Piano Phoenix. Un projet fou, un pari réussi!

mécanique, commerces/achat, facteurs...

Modérateur : Modérateurs

Répondre
Adèle H
Messages : 27
Enregistré le : mer. 17 mai, 2017 12:25

Piano Phoenix. Un projet fou, un pari réussi!

Message par Adèle H » sam. 19 août, 2017 19:18

Bonjour chers ami(e)s,
Je suis Chakib Haboubi, j’ai 40 ans et je dirige une entreprise qui a réalisé le rêve de tous les pianistes au monde, amateurs comme professionnels. Transporter dans une simple valise de voyage un piano de concert.

https://www.youtube.com/watch?v=AxhCRRn2SpY

Pour y parvenir, j’ai collaboré pendant 4 ans aux cotés de 67 ingénieurs, laboratoires en mécanique des fluides, matériaux et structures et numérique, 7 bureaux d’études spécialisés, Designers et 12 industriels Français.

Depuis 1983 et l’arrivée du Clavinova chez Yamaha, notre univers n’a pas pas connu d’innovation de rupture.
10 années durant, j’ai sillonné les salons internationaux, visité la grande majorité des usines de fabrication de pianos dans le monde (Japon, Chine, Indonésie, Corée du Sud, Allemagne, Etats-Unis), rencontré l’ensemble des acteurs du marché de la musique à l’échelle nationale et internationale. Et toujours, subsistait la même question qui restait en suspens: Pourquoi?
Pourquoi depuis plus de 30 ans, les pianos numériques n’évoluaient-ils pas ou si peu? Comparativement à nos appareils photos numériques, qui en l’espace de 10 ans sont passés d’une qualité de résolution d’1 Mo pixel à près de 40 Mo pixels!... Combien de personnes aujourd’hui privilégient l’argentique au numérique? La question semble presque saugrenue désormais. Elle ne l’était pas du tout jusqu’en 2005.

Cette même question, je l’ai posée aux ingénieurs qui m’ont accompagnés dans l’aventure en 2014. Leur réponse était claire, pour connaitre une véritable révolution il serait nécessaire de “casser” l’existant, le mode de scrutation du signal M.I.D.I étant trop limitatif (128 niveaux de vélocité par note) et ne permettant pas d’aller “chercher” un son comparativement au caractère “infini” des pianos acoustiques. Mais au delà, il faudrait réussir à implémenter sur une carte mère dédiée, TOUS les caractères propres à un piano à queue de concert (résonance par sympathie, frottement des touches, levée des étouffoirs, frappes des marteaux, distorsions des sons en temps réel...) par l’intermédiaire d’une modélisation physique et parvenir à développer un amplificateur d’une très grande puissance et l’associer à des enceintes de haut de gamme. Enfin, il faudrait surtout parvenir à retranscrire une véritable vibration meuble telle que ressentie sur un piano acoustique. Sentir la frappe du marteau, la corde vibrer, la résonance de la “ceinture” devenant palpable.

Durant 3 ans, 15 concertistes et 4 techniciens concerts ont collaborés avec les ingénieurs qui avaient pour mission de réussir à traduire numériquement les sensations physiques ressenties entre un pianiste et son piano. La latitude inhérente au toucher certes, mais aussi du rapport “psycho acoustique” associé car comme le disait si justement l’un des technicien concert alors, le pianiste “entend ce qu’il touche”. Nous sommes parvenus à déterminer que la recherche de son que nous considérions comme “infinie” sur un piano acoustique au regard du toucher se traduisait numériquement par une échelle de 0 à 1300 niveaux par note. Soit, dix fois plus que le signal M.I.D.I. (implanté sur tous les pianos numériques du marché même “haut de gamme”).

Coté son, nous avons réussi à intégrer toute la composante “physique” liée au son par un calcul algorithmique en temps réel. Pour y parvenir, il a fallu réaliser une carte amplification, une carte mère et plusieurs cartes de scrutation d’une puissance considérable et bien évidemment jamais encore développées sur un piano dit numérique.

