Tempérament Bach

Hors-sujet, questions sur l'utilisation du forum...

Modérateur : Modérateurs

piano bien tempéré
Messages : 3959
Enregistré le : mar. 06 févr., 2007 22:52

Message par piano bien tempéré »

Mais c'est très "juste" parce que c'est un tempérament très équilibré , homogène , malgré l'inégalité ! Ce qui n'est pas le cas de tous les tempéraments inégaux et DE PLUS il est très très proche de l'égal ...

Avez-vous l'oreille absolue chère Dominique ?
Avatar du membre
dominique
Modératrice
Messages : 5037
Enregistré le : lun. 10 janv., 2005 20:01
Mon piano : Grotrian-Steinweg 122M
Localisation : Perpîgnan

Message par dominique »

Et non, cher P B T !
caminante, no hay camino, se hace camino al andar.
Veritas odium parit, obsequium amicos
piano bien tempéré
Messages : 3959
Enregistré le : mar. 06 févr., 2007 22:52

Message par piano bien tempéré »

Quelle chance ! Parce que tout système équilibré aura plus de possibilité de vous paraitre agréable à l'oreille ! ...

Il faudrait que vous tentiez d'écouter du "mésotonique" avec de la musique "renaissance" cela vous donnerait un point de repère "extrême" pour tester la tolérance de votre oreille .
Avatar du membre
dominique
Modératrice
Messages : 5037
Enregistré le : lun. 10 janv., 2005 20:01
Mon piano : Grotrian-Steinweg 122M
Localisation : Perpîgnan

Message par dominique »

Avec plaisir ! Où et quand ?
caminante, no hay camino, se hace camino al andar.
Veritas odium parit, obsequium amicos
piano bien tempéré
Messages : 3959
Enregistré le : mar. 06 févr., 2007 22:52

Message par piano bien tempéré »

Ben pour être sûr de ne pas se tromper , et comme je connais bien l'instrument pour l'avoir suffisament entendu , il faudrait que vous vous procuriez un enregistrement de l'orgue du triforium de la cathédrale de Metz . Il en existe plusieurs sous les doigts de son titulaire : Norbert PETRY

En revanche sur Paris je ne sais si il y a un orgue accordé comme ça ...
Avatar du membre
dominique
Modératrice
Messages : 5037
Enregistré le : lun. 10 janv., 2005 20:01
Mon piano : Grotrian-Steinweg 122M
Localisation : Perpîgnan

Message par dominique »

Par exemple ça ou du Bach ?
caminante, no hay camino, se hace camino al andar.
Veritas odium parit, obsequium amicos
piano bien tempéré
Messages : 3959
Enregistré le : mar. 06 févr., 2007 22:52

Message par piano bien tempéré »

Ben les deux !

Dans le 1° vous aurez l'orgue Garnier de metz avec du "mésotonique"

Dans le second l'orgue Aubertin de Sarralbe(57) avec du YOUNG moins inégal que le mésotonique (avec du mésotonique on peut pas jouer Bach ... ou si peu de chose de lui ...)

Du YOUNG vous pouvez en entendre à Paris à l'église de St Louis en l'Isle !
Modifié en dernier par piano bien tempéré le lun. 19 févr., 2007 23:46, modifié 1 fois.
Avatar du membre
dominique
Modératrice
Messages : 5037
Enregistré le : lun. 10 janv., 2005 20:01
Mon piano : Grotrian-Steinweg 122M
Localisation : Perpîgnan

Message par dominique »

Merci, j'irai déjà à St Louis en l'Isle !
Bonne nuit
caminante, no hay camino, se hace camino al andar.
Veritas odium parit, obsequium amicos
Avatar du membre
egtegt
Messages : 3287
Enregistré le : jeu. 24 juin, 2004 2:17
Mon piano : Blüthner 2m10 et Casio PX110
Localisation : Saverne

Message par egtegt »

Il y a aussi un orgue à Strasbourg qui est accordé au tempérament mésotonique, à l'église Saint Paul.

