Perdue professionnellement... Arrêter ? Faire une pause ?

Hors-sujet, questions sur l'utilisation du forum...

Modérateur : Modérateurs

Anonyme
Messages : 119
Enregistré le : ven. 11 juil., 2014 21:56

Perdue professionnellement... Arrêter ? Faire une pause ?

Message par Anonyme » dim. 05 août, 2018 20:15

Je viens d'obtenir ma Licence de Musicologie, "ouais, super !"... mais après ??? A quoi m'a t-elle mené ???
Niveau piano, j'ai traversé une période assez difficile depuis mon dernier message, et j'ai totalement baissé les bras (j'ai eu D à mon examen : la pire note possible, qui à mon avis était plutôt vue comme un Z par le jury). J'aime le piano, cela est indéniable... mais en jouer comme bon me semble, ou être dans l'obligation de travailler au moins 5h par jour tout en suivant une méthode rigoureuse (que je n'ai jamais aimé), dans le but d'en faire professionnellement ? Et encore, si c'est comme la fac il n'y aura rien au bout, et je trouve que j'ai déjà assez perdu mon temps comme ça. J'envisage donc d'arrêter le Conservatoire, mais tout mon entourage me dit que c'est une grosse erreur car selon eux, cela voudrait dire que je les ai mené en bateau depuis toutes ces années...
Mais j'aimerais vraiment tout reprendre à zéro...
J'ai donc trouvé un emploi (type caissier) qui va me permettre de me prendre en charge sans plus rien quémander à personne... mais après... ??? #-o
Qu'est ce qui m'a pris d'avoir choisi la musique comme voie professionnelle... :evil:

Avatar du membre
Lee
Messages : 10574
Enregistré le : lun. 09 sept., 2013 0:09
Mon piano : Pleyel 3bis 1925
Localisation : Ile de France

Re: Perdue professionnellement... Arrêter ? Faire une pause ?

Message par Lee » dim. 05 août, 2018 20:35

Bonjour Anonyme,
As-tu pensé à enseigner du piano en privée, si tu aimeras cela ? C'est la première idée qui me vient. Tu pourrais commencer avec les enfants et/ou débutants...
“Ever tried. Ever failed. No matter. Try Again. Fail again. Fail better.” ― Samuel Beckett

Anonyme
Messages : 119
Enregistré le : ven. 11 juil., 2014 21:56

Re: Perdue professionnellement... Arrêter ? Faire une pause ?

Message par Anonyme » dim. 05 août, 2018 21:11

J'ai prévu de prendre sous mon aile une (et une seule, volontairement !) élève l'année prochaine, afin de voir si je me sens capable d'enseigner.

Abegg63
Messages : 514
Enregistré le : mer. 30 mars, 2016 21:05
Mon piano : steinway modèle s 1936
Localisation : Puy-de-Dôme

Re: Perdue professionnellement... Arrêter ? Faire une pause ?

Message par Abegg63 » dim. 05 août, 2018 22:43

Bonsoir Anonyme contente de te lire!
Tu n’as mené personne en bateau. Tu es juste un peu perdue comme tu le dis.
Les moments de doute tout le monde en a eu quelque soit les études ou la carrière professionnelle.
Rien n’est perdu, avec ton bagage, tu pourras toujours enseigner EN ÉCOLE DE musique. N’abandonne pas le conservatoire, surtout!
Avoir trouvé un boulot c’est très bien. Tu vas fréquenter d’autres personnes, différentes et pouvoir fair ele point tranquillement.
Si tu laisses tomber la fac l’année qui vient est-ce que tu pourras la réintégrer ensuite?
Moi je verrai plutôt une pause de fac et non de conservatoire.

Avatar du membre
Lee
Messages : 10574
Enregistré le : lun. 09 sept., 2013 0:09
Mon piano : Pleyel 3bis 1925
Localisation : Ile de France

Re: Perdue professionnellement... Arrêter ? Faire une pause ?

