[Apprentissage] Jouishy au piano

Théorie, jeu, répertoire, enseignement, partitions

Modérateur : Modérateurs

Répondre
Avatar du membre
Jouishy
Messages : 1425
Enregistré le : dim. 29 mai, 2016 7:42
Mon piano : Yamaha M1A / pianos du conservatoire
Localisation : Québec, Québec
Contact :

[Apprentissage] Jouishy au piano

Message par Jouishy » dim. 21 janv., 2018 22:47

Voici donc mon fil d'apprentissage.

La structure se décline ainsi :

Premier message (celui-ci) : introduction et liens pertinents (youtube, autres fils sur ce forum)
Deuxième message : tous les morceaux que j'ai travaillé depuis que j'ai commencé le piano (excluant déchiffrage et lecture à vue) avec des liens vers mes interprétations
Troisième message : présentation, pour ceux qui voudrait connaître mon parcours
Quatrième message : mes projets, actuels, passés et futurs, en lien avec le piano et peut-être la musique en général
Cinquième message : rubrique que je me garde au cas où j'aimerais classer autre chose dans un message séparé.

Liens :

Ma chaîne youtube
- Mes enregistrements en ordre chronologique
- Mes pièces en version «finale»
- Ma préparation pour mon examen de niveau 7 (les enregistrements sont regroupés par pièce plutôt que par date)
- Été 2018 : mes projets et la progression de mes pièces

Forum
- Ma démarche d'examens, quels sont mes buts, pourquoi j'ai décidé de passer des examens, ...
Modifié en dernier par Jouishy le dim. 10 juin, 2018 1:52, modifié 3 fois.

Avatar du membre
Jouishy
Messages : 1425
Enregistré le : dim. 29 mai, 2016 7:42
Mon piano : Yamaha M1A / pianos du conservatoire
Localisation : Québec, Québec
Contact :

Re: [Apprentissage] Jouishy au piano

Message par Jouishy » dim. 21 janv., 2018 22:48

Modifié en dernier par Jouishy le jeu. 19 juil., 2018 15:54, modifié 4 fois.

Avatar du membre
Jouishy
Messages : 1425
Enregistré le : dim. 29 mai, 2016 7:42
Mon piano : Yamaha M1A / pianos du conservatoire
Localisation : Québec, Québec
Contact :

Re: [Apprentissage] Jouishy au piano

Message par Jouishy » dim. 21 janv., 2018 22:48

Présentation :

Bonjour à tous!

Pour ceux qui n'aurait eu l'occasion de suivre mon parcours jusqu'à présent, ou de lire mon post de présentation sur le fil idoine (qui commence à dater), je vais tâcher de résumer qui je suis, d'où je viens et qu'est-ce qui m'a amenée vers le piano.

(rédigée le 21 janvier 2018)

J'ai commencé le piano très exactement le 17 février 2016. Enfin, j'ai eu mon premier cours de piano à cette date. Je me suis achetée mon piano numérique (modèle d'entrée de gamme : Casio CDP-130) quelques jours plus tôt et j'ai pianoté quelques trucs avec des vidéos sur youtube (où j'ai appris comment jouer une gamme, le principe de numérotation des doigts et le concept de passage du pouce).

Je ne commençais pas de rien, étant donné que j'avais joué de la musique pendant mon adolescence (clarinette entre 2001 et 2005; saxophone alto entre 2002 et 2005). Je savais donc lire la musique en clé de sol et j'avais déjà pianoté un peu sur un piano. Je savais donc quelles étaient les notes au piano (où est le do, le sol, ...). Il ne me manquait que la correspondance (quel do sur la partition correspond à quel do au piano). J'avais aussi des notions de théorie de base (ordre des dièses et bémols, gammes et tonalités mineures et majeures, accords mineurs et majeurs, ...).
La première chose que j'ai eu à apprendre en me mettant au piano, c'est la lecture en clé de fa. Puis de gérer la polyphonie (qui est un travail de tous les jours! :D ).

