Dans quelle mesure doit on pousser son enfant à continuer la musique ?

Hors-sujet, questions sur l'utilisation du forum...

Modérateur : Modérateurs

Répondre
Aurele27
Messages : 541
Enregistré le : sam. 17 juin, 2017 9:17
Mon piano : Yamaha YUS
Localisation : Vernon (27)

Dans quelle mesure doit on pousser son enfant à continuer la musique ?

Message par Aurele27 » jeu. 10 janv., 2019 16:21

Bonjour,
Ma fille fait du violon depuis 3 ans maintenant, elle a 10 ans.
C’est venu d’elle, car en début d’année il y a 3 ans je lui ai proposé le conservatoire mais elle ne voulait pas (comme j’y étais moi-même et qu’elle voyait les auditions etc… elle qui est timide ça l’a bcp refroidie je pense). Je ne voulais pas lui imposer, donc je n’ai pas insisté mais lui ai dit que si elle changeait d’avis, elle pouvait me faire signe.
En milieu d’année, vers janvier, elle me dit « maman, finalement je voudrais faire d’un instrument, mais pas du piano comme toi. Je voudrais faire du violon ou de la flûte traversière ». Résultat, il restait de la place en violon et le directeur du conservatoire a accepté qu’elle fasse un essai avec uniquement cours d’instrument à partir de février jusqu’à juin, sans cours de FM (trop compliqué d’intégrer la FM en milieu d’année).
Donc là ça fait 3 ans qu’elle en fait et ça commence à devenir intéressant. Elle a démarré son premier concerto.
On a toujours intégré le violon à la maison comme une routine du quotidien, avec les devoirs, mais je trouve que ça sonne bcp comme une obligation à ses yeux, plus qu’un plaisir pour le moment (mais peut-être est-ce normal à 10 ans ?).
Elle déteste aller en cours de FM, pourtant au conservatoire où elle est actuellement, ils ont regroupé la FM avec l’orchestre et ils font 1h d’orchestre et 45 min de FM. Je trouve que l’équilibre est bon. Mais elle déteste y aller.
Et là elle commence même à râler chaque fois qu’il faut aller en cours de violon (30 min par semaine), et qu’il faut sortir le violon à la maison.
Je sens qu’elle est nettement moins motivée (l’a-t-elle vraiment déjà été, à part les premières séances de découvertes ?)
Elle ne m’a pas encore demandé d’arrêter mais je sens que ça ne va pas tarder. Elle m’a quand même dit récemment qu’elle préfèrerait faire du violon et jouer ce qu’elle veut, sans cours, comme avec le piano, car elle se met souvent au piano à la maison et joue des mélodies qu’elle connait, ou déchiffre ses morceaux de violon au piano.
Je lui ai même proposé de suivre plutôt des cours de piano si elle le souhaitait, car à un moment elle se mettait très souvent au piano, spontanément. Mais elle ne voulait pas.
La donnée supplémentaire, c’est que l’an prochain elle rentre en 6ème, et je vais la changer de conservatoire pour nous rapprocher de la maison, car actuellement je fais pas mal de route. Le futur conservatoire comporte un cursus plus lourd, car actuellement ils regroupent FM et orchestre en 1h45 alors que dans le futur conservatoire ce sera 30 min de cours d’instrument, + 1h30 orchestre + 1h30 FM + chorale. Je trouve ça énorme. On y gagnera en déplacement, mais son planning qui sera déjà plus lourd en 6ème va être vraiment chargé avec la musique en plus. (et ça pour le moment elle ne le sait même pas, je ne lui ai pas encore dit….)
(personnellement, en primaire et collège, j’ai eu la chance de faire les CHAM et de ne pas avoir besoin d’aller au conservatoire en plus de l’école).

Une donnée supplémentaire, est que ma fille est aussi très sportive et aimerait beaucoup faire de la gym. Mais je me dis que 6ème + conservatoire + gym, ça va vraiment être compliqué.

