L'étonnant Keith Jarrett

Concerts, interprètes, émissions, sortie CD

Modérateur : Modérateurs

bernard
Messages : 3163
Enregistré le : mer. 27 oct., 2004 20:09
Mon piano : Kawai VPC1 Pianoteq 6
Localisation : Var est

Re: L'étonnant Keith Jarrett

Message par bernard »

pianojar
Messages : 7238
Enregistré le : jeu. 25 juin, 2015 17:44
Mon piano : Yamaha GA1
Localisation : Val d'Oise

Re: L'étonnant Keith Jarrett

Message par pianojar »

Les grands esprits....
J'avais failli rajouter tout à l"heure cette vidéo qui reprend les différentes versions enregistrées de ce titre qui est mon favori parmi tous les standards qu'il a joué en trio
pianojar
Messages : 7238
Enregistré le : jeu. 25 juin, 2015 17:44
Mon piano : Yamaha GA1
Localisation : Val d'Oise

Re: L'étonnant Keith Jarrett

Message par pianojar »

Je me rappelle une critique parue dans une revue quelques semaines ou mois avant la parution de son premier album de standards ou figurait ce titre.
Le critique devait être un véritable visionnaire car il parlait des solos de Keith Jarrett en des termes assez critiques et disait que Jarrett explorait l'improvisation en solo car il était bien incapable de jouer les standards comme tant d'autres musiciens .....
pianojar
Messages : 7238
Enregistré le : jeu. 25 juin, 2015 17:44
Mon piano : Yamaha GA1
Localisation : Val d'Oise

Re: L'étonnant Keith Jarrett

Message par pianojar »

Des extraits de son nouvel album qui parait enregistré à Budapest en 2016
La musique est juste au-delà des mots
https://www.francemusique.fr/emissions/ ... ises-88296
Avatar du membre
Christof
Messages : 3306
Enregistré le : lun. 18 avr., 2016 17:08
Mon piano : Yamaha G3
Localisation : Paris 75020

Re: L'étonnant Keith Jarrett

Message par Christof »

Merci Pianojar d'avoir signalé cette émission de radio !

Jarrett sera à la une du Jazz magazine de novembre, qui sort demain :
jazzmag.jpg
jazzmag.jpg (251.81 Kio) Vu 575 fois
"Au moment où sort sur le prestigieux label ECM un album que l’on peut d’ores et déjà considérer comme l’un des sommets de sa discographie, “Budapest Concert”, Keith Jarrett est en Une du nouveau numéro de Jazz Magazine, qui lui consacre un magnifique article en profondeur, “L’art du solo”. De “Facing You” à “The Köln Concert” en passant par “La Scala”, retour sur l’héritage d’un pianiste de génie."
bernard
Messages : 3163
Enregistré le : mer. 27 oct., 2004 20:09
Mon piano : Kawai VPC1 Pianoteq 6
Localisation : Var est

Re: L'étonnant Keith Jarrett

Message par bernard »

denis_h
Messages : 256
Enregistré le : jeu. 07 mars, 2019 15:36
Mon piano : yamaha droit silent
Localisation : paris 20
Contact :

Re: L'étonnant Keith Jarrett

Message par denis_h »

j'ai ré écouté récemment l'album "silence" , chez impulse (1977) du quartet américain de KJ, avec haden, motian et redman.

eh bien j'ai été très agréablement surpris. c'est un équilibre très réussi entre des influences aussi contradictoires que bill evans et ornette coleman.

KJ y est certes très bavard, mais pas trop, et pas toujours , sa virtuosité étant au service de la musicalité et de l'écoute et accompagnement des autres membres du quartet.

à noter cette curiosité : KJ au sax soprano dans l'avant dernier morceau, ornettien en diable.
pianojar
Messages : 7238
Enregistré le : jeu. 25 juin, 2015 17:44
Mon piano : Yamaha GA1
Localisation : Val d'Oise

Re: L'étonnant Keith Jarrett

Message par pianojar »

Christof a écrit : ven. 30 oct., 2020 17:20 Merci Pianojar d'avoir signalé cette émission de radio !

