L'orgue

Hors-sujet, questions sur l'utilisation du forum...

Modérateur : Modérateurs

Répondre
Avatar du membre
Jacques Béziat
Messages : 3820
Enregistré le : mer. 27 janv., 2016 6:23
Mon piano : CLP-675 + orgue Hoffrichter/Hauptwertk

Re: L'orgue

Message par Jacques Béziat »

Le correspondant qui me guide dans l'interprétation de ce répertoire a été un élève de Chapuis, justement. :)

Le style de jeu de cette époque s'est totalement perdu, avec les notes inégales, le phrasé, et la façon d'exécuter les ornements, mais on a des éléments explicatifs dans les préfaces des compositeurs de l'époque qui sont assez précis, ainsi que pour la registration adéquate, c'est pourquoi il faut réellement aborder ce répertoire français du Grand Siècle avec le respect qui lui est dû, et surtout en comprendre le sens et la logique.

Voilà qui va m'aider aussi à réinterpréter Rameau au piano, c'est la même école.

Par ailleurs, Bach avait adopté le style français concernant les ornements.

Mais pour le répertoire italien, le phrasé est différent, les ornements également.

Quand on aborde le répertoire baroque, j'ai eu le temps de constater à quel point il faut se documenter, mais c'est une nouvelle source de plaisir à la fois musicale et culturelle ! :)
Ma chaîne Youtube : ICI
piano bien tempéré
Messages : 4752
Enregistré le : mar. 06 févr., 2007 22:52

Re: L'orgue

Message par piano bien tempéré »

Jacques Béziat a écrit : ven. 19 nov., 2021 11:21
Bonjour Denis,
Je viens de recevoir par message vocal les avis et conseils concernant le Duo et le Trio. :wink:

Le Duo : bon tempo, bonne main gauche, mais pour la main droite les tremblements liés ne sont pas bons : il faut garder la note par-dessus de l'ornement, liée avec ce qui précède, alors que moi je lie bien mais en supprimant la note par-dessus. À corriger, donc.
Michel Chapuis explique les duos de la musique française sur un orgue Prosper Moitessier :

https://www.youtube.com/watch?v=mxIQWEu3erc
Solfège
Messages : 740
Enregistré le : dim. 09 févr., 2020 14:00
Mon piano : Yamaha nu1 yamaha p255 orgue à tuyaux
Localisation : Languedoc

Re: L'orgue

Message par Solfège »

DIDIER25 a écrit : sam. 20 nov., 2021 11:48 Je suis très solidaire du dernier post de mon ami Solfège ! Mais à l'orgue je crois qu'il y a deux "grands comportements" : pour le concert, respect total de l'esprit et de l'époque du compositeur, pour la liturgie le seul guide est à mon avis le bon gout..... (En fait ça m'arrange car j'ai vraiment un petit niveau.....). Je me pardonne beaucoup de choses dans ce domaine........(sauf le mauvais goût). En plus en ce moment, suite accident, pas de possibilité de bien utiliser le pédalier, alors je m'adapte, sans crainte et sans honte ! :D
Merci Didier pour ton très gentil post. Et je suis tout à fait d'accord avec toi lorsque tu dis qu'il y a vraiment 2 aspects tout à fait différent entre l'organiste de concert et l'organiste qui anime la messe. Lorsqu'on animé une messe on est au service de la liturgie et certains prêtres nous considère comme des cocelebrants. Il y en a peu mais cela existe. J' en ai rencontré.
Ce qui signifie que même les pièces que nous jouons doivent dans la mesure du possible correspondre à ce qu'on appelle le temps liturgique. L'avent Noel le carême Pâques pour n'en citer quelques uns. Ce qui signifie que l'on peut ressentir qu'une pièce corresponde à la liturgie du moment sans pour cela avoir été composé pour cela. Ce qui nécessite de l'adapter et quelque fois de le jouer à notre manière en fonction de nos niveaux respectifs. Ce qui n'empêche pas d'être attaché à la pièce originale et de la travailler dans ce sens là.
Et je fais comme toi Didier je la joue sans aucune mauvaise conscience d'autant que en toute modestie certaines personnes de l'assemblée apprécient et me disent que c'était beau et me demande ce que c'était comme pièces. Eh bien en toute modestie toujours, ça fait extrêmement plaisir. Et l'objectif d'aider l'assemblée à prier est atteint.
Par contre la même pièce joué en concert sera analysée sous toutes ces coutures et finalement il y en aura toujours un qui dira que le tempo où je ne sais quoi ne lui convenait pas.
Seul Bach n'a jamais laissé aucune indication de registrations de tempo ou je ne sais quoi. Et tous les organistes interprètent Bach à leur façon. Peut être est ce la meilleure solution car personne ne connaît les états d'âme du compositeur le jour du concert et les états d'âme de l'organiste ce jour-là peuvent très bien être différents de l'esprit du morceau.
Bien sûr il faut garder une certaine rigueur et en tout cas essayer d'en savoir un peu plus sur le compositeur. Mais dans tous les cas c'est notre sensibilité personnelle qui est au premier plan que l'on soit concertiste ou organisre de paroisse au service de la liturgie.
Salutations musicales
Avatar du membre
Jacques Béziat
Messages : 3820
Enregistré le : mer. 27 janv., 2016 6:23
Mon piano : CLP-675 + orgue Hoffrichter/Hauptwertk

Re: L'orgue

Message par Jacques Béziat »

Si on se replace dans le contexte de l'époque de Bach et de Couperin, les claviers mécaniques et les pédaliers (même allemands) assez courts ne permettaient ni des tempi très rapides, ni un jeu lié.

Il y avait surtout un phrasé, