François Couperin vu par le PMistes

Théorie, jeu, répertoire, enseignement, partitions

Modérateur : Modérateurs

Répondre
Polémos
Messages : 70
Enregistré le : sam. 30 avr., 2016 17:07
Mon piano : Kawaï MP-10
Localisation : Montréal

François Couperin vu par le PMistes

Message par Polémos » ven. 12 août, 2016 23:50

Bon, je me lance. Je sais que «fourmi», dans le fil Musiques anciennes et piano, fil très intéressant au demeurant, a fait part de son intention d'ouvrir bientôt un fil sur François Couperin à l'issu d'une pièce de Couperin qu'il a en chantier. Je me permets de le devancer. J'espère qu'il ne m'en voudra pas trop, car j'ai moi-même planché sur Les Barricades mystérieuses au piano depuis quelques mois et j'ai bien hâte d'avoir les commentaires et les critiques des PMistes suite à une enregistrement que j'en ai fait. Et puis c'est presque un petit scandale que François n'ait pas encore son fil, ne trouvez-vous pas?

C'est par ici : https://soundcloud.com/polemos-85571029 ... s-couperin
Scarlatti...ça déchire!

Avatar du membre
Arabesque44
Messages : 2578
Enregistré le : lun. 07 oct., 2013 18:11
Mon piano : Bechstein 175 Yamaha 155P
Localisation : Nantes

Re: François Couperin vu par le PMistes

Message par Arabesque44 » sam. 13 août, 2016 9:27

Bravo Polemos pour cet enregistrement. =D>
Allez je me lance, car c'est un bon exercice pour une quasi-autodidacte comme moi que d'essayer de trouver comment interpréter une pièce de façon conforme à son écriture.
Et puis je les jouerai probablement un jour, ces "Barricades"! 8)
J'ai été surprise par l'accentuation des temps faibles , ça syncoperait presque! Ce n'est pas déplaisant mais ne ressemble pas à ce qu'on entend d'habitude
C'est surtout à la main gauche: il faudrait je pense mieux ressortir le chant le plus grave( notes liées jouées avec 3 et 5, sib-fa, sol-ré) , et les notes sup de la main gauche qui tombent à contre temps ( c'est du C barré) doivent être allégées et surtout pas "liées et intégrées" dans le chant de la main gauche, car c'est une voix à part.
Donc , y aller très doucement avec le pouce, qui a toujours tendance à alourdir tout ce qu'il touche.
Les spécialistes confirmeront ou pas!
Si c'est bien là le problème, il me semble que ce ne sera pas très difficile à rectifier, car tout le morceau est construit de façon similaire.
Pour le fil spécial, si tu veux qu'il soit épinglé et intégré au groupe, il faudra demander à BM007 ( et corriger la faute d'orthographe et mettre le nom en majuscules :mrgreen: )

pianojar
Messages : 5626
Enregistré le : jeu. 25 juin, 2015 17:44
Mon piano : Yamaha GA1
Localisation : Val d'Oise

Re: François Couperin vu par le PMistes

Message par pianojar » sam. 13 août, 2016 19:48

J'ai un peu de mal avec Couperin et Rameau car je trouve que généralement il y a beaucoup trop d'ornements, quelquefois on à l'impression que certaines pièces sont un catalogue des ornements
Pour cette pièce ne particulier, vu que les susdits ornements sont très peu nombreux, j'aime assez
Au niveau de l'interprétation, je suis assez d'accord avec ce qu'a dit Arabesque au niveau de la main gauche. J'ai écouté Cziffra qui fait assez bien ressortir les nuances de la main gauche
Sinon c'ets déjà bien abouti et très plaisant à écouter =D>

Polémos
Messages : 70
Enregistré le : sam. 30 avr., 2016 17:07
Mon piano : Kawaï MP-10
Localisation : Montréal

