Philippe Glass

Hors-sujet, questions sur l'utilisation du forum...
Danaus
Messages : 53
Enregistré le : jeu. 23 déc., 2021 10:04

Re: Philippe Glass

Message par Danaus »

Sylma a écrit : mar. 29 mars, 2022 20:24 Justement il y a eu un 'Chemin de la Philosophie' sur France Culture ce matin consacré à P. Glass, l'invitée était Vanessa Wagner...
Merci pour cette information Sylma. J'aime beaucoup ce que dit Vanessa Wagner :

"Il y a quelque chose de très visuel dans la musique de Glass. C'est un voyage qui a ce rapport au temps que je trouve très beau, très étiré, à la fois immobile et frémissant. C'est quelque chose de très étonnant et c'est une musique que j'écoute énormément quand je voyage, c'est juste magique..."

Le lien vers l'émission https://www.franceculture.fr/emissions/ ... -mars-2022
Danaus
Messages : 53
Enregistré le : jeu. 23 déc., 2021 10:04

Re: Philippe Glass

Message par Danaus »

Il y a aussi une série de podcast sur France Musique "une histoire de la musique contemporaine" qui est intéressante. L'épisode 5 est consacré à Philip Glass et Steve Reich :

https://www.radiofrance.fr/francemusiqu ... oraine?p=2
Spianissimo
Messages : 4253
Enregistré le : mar. 09 juin, 2015 18:28
Mon piano : YAMAHA C1
Contact :

Re: Philippe Glass

Message par Spianissimo »

La vraie question, c'est : est-ce qu'on parle de Philippe Glass, de Philippe Glasse, de Philippe Glace, ou de Philip Glass ?
Ok, je sors.... :arrow: :mrgreen:

Bon, alors, tordre le cou à quelques idées reçues :
1) c'est une musique simple : alors, si c'est une musique simple, je défie tous les PMistes à me présenter une belle version du deuxième mouvement de la Trilogy Sonata (Satyagraha, conclusion, Act 3)
2) C'est une musique répétitive : certes, elle l'est le plus souvent, mais sa BO de The Hours par ex. est un pur chef d'oeuvre, qui est loin d'être répétitif à mon avis, et je l'ai jouée en intégrale, je crois que je peux en parler. Il y a beaucoup d'inventions mélodiques dans cette "simple" musique de film, cadre qu'elle dépasse largement selon moi....
3) Glass n'apporte aucune nouveauté sur le plan musical. Pas d'accord, par exemple dans Opening, dans cette musique datant de 1981, il utilise des techniques éprouvées , comme le 3 pour 2 md/mg, mais en distillant quelques blanches à la main gauche, il obtient ainsi un effet sonore tout à fait inédit.

Bon, je m'arrête là car peu de temps....je comprends qu'on puisse dire qu'il ne se foule pas parfois, mais sa musique comporte souvent quelque chose d'unique, et véhicule selon moi deux éléments essentiels : beauté et émotion. D'ailleurs, à l'inverse, Steve Reich qui est plus côté comme un classique contemporain, m'emmerde profondément...
C'est sympa de parler mais jouons maintenant...
http://www.youtube.com/user/andante5133
Tatafanfan
Messages : 1505
Enregistré le : mer. 05 avr., 2017 8:51
Mon piano : 2 numériques, un piano russe pui RIPPEN
Localisation : Boul'Bill' (Ile de France Ouest)

Re: Philippe Glass

Message par Tatafanfan »

Spianissimo a écrit : mer. 30 mars, 2022 15:33 La vraie question, c'est : est-ce qu'on parle de Philippe Glass, de Philippe Glasse, de Philippe Glace, ou de Philip Glass ?
Ok, je sors.... :arrow: :mrgreen:

Bon, alors, tordre le cou à quelques idées reçues :
1) c'est une musique simple : alors, si c'est une musique simple, je défie tous les PMistes à me présenter une belle version du deuxième mouvement de la Trilogy Sonata (Satyagraha, conclusion, Act 3)
2) C'est une musique répétitive : certes, elle l'est le plus souvent, mais sa BO de The Hours par ex. est un pur chef d'oeuvre, qui est loin d'être répétitif à mon avis, et je l'ai jouée en intégrale, je crois que je peux en parler. Il y a beaucoup d'inventions mélodiques dans cette "simple" musique de film, cadre qu'elle dépasse largement selon moi....
3) Glass n'apporte aucune nouveauté sur le plan musical. Pas d'accord, par exemple dans Opening, dans cette musique datant de 1981, il utilise des techniques éprouvées , comme le 3 pour 2 md/mg, mais en distillant quelques blanches à la main gauche, il obtient ainsi un effet sonore tout à fait inédit.

