La vitesse dans les arpèges

Théorie, jeu, répertoire, enseignement, partitions
Répondre
Durtal
Messages : 23
Enregistré le : ven. 11 nov., 2022 23:47
Mon piano : Yamaha

La vitesse dans les arpèges

Message par Durtal »

Bonjour,

Je reprends le piano après beaucoup d'années d'interruption. Et le morceau que je travaille comporte une volée d'arpèges très rapide. Nous sommes dans un tempo Allegro vivace, donc théoriquement 140 à la noire, je crois. Sauf que c'est une mesure à 6/8. À votre avis, ce n'est pas un peu plus bas ? Genre 120 à la noire pointée ? Les arpèges sont en doubles sextolets. Je culmine à 115 pour le moment, et à 95/100 en mode confortable. 115, c'est encore périlleux. Résultat de deux mois de travail quotidien. Je peux encore progresser, je pense, pour atteindre 120, mais les 140 me paraissent irréalistes (et pas tellement indispensables musicalement, mais je me trompe peut-être).

Ma volée parcourt trois octaves. Pour m'aider, je me suis donc mis aux arpèges sur toute l'étendue du clavier dans les deux sens (arpège de si mineur). Là, je culmine en ce moment à 70/80. Je progresse vraiment très lentement. À cette vitesse, je ne peux pas enchaîner plus de quatre volées dans les deux sens, car les tendons s'échauffent.

J'aimerais donc demander aux pianistes confirmés. À quelle vitesse pouvez-vous aller dans les arpèges en sextolets ? Vous arrivez à atteindre les 120 à la noire pointée facilement ? Voire les 140 ? Vous pouvez enchaîner à volonté les volées d'arpèges sur toute l'étendue du clavier sans être arrêtés par les crampes ou fatigues des tendons ?

Il y a aussi un petit problème technique qui me gêne qui est le passage du pouce : dans la montée, c'est le pouce droit qui doit passer sous la main, et dans la descente, c'est le pouce gauche. À chaque mouvement de ce pouce, la main doit se déhancher, et pivoter en cahotant. Est-ce que vous arrivez à faire ce geste de façon fluide ?

Bonne soirée.
Aurele27
Messages : 3308
Enregistré le : sam. 17 juin, 2017 9:17
Mon piano : Yamaha G2
Localisation : Vernon (27)

Re: La vitesse dans les arpèges

Message par Aurele27 »

De quel morceau s’agit il ?
Durtal
Messages : 23
Enregistré le : ven. 11 nov., 2022 23:47
Mon piano : Yamaha

Re: La vitesse dans les arpèges

Message par Durtal »

Août, dans les saisons de Tchaïkovski.
Aurele27
Messages : 3308
Enregistré le : sam. 17 juin, 2017 9:17
Mon piano : Yamaha G2
Localisation : Vernon (27)

Re: La vitesse dans les arpèges

Message par Aurele27 »

Durtal a écrit : sam. 12 nov., 2022 11:11 Août, dans les saisons de Tchaïkovski.
Ici pletnev est plutôt autour de 120 il me semble
Durtal
Messages : 23
Enregistré le : ven. 11 nov., 2022 23:47
Mon piano : Yamaha

Re: La vitesse dans les arpèges

Message par Durtal »

Aurele27 a écrit : sam. 12 nov., 2022 11:33
Durtal a écrit : sam. 12 nov., 2022 11:11 Août, dans les saisons de Tchaïkovski.
Ici pletnev est plutôt autour de 120 il me semble
Merci du renseignement. J'avais déjà entendu Pletnev dans ce répertoire, mais depuis que j'ai commencé à travailler la pièce, je préfère attendre un peu avant de la réécouter.
fritz
Messages : 1131
Enregistré le : ven. 13 nov., 2020 23:37
Mon piano : Yamaha U3

Re: La vitesse dans les arpèges

Message par fritz »

Durtal a écrit : sam. 12 nov., 2022 0:14Il y a aussi un petit problème technique qui me gêne qui est le passage du pouce : dans la montée, c'est le pouce droit qui doit passer sous la main, et dans la descente, c'est le pouce gauche. À chaque mouvement de ce pouce, la main doit se déhancher, et pivoter en cahotant. Est-ce que vous arrivez à faire ce geste de façon fluide ?
C'est pas mieux de faire passer le pouce au-dessus à tempo rapide ?
Serge
Messages : 1749
Enregistré le : ven. 07 mars, 2008 18:50

Re: La vitesse dans les arpèges

Message par Serge »

Bonjour, il peut y avoir une question de main trop statique ou légèrement en retard dans le déplacement latéral. c'est un peu logique vu que généralement on aborde les arpèges en jouant légato et en insistant sur la souplesse du pouce et les écarts entre les doigts. Donc expérimenter le non légato et le déplacement de la main avant l'action des doigts.
Durtal
Messages : 23
Enregistré le : ven. 11 nov., 2022 23:47
Mon piano : Yamaha