Alors je n’ai pas envie de l’obliger à continuer si elle me demande d’arrêter, mais en tant que parent, dans quelle mesure doit on pousser l’enfant à continuer ? car d’un autre côté ce serait dommage d’arrêter, elle commence à avoir un très bon niveau de solfège, déchiffrage, violon (en plus c’est une élève qui a bcp de facilités à l’école, et en solfège aussi, la prof me dit qu’elle voulait même lui faire passer directement au niveau supérieur).
Si elle avait bcp de difficultés à l’école, je ne me poserais pas la question, je me dirais que son planning est trop chargé et qu’il faut le mesurer. Mais là elle suit largement dans tous les domaines, sans problème.

Donc voilà, je me demandais vraiment dans quelle mesure, et jusqu’où en tant que parents on devait pousser l’enfant à continuer la musique.
C’est une question à laquelle je vais bientôt être confrontée, car je sens qu’elle ne va pas tarder à m’exprimer son désir d’arrêter !
Peut-être s’éclaterait-elle plus en gym ?

Désolée si j’ai été un peu longue....

Si certains sont confrontés à de telles problématiques et si vous avez un retour d’expérience sur le sujet, je suis preneuse :-)

Avatar du membre
Lee
Messages : 11211
Enregistré le : lun. 09 sept., 2013 0:09
Mon piano : Pleyel 3bis 1925
Localisation : Ile de France

Re: Dans quelle mesure doit on pousser son enfant à continuer la musique ?

Message par Lee » jeu. 10 janv., 2019 17:01

J'ai presque le même cas pendant plus que 5 ans, mon fils a 11 ans et il est en sixième. Pendant 4 ans avec une prof particulier très gentille et patiente. L'année scolaire dernière j'ai réussi à l'intégrer en conservatoire mais comme le conservatoire est rigide en approche et repertoire, c'était pire.

Donc cette année je lui ai proposé et il a accepté de s'intégrer dans une association qui fait des cours de piano de musiques actuelles. Ce n'est pas aussi rigoreux surtout qu'il est en cours binôme avec un garçon qui avait seulement un an de piano, donc il "passe" sans beaucoup de travail, il joue plus simple que ce qu'il a joué il y a deux ans. Il a beaucoup aimé son dernier cours de l'année (en décembre) en groupe impro, avec un batteur, bassiste et autre animateur plus enthousiaste. J'étais contente qu'il a au moins appris cette année de nommer les notes par les lettres pour les comme des autres musiciens du monde. :mrgreen:

Comme seule parent investie et encourageante, j'ai décidé que c'est la dernière année que je "pousse". Il y avait une crise début de cette année scolaire qui m'a fait repenser la situation. S'il veut arrêter l'année prochaine, il arrêtera, je ne vois plus l'intérêt de le rappeler de travailler ses morceaux donnés par son prof chaque jour ou deux jours. :roll: Je n'étais pas comme ça, j'étais diligente donc je ne sais gérer... Il aime jouer les mélodies connues et trouver l'accompagnement, la prof de conservatoire avait le droit, comme il ne continuait pas le conservatoire, de lui montrer des accords vers la fin de l'année dernière. En juin ou juillet on fera le point, et j'aborderai peut-être l'idée d'un.e prof de jazz en cours particulier qui pourrait lui faire avancer sur son propre chemin plus sur mesure que son cours actuel. À voir. Mais je ne pousserai plus, je considère qu'il a maintenant des bonnes bases et il peut reprendre le piano ou un autre instrument un jour s'il veut.
À force de me planter, je vais finir par devenir une fleur.

Serge
Messages : 1436
Enregistré le : ven. 07 mars, 2008 18:50

Re: Dans quelle mesure doit on pousser son enfant à continuer la musique ?

