaires à la lecture de n'importe quelle partition de piano. Donc poursuivez votre objectif, les quelques heures consacrées à apprendre les bases vous feront gagner un temps précieux par la suite !
Avatar du membre
blyssou
Messages : 455
Enregistré le : ven. 09 juil., 2021 2:36
Mon piano : En attente!
Localisation : Zurich / Palo Alto

Re: Réussir à s’adapter au piano du professeur

Message par blyssou »

Bonjour et bienvenue.
Au risque de passer pour le bad cop:
pour moi vouloir jouer sans savoir lire, c'est comme conduire "au bruit" tout en étant aveugle : très casse gueule et interdit.

Je le répète toujours : la meilleure façon d'aller vite, c'est de travailler lentement. Je ne crois pas que passer d'un piano a un autre puisse a ce point paralyser un pianiste, a moins que ce pianiste manque de bases.
A ce jour il y a potentiellement deux sources de problèmes :
SOit votre professeur vous laisse croire qu'on peut progresser pianistiquement sans lire correctement, auquel cas il faut changer de prof.
Soit vous résistez aux conseils de votre professeur auquel cas il va vous falloir accepter de passer par la case " lecture" sans quoi vous ne progresserez pas.

En espérant qu vous soyez dans le cas de figure 2 : reste a savoir comment vous aidez au mieux pour apprendre les notes.
Tout d'abord vous avez parlé de "triche" car vous lisez plus l'écart entre les notes que la note elle même. Ce n'est pas de la triche. En fait c'est une façon assez puissante de lire car le cerveau le traduit en interval pour les doigts. Ce n'est pas le plus évident, mais surement le plus puissant. Vous commencez un peu par la fin mais cela n'est pas grave, cela vous sera toujours utile et a la différence d'une lecture bête et méchante, cette façon de faire lie de façon indissociable la lecture et la main.
Mais cela ne suffit pas et reste donc l'étape de la lecture "bête".

De la même facon que l'on apprend l'alphabet et a écrire lettre par lettre, au piano il faut apprendre les notes notes par notes. Pour cela on grade les morceaux que l'on travaille en commencant avec peu de notes, puis l'on monte. Mon premier morceau il y a 25 ans : do do re, do do si, do do re, do si do. (noire noire blanche, noire noire blanche etc etc, le si seulement avec la main gauche). Je m'en souviens encore... Et il est important de faire cette montée en puissance avec l'instrument pas juste en lecture seule, car cela ira beaucoup plus vite.

Mon conseil, donc, serait de vous trouver une méthode pour enfant, même si c'est un peu frustrant, et de la bouffer en 4-5 mois jusqu'a couvrir 2-3 octaves de lectures, clé de sol et de fa. Cela devrait être l'objectif n1 et vous demandera 15-20 min par jour TOUS LES JOURS. Oui, le piano demande de gérer son temps.

Bien sur c'est frustrant. Bien sur on imagine mal partager cette musique avec ses amis etc car c'est tout de même assez pauvre. Mais apprendre le piano, c'est comme construire une grosse maison. Il faut des fondations solides, qu'on ne verra pas par la suite...

Mon sentiment, et désolé s'il est dur à entendre, c'est que vous vous cherchez une explication sur la différence de son plutot que de voir le problème de base. En réalité, si vous êtes débutante, il est assez peu probable que vous ayez une oreille à ce point développée que la sensation sonore prime sur vos doigts ou votre lecture. Simplement parce que la vision et la main dans la vie de tous les jours, sont un couple de sens beaucoup plus compatibles et liés que le toucher et l'ouïe ne le sont ensemble.
Vincent Capucin
Messages : 10
Enregistré le : jeu. 20 oct., 2022 21:15
Mon piano : Yamaha C6

Re: Réussir à s’adapter au piano du professeur

Message par Vincent Capucin »