Re: La vitesse dans les arpèges

Message par Durtal »

fritz a écrit : sam. 12 nov., 2022 12:48
Durtal a écrit : sam. 12 nov., 2022 0:14Il y a aussi un petit problème technique qui me gêne qui est le passage du pouce : dans la montée, c'est le pouce droit qui doit passer sous la main, et dans la descente, c'est le pouce gauche. À chaque mouvement de ce pouce, la main doit se déhancher, et pivoter en cahotant. Est-ce que vous arrivez à faire ce geste de façon fluide ?
C'est pas mieux de faire passer le pouce au-dessus à tempo rapide ?
Ça me semble très acrobatique, pour le coup.
Durtal
Messages : 23
Enregistré le : ven. 11 nov., 2022 23:47
Mon piano : Yamaha

Re: La vitesse dans les arpèges

Message par Durtal »

Serge a écrit : sam. 12 nov., 2022 12:56 Bonjour, il peut y avoir une question de main trop statique ou légèrement en retard dans le déplacement latéral. c'est un peu logique vu que généralement on aborde les arpèges en jouant légato et en insistant sur la souplesse du pouce et les écarts entre les doigts. Donc expérimenter le non légato et le déplacement de la main avant l'action des doigts.
Donc déplacer la main un peu comme pour plaquer des accords. J'y ai pensé. Mais ça me semble moins joli, dans le contexte du morceau de Tchaïkovski.
Serge
Messages : 1749
Enregistré le : ven. 07 mars, 2008 18:50

Re: La vitesse dans les arpèges

Message par Serge »

Durtal a écrit : sam. 12 nov., 2022 14:40
Serge a écrit : sam. 12 nov., 2022 12:56 Bonjour, il peut y avoir une question de main trop statique ou légèrement en retard dans le déplacement latéral. c'est un peu logique vu que généralement on aborde les arpèges en jouant légato et en insistant sur la souplesse du pouce et les écarts entre les doigts. Donc expérimenter le non légato et le déplacement de la main avant l'action des doigts.
Donc déplacer la main un peu comme pour plaquer des accords. J'y ai pensé. Mais ça me semble moins joli, dans le contexte du morceau de Tchaïkovski.
C'est pas exactement ça. Dans un premier temps il s'agit d'aller à la pêche au sensations. La main n'est pas exagérément ouverte, inutile puisque le but est de se rendre compte de la nécessité du déplacement permanent et coordonné. Il faudrait plutôt imaginer un point au creux de la main, relié au doigt qui agit sur la touche. Ce point se déplace avant de jouer la note suivante. D'où le non légato pour expérimenter. Après dans la réalité musicale, chacun en fonction de sa main, du texte, fait sa cuisine.
Durtal
Messages : 23
Enregistré le : ven. 11 nov., 2022 23:47
Mon piano : Yamaha

Re: La vitesse dans les arpèges

Message par Durtal »

Serge a écrit : sam. 12 nov., 2022 17:12
Durtal a écrit : sam. 12 nov., 2022 14:40

Donc déplacer la main un peu comme pour plaquer des accords. J'y ai pensé. Mais ça me semble moins joli, dans le contexte du morceau de Tchaïkovski.
C'est pas exactement ça. Dans un premier temps il s'agit d'aller à la pêche au sensations. La main n'est pas exagérément ouverte, inutile puisque le but est de se rendre compte de la nécessité du déplacement permanent et coordonné. Il faudrait plutôt imaginer un point au creux de la main, relié au doigt qui agit sur la touche. Ce point se déplace avant de jouer la note suivante. D'où le non légato pour expérimenter. Après dans la réalité musicale, chacun en fonction de sa main, du texte, fait sa cuisine.
Hé bien, merci beaucoup. Car je me rappelle maintenant que j'avais appris ce geste, il y a très longtemps. J'avais tout simplement oublié. Je crois que ça s'appelle le port de main. En effet, à partir d'une certaine vitesse, on ne passe plus le pouce, mais on déplace simplement la main. Du coup, ça va beaucoup mieux. Il faut que je réapprenne mon arpège, notamment à la main gauche, mais c'est déjà complètement revenu à la main droite. C'est plus fluide comme cela. Là, je viens de faire une incursion à 85. Ça progresse.

Maintenant, je cherche un moyen d'apaiser les tensions tendineuses. Ma main gauche s'échauffe vite. Je dois souvent m'interrompre un moment pour que ça se détende.
Modifié en dernier par Durtal le sam. 12 nov., 2022 19:15, modifié 1 fois.
Avatar du membre
quazart
Messages : 5162
Enregistré le : dim. 04 juin, 2017 0:06
Mon piano : Yamaha C1X
Localisation : ND du Guildo (22)

Re: La vitesse dans les arpèges

Message par quazart »

Durtal a écrit : sam. 12 nov., 2022 14:36
fritz a écrit : sam. 12 nov., 2022 12:48

C'est pas mieux de faire passer le pouce au-dessus à tempo rapide ?
Ça me semble très acrobatique, pour le coup.
Pas tant que ça... ça demande juste de la précision et c'est beaucoup moins fatiguant !! Même dans des séquences pas très rapides mais posant des problèmes de doigtés (Schubert, D960 1er mvt...)
(Mais le pouce ne passe pas au dessus, il ne passe pas, c'est tout !)
Répondre