le corps en mouvement

Hors-sujet, questions sur l'utilisation du forum...

Modérateur : Modérateurs

arg
Messages : 1344
Enregistré le : ven. 06 sept., 2013 8:55
Mon piano : gaveau droit
Localisation : bretagne

le corps en mouvement

Message par arg » dim. 14 oct., 2018 11:41

On parle de plus en plus des bienfaits d'une activité physique adaptée pour la santé. C'est très large puisque les arguments concernent aussi bien la prévention cardiovasculaire, celle des démences, celle de l'ostéoporose, qu'un renforcement immunitaire (du simple rhume aux cancers... le sujet est vaste).
Je ne sais pas ce qu'il en est pour les activités qui, sans être sportives, mettent néanmoins le corps en mouvement. Nos heures passées à travailler nos instruments impliquent bien de faire bouger le corps à travers la posture, le geste, l'agilité, la coordination, et donc le cerveau... La recherche artistique qui y est associée en est une dimension supplémentaire. Cela ne peut pas être équivalent à un canapé-télé...
Du coup arrivez-vous à estimer le nombre d'heures que vous musiciens passez chaque semaine en mouvement ? en ajoutant évidemment marche, activités sportives...
Comment vivez-vous l'instrument du point de vue du mouvement ? que vous apporte-il ? que manque-t-il ? ...

Lazur84
Messages : 334
Enregistré le : ven. 17 févr., 2017 15:02

Re: le corps en mouvement

Message par Lazur84 » dim. 14 oct., 2018 16:08

arg a écrit :
dim. 14 oct., 2018 11:41
Comment vivez-vous l'instrument du point de vue du mouvement ? que vous apporte-il ? que manque-t-il ? ...
Ouh laaaaa... sur les points de la santé cardiovasculaire, de l'ostéoporose et surtout du cancer, je doute que le piano ne m'apporte quoi que ce soit. Pour cela, je ferais mieux de faire plus régulièrement du sport (et puis le cancer...il frappe aussi n'importe qui de manière très inattendue, je suis très échaudée de ce côté-là)
Je dois dire que je joue du piano parce que ça me plaît et pour rien d'autre ; je n'espère en tirer aucun parti sur ma longévité.
Du point de vue du mouvement (et du souffle :lol: ), le piano me semble quand même sacrément limité comme instrument : une séance de 2 heures me donne irrémédiablement mal au dos (je suis très fragile de ce côté) et fatalement envie de nager pour détendre mon dos... bref... je suis contente et satisfaite de moi près une bonne séance de piano ou de piscine (plus rare) mais je ne mets pas du tout ça sur le même plan.
J'ai sans doute tort, je le vois au sens de ton message, parce que je vois que tu essaies de lier musique et mouvement, dans le cadre d'un bienfait global pour la santé... en ce qui me concerne, je vis avec un conjoint hyper sportif, dont c'est le métier (et donc des enfants à fond les ballons - c'est le cas de le dire - de ce côté), et je n'ai que trop conscience de ma mollesse personnelle sur la question du "mouvement" :D Non vraiment, le piano ne rattrape rien de ce point de vue, de ma modeste expérience. Actuellement, je réfléchis à comment trouver du temps et de la motivation pour faire du sport quotidiennement (cela ne me pose aucun problème en vacances) parce que le piano ne m'apporte aucune satisfaction de ce côté.

Avatar du membre
mdpiano
Messages : 702
Enregistré le : mer. 05 oct., 2016 14:17
Mon piano : Numérique yamaha P105

Re: le corps en mouvement

Message par mdpiano » dim. 14 oct., 2018 18:11

Trop de piano tue... :lol:

