Chopin Sonate op. 58 Vitesse

Théorie, jeu, répertoire, enseignement, partitions

Modérateur : Modérateurs

Répondre
henlek
Messages : 1
Enregistré le : mar. 12 févr., 2019 21:37
Mon piano : Yamaha U1

Chopin Sonate op. 58 Vitesse

Message par henlek » mar. 12 févr., 2019 21:52

Bonjour à tous,
Je suis nouveau sur ce forum que je viens de découvrir et je suis ravi de voir toutes les discussions intéressantes qui y sont échangées.

Je me présente : Après des études au conservatoire jusqu'au DEM je suis aujourd'hui un peu livré à moi-même au piano et je stagne beaucoup.

J'ai entrepris d''apprendre la 3ème sonate de Chopin et je galère vraiment. Evidemment, cette pièce est difficile, mais la difficulté pour moi est toujours la même : jouer vite.

Tant que je joue plutôt lent, je m'en sors ; même si l'apprentissage par coeur de cette pièce m'a demandé presque 1 an.

En revanche, dans le Scherzo et le Finale, ca devient impossible dès que j'accélère, je ne contrôle plus rien, je mets tout à côté.

Je ne sais pas comment gagner du temps dans les déplacements, dois-je moins articuler ? Est-ce la tête qui ne va pas assez vite ?

D'une façon générale, je n'ai jamais pu jouer vite sans me planter. Je n'ai jamais joué une étude de Chopin à un temps correct sans dérailler.

Face à des problèmes qui sont liés apparement à la vitesse, quelle est votre stratégie, votre opinion ? Comment êtes vous parvenu à progresser dans cette difficulté, certes pas des moindres, au piano ?

Je vous remercie de votre lecture et de votre attention !

Bonne soirée à tous ! :D

Henlek

Avatar du membre
Lee
Messages : 11029
Enregistré le : lun. 09 sept., 2013 0:09
Mon piano : Pleyel 3bis 1925
Localisation : Ile de France

Re: Chopin Sonate op. 58 Vitesse

Message par Lee » mar. 12 févr., 2019 23:28

Bonjour et bienvenue Henlek,

Une question qui me préoccupe aussi, j'ai posé une question similaire dans ce fil :
viewtopic.php?f=1&t=20761
Mais l'oeuvre n'est pas la même, ni la technique ou les difficultés. J'espère que tu auras des réponses, peut-être que c'est cas par cas, je veux dire passage par passage concernant les astuces pour la vitesse...je ne sais pas.
À force de me planter, je vais finir par devenir une fleur.

pianotiti
Messages : 53
Enregistré le : lun. 26 févr., 2018 12:01
Mon piano : Yamaha U3

Re: Chopin Sonate op. 58 Vitesse

Message par pianotiti » jeu. 14 févr., 2019 14:58

Bonjour.
Je n'ai pas beaucoup de conseils à donner parce que je n'ai pas encore obtenu mon DEM, mais j'ai quelques petites techniques quand je veux accélérer une oeuvre.
Déjà, quand tu as des traits, travailles en rythmes pointés pour avoir les empreintes dans les doigts. Sinon, pour accélérer, il faut que tu prennes des petits bouts d'environ 1 ou 2 systèmes, en accélérant par exemple en t'aidant du métronome. Tu mets ton métronome à 60 et tu accélères par tous petits bouts. Ca marche assez bien. Sinon, accélère tes mains séparées avant de les mettre ensemble. Travailles les passages que tu as le plus de mal à accélérer en les zoomant comme ça ils ne te bloqueront pas et ne t'arrêterons pas dans la vitesse.
Mais généralement, je n'ai pas besoin de me dire : je vais accélérer mon oeuvre. Si tu travailles ton toucher, ton expression, ta technique et ton expression pendant des heures, la vitesse viendra toute seule au fur et à mesure.
Il faut entraîner ta vitesse, mais aussi jouer beaucoup lentement, parce que si les notes ne sont pas super fixées dans la tête, l'accélération sera complexe.
Peut-être que si tu as mis 1 an pour apprendre cette pièce par coeur, c'est qu'elle est trop compliquée et qu'il vaudrait mieux travailler la technique avec d'autres oeuvres avant, ou s'arrêter à un mouvement?
Après, tout dépend aussi ce que tu appelles lent. Des fois il ne faut pas forcément jouer le plus vite possible, et ce n'est pas parce que tu ne joues pas aussi vite que Martha Argerich que ton tempo est nul! :)
J'espère t'avoir un petit peu éclairé.
Bon courage
"Quand je pense que Beethoven est mort alors que tant de crétins vivent "E-E Schmitt

Répondre