Message par Serge » jeu. 10 janv., 2019 17:14

Bonjour, pas de conseils à vous donner, juste ma petite histoire perso. Mon fils a fait du piano de cinq à dix ans. Sans passion, voir dans l’indifférence totale malgré des aptitudes évidentes. Avec mon épouse nous avions donc décidé d'arrêter de lui faire prendre des cours. Maintenant il est au lycée, et peu avant Noël sa soeur vend la mèche. Depuis quelques mois mon fils s’est remit à jouer du piano en cachette. Au lycée où il y a un vieux machin désaccordé et à la maison quand je n'étais suis pas là!
Cerise sur le gâteau c’est loin d’etre ridicule avec un sens du rhyme et du phrasé bien affirmé...

Aurele27
Messages : 541
Enregistré le : sam. 17 juin, 2017 9:17
Mon piano : Yamaha YUS
Localisation : Vernon (27)

Re: Dans quelle mesure doit on pousser son enfant à continuer la musique ?

Message par Aurele27 » jeu. 10 janv., 2019 17:34

Merci à tous les 2 pour le partage de votre expérience.

Personnellement j’étais en CHAM et c’est vrai que nous baignions tous dans une atmosphère musicale.
C'était la normalité de faire de la musique et nous n’avions pas d’heures supplémentaires par rapport à l'école.
Si j’avais dû faire 3h30 de musique en plus de l’école je crois que ça aurait pu me refroidir.

Une autre possibilité serait de faire une pause violon durant un an, mais dans ce cas je ne suis pas du tout garantie qu’il y aura une place l’année suivante. Le futur conservatoire est très demandé, je souhaitais déjà qu’elle l’intègre en septembre dernier (car moi j’ai déjà changé de conservatoire), mais il n’y avait pas de place pour elle en violon. Et comme c’est la même prof dans les 2 conservatoires, elle m’assure une place pour la transférer l’an prochain, mais après, si elle prend une année de pause, cela risque d’être compliqué.

oiseau.prophète
Messages : 433
Enregistré le : jeu. 16 juil., 2009 16:58

Re: Dans quelle mesure doit on pousser son enfant à continuer la musique ?

Message par oiseau.prophète » jeu. 10 janv., 2019 17:43

Bonjour

Je n'ai pas cette expérience avec un enfant et ça ne répond pas vraiment à ta question mais je pense qu'on peut tout à fait concilier école + sport + musique.

Enfin, c'est ce que j'ai personnellement fait et je ne pense pas que cela ait influé négativement sur mes résultats. Il me semble que ça m'a même apporté un certain équilibre.

PS: désolé pour cette question idiote mais c'est quoi le CHAM ?

Aurele27
Messages : 541
Enregistré le : sam. 17 juin, 2017 9:17
Mon piano : Yamaha YUS
Localisation : Vernon (27)

Re: Dans quelle mesure doit on pousser son enfant à continuer la musique ?

Message par Aurele27 » jeu. 10 janv., 2019 18:38

oiseau.prophète a écrit :
jeu. 10 janv., 2019 17:43
Bonjour

Je n'ai pas cette expérience avec un enfant et ça ne répond pas vraiment à ta question mais je pense qu'on peut tout à fait concilier école + sport + musique.

Enfin, c'est ce que j'ai personnellement fait et je ne pense pas que cela ait influé négativement sur mes résultats. Il me semble que ça m'a même apporté un certain équilibre.

PS: désolé pour cette question idiote mais c'est quoi le CHAM ?
Je ne dis pas que c’est incompatible mais quand la musique te prend déjà 3h30 en plus de l’école je trouve ça énorme. Il va donc falloir trouver 3 créneaux de 1h30 + 1h30 + 30 min en plus du rythme scolaire.
Et si on veut ajouter du sport il faut que ce soit compatible au niveau du planning.

Pardon CHAM ça signifie classe à horaires aménagés musique.