Concernant la vibration naturelle, la pierre angulaire d’une telle innovation, elle s’est présentée à nous du fait d’un heureux concours de circonstance: Le piano Phoenix ne mesure que 65 cm une fois replié en triptyque grâce à ses charnières innovantes et incassables. Néanmoins, le bois n’étant pas un élément “porteur”, et compte tenu de la pression très forte exercée sur les charnières, il nous a fallu réaliser deux filières en aluminium reliée par l’intermédiaire d’une soudure par friction (afin de ne pas “stopper” la fréquence vibratoire entre la partie avant et arrière du piano). Le châssis réalisé a été imbriqué dans des peaux extérieures en bois bouche porées, vernis et laquées. Le résultat au dires de l’ensemble des pianistes ayant testé l’instrument est sans appel, nous avons reproduit l’exacte sensation vibratoire d’un piano acoustique.

Ma plus grande joie aujourd’hui, c’est d’accueillir des concertistes, des amateurs, des grands amateurs, qui n’ont pas les mêmes motivations d’achat mais dont la stupéfaction au moment du test en dit long sur notre travail accompli et sur le fait que nous avons réussi ce qui nous semblait hier encore impossible.
Quel que soit leur niveau, certains y voient le moyen de jouer en extérieur, lors de concerts grâce à sa batterie, d’autres de pouvoir l’emporter en week-end dans leur maison de campagne grâce à sa valise ou encore certains y voient la chance de pouvoir enfin trouver une place pour le piano de leur rêve malgré l’exiguïté de leur appartement.
Sans doute fallait-il être un peu fou pour se lancer dans une telle aventure. Mais à force de pugnacité, de patience et de passion, ce rêve est devenu réalité.
En somme, une véritable innovation de rupture.

www.adelehmusic.com

Chakib Haboubi
Président - Adèle H Music

Mathieu79
Messages : 1232
Enregistré le : jeu. 20 févr., 2014 22:36
Mon piano : SE122 Silent PE Yamaha
Localisation : Mantes la ville (78) FR
Contact :

Re: Piano Phoenix. Un projet fou, un pari réussi!

Message par Mathieu79 » sam. 19 août, 2017 21:35

Merci pour votre présentation du coup j'ai regardé 2/3 vidéo sur youtube et votre site.
Des infos qui me semble utile :

Prix : 5900€
Le poids du piano est de 26 kg
Sur l'autonomie de la batterie : 10H
enceinte focal 2x120w

manque d'info sur :
Durée de la garantie ?
Tarif sur une batterie ?
L’échantillonnage du piano se base sur quoi ? quel piano acoustique ?
le site n'indique pas les revendeurs.

Bravo pour la réalisation de ce projet.

Math

Avatar du membre
Lee
Messages : 8704
Enregistré le : lun. 09 sept., 2013 0:09
Mon piano : Pleyel 3bis 1925
Localisation : Ile de France

Re: Piano Phoenix. Un projet fou, un pari réussi!

Message par Lee » sam. 19 août, 2017 22:25

C'est intéressant, le plus important reste pouvoir le tester en vrai.

Un article qui explique un peu plus :
https://www.google.hr/amp/www.rue89lyon ... oenix/amp/
“In an age of universal deceit, telling the truth is a revolutionary act.” attribué à Orwell

Adèle H
Messages : 27
Enregistré le : mer. 17 mai, 2017 12:25

Re: Piano Phoenix. Un projet fou, un pari réussi!

Message par Adèle H » dim. 20 août, 2017 3:25

Bonjour Mathieu,

Merci pour votre message!

Pour vous répondre simplement, le piano comprend le piétement (muni d'un subwoofer Focal), la batterie et la valise.
La garantie de 5 ans pièces et main d'oeuvre comprend de surcroit et compte tenu de la préciosité de l'objet, d'une garantie contre le vol et la casse pour une durée de deux ans. Chose inédite s'agissant d'un instrument de musique... J'ai bataillé dur avec les assureurs!!!

Concernant le son du piano, il ne s'agit pas d'échantillonnage mais de modélisation physique (Steinway D) associée à une réelle vibration meuble (association du châssis en métal aux peaux extérieures en bois). La grande difficulté était de réussir à conserver l'intégralité des paramètres "physiques" (frottement des touches, résonance par sympathie, frappe des marteaux, souffle de levée des étouffoirs...) et la richesse sonore procurée par les enceintes, tweeters et Sub Focal sans aucune latence ni saturation. Car en effet, le Phoenix à une valeur scrutative de 1300 niveaux de vélocité par note contre 128 pour le signal M.I.D.I. qui a mon sens est une hérésie pour ce qui est d'interpréter un morceau quel qu'il soit...