Au départ, j'ai décidé de me mettre au piano un peu au hasard. J'étais dans une période à vide entre deux emplois, avec beaucoup de temps libre. J'ai voulu reprendre un loisir. J'ai pensé à la musique, que j'avais abandonné depuis 10 ans, mais j'étais mal à l'aise de reprendre ma clarinette, vivant en appartement et craignant de déranger les voisins. J'ai donc voulu opter pour un instrument dont je pourrais jouer une version numérique/électrique. J'ai hésité entre le violon et le piano (question de choisir des instruments faciles... *sarcasme* ). J'ai finalement opté pour le piano en me disant que je ne pensais pas jouer dans un ensemble à court terme et que le piano était davantage autosuffisant comme instrument solo.
Il me semblait toutefois important d'avoir un contact avec l'instrument en version acoustique, ce pourquoi j'ai choisi un professeur en fonction de ce critère (pas de cours à domicile).

Et toute l'ironie va venir maintenant : j'ai vite constaté que je devais m'adapter au piano acoustique lors de mes cours, car les touches étaient beaucoup plus lourdes. Je me suis donc mise à pratiquer de plus en plus souvent au conservatoire - où je prenais mes cours avec un étudiant. Voyant que mon intérêt se développait, j'ai voulu passer à un instrument de meilleure qualité, mais je ne trouvais pas mon bonheur même dans les pianos numériques haut de gamme. Alors j'ai finalement décidé de m'acheter une propriété afin de pouvoir avoir un piano acoustique! (La maison est achetée; il manque maintenant le piano à y mettre).

Bon, ça, c'est pour l'anecdote.

Donc j'ai trouvé dans le piano une véritable passion, un vecteur d'expression dont j'avais cruellement besoin! Je me suis rendue compte que ça me faisait un bien fou. Et je me suis mise à pratiquer énormément (2-3h par jour, 5 jours par semaine). Je ne me verrais pas passer mes soirées autrement que devant mon instrument!

Au fil des mois, je me suis rendue compte que j'étais un peu déçue de n'avoir l'occasion de me produire. Prenant mes cours avec un étudiant et non dans une école, je n'ai pas l'opportunité de faire des concerts de fin d'année. Je ne joue que pour moi (et mon prof). C'est valorisant de se voir progresser, mais ça manque d'enjeux! C'est ainsi qu'est née l'idée d'aller passer des examens instrumentaux. En ne jouant que pour moi, il m'arrivait de tourner certains coins ronds : mon 3 contre 4 dans la sonate Clair de lune n'est pas respecté? Bof, et alors? C'est joli quand même, non? Si je le joue à ma famille ou mes amis, personne ne s'en rendra compte. Pourquoi je prendrais le temps de travailler ça?
En faisant des examens, je ne pouvais plus me permettre ce genre de pensées! Un professionnel va venir évaluer ce que je fais! Donc ça m'oblige à travailler un peu plus en profondeur, sans rien laisser passer! Et ça me donne une motivation et une date limite, donc une obligation de mieux me structurer. Cela m'oblige aussi à ne négliger aucun aspect (théorie, technique, formation auditive, ...).

C'est ainsi que j'attaquerai mes premiers examens de piano ce printemps (et je suis bien curieuse de comment je vivrai cette expérience. Pour l'instant, ça manque encore de concret. Mais à quelques semaines du jour J? Et le jour venu?).

J'ai eu le même professeur pendant la première année et demie environ, avant de changer quand celui-ci a quitté la ville. Mon premier prof était très porté à me donner des pièces «challenges», ce qui m'a menée à travailler des morceaux très au-delà de mon niveau rapidement (prélude en do dièse mineur de Rachmaninoff notamment), ce qui était parfois grisant, et parfois décevant (ne pas arriver à mener un morceau à terme). Mon deuxième prof, qui me suit depuis août 2017, a une approche un peu différente. De toutes façons, au premier cours, je lui ai parlé de mes projets d'examens et on a choisi des pièces en fonction du niveau visé, ce qui a réduit la difficulté. J'ai repris plusieurs éléments à la base avec lui. Il était quand même étonné que je sache jouer une invention de Bach avec 18 mois de piano derrière moi, mais m'a fait remarquer beaucoup de petits (et grands) faux plis que j'avais pu prendre, tel que lever trop les doigts ou écraser ma paume (première phalange), attaquer les notes avec les bras, être trop raide, etc. J'étais au départ déçue de devoir changer de prof, mais au final, je suis contente : je n'avais pas conscience de tous ces problèmes et je suis contente d'avoir l'opportunité de les corriger le plus tôt possible dans mon parcours (même si je me laisse souvent emporter par l'envie de jouer les morceaux plutôt que de travailler ces éléments. J'essaie de trouver un équilibre entre les deux). Il est exigeant et je trouve ça très formateur!