Abegg63
Messages : 694
Enregistré le : mer. 30 mars, 2016 21:05
Mon piano : steinway modèle s 1936
Localisation : Puy-de-Dôme

Re: Dans quelle mesure doit on pousser son enfant à continuer la musique ?

Message par Abegg63 » jeu. 10 janv., 2019 18:57

Bonjour Aurel voilà un petit avant-goût de l’adolescence!
Je crois que tu as soulevé le problème: le fait que le conservatoire représente quelque chose en plus que le collège et ses obligations.
En CHAM tout le monde est logé à la même enseigne donc pas se dire qu’on n’a pas fini la journée comme le scopains. C’est bête mais je suis sûre que ça a une importance.
Il m’est arrivé plusieurs fois d’avoir des élèves plutôt doués et déjà avec un niveau intéressant en début de collège se démotiver au point de parfois arrêter.
Ne connaissant pas ta fille il est difficile de conseiller mais si elle prenait simplement des cours d’instrument avec un prof particulier, elle n’aurait pas toutes ces heures de solfège, chorale et orchestre ce qui serait vraiment dommage mais ça pourrait lui éviter d’arrêter complètement l’instrument.
Il y a eu un témoignage de Strumpf très intéressant il y a quelques semaines à propos de ses difficultés avec sa petite violoncelliste lorsqu’elle était plus jeune.
Notre Strumpf a insisté et insisté encore résultat sa fille est une excellente musicienne et, à l’entendre jouer, je suis sûre qu’elle ne regrette pas une seconde.

Aurele27
Messages : 541
Enregistré le : sam. 17 juin, 2017 9:17
Mon piano : Yamaha YUS
Localisation : Vernon (27)

Re: Dans quelle mesure doit on pousser son enfant à continuer la musique ?

Message par Aurele27 » jeu. 10 janv., 2019 19:14

Abegg63 a écrit :
jeu. 10 janv., 2019 18:57
Bonjour Aurel voilà un petit avant-goût de l’adolescence!
Je crois que tu as soulevé le problème: le fait que le conservatoire représente quelque chose en plus que le collège et ses obligations.
En CHAM tout le monde est logé à la même enseigne donc pas se dire qu’on n’a pas fini la journée comme le scopains. C’est bête mais je suis sûre que ça a une importance.
Il m’est arrivé plusieurs fois d’avoir des élèves plutôt doués et déjà avec un niveau intéressant en début de collège se démotiver au point de parfois arrêter.
Ne connaissant pas ta fille il est difficile de conseiller mais si elle prenait simplement des cours d’instrument avec un prof particulier, elle n’aurait pas toutes ces heures de solfège, chorale et orchestre ce qui serait vraiment dommage mais ça pourrait lui éviter d’arrêter complètement l’instrument.
Il y a eu un témoignage de Strumpf très intéressant il y a quelques semaines à propos de ses difficultés avec sa petite violoncelliste lorsqu’elle était plus jeune.
Notre Strumpf a insisté et insisté encore résultat sa fille est une excellente musicienne et, à l’entendre jouer, je suis sûre qu’elle ne regrette pas une seconde.
Merci abegg pour ta contribution à ce post.
Oui c’est dans ce sens que je l’ai mentionné que moi j’etais en CHAM, je suis aussi persuadée que d’être tous logés à la même enseigne pose moins de soucis.

Je vais essayer de retrouver le témoignage de Strumpf, ça me dit vaguement qqch je suis peut être tombée dessus, mais ce qui est difficile c’est qu’un enfant n’est pas l’autre.
Oui un cours particulier pourquoi pas je pourrai proposer cette solution alternative.

Terpsichore
Messages : 290
Enregistré le : mer. 02 mai, 2018 8:39

Re: Dans quelle mesure doit on pousser son enfant à continuer la musique ?

Message par Terpsichore » jeu. 10 janv., 2019 19:54

Pousser jamais!
Accompagner, guider, soutenir oui, 1000 fois oui.

