PIano a queue Chinois (Hailun Feurich ...)

mécanique, commerces/achat, facteurs...

Modérateur : Modérateurs

Répondre
panwork
Messages : 121
Enregistré le : mar. 24 oct., 2017 9:05
Mon piano : iq22 wilh steinberg

PIano a queue Chinois (Hailun Feurich ...)

Message par panwork » ven. 10 août, 2018 11:17

Salut ici,
La distribution en France de ces pianos n'est pas exhaustive et je n'ai toujours pas pu entendre de pres ou de loin un Hailun 178 ou les Feurich (fabriqué par Hailun depuis quelques années) et qui semblent assez similaires… Evidemment les pianos chinois trainent leur réputation de piano low cost pas cher jetable (et donc relativement pourri) mais je me questionne sur les progres que peuvent faire les chinois dans bien des domaines - les années 90 s'éloignent et à force de bosser, force est de constater que les industries chinoises montent en compétence et que les gars sont des etres humains comme les autres et qu'à force de travail, ils vont y arriver. Quand je vois comment s'est fait la transplantation de Feurich, c'est assez intelligemment FAIT, les équipes ont été organisé autour d'ex personnels allemands ultra compétents afin d'obtenir un max de qualité dans le transfert meme si, évidemment, on déplore une telle prise de risque qualitative (délocaliser la compétence…). Un exemple comparatif me vient : en industrie automobile; pour ceux qui ont de la mémoire, dans les années 60 les voitures japonaises étaient ultra catastrophiques : c'était vraiment tres tres mauvais. Seulement 40 ans après, les japonais ont battu les allemands sur pas mal de domaines et des marques comme Toyota ont des modeles d'une fiabilité à toute épreuve…..

Est ce que les choses ne changent pas un peu en Chine ?
Robert de LivingPiano nous parle d'un changement évident dans le regard sur ces pianos la


Est ce que quelqu'un a testé pour de vrai ?

Koll
Messages : 5284
Enregistré le : lun. 30 avr., 2007 11:14
Localisation : Idf

Re: PIano a queue Chinois (Hailun Feurich ...)

Message par Koll » ven. 10 août, 2018 12:22

Il y a déjà ce fil
viewtopic.php?f=7&t=9328&
La flûte à bec n'est toujours pas un pipeau
https://www.youtube.com/watch?v=77Z419iTFBE

Avatar du membre
DIDIER25
Messages : 833
Enregistré le : mar. 18 déc., 2012 22:19
Mon piano : YAMAHA CLP 635 + ORGUE JOHANNUS
Localisation : BESANCON

Re: PIano a queue Chinois (Hailun Feurich ...)

Message par DIDIER25 » ven. 10 août, 2018 13:39

Hello Panwork, pas tout à fait d'accord avec ta comparaison avec les voitures japonaises des années 60. Elles ne correspondaient pas du tout à nos critères occidentaux, mais elles n'étaient pas "très mauvaises" ou "ultra-catastrophiques" ! Elles étaient lourdes, gourmandes, mais (relativement) fiables et bien équipées (Datsun, Nissan et autres). J'ai vu récemment au Japon des Nisssan Cédric de Police qui avaient encore fière allure et j'ai le souvenir des premiers coupés Toyota sur lesquels nous nous retournions !
Ceci dit, je fais tout à fait confiance à l'intelligence des ingénieurs et concepteurs chinois pour un jour produire de bons, voire excellents, pianos. Mais alors il faut qu'ils se débarrassant du seul souci qui semble prévaloir à leurs fabrications actuelles : la rentabilité immédiate. Concevoir et fabrique des beaux pianos ne rapportera jamais beaucoup d'argent : cf Fazioli !..... Est quand on "rentre" chez un fabricant Européen il faudrait surtout préserver la qualité sans privilégier la rentabilité en introduisant des éléments économiques parfois désastreux (cf Schimmel). Un autres problème est l'absence de bois "sonores" anciens en Chine. On ne s'est jamais soucié de faire pousser des forêts spécifiques, de couper des arbres, de faire sécher des bois pour fabriquer des pianos, à contrario de ce qui s'est ait depuis plusieurs siècles en Europe. Il faudrait donc que la Chine accepte d'importer certaines matières premières en plus des savoir-faire occidentaux.
J'ai juste envie de dire aux concepteurs chinois de regarder ce qui se faisait pendant deux ou trois décennies à Langlau. Le modèle de qualité à suivre était là, avec peut-être une possibilité de rentabiliser à long ou moyen terme.....
ET SI NOUS VALIONS MIEUX QUE LE BONHEUR ? - Franz Liszt.

leLama
Messages : 1038
Enregistré le : mar. 11 oct., 2011 18:50

Re: PIano a queue Chinois (Hailun Feurich ...)