Blague à part je fais du yoga(en ce moment trop naze le soir donc pas de pratique en dehors des cours). Je marche tous les jours mais le temps de marcher plus que 20 min par jour....
Beaucoup de musique, au moins 2 ou 3h par jour de travail intensif (en cours et en travail personnel). Autant dire qu'arrivé au samedi soir, je suis KO !!! Le dimanche ça va déjà mieux... rt le lundi c'est réparti pour une double vie. Pas le temps poyr ajouter ce que j'aimerais faire(tai chi , jiu jitsu, course à pied... ou un sport pour maigrir, et encore mieux : abdos fessiers :mrgreen: et compagnie!! Et puis j'ai pas le courage :oops:

Avatar du membre
Arabesque44
Messages : 2578
Enregistré le : lun. 07 oct., 2013 18:11
Mon piano : Bechstein 175 Yamaha 155P
Localisation : Nantes

Re: le corps en mouvement

Message par Arabesque44 » dim. 14 oct., 2018 20:40

Le piano question dépense énergétique c'est proche de zéro pour la plupart d'entre nous ( à très haut niveau il y a tout de même un peu de brûlage de calories...quand on voit certains concertistes dégouliner... :shock: )
Mais ça fait bien travailler les neurones, et on peut dire que c'est anti-dépresseur aussi ( du moins pour ceux qui considèrent le piano comme un plaisir, et pas une corvée )
Depuis que j'ai repris le piano je fais moins de sport , mais je n'ai pas tout arrêté pour autant. Simplement je choisis ce qui n'est pas trop chronophage ( jogging près de chez moi plutôt que salle de sport)et je ne vais naviguer que lorsque je suis certaine d'avoir assez de vent . Le piano est devenu prioritaire.
Je ne suis pas à plaindre. Pas de mal de dos, même après 2 h au piano, rares tendinites de ci de là, je touche du bois. Rare que je ne puisse pas faire mes 2 ou 3 x 45mn de footing par semaine. Pas passionnant en soi ( en plus je suis nulle, je me traîne à 9km/h) mais je podcaste France Musique!
Objectif: ne pas grossir, garder la forme et le souffle pour pouvoir continuer la planche occasionnellement ( 1 sortie par mois en moyenne, plus 2 semaines en vacances)

Avatar du membre
quazart
Messages : 870
Enregistré le : dim. 04 juin, 2017 0:06
Mon piano : Kawai CA67
Localisation : Région parisienne et Côtes d'Armor

Re: le corps en mouvement

Message par quazart » dim. 14 oct., 2018 22:28

Je fais à peu près 6 à 8h de vélo par semaine, et 15 à 20h de piano. L'entretien du jardin, 2h pour la pelouse quand c'est la saison, un peu de ballade...
Comment je vis l'instrument au niveau du mouvement... ça dépend déjà des morceaux travaillés : la Polonaise travaillée cet été m'a fait beaucoup transpirer, la dépense d'énergie pour ce morceau est loin d'être négligeable, ce n'est évidemment pas le cas pour tout.
Ce que ça m'apporte ? L'énorme plaisir de retrouver de la vitesse et de la précision, et sans doute un progrès en qualité par rapport à ce que je faisais voici 40 ans. Du moins je le suppose, je suis plus exigeant en tout cas. Mais j'ai aussi plus de temps pour travailler.
Psychologiquement, se sentir meilleur à 65 ans qu'à 25 est inappréciable. Le travail de la mémoire aussi est capital, je ne jouais pas (ou très peu) par coeur, j'ai beaucoup progressé aussi sur ce point.
L'endurance acquise avec le vélo me permet aussi de longues séances de travail sans fatigue.
En fait, sport et musique sont pour moi indissociables !

Avatar du membre
Oupsi
Messages : 4153
Enregistré le : ven. 31 juil., 2009 14:06
Mon piano : Schimmel C116, Seiler 180
Localisation : S.-O.

Re: le corps en mouvement

Message par Oupsi » dim. 14 oct., 2018 22:47

J'ai une sorte de vision rêvée du piano comme une danse; j'aimerais avoir la fluidité et la présence corporelle d'une danseuse quand je fais de la musique; j'aimerais que le geste pianistique soit dansé, totalement en symbiose avec le chant et la respiration. Bon ça c'est le rêve et l'idéal, j'en suis encore très loin.
J'aime nager et je trouve que la natation m'est utile pour le piano, parce qu'elle renforce le dos, le souffle et qu'elle est fluide, il y a toute une énergie du dos et des épaules qui se libère et s'active, ça donne une assise, un plaisir à être droite, une sensation plus éveillée. Si je passe trop de temps sans nager je m'empâte et ça donne un état général pas tonique, moins vivant, ce qui n'est bon pour rien et à fortiori pas bon pour le piano.
Dans ma vie la marche aussi est bonne pour la musique pour deux raison, ça m'aère l'esprit et je résous certains problèmes de rythme en marchant (d'ailleurs je résous plein de problèmes en marchant).

Avatar du membre
Moderato Cantabile
Messages : 1437
Enregistré le : ven. 01 juil., 2011 13:48
Mon piano : Erard 1 - Seiler 206

Re: le corps en mouvement

Message par Moderato Cantabile » dim. 14 oct., 2018 23:47

C'est un sujet intéressant, Arg, même si le piano ne me semble pas l'instrument le plus concerné par le mouvement . :wink:
Personnellement je n'ai pas grand chose à en dire ...
Ayant pratiqué l'équitation et le piano depuis mon enfance , je trouvais que leur point commun était la position assise avec le dos droit et j'étais contente d'être la seule enfant que les adultes ne reprenaient jamais avec la sempiternelle injonction : "tiens toi droite !" : c'était déjà fait !! :mrgreen:
Evidemment de "droite" à "raide" il n'y a qu'un pas , vite franchi ...
Et aujourd'hui je me rends compte que c'est seulement lorsque je maîtrise déjà bien un morceau que je me permets plus de souplesse et qu'emportée par la musique je peux trouver du plaisir à me balancer latéralement si les déplacements sur tout le clavier le suggérent.
Mais bien sûr en public ou devant mon prof ces mouvements se font tout de suite plus discrets.
Bref , je crois qu'il faut garder tout le corps souple au piano , les crispations étant l'ennemi du pianiste (et de la belle musique) et ne pas se priver de bouger en accord avec la musique. Mais je ne pense pas que cela soit de la moindre utilité sur un plan sportif .... (les fameux abdos du pianiste ??? :lol: :lol: )

Mais tu parles de "l'instrument" et donc pas spécifiquement du piano. :)
Pour t'avoir vue jouer de la flûte , il me semble que le corps est beaucoup plus mis à contribution dans la pratique de cet instrument.
Déjà on reste debout , ce qui est bien plus exigeant. Si l'on se balance , cela concerne alors tout le corps, l'équilibre, etc .... :wink:
Ensuite on tient les bras levés à bonne hauteur ce qui est sûrement assez fatigant, au moins au début .
Et surtout la flûte utilise le souffle qui est la base de tous les sports et une fonction vitale majeure .
Donc tu as sûrement des ressentis bien plus intéressants au niveau du mouvement dans la pratique de la flûte traversière que dans celle du piano, non ?

A toi de nous en dire plus ! :wink:
"Il faut que cela soit si gai , si gai , que l'on ait envie de fondre en larmes ."

roulroul
Messages : 673
Enregistré le : dim. 04 févr., 2018 11:08

Re: le corps en mouvement

Message par roulroul » lun. 15 oct., 2018 8:25

On parle de plus en plus des bienfaits d'une activité physique adaptée pour la santé. C'est très large puisque les arguments concernent aussi bien la prévention cardiovasculaire, celle des démences, celle de l'ostéoporose, qu'un renforcement immunitaire (du simple rhume aux cancers... le sujet est vaste).
Tu as raison sur ce plan, mais permets moi d' y apporter quelques nuances, il ne suffit pas de marcher ou de pratiquer un sport pour ne pas chopper un cancer, ou autre vacherie de ce genre, ça serait trop simple, la je fais surtout pas allusion a ton post,pour apporter mon grain de sel et pour le plaisir de contredire, mais bel et bien aux émissions médicales qui pullulent a la TV.
Bien d' autres facteurs entrent en compte, hérédité, pollution ambiante, enfin je suis pas médecin, même s'il ne faut pas boire comme un trou et se vautrer dans un canapé en mangeant des chips toute la journée, tout le monde aura compris ça.
Moi même, je pratique la marche en foret, c'est magique, surtout en ce moment avec les couleurs d' automne, concrètement environ
1 heure, 2 ou 3 fois par semaine, pour aérer l' esprit, faire de l' exercice, en plus j'ai pleins d' activités plus ou moins physiques dans la journée, bricolage, jardinage, je n' arrête pas ...
j' ai la chance d' être retraité, et je fais pas tout ce que je devrais, les journées sont bien trop courtes.
La position au piano me semble assez similaire a celle adoptée devant un ordi, ou pour la lecture, a savoir dépenses de calories presque nulles, il faut voir ça comme une activité davantage cérébrale que physique.

arg
Messages : 1344
Enregistré le : ven. 06 sept., 2013 8:55
Mon piano : gaveau droit
Localisation : bretagne

Re: le corps en mouvement

Message par arg » lun. 15 oct., 2018 14:01

Bon.
Il est évident que je ne parlais pas du piano comme d'un sport ou d'un équivalent sportif. C'est intéressant de voir comme la majorité de ceux qui ont répondu assimilent "le corps en mouvement" et "le sport" vu comme dépense calorique. Et pas d'amalgame avec "le sport est le remède contre le cancer", d'ailleurs j'ai dit "les cancers" et certainement pas dans ce sens là, le raccourci est bien trop gros, pas besoin de le nuancer !
Non je cherchais plutôt à savoir comment le mouvement fin, la coordination, la danse comme dit Oupsi, vous permettait de gagner..? de gagner quoi ? un équilibre , une conscience ? une représentation plus fine ? une satisfaction physique ? un élan ? comment l'élan d'un mouvement initié dans le corps donne un élan mental, ou l'inverse...
ça vous éclaire ?

Avatar du membre
mdpiano
Messages : 702
Enregistré le : mer. 05 oct., 2016 14:17
Mon piano : Numérique yamaha P105

Re: le corps en mouvement

Message par mdpiano » lun. 15 oct., 2018 17:00

Oui, je joue plus en mouvement à la flûte et je devrais avoir les abdos de Laure Manaudou :lol: mais non, pas sportive pour un sou... par contre j'ai maintenant une bonne endurance respiratoire.
Grâce au yoga et à la flûte je me tiens beaucoup plus droite et j'ai davantage conscience de mon corps.

Moderato cantabile,, je ne savais pas que tu m‘avais vue jouer : c'était à une rencontre du forum d'en face peut être?

arg
Messages : 1344
Enregistré le : ven. 06 sept., 2013 8:55
Mon piano : gaveau droit
Localisation : bretagne

Re: le corps en mouvement

Message par arg » lun. 15 oct., 2018 21:58

Je suis flûtiste aussi (avec moins d'expérience), et Moderato était chez moi il y a peu...
On perçoit sans doute davantage directement le mouvement du corps à la flûte, mais je reste persuadée que dans son essence c'est la même chose au piano. C'est peut-être en tant que pianiste que notre attention n'est pas attirée dans cette direction, d épar nos habitudes et notre éducation au piano. Par exemple de nombreux pianistes suspendent leur souffle là où respirer les aiderait (moi y compris).
Il me semble que le geste juste entraine à la fois le son juste mais aussi la juste perception et le juste positionnement corps et cerveau. Que travailler dans cette direction est un apprentissage fondamental. Qui certes ne fait pas dépenser beaucoup de calories mais qui est une façon de se mettre en mouvement de façon extrêmement harmonieuse, je rejoins la danse d'Oupsi (je n'avais jamais pensé à cette formulation).Et que tout apprentissage qui met le corps en mouvement est quelque chose d'ancré durablement, qui rend actif et qui peut-être rejoint l'activité physique comme vecteur d'énergie.

