Le piano a-t-il un avenir ?

Hors-sujet, questions sur l'utilisation du forum...

Modérateur : Modérateurs

imed
Messages : 117
Enregistré le : lun. 13 oct., 2008 17:02
Mon piano : CLAVINOVA CLP 280
Localisation : Tunis - TUNISIE

Le piano a-t-il un avenir ?

Message par imed » ven. 23 avr., 2010 10:07

Bonjour à tous,

Je me suis souvent posé la question suivante "Le piano a-t-il un avenir ?".

Aujourd'hui face à l'émergence de nouveaux styles musicaux, de la musique électronique, de la musique par ordinateur, la pratique du Piano (Acoustique) va-t-elle exister encore dans 20, 50 ou 100 ans.

Quand on entend parler de grands facteurs de piano qui ferment, de grandes marques qui disparaissent ou bien qui sont rachetées par des entreprises dont elle ne gardent que le nom, il y a de quoi se poser des questions.

Plus généralement, les autres instruments "classiques" ont-ils aussi un avenir ? Je parle du violon, de la guitare, etc...

Egalement, dans quelques décennies jouera-t-on encore Bach, Beethoven, ou Chopin, ou bien ces grands compositeurs tomberont dans les oubliettes ?

Au revoir.

Dogane
Messages : 1266
Enregistré le : sam. 06 mai, 2006 20:28

Re: Le piano a-t-il un avenir ?

Message par Dogane » ven. 23 avr., 2010 15:08

bonjour,
imed a écrit : ou bien ces grands compositeurs tomberont dans les oubliettes ?
c'est certain, au moins en Europe. la musique classique est appelée à disparaître à court terme. ce qui n'est pas rentable n'a aucun intérêt dans notre société.
Modifié en dernier par Dogane le ven. 23 avr., 2010 15:11, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Bergamotte
Messages : 2115
Enregistré le : ven. 17 juil., 2009 18:58

Re: Le piano a-t-il un avenir ?

Message par Bergamotte » ven. 23 avr., 2010 15:11

Oo Oo "c'est certain. au moins en Europe. la musique classique est appelée à disparaître à court terme." oO oO

J'aime ce genre de phrase ennoncée comme vérités. Non moi je pense tout le contraire.
Et comme un bon exemple vaut mieux que tous les discours :
http://www.youtube.com/watch?v=c-jQy1lCoJc

Dogane
Messages : 1266
Enregistré le : sam. 06 mai, 2006 20:28

Re: Le piano a-t-il un avenir ?

Message par Dogane » ven. 23 avr., 2010 15:27

je n'énonce pas cela comme une vérité. c'est un simple avis personnel, mais fondé sur une situation réelle. si on veut réagir pour que la situation s'inverse (comme je le souhaite bien sur) je pense qu'il faut éviter de se mettre des œillères devant les yeux. oui je pense que la situation sera catastrophique dans quelques années du fait de la politique culturelle actuelle de l'Europe (l'allemagne étant encore le pays le moins touché)
même si cet article a pu être critiqué, l'avis de Jacques Drillon me semble très instructif à ce sujet : http://www.qobuz.com/info/spip.php?page ... _forum=280

Avatar du membre
Oupsi
Messages : 4395
Enregistré le : ven. 31 juil., 2009 14:06
Localisation : S.-O.

Re: Le piano a-t-il un avenir ?

Message par Oupsi » ven. 23 avr., 2010 16:15

Je ne pense pas que la musique classique soit vouée à disparaître. C'est comme tout le reste, un combat!
Rien ne nous empêche, amateurs et passionnés, de concacrer un peu de notre temps à partager notre amour de la musique avec les nouvelles générations! D'inviter nos filleuls au concert! D'organiser des soirées pyjama-piano pour nos enfants et leurs copains! D'offrir des disques! De parler de musique avec une passion communicatrice, voire carrément contagieuse! ma foi, la situation est grave mais pas désespérée.