Avatar du membre
roulroul
Messages : 1301
Enregistré le : dim. 04 févr., 2018 11:08
Mon piano : MZ X 500 CASIO

Re: Dans quelle mesure doit on pousser son enfant à continuer la musique ?

Message par roulroul » jeu. 10 janv., 2019 22:50

Pousser jamais!
Accompagner, guider, soutenir oui, 1000 fois oui.
Je dis la même chose au mot près...De quel droit on force des gamins ? C'est le meilleur moyen de les dégoûter.
Je préférè 1000 X les mots "initiation" "incitation" au sport, a la lecture, a la musique, bref,a tout ce qu'on veut.

Aurele27
Messages : 541
Enregistré le : sam. 17 juin, 2017 9:17
Mon piano : Yamaha YUS
Localisation : Vernon (27)

Re: Dans quelle mesure doit on pousser son enfant à continuer la musique ?

Message par Aurele27 » ven. 11 janv., 2019 7:51

Oui si vous avec lu attentivement mon post c’est évident que c’était bien dans ce sens là même si vous avez jugé le mot maladroit.... 🙄

Mon post n’allait pas dans le sens de « torturer » ma fille, mais de peut être savoir prendre une décision à sa place à un moment donné en étant sûre que ce soit la bonne (là faire arrêter ou pas...).
A l’adolescence, l’enfant a tendance à se rebeller et à vouloir tout protester.
Je connais plusieurs exemples autour de moi d’enfants qui plus tard regrettent que les parents n’aient pas poussé ou qui au contraire les remercient de l’avoir fait.

De toute façon il n’y a pas de réponse universelle mais chacun vit sa situation comme il l’entend.
Néanmoins ce sont plutôt les expériences de chacun que je recherchais ici .... cela fait du bien d’échanger.

Et puis dans l’immédiat je suis plutôt dans l’anticipation car elle n’a pas évoqué pour le moment l’idée de vouloir arrêter.
Modifié en dernier par Aurele27 le ven. 11 janv., 2019 11:18, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Lee
Messages : 11211
Enregistré le : lun. 09 sept., 2013 0:09
Mon piano : Pleyel 3bis 1925
Localisation : Ile de France

Re: Dans quelle mesure doit on pousser son enfant à continuer la musique ?

Message par Lee » ven. 11 janv., 2019 9:14

Je suis d'accord avec cet élément de vouloir aider et ne pas les laisser regretter !
Aurele27 a écrit :
jeu. 10 janv., 2019 16:21
mais je trouve que ça sonne bcp comme une obligation à ses yeux, plus qu’un plaisir pour le moment (mais peut-être est-ce normal à 10 ans ?).
Je voulais juste revenir sur le plaisir, c'est très important. Si tu as un moyen de l'aider trouver ou retrouver du plaisir plus régulièrement, je crois que c'est essentiel. Que ça soit des anciens morceaux, les mélodies actuelles, des morceux attirants dans son programme d'avenir, des rencontres avec des copines en musique, etc...
À force de me planter, je vais finir par devenir une fleur.

Jerome.A
Messages : 221
Enregistré le : mer. 17 janv., 2018 15:23
Mon piano : Roland FP-30

Re: Dans quelle mesure doit on pousser son enfant à continuer la musique ?

Message par Jerome.A » ven. 11 janv., 2019 9:40

roulroul a écrit :
jeu. 10 janv., 2019 22:50
Pousser jamais!
Accompagner, guider, soutenir oui, 1000 fois oui.
Je dis la même chose au mot près...De quel droit on force des gamins ? C'est le meilleur moyen de les dégoûter.
Je préférè 1000 X les mots "initiation" "incitation" au sport, a la lecture, a la musique, bref,a tout ce qu'on veut.
Mais ds ce cas pourquoi ne fait on pas arreter les maths en 6eme aux enfants qui n'aiment pas ca et le francais a ceux qui n en veulent pas? Et pourquoi apprendre les arts plastique, l anglais, l espagnol le latin et la philosiphie....ne parlons meme pas de la chimie :)
Et evidement avec du plaisir, et dans ce cas il est possible que la methode ou le mode d'apprentissage change.

Terpsichore
Messages : 290
Enregistré le : mer. 02 mai, 2018 8:39

Re: Dans quelle mesure doit on pousser son enfant à continuer la musique ?

Message par Terpsichore » ven. 11 janv., 2019 9:58

Il existe des écoles et des modes d'enseignement alternatifs et une fois dans la vraie vie, ces enfants n'ont pas de difficultés particulières :wink:

Mais dans un enseignement traditionnel classique, il ne faut pas confondre les matières imposées par l'EN et l'apprentissage d'un art, d'un sport etc...


Et puis, même dans le cas d'un enfant qui n'aime pas les math ( mon cas) pourquoi pousser? Expliquer l'utilité des math oui, surtout si l'enfant aimerait un métier style veto, et encore! Mes parents m'ont toujours expliqué que je travaillais pour moi, ma grand-mère a voulu me pousser: parents1 grand-mère 0 et rupture complète.


Oui, arrêter une activité est plus que fréquent à l'adolescence et l'an prochain en 6ème entre découverte du collège et emploi du temps 10 fois trop chargé comme on sait le faire en France ce sera encore plus difficile.
Il faut en parler à l'avance, calmement, que chacun réfléchisse, voir s'il y aurait une solution motivante (peut être moins d'heures ) pratiquer moins peut-être pour ne pas relâcher complètement la discipline.
Et puis en cas d'arrêt...est-ce un drame? L'important reste l'épanouissement de l'enfant et ensuite de l'adulte.
De toute façon ce qui a été fait jusqu'à présent n'est pas du temps perdu, la musique (ici) laisse une empreinte.
Et si un jours elle veut reprendre ...elle reprendra.
J'ai claqué le couvercle du piano ado et...j'y suis revenu.
Par contre les math non, définitivement non :twisted:

Mathieu79
Messages : 1540
Enregistré le : jeu. 20 févr., 2014 22:36
Mon piano : SE122 Silent PE Yamaha
Localisation : Mantes la ville (78) FR
Contact :

Re: Dans quelle mesure doit on pousser son enfant à continuer la musique ?

Message par Mathieu79 » ven. 11 janv., 2019 10:19

J'entends bien vos idées de laisser l'enfant , choisir , s'arrêter si il le faut ... reprendre
J'avoue ne pas être en accord avec toutes vos idées.
L'école est obligatoire jusqu’à 16 ans avec toutes les matières sans exception.
vers 16 ans des choix beaucoup plus ouvert et vers la sensibilité de vos enfants vous ai proposé.
de 4 à 16 ans ... l'enfant apprend beaucoup, il est capable de s’intéresser à plein de matières.
Après 16 ans l'enfant tout comme l'adulte à tendance à ce spécialiser dans un domaine qui souvent débouche sur son futur travail + une ou deux passions après le travail.

Sur cette idée là , je me suis dis ... l'école de musique sera de même , obligatoire jusqu'à fin second cycle.
Pour ma fille normalement fin troisième cycle car elle en à les moyens.
Je n'ai pas fais que "inscrire" ma fille à une école de musique, je l'accompagne dans son travail personnel , je reste au moins 2/3 fois par semaine à son entrainement à la maison en l'encourageant et lui montrant mon intérêt pour son travail. tout comme l'école , on échange de ses journées , de ses notes , de ses déboires avec copine et copain.
Elle participe aux invitations PM et j'essaye de faire 1 ou 2 grands concert par an.

Je gratifie les résultats scolaire et musicale selon son investissement et ses notes et pour sa période d'adolescence elle la bien comprise. "Résultat=gratification" tout comme nous adulte " travail = salaire"
Je n'invente rien c'est la société ou nous vivons qui donne le tempo.
De là , j'ai peut être de la chance qu'elle y trouve du plaisir, il y a des passages à vide , même pour moi ou je me remet en cause.