Des pianos, j'en ai vendus quelques milliers en dix ans au sein d'un grand magasin de piano. Aucun piano numérique, qu'il s'agisse d'hybride ou autre ne m'a jamais convaincu. La question que j'ai posée aux ingénieurs était simple: Sommes nous capable, compte tenu de la puissance grandissante de nos processeurs et des technologies scrutatrices actuelles de rivaliser sérieusement avec les acoustiques? D'aller chercher un son au même titre que sur un acoustique? Peut-on numériquement définir ce que nous caractérisons "d'infini" dans la recherche sonore à travers le toucher d'un acoustique?

De nombreuses questions ont été soulevées (rapport psycho acoustique du pianiste face à son instrument...) et ont donné lieu à des échanges d'une incroyable richesse entre les concertistes, les techniciens concert et les ingénieurs.

À présent j'ai conscience que nous avons réalisé ce que je croyais impossible il y a encore peu.

Concernent le prix de vente, j'ai la volonté de constituer une communauté de pianistes éclectiques au regard bienveillant et pour lesquels je réserve une surprise pour le lancement de la campagne Kickstarter dans quelques jours. Je vous préviendrai!

Il sera vendu moins cher aux membres de cette communauté avec la contrepartie de m'accompagner dans l'optimisation de l'écosystème associé (préhension de la valise, du piétement, de l'application...) afin de réaliser un piano dont la perfection sera devenue indiscutable.
Tout ce qui nous a été soufflé depuis tant d'années par les fabricants va connaitre un profond changement grâce au Phoenix. Tant sur la mobilité, l'autonomie, le toucher que sur la sonorité.

Merci pour vos encouragements et à bientôt

Koll
Messages : 4996
Enregistré le : lun. 30 avr., 2007 11:14
Localisation : Idf

Re: Piano Phoenix. Un projet fou, un pari réussi!

Message par Koll » dim. 20 août, 2017 10:10

C'est un projet réalisé très intéressant.

Après il faudrait l'essayer pour se rendre compte de l'impression au clavier, et de la sonorité .
Où peut-on le faire ?

J'ai quand même une question : les deux parties extrêmes ne semblent pas exactement à la même hauteur que la partie centrale et l'écart entre les touches correspondantes semble un peu plus grand.
Peut-être que cela n'a aucune incidence sur le jeu, les différences étant apparemment minimes.
Y a-t-il un clip permettant de serrer et bloquer ces parties extrêmes afin de réduire au minimum cet écart ?
La flûte à bec n'est toujours pas un pipeau
https://www.youtube.com/watch?v=77Z419iTFBE

lookingforthepianist
Messages : 22
Enregistré le : ven. 28 juil., 2017 22:54
Contact :

Re: Piano Phoenix. Un projet fou, un pari réussi!

Message par lookingforthepianist » dim. 20 août, 2017 14:14

Koll a écrit :
dim. 20 août, 2017 10:10
Après il faudrait l'essayer pour se rendre compte de l'impression au clavier, et de la sonorité .
Où peut-on le faire ?
Même question pour moi, je serai très intéressée pour l'essayer parce que je suis très intriguée par ce nouveau piano. L'idée a l'air à la fois folle et génirale ! :D
Et j'aimerais aussi en parler sur mon blog.

Adèle H
Messages : 27
Enregistré le : mer. 17 mai, 2017 12:25

Re: Piano Phoenix. Un projet fou, un pari réussi!

Message par Adèle H » dim. 20 août, 2017 15:07

Bonjour Koll,

J'ai plaisir à vous lire! Je suivais souvent vos posts du temps ou je travaillais dans la vente de piano! (j'étais souvent en accord avec vos dires...)

Nous sommes situés sur Lyon (secteur Confluence) ou j'aurais plaisir à vous recevoir si vous le désirez! Et vous pourriez tester l'instrument bien entendu!
Dans tous les cas, je vais "monter" à Paris courant septembre pour y rencontrer un vingtaine de personnes qui me sollicitent.

