Kapustin (1937-2020)

Hors-sujet, questions sur l'utilisation du forum...
Répondre
Avatar du membre
EusebiusLesage
Messages : 250
Enregistré le : mar. 07 avr., 2020 11:07
Mon piano : Yamaha C3
Contact :

Kapustin (1937-2020)

Message par EusebiusLesage »

Je viens d'apprendre que le compositeur Nikolai Kapustin est mort hier.
Je pense que plusieurs d'entre vous le connaissaient déjà mais pour ceux qui n'auraient jamais entendu c'est un compositeur qui a beaucoup écrit pour le piano et dont le style est fortement influencé par le jazz qu'il mélange avec des structures plus classiques. Ses pièces sont souvent assez brillantes et pas évidentes à déchiffrer mais une fois dans les doigts c'est un vrai plaisir à jouer.
Je l'avais découvert par hasard à la radio quand j'étais lycéen il me semble avec ses Variations Op.41, composées sur le thème du sacre du printemps.

Puis un peu plus tard j'ai entendu une son étude 6 op.40 jouée en bis par Lugansky lors d'un concert.
A partir de là j'ai mis le doigt dans l'engrenage et j'ai beaucoup écouté et tenté de jouer ses compositions.

J'espère que ceux qui ne connaissent pas auront envie de découvrir, je termine en vous proposant un de ses morceau que je trouve plein de joie et qui donne la pêche rien qu'en l'écoutant, le 1er mouvement de sa deuxième sonate
Géphil
Messages : 347
Enregistré le : ven. 16 janv., 2015 18:23
Mon piano : Yamaha N1

Re: Kapustin (1937-2020)

Message par Géphil »

Merci pour avoir signalé l'événement et donné ces liens.

J'ai regardé sa fiche Wikipédia et j'ai noté cette citation particulière :

" L'improvisation ne m'intéresse pas - et qu'est-ce qu'un jazzman sans l'improvisation ? Toutes mes improvisations sont écrites, bien sûr, et sont ainsi devenues bien meilleures, cela les a améliorées."
poppotame
Messages : 1070
Enregistré le : ven. 26 juin, 2015 15:23
Mon piano : Yamaha C2X
Localisation : Cagnes sur Mer
Contact :

Re: Kapustin (1937-2020)

Message par poppotame »

Une bien triste nouvelle.
Je l'avais découvert récemment.
Entre autres, ses 8 études de concert sont sublimes ...
Avatar du membre
EusebiusLesage
Messages : 250
Enregistré le : mar. 07 avr., 2020 11:07
Mon piano : Yamaha C3
Contact :

Re: Kapustin (1937-2020)

Message par EusebiusLesage »

Géphil a écrit : sam. 04 juil., 2020 8:59
" L'improvisation ne m'intéresse pas - et qu'est-ce qu'un jazzman sans l'improvisation ? Toutes mes improvisations sont écrites, bien sûr, et sont ainsi devenues bien meilleures, cela les a améliorées."
Alors je vais pas me faire que des amis ici mais je comprends en partie cette phrase. J'avoue être un faux amateur de jazz, j'en aime les sonorités mais je dois avouer que souvent je m'ennuie pendant les parties improvisées à l'exception de quelques cas où ça arrive à me transporter ailleurs comme parfois chez Keith Jarrett ou Cory Henry et quelques autres, souvent d'ailleurs par leur qualité de mélodiste. Dans beaucoup de cas je trouve que les impros ont beaucoup de "verbiage" auquel je n’accroche pas. Du coup le fait que les improvisations soient "écrites" ( ce qui les rapprochent de certains "cadences" en classique que les interprètes ont pu écrire même si elles pouvaient être improvisées à l'époque) me parle plus.
Je comprends tout à fait le camp opposé qui aime l'instant présent y compris avec ses imperfections mais j'ai plutôt une personnalité à reprendre 100 fois quelque chose pour en corriger tous les détails donc forcément je penche moins du côté improvisé.
Avatar du membre
Christof
Messages : 5195
Enregistré le : lun. 18 avr., 2016 17:08
Mon piano : Yamaha G3
Localisation : Paris 75020

Re: Kapustin (1937-2020)

Message par Christof »

Prelude No. 23, Op. 53: Moderato
https://www.youtube.com/watch?v=fyzomIOuo4s

Et ci-dessous, Jean Dubé jouant un des mouvements d'une sonate de Kapustin, lors d'un concert donné le 30 mars 2019 à Paris, à l'église St Merry (écouter à partir de 8'02)