Message par leLama » ven. 10 août, 2018 16:32

C'est peut etre aussi une question culturelle, et pas seulement de savoir faire technique.

Les japonais avaient de longue date une culture de la perfection. Par exemple, pour les couteaux, qualité des acier et techniques d'aiguisage. Pour les scies à bois aussi, qui coupent en tirant pour ne pas coincer la lame alors qu'en occident nous scions en poussant pour utiliser la force au risque de coincer la lame.

Peut être que je me trompe, mais j'ai l'impression que le culture chinoise est davantage tournée vers le plus grand nombre. Sur le textile, le piano, ou les machines outils, ils baissent les prix ( et bien sur la qualité, pas de miracle )!

Avatar du membre
coignet
Messages : 847
Enregistré le : mer. 12 févr., 2014 13:03
Mon piano : Pleyel F - Steinway Z-114
Localisation : Paris I

Re: PIano a queue Chinois (Hailun Feurich ...)

Message par coignet » sam. 11 août, 2018 0:21

L'industrie japonaise a à peu près le même âge que la nôtre et leurs voitures étaient tout à fait excellentes. Peut-être pas encore adaptées au marché européen au moment des premiers exports : question de goût et non de qualité intrinsèque. Depuis ils produisent des gammes différentes pour le marché japonais et le nôtre. Actuellement les leurs sont plus petites, plus silencieuses.
Il n'y a rien de comparable avec l'industrie chinoise, encore très récente et développée au départ non pour le marché intérieur mais pour l'export en sous-traitance. Les rapports de force se sont inversés et le marché intérieur est maintenant en pleine expansion.

phil67
Messages : 61
Enregistré le : jeu. 14 janv., 2016 18:35
Mon piano : Kauaï NS 10 / Kauaï CA67

Re: PIano a queue Chinois (Hailun Feurich ...)

Message par phil67 » dim. 12 août, 2018 10:20

Comment se baser sur une vidéo dont le but final est quand même commercial ?

Ceci dit oui, j ai testé Les 3 feurich à queue dans 2 magasins différents de région parisienne qui les proposent.
J étais emballé par le prix, l idee( conception européenne, etc) et avais vraiment hâte de tester l un d entre ayant reçu les honneurs de la presse ( diapason d or et une distinction aussi dans pianiste magazine je crois) .
Mais pour les 3 testés à chaque fois, j en suis ressorti avec une petite désillusion....
Et encore plus grande pour le modèle le plus imposant....
Je ne leur ai pas trouvé d’ âme...clavier excellent, Cecil dit, léger et rapide comme j aime, mais des basses sans réelle profondeur et des tonalités globales un peu claires....
Le tout à un prix défiant toute concurrence, certes...
Mais on achète pas un prix...( ceci dit, ce son pourra certainement convenir à d autres que moi...?)

À chaque fois, les professionnels m’ ont dit que Feurich arrivait à tenir ces prix parce que les pianos arrivaient avec un minimum de préparation en magasin, et que tout le boulot leur revenait, pour en tirer quelque chose.
L un d eux m a aussi montré où des économies avaient été réalisées pour contenir les prix ( rien qui n affecte le son, mais la structure du meuble où on économise où c’ est possible) .
Bref, je me rends compte que mon salut pour rester entre 10 et 15000 passera par l occasion!
:-)

piano bien tempéré
Messages : 2696
Enregistré le : mar. 06 févr., 2007 22:52

Re: PIano a queue Chinois (Hailun Feurich ...)

Message par piano bien tempéré » dim. 12 août, 2018 19:38

phil67 a écrit :
dim. 12 août, 2018 10:20
Bref, je me rends compte que mon salut pour rester entre 10 et 15000 passera par l occasion!:-)
CQFD 8)

Répondre