Je suis rassuré (maintenant) car toutes les personnes l'ayant testé (concertistes, institutionnels, grands amateurs...) qui l'ont testé ont commandé l'instrument. Une trentaine de commandes en cours dont les livrables sont prévues à partir de septembre/octobre.

Concernant la juxtaposition du clavier aux deux parties extérieures, nous avons intégré des doigts de positionnement associés à un réglage interne afin de conserver la même séparation entre les touches au dixième de millimètre. La tolérance sur un piano est de 1,2 millimètre +- 0,1.

Je ne sais où vous habitez mais j'aurais grand plaisir à échanger avec vous en tout cas!
Si j'ai mené cette aventure (un peu folle, c'est vrai) c'est pour repousser les limites du numériques vers quelque chose de réellement nouveau.

Vous pourriez être tenté de vous demander pourquoi Yamaha, Roland, Kawai, Korg, Casio, Kurzweil, Nord... n'auraient-ils pas accès à notre technologie? Si "révolutionnaire"!
La réponse est simple, accompagné par l'équipe de R&D de Focal nous avons collaborés avec des industriels français maitrisant des technologies issues de secteurs autres que la musique et dont les rapports en terme d'interface "Homme/Machine" était applicable à notre besoin scrutatif (vélocité du toucher). Voilà ce qui a permis cette prouesse technologique. Idem coté son.

Pour dire simplement les choses, l'ingénierie Française dans ce domaine surpasse très largement tout ce qui se fait ailleurs dans le monde et il est temps pour nous, pianistes, de mettre de coté tout se que nous connaissions à travers le numérique ou du moins, ce que les fabricants en ont fait. Une interminable succession d'innovations de continuités basé sur des approches marketing plus que technologiques et dont la matrice n'a quant à elle pas dépassée le stade du M.I.D.I =D>

Enfin, pour répondre à "Lee", concernant la distribution du piano et pour avoir travaillé aux coté de la très grande majorité des revendeurs nationaux et internationaux pendant 10 ans, j'ai pris une décision il y a quelque temps. Tous les revendeurs que j'ai visité ont tout bonnement hallucinés lorsque je leur ai présenté le piano et tous désiraient ardemment le présenter. Néanmoins, je ne proposerai le Phoenix au grand public qu'à partir de 2018.
Avant cela, je tiens à faire une étude de terrain sur l'usage qui en est fait afin de peaufiner certains éléments (dimension du pupitre intégré, positionnements des doigts d'indexage du piètement, emplacement de la batterie...) par des pianistes "d'avant garde" qui m'accompagneront avec un regard bienveillant et qui achètent le piano beaucoup moins cher qu'il ne sera vendu au grand public.
Je n'ai pas la science infuse et quoi de plus sain qu'un utilisateur final pour apporter des éléments de réponses/suggestions à des problèmes donnés. Un travail itératif et synergique entre Adèle H Music et les membres de la communauté pour le plus grand bien du Phoenix.

Je lance une campagne sur Kickstarter dans quelques jours pour expliquer les modalités.
Aujourd'hui, 32 pianistes sont entrés dans cette "communauté" en commandant l'instrument. Je limiterai ce nombre autour de d'une centaine peut-être.

Merci, j'ai été un peu long mais j'ai tellement de joie à pouvoir enfin partager un projet qui 4 années durant à occupé mes jours et mes nuits. Car même si brevets déposés... Je ne pouvais pas trop en parler avant avec la communauté Pianomajeur que j'apprécie beaucoup!

Bien à vous Koll et à bientôt j'espère!

Chakib

Adèle H
Messages : 27
Enregistré le : mer. 17 mai, 2017 12:25

Re: Piano Phoenix. Un projet fou, un pari réussi!

Message par Adèle H » dim. 20 août, 2017 15:27

Bonjour! Merci pour votre message, c'est sympa ça me touche que vous vouliez en parler sur votre blog.
Pour l'essayer bien sur! Vous habitez quel coin? Je suis sur Lyon mais monte à Paris en septembre au cas ou...

À bientôt!