Orgue de l'église Saint Paul

Mais je n'ai jamais eu l'occasion d'aller l'écouter :(
piano bien tempéré
Messages : 3959
Enregistré le : mar. 06 févr., 2007 22:52

Message par piano bien tempéré »

Ah ! L'Alsace ... c'est vraiment le pays des orgues ! ... 8) Et le site de Eric Eisenberg est excellent !
AnneB
Messages : 908
Enregistré le : lun. 04 sept., 2006 7:00
Mon piano : Boston UP118
Localisation : Lyon

Message par AnneB »

J'ai entendu dire que Glenn Gould etait très très maniaque sur l'accord des pianos qu'il jouait, et qu'il les faisait très très soigneusement accorder par son accordeur perso avant de jouer, et qu'en fait ces pianos etaient expres très legerement desaccordés ce qui aurait aidé pur son jeu "non legato". Je ne sais plus ou j'ai lu ca, ca doit etre sur une pochette de CD. Est ce que par hasard il n'aurait pas utilisé un temprérament bizarre ou ancien?
piano bien tempéré
Messages : 3959
Enregistré le : mar. 06 févr., 2007 22:52

Message par piano bien tempéré »

Tout ce que je sais c'est que Gould avait des idées baroques ... qu'il faisait régler la mécanique de telle sorte que cela favorise son jeu non légato (étouffoirs se levant très tard au dernier tiers de la course du marteau) etc ... Mais pour l'accord ... mystère .
Avatar du membre
La440
Messages : 2402
Enregistré le : mar. 27 janv., 2004 20:55
Contact :

Message par La440 »

AnneB a écrit :J'ai entendu dire que Glenn Gould etait très très maniaque sur l'accord des pianos qu'il jouait, et qu'il les faisait très très soigneusement accorder par son accordeur perso avant de jouer, et qu'en fait ces pianos etaient expres très legerement desaccordés ce qui aurait aidé pur son jeu "non legato". Je ne sais plus ou j'ai lu ca, ca doit etre sur une pochette de CD. Est ce que par hasard il n'aurait pas utilisé un temprérament bizarre ou ancien?
Gould faisait préparer ses pianos par Franz Mohr, l'ancien technicien-chef de chez Steinway NY.
Franz Mohr était aussi l'accordeur perso de Horowitz !
Je vous laisse, j'ai ma clé d'accord qui refroidit...
piano bien tempéré
Messages : 3959
Enregistré le : mar. 06 févr., 2007 22:52

Message par piano bien tempéré »

Et on sait quelque chose sur la technique de Franz MOHR ?
Avatar du membre
La440
Messages : 2402
Enregistré le : mar. 27 janv., 2004 20:55
Contact :

Message par La440 »

pas spécialement, il avait l'air d'accorder du façon "normale".

J'ai lu son bouquin, et il s'attardait plus sur la façon de préparer les instruments pour tel et tel pianiste.
On sait par exemple que Horowitz réclamait un piano toujours plus métallique.
Je vous laisse, j'ai ma clé d'accord qui refroidit...
Avatar du membre
picolo
Messages : 3562
Enregistré le : jeu. 13 juil., 2006 14:41
Mon piano : Steinway " modele O "1920
Localisation : France

Message par picolo »

bonjour , Je lis tres mal l' Anglais.......!!!!!
Mais j 'ai ecouté les differents extraits( mp3) je les ai trouves juste ça sonne tres bien et même j 'ai trouvé que les unissons son au" top du top" pour un clavecin.... excusez - moi mais comme je l avais déjà expliqué . J ai appris les temperaments inégaux de certains compositeurs comme TARTINI ou MARTINI il y a longtemps j ai oublié depuis mais ils ne sont valables que pour des oeuvres ecrites pour ces tempearments ce que l 'on recherche c' est une universalité du temperament pour jouer toutes les tonalites sans "fausses notes " le temperament égal est une appelation puisqu il n est pas egal les rapports entre les intervalles sont des rapports ou il reste ( 1 ) ce 1 il faut bien le diviser .Mais pour repondre à "PBT" personnellement je n 'augmente rien dans les aigues la derniere octave je l accorde en octave juste par rapport à ce que j ai preparé au paravant. Il n y a que dans les graves ou je recherche un roulement de la corde mais c' est un effet( ç' est faux) et les pianistes à l oreille parfaite le remarque....voila on retombe sur la quinte juste... :wink:
@+ pico
Profitez de la vie, il est plus tard que vous ne le pensez ! !
piano bien tempéré
Messages : 3959
Enregistré le : mar. 06 févr., 2007 22:52