Avatar du membre
Lee
Messages : 10622
Enregistré le : lun. 09 sept., 2013 0:09
Mon piano : Pleyel 3bis 1925
Localisation : Ile de France

Re: le corps en mouvement

Message par Lee » mar. 16 oct., 2018 8:41

N'étant pas sportif de tout, je n'ai pas répondu, et l'autre sujet que ta question m'a évoquée, je crois avoir déjà discuté avec toi, Arg, alors je radote un peu : depuis que je joue du piano tous les jours, je tombe malade quasiment jamais (rhume de saison etc.). Je tombe malade souvent en vacances, quand je suis plusieurs jours sans piano sous les mains. Il me semble que tu m'avais dit que n'importe quelle activité qu'on aime peut faire cet effet, mais je reste persuadée qu'il y a un lien important en musique qui me fait ce bien fou, c'est à la fois le cerveau qui est active et solicité plus que n'importe quelle autre activité le corps en mouvement pour créer cette orchestration, et l'art ou une sorte de meditation qui me fait un bien fou holistique corps/cerveau/cœur/esprit. La première fois que j'ai compris ce que la musique peut faire au corps était quand j'étais enceinte à l'hôpital, et ils allaient déclencher l'accouchement (à tort, comme ils ont sous-estimé le poids du bébé par un kilo). La sage femme a pris les battements de mon cœur, et un moment donné, j'ai mis des oreillettes pour écouter Beethoven et Sarah McLachlan. Elle est arrivée est elle m'a montré les courbes plus apaisés après l'écoute de la musique, c'était nette sur le papier. C'est mes vitamins holistiques chaque jour !

Récemment j'ai essayé le yoga, et ce qui m'a frappé, c'était le silence, je me suis dit, non, je ne peux pas. Je suis retournée au piano. Si je veux "faire du sport" ou "dépenser les calories" la seule chose que je fais c'est de mettre le boogie ou disco et de danser, mais c'est autre chose.
“Ever tried. Ever failed. No matter. Try Again. Fail again. Fail better.” ― Samuel Beckett

roulroul
Messages : 673
Enregistré le : dim. 04 févr., 2018 11:08

Re: le corps en mouvement

Message par roulroul » mar. 16 oct., 2018 8:57

quand j'étais enceinte à l'hôpital
j'ai mis des oreillettes pour écouter Beethoven
Voila comme on éduque un(e) futur(e) mélomane ! :mrgreen:
......
Le yoga, je suis sur que ça me gonflerait au bout d' un moment, tout a fait l' inverse du but recherché, chacun son truc.
......
Elton John avait déclaré un jour que le pianiste était frustré d' être assis, et de ne pas bouger beaucoup, selon ses dires il aurait préféré être batteur ou guitariste...

leLama
Messages : 1069
Enregistré le : mar. 11 oct., 2011 18:50

Re: le corps en mouvement

Message par leLama » mar. 16 oct., 2018 17:44

Il est clair pour moi que le piano ne m'apporte pas assez de mouvement. Parfois je tourne en rond comme un lion dans sa cage, comme si j'avais un corps qui n'arrive plus a s'exprimer. J'ai fait du sprint avant le piano et aujourd'hui, le boulot, mon bout d'chou, et le piano m'occuppent bien :) Je n'ai pas ma dose d'endorphines. Je velotaffe un peu, mais pas suffisamment, surtout les semaines ou j'ai trop d'urgences et que je remise le vélo pour la voiture. Et le velo est un peu mou pour mon gout.

En revanche, je trouve beaucoup de similarités entre le piano et le sprint dans l'attitude par rapport au corps. Travail dans le relachement, sans forcer, qualité des appuis, écoute rythmique des impacts pour fluidifier, variété dans les exercices pour être présent à ce qu'on fait et éviter de répeter mécaniquement, sinon "mur de vitesse"...