Message par Lee » dim. 05 août, 2018 22:51

Si tu n'as pas lu, ca peut donner des idées:
https://www.studyrama.com/formations/sp ... ique-78771
“Ever tried. Ever failed. No matter. Try Again. Fail again. Fail better.” ― Samuel Beckett

Avatar du membre
Oupsi
Messages : 4147
Enregistré le : ven. 31 juil., 2009 14:06
Mon piano : Schimmel C116, Seiler 180
Localisation : S.-O.

Re: Perdue professionnellement... Arrêter ? Faire une pause ?

Message par Oupsi » dim. 05 août, 2018 23:11

Je pense comme Abegg. Essaye de continuer le Conservatoire. Je ne me souviens pas de tout mais il me semble que tu avais bien réussi des examens précédents? Il y a des hauts et des bas c'est normal, plein de facteurs interviennent. Je crois me rappeler que tu as une capacité de travail incroyable ponctuée par de véritables montagnes russes émotionnelles! Beaucoup de pression pèse sur la condition d'étudiant, un peu d'autonomie financière t'apportera une certaine sérénité (même si ça complique la gestion du temps). Ne laisse personne décider pour toi. et donne-toi le temps. Et amuse-toi aussi un peu. Courage.

Anonyme
Messages : 119
Enregistré le : ven. 11 juil., 2014 21:56

Re: Perdue professionnellement... Arrêter ? Faire une pause ?

Message par Anonyme » lun. 06 août, 2018 1:18

C'est déjà sûr que je ne continuerai pas la fac, je n'ai pas envie de devenir professeur dans un collège et de me faire bordeliser par des élèves qui n'en ont rien à faire de la musique [-X

Le problème c'est le Conservatoire : je ne suis vraiment pas sûre de pouvoir suivre le rythme Conservatoire en COP (qui demande en moyenne 5h de pratique par jour) + travail qui ne sera pas à mi-temps... je risquerai d'exploser avant la fin de l'année.
Pour couronner le tout, j'ai appris mi-mai (fameuse période difficile, juste après le dernier message posté) que je risquais fortement de perdre des capacités cérébrales suite à une intervention que je vais devoir subir d'ici l'année prochaine...je pense que cela aura beaucoup d'impact sur ma pratique pianistique... et cela me fait peur... Déjà que le fait que j'obtienne le DEM l'année prochaine relevait du miracle... alors avec des capacités diminuées, un travail à côté, et un manque d'intérêt...je crois que tenter de le passer serait vraiment du suicide...et me fera perdre une année de plus.
Si je débarque en Septembre au Conservatoire sans rien avoir travaillé, mon professeur aura l'impression de perdre son temps avec moi... ce qui sera vrai...mais sachant que je n'ai pas commencé le programme qu'il m'a donné, savoir le jouer d'ici la rentrée me sera totalement impossible, même avec toute la volonté (ce que je n'ai absolument pas en ce moment) du monde. "Moins on en fait, moins on a envie d'en faire"
J'appréhende donc aussi les retrouvailles avec mon professeur... autre raison (débile) pour laquelle je n'ai pas envie de retourner au Conservatoire.
J'en ai assez de passer des heures devant mon piano pour n'avoir pas grand chose en échange...au mieux (et encore, ce serait miraculeux pour l'année mouvementée qui s'annonce) le DEM. Mais tout comme la licence de Musicologie : pour en faire quoi ? Je ne ressens aucun engouement à l'idée d'enseigner. Je ne connais même pas, pour mon travail personnel, les tecnhiques de travail basiques, je risquerai donc d'inculquer une mauvaise méthode de travail aux élèves, et je n'ai pas envie d'avoir cela sur la conscience. On verra comment se passeront les cours avec mon élève "cobaye", j'ai bien présicé que je n'ai aucune expérience, donc elle m'a choisi en toute connaissance de cause.