Re: François Couperin vu par le PMistes

Message par Polémos » lun. 15 août, 2016 22:51

Arabesque44 a écrit :Bravo Polemos pour cet enregistrement. =D>
Allez je me lance, car c'est un bon exercice pour une quasi-autodidacte comme moi que d'essayer de trouver comment interpréter une pièce de façon conforme à son écriture.
Et puis je les jouerai probablement un jour, ces "Barricades"! 8)
J'ai été surprise par l'accentuation des temps faibles , ça syncoperait presque! Ce n'est pas déplaisant mais ne ressemble pas à ce qu'on entend d'habitude
C'est surtout à la main gauche: il faudrait je pense mieux ressortir le chant le plus grave( notes liées jouées avec 3 et 5, sib-fa, sol-ré) , et les notes sup de la main gauche qui tombent à contre temps ( c'est du C barré) doivent être allégées et surtout pas "liées et intégrées" dans le chant de la main gauche, car c'est une voix à part.
Donc , y aller très doucement avec le pouce, qui a toujours tendance à alourdir tout ce qu'il touche.
Les spécialistes confirmeront ou pas!
Si c'est bien là le problème, il me semble que ce ne sera pas très difficile à rectifier, car tout le morceau est construit de façon similaire.
Pour le fil spécial, si tu veux qu'il soit épinglé et intégré au groupe, il faudra demander à BM007 ( et corriger la faute d'orthographe et mettre le nom en majuscules :mrgreen: )
Merci Arabesque pour tes commentaires. L'accentuation des temps faibles n'est pas vraiment voulu et témoigne plutôt de mon manque d'assurance. Judicieuse remarque sur le chant des notes graves et les notes sup de la main gauche; je vais travailler ça. Et j'ai le pouce un peu lourd effectivement.
Scarlatti...ça déchire!

Polémos
Messages : 70
Enregistré le : sam. 30 avr., 2016 17:07
Mon piano : Kawaï MP-10
Localisation : Montréal

Re: François Couperin vu par le PMistes

Message par Polémos » lun. 15 août, 2016 23:00

pianojar a écrit :J'ai un peu de mal avec Couperin et Rameau car je trouve que généralement il y a beaucoup trop d'ornements, quelquefois on à l'impression que certaines pièces sont un catalogue des ornements
Pour cette pièce ne particulier, vu que les susdits ornements sont très peu nombreux, j'aime assez
Au niveau de l'interprétation, je suis assez d'accord avec ce qu'a dit Arabesque au niveau de la main gauche. J'ai écouté Cziffra qui fait assez bien ressortir les nuances de la main gauche
Sinon c'ets déjà bien abouti et très plaisant à écouter =D>
Merci pianojar pour tes commentaires. Je ne saurais dire à quel point je suis d'accord avec ta remarque sur les ornements, au point que, oh! sacrilège, j'en omets carrément à certains moments dans certaines interprétations (ce qui est le cas pour les Barricades). En la matière, le tact et le bon goût sont impérieusement de mise évidemment. Souvent, la mélodie ne devrait pas être «ornementée» et alourdie par une pléthore de trilles superflus au fond. C'est patent dans la Villageoise de Rameau (mesures 8 et 9). Souvent, des interprètes ajoutent des trilles là où il n'y en a pas pour «faire baroque», comme si les compositeurs du temps «savaient» qu'ils composaient du «baroque» alors qu'ils ne faisaient tout bêtement que de la musique.
Scarlatti...ça déchire!

Polémos
Messages : 70
Enregistré le : sam. 30 avr., 2016 17:07
Mon piano : Kawaï MP-10
Localisation : Montréal

Re: François Couperin vu par le PMistes

Message par Polémos » lun. 15 août, 2016 23:15

Je me permets d'ajouter, à titre purement expérimental, car il s'agit de clavecin, une interprétation que j'ai faite à l'aide du registre Clavecin de mon piano numérique MP-10 de Kawaï. Vous remarquerez que mon problème d'accentuation de la main gauche que j'avais au piano a disparu miraculeusement du fait même du son plus percutant du clavecin! Et on sent bien qu'avec le clavecin, toute la pièce est «chez elle», ayant évidemment été composée sur cet instrument. Je pratique souvent en utilisant ce registre (le son du clavecin ne pardonne pas et la moindre erreur d'exécution ressort immédiatement, ce qui est un excellent entraînement).

C'est par ici : https://soundcloud.com/polemos-85571029 ... s-clavecin
Scarlatti...ça déchire!