Je pense que ça fait grosso modo le tour. :)
Modifié en dernier par Jouishy le lun. 22 janv., 2018 0:17, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Jouishy
Messages : 1425
Enregistré le : dim. 29 mai, 2016 7:42
Mon piano : Yamaha M1A / pianos du conservatoire
Localisation : Québec, Québec
Contact :

Re: [Apprentissage] Jouishy au piano

Message par Jouishy » dim. 21 janv., 2018 22:49

Mes projets :

Actuels

Pour l'été, je désire simplement :
Apprendre
- Le 3e mouvement de la sonate K545 de Mozart
- Le thème de Tina de Final fantasy 6 (arrangement officiel «final fantasy piano collections»)
Retravailler
- Le 1er mouvement de la sonate K545 de Mozart
Travailler
- Ma lecture à vue et ma lecture tout court, donc apprendre plusieurs petites pièces faciles (rien de déterminé. Je vais feuilleter et choisir un peu au hasard parmi ma petite bibliothèque de partitions).
- La formation auditive : je vais continuer à faire des exercices de reconnaissance d'intervalle, dictées/repiquage, exercices de composition (sans prétention; juste dans un but de compréhension de la musique), solfège, ...
- Les aspects techniques en vue de mon examen de niveau 8 (gammes, arpèges, exercices).


Pour l'automne :
Je commencerai à travailler mes morceaux pour mon examen de niveau 8 (qui sera donc en mai/juin 2019) vers début septembre. Pour l'instant, j'ai sélectionné 2 morceaux que je désire monter : le Golliwog cakewalk de Debussy et le nocturne en do# mineur de Chopin. Les 3 autres pièces seront probablement sélectionnées conjointement avec mon prof, n'ayant pas de préférence marquée (j'ai vaguement ciblé l'invention no 13 ou les bourrées de la suite anglaise no 2 en la mineur, mais il y en a d'autres qui me plaisent. Ibid pour les mouvements de sonates possibles de Beethoven, Mozart ou Haydn).
Le répertoire possible pour le niveau 8.


Futurs

J'ai bien envie de poursuivre cette démarche pour les années à venir! (En fonction de comment ça se passera cette année).
J'ai déjà commencé à feuilleter le répertoire pour les niveaux supérieurs (les niveaux vont jusqu'au niveau 11, donc j'ai encore 4 ans devant moi si je continue sur cette lancée) et j'ai ciblé certains morceaux que j'aimerais vraiment monter (liste non exhaustive...) :

(Le répertoire complet par niveau peut être trouvé ici)

Niveau 9 :
- Baroque : peut-être une sinfonia
- Classique : peut-être un mouvement de sonate de Beethoven (beaucoup de choix, tel que pathétique 2e mouvement, moonlight 2e mouvement, op. 49 no 1 2e mouvement, ...). Sinon, Mozart ou Haydn.
- Romantique : Chopin, op. 69 no 2 (valse en si mineur)
- Moderne : Debussy, Rêverie

Niveau 10 :
- Baroque : un prélude et fugue (j'aime bien le no 2 du livre 1, ou celui en fa mineur du livre 2) ou 2 mouvements de la suite anglaise no 3 en sol mineur
- Classique : Mozart, fantaisie en ré mineur
- Romantique :
- Moderne : Debussy, 1ere arabesque ou Scriabine, préludes no 5 et 6 (op. 11)

Niveau 11 :
- Étude : Chopin op. 25 no 2 (ou autres; les choix incluent op. 10 no 5, 9, 12; op. 25 no 1, 2, 7, 9, 12)
- Baroque : un prélude et fugue ou 3 (autres) mouvements de la suite anglaise no 3 en sol mineur
- Classique : Beethoven, 3e mouvement de la Pathétique
- Romantique : Rachmaninoff, prélude en do dièse mineur ou Liszt, Notturno no 3 ou Schubert op. 90 no 3 (impromptu en sol bémol majeur)
- Moderne : Debussy, un mouvement de la suite bergamasque ou Prokofieff, suggestion diabolique ou Ravel, pavane pour infante défunte


Passés

Niveau 7 - École préparatoire Anna Marie Globensky
Examen passé le 12 mai. Je suis encore en attente des résultats officiels (en date du 9 juin), mais la juge n'avait que de bons commentaires (sauf pour ma lecture à vue...). Ça me conforte dans l'idée de repasser ces examens l'an prochain, puisque mes objectifs sont atteints (travailler tous les aspects de la formation musicale : lecture à vue - même si ça demeure ma grosse faiblesse -, théorie, formation auditive; avoir une exigence de rigueur dans l'apprentissage des morceaux; avoir un avis externe et «officiel» sur mes interprétations; partager ce que je fais autrement que par le net et à mon prof et ma famille - j'aimerais aussi avoir plus d'occasion de faire des concerts... mais ceci est un autre sujet).