J'ai lu les métiers proposés sur le lien que tu m'as donné, Lee. Quelqu'un ici a besoin d'un agent ? :mrgreen:

Mathieu79
Messages : 1495
Enregistré le : jeu. 20 févr., 2014 22:36
Mon piano : SE122 Silent PE Yamaha
Localisation : Mantes la ville (78) FR
Contact :

Re: Perdue professionnellement... Arrêter ? Faire une pause ?

Message par Mathieu79 » lun. 06 août, 2018 9:50

Il me semble que tu as le droit de prendre *1 année de "congé" au conservatoire.
Si c'est bien le cas, prend là , ça te laissera le temps de voir venir ton opération , et faire vraiment le point sur ce que tu veux faire.

*Surement envoyé une lettre AR pour sécuriser ta procédure.

Math

Avatar du membre
strumpf
Messages : 4807
Enregistré le : mer. 15 sept., 2010 21:19

Re: Perdue professionnellement... Arrêter ? Faire une pause ?

Message par strumpf » lun. 06 août, 2018 9:58

un débouché possible : Musicothérapeute
https://www.studyrama.com/formations/fi ... ute-100750

Abegg63
Messages : 514
Enregistré le : mer. 30 mars, 2016 21:05
Mon piano : steinway modèle s 1936
Localisation : Puy-de-Dôme

Re: Perdue professionnellement... Arrêter ? Faire une pause ?

Message par Abegg63 » lun. 06 août, 2018 10:39

L’idée de l’année sabatique me semble excellente.
Quant à te présenter devant ton prof;.. Tu es sûre qu’il n’a jamais douté lui?

Avatar du membre
katy
Messages : 1315
Enregistré le : sam. 04 févr., 2012 20:48
Localisation : Colmar

Re: Perdue professionnellement... Arrêter ? Faire une pause ?

Message par katy » lun. 06 août, 2018 11:23

As-tu parlé de tes problèmes de santé à ton professeur ? Il saura sans doute te conseiller au mieux. Effectivement s'il y a possibilité de prendre une année sabbatique et qu'il te prenne en privé… Beaucoup de pianistes ont eu des problèmes de mains et tous les redoutent… il ne peut pas y être insensible.

Avatar du membre
roulroul
Messages : 585
Enregistré le : dim. 04 févr., 2018 11:08
Mon piano : CASIO MZ X 500

Re: Perdue professionnellement... Arrêter ? Faire une pause ?

Message par roulroul » lun. 06 août, 2018 12:55

C'est déjà sûr que je ne continuerai pas la fac,
C 'est tout le drame de la Jeunesse, aller à l' école jusqu' a 23 ans, voire plus et quelquefois ne pas savoir quoi faire.
Faire miroiter au jeunes des études en Fac, études qui ruinent le moral, et user les bancs de l' école pour quelquefois peu de résultats.
60 pour 100 d' échecs en 4 ans, ça sent l' arnaque a grande échelle, et ce n'est pas les baltringues que l' on a ( ou qu'on a eu )
dans les gouvernements qui vont faire bouger les choses.
Ça doit bien les arranger , les études réussies font bien du coté des stats,
et ça fait en même temps artificiellement baisser le chômage, tout bénéfice.
pour quelle utilité, au final, bien sur on hérite d' un certain niveau de connaissances,
et il est toujours possible de s' orienter vers autre chose.
Tout cela m' attriste, et ça me révolte au plus haut point.
Ce qui ne veut pas dire qu'il ne faut pas étudier, Filles ou Garçons, bien au contraire, mais pas dans ces conditions,

On est pas la pour refaire le monde, bien sur, mais c'est quand même le problème de fond, selon moi.
que je risquais fortement de perdre des capacités cérébrales