Image


et le lien si le player ne marche pas


Pour en savoir plus sur ce compositeur exceptionnel (si vous lisez l'anglais) :

Thèse de Randall J. Creighton, soutenue à l'université d'Arizona en 2009 :
"A man of two worlds : classical and jazz influences in Nikolai Kapustin's twenty-four préludes, op. 53"

Je vous traduit ici le résumé de la thèse :

Si Nikolai Kapustin, né en 1937, composait déjà à partir de la fin des années 1950, il n'a commencé a être relativement bien connu en occident qu'à partir de l'année 2000. Ayant passé toute sa vie en Russie, Kapustin a pourtant été fortement influencé par le jazz américain : son style de composition, depuis le départ, a toujours combiné des éléments formels de la musique classique et des idiomes stylistiques du jazz. Les critiques ont tous commenté ce savant mélange, mentionnant l’influence des compositeurs russes Rachmaninov et Scriabine, tout en notant les échos empruntés à Art Tatum, Oscar Peterson et Chick Corea.

Les vingt-quatre préludes, op. 53 ont été publiés en 1988 et suivent la séquence clé établie par les Préludes de Chopin, op. 28. Ils sont aussi virtuoses et ambitieux que ceux de Chopin, Scriabin et Rachmaninov. Un examen attentif de la partition des vingt-quatre préludes, op. 53 révèle que Kapustin utilise plusieurs méthodes d'organisation thématique, y compris les variations de notation, la transformation thématique des germes d'une idée d'une manière plus improvisée. L'examen attentif montre également que les techniques utilisées peuvent se rattacher directement à la musique de Rachmaninov, Scriabin, Liszt, et Beethoven. Il existe notamment des exemples de formes ternaires, et les Préludes ternaires contiennent en particulier des éléments similaires à la forme sonate-allegro.

Le langage musical de Kapustin est imprégné des éléments harmoniques et rythmiques du jazz, avec une utilisation abondante des accords aux voicings sophistiqués. Les échos de divers artistes de jazz sont représentés par son utilisation habile de techniques pianistiques telles que le stride, les walking bass, ainsi qu'une large gamme de procédés harmoniques et rythmiques couvrant la gamme stylistique du piano jazz, allant du swing au piano le plus contemporain (Jazz-rock), tout en passant par le be bop ou la musique modale en quarte. Bien qu'il soit clairement rompu à toutes ces facettes harmoniques du jazz et de ses standards, il y recourt avec parcimonie, préférant utiliser des modèles de modulation et de développement fondés sur la pratique de la musique classique. Du jazz moderne, il reprend les accords en quarte, les gammes pentatoniques et diminuées, ainsi que des textures à deux voix hautement chromatiques similaires à celles utilisées par les artistes de jazz à partir des années 1960, en particulier Miles Davis.

Télécharger le document
Modifié en dernier par Christof le sam. 04 juil., 2020 20:28, modifié 1 fois.
Géphil
Messages : 347
Enregistré le : ven. 16 janv., 2015 18:23
Mon piano : Yamaha N1

Re: Kapustin (1937-2020)

Message par Géphil »

EusebiusLesage a écrit : sam. 04 juil., 2020 11:21
Géphil a écrit : sam. 04 juil., 2020 8:59
" L'improvisation ne m'intéresse pas - et qu'est-ce qu'un jazzman sans l'improvisation ? Toutes mes improvisations sont écrites, bien sûr, et sont ainsi devenues bien meilleures, cela les a améliorées."
Alors je vais pas me faire que des amis ici mais je comprends en partie cette phrase. J'avoue être un faux amateur de jazz, j'en aime les sonorités mais je dois avouer que souvent je m'ennuie pendant les parties improvisées à l'exception de quelques cas où ça arrive à me transporter ailleurs comme parfois chez Keith Jarrett ou Cory Henry et quelques autres, souvent d'ailleurs par leur qualité de mélodiste. Dans beaucoup de cas je trouve que les impros ont beaucoup de "verbiage" auquel je n’accroche pas. Du coup le fait que les improvisations soient "écrites" ( ce qui les rapprochent de certains "cadences" en classique que les interprètes ont pu écrire même si elles pouvaient être improvisées à l'époque) me parle plus.
Je comprends tout à fait le camp opposé qui aime l'instant présent y compris avec ses imperfections mais j'ai plutôt une personnalité à reprendre 100 fois quelque chose pour en corriger tous les détails donc forcément je penche moins du côté improvisé.
Je pense que l'on peut préférer la composition à l'improvisation ou l'inverse. Pour ma part j'aime les deux mais je les entends comme des univers séparés. Je veux dire que lorsque Kapustin dit améliorer une improvisation, je crois c'est un point de vue de compositeur et je le comprend comme tel. Un improvisateur pourrait également dire qu'un solo est trop composé, manque de spontanéité et ce serait alors un point de vue d'improvisateur.