Quand je suis venue vivre en pleine campagne, je craignais d'être complètement isolée musicalement. Par rapport à Paris bien sûr le choix est moindre, mais j'ai été étonnée de voir la quantité de gens qui aiment la musique, qui chantent ou apprennent le piano, qui participent à des petites formations. Non, les amateurs de musique existent et sont nombreux, c'est juste l'offre institutionnelle qui n'est pas toujours à la hauteur et là le débat est celui de l'utilisation de l'argent public (ou du manque d'argent public). Je préfèrerais plus d'écoles de musique et moins de ronds points!

Du reste, quand je vivais à Paris, le problème était le prix des places de concert (je parle des grandes salles.... ce n'est vraiment pas donné à tout le monde). Mais en épluchant le Pariscope je trouvais plein de concerts à des prix abordable, voire gratuits, donc, aucune excuse, et pas de lamentations, au concert (et emmenez les enfants)!

Avatar du membre
egtegt
Messages : 3287
Enregistré le : jeu. 24 juin, 2004 2:17
Mon piano : Blüthner 2m10 et Casio PX110
Localisation : Saverne

Re: Le piano a-t-il un avenir ?

Message par egtegt » sam. 24 avr., 2010 0:04

Ça fait à peine quelques centaines d'années que le Baroque est destiné à disparaître ... alors vouer le classique à une disparition prochaine me semble un peu rapide. Ca serait amusant de voir les chiffres de fréquentation des concerts dans les 100 dernières années. J

Pour ce qui est du piano, c'est un peu la même chose : la musique électronique n'est pas toute neuve non plus, une bonne cinquantaine d'années. Et pourtant, elle est loin d'avoir supplanté la musique acoustique.

Donc à mon avis, pas trop d'inquiétude à se faire, même s'il est certain que tout cela va évoluer.

hoffmann13
Messages : 1709
Enregistré le : jeu. 12 nov., 2009 13:48
Mon piano : Kawai NS 35
Localisation : Calvisson ( à côté de Nimes )

Re: Le piano a-t-il un avenir ?

Message par hoffmann13 » sam. 24 avr., 2010 10:06

slt dogane
je suis d'accord avec toi, ce qui n'est pas rentable est ( 3 fois hélas, ou + mme ) amené à disparaitre ( on commence à voir les limites de la rentabilité à tout prix avec les derniers évenements )mais ou as tu vu que la musique classique n'est pas rentable? aux dernières nouvelles DG se porte plutot pas mal, les concerts sont en général pleins, j'ai essaye d'acheter une place pour un concert d' h.grimaud à aix 2 jours aprés l'ouverture de la vente : terminé, hg à bruxelle 3h de queue ( pas moi, une connaissance ), les victoires de la musique me suis pris trop tard aussi : complet, brigitte engerer à nimes ( par contre, elle s'est bien moquée de nous, ça c'est le danger ) la salle archi pleine, mes cours de pianos : il y'a plein de gamins avec moi et mon prof est quasi complet.
bon c'est sur h.grimaud ou n.luganski ne remplirons jamais le parc des princes ou ne vendrons jamais 2 millions d'albums ( 800 000 hg pas mal, credo je crois ) mais cela a tjrs été le cas.
On se trompe rarement, on ne va simplement pas assez loin. Hélène Grimaud

Avatar du membre
zarathoustra
Messages : 1878
Enregistré le : jeu. 22 juin, 2006 1:37
Mon piano : Pigeon fermier de keriven fourré au foie

Re: Le piano a-t-il un avenir ?