Mais bon ... le résultat restera quoi qu'il advienne positif, Un enfant qui apprend la musique tout comme vous le savez développe son cerveau de manière différente , motricité , rythme , sensibilité ...
ça vaut vraiment la peine d'engager son enfant dans cette voie.

L'exemple de ma fille fonctionnera peut être pas à tous , tout dépend du vécu et de l'éducation + un peu de chance.
Cela fonctionne aussi d'en d'autre pays, pourquoi pas à nos enfants !

Bon courage à tous ceux qui ce lance dans cette voie vertueuse !
Math

Avatar du membre
roulroul
Messages : 1301
Enregistré le : dim. 04 févr., 2018 11:08
Mon piano : MZ X 500 CASIO

Re: Dans quelle mesure doit on pousser son enfant à continuer la musique ?

Message par roulroul » ven. 11 janv., 2019 10:37

Mais ds ce cas pourquoi ne fait on pas arreter les maths en 6eme aux enfants qui n'aiment pas ca et le francais a ceux qui n en veulent pas?
Parce qu'il ne faut pas comparer, a mon avis l' enseignement élémentaire obligatoire à l' école,
et des activités "annexes" de loisirs et comme le judo, le piano, la danse, le rugby ou autres, non moins utiles.

Aurele27
Messages : 541
Enregistré le : sam. 17 juin, 2017 9:17
Mon piano : Yamaha YUS
Localisation : Vernon (27)

Re: Dans quelle mesure doit on pousser son enfant à continuer la musique ?

Message par Aurele27 » ven. 11 janv., 2019 10:42

Lee a écrit :
ven. 11 janv., 2019 9:14
Je suis d'accord avec cet élément de vouloir aider et ne pas les laisser regretter !
Aurele27 a écrit :
jeu. 10 janv., 2019 16:21
mais je trouve que ça sonne bcp comme une obligation à ses yeux, plus qu’un plaisir pour le moment (mais peut-être est-ce normal à 10 ans ?).
Je voulais juste revenir sur le plaisir, c'est très important. Si tu as un moyen de l'aider trouver ou retrouver du plaisir plus régulièrement, je crois que c'est essentiel. Que ça soit des anciens morceaux, les mélodies actuelles, des morceux attirants dans son programme d'avenir, des rencontres avec des copines en musique, etc...
Merci Lee c’est en effet une excellente idee, je vais lui proposer de découper les séances de travail en 2 parties, le morceau travaillé avec la prof puis une pièce de son choix qui peut être une mélodie d’une chanson qu’elle aime, ou un ancien morceau travaillé qu’elle apprécie.
Bon, cela n’enlèvera pas le fait qu’elle sera sûrement toujours négative au moment d’aller en cours, (« pfff je n’ai pas envie d’y aller » mais cela pourra rendre le violon positif pendant toute la semaine 😉
Je vais essayer.
Merci !

Avatar du membre
Lee
Messages : 11211
Enregistré le : lun. 09 sept., 2013 0:09
Mon piano : Pleyel 3bis 1925
Localisation : Ile de France

Re: Dans quelle mesure doit on pousser son enfant à continuer la musique ?

Message par Lee » ven. 11 janv., 2019 10:53

Terpsichore a écrit :
ven. 11 janv., 2019 9:58
Mais dans un enseignement traditionnel classique, il ne faut pas confondre les matières imposées par l'EN et l'apprentissage d'un art, d'un sport etc...
C'est l'EN qui a tort. Il y a absolument aucune activité qui ne réagit au cerveau comme l'étude d'un instrument de musique, les effets sont spectaculaires, les scientiques affirment :
(Sous-titres dispos en français)

Du coup ce n'est pas étonnant, l'étude d'un instrument améliore la performance générale de l'élève à l'école. Je ne trouve pas ces recherches en français alors je mets un des articles en anglais :
www.studyinternational.com%2Fnews%2Fmusic-boosts-iq%2F&psig=AOvVaw0YRngVnvnqKj4tS07kP_vX&ust=1547287533304780
Modifié en dernier par Lee le ven. 11 janv., 2019 11:08, modifié 2 fois.
À force de me planter, je vais finir par devenir une fleur.