En bref ces jugements ne sont pas, à mon avis, des jugements sur les qualités intrinsèques de la composition ou de l’improvisation mais des points de vue d'un monde sur l'autre.*

* si jamais quelqu'un me comprend je le félicite
Avatar du membre
EusebiusLesage
Messages : 250
Enregistré le : mar. 07 avr., 2020 11:07
Mon piano : Yamaha C3
Contact :

Re: Kapustin (1937-2020)

Message par EusebiusLesage »

Christof a écrit : sam. 04 juil., 2020 12:03
Et ci-dessous, Jean Dubé jouant un des mouvements d'une sonate de Kapustin, lors d'un concert donné le 30 mars 2019 à Paris, à l'église St Merry (écouter à partir de 8'02)

Image


et le lien si le player ne marche pas
Excellente interprétation merci du partage, il s'agit du final de la 1ère sonate. Il y a juste une petite erreur dans le lien si le player ne marche pas il y a un symbole " en trop à la fin de l'url ça fait une erreur. J'ai corrigé dans la citation au cas où.
Avatar du membre
Christof
Messages : 5195
Enregistré le : lun. 18 avr., 2016 17:08
Mon piano : Yamaha G3
Localisation : Paris 75020

Re: Kapustin (1937-2020)

Message par Christof »

Merci EusebiusLesage. Du coup j'ai corrigé aussi le lien dans le premier message.

J'en profite pour mettre ci-dessous une interprétation de la variation opus 41, jouée par Fanny Azzuro.
J'ai pu la voir en concert en juillet 2019 (d'ailleurs elle et Jean-Dubé participeront au festival "Piano de l'été", festival organisé par une de nos Pmistes, Sylvie Piano, qui jouera également durant ce festival qui se tient le 6 septembre 2020 au logis de Chaligny (Vendée)).

J'avais longuement parlé avec Fanny Azzuro après le concert et elle m'avait confié qu'elle n'avait jamais joué de jazz auparavant. Cela m'avait vraiment scié...

Image
Ecouter

Et de cette même artiste, cette version que je préfère encore (mais hélas, mon enregistrement est plein de bruits parasites qui, heureusement se tassent par moment) :


et le lien si le player ne fonctione pas
sylvie piano
Messages : 1819
Enregistré le : dim. 25 mai, 2014 23:59
Mon piano : Schimmel K230
Localisation : Nantes [44000]
Contact :

Re: Kapustin (1937-2020)

Message par sylvie piano »

Jean Dubé et Fanny Azzuro joueront la sinfonietta de Kasputin lors du concert de clôture de notre festival !
Ils sont fantastiques !
www.lespianosdelete.fr
Dimanche 6 Septembre
N'hésitez pas à réserver. Les réservations démarrent bien et les places sont limitées !
Avatar du membre
EusebiusLesage
Messages : 250
Enregistré le : mar. 07 avr., 2020 11:07
Mon piano : Yamaha C3
Contact :

Re: Kapustin (1937-2020)

Message par EusebiusLesage »

Christof a écrit : sam. 04 juil., 2020 20:46
J'en profite pour mettre ci-dessous une interprétation de la variation opus 41, jouée par Fanny Azzuro.
Merci, il se trouve que j'ai joué ce morceau il y a quelques années et que depuis un mois je m'y étais remis justement. J'espère pouvoir proposer une version potable d'ici peu de temps, ça sera surement pas de qualité pro mais je la partagerai pour le principe.

Quant à la Sinfonietta, ça fait partie aussi des morceaux que j'aurais aimé joué mais je n'ai pas de partenaire de 4 mais dans mes connaissances malheureusement.