Message par zarathoustra » sam. 24 avr., 2010 12:24

D'un point de vue chiffré la vente de disque dans la catégorie musique classique en France represente 10%. Ce chiffre n'a pas bougé depuis 60 ans. Je crois que donné la mort de la musique classique ou du piano, c'est comme condamner la visite des monuments, la pratique des arts plastiques, la lecture d'auteurs comme Pascal, Platon, ou même plus près de nous Voltaire ou Marx.... Depuis tout temps on a peur de ce qui est nouveau comme pouvant supplanter l'ancien. Certes beaucoup d'œuvres ou d'auteurs sombres dans l'oublie... C'est un fait mais je pense qu'on peut faire un parallèle entre mémoire de la civilisation et fonctionnement de notre propre mémoire. Il y a la mémoire immédiate qui prend la plus grande place et une mémoire qui va chercher beaucoup plus loin et qui pourtant fait l'identité de notre personne/civilisation... On n'oublie pas de la ou on vient, on ne vit pas dans la passer non plus. La société évolue et évoluera toujours mais le piano n'en est pas oublié encore pourtant et je ne m'inquiète pas une seconde quant a son avenir tant sa popularité est forte. Bien sur l'instrument fait partie de la culture d'une classe de la population dite "élite" ou d'autres termes mais tout le monde sait encore ce qu'un piano connait les noms de Mozart Beethoven ou Bach même s'il ne sait pas tout des auteurs. Pour la part je pense plutôt que nous devrions trouver a moderniser une image qui commence a faire vielliote et a remettre en accord nos normes du 19e. Pourquoi pas mettre grimaud ou berezovsky dans un stade pour 80000 spectateurs? Je pense que c'est possible et ça ne me choquerai pas!

Avatar du membre
Bergamotte
Messages : 2115
Enregistré le : ven. 17 juil., 2009 18:58

Re: Le piano a-t-il un avenir ?

Message par Bergamotte » sam. 24 avr., 2010 13:27

"bon c'est sur h.grimaud ou n.luganski ne remplirons jamais le parc des princes"

:arrow: "Il s'agit d'un théatre en plein air,situé au nord-ouest de Berlin,qui a accueilli les plus grandes stars de la musique aussi bien moderne que classique.Son origine remonte à l'époque des Jeux Olympiques de 1936.Il fut ,parait-il, bâti sur le modèle du théatre d'Epidaure en Grèce;des gradins qui montent au fur et à mesure qu'ils s'éloignent de la scène.
Les Rolling Stones,Luciano Pavarotti,die Ärtze,Phil Collins,Barbara Streisand,Joe Cocker,Bob Marley....en j'en oublie sûrement y donnèrent des concerts mémorables.
Le point culminant de la série de concerts est sans doute celui de l'orchestre Philarmonique de Berlin,en général à la mi-juin,toujours sous la direction d'un chef prestigieux(Daniel Barenboim,Simon Rattle,Claudio Abbado..etc)L'ambiance est très décontractée et "bon enfant".Les musiciens,aussi bien que les spectateurs,semblent bien s'amuser.Dans l'espace entre la scène et les premiers rangs,on mange,on boit,on danse.Pour obtenir une place dans cet espace qui peut accueillir 100.000 spectateurs,il faut pour le concert du Berliner Philarmoniker(mi-juin),il faut s'y prendre dès le mois de février précédent!!!
Il y a depuis quelques années toujours un thème;il y a eu "die italienische Nacht","die spanische Nacht"....en 2008,ce sera "die südamerikanische Nacht",avec des morceaux du compositeur brésilien Heitor Villa-Lobos et bien d'autres encore.
Et,comme un rituel incontournable,l'orchestre interprète toujours en finale,la célèbre et magnifique marche de Paul Lincke,"Berliner Luft",qu'on pourrait presque considérer comme l'hymne officieux de Berlin.
Pour ceux qui connaissent,l'ambiance rappelle singulièrement ,celle des "Last nights of the proms",qui ont lieu à Londres,au Royal Albert Hall,en point d'orgue de toute une série de concerts populaires."

Pour rappel, parc des princes 49 691 places seulement !!!

Jean-Luc
Messages : 3654
Enregistré le : mer. 21 juin, 2006 22:03
Mon piano : Kawaï GL 10 Anytime
Localisation : Paris

Re: Le piano a-t-il un avenir ?