Les exigences pour cet examen étaient :
- Technique
- Gammes en double croches sur 4 octaves à 88 à la noire : sol bémol, si et ré majeur; leur relative mineure (mi bémol, sol dièse et si mineur)
- Arpèges en croches puis en double croches, sur 2 et 4 octaves, à 60 à la noire : la, ré et si majeur; la, ré et sol dièse mineur
- Arpèges 4 sons : cinquième de dominante de ré majeur en triolets sur 3 octaves à 66 à la noire
- Exercices «A dozen a day, book III», groupe 1, no 2, 3, 4, 6, 9, 10; groupe 2, no 1, 2, 3 (transposer en ré majeur), 5, 8, 10

- Répertoire : une étude et une pièce de chacune de ces époques : baroque, classique, romantique, moderne.
Pièces choisies :
- Étude : Burgmüller, L'Orage, op. 109 no 13
- Baroque : Bach, Invention no 4
- Classique : Mozart, sonate K545 2e mouvement
- Romantique : Chopin, mazurka op. 68 no 3
- Moderne : Debussy, Le petit berger

- Théorie
- Solfège chanté : 8 mesures dans une tonalité ayant jusqu'à 4 altérations à la clé (majeure ou mineure); intervalle maximal : sixte
- Dictée musicale : 4 mesures, selon les mêmes critères que le solfège
- Examen écrit (je ne détaillerai pas complètement, mais rien de bien compliqué : connaître les différents modes mineurs (mélodique, antique), différents ornements (appogiature brève, mordant, trille, grupetto), les mesures composées (6/8, 6/4, ...), syncope et contretemps, notation des renversements d'accords, quelques mots de vocabulaire (cantabile, meno mosso, non troppo, assai), formes musicales (qu'est-ce qu'une valse, un menuet, une sonate, une symphonie, un rondo, ...)).
Modifié en dernier par Jouishy le dim. 10 juin, 2018 2:21, modifié 2 fois.

Avatar du membre
Jouishy
Messages : 1425
Enregistré le : dim. 29 mai, 2016 7:42
Mon piano : Yamaha M1A / pianos du conservatoire
Localisation : Québec, Québec
Contact :

Re: [Apprentissage] Jouishy au piano

Message par Jouishy » dim. 21 janv., 2018 22:49

Post 5

Vide pour le moment.

Avatar du membre
Lee
Messages : 10069
Enregistré le : lun. 09 sept., 2013 0:09
Mon piano : Pleyel 3bis 1925
Localisation : Ile de France

Re: [Apprentissage] Jouishy au piano

Message par Lee » mar. 23 janv., 2018 18:40

=D> Tu as ouvert le bal.

Que les autres te suivent surtout avec ce que BM a proposé pour les accommoder...
“Ever tried. Ever failed. No matter. Try Again. Fail again. Fail better.” ― Samuel Beckett

Avatar du membre
N'est-ce pas
Messages : 203
Enregistré le : dim. 14 janv., 2018 0:41
Mon piano : yamaha u3
Contact :

Re: [Apprentissage] Jouishy au piano

Message par N'est-ce pas » jeu. 25 janv., 2018 9:41

Cool ce nouveau fil, je regardais déjà tes vidéos où tu racontais ta vie de pianiste à la caméra, j'imagine que ce sujet de forum complétera ton blog vidéo en version écrite.

J'ai quelques questions de curiosité en lisant tes messages de présentation :
- c'est qui Anna Marie Globensky ?
- c'est quoi les - Exercices «A dozen a day, book III», groupe 1, no 2, 3, 4, 6, 9, 10; groupe 2, no 1, 2, 3 (transposer en ré majeur), 5, 8, 10 ?
Jouishy a écrit :
dim. 21 janv., 2018 22:49
Arpèges 4 sons : cinquième de dominante de ré majeur
tu dis cinquième de dominante ? moi je dis septième...
Jouishy a écrit :
dim. 21 janv., 2018 22:48
En ne jouant que pour moi, il m'arrivait de tourner certains coins ronds : mon 3 contre 4 dans la sonate Clair de lune n'est pas respecté? Bof, et alors? C'est joli quand même, non?
si je comprends bien tu considères ces concours devant un public averti comme un aiguillon pour te forcer à ne pas trop vite être repue de tes accomplissements ? Parce que si tu avais juste cherché le jeu en public pour le jeu en public, il y avait aussi les bars, comme le jeune Johannes Brahms qui accompagnait son papa dans les tavernes jusqu'au petit matin pour jouer des chansons de marin (il paraît que ça a été formateur).