Chakib

Avatar du membre
Christof
Messages : 1389
Enregistré le : lun. 18 avr., 2016 17:08
Mon piano : Sauter droit, année 1976
Localisation : Paris 75020

Re: Piano Phoenix. Un projet fou, un pari réussi!

Message par Christof » dim. 20 août, 2017 18:53

Paris en septembre... Fantastique !
Dites quand vous serez là. Cela me plairait beaucoup de pouvoir essayer ce piano !

Merci

Adèle H
Messages : 27
Enregistré le : mer. 17 mai, 2017 12:25

Re: Piano Phoenix. Un projet fou, un pari réussi!

Message par Adèle H » dim. 20 août, 2017 22:59

Sans souci Christof!

Je vous tiens au courant dès que la date est fixée.

À bientôt

Jean-Michel Verdier
Messages : 824
Enregistré le : sam. 20 août, 2005 21:37
Mon piano : Sauter 165
Localisation : Montpellier
Contact :

Re: Piano Phoenix. Un projet fou, un pari réussi!

Message par Jean-Michel Verdier » dim. 20 août, 2017 23:10

Je viens de découvrir votre post. Toutes mes félicitations =D>. Quelle quantité de travail et d'énergie mises au service d'un projet, semble-t-il, vraiment novateur. De toute façon si BPI France a investi dans le projet, c'est qu'elle en a décelé le potentiel totalement novateur.

Je vous souhaite en tout cas le plus large succès possible dans votre entreprise et j'espère que des PMistes pourront le tester et nous faire un retour.

Mathieu79
Messages : 1232
Enregistré le : jeu. 20 févr., 2014 22:36
Mon piano : SE122 Silent PE Yamaha
Localisation : Mantes la ville (78) FR
Contact :

Re: Piano Phoenix. Un projet fou, un pari réussi!

Message par Mathieu79 » dim. 20 août, 2017 23:31

Bonjour Chakib,

Merci de nous avoir éclairé sur le piano phoenix , après avoir lu vos deux messages , je me suis dit mais pourquoi il se lance t'il pas aussi sur les pianos droits et à queue comme le NU1 et le N1 de Yamaha ?
Le concept est sympas , je suivrai votre déploiement commercial , et j'espère qu'un de nos PM aura l'occasion de l'essayer pour se forger un avis sur le phoenix.

Math

Avatar du membre
Christof
Messages : 1389
Enregistré le : lun. 18 avr., 2016 17:08
Mon piano : Sauter droit, année 1976
Localisation : Paris 75020

Re: Piano Phoenix. Un projet fou, un pari réussi!

Message par Christof » lun. 21 août, 2017 12:37

Adèle H a écrit :
dim. 20 août, 2017 22:59
Sans souci Christof!

Je vous tiens au courant dès que la date est fixée.
À bientôt
Merci !

lookingforthepianist
Messages : 22
Enregistré le : ven. 28 juil., 2017 22:54
Contact :

Re: Piano Phoenix. Un projet fou, un pari réussi!

Message par lookingforthepianist » lun. 21 août, 2017 16:51

Adèle H a écrit :
dim. 20 août, 2017 15:27
Bonjour! Merci pour votre message, c'est sympa ça me touche que vous vouliez en parler sur votre blog.
Pour l'essayer bien sur! Vous habitez quel coin? Je suis sur Lyon mais monte à Paris en septembre au cas ou...
Je vis à Metz, mais si je prends mes dispositions suffisamment à l'avance, je peux m'arranger pour me déplacer.

Adèle H
Messages : 27
Enregistré le : mer. 17 mai, 2017 12:25

Re: Piano Phoenix. Un projet fou, un pari réussi!

Message par Adèle H » lun. 21 août, 2017 21:31

Bonsoir,

Désolé pour le retard de ma réponse...
À mon avis, je risque de faire une tournée un peu partout, je viens d'avoir quelques demandes sur Strasbourg et Bruxelles...
Je monte à Paris sur la mi-septembre et peut-être en profiterai-je pour passer vous voir après!
Dès que les dates sont fixées je vous contacte, promis!

Vous le verriez en situation réelle! :D

À bientôt!

