Piano droit en appartement et insonorisation

mécanique, commerces/achat, facteurs...
alexchpn7
Messages : 191
Enregistré le : mar. 05 juil., 2022 11:55
Mon piano : Roland FP-30 et Rippen Cantate

Re: Piano droit en appartement et insonorisation

Message par alexchpn7 »

Edel a écrit : mer. 03 août, 2022 20:54 Je me pose une question assez con ou plutôt une remarque, c’est dommage qu’à l’achat d’un piano ne soit pas proposée une étude acoustique chez l’acheteur. Peut être que ça existe et que j’en ai pas connaissance mais j’aurai aimé être accompagnée de ce côté là, justement pour ne pas faire n’importe quoi en plaçant des trucs et des bidules ici et là qui ont peu d’efficacité.
Mmm, je ne sais pas si ça existe, mais tu as complètement raison !

Au cours d'une discussion que j'ai eu avec un pro sur Lyon la semaine dernière, celui-ci m'a parlé des Yamaha dont le volume sonore est extrêmement fort. Il n'a d'ailleurs pas été tendre sur les Yamaha, c'est vrai ils sont costaud, mais niveau musicalité c'est autre chose. Tout du moins on parlais d'un Yamaha U1 qu'il avait en boutique. Et il m'a carrément conseillé de prendre le Rippen que j'avais été voir chez un particulier.
Il m'a dit que tellement de gens veulent des Yamaha, mais une fois arrivé chez eux, ils sont décontenancé par le volume sonore.

Donc effectivement, c'est un gros plus si le vendeur oriente l'acheteur en fonction du lieu où le piano sera installé.
Ça n'a pas l'air d'être le cas partout. Le vendeur de piano dans ma ville était parfaitement au courant de ma situation (en appartement), et m'avait conseillé un ancien piano, au moins 120cm de hauteur, parce que justement celui-ci serait très puissant. J'imagine que si j'avais fait affaire avec lui, je me serais retrouvé avec un problème de volume sonore encore bien plus problématique.
Avatar du membre
DIDIER25
Messages : 4426
Enregistré le : mar. 18 déc., 2012 22:19
Mon piano : ORGUE JOHANNUS
Localisation : BESANCON
Contact :

Re: Piano droit en appartement et insonorisation

Message par DIDIER25 »

C'est amusant ces vendeurs (bien identifié) qui, faute de pouvoir continuer à distribuer Yamaha officiellement, dénigrent la marque pour laquelle ils auraient remué ciel et terre par le passé !...... Souvent vendeur de piano varie, et bien fol qui s'y fie !....... :lol:
Qu'il se rassure ce "cher" Monsieur, la musicalité des pianos Yamaha plait à beaucoup et plaira encore et leur volume sonore par rapport à la taille est bien moins agressif que les pianos chinois "de grande marque" qu'il peut proposer par ailleurs.
De telles remarques sont justes ridicules et risibles. J'admets qu'on puisse ne pas aimer la sonorité des série B et P, encore que..... Mais les pianos de la série U et les modèles supérieurs n'ont rien à prouver pour peu qu'ils soient servis par des techniciens capables de les faire sonner correctement..... Qui veut noyer son chien l'accuse de la rage ......
Modifié en dernier par DIDIER25 le jeu. 04 août, 2022 8:39, modifié 1 fois.
ET SI NOUS VALIONS MIEUX QUE LE BONHEUR ? - Franz Liszt.
Avatar du membre
DIDIER25
Messages : 4426
Enregistré le : mar. 18 déc., 2012 22:19
Mon piano : ORGUE JOHANNUS
Localisation : BESANCON
Contact :

Re: Piano droit en appartement et insonorisation

Message par DIDIER25 »

Pour l'étude acoustique ce serait sans doute parfois utile, mais a tout coup un nouveau moyen de faire du fric pour certains aigrefins.....
ET SI NOUS VALIONS MIEUX QUE LE BONHEUR ? - Franz Liszt.
Solfège
Messages : 961
Enregistré le : dim. 09 févr., 2020 14:00
Mon piano : Johannus opus 255.kawai novus nv5s p515
Localisation : Le puy en Velay haute Loire