- j'ai eu au téléphone mon jeune cousin de Montréal pour la nouvelle année, il m'a dit qu'il faisait moins 15 et qu'il fallait se chauffer les doigts avant de jouer au piano en rentrant d'une sortie (il est aussi pianiste) ; tu confirmes ?

Avatar du membre
Jouishy
Messages : 1425
Enregistré le : dim. 29 mai, 2016 7:42
Mon piano : Yamaha M1A / pianos du conservatoire
Localisation : Québec, Québec
Contact :

Re: [Apprentissage] Jouishy au piano

Message par Jouishy » jeu. 25 janv., 2018 23:55

C'est bien septième de dominante. Je me suis embrouillé les pinceaux. J'ai dû penser «cinquième» car la dominante est le cinquième degré.

Bref, dans ce cas-ci, l'arpège «la-do#-mi-sol».

«A dozen a day» est le titre de bouquins d'exercices, tout simplement.
https://www.amazon.ca/Dozen-Day-Book-1/dp/0877180318

Anna Marie Globensky :
Historique
1922 — Programmes pré-universitaires de formation musicale et instrumentale offerts par la Faculté de musique

1962 — Sessions d'examens organisées dans le cadre de l'Extension de l'enseignement

1972 — Nouvelle structure pédagogique : programmes d'enseignement musical sur onze niveaux («degrés»)

1995 — Extension de l'enseignement - musique devient l'École préparatoire de musique de l'Université Laval

2005 — École préparatoire de musique devient École préparatoire Anna-Marie-Globenski, en hommage à cette pianiste et professeure de la Faculté de musique pendant près de trente ans, qui a participé activement à l’essor de l’École préparatoire et démontré tout son attachement à l'Université Laval en faisant don d’une somme considérable. Ce don servira à financer un Fonds de pédagogie instrumentale qui portera également son nom.
Je suis allée chercher la réponse sur le site. Je ne le savais pas (je me doutais que c'était un truc du genre).


Je cherche principalement des critiques constructives pour m'améliorer. Pour le jeu en public, les bars, pas vraiment, mais j'ai déjà pensé aux maisons de retraite et aux pianos publics (denrée rare au Québec, et n'existant que l'été). Mais cela ne «réglait» pas le problème de «tourner les coins ronds» et de ne pas négliger la technique, ainsi que tous les autres aspects de la formation musicale (formation auditive et théorie, donc).
Ce sont principalement ces deux aspects qui m'intéressent donc : ne négliger aucun aspect et obtenir des critiques constructives d'une personne autre que mon prof, qui ne suit pas mon parcours au quotidien et a donc nécessairement un avis un peu différent sur ce que je joue.


Je n'ai pas l'habitude de me réchauffer les doigts avant de me mettre au piano, mais il est vrai que je prends un peu plus de temps pour me réchauffer au piano (gammes, arpèges, exercices) en débutant une séance lorsque j'arrive de l'extérieur, car en effet, il fait très froid (j'ai hâte au printemps).

Avatar du membre
N'est-ce pas
Messages : 203
Enregistré le : dim. 14 janv., 2018 0:41
Mon piano : yamaha u3
Contact :

Re: [Apprentissage] Jouishy au piano

Message par N'est-ce pas » dim. 28 janv., 2018 22:38

Merci pour tes réponses Jouishy :)
"A dozen a day", je me disais déjà que c'était un recueil d'exercices, mais avec ma question je voulais plutôt savoir : c'est quoi comme genre d'exercices ? Que contient le bouquin ? Apprends-tu des chouettes trucs dedans ?

Avatar du membre
Jouishy
Messages : 1425
Enregistré le : dim. 29 mai, 2016 7:42
Mon piano : Yamaha M1A / pianos du conservatoire
Localisation : Québec, Québec
Contact :

Re: [Apprentissage] Jouishy au piano

Message par Jouishy » lun. 29 janv., 2018 2:21

Pour le livre d'exercice, si tu regardes sur le lien Amazon, en haut de la photo, il y a un «look inside»qui permet de voir la première série.

Ce qui est bien, c'est que c'est varié. Ce n'est pas simplement des exercices pour enchaîner des doigtés, comme le Hanon. Il y a des exercices qui ressemblent à des gammes, des accords plaqués, des octaves brisées, des enchaînements de sixtes plaquées, ... je pense que c'est plus diversifié que du Hanon (pas dur) et donc que ça va travailler plus d'aspects.

Par contre, juste les exercices en eux-mêmes, c'est peut-être bien, mais j'ai besoin des conseils de mon prof dans certains cas pour bien les faire, car ça travaille parfois des mouvements qui ne sont pas du tout intuitif pour moi.

Avatar du membre
mdpiano
Messages : 451
Enregistré le : mer. 05 oct., 2016 14:17
Mon piano : Numérique yamaha P105

Re: [Apprentissage] Jouishy au piano

Message par mdpiano » mar. 30 janv., 2018 19:54

Quel programme... Quelle stress pour moi ce serait.. .

Tu as commencé tes morceaux en début d'année scolaire 2017-2028? Ou plus récemment ?

Niveau 7 c'est équivalent à combien d'années de piano? Je vais regarder les morceaux par curiosité. Je suis en 6e année... Je me demande ce qu'ils me demanderaient comme acquis...

amalfi
Messages : 144
Enregistré le : jeu. 17 sept., 2015 0:07
Mon piano : Korg LP380
Localisation : Strasbourg

Re: [Apprentissage] Jouishy au piano

Message par amalfi » mar. 30 janv., 2018 22:35

mdpiano a écrit :
mar. 30 janv., 2018 19:54
Tu as commencé tes morceaux en début d'année scolaire 2017-2028? Ou plus récemment ?
Avec des années comme celles-là, en deux ans on sait jouer du piano ! (c'est sans doute pour ça que tu te débrouilles si bien déjà Jouishy :wink: )

Avatar du membre
Jouishy
Messages : 1425
Enregistré le : dim. 29 mai, 2016 7:42
Mon piano : Yamaha M1A / pianos du conservatoire
Localisation : Québec, Québec
Contact :

Re: [Apprentissage] Jouishy au piano

Message par Jouishy » mar. 30 janv., 2018 22:38

Les niveaux sont conçus à la base pour des enfants. Donc un enfant qui commencerait le piano de rien (doit apprendre la théorie, le solfège, l'instrument, ...) commence par l'année «préparatoire» ou le niveau 1 (ce sont deux niveaux différents. Un enfant qui commence à 4 ans fera probablement une année préparatoire; un enfant qui commence à 8 ans commencera probablement avec un niveau 1), puis les niveaux défilent, à raison d'un niveau par an. Donc théoriquement, un niveau 7 est pour un enfant d'environ 10-12 ans, qui a commencé le piano à 4-5 ans.
Après, je pense qu'un adulte qui commencerait de rien aussi pourrait passer les premiers niveaux plus rapidement (un enfant motivé aussi pourrait aller un peu plus vite que ça).

Selon leur classement de difficulté, mon premier morceau joué (le menuet de Petzold, du livre d'Anna Magdalena Bach) était de niveau 3. Mes 2e et 3e morceaux étaient de niveau 6 (prélude no 4 de Chopin et le petit nègre de Debussy). Puis j'ai attaquée des pièces de niveaux variés (premier mouvement de la sonate facile : niveau 8; prélude do# mineur Rachmaninoff : niveau 11; invention no 8 : niveau 7).

Si jamais tu es curieuse de consulter le répertoire, je pense que j'ai déjà mis le lien, mais au cas où ce ne serait pas le cas, le voici : https://drive.google.com/open?id=0BzhV9 ... jk5Q0FERTQ

J'ai commencé mes morceaux en août 2017. Enfin, j'ai commencé les premiers morceaux à ce moment-là (Mozart, Debussy). J'ai commencé le Bach en septembre, le Chopin en novembre, et l'étude il y a 2-3 semaines.

Pour un adulte «normal», je pense qu'un niveau 7 correspondrait à 3-4 ans de piano. Je m'y attaque après 2 ans car j'avais déjà des connaissances en musique qui m'ont permis de décoller un peu plus vite et que j'en mange (pratique beaucoup, toussa toussa). :D
Mais évidemment, toute approximation de ce genre sera toujours très approximative, puisque tous n'apprennent pas au même rythme et tous n'y investissent pas la même énergie.

J'espère être à la hauteur du défi que je me suis donnée. Mais même si je ne le suis pas, j'aurai toujours appris quelque chose dans le parcours, donc ça ne serait pas si grave. :)
amalfi a écrit :
mar. 30 janv., 2018 22:35
mdpiano a écrit :
mar. 30 janv., 2018 19:54
Tu as commencé tes morceaux en début d'année scolaire 2017-2028? Ou plus récemment ?
Avec des années comme celles-là, en deux ans on sait jouer du piano ! (c'est sans doute pour ça que tu te débrouilles si bien déjà Jouishy :wink: )
Ahahahahahahahah!
Je n'avais pas remarqué la faute de frappe.
Très drôle! :lol:

Avatar du membre
mdpiano
Messages : 451
Enregistré le : mer. 05 oct., 2016 14:17
Mon piano : Numérique yamaha P105

Re: [Apprentissage] Jouishy au piano

Message par mdpiano » mer. 31 janv., 2018 19:39

Merci pour ta réponse... J'irai voir du côté du niveau 7 juste pour voir...

Je viens de voir ma faute de frappe :lol: ou plutôt celle de mon correcteur d'orthographe !

Avatar du membre
Jouishy
Messages : 1425
Enregistré le : dim. 29 mai, 2016 7:42
Mon piano : Yamaha M1A / pianos du conservatoire
Localisation : Québec, Québec
Contact :

Re: [Apprentissage] Jouishy au piano

Message par Jouishy » ven. 23 févr., 2018 5:33

Nouveaux enregistrements ce soir.

Un peu déçue. Je trouve que Mozart et Debussy stagnent. Bach, je suis toujours sur le travail des ornements. Ça passait bien avant-hier, mais ce soir, rien à faire... comme quoi, ce n'est pas encore gagné. Mais l'avoir eu l'autre jour est déjà un signe que ça progresse au moins!
Je vais aller réécouter mes enregistrements précédents. En espérant que ça me réconforte un peu. ^^

Chopin, là, je suis plutôt contente de l'avancement. Et l'étude aussi. Ça ne fait que 5-6 semaines (je crois) que je la travaille. Pour si peu de temps, elle commence à être placée (mais il faut dire que je me concentre plus spécialement sur ce morceau, car je dois l'apprendre rapidement et l'amener à une bonne vitesse).

J'ai hâte à mon cours demain. Mon prof a annulé notre cours de la semaine dernière et j'avoue que j'ai besoin d'un petit coup de fouet et de quelques orientations de travail.

Pour les 5 enregistrements à la suite
Modifié en dernier par Jouishy le ven. 23 févr., 2018 15:55, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Tatafanfan
Messages : 310
Enregistré le : mer. 05 avr., 2017 8:51
Mon piano : RIPPEN après deux numériques et un autre
Localisation : Boul'Bill' (Ile de France Ouest)

Re: [Apprentissage] Jouishy au piano

Message par Tatafanfan » ven. 23 févr., 2018 8:38

Jouishy a écrit :
ven. 23 févr., 2018 5:33

Pour les 5 enregistrements à la suite :
Dès la 1ère écoute, j'ai saisi ce qui n'était pas "bon", à corriger, c'est qu'on entend beaucoup trop tes basses d'Alberti (ce que fait la main gauche) et qui empêche d'apprécier le chant de la main droite, cf cette si belle mozartienne Mitsuko Ishida :
https://www.youtube.com/watch?v=Gj4LjyTOmD0....
ça m'a donné un mal de chien il y a qq années et avec ma prof", on a ensuite passé en "exercices" ces Mozart, Bach (Inventions, etc), Schumann, Granados, après avoir fait 5 ans de Hanon (elle est prof au Conservatoire de Paris 10 alors pas moyen d'y échapper....)
Perso, je suis "pour" les reprises, occasion de nuancer son expressivité, pas se dire "il dit deux fois la même chose"......
On est en train de rejoindre le froid du Canada grâce au Moscou-Paris !
Tatafanfan

et en post-sciptum, rien de mieux pour t'aider dans les basses d'Alberti que notre cher Jean-François Zygel national :
https://www.youtube.com/watch?v=RFunurw8jM0
Modifié en dernier par Tatafanfan le ven. 23 févr., 2018 11:34, modifié 1 fois.
Valsera d'abord, au son du piano d'un génie étranger".
Alias Aurore Dupin, Baronne Dudevant

Avatar du membre
Lee
Messages : 10069
Enregistré le : lun. 09 sept., 2013 0:09
Mon piano : Pleyel 3bis 1925
Localisation : Ile de France

Re: [Apprentissage] Jouishy au piano

Message par Lee » ven. 23 févr., 2018 9:42

Il ne faut pas être découragée, la ligne va sur une pente montante à toute allure!
J'aimais bien la mazurka que j'ai écoutée aussi, ça m'inspire, j'aimerais la jouer un jour.
“Ever tried. Ever failed. No matter. Try Again. Fail again. Fail better.” ― Samuel Beckett

Avatar du membre
Oupsi
Messages : 4088
Enregistré le : ven. 31 juil., 2009 14:06
Mon piano : Schimmel C116, Seiler 180
Localisation : S.-O.

Re: [Apprentissage] Jouishy au piano

Message par Oupsi » ven. 23 févr., 2018 11:25

Bravo, ça avance super bien je trouve! =D>

Avatar du membre
Gibuslaloutre
Messages : 91
Enregistré le : jeu. 30 juin, 2016 11:38

Re: [Apprentissage] Jouishy au piano

Message par Gibuslaloutre » ven. 23 févr., 2018 12:28

Je trouve que c'est déjà très bien. Comme l'a dit Tatafanfan, il faut retravailler ta main gauche pour être plus à l'aise, mais aussi pour trouver un son mieux équilibré. Pour l'instant on comprend que le thème est la main droite surtout parce qu'elle est plus aiguë.

Pour arranger ça, je te conseille 2 exercices :

Le premier c'est de ne jouer qu'une double croche sur 4 à la main gauche (comme si c'était juste une noire). Fais en sortir de sentir que ta main gauche est au service de ta main droite, et profite en pour bien sentir la mesure à 3 temps (tu peux compter en même temps si tu veux).
Petit à petit tu va également mieux intégrer le rythme harmonique.

Le deuxième, c'est de croiser les mains (position pas évidente au début). grosso modo je te conseille de jouer la main gauche une octave au dessus et la main droite deux octaves au dessous (c'est beaucoup, mais sinon il n'y a pas assez de place et les deux mains vont s’emmêler je viens de tester :mrgreen: )
Et dans cette configuration tu joues toutes les notes, jusqu'à trouver un bon équilibre. Évidemment c'est beaucoup plus dur car on entendra bien plus la main gauche, mais ça t'obligera à porter plus d'attention aux doubles croches n°2/3/4.

Ne te prends pas trop la tête cependant , c'est presque impossible d'arriver à quelque chose qui sonne vraiment bien (et c'est pour cette raison que mozart n'a pas écrit comme ça :mrgreen: ). Mais essaye quand même d'arriver à un résultat bien clair au niveau de l'équilibre, et quand tu remettras tes mains dans leurs positions habituelles, ça te paraitre tout de suite beaucoup plus facile !!

Avatar du membre
Jouishy
Messages : 1425
Enregistré le : dim. 29 mai, 2016 7:42
Mon piano : Yamaha M1A / pianos du conservatoire
Localisation : Québec, Québec
Contact :

Re: [Apprentissage] Jouishy au piano

Message par Jouishy » ven. 23 févr., 2018 15:54

Ah oui, la version de Mitsuko Uchida est déjà un très très gros coup de coeur pour moi! C'est tellement inspiré et inspirant! ... mais il me manque beaucoup de moyens techniques pour arriver à reproduire

Idée intéressante, Gibus! Je n'aurais pas pensé à cette gymnastique!
Pour ce qui est de «jouer la première note», mon prof m'a fait faire un truc similaire : plaquer la base d'alberti comme un accord. Mais j'avoue ne pas avoir pratiqué souvent comme ça. :oops:

J'ai un double problème sur cette pièce : celui que vous mentionnez, et celui de ne pas faire entendre toutes les notes. Du coup, corriger les deux à la fois est difficile.
Mais avec de la pratique intelligente, je devrais améliorer tout ça!

Merci pour vos commentaires.

(Je vais enlever la vidéo pour mettre plutôt un lien. Il est plus évident sur youtube que d'autres vidéos suivent. :mrgreen: )

Répondre