Avatar du membre
Christof
Messages : 1436
Enregistré le : lun. 18 avr., 2016 17:08
Mon piano : Yamaha G3
Localisation : Paris 75020

Re: François Couperin vu par le PMistes

Message par Christof » mar. 16 août, 2016 14:00

Polémos a écrit :Je me permets d'ajouter, à titre purement expérimental, car il s'agit de clavecin, une interprétation que j'ai faite à l'aide du registre Clavecin de mon piano numérique MP-10 de Kawaï. Vous remarquerez que mon problème d'accentuation de la main gauche que j'avais au piano a disparu miraculeusement du fait même du son plus percutant du clavecin! Et on sent bien qu'avec le clavecin, toute la pièce est «chez elle», ayant évidemment été composée sur cet instrument. Je pratique souvent en utilisant ce registre (le son du clavecin ne pardonne pas et la moindre erreur d'exécution ressort immédiatement, ce qui est un excellent entraînement).

C'est par ici : https://soundcloud.com/polemos-85571029 ... s-clavecin
Oui, c'est toujours étonnant de passer du son piano au son clavecin (même si sur un vrai clavecin, la sensation est encore plus différente... et où il faut encore plus adapter son jeu sinon cela sonne vraiment comme un pianiste qui voudrait jouer du clavecin).
Quelques remarques, mais cela vaut ce que cela vaut, vu que je ne suis pas du tout un spécialiste de Couperin...
Je trouve que ta version est un peu trop "métronomique"... Peut-être aussi cela vient du son du clavecin numérique. Alors tente peut-être quelques retards, quelques accélération, tout en rendant toujours plus loin ce que tu voles au tempo.
Peut-être aussi dans ta tête, pense plus discours de MD que de MG ?
Je trouve que Couperin est un novateur. La beauté de ses harmonies, surtout vers la fin de ce morceau. J'adore jouer les Barricades au piano. Cela va peut-être faire dresser des cheveux sur la tête, j'aime la jouer très douce "romantique", très légato, en faisant durer certaines notes plus longtemps qu'elles ne sont écrites pour suggérer des contrechants cachés. Et en jouant parfois en avant du temps, parfois en arrière... Comme s'il s'agissait d'un contemporain...

fourmi
Messages : 220
Enregistré le : ven. 15 mai, 2015 18:54
Mon piano : Yamaha SU118
Localisation : Ile de France

Re: François Couperin vu par le PMistes

Message par fourmi » mar. 23 août, 2016 15:10

Bonjour Polémos
Ne t'en fais pas je ne t'en veux pas d'avoir ouvert ce fil, au contraire. De mon côté, j'ai un peu laissé tomber le projet Couperin ces derniers temps...

Je ne suis pas non plus spécialiste de Couperin. C'est déjà pas mal su mais je pense qu'il y a quelques petites choses que tu peux améliorer. Pour moi il faudrait surtout mieux différencier les 2 voix à la main droite. On a plutôt l'impression qu'il n'y en a qu'une et ce n'est pas le cas. C'est essentiellement dû au fait que tu ne tiens pas les noires pointées du haut (ré, fa...) ou les blanches quand il y en a. On l'entend encore plus au clavecin. Comme dit Christof un peu plus de legato serait pas mal.
La deuxième chose serait d'essayer de varier un peu plus l'atmosphère lors des modulations. On sent que tu commences à le faire mais ça pourrait être plus explicite, il y a encore des choses à rechercher là.
Enfin, il n'y a pas beaucoup d'ornements écrits, mais ils me manquent... Les ornements c'est comme le sucre sur les fraises, ça amplifie la saveur, enfin c'est mon avis.

pianojar
Messages : 5626
Enregistré le : jeu. 25 juin, 2015 17:44
Mon piano : Yamaha GA1
Localisation : Val d'Oise

Re: François Couperin vu par le PMistes

Message par pianojar » mar. 23 août, 2016 15:41

Oui mais quelquefois ches Couperin (et Rameau) on frôle l'indigestion :D

Avatar du membre
Jacques Béziat
Messages : 1017
Enregistré le : mer. 27 janv., 2016 6:23
Mon piano : Clavinova CLP-675 WA
Localisation : Annecy (Haute-Savoie)

Re: François Couperin vu par le PMistes

Message par Jacques Béziat » mar. 23 août, 2016 17:21

Les ornements c'est comme le sucre sur les fraises, ça amplifie la saveur, enfin c'est mon avis.
Oui mais quelquefois ches Couperin (et Rameau) on frôle l'indigestion
:shock:

Alors là, pardonnez-moi, mais j'ai failli tomber de mon fauteuil ! #-o

C'est insensé ! Critiquer cette musique de Couperin pour ses ornements, quand on sait que l'ornement fait partie in-té-gran-te de la musique baroque, et spécialement de celle pour clavier !!!

Joués à l'époque indifféremment au clavecin et à l'orgue, ces morceaux ne peuvent être compris qu'AVEC ces ornements, si on n'aime pas ça il vaut mieux passer à autre chose ! :roll:

Ces ornements sont tout un art, que les bons clavecinistes maîtrisent parfaitement, ou les organistes connaissant les œuvres de cette période, contre très peu de pianistes.

pianojar
Messages : 5626
Enregistré le : jeu. 25 juin, 2015 17:44
Mon piano : Yamaha GA1
Localisation : Val d'Oise

Re: François Couperin vu par le PMistes

Message par pianojar » mar. 23 août, 2016 18:07

Jacques Béziat a écrit :
Les ornements c'est comme le sucre sur les fraises, ça amplifie la saveur, enfin c'est mon avis.
Oui mais quelquefois ches Couperin (et Rameau) on frôle l'indigestion
:shock:


Joués à l'époque indifféremment au clavecin et à l'orgue, ces morceaux ne peuvent être compris qu'AVEC ces ornements, si on n'aime pas ça il vaut mieux passer à autre chose ! :roll:

Ces ornements sont tout un art, que les bons clavecinistes maîtrisent parfaitement, ou les organistes connaissant les œuvres de cette période, contre très peu de pianistes.
Jamais dis le contraire sauf que je préfère les fraises nature........

pianojar
Messages : 5626
Enregistré le : jeu. 25 juin, 2015 17:44
Mon piano : Yamaha GA1
Localisation : Val d'Oise

Re: François Couperin vu par le PMistes

Message par pianojar » mar. 23 août, 2016 18:39

Pour être un peu plus sérieux c'est justement la "systématisation" des ornements chez Couperin qui ne m'enthousiasme pas, systématisation voulue et poussée chez lui dans ses derniers retranchements. Bien que publiant des tables d'ornements, il laisse néanmoins une grande liberté à l'instrumentiste dans ses choix et il est évident que plus celui-ci aura une connaissance parfaite de ce répertoire moins il fera de fautes de goût.
Je me demande par ailleurs si le fait que sa musique 'ayant pas été intimement liée à la Cour n' a pas influencé le côté brillant de ces ornementations et si de ce fait il n'en a pas rajouté quelque peu, au-delà de ce qu'il aurait écrit dans d'autres circonstances ?

Avatar du membre
Jacques Béziat
Messages : 1017
Enregistré le : mer. 27 janv., 2016 6:23
Mon piano : Clavinova CLP-675 WA
Localisation : Annecy (Haute-Savoie)

Re: François Couperin vu par le PMistes

Message par Jacques Béziat » mar. 23 août, 2016 18:44

pianojar a écrit :
Jamais dis le contraire ........
Pourtant si, dès lors que tu trouves qu'il y a trop d'ornements dans la musique baroque, c'est comme si tu trouvais qu'il y a trop de notes chez Bach ou chez Liszt, ou trop de nuances chez Schumann, c'est que tu n'apprécies pas cette musique telle qu'elle a été écrite, conçue.
C'est ton droit, peu importe, mais si on trouve Schumann ou Chopin trop dégoulinant de nuances, et qu'on décide de la dépouiller des indications des compositeurs, c'est qu'on n'apprécie pas le style, ou bien qu'on ne comprend pas cette musique, on peut en faire une transcription si ça amuse.
Les ornements ne sont pas là pour «faire joli » ni sucrer les fraises, dans la musique baroque, ça va bien au-delà, si on ne comprend pas qu'ils font partie de la musique et des notes, c'est qu'on n'en comprend pas le langage.
Il est sûr que nous sommes en 2016 bien loin de l'état d'esprit des XVII et XVIIIèmes siècles, même de nos jours, dixit Jordi Savall, on ignore exactement comment les interprètent de l'époque jouaient leurs œuvres.
Sokolov interprète Couperin au piano, et bien avec tous les ornements, donc en respectant l'œuvre : https://www.youtube.com/watch?v=aBB3mhPXshY.