Re: Piano droit en appartement et insonorisation

Message par Solfège »

Je suis d'accord avec toi Didier une étude acoustique serait très utile mais encore faut-il tomber sur des gens sérieux et compétent'Les problèmes de voisinage sont de plus en plus nombreux et ce serait judicieux que les vendeurs de piano proposent un diagnostic acoustique payant peut être mais remboursable sil y a l'achat de l'instrument. Après tout j'ai vendu du chauffage pour un grossiste et sans être bureau d'études mais avec l'aide des services techniques des constructeurs nous faisions une étude de chauffage et de la prescription de matériel dans les règles de l'art. Bien sûr il était précisé que les études étaient faites à titre gracieux et que cela n'engageait pas notre responsabilité. Je suis resté 26ans dans cette boîte et nous n'avons jamais eu le moindre problème si bien que le bouche à oreille fonctionnait à merveille. Et tous nos concurrents faisaient comme nous sans souci également. La différence bien sur est que il y avait des normes à respecter mais nous n'avons jamais outrepassé nos compétences. A chacun ses responsabilités. Et pourquoi pas dans le domaine de la vente des pianos qu'il soit neuf ou d'occasion. Et cela permettrait peut-être à certains de rester dans l'acoustique alors que par crainte du voisinage ils optent pour un numérique. Et un peu plus de professionnalisme permettrait par la même occasion d'éliminer les aigrefins. Ensuite des halls d'expo un peu plus garni serait également une bonne chose mais la ce sont les constructeurs qui doivent faire l'effort d'aider ses concessionnaires. Tout cela peut paraître utopique mais lorsqu'on lit les attentes de ceux qui veulent acheter un piano on se dit que les constructeurs et les revendeurs ferait bien de s'en intéressé. Heureusement qu'il y a des personnes compétentes et complètement désintéressé sur ce forum qui peuvent donner des renseignements efficaces et pleins de bon sens.
Salutations musicales
phil67
Messages : 256
Enregistré le : jeu. 14 janv., 2016 18:35
Mon piano : Schimmel SP 182 t / Kauaï CA67/.Yamaha p

Re: Piano droit en appartement et insonorisation

Message par phil67 »

Une étude acoustique sérieuse nécessite un «  acousticien », du matériel, du temps, des calculs et il n’y a certainement pas de réelle demande….
Pour être plus «  basique » : pas besoin d’une étude pour se rendre compte que son immeuble est une «  passoire» sonore ou pas….
Et une étude acoustique qui confluerait à quoi dans 80% es cas?
Qu’il y a du travail à faire pour ne pas rendre les voisins hystériques, et donc, risquer de perdre une vente et voir le client filer vers un piano numérique?…
Je ne pense pas que ça soit dans l’intérêt des vendeurs de se préparer à se tirer une balle dans le pied après réception par le client de «  l’etude » si elle est bien faite et….impartiale….

A la différence de la création d’un studio d’enregistrement, d’un salon home cinéma dédié, on doit faire rentrer un piano dans une pièce de vie, qui doit garder, peu ou proue ses caractéristiques de «  zone de vie ».
On ne peut qu’améliorer le son dans sa pièce ( positionnement du piano lui même, de tapis, mobilier, rideaux, éventuellement «  bass trap «  et autres panneaux absorbants pour limiter les réflexions trop envahissantes ) .
Mais pour empêcher les sons de traverser les murs ,sols et plafonds, c’est malheureusement à la marge que ca va jouer, à défaut de modifications d’un autre niveau. ( boite dans la boîte comme evoqué plus haut)
Et là ce sont des entreprisses spécialisées qui peuvent s’en charger ( à moins d’être très bricoleur,bien documenté et de pouvoir vider la pièce pendant les travaux)
Solfège
Messages : 961
Enregistré le : dim. 09 févr., 2020 14:00
Mon piano : Johannus opus 255.kawai novus nv5s p515
Localisation : Le puy en Velay haute Loire

Re: Piano droit en appartement et insonorisation

Message par Solfège »