Jerome.A
Messages : 221
Enregistré le : mer. 17 janv., 2018 15:23
Mon piano : Roland FP-30

Re: Dans quelle mesure doit on pousser son enfant à continuer la musique ?

Message par Jerome.A » ven. 11 janv., 2019 10:54

roulroul a écrit :
ven. 11 janv., 2019 10:37
Mais ds ce cas pourquoi ne fait on pas arreter les maths en 6eme aux enfants qui n'aiment pas ca et le francais a ceux qui n en veulent pas?
Parce qu'il ne faut pas comparer, a mon avis l' enseignement élémentaire obligatoire à l' école,
et des activités "annexes" de loisirs et comme le judo, le piano, la danse, le rugby ou autres, non moins utiles.
Oui ca veut dire qu a un moment on a decide que les maths et SVT sont obligatoire, et pas la musique ou la meditation par exemple. Qui decide de ce qui est elementaire et ce qui est annexe? un de mes profs en primaire a integre les echecs ds son programme, je ne sais pas si c'est elementaire ou annexe mais c'etait tres bien.
Dans ma facon de voir justement on ne peut pas disocier l'obligatoire decide par l education nationale, du hors etablissement decide par les parents. C'est un tout qui forme nos enfants d un point de vu intelectuel, social et psychologique.

mon petit coup de gueule, il y en a marre des enfants roi qui croulent sous la ''charge de travail des colleges francais''.... les parents Correen ont retire leur enfants du lycee international local car le niveau n etait pas asses eleve et ils ont monte leur propre structure ici.... Il doit bien y avoir un juste milieu.

Avatar du membre
roulroul
Messages : 1301
Enregistré le : dim. 04 févr., 2018 11:08
Mon piano : MZ X 500 CASIO

Re: Dans quelle mesure doit on pousser son enfant à continuer la musique ?

Message par roulroul » ven. 11 janv., 2019 12:02

Oui ca veut dire qu a un moment on a decide que les maths et SVT sont obligatoire, et pas la musique ou la meditation par exemple
Parce que comme je le dis plus haut les maths et le SVT font partie du socle de la connaissance. J' ai utilisé le mot "annexe" pour les activités extra scolaires, ce qui ne veut pas dire que c'est secondaire, c'est tout aussi important. Mais ce mot prends tout son sens parce que y a un choix consequent dans les activités facultatives de toutes sortes, pourvu que votre enfant ne ruine pas ses journées sur les écrans.
mon petit coup de gueule, il y en a marre des enfants roi qui croulent sous la ''charge de travail des colleges francais''.... les parents Correen ont retire leur enfants du lycee international local car le niveau n etait pas asses eleve et ils ont monte leur propre structure ici.... Il doit bien y avoir un juste milieu.
Je suis assez d' accord...
Faut pas comparer la Corée et nous, ce sont les excès dans un sens comme dans l' autre. d' un coté une pression extrême, des élèves qui bossent jusqu' a minuit, et des futurs agrumes qu'on va presser, et de l' autre ( chez nous ) une école a la ramasse et pas du tout adaptée au monde
d' aujourd'hui, totalement déconnectée du monde industriel, je schématise un peu je pense un peu comme toi qu'il y a peut être un juste milieu, une troisième voie. L' école n'est pas loin d' être nulle, et rate sa cible, selon moi, ce qui ne veut pas dire du tout que le corps enseignant est nul, simplement,ils font ce qu'ils peuvent avec ce qu'ils ont comme moyens.

Répondre