Avatar du membre
Jacques Béziat
Messages : 1017
Enregistré le : mer. 27 janv., 2016 6:23
Mon piano : Clavinova CLP-675 WA
Localisation : Annecy (Haute-Savoie)

Re: François Couperin vu par le PMistes

Message par Jacques Béziat » mar. 23 août, 2016 18:55

pianojar a écrit :Pour être un peu plus sérieux c'est justement la "systématisation" des ornements chez Couperin qui ne m'enthousiasme pas, systématisation voulue et poussée chez lui dans ses derniers retranchements. Bien que publiant des tables d'ornements, il laisse néanmoins une grande liberté à l'instrumentiste dans ses choix et il est évident que plus celui-ci aura une connaissance parfaite de ce répertoire moins il fera de fautes de goût.
Je me demande par ailleurs si le fait que sa musique 'ayant pas été intimement liée à la Cour n' a pas influencé le côté brillant de ces ornementations et si de ce fait il n'en a pas rajouté quelque peu, au-delà de ce qu'il aurait écrit dans d'autres circonstances ?
Il faudrait aller lui demander.. :mrgreen:

En tout cas, chaque époque produit une musique à la mode de son temps.

À l'époque dite « baroque », la mode, ou le style, était à l'ornementation (d'où le nom donné plus tard de « baroque »), comme au XIXème le romantisme avec ses notes déferlantes à la Liszt ou Chopin, on verra (ou pas) si dans le temps on appréciera autant ce romantisme qu'on juge déjà comme larmoyant...
À chaque époque il faut se replonger, ou tenter de le faire (pas facile c'est sûr), dans le contexte historique, sinon on ré-interprète d'une oreille moderne en déphasage avec les époques des œuvres.

Mais découpler la musique de Couperin ou autre Rameau, Clérambault, de l'ornementation n'a aucun sens, puisqu'elle est écrite ainsi.
Ensuite, qu'on aime ou qu'on n'aime pas, c'est une autre histoire.
Je ne vois en tout cas pas en quoi l'ornementation de cette époque diffère des notes qui articulent les mélodies de Chopin, de Liszt, sous prétexte que de nos jours la musique « classique » nous est simplement plus familière.

pianojar
Messages : 5626
Enregistré le : jeu. 25 juin, 2015 17:44
Mon piano : Yamaha GA1
Localisation : Val d'Oise

Re: François Couperin vu par le PMistes

Message par pianojar » mar. 23 août, 2016 19:11

Jacques Béziat a écrit :
pianojar a écrit :Pour être un peu plus sérieux c'est justement la "systématisation" des ornements chez Couperin qui ne m'enthousiasme pas, systématisation voulue et poussée chez lui dans ses derniers retranchements. Bien que publiant des tables d'ornements, il laisse néanmoins une grande liberté à l'instrumentiste dans ses choix et il est évident que plus celui-ci aura une connaissance parfaite de ce répertoire moins il fera de fautes de goût.
Je me demande par ailleurs si le fait que sa musique 'ayant pas été intimement liée à la Cour n' a pas influencé le côté brillant de ces ornementations et si de ce fait il n'en a pas rajouté quelque peu, au-delà de ce qu'il aurait écrit dans d'autres circonstances ?
Il faudrait aller lui demander.. :mrgreen:

En tout cas, chaque époque produit une musique à la mode de son temps.

À l'époque dite « baroque », la mode, ou le style, était à l'ornementation (d'où le nom donné plus tard de « baroque »), comme au XIXème le romantisme avec ses notes déferlantes à la Liszt ou Chopin, on verra (ou pas) si dans le temps on appréciera autant ce romantisme qu'on juge déjà comme larmoyant...
À chaque époque il faut se replonger, ou tenter de le faire (pas facile c'est sûr), dans le contexte historique, sinon on ré-interprète d'une oreille moderne en déphasage avec les époques des œuvres.