Un vendeur ne se tire jamais une balle dans le pied car son boulot est sûrement de vendre ses pianos mais sans aller à des études acoustiques très poussées il y a quelques conseils indispensables à donner car la plupart des acheteurs sont plus ou moins connaisseurs de ces contraintes car la qualité du voisinage est un élément essentiel. Et tout le monde n'a pas les moyens de déménager dans un environnement favorable. Et si j'insiste sur ce point c'est qu'il y a du vécu qui m'a contraint de revendre un superbe schimmel. C'est vrai qu'à une certaine époque c'était il y a 36 ans on était dans un autre état d'esprit mais tout de même il y avait des soucis. Et à aucun moment le vendeur ne m'a informé. Il faut dire que les solutions de repli tel que le numérique ou le système silent n'était pas encore sur le marché. Et depuis je suis resté au numérique. Donc j'estime qu'il y a tout un travail de sensibilisation à faire pour que cela ne tourne pas au cauchemar. Il ne faut pas oublier que l'achat d'un piano acoustique demande un travail de recherche et notamment en fonction du budget disponible et il ne faut pas oublié aussi les différents aménagements pour intégrer le nouveau venu. Et pour cela il faut des vendeurs très professionnels.
Salutations musicales
Avatar du membre
Nick Borderline
Messages : 2338
Enregistré le : dim. 22 nov., 2015 13:49
Mon piano : Steingraeber & Söhne droit 116cm
Localisation : Courbevoie
Contact :

Re: Piano droit en appartement et insonorisation

Message par Nick Borderline »

Post supprimé.
Modifié en dernier par Nick Borderline le lun. 05 déc., 2022 20:59, modifié 1 fois.
Avatar du membre
axolotl
Messages : 1173
Enregistré le : jeu. 08 sept., 2022 14:19
Mon piano : Hoffman-Bechstein + Yamaha NP-30
Localisation : Paris
Contact :

Re: Piano droit en appartement et insonorisation

Message par axolotl »

J'avais une cloison très mince avec mon voisin et un pote est venu poser l'insonorisation chez moi, des plaques de polyester ou chépakoi, j'y connais rien.
Lui très bricoleur et qui est sculpteur et moi pas, je l'ai aidé pour la pose: comme frais, on a juste acheté les plaques pour pas grand chose chez Casto'. Et la colle...
Ensuite le voisin qui était un pote, hasard de la cohabitation et du voisinage -ce qui a permis des retrouvailles chaleureuses et au moins je connaissais en plus quelqu'un dans l'immeuble en arrivant ce qui arrive très rarement :D !-, a mis sa sono à fond genre Deep Purple de la belle époque.
De chez-moi on n'entendait quasiment rien.
Ensuite moi j'ai mis une sono à fond chez moi et suis venu écouter chez lui ce que ça donnait: parfait!
Donc la démarche tant soit peu rationnelle - on est bien le pays de Descartes non? - consisterait à poser une insonorisation, vérifier si chez les voisins latéraux ainsi que ceux des étages inférieurs et supérieurs, on entend le son chez eux quand chez soi il est poussé à fond... ET ENSUITE acheter un piano, le piano dont on rêve!!
Pardon mais ces solutions où l'on bricole avec des plaques contre et sous le piano hmmm... On risque juste comme vous le mentionnez des mauvaises surprises à l'arrivée du piano.
J'dis ça, j'dis rien :|
Avatar du membre
Nick Borderline
Messages : 2338
Enregistré le : dim. 22 nov., 2015 13:49
Mon piano : Steingraeber & Söhne droit 116cm
Localisation : Courbevoie
Contact :

Re: Piano droit en appartement et insonorisation

Message par Nick Borderline »

axolotl a écrit : lun. 05 déc., 2022 18:36 Pardon mais ces solutions où l'on bricole avec des plaques contre et sous le piano hmmm... On risque juste comme vous le mentionnez des mauvaises surprises à l'arrivée du piano.
J'dis ça, j'dis rien :|
En effet et d’ailleurs je ne voudrais pas donner de mauvaises idées aux lecteurs. Je retire mon post.
Modifié en dernier par Nick Borderline le lun. 05 déc., 2022 21:03, modifié 2 fois.
Naropa
Messages : 844
Enregistré le : ven. 06 nov., 2009 13:08
Mon piano : Grotrian-Steinweg / Sauter