Bonjour Edel,
Je suis globalement d'accord avec les avis ci-dessous, pourtant il me semble qu'aucun n'a évoqué la mémoire "digitale" qui peut être un complément utile à ta problématique.
En effet, il est nécessaire au pianiste de s'adapter souvent à des pianos différents (plus ou moins bien accordés :lol: ), et dans ce cadre il est utile de construire des repères physiques/digitaux qui complètent efficacement l'oreille ainsi que la lecture et l'intellectualisation/mémorisation de la musique.
En résumé, tes sensations auditives devront s'adapter continuellement (et parfois avec bonheur si tu joues un jour sur un merveilleux piano !), mais tu dois construire/stabiliser tes sensations internes organiques/digitales/d'articulation/de préhension tout autant que la lecture :D .
Bonne route musicale !
Serge
Messages : 1750
Enregistré le : ven. 07 mars, 2008 18:50

Re: Réussir à s’adapter au piano du professeur

Message par Serge »

Bonjour, il n'est pas rare qu'une personne motivée se mette une pression excessive pour obtenir un résultat. Pratique régulière et bienveillante (pas d'acharnement), patience..... Vos "symptômes" sont très fréquents, passer d'un piano à un autre facilement demande de l'expérience, quant à la lecture de base, même si en définitive ce n'est pas grand chose, pour certains les débuts semblent ingrats et rébarbatifs (c'est aussi agréable que de lire un texte en épelant les lettres), un peu comme le footing, un cap à passer...
nordavind
Messages : 15
Enregistré le : sam. 08 oct., 2022 15:26
Mon piano : Kawai CA79 & bientôt Blüthner modele 11?
Localisation : Nice

Re: Réussir à s’adapter au piano du professeur

Message par nordavind »

Je suis d'accord avec Serge, et il me semble que la difficulté que semble rencontrer les adultes face au solfège vient du fait qu'ils s'attaquent plus vite que les jeunes enfants à des partitions plus complexes, donc plus difficiles à déchiffrer.

Dans ce cas peut-être être faudrait-il de façon transitoire revenir à des morceaux basiques type Méthode Rose (éventuellement en plus de morceaux plus complexes appris "au bruit" comme dirait Blyssou :mrgreen: ) juste pour se faire la main sur le déchiffrage.

Quant aux problèmes d'adaptation au son / timbre du piano du professeur je pense qu'avec le temps votre oreille va s'y faire sans problème (sauf si ce dernier est très désaccordé, dans ce cas il ne faut pas hésiter à lui dire !)
Avatar du membre
Jacques Béziat
Messages : 4232
Enregistré le : mer. 27 janv., 2016 6:23
Mon piano : CLP-675 + orgue Hoffrichter/Hauptwertk

Re: Réussir à s’adapter au piano du professeur

Message par Jacques Béziat »

Je suis en phase, entre autres, avec les propos de blyssou, presque rien à ajouter 8) .
Avec les adultes, le souci, en général, est ambivalent :
1) l'adulte veut obtenir un résultat rapide, parce qu'il a connaissance des morceaux qu'il vise, et la frustration peut vite survenir ;
2) le professeur est contraint d'avancer avec persuasion et patience pour ne pas décourager l'adulte et le ménager dans son apprentissage, bien plus qu'avec un enfant qui ne se pose pas de questions et suit simplement le prof. L'adulte aura plus de mal à commencer par la B.B BA, quelle que soit la méthode, Méthode Rose ou autre, surtout qu'il aura déjà souvent tâté du piano à sa façon en tentant d'avancer en autodidacte.

L'enfant y voit davantage quelque chose de ludique, tandis que l'adulte attend des résultats quelques fois magiques, et s'attend à une méthode à « trucs et astuces » genre le Piano pour les Nuls...

Je généralise, mais le facteur temps est important dans l'apprentissage d'un instrument chez l'adulte, aussi bien pour le temps disponible chez la personne travaillant et en charge de responsabilités familiales, que dans le vieillissement et le durcissement des articulations et des ligaments et tendons. S'ajoutent les capacités de mémoire et d'automatisme, pas toujours au rendez-vous chez les adultes âgés (après 60 ans).
De plus, l'apprentissage du solfège est très souvent négligé, chez tout le monde, mais on le remarque davantage chez les adultes, ces derniers étant moins nombreux que les enfants qui débutent (et ne poursuivent pas au bout d'un an ou deux...).