Attention les médecins ont tendance a noircir le tableau, je sais de quoi je parle,
tant que ce n'est pas confirmé par toute une batterie d' examens, il n' y pas lieu de (trop) s' inquiéter.
j 'appréhende donc aussi les retrouvailles avec mon professeur... autre raison (débile) pour laquelle je n'ai pas envie de retourner au Conservatoire.
si t' a pas envie de retourner an conservatoire, ben le fait pas, fait tout autre chose, c'est aussi simple que ça.
un peu basique comme réponse, mais c'est mieux que dire plus tard a 50 ans "Ah, si j' avais su..." on ne reviens pas en arrière.
la encore je sais de quoi je parle...
Bon courage, et n' aie pas peur de nous tenir a courant sur ta santé, et sur l' évolution de ta carrière, si c'est pas trop indiscret, bien sur.

Anonyme
Messages : 119
Enregistré le : ven. 11 juil., 2014 21:56

Re: Perdue professionnellement... Arrêter ? Faire une pause ?

Message par Anonyme » mar. 07 août, 2018 10:10

Je viens de demander à mon professeur : il est possible de prendre une année sabbatique sans avoir à retenter le concours après ! :D
La dernière date possible d'inscription est le 21 août, donc il me reste 2 semaines pour y réfléchir :)

Mathieu79
Messages : 1495
Enregistré le : jeu. 20 févr., 2014 22:36
Mon piano : SE122 Silent PE Yamaha
Localisation : Mantes la ville (78) FR
Contact :

Re: Perdue professionnellement... Arrêter ? Faire une pause ?

Message par Mathieu79 » mar. 07 août, 2018 19:59

Anonyme a écrit :
mar. 07 août, 2018 10:10
Je viens de demander à mon professeur : il est possible de prendre une année sabbatique sans avoir à retenter le concours après ! :D
La dernière date possible d'inscription est le 21 août, donc il me reste 2 semaines pour y réfléchir :)
ça me fait plaisir d'avoir un dit un truc utile ;p !

Math

Avatar du membre
Jouishy
Messages : 1504
Enregistré le : dim. 29 mai, 2016 7:42
Mon piano : Yamaha M1A / pianos du conservatoire
Localisation : Québec, Québec
Contact :

Re: Perdue professionnellement... Arrêter ? Faire une pause ?

Message par Jouishy » mer. 08 août, 2018 0:44

Dernièrement, je croise souvent ce genre de questionnements de la part de personnes qui viennent de terminer leurs études. Ça me fait penser que c'est presque rendu un passage obligé. J'ai eu, moi aussi, une grosse période de remise en question après mes études, et s'en est suivie une réorientation professionnelle pour le moins imprévue (passer de la biologie à la pâtisserie à l'administration... bon, je blague un peu : la pâtisserie n'a jamais été un projet de carrière à long terme, mais plutôt justement un moyen de faire le point tout en faisant quelque chose de mes dix doigts qui soit plus intéressant que travailler dans un McDo). Pas sûre si ça peut te rassurer, mais en tout, c'est un passage qui me semble très normal.

Personnellement, passer par là m'a fait me rendre compte qu'il ne faut parfois pas trop projeter loin dans l'avenir. Tous les projets d'avenir, de carrière, que je pouvais avoir à 17 ans n'ont pas cessé de changer dans les 8 années qui ont suivies. Donc j'ai fini par me laisser un peu plus porter par la vie, en arrêtant de me poser trop de questions à savoir où je serai dans 5 ou 10 ans.

Je pense que, de nos parcours, rien n'est perdu. On apprend, sur soi, sur le monde, sur la vie, ... Certaines connaissances seront bonnes pour toi; certaines compétences seront transférables ailleurs. Et le reste, ça t'aura aidé à mieux te connaître, et ça ajoutera à ta culture personnelle.

Je pense que c'est une bonne idée que de te prendre un boulot, de tester le métier de prof privé. Ça t'aidera sûrement à y voir un peu plus clair et peut-être ne pas trop te sentir pressée de prendre une décision.