Re: Piano droit en appartement et insonorisation

Message par Naropa »

@Nick Borderline
En général, mieux vaut écarter un droit d'au moins 15 cm d'un mur, cela lui donne de l'ampleur (ne pas oublier que toute la surface de la membrane constituée par la table se trouve au dos du piano : c'est une grande part du son qui émane de ce côté… ). Coller un droit au mur et qui plus est y mettre ces dalles isolantes — qui n'ont que de très loin une qualité acoustique — cela revient a castrer un piano. C'est très dommage…
Une recherche plus approfondie dans l'acoustique du lieu permettrait d'avoir un respect des voisins et un rendement optimal de ce piano. Mais cela demande effectivement un travail assez pointu… :idea: D'autres membres du forum l'ont fait et en sont, je crois, assez satisfaits :?:
Avatar du membre
Nick Borderline
Messages : 2338
Enregistré le : dim. 22 nov., 2015 13:49
Mon piano : Steingraeber & Söhne droit 116cm
Localisation : Courbevoie
Contact :

Re: Piano droit en appartement et insonorisation

Message par Nick Borderline »

Naropa a écrit : lun. 05 déc., 2022 20:18 Coller un droit au mur et qui plus est y mettre ces dalles isolantes — qui n'ont que de très loin une qualité acoustique — cela revient a castrer un piano. C'est très dommage…
Ok je vais enlever mon post. Je ne voudrais pas donner des idées castratrices à quiconque.
Naropa
Messages : 844
Enregistré le : ven. 06 nov., 2009 13:08
Mon piano : Grotrian-Steinweg / Sauter

Re: Piano droit en appartement et insonorisation

Message par Naropa »

Nick Borderline a écrit : lun. 05 déc., 2022 20:56
Naropa a écrit : lun. 05 déc., 2022 20:18 Coller un droit au mur et qui plus est y mettre ces dalles isolantes — qui n'ont que de très loin une qualité acoustique — cela revient a castrer un piano. C'est très dommage…
Ok je vais enlever mon post. Je ne voudrais pas donner des idées castratrices à quiconque.
Nul besoin d'enlever ce post. J'ai fait la même chose que vous quand j'ai installé mon premier droit…
Il faut expérimenter, expérimenter encore, et écouter.
Pour revenir aux nuisances sonores, les plus embêtantes sont les solidiennes, donc un découplage du piano avec des Piattino est une bonne chose à faire… Et franchement j'aimerais entendre ce Steingraeber sonner dans votre espace. Un petit enregistrement peut-être :?: :wink:
Chop-Chop
Messages : 17
Enregistré le : mer. 27 mars, 2024 11:44
Mon piano : Bechstein droit & Gaveau crapaud (1951)
Contact :

Re: Piano droit en appartement et insonorisation

Message par Chop-Chop »

Ce post est un peu vieux, mais après avoir essayé plein de techniques, je recommande ceci pour un piano droit :

- écarté du mur d'au moins 15 cm, tapis (pas forcément spécial piano) en dessous et éventuellement coupelles (mais plus pour protéger) => pour jouer en se faisant plaisir

- pour le travail (gamme, répétition, déchiffrage) et afin de ne pas (trop) assomer les voisins et la famille la solution de loin la plus efficace est une couette accroché sur le couvercle et tombant sur l'arrière du piano. Le son est certes ettoufé, avec moins d'harmoniques, mais réduction considérable du volume sonore et de la résonnance. Surtout, cela agit (de façon surprenante) sur toute la gamme de fréquences (de 20 à 4000 Hz environ pour un piano)

- parfois, je laissais la couette et relevait le couvercle du haut avec la petite béquille (10 cm d'ouverture), et c'est l'idéal car on retrouve le son du piano et les harmoniques, avec toutefois un son moins résonnant et moins puissant

Mon expérience est basée sur un piano droit de 120 environ, installé dans un salon de 35m² avec parquet et moyennement meublé.

Résultat, je conseille fortement d'essayer avec une couette ; si ce n'est pas très esthétique (encore que), le résultat est vraiment bluffant et au fond gratuit.
Répondre