Message par Jean-Luc » sam. 24 avr., 2010 15:51

Je suis d'accord avec toi, Oupsi. Il y a beaucoup de gens qui aiment la musique classique, et qui pratiquent d'un instrument, appartiennent à une chorale, etc...

Ce n'est pas parceque les médias (TV, journaux, radios...) ne relayent que de la musique commercialement rentable qu'il n'y a rien d'autre.
D'ailleurs, depuis l'apparition du câble et du satellite, nous avons une chaîne dédiée à la musique classique et jazz, et qui maintenant a une petite soeur (Mezzo HD) qui diffusera(rait?) de très nombreux spectacles en direct et en HD. Si de telles chaînes existent, c'est bien parcequ'il y a une demande, je pense... même si cette chaîne dépend du service public.

Enfin, n'oublions jamais que ce ne sont pas les professionnels qui perpétuent l'interêt de la musique classique, mais bien les amateurs qui la pratiquent dans les associations qui existent, qui l'écoutent et qui sont les plus nombreux à aller aux concerts.

Vive les amateurs.... :mrgreen: !

Avatar du membre
BM607
Modérateur
Messages : 6412
Enregistré le : mer. 23 mars, 2005 17:19
Mon piano : YAMAHA : P120-num. + S4-1/4 queue 1m91
Localisation : RP Sud

Re: Le piano a-t-il un avenir ?

Message par BM607 » sam. 24 avr., 2010 17:49

Pour ma part (on est bien dans une discussion de bistrot pas dans un colloque philosophique, on peut donc dire ce qu'on pense brut de décoffrage) je pense comme un peu tout le monde que la musique classique a des chances non négligeables de subsister, comme les écrivains ou philosophes anciens qui sont toujours lus, comme les peintres ou sculpteurs anciens toujours admirés.

Par contre je ne parierais pas sur l'avenir du piano en tant qu'instrument, je ne le vois pas trop exister encore autrement que comme instrument "historique" pour interpréter les pièces de musique classique (comme le clavecin, quoi) dans quelques décennies, donc en nombre limité.
Je dis ça parce que je trouve que c'est un instrument assez imparfait (accords figés et approchés, tenue de son insuffisante par rapport aux vents ou cordes frottées, impossibilité de modifier la note une fois que la touche est appuyée à fond), et qu'il n'est pas loin d'être au bout de ses capacités de développement. Il subsiste parce qu'il n'a pas encore de remplaçant de son niveau (les claviers électroniques n'ont pas la capacité à jouer aussi finement).
Pas que je m'en réjouisse, pas ce qu'on s'attend à trouver dans la bouche d'un pianiste amateur, mais c'est ce que je pense. Ou que je crains plus exactement, sauf si on construisait un vrai remplaçant qui pallie tout ou partie de ses défauts.

BM
Pas besoin d’être un nazi. Il vous suffit d’être un mouton
S. Haffner, Histoire d’un Allemand

hoffmann13
Messages : 1709
Enregistré le : jeu. 12 nov., 2009 13:48
Mon piano : Kawai NS 35
Localisation : Calvisson ( à côté de Nimes )

Re: Le piano a-t-il un avenir ?

Message par hoffmann13 » dim. 25 avr., 2010 9:42

ok bergamotte
alors pourquoi pas hg, berezowsky ou arguerich au parc des princes
allez un promoteur un peu gonflé qui lirait le forum
nb : super sympa la vidéo, ça donne envie d'y aller
On se trompe rarement, on ne va simplement pas assez loin. Hélène Grimaud

Avatar du membre
Bergamotte
Messages : 2115
Enregistré le : ven. 17 juil., 2009 18:58

Re: Le piano a-t-il un avenir ?

Message par Bergamotte » dim. 25 avr., 2010 12:00

Parce que la france est un pays très différent de l'allemagne, ou des pays d'asie, où là bas lang lang, yundi li, et compagnie, en remplissent à la pelle des salles comme ça. La France n'aime pas la musique classique, c'est surtout ça le seul problème :roll:

Xiro
Messages : 664
Enregistré le : sam. 19 janv., 2008 10:19

Re: Le piano a-t-il un avenir ?