Heureusement, une catégorie d'adultes est consciente de ses limites, et voit dans les cours soit une reprise bénéfique sur de bonnes bases de cours abandonnés pendant x années, soit un apprentissage juste ludique, avec des limites inévitables, auquel cas les cours ont un sens bien compris.

Concernant le changement de piano, cela ne doit pas, en principe, poser de problème à l'élève, enfant ou adulte.
Et bien souvent, c'est l'occasion de révéler des faiblesses de l'élève, quand ce dernier dispose d'un numérique sur le quel il ne cherche pas à articuler, le volume étant réglable, et qu'il découvre un vrai piano, droit ou queue.
Les élèves ayant un numérique jouent très souvent avec un volume sonore trop bas, et n'entendent pas les défauts d'articulation et de pédale, ne cherchent pas à créer les nuances, le numérique lissant tout.
Ma chaîne Youtube : ICI
Edel
Messages : 35
Enregistré le : lun. 02 mai, 2022 21:01

Re: Réussir à s’adapter au piano du professeur

Message par Edel »

blyssou a écrit : ven. 28 oct., 2022 7:28 Bonjour et bienvenue.
Au risque de passer pour le bad cop:
pour moi vouloir jouer sans savoir lire, c'est comme conduire "au bruit" tout en étant aveugle : très casse gueule et interdit.

Je le répète toujours : la meilleure façon d'aller vite, c'est de travailler lentement. Je ne crois pas que passer d'un piano a un autre puisse a ce point paralyser un pianiste, a moins que ce pianiste manque de bases.
A ce jour il y a potentiellement deux sources de problèmes :
SOit votre professeur vous laisse croire qu'on peut progresser pianistiquement sans lire correctement, auquel cas il faut changer de prof.
Soit vous résistez aux conseils de votre professeur auquel cas il va vous falloir accepter de passer par la case " lecture" sans quoi vous ne progresserez pas.

Le forme du message me dérange pas c'est le procès d'intention qui s'y cache (et dans les messages qui suivent) qui me gène. Je me re-re-re-répète : je veux apprendre le solfège ! C'est la première raison pour laquelle j'ai décidé de suivre des cours auprès d'un professeur (qui est très bien) et c'est pour moi une base essentielle pour l'apprentissage du piano.

Je plussoie votre adage "la meilleure façon d'aller vite, c'est de travailler lentement" :D

Pas l'interdiction de jouer sans savoir lire mais c'est un débat dans lequel je n'ai pas envie de m'initier car je m'en fou un peu, d'ailleurs je ne sais même pas si ça peut être l'objet d'un débat, après tout chacun est libre d'aborder sa pratique comme il le souhaite et en fonction de ses envies et objectifs. Mais c'est sûr que si une personne veut devenir concertiste sans savoir lire de partition, ça parait plus que bancal.

Je venais chercher des conseils/réponses/réconfort pour une problématique :
- j'ai des difficultés à m'adapter au piano de mon professeur, certains disent que ça arrive aux débutants (ça me rassure), qu'avec l'apprentissage du solfège ça devrait s'arranger (tant mieux, encore plus hâte d'avancer dans mon apprentissage) et/ou que ça vient peut être du fait que son piano soit très désaccordé (j'aurai la réponse à mon prochain cours car il sera accordé).

blyssou a écrit : ven. 28 oct., 2022 7:28En réalité, si vous êtes débutante, il est assez peu probable que vous ayez une oreille à ce point développée que la sensation sonore prime sur vos doigts ou votre lecture. Simplement parce que la vision et la main dans la vie de tous les jours, sont un couple de sens beaucoup plus compatibles et liés que le toucher et l'ouïe ne le sont ensemble.
Je n'ai jamais dit le contraire et c'est la raison pour laquelle je ne comprends pas pourquoi la différence entre mon piano et celui de mon professeur me pose tant problème. Du coup je ne comprends pas trop votre réponse un peu sèche.
Répondre