Bon, je m'arrête là car peu de temps....je comprends qu'on puisse dire qu'il ne se foule pas parfois, mais sa musique comporte souvent quelque chose d'unique, et véhicule selon moi deux éléments essentiels : beauté et émotion. D'ailleurs, à l'inverse, Steve Reich qui est plus côté comme un classique contemporain, m'emmerde profondément...
Spiani, c’est d’ailleurs par un lien avec la BO de The hours que j’avais lancé le sujet! Même longueur d’ondes !!!!!
=D> =D> =D>
J'ai appris que la voie du progrès n'était ni rapide ni facile.
Marie Curie
Pierre Sanpere
Messages : 29
Enregistré le : jeu. 04 févr., 2021 22:02
Mon piano : Kawaï
Localisation : Haute-Vienne et Loiret
Contact :

Re: Philippe Glass

Message par Pierre Sanpere »

Des compositeurs minimalistes, ce n'est pas mon préféré et il n'y a que quelques pièces que j'aime jouer de lui, comme Opening et Métamorphosis II.
Cela dit, j'y trouve un fort potentiel d'expression dans une dimension spirituelle.
Dans Opening, les 3 parties me font l'effet d'un cheminement de vie : première partie une problématique annoncée, un destin a assumer. Deuxième partie, l'apprentissage ou comment négocier au mieux ce qui nous arrive. Troisième partie, l'éclosion, l'élévation spirituelle, la croissance.
Le morceau peut être joué 2 fois, ce qui me fait penser aux spirales évolutives de l'être : on repasse peut-être par les même endroits mais à un degrés plus haut au fil de notre évolution.
Dans metamorphosis II, dont la forme est ABA, la partie centrale vient métamorphoser le thème principal aussi je le joue d'une manière différente la deuxième fois, plus légèrement, avec plus de douceur aussi, plus apaisé.
La partie du milieu vient aérer, réveiller spirituellement parlant un thème initial certes prometteur mais encore comme un papillon dans sa chrysalide.
Voilà pour mes interprétations qui ne dépendent que de moi dans le fond... Mais qui me parlent bien.
Sinon, je connais peu la vie de Glass et ce qu'il a voulu transmettre dans ses oeuvres, il faudrait que je m'y penche plus.
drecker
Messages : 6
Enregistré le : dim. 09 août, 2015 9:31

Re: Philippe Glass

Message par drecker »

Je trouve agréable à écouter mais un peu lassant à la longue.
Je pense que c'est une musique sympa, plutôt pour des films ou des courts spectacles en club, mais un peu monocorde et qui ne s'apprécie pas de la même façon qu'une traditionnelle musique de l'époque romantique ou moderne du XIX, début XXeme dont personnellement je raffole.
Tatafanfan
Messages : 1505
Enregistré le : mer. 05 avr., 2017 8:51
Mon piano : 2 numériques, un piano russe pui RIPPEN
Localisation : Boul'Bill' (Ile de France Ouest)

Re: Philippe Glass

Message par Tatafanfan »

drecker a écrit : ven. 05 août, 2022 16:34 Je trouve agréable à écouter mais un peu lassant à la longue.
Je pense que c'est une musique sympa, plutôt pour des films ou des courts spectacles en club, mais un peu monocorde et qui ne s'apprécie pas de la même façon qu'une traditionnelle musique de l'époque romantique ou moderne du XIX, début XXeme dont personnellement je raffole.
Il a composé beaucoup de musiques de films, dont Spianissimo plus haut louait à juste titre "The hours" mais auissi l'enfance du Dalai Lama (Kundun), Candyman, Satyagraha.... etc.
J'ai appris que la voie du progrès n'était ni rapide ni facile.
Marie Curie
Azur
Messages : 6
Enregistré le : mer. 08 sept., 2021 9:04
Mon piano : Droit Bechstein Quart de queue Yamaha C2

Re: Philippe Glass

Message par Azur »

Je me range plutôt dans le camp des « critiques » : la musique de Philipp Glass est agréable, elle accompagne très plaisamment diverses activités, mais elle a deux limites fortes à mon avis :
- elle n’est pas créative -au sens où elle renouvellerait la composition musicale (comme Bach, Beethoven, Schumann, Debussy, Ligetti,…),
- elle est pauvre, souvent banale, harmoniquement, rythmiquement, en deux mots trop « facile » pour l’oreille.
Très « américain », dans le mauvais sens du terme : très professionnel, commercial, sans grand intérêt (souvent ennuyeux pour moi, à vrai dire).
Que Philpp Glass soit un petit génie et ait eu une vie exceptionnelle est amusant mais ne rend pas sa musique plus intéressante, la vie des artistes étant d’ailleurs -j’exagère un peu, bien sûr-, sans rapport avec la qualité de leur production. JS Bach, était (autant qu’on le sache) un bon père de famille, à la vie quotidienne assez banale …:) cela ne l’a pas empêché de rendre (entre autres) la fugue géniale, grâce à des inventions incessantes de composition.
Tatafanfan
Messages : 1505
Enregistré le : mer. 05 avr., 2017 8:51
Mon piano : 2 numériques, un piano russe pui RIPPEN
Localisation : Boul'Bill' (Ile de France Ouest)

Re: Philippe Glass

Message par Tatafanfan »

RoseReaper a écrit : sam. 26 mars, 2022 18:01 J'aime bien écouter du Philip Glass, ça fait de bonnes ambiances pour écrire. Par contre à jouer, je trouve que c'est vraiment trop répétitif.
C'est une musique "répétitive" donc rien d'étonnant
:arrow:
J'ai appris que la voie du progrès n'était ni rapide ni facile.
Marie Curie
Répondre