Réexposition forme sonate

Théorie, jeu, répertoire, enseignement, partitions

Modérateur : Modérateurs

Répondre
Barococo
Messages : 187
Enregistré le : lun. 26 août, 2013 9:05

Réexposition forme sonate

Message par Barococo » mer. 13 juin, 2018 11:36

Bonjour tout le monde!

Sachant que de nombreux érudits se trouvent parmi nous, je me permets de solliciter votre aide :D
Je suis à la recherche d'exemples d’œuvres (uniquement en mineur) dans la musique romantique, où le second thème dans la réexpo est énoncé au ton du VIème degré.
Bon....c'est pas très clair je l'avoue... :? Voici un exemple concret:

Prenons une sonate en do mineur. Le premier mouvement est de forme sonate.

EXPO
Thème A : Do mineur (I)
Thème B : Mib majeur (relatif, III)
DEVELOPPEMENT
REEXPO
Thème A : Do mineur (I)
Thème B': Lab majeur (VI)

La coda ramène le ton principal.

Voilà, j'espère avoir été plus précis avec cet exemple. J''en ai déjà trouvé un dans le premier mouvement du quintette pour clarinette op.115 de Brahms, mais il m'en faudrait d'autres.
Un grand merci d'avance à vous tous! Je continue les recherches de mon coté

Avatar du membre
JPS1827
Messages : 3140
Enregistré le : lun. 25 avr., 2011 11:27
Mon piano : Steinway A, Seiler 122
Localisation : Bourg la Reine

Re: Réexposition forme sonate

Message par JPS1827 » jeu. 14 juin, 2018 10:41

Dans le premier mouvement du trio en mi bémol majeur de Schubert, la première phrase de ce qui paraît le second thème comporte une ambiguïté tonale puisqu'elle commence en si mineur et finit en sol majeur (c'est très perceptible à l'oreille). A la réexposition elle commence en mi mineur et finit en do majeur (6ème degré de mi bémol). Mais le problème c'est que sur le plan formel ce n'est pas vraiment le second thème (qui va arriver en si bémol majeur dans l'exposition), c'est plutôt un thème de "pont", qui va nous mener à si bémol majeur, dominante de mi bémol, dans l'exposition, et nous ramener à mi bémol majeur dans la réexposition, alors que pour l'oreille le thème en si bémol paraît plutôt un thème conclusif. Bref, jette un coup d'œil à la partition.

Dans la sonate opus 2 n°3 de Beethoven en do majeur, le second thème est en do mineur à la réexposition mais va se ruer sur la bémol majeur pour la coda, mais ce n'est pas une réexposition en la bémol. Je n'ai pas d'autre exemple en tête pour l'instant.

Avatar du membre
Okay
Messages : 5047
Enregistré le : mar. 13 juil., 2010 17:32

Re: Réexposition forme sonate

Message par Okay » jeu. 14 juin, 2018 10:50

La question, c'est tout de même... "pourquoi cette question ?" :mrgreen:

Avatar du membre
coignet
Messages : 735
Enregistré le : mer. 12 févr., 2014 13:03
Mon piano : Pleyel F - Steinway Z-114
Localisation : Paris I

Re: Réexposition forme sonate

Message par coignet » jeu. 14 juin, 2018 11:10

Je me la suis posée et, l'esprit mal placé, j'ai imaginé qu'il s'agit d'un exercice d'école, par exemple d'un cours d'harmonie.

kerry117
Messages : 153
Enregistré le : jeu. 28 mai, 2015 11:44
Mon piano : Kawai
Localisation : Ille-et-Vilaine

Re: Réexposition forme sonate

Message par kerry117 » jeu. 14 juin, 2018 11:37

coignet a écrit :
jeu. 14 juin, 2018 11:10
j'ai imaginé qu'il s'agit d'un exercice d'école, par exemple d'un cours d'harmonie.
ou de composition, à moins qu'il s'agisse de trouver des exemples pour une dissertation ou un mémoire, une thèse de musicologie ....

Barococo
Messages : 187
Enregistré le : lun. 26 août, 2013 9:05

Re: Réexposition forme sonate

Message par Barococo » jeu. 14 juin, 2018 15:54

kerry117 a écrit :
jeu. 14 juin, 2018 11:37
coignet a écrit :
jeu. 14 juin, 2018 11:10
j'ai imaginé qu'il s'agit d'un exercice d'école, par exemple d'un cours d'harmonie.
ou de composition, à moins qu'il s'agisse de trouver des exemples pour une dissertation ou un mémoire, une thèse de musicologie ....

C'est tout à fait ca!! =D> =D>

Merci JPS1827, mais comme tu le souligne, il s'agit du parcours tonal du pont...ça ne marche pas comme exemple... :cry:

Je continue chercher

Avatar du membre
Okay
Messages : 5047
Enregistré le : mar. 13 juil., 2010 17:32

Re: Réexposition forme sonate

Message par Okay » jeu. 14 juin, 2018 16:02

Oui mais que cherches tu a montrer/illustrer ? Comment analyses-tu l’effet de l’usage de ce degré dans ce contexte la ?

Avatar du membre
JPS1827
Messages : 3140
Enregistré le : lun. 25 avr., 2011 11:27
Mon piano : Steinway A, Seiler 122
Localisation : Bourg la Reine

Re: Réexposition forme sonate

Message par JPS1827 » jeu. 14 juin, 2018 17:32

Rapidement, entre deux, Il faut rappeler que cette idée ne tombe pas du ciel. A l'époque baroque le 6ème degré en mineur est quasiment un degré fort, Bach s'en sert avec des successions de type la b, sol, do ou même directement la b, do pour ramener do mineur, ou mi b ré sol, voire mi b sol pour ramener sol mineur.
Il est donc naturel qu'on retrouve l'idée au XIXème siècle, parfois dans la forme sonate (mais là je ne trouve pas pour l'instant d'exemple probant). Evidemment la question est quasiment close avec le prélude op. 2 de Rachmaninoff qui met en scène de façon grandiose cette succession (la sol# do#) (mais n'envisage pas de supprimer le sol#).

Avatar du membre
Caralire
Messages : 1204
Enregistré le : dim. 20 juil., 2014 17:59
Mon piano : Yamaha C2X SH

Re: Réexposition forme sonate

Message par Caralire » sam. 16 juin, 2018 2:18

JPS1827 a écrit :
jeu. 14 juin, 2018 17:32
Rapidement, entre deux, Il faut rappeler que cette idée ne tombe pas du ciel. A l'époque baroque le 6ème degré en mineur est quasiment un degré fort, Bach s'en sert avec des successions de type la b, sol, do ou même directement la b, do pour ramener do mineur, ou mi b ré sol, voire mi b sol pour ramener sol mineur.
Il est donc naturel qu'on retrouve l'idée au XIXème siècle, parfois dans la forme sonate (mais là je ne trouve pas pour l'instant d'exemple probant). Evidemment la question est quasiment close avec le prélude op. 2 de Rachmaninoff qui met en scène de façon grandiose cette succession (la sol# do#) (mais n'envisage pas de supprimer le sol#).
Merci JPS! Je n'ai pas posé la question mais ta réponse est très intéressante !

kerry117
Messages : 153
Enregistré le : jeu. 28 mai, 2015 11:44
Mon piano : Kawai
Localisation : Ille-et-Vilaine

Re: Réexposition forme sonate

Message par kerry117 » sam. 16 juin, 2018 10:46

Barococo a écrit :
mer. 13 juin, 2018 11:36
Je suis à la recherche d'exemples d’œuvres (uniquement en mineur) dans la musique romantique, où le second thème dans la réexpo est énoncé au ton du VIème degré.
Barococo a écrit :
mer. 13 juin, 2018 11:36
EXPO
Thème A : Do mineur (I)
Thème B : Mib majeur (relatif, III)
DEVELOPPEMENT
REEXPO
Thème A : Do mineur (I)
Thème B': Lab majeur (VI)
Le 4ème mouvement de la 2ème sonate pour violon et piano op.121 de Schumann est en ré mineur.
De forme sonate, à la réexposition le second thème est en Sib Majeur.

Avatar du membre
JPS1827
Messages : 3140
Enregistré le : lun. 25 avr., 2011 11:27
Mon piano : Steinway A, Seiler 122
Localisation : Bourg la Reine

Re: Réexposition forme sonate

Message par JPS1827 » sam. 16 juin, 2018 17:53

Bravo d’avoir trouvé cet exemple. J’en cherche toujours.

Répondre