Mais découpler la musique de Couperin ou autre Rameau, Clérambault, de l'ornementation n'a aucun sens, puisqu'elle est écrite ainsi.
Ensuite, qu'on aime ou qu'on n'aime pas, c'est une autre histoire.
Je ne vois en tout cas pas en quoi l'ornementation de cette époque diffère des notes qui articulent les mélodies de Chopin, de Liszt, sous prétexte que de nos jours la musique « classique » nous est simplement plus familière.
En fait je suis à peu près d'accord avec tout ce que tu dis et peut-être n'ai-je pas encore trouvé les bonnes clefs pour apprécier cette musique comme elle est écrite mais en tout cas loin de moi l'idée de vouloir la dépouiller de ses ornements c'est juste que par moments j'ai l'impression de perdre le fil du discours et n'entendre plus qu'une succession d'ornements.
Il y a des pièces chez Bach par exemple qui sont très chargées également en ornements mais je n'ai pas cette impression de saturation.
C'est vrai que la musique "classique" nous est plus familière mais depuis quelques mois j'ai quand même fait une "cure" importante de musique baroque mais sans doute pas encore suffisamment pour apprécier complètement l'univers de Couperin ou Rameau mais je me soigne et je continue à en écouter que ce soit au clavecin ou au piano
Sokolov du reste m'a beaucoup aidé à entrer dans ce répertoire (en tant qu'auditeur) en tant qu'éxécutant je pense pour l'instant que je serais totalement perdu dans le choix et la réalisation des agréments.

Avatar du membre
Jacques Béziat
Messages : 1017
Enregistré le : mer. 27 janv., 2016 6:23
Mon piano : Clavinova CLP-675 WA
Localisation : Annecy (Haute-Savoie)

Re: François Couperin vu par le PMistes

Message par Jacques Béziat » mar. 23 août, 2016 19:41

pianojar a écrit : C'est vrai que la musique "classique" nous est plus familière mais depuis quelques mois j'ai quand même fait une "cure" importante de musique baroque mais sans doute pas encore suffisamment pour apprécier complètement l'univers de Couperin ou Rameau mais je me soigne et je continue à en écouter que ce soit au clavecin ou au piano
Sokolov du reste m'a beaucoup aidé à entrer dans ce répertoire (en tant qu'auditeur) en tant qu'éxécutant je pense pour l'instant que je serais totalement perdu dans le choix et la réalisation des agréments.
Bien difficile, en effet, de ne pas trouver l'exubérance dans les arts aux XVII et XVIIIèmes siècle étonnante de nos jours.
Gamin j'accompagnais mon prof à l'orgue, quand il interprétait de la musique ancienne, j'étais surpris de toute cette ornementation, je ne comprenais absolument pas l'intérêt de cette musique, je trouvais ça joli, exotique, sans plus.
Depuis j'ai eu le temps d'en jouer (un peu), d'en écouter (davantage), rien de plus difficile que d'essayer de comprendre une époque et sa mode, je le reconnais bien volontiers !

Que comprenons-nous d'ailleurs de Bach, de Mozart, de Chopin même, de leur époque, de la mentalité de leur époque ?

J'admire pour cela les « baroqueux » qui y passent tout leur temps, par passion, et je t'avoue que j'ai encore bien du mal à saisir ce langage ornementé, sauf peut-être en le jouant, où les frottements de notes créent des harmonies fugaces, des moments précipités, des fulgurances.
Tu enlèves les ornements, il n'y a plus rien, tu en enlèves un seul, tu trahis le compositeur et ses intentions.
Comme si, effectivement, la sécheresse du clavecin, l'absence de nuances, de pédale forte, avaient incité ces compositeurs à compenser ces manques avec de l'exubérance, à la façon des églises rococo italiennes.

Avatar du membre
curtis newton
Messages : 181
Enregistré le : mer. 03 févr., 2010 16:16

Re: François Couperin vu par le PMistes

Message par curtis newton » jeu. 25 août, 2016 11:32

Les barricades de Couperin!! Une madeleine de Proust pour moi car cela fait bien 30 ans que je (tente) de les jouer. C'est même ma pire honte, le jour du bac(h) je n'ai même pas réussi à trouver le Sib de départ!!! Sinon, c'est grace à Scott Ross que je les ai découvertes un dimanche après-midi chez jacques Martin... les moins de 20ans ne savent sans doute pas de quoi je parle! :mrgreen:
Maintenant, je les jouent de mémoire et librement (je ne suis même plus certain de jouer toutes les notes).

Tes enregistrements Polémos m'ont donné envie d'en faire autant, histoire de comparer nos approches. Perso, en dehors du débat sur l'ornementation digeste ou pas (que j'essaye d'exécuter au mieux quand j'y arrive, c'est à dire seulement de la MD), je trouve que ça manque un peu de peps. Les barricades font allusions aux multiples jupons de ces dames de la cours qui virevoltaient dans les danses ou les jeux... enfin c'est l'image que j'aime avoir en les jouant, du coup j'essaye de rythmer les tableaux (en accélérant ou ralentissant suivant l'humeur) et de donner une couleur aux couplets.

