Zygel et l'improvisation "classique"

Théorie, jeu, répertoire, enseignement, partitions

Modérateur : Modérateurs

Répondre
I_like_FP
Messages : 2
Enregistré le : jeu. 04 août, 2022 16:12

Zygel et l'improvisation "classique"

Message par I_like_FP »

Bonjour à tous,

Ce message fait suite à l'émission du 29/07 diffusée par France 5 consistant en des improvisations au piano par J.F. Zygel et A. Manoukian.

J'ai connu Zygel étant enfant avec ses rubriques du magazine Pianiste. A l'époque, je trouvais ses conseils inspirants pour un tout jeune apprenti improvisateur. Néanmoins, j'avais du mal à en tirer quelque chose de suffisamment profond pour parvenir à réfléchir et fixer l'architecture d'une improvisation.
Mon parcours au conservatoire m'a amené à bénéficier de conseils de quelques professeurs expérimentés dans l'art de l'improvisation: travail réfléchi et systématique de l'harmonie, des figurations, relevés dans les œuvres d'auteurs ne sont que quelques routines que nous avons abordées.

A l'écoûte de Zygel dans cette émission, je trouve l'expression assez fade et en demi-teinte, tant au niveau du contenu que de l'expressivité.
Est-ce un constat spécifique à cette émission? Pas forcément, j'en ai écumé d'autre, sous divers formats et je remarque une certaine uniformité et surabondance d'éléments finalement assez rudimentaires, tels que ceux qu'il exposait dans les anciennes revues Pianiste.
Idem chez son acolyte A. Manoukian dont on regrette la quasi-absence d'harmonies "colorées" dans les interventions.

J'en viens à m'adresser à la communauté afin de recueillir les avis de personnes qui auraient visionné cette même émission ou qui seraient quelque peu familières avec les prestations de JF Zygel.
Je suis un fervent défenseur de l'art de l'improvisation au piano dans la musique "classique" et je crois humblement que JF Zygel, quoique bon vulgarisateur, ne lui fait pas pleinement justice en coltinant à une certaine forme d'expression formatée et prévisible.
pianoforte
Messages : 238
Enregistré le : mar. 31 janv., 2017 10:24

Re: Zygel et l'improvisation "classique"

Message par pianoforte »

Pour l'avoir entendu en concert( d'impros justement ) il y a quelques années, j'avais quand même été bien impressionnée par sa réactivité, son invention, cet art de retomber sur ses pattes et de donner une forme , c'est déjà pas mal quand on improvise non ?? Quant à l'expressivité, en effet peut-être que c'est pas dans ce type d'exercice qu'il est au mieux , mais je me souviens avoir trouvé ce concert globalement très convaincant ( et j'ai pas mal d'improvisateurs autour de moi ! )
Zygel a au moins le mérite ( rare ) d'avoir franchi le pas de l'impro au piano classique , ce qui n'est vraiment pas si courant , et malgré tout , tout n'est pas à jeter , loin s'en faut !!
fritz
Messages : 907
Enregistré le : ven. 13 nov., 2020 23:37
Mon piano : Yamaha U3

Re: Zygel et l'improvisation "classique"

Message par fritz »

Je n'y connais rien en impro donc c'est peut-être très facile quand on pratique un peu mais j'avais trouvé ce "battle" Zygel Gonzales très divertissant et j'étais assez impressionné par la réactivité des 2 jouteurs

I_like_FP
Messages : 2
Enregistré le : jeu. 04 août, 2022 16:12

Re: Zygel et l'improvisation "classique"

Message par I_like_FP »

Loin de moi l'idée d'affirmer que Zygel est un "mauvais" improvisateur.
Je ne l'ai jamais vu en concert. Peut-être est-ce davantage l'occasion de développer ses idées musicale qu'à la télévision, effectivement.