Avatar du membre
mdpiano
Messages : 702
Enregistré le : mer. 05 oct., 2016 14:17
Mon piano : Numérique yamaha P105

Re: le corps en mouvement

Message par mdpiano » mar. 16 oct., 2018 22:30

Ma prof m‘a montré aujourd'hui comment jouer un fortissimo : ,en faisant comme si je voulais pousser le piano! Elle ma fait me lever et me mettre sur le côté du piano. Elle m'a: pousse! Et là j'ai compris!
Un exemple tout a fait adapté à ce sujet :D

Roulroul : impossible de s'ennuyer au yoga... essaie une séance, la 1ere est souvent gratuite dans les cours.
Le yoga m'a permis de mieux connaitre mon corps et ça aide beaucoup pour mes deux instruments...

Arg: chouette, le club des flûtistes s'élargit! Tu prends des cours au conservatoire aussi? Ou complètement autodidacte? Combien d'années? Oui je suis curieuse :D

Avatar du membre
Arabesque44
Messages : 2578
Enregistré le : lun. 07 oct., 2013 18:11
Mon piano : Bechstein 175 Yamaha 155P
Localisation : Nantes

Re: le corps en mouvement

Message par Arabesque44 » mar. 16 oct., 2018 22:55

J'ai fait de la danse (Modern jazz) pendant une quinzaine d'années de façon assez intensive (jusqu'à 4 h par semaine! J'adorais ça) et évidemment il y a une étroite parenté entre musique et danse.
J'ai appris à bien placer le corps dans l'espace, et en plus d'améliorer le sens du rythme ( c'est évident...) travailler la danse sérieusement en apprend aussi beaucoup sur la coordination , la proprioception etc...
J'avais arrêté il ya une dizaine d'années car ça m'esquintait les pieds , ça m'a manqué un temps mais plus maintenant que la musique remplace ( avantageusement je dirais...)
J'ai conscience de la "chorégraphie" compliquée que demande le jeu du piano. Pas croyable la mobilité multidirectionnelle et l'amplitude des articulations du membre supérieur. Bien plus que les jambes, et pas toujours facile de comprendre comment ça fonctionne . Un débutant en danse va souvent rencontrer des difficultés inattendues avec les mouvements des bras. Difficile de "sentir" ce qu'il faut faire. Les danseurs de flamenco ont une incroyable dextérité des bras.
Au piano c'est pareil. J'ai mis un certain temps comprendre comment mobiliser mon poignet.

arg
Messages : 1344
Enregistré le : ven. 06 sept., 2013 8:55
Mon piano : gaveau droit
Localisation : bretagne

Re: le corps en mouvement

Message par arg » mer. 17 oct., 2018 9:52

merci pour vos différentes réponses et ces expériences de mouvements ressentis... n'ayant aucune expérience de danse, je n'aurais pas pensé que les bras c'était compliqué... cela me donne des idées.

@mdpiano: j'apprends la flûte traversière avec le prof de l'école de musique de ma commune (avantages: prof très agréable et encourageant, et école à 500 m de chez moi, favorable aux adultes, dynamique, où je prends aussi quelques cours de piano). J'entame ma 6e année avec grand plaisir et je découvre comment un instrument enrichit l'autre. Je découvre aussi le souffle... entre magie et désespoir !

pianojar
Messages : 5626
Enregistré le : jeu. 25 juin, 2015 17:44
Mon piano : Yamaha GA1
Localisation : Val d'Oise