Avatar du membre
floyer
Messages : 728
Enregistré le : mar. 29 oct., 2013 23:08
Mon piano : Yamaha CLP-150 et Ivory II
Localisation : Montigny-le-Bretonneux (région parisienne)
Contact :

Re: Piano Phoenix. Un projet fou, un pari réussi!

Message par floyer » lun. 21 août, 2017 23:14

Est-ce que l'instrument est compatible High Resolution Velocity Prefix? La norme MIDI prévoit en effet l'extension qui permet d'aller à 16384 nuances.

Certains pianos numériques ou claviers (mais peu) supportent cette norme (Casio PX5S, VAXMIDI), ce qui permet de mieux profiter de la sensibilité de Pianoteq, ou un enregistrement MIDI avec la précision qui s'impose.
Avatar d'après une photo de David Maiolo (Creative Commons BY-SA 3.0)

Adèle H
Messages : 27
Enregistré le : mer. 17 mai, 2017 12:25

Re: Piano Phoenix. Un projet fou, un pari réussi!

Message par Adèle H » mar. 22 août, 2017 0:22

Bonsoir,

Oui bien sur c'était prévu dans le cahier des charges et obligatoires à mon sens si on veut profiter pleinement des logiciels de modélisations ou autres! Il s'agit de "l' extended MIDI".
Mais les niveaux de points de contrôle sont beaucoup plus élevés que 16000... Du moins sur la techno développée sur le Phoenix.

La technologie du Phoenix est paradoxalement "dégradée" pour fonctionner correctement sur le matériel de M.A.O, enceintes...Fabriqués de nos jours. Pour exemple, cela n'a rien à voir avec la vélocité mais, le son du Phoenix est en 32 bits, branché via des XLR sur un enregistreur, enceintes ou autres, il ne peut être reconnu qu'en 24 bits car c'est actuellement le standard...
Mais bon, on ne va pas se plaindre, lorsque les constructeurs passeront en 32 bits, le Phoenix sera déjà prêt...

Néanmoins, je n'ai pas voulu faire du piano Phoenix un clavier "maître" mais plutôt un piano indépendant et autonome qui s'adresse avant tout aux pianistes qui ne veulent pas se retrouver dans une vision "éclatée" de la pratique pianistique...
Clavier maître + Monitoring + Logiciel + PC puissant... Un peu comme le Vpiano dont j'ai été l'un des premiers à être distributeur en France. Ou encore faire une sorte de VPC1 ou pseudo Physis...

Après bien sur il y a beaucoup de pianistes avec des besoins très différents les uns des autres... Et je respecte l'utilisation qu'ils en font bien sur!

À bientôt "Floyer"

Avatar du membre
alex2612
Messages : 3540
Enregistré le : ven. 23 oct., 2009 11:51
Mon piano : erard 3BIS X2 Pleyel 260 bosendorfer290
Localisation : Angoulême
Contact :

Re: Piano Phoenix. Un projet fou, un pari réussi!

Message par alex2612 » mar. 22 août, 2017 5:41

Cela m'interresse mais ou peut on essayer la valise pianistique?
Concertiste et enseignant je ne suis pas fan de piano numérique et pour cause. Mais votre idée est tres novatrice et surtout pratique. Je suis actuellement en tournée en Colombie et c'est la galera para trabajar el piano. Bravo pour l'innovation .

Adèle H
Messages : 27
Enregistré le : mer. 17 mai, 2017 12:25

Re: Piano Phoenix. Un projet fou, un pari réussi!

Message par Adèle H » mar. 22 août, 2017 18:19

Bonjour Alex,

Pour le moment la valise est sur Lyon mais vous pourrez bientôt la tester à votre retour, dites moi où vous serez et nous nous arrangerons pour tester l'engin!

PS: Moi aussi j'ai jamais été fan de pianos numériques... ça tombe bien! :lol:

Bien à vous

Avatar du membre
alex2612
Messages : 3540
Enregistré le : ven. 23 oct., 2009 11:51
Mon piano : erard 3BIS X2 Pleyel 260 bosendorfer290
Localisation : Angoulême
Contact :

Re: Piano Phoenix. Un projet fou, un pari réussi!

Message par alex2612 » mer. 23 août, 2017 5:17

sur Paris du 26 au 29 Aout et Angouleme ou Bordeaux du 29 Aout au 7 septembre

Répondre