Message par Xiro » dim. 25 avr., 2010 22:38

BM607 a écrit :Pour ma part (on est bien dans une discussion de bistrot pas dans un colloque philosophique, on peut donc dire ce qu'on pense brut de décoffrage) je pense comme un peu tout le monde que la musique classique a des chances non négligeables de subsister, comme les écrivains ou philosophes anciens qui sont toujours lus, comme les peintres ou sculpteurs anciens toujours admirés.

Par contre je ne parierais pas sur l'avenir du piano en tant qu'instrument, je ne le vois pas trop exister encore autrement que comme instrument "historique" pour interpréter les pièces de musique classique (comme le clavecin, quoi) dans quelques décennies, donc en nombre limité.
Je dis ça parce que je trouve que c'est un instrument assez imparfait (accords figés et approchés, tenue de son insuffisante par rapport aux vents ou cordes frottées, impossibilité de modifier la note une fois que la touche est appuyée à fond), et qu'il n'est pas loin d'être au bout de ses capacités de développement. Il subsiste parce qu'il n'a pas encore de remplaçant de son niveau (les claviers électroniques n'ont pas la capacité à jouer aussi finement).
Pas que je m'en réjouisse, pas ce qu'on s'attend à trouver dans la bouche d'un pianiste amateur, mais c'est ce que je pense. Ou que je crains plus exactement, sauf si on construisait un vrai remplaçant qui pallie tout ou partie de ses défauts.

BM

En attendant, il n'y a pas d'instrument plus polyphonique que le piano, il propose un timbre très particulier et permet des effets très différents des cordes et des vents. En plus, des compositeurs continuent d'écrire pour lui. Je ne sais pas si il va disparaïtre mais je vois pas pourquoi il le ferait avant le violon, la contrebasse ou la clarinette.

Sinon j'approuve zarathoustra dans tout ce qu'il a dit. :D (entre adeptes du vieux moustachu equusophobe (c'était le néologisme du jour :D ) on s'entend bien)

Avatar du membre
mimiz
Messages : 396
Enregistré le : ven. 01 févr., 2008 14:01

Re: Le piano a-t-il un avenir ?

Message par mimiz » lun. 26 avr., 2010 10:15

zarathoustra a écrit :D'un point de vue chiffré la vente de disque dans la catégorie musique classique en France represente 10%. Ce chiffre n'a pas bougé depuis 60 ans.
Oui et non, lire l'excellente étude détaillée http://observatoire.cite-musique.fr/obs ... e_2009.pdf

Ce chiffre fluctue entre 4 et 8% depuis pas mal de temps mais surtout:

* le nbe de CD vendus en classique diminue régulièrement malgré un rebond en 2006 mais le phénomène global est plutôt à la baisse sur une échelle de temps plus large
* très peu d'artistes tirent leur épingle du jeu, bcp de références et donc bcp de CD non rentables :roll:

hoffmann13
Messages : 1709
Enregistré le : jeu. 12 nov., 2009 13:48
Mon piano : Kawai NS 35
Localisation : Calvisson ( à côté de Nimes )

Re: Le piano a-t-il un avenir ?

Message par hoffmann13 » lun. 26 avr., 2010 11:12

le nb de cd vendus toute catégories de musique baisse ts les ans ( env.-20% les + fortes années), du au téléchargement
il faut plutot voir la part de marché
On se trompe rarement, on ne va simplement pas assez loin. Hélène Grimaud

imed
Messages : 117
Enregistré le : lun. 13 oct., 2008 17:02
Mon piano : CLAVINOVA CLP 280
Localisation : Tunis - TUNISIE

Re: Le piano a-t-il un avenir ?

Message par imed » lun. 26 avr., 2010 12:00

Bonjour,

Merci de vos réactions et commentaires.

Je vois qu'il y a plus d'optimistes que de pessimistes.