Re: le corps en mouvement

Message par pianojar » mer. 17 oct., 2018 10:54

Oupsi a écrit :
dim. 14 oct., 2018 22:47
J'ai une sorte de vision rêvée du piano comme une danse; j'aimerais avoir la fluidité et la présence corporelle d'une danseuse quand je fais de la musique; j'aimerais que le geste pianistique soit dansé, totalement en symbiose avec le chant et la respiration. Bon ça c'est le rêve et l'idéal, j'en suis encore très loin.
J'aime nager et je trouve que la natation m'est utile pour le piano, parce qu'elle renforce le dos, le souffle et qu'elle est fluide, il y a toute une énergie du dos et des épaules qui se libère et s'active, ça donne une assise, un plaisir à être droite, une sensation plus éveillée. Si je passe trop de temps sans nager je m'empâte et ça donne un état général pas tonique, moins vivant, ce qui n'est bon pour rien et à fortiori pas bon pour le piano.
Dans ma vie la marche aussi est bonne pour la musique pour deux raison, ça m'aère l'esprit et je résous certains problèmes de rythme en marchant (d'ailleurs je résous plein de problèmes en marchant).
Oupsi a écrit : J'ai une sorte de vision rêvée du piano comme une danse....

Il a dit un jour dans une interview qu'il avait eu de très sérieux problêmes de dos consécutifs à sa manière de jouer

Avatar du membre
mdpiano
Messages : 702
Enregistré le : mer. 05 oct., 2016 14:17
Mon piano : Numérique yamaha P105

Re: le corps en mouvement

Message par mdpiano » jeu. 18 oct., 2018 14:01

arg a écrit :
mer. 17 oct., 2018 9:52

@mdpiano: j'apprends la flûte traversière avec le prof de l'école de musique de ma commune (avantages: prof très agréable et encourageant, et école à 500 m de chez moi, favorable aux adultes, dynamique, où je prends aussi quelques cours de piano). J'entame ma 6e année avec grand plaisir et je découvre comment un instrument enrichit l'autre. Je découvre aussi le souffle... entre magie et désespoir !
Cool! Tu as sans foute un bon niveau. Moi pas vraiment, jai des lacunes..., je suis en 7e année mais pas fi tout satisfaite de mes cours: mon prof me prend 20 min, m'écoute vite fait et c'est limite si je peux lui poser des questions sans que ça «l'énerve»... il sen fout, il s'investit davantage dans ses cours de café théâtre et ke festival du rire de la ville... il joue a merveille mais ma relation avec lui est de plus en plus difficile, j'en ai assez et je m‘investis beaucoup en pratique collective. Je reprends en autonomie des exercices mais je voudrais vraiment changer de prof. Bizarrement je n'arrive pas à le quitter....

Avatar du membre
Julien_Rubato
Messages : 61
Enregistré le : dim. 01 juil., 2018 12:37
Mon piano : Hupfeld Aïda - DK100A & Conservatoire
Localisation : Provins, Seine-Et-Marne.

Re: le corps en mouvement

Message par Julien_Rubato » lun. 22 oct., 2018 19:58

Oupsi a écrit :
dim. 14 oct., 2018 22:47
J'ai une sorte de vision rêvée du piano comme une danse; j'aimerais avoir la fluidité et la présence corporelle d'une danseuse quand je fais de la musique; j'aimerais que le geste pianistique soit dansé, totalement en symbiose avec le chant et la respiration. Bon ça c'est le rêve et l'idéal, j'en suis encore très loin.
J'aime nager et je trouve que la natation m'est utile pour le piano, parce qu'elle renforce le dos, le souffle et qu'elle est fluide, il y a toute une énergie du dos et des épaules qui se libère et s'active, ça donne une assise, un plaisir à être droite, une sensation plus éveillée. Si je passe trop de temps sans nager je m'empâte et ça donne un état général pas tonique, moins vivant, ce qui n'est bon pour rien et à fortiori pas bon pour le piano.
Dans ma vie la marche aussi est bonne pour la musique pour deux raison, ça m'aère l'esprit et je résous certains problèmes de rythme en marchant (d'ailleurs je résous plein de problèmes en marchant).
Et une danseuse qui fais du piano alors ça donne quoi ? ( ) #-o
Plus sérieusement je suis d'accord sur tout le points avec vous.
“Quand les peines de cœur se transforment en maladies, nous sommes perdus.”

Répondre