Message par piano bien tempéré »

picolo a écrit :le temperament égal est une appelation puisqu il n est pas egal les rapports entre les intervalles sont des rapports ou il reste ( 1 ) ce 1 il faut bien le diviser .Mais pour repondre à "PBT" personnellement je n 'augmente rien dans les aigues la derniere octave je l accorde en octave juste par rapport à ce que j ai preparé au paravant. Il n y a que dans les graves ou je recherche un roulement de la corde mais c' est un effet( ç' est faux) et les pianistes à l oreille parfaite le remarque.... @+ pico
Bizarre bizarre ... Vous avez dit bizarre ? Comme c'est bizarre ... :shock:

Fréquenciellement au piano , le tempérament égal n'est effectivement jamais égal ... mais ça c'est le raisonnement d'un physicien de base , sourd comme un pot et qui ne s'est jamais posé de question quant aux conséquences , pourtant énormes de l'inharmonicité structurelle du piano . Et pourtant un test simplissime a contrario démontre l'effet de l'inharmonicité : celui , LIMPIDE , qui consiste à accorder un piano avec un fréquencemetre précis mais ordinaire qui ne tient compte que de la fréquence des sons fondamentaux (c'est à dire des 1° partiels) ... Les fréquences sont pile-poil mais ... LE PIANO SONNE TOUT A FAIT FAUX ! Oui fréquenciellement , dans ce cas le tempérament est égal mais il ne l'est plus pour l'oreille ! ... qui elle , n'entend que les décallages des dimensions des intervalles qui ne battent pas aux bonnes vitesses avec son corrolaire : couleurs sonores complétement chamboulées , distordues ...

Dans le fil : les "délires" de l'inharmonicité on s'aperçoit que dèja même avec des octaves plates sans battement réglées à l'oreille celà "coince" furieusement . Avec des octaves réglées au fréquencemètre on devine aisément le résultat ... et vive la physique !!! Taïau !! :P
Modifié en dernier par piano bien tempéré le mer. 28 févr., 2007 0:34, modifié 1 fois.
Avatar du membre
La440
Messages : 2402
Enregistré le : mar. 27 janv., 2004 20:55
Contact :

Message par La440 »

C'est justement ce qui fait la différence entre les premiers accordeurs électroniques (ceux dont parlait André Quesne il y a quelques temps) et les nouveaux outils électroniques qui savent tout calculer pour tirer le meilleur d'un piano en particulier.
Je vous laisse, j'ai ma clé d'accord qui refroidit...
Avatar du membre
picolo
Messages : 3562
Enregistré le : jeu. 13 juil., 2006 14:41
Mon piano : Steinway " modele O "1920
Localisation : France

Message par picolo »

Personnellement je prefere mon oreille et mon jugement à tous les appareils electroniques...... tout ces outils savent mesurer des fréquences mais il ne font pas de distingo entre le coté positif ou le coté negatif d'une frequence ils n ont pas notre coté intuitif.... c est là que l oreille de l homme prend toute ça dimension ....de nous déshumanisons pas faisons nous confiance ....
@+ pico
Profitez de la vie, il est plus tard que vous ne le pensez ! !
Avatar du membre
egtegt
Messages : 3287
Enregistré le : jeu. 24 juin, 2004 2:17
Mon piano : Blüthner 2m10 et Casio PX110
Localisation : Saverne

Message par egtegt »

picolo a écrit :Personnellement je prefere mon oreille et mon jugement à tous les appareils electroniques...... tout ces outils savent mesurer des fréquences mais il ne font pas de distingo entre le coté positif ou le coté negatif d'une frequence ils n ont pas notre coté intuitif.... c est là que l oreille de l homme prend toute ça dimension ....de nous déshumanisons pas faisons nous confiance ....
@+ pico
Peut-être, mais en tout cas, si tu lis le Reiblitz (que je suis persuadé que tu as déjà lu :) ) lui même avoue que ces accordeurs electroniques valent largement un être humain. La seule chose, c'est qu'ils ne dispensent pas de savoir asseoir une corde, ce qui pour l'instant ne peut se faire qu'avec l'expérience.

Par contre, il va falloir que tu m'explique ce que c'est qu'une fréquence négative, parce qu'en tant qu'ingénieur sourd comme un pot, je n'arrive pas à imaginer.

Parce que sur ce point, je ne suis pas d'accord avec toi : utilisons nos capacités quand elles sont supérieures à la machine, mais pourquoi refuser une aide quand elle existe ?
Répondre