Jarrett sera à la une du Jazz magazine de novembre, qui sort demain :

jazzmag.jpg"Au moment où sort sur le prestigieux label ECM un album que l’on peut d’ores et déjà considérer comme l’un des sommets de sa discographie, “Budapest Concert”, Keith Jarrett est en Une du nouveau numéro de Jazz Magazine, qui lui consacre un magnifique article en profondeur, “L’art du solo”. De “Facing You” à “The Köln Concert” en passant par “La Scala”, retour sur l’héritage d’un pianiste de génie."
Pas grand chose de neuf dans l'article d'autant qu'il a été écrit avant l'interview du NYT
Sinon le CD est absolument magnifique notamment le 2ème

HS "Par contre en parcourant la chronique des disques je suis sidéré par le nombre de musiciens que je ne connais pas si ce n'est de nom et encore pas toujours :( "
pianojar
Messages : 7238
Enregistré le : jeu. 25 juin, 2015 17:44
Mon piano : Yamaha GA1
Localisation : Val d'Oise

Re: L'étonnant Keith Jarrett

Message par pianojar »

denis_h a écrit : mer. 04 nov., 2020 15:08 j'ai ré écouté récemment l'album "silence" , chez impulse (1977) du quartet américain de KJ, avec haden, motian et redman.

eh bien j'ai été très agréablement surpris. c'est un équilibre très réussi entre des influences aussi contradictoires que bill evans et ornette coleman.

KJ y est certes très bavard, mais pas trop, et pas toujours , sa virtuosité étant au service de la musicalité et de l'écoute et accompagnement des autres membres du quartet.

à noter cette curiosité : KJ au sax soprano dans l'avant dernier morceau, ornettien en diable.
Le CD "silence" est un compilation, en fait l'album original en *vinyle s'appelle Bop-be
81PspfzOqoL._SS500_.jpg
81PspfzOqoL._SS500_.jpg (59.43 Kio) Vu 480 fois
https://www.discogs.com/fr/Keith-Jarret ... se/1181194
Par contre il y a des morceaux qui n'ont pas été publiés sur le vinyle
pianojar
Messages : 7238
Enregistré le : jeu. 25 juin, 2015 17:44
Mon piano : Yamaha GA1
Localisation : Val d'Oise

Re: L'étonnant Keith Jarrett

Message par pianojar »

J'avais publié sur ma chaîne YT il y a assez longtemps ce blues et je le trouve toujours aussi génial. Peut-être en avais je parlé dans un autre post mais je n'ai pas retrouvé
C'était un inédit qui était paru sur un CD hors commerce uniquement vendu avec un magazine de jazz. Je l'avais repiqué lors d'une diffusion radio
Si vous ne le connaissez pas franchement c'est pour moi l'un de ses meilleurs dans le style
Paris Blues - Salle Pleyel October 1992
Avatar du membre
Christof
Messages : 3306
Enregistré le : lun. 18 avr., 2016 17:08
Mon piano : Yamaha G3
Localisation : Paris 75020

Re: L'étonnant Keith Jarrett

Message par Christof »

OUi, trop bien. Il existe une autre version de ce blues, sur un CD qui n'est pas hors commerce. Version plus rapide.

J'ai eu la chance d'être à ce concert de 1992...
Et puis d'avoir aussi le CD hors commerce, qui contient aussi une version d'Over the Rainbow...
pianojar
Messages : 7238
Enregistré le : jeu. 25 juin, 2015 17:44
Mon piano : Yamaha GA1
Localisation : Val d'Oise

Re: L'étonnant Keith Jarrett

Message par pianojar »

J'aimerais bien entendre cette version à l'occasion
Sinon hier soir j'ai écouté ce concert et entre autres il y avait 2 morceaux intéressants
Celui ci What is thing called love car je n'ai pas souvenance d'un autre morceau ou il joue ce type de MG

et cette très belle interprétation de my funny valentine


Tout le concert se laisse écouter bien sûr...
Avatar du membre
Malik
Site Admin
Messages : 1057
Enregistré le : dim. 15 déc., 2002 16:34
Mon piano : Yamaha CLP170
Localisation : Longueville

Re: L'étonnant Keith Jarrett

Message par Malik »

Quel bonheur ce fil! Je suis un grand fan et pourtant je découvre encore plein de choses.
Coup de cœur en particulier pour "What is thing called love", merci pianojar! (et Christof, et bernard...)
pianojar
Messages : 7238
Enregistré le : jeu. 25 juin, 2015 17:44
Mon piano : Yamaha GA1
Localisation : Val d'Oise

Re: L'étonnant Keith Jarrett

Message par pianojar »

A l'image de God bless the child ou Rider, ce petit bijou d'ostinato enregistré live ici en Allemagne par le trio
U Dance
Avatar du membre
Christof
Messages : 3306
Enregistré le : lun. 18 avr., 2016 17:08
Mon piano : Yamaha G3
Localisation : Paris 75020

Re: L'étonnant Keith Jarrett

Message par Christof »