Comme je l'ai dit dans le post initial, je crains que face à l'arrivée sur le marché de nouveaux joujoux électroniques, de logiciels d'aide à la composition,... petit à petit, la pratique de la musique instrumentale telle que nous la connaissons aujourd'hui ne s'effrite et disparaisse.

C'est pareil pour le chant, il n' y plus de grands chanteurs à voix, s'accompagnant d'un piano.

Je suis quand-même assez pessimiste.

NB: La Chambre Syndicale de la Facture Instrumentale a publié il y a quelques années une étude sur le marché des instruments de musique, dont voici le lien.
http://www.irma.asso.fr/spip.php?action=dw2_out&id=3547

Au revoir

Avatar du membre
egtegt
Messages : 3287
Enregistré le : jeu. 24 juin, 2004 2:17
Mon piano : Blüthner 2m10 et Casio PX110
Localisation : Saverne

Re: Le piano a-t-il un avenir ?

Message par egtegt » mar. 27 avr., 2010 18:46

Il faut quand même ne pas oublier quelques faits :

- La photographie a sonné le glas de la peinture,
- Le cinéma muet a tué le théâtre,
- La télévision a entraîné la fin du cinéma en salle,
- La musique enregistré a été la mort des concerts ...

Si vous regardez un peu en arrière, tous ces événements ont été prédits comme étant certains, je vous laisse juge de leur réalité :)

Donc effectivement, je pense que la Star'AC annonce la fin de la musique classique et l'invention de l'orgue électronique la mort du piano ... mais on a peut-être encore un peu de temps devant nous :)

Pour être tout à fait honnête, il existe effectivement des choses qui ont disparu :
- La télévision couleur a tué la télévision noir et blanc,
- La Photographie numérique a provoqué l'extinction de l'argentique en quelques années,
- Ainsi que les CD pour les vinyles ... encore que :)
- La moissonneuse batteuse a effectivement largement supplanté le fléau, ainsi que l'automobile la voiture a cheval.

Et on pourrait en citer des tas, mais le point commun, c'est qu'il s'agit de réels progrès dans la grande majorité des cas. Aujourd'hui, je ne vois rien qui puisse remplacer avantageusement le piano ou la musique classique. Qui puisse les compléter : sans le moindre doute, mais quelque chose qui leur soit supérieur dans quasiment tous les domaines sans point négatif, je ne vois pas.

Avatar du membre
Rubato
Messages : 2815
Enregistré le : ven. 29 déc., 2006 8:05
Mon piano : Erard 1903 2m12 (n°88800)
Localisation : Périgord Vert
Contact :

Re: Le piano a-t-il un avenir ?

Message par Rubato » mar. 27 avr., 2010 23:13

egtegt a écrit :Il

Donc effectivement, je pense que la Star'AC annonce la fin de la musique classique et l'invention de l'orgue électronique la mort du piano ... mais on a peut-être encore un peu de temps devant nous :)

.
Je pense que la Star'Ac disparaîtra avant le piano ...mais sera sans doute remplacée par pire encore ! :twisted:
La vraie question est de savoir s'il restera des personnes ayant la patience de prendre son temps à travailler un instrument exigeant (et plus généralement une musique).
Je pense que oui, même si une certaine tendance actuelle va à la facilité, au superficiel.
Après, tout est mortel, a une fin ... 8)
Le tempo rubato est comme le vent jouant dans le feuillage d'un arbre dont les branches ne bougent pas.
Franz Liszt.

Avatar du membre
Bergamotte
Messages : 2115
Enregistré le : ven. 17 juil., 2009 18:58

Re: Le piano a-t-il un avenir ?

Message par Bergamotte » mer. 28 avr., 2010 16:06

Vous savez tous qu'il n'y a jamais eu autant de pianistes ( amateurs et pros ) dans le monde qu'aujourd'hui hein? Tant qu'il y aura des pianistes, il y aura du piano, basta ! :lol:

Répondre