Après, tu restes la mieux placée pour décider pour toi-même, donc ne te préoccupe pas trop de l'avis des autres, sinon pour alimenter ta réflexion avec des aspects auxquels tu n'aurais pas songé, le cas échéant.

Et je pense qu'il ne faut pas avoir de regret. On prend des décisions au meilleur de nos connaissances à un moment X. On n'a pas la capacité de prévoir l'avenir.

Je te souhaite de trouver la voie qui te rendra heureuse!

Anonyme
Messages : 119
Enregistré le : ven. 11 juil., 2014 21:56

Re: Perdue professionnellement... Arrêter ? Faire une pause ?

Message par Anonyme » ven. 14 sept., 2018 2:00

Bonjour tout le moooooonde :D

De retour avec mes terribles dilemmes... :roll:

Ma motivation qui fait des allées et venues suivant les jours, (voir même les heures) a été présente le 21 août, et je me suis donc ré-inscrite... j'ai reçu par la suite un message de mon professeur demandant confirmation, du genre "si c'est pour ne rien faire, ce n'est pas la peine", puis mon père qui en rajoute derrière en me traitant de voleuse et de menteuse (les places sont chères et je vole la place d'un élève qui aurait été + motivé que moi, et je mens en faisant croire que j'ai ma place dans ce Conservatoire, blablabla...). Comment voulez-vous que je sois motivée quand on me fait ce genre de remarque ?! :cry:

Concernant mon élève, celle-ci n'est jamais venue (j'ai dû la faire fuir par télépathie :mrgreen:) ... du coup je vais attendre d'avoir mes horaires au Conservatoire avant de repartir à la recherche d'un cobaye.

Enfin breeef... voici mon dilemme du jour : demain (enfin, aujourd'hui vu l'heure qu'il est) c'est la grande réunion pour la musique de chambre, où il faut donner ses disponibilités y tout y tout pour constituer les groupes... et bien sûr la musique de chambre compte pour le DEM... donc je ne sais vraiment pas quoi faire... : si je ne précise rien dans la case "remarques/demandes", on va sûrement me mettre avec d'autres personnes qui passeront le DEM... mais au vu de ma motivation assez chaotique, et du fait que l'on va me charcuter le cerveau début 2019 (une dizaine de jours alitée, donc sans piano, puis 2 à 3 mois de rétablissement... et encore... en considérant que celui-ci soit total)... je risque fortement de pénaliser le groupe, on va me maudire, et je n'ai pas envie que les autres ratent leurs DEM par ma faute (note commune)...
Mais si je demande, comme l'année dernière à ne pas être avec des personnes passant le DEM, je risque à nouveau de me retrouver avec des personnes qui ne viennent en cours qu'une fois sur deux, qui oublient leurs partitions la fois où ils viennent, et qui ne peuvent et ne veulent jamais répéter en dehors du cours... et là c'est moi qui serai pénalisée...
Que faire ??? #-o

Je sens que je vais regretter de ne pas avoir pris une année sabbatique :evil:

Avatar du membre
katy
Messages : 1315
Enregistré le : sam. 04 févr., 2012 20:48
Localisation : Colmar

Re: Perdue professionnellement... Arrêter ? Faire une pause ?

Message par katy » dim. 16 sept., 2018 20:03

Anonyme j'ai l'impression que tu es dans une passe un peu difficile, et la situation n'étant pas simple, il est difficile de te donner un avis de l'extérieur.
Je ne suis pas psy, néanmoins j'aurais tendance à dire que si les relations avec ta famille sont trop toxiques ce qui de toute évidence est le cas il vaut mieux prendre ses distances même si socialement ce n'est pas toujours bien compris ; de plus si je me souviens bien tu es indépendante financièrement et majeure donc tes parents n'ont vraiment rien à dire sur tes choix...
Pour ton cours de musique de chambre je ne saurais te dire ... :? Si qqn qui connaît le parcours en conservatoire pouvait te donner un avis ...Bon courage en tout cas, ne baisse pas les bras et n'écoute pas les bêtises de ton père.