Vidéo très intéressante de Dave Franck avec l'écoute d'un morceau du disque Jasmine (Keith Jarrett et Charlie Haden), puis discussion du style de Jarrett : empilement de couches musicales, chaque couche ayant une fonction séparée, un toucher séparé, un "temps" séparé, que le pianiste arrive à improviser simultanément, maintenant tout le long leur intégrité,
et mélangeant chacune de ces couches, les contrôlant de façon parfaite pour créer un paysage musical complet. Il joue avec les notes, mais aussi avec leurs résonances, qui lui indiquent à quel moment exact commencer à jouer la note suivante. Note jouée parfois en avant du temps, parfois en arrière...
Quand il joue une ballade, il ne cesse de créer de nouvelles mélodies sur le tissu de l'harmonie, en les changeants aussi, durant l'improvisation utilisant des notes tenues.. et mille autres choses

denis_h
Messages : 256
Enregistré le : jeu. 07 mars, 2019 15:36
Mon piano : yamaha droit silent
Localisation : paris 20
Contact :

Re: L'étonnant Keith Jarrett

Message par denis_h »

on n'insistera jamais assez sur ce que jarrett doit à paul bley.

écoutez donc ce solo sur everytime we say Goodbye, merveille de lyrisme et de mélodie.

le piano y est littéralement en apesanteur.

pianojar
Messages : 7238
Enregistré le : jeu. 25 juin, 2015 17:44
Mon piano : Yamaha GA1
Localisation : Val d'Oise

Re: L'étonnant Keith Jarrett

Message par pianojar »

Christof a écrit : jeu. 19 nov., 2020 19:06 Vidéo très intéressante de Dave Franck avec l'écoute d'un morceau du disque Jasmine (Keith Jarrett et Charlie Haden), puis discussion du style de Jarrett : empilement de couches musicales, chaque couche ayant une fonction séparée, un toucher séparé, un "temps" séparé, que le pianiste arrive à improviser simultanément, maintenant tout le long leur intégrité,
et mélangeant chacune de ces couches, les contrôlant de façon parfaite pour créer un paysage musical complet. Il joue avec les notes, mais aussi avec leurs résonances, qui lui indiquent à quel moment exact commencer à jouer la note suivante. Note jouée parfois en avant du temps, parfois en arrière...
Quand il joue une ballade, il ne cesse de créer de nouvelles mélodies sur le tissu de l'harmonie, en les changeants aussi, durant l'improvisation utilisant des notes tenues.. et mille autres choses

Oui j'avais déjà visionné cette vidéo
Ce problème des notes jouées en dehors du temps metronomique est l'une des difficultés majeures lorsqu'on cherche à rejouer ses improvisations
jazzy
Messages : 719
Enregistré le : jeu. 13 juil., 2017 11:11
Mon piano : yamaha cp 50 et piano Scholze
Localisation : AIN

Re: L'étonnant Keith Jarrett

Message par jazzy »

pianojar a écrit : ven. 20 nov., 2020 13:11
Ce problème des notes jouées en dehors du temps metronomique est l'une des difficultés majeures lorsqu'on cherche à rejouer ses improvisations
C'est peut-être ça avoir une pulsation intérieure (théme évoqué sur un autre fil): ne pas jouer forcément dans le temps métronomique et pourtant la musique passe . Peut être même qu'on ne remarque pas ce décalage quand on est dans une "écoute simple", tellement le discours musical de Keith Jarrett est vivant et prenant.
Actuellement je suis en train de créer un morceau au piano numérique. J'ai d'abord enregistré une ligne de basse sur 2 accords et par dessus (sur une 2iéme piste), j'essaye de trouver une mélodie ,des formes rythmiques et mélodiques. J'ai enregistré et réécouté l'ensemble et je suis content du résultat.
Quand j'écoute plus en détail, je m'aperçois qu'il y a des petits décalages rythmiques que je n'avais pas du tout perçu à la 1ére écoute(ni en jouant d'ailleurs) et qui n'apparaissent pas forcément comme des défauts rythmiques et qui ne semblent pas dénaturer l'interprétation. Étonnant non?
Je publierai ce morceau quand il sera fini...
Mon dernier morceau sur youtube
https://www.youtube.com/watch?v=GN9b1mBjlr4
Avatar du membre
Christof
Messages : 3306
Enregistré le : lun. 18 avr., 2016 17:08
Mon piano : Yamaha G3
Localisation : Paris 75020

Re: L'étonnant Keith Jarrett

Message par Christof »

pianojar a écrit : lun. 16 nov., 2020 17:08 J'aimerais bien entendre cette version à l'occasion
Tu parlais du blues ?
Le voici (mais de mon côté, je préfère, l'autre) :

et le lien si le player ne marche pas
pianojar
Messages : 7238
Enregistré le : jeu. 25 juin, 2015 17:44
Mon piano : Yamaha GA1
Localisation : Val d'Oise

Re: L'étonnant Keith Jarrett

Message par pianojar »

Non je parlais d'over the rainbow
Répondre