Pour les interprètes Marc-André Hamelin avait proposé des interprétations assez impressionnantes de plusieurs opus en CD. Je dois avoir ça quelque part sur un disque dur mais Youtube a visiblement supprimé ses vidéos. On ne trouve que quelques versions live mais les tempos me semblent encore plus fou que dans les CD ça en devient presque trop à mon goût mais si vous aimez la vitesse ça peut vous plaire :D
Francois95620
Messages : 2
Enregistré le : lun. 18 juil., 2022 12:11
Mon piano : Yamaha C7

Re: Kapustin (1937-2020)

Message par Francois95620 »

Bonjour à tous,

Je me permets de relancer ce sujet ayant découvert Kapustin récemment, et étant tombé amoureux de sa musique et de ses harmonies.

Est-ce que certains d'entre vous savent quelles sont les pièces les plus accessibles chez lui svp?

Je rêverais d'en jouer mais pas sûr que mon niveau me le permette... j'ai un niveau d'environ 5 à 6 ans de piano, niveau nocturnes de Chopin, fantaisie impromptu, impromptus de Schubert, en gros partitions niveau 5 chez Henle, au delà je ne sais pas faire malheureusement...

Peut-être certains de ses preludes Op. 53?

Merci d'avance pour vos conseils et recommandations! 😉🎶
Avatar du membre
EusebiusLesage
Messages : 250
Enregistré le : mar. 07 avr., 2020 11:07
Mon piano : Yamaha C3
Contact :

Re: Kapustin (1937-2020)

Message par EusebiusLesage »

C'est vrai que c'est pas évident de trouver des pièces abordables.
Le pièces les moins ardues qui me viennent là comme ça je dirais :

_la neuvième bagatelle
https://www.youtube.com/watch?v=7CLHV2bMY2E

_la sonatine op 100
https://www.youtube.com/watch?v=ooIswYG-uAw

_Le prélude 23 op 53
https://www.youtube.com/watch?v=fyzomIOuo4s

_Le prélude 9 op 53 :
https://www.youtube.com/watch?v=NN6YXrfzCQk

Mais déjà les deux préludes c'est probablement un peu plus difficile que les deux autres mais je suis pas très bon pour dire ce qui est plus ou moins facile et ça dépend un peu des gens. D'expérience c'est une musique qui vient bien sous les doigts quand on l'a mais dont le déchiffrage est souvent pas si simple même quand on est pas mauvais en déchiffrage.

Il y a les vidéos partitions de tous les préludes op 53 et des préludes et fugue op 82, tu peux essayer de te faire une idée en regardant les partitions en écoutant mais je pense que la sonatine et la bagatelle c'est le level "minimum" qu'on trouve chez lui et c'est déjà pas non plus complètement débutant quoi :)
Francois95620
Messages : 2
Enregistré le : lun. 18 juil., 2022 12:11
Mon piano : Yamaha C7

Re: Kapustin (1937-2020)

Message par Francois95620 »

Merci Eusebius d'avoir pris le temps de répondre.
Aïe aïe aïe ça ne me paraît pas gagné pour le moment tout ça! Ça a l'air d'un niveau déjà très avancé! #-o

Entre les rythmes pas faciles à comprendre, le déchiffrage pas très naturel en venant du classique... j'imagine que ça doit demander beaucoup de travail et déjà un bon bagage technique.

J'en parlerai avec mon professeur à la rentrée, il saura sûrement m'aiguiller.

J'aurais pensé que les préludes 3 et 5 Op. 53 étaient les plus faciles en raison de leur lenteur, je suis étonné que tu ne les cites pas? (Et déçu! 🤣 :lol: )
Avatar du membre
EusebiusLesage
Messages : 250
Enregistré le : mar. 07 avr., 2020 11:07
Mon piano : Yamaha C3
Contact :

Re: Kapustin (1937-2020)

Message par EusebiusLesage »

Francois95620 a écrit : lun. 18 juil., 2022 19:38 J'aurais pensé que les préludes 3 et 5 Op. 53 étaient les plus faciles en raison de leur lenteur, je suis étonné que tu ne les cites pas? (Et déçu! 🤣 :lol: )
Désolé de cette déception, je ne les connaissais tout simplement pas :D
Enfin je les ai forcément déjà entendu sur des vidéos ou même vaguement vu étant donné que j'ai la partition du recueil de préludes mais comme j'ai répondu vite j'ai simplement donné les morceaux que j'ai pu jouer ou que j'ai en mémoire auditive et qui me semblaient un peu moins difficile que d'autres mais il y a surement des perles rares à trouver.
En jetant un œil vite fait en effet le 3 semble assez abordable par rapport au reste.
Répondre