David André
Messages : 25
Enregistré le : lun. 27 août, 2018 15:57

Re: Perdue professionnellement... Arrêter ? Faire une pause ?

Message par David André » mar. 25 sept., 2018 12:49

Si tu aimes le milieu musical mais que tu en a marre de ton activité de musicien tu peux toujours voir les métier annexe. Pour ma part, après musico, j'ai fais un Master "Administration et gestion de la musique" à Paris 4 et j'ai beaucoup aimé. Si tu te débrouille bien tu peux faire vraiment des trucs sympa.
Moi j'ai décidé de tout arrêter après le Master car j'avais trouvé une autre voie (je suis pâtissier maintenant 😁🥐)
mais la plupart de mes potes de promos bossent pour des boîtes sympa (radio France, opéra de Paris...)

Si tu veux des infos tu peux me joindre en MP.

Koll
Messages : 5284
Enregistré le : lun. 30 avr., 2007 11:14
Localisation : Idf

Re: Perdue professionnellement... Arrêter ? Faire une pause ?

Message par Koll » mar. 25 sept., 2018 13:06

Anonyme a écrit :
lun. 06 août, 2018 1:18
C'est déjà sûr que je ne continuerai pas la fac, je n'ai pas envie de devenir professeur dans un collège et de me faire bordeliser par des élèves qui n'en ont rien à faire de la musique [-X
J'ai dû cotoyer à peu près 20 000 enfants, pré-ado, et ados depuis que je m'en occupe, et je n'en ai quasiment jamais rencontré qui n'en aient rien à faire de la musique.
Enseigner - quelle que soit la discipline - n'est pas très facile aujourd'hui, mais quand on est motivé et qu'on a des idées, on peut encore le faire bien, hormis certaines exceptions territoriales qui - dans ce cas - ne sont pas propres à l'enseignement...
La flûte à bec n'est toujours pas un pipeau
https://www.youtube.com/watch?v=77Z419iTFBE

Avatar du membre
mdpiano
Messages : 648
Enregistré le : mer. 05 oct., 2016 14:17
Mon piano : Numérique yamaha P105

Re: Perdue professionnellement... Arrêter ? Faire une pause ?

Message par mdpiano » mer. 26 sept., 2018 17:14

Ca dépend aussi de la manière d'ensigner, que ce soit au collège ou dans un conservatoire... Je pense à notre prof de contrebasse: il est cool, super sympa et exigeant muisicalement tout en étant vraiment sympa! Mon prof de musiques trad est lui aussi jeune, dynamique, exigeant et cool! Le prof parfait quoi :lol: Ma prof de piano aussi est comme ça, chaque cours est un vrai bnheur!

Si transmettre ta passion de la musique te plaît tu trouveras la manière de le communiquer.

Pour ce qui est des capacités cérébrales que tu crains de perdre: le cerveau est malléable donc je suis suis sûre que tu retrouveras tout après un peu d'entraînement... Si ça se trouve tout se passera très bien :D J'ai lu ton sujet depuis le 1er post et pensé à toi mais je n'ai pas trouvé le smots pour t'écrire. je souhaite en tout cas te souhaiter bonne chance pour traverser cette période difficile et affronter tes doutes... on passe tous par des remises en questions qui nous permettent d'avancer...

Ne lâche pas la musique, joue pour ton plaisir! Le DEM ce n'est pas le plus important. Tu peux aussi continuer dans ton conservatoire sans être dans une formation professionnalisant. Enfin j'espère que c'est possible pour un adulte de ton niveau...

Pour la musique de chambre, préviens les membres de ton groupe dès le début. Ils seront compréhensifs, ne t'inquiète pas. C'est aussi un moyen de te détendre, moi j'adore ça!!! Après la journée de travail, c'est agréable de se changer les idées...

Répondre