Pour les ornements, s'ils sont bien exécuter, ils ne dénaturent pas le morceaux, mais au piano je les trouvent parfois difficiles ou trop lourds. Dans ce cas il est peut-être préférable de ne pas les jouer. Mais dans ce cas il faut adapter son interprétation. Le piano permet des nuances que le clavecin (ou l'orgue) n'autorise pas, c'est une des raisons des ornements ( pas tous). Ainsi, si au piano on peut se permettre de jouer "à la romantique" certaines oeuvres baroque en négligeant les ornements, au clavecin c'est quasiment impossible.

Si j'y arrive, j'aimerais bien aussi soumettre un enregistrement des barricades, histoire d'être critiqué (et de m'améliorer).

Polémos, et si tu nous refaisait un essai avec un tempo plus rapide? (et sans temps mort??? )

Polémos
Messages : 70
Enregistré le : sam. 30 avr., 2016 17:07
Mon piano : Kawaï MP-10
Localisation : Montréal

Re: François Couperin vu par le PMistes

Message par Polémos » sam. 27 août, 2016 6:08

Curtis Newton, c'est tout à fait vrai que mes interprétations des Barricades «manquent un peu de pep» comme vous dites, mais sachez que j'ai acheté mon piano en septembre 2013 sans rien savoir jouer. Si quelqu'un m'avait dit à l'époque que je jouerais les Barricades mystérieuses en 2016 je ne l'aurais pas cru et l'aurait pris pour un fou. Le simple fait de les jouer aujourd'hui, même en manquant «d'un peu de pep» dépasse toutes mes espérances. Évidemment je ne vais pas me contenter de ça et j'entends bien m'améliorer. Je relève donc votre défi (car c'en est un pour moi) de jouer les Barricades avec un tempo un peu plus rapide. Mais laissez-moi quelque temps.

Je vous invite à les enregistrer comme vous en avez l'intention. Ce forum est l'endroit idéal pour recevoir critiques et suggestions.

Pour mon apprentissage, je me suis guidé sur ces deux interprétations:
au piano : Georges Cziffra
https://www.youtube.com/watch?v=1lvBZhXEJXY

au clavecin : Olivier Beaumont (à 25:48)
https://www.youtube.com/watch?v=j73xMBZfD-I
Scarlatti...ça déchire!

Avatar du membre
curtis newton
Messages : 181
Enregistré le : mer. 03 févr., 2010 16:16

Re: François Couperin vu par le PMistes

Message par curtis newton » lun. 29 août, 2016 12:18

Bel exploit qui prouve qu'avec de la motivation on arrive à tout!
Bravo Polémos.

Après quand je dis plus rapide, pas à 120BPM non plus :mrgreen: .
Je ne connaissais pas la version de Cziffra que je trouve bien mais un peu "lisse". J'aime mieux celle d'olivier Beaumont, mais bon je suis fidèle à Scott Ross:
https://www.youtube.com/watch?v=Hj33HliB5v0

Il ya aussi celle d'Alexandre Tharaud un peu speed:
https://www.youtube.com/watch?v=IDavx0eyjUY

Après, le tout est de trouver sa propre interprétation... Bonne continuation. ;)
(après les barricades, il y aura le tic tac ....)

Avatar du membre
Christof
Messages : 1436
Enregistré le : lun. 18 avr., 2016 17:08
Mon piano : Yamaha G3
Localisation : Paris 75020

Re: François Couperin vu par le PMistes

Message par Christof » lun. 29 août, 2016 14:06

curtis newton a écrit :
Il y a aussi celle d'Alexandre Tharaud un peu speed:
https://www.youtube.com/watch?v=IDavx0eyjUY
Je ne sais ce que vous en pensez (et dieu sait que j'ai l'esprit ouvert) mais pour moi, cela ressemble à un massacre en règle...
Le mystère des jupons à la sauce "j'y vais rapidement", "au plus pressé", "on n'a pas qu'ça à faire"
Je me demande ici d'où est venu cette intention de jouer comme ça : quelque chose de véritable ou simplement "tiens, je vais faire de l'épate"

Répondre