Néanmoins, de tout ce que j'ai entendu, je reste (relativement) sur ma faim. Peu de choses surprennent, par rapport à d'autres improvisateurs. Par exemple, ce pianiste russe:

https://www.youtube.com/embed/gYKtwFhs7No
Modifié en dernier par I_like_FP le jeu. 04 août, 2022 19:19, modifié 2 fois.
Tiplink
Messages : 24
Enregistré le : sam. 17 déc., 2011 18:41

Re: Zygel et l'improvisation "classique"

Message par Tiplink »

Tu demandes des avis... le mien est très tranché mais c'en est un!
Pour moi Zygel est une imposture. Il n'improvise pas, il cherche à amuser, à faire rire, à divertir. Il brode des choses hyper connues, il bidouille des accords, des harmonies, il paraphrase... mais quoi d'authentique et d'original là-dedans ? Il est dans l'effet, dans l'emphase...
Il a de très bons moyens pianistiques et est toujours mis en lumière sur de très bons instruments, alors on pourrait croire que ca marche.
A mon sens, improviser c'est prendre le risque d'inventer une mélodie, aussi simple soit-elle, et que tout parte de là.
Il remplit l'espace sonore avec des rythmes et des harmonies, mais je n'entends pas d'histoire dans ce qu'il fait. Rien de touchant pour moi.
Ecoute donc Gabriela Montero, une génie de l'improvisation incomparable...
Tatafanfan
Messages : 1486
Enregistré le : mer. 05 avr., 2017 8:51
Mon piano : 2 numériques, un piano russe pui RIPPEN
Localisation : Boul'Bill' (Ile de France Ouest)

Re: Zygel et l'improvisation "classique"

Message par Tatafanfan »

Tiplink a écrit : ven. 05 août, 2022 23:03 Tu demandes des avis... le mien est très tranché mais c'en est un!
Pour moi Zygel est une imposture. Il n'improvise pas, il cherche à amuser, à faire rire, à divertir. Il brode des choses hyper connues, il bidouille des accords, des harmonies, il paraphrase... mais quoi d'authentique et d'original là-dedans ? Il est dans l'effet, dans l'emphase...
Il a de très bons moyens pianistiques et est toujours mis en lumière sur de très bons instruments, alors on pourrait croire que ca marche.
A mon sens, improviser c'est prendre le risque d'inventer une mélodie, aussi simple soit-elle, et que tout parte de là.
Il remplit l'espace sonore avec des rythmes et des harmonies, mais je n'entends pas d'histoire dans ce qu'il fait. Rien de touchant pour moi.
Ecoute donc Gabriela Montero, une génie de l'improvisation incomparable...
J'ai eu le privilège de voir et entendre "en chair et en os" JF Zygel lors du 1er soir des 3 jours de notre salon du Livre à Boulogne-Billancourt, en décembre 2017. Ce vendredi était consacré aux livres des auteurs de thrillers. Puis à 21 h Zygel venait pour une improvisation dans le grand auditorium (le Maire avait laissé venir notre Steinway chéri!!!!). J'ai vraiment eu l'impression qu'il se déroulait une sombre histoire se terminant par un meurtre, et quand nous en avons discuté avec lui, à l'issue de la soirée, il m'a demandé : "mais vous n'avez pas entendu qu'il y avait une histoire d'amour?" et bien non,je suivais dans ma tête le fil sonore conduisant à l'issue dramatique ! C'est là que j'ai aussi appris de lui qu'il avait un contrat pour jouer (en impro) sur tous les films muets d'Alfred Hitchcock (du beau linge!). J'aimerais d'ailleurs avoir où cela en est car étant par ailleurs une big fan de Sir Alfred.....
C'est aussi un pédagogue né. Nous avions dans ce forum une apprentie pianiste québecoise qui n'arrivait à rien avec les basses d'Alberti, je lui ai envoyé les coordonnées d'une vidéo de Zygel sur les Basses d'Alberti et évidement la K 545 de Wolfgang où l'on en a un bon plein. La jeune personne m'a répondu ensuite enchantée, et a réussi enfin à se sortir des basses d'Alberti!
Ma prof' de piano (prof' au conservatoire de Paris) était avec JF Zygel (prenant en considération l'ordre alphabétique de leurs noms de famille) et elle en disait le plus grand bien, là où le jeteur de pianos à la mer disait du mal de tout les autres !
:D :D :D
J'ai appris que la voie du progrès n'était ni rapide ni facile.
Marie Curie
Aurele27
Messages : 3109
Enregistré le : sam. 17 juin, 2017 9:17
Mon piano : Yamaha G2
Localisation : Vernon (27)

Re: Zygel et l'improvisation "classique"

Message par Aurele27 »

Tatafanfan a écrit : sam. 06 août, 2022 8:28
C'est aussi un pédagogue né. Nous avions dans ce forum une apprentie pianiste québecoise qui n'arrivait à rien avec les basses d'Alberti, je lui ai envoyé les coordonnées d'une vidéo de Zygel sur les Basses d'Alberti et évidement la K 545 de Wolfgang où l'on en a un bon plein. La jeune personne m'a répondu ensuite enchantée, et a réussi enfin à se sortir des basses d'Alberti!
Pourrais tu aussi m’envoyer le lien de cette vidéo ? Ça m’intéresse ! Merci :D
I_like_FP
Messages : 2
Enregistré le : jeu. 04 août, 2022 16:12

Re: Zygel et l'improvisation "classique"

Message par I_like_FP »

Tiplink a écrit : ven. 05 août, 2022 23:03 Tu demandes des avis... le mien est très tranché mais c'en est un!
Pour moi Zygel est une imposture. Il n'improvise pas, il cherche à amuser, à faire rire, à divertir. Il brode des choses hyper connues, il bidouille des accords, des harmonies, il paraphrase... mais quoi d'authentique et d'original là-dedans ? Il est dans l'effet, dans l'emphase...
Il a de très bons moyens pianistiques et est toujours mis en lumière sur de très bons instruments, alors on pourrait croire que ca marche.
A mon sens, improviser c'est prendre le risque d'inventer une mélodie, aussi simple soit-elle, et que tout parte de là.
Il remplit l'espace sonore avec des rythmes et des harmonies, mais je n'entends pas d'histoire dans ce qu'il fait. Rien de touchant pour moi.
Ecoute donc Gabriela Montero, une génie de l'improvisation incomparable...
Je te rejoins sur l'essentiel de ton analyse. Je n'irai pas jusqu'à dire que Zygel est un imposteur, cependant...
Deux petits points sur lesquels mon avis diverge légèrement:
De "très bons moyens pianistiques", j'ai un léger doute tout de même. Disons que c'est un pianiste "standard" d'après moi. Pour moi son jeu est plutôt froid et assez "français", un peu "vielle école"? J'ai du mal à le comparer avec les pointures de l'école Russe par exemple. Quant à ses moyens purement techniques, difficile d'en juger vu le degré de technicité de ses improvisations qui est finalement plutôt faible.
"Il remplit l'espace sonore avec des rythmes et des harmonies"... honnêtement, je ne lui trouve pas une si grande palette harmonique que ça. Modulations aux tons éloignés? Harmonie chromatique? Harmonie typée "jazz"? Je cherche toujours...

Effectivement, des bons improvisateurs, il y en a un certain nombre, notamment chez les organistes. Mais il me semble que c'est davantage développé dans les cursus d'orgue en conservatoire, là où les pianistes n'y sont pas exposés la plupart du temps. Des exercices comme l'improvisation de fugues à 3 voix ou plus, par exemple, sont coutumiers de certains organistes et je serai curieux d'entendre Zygel sur ce genre de réalisation.
Modifié en dernier par I_like_FP le dim. 07 août, 2022 11:05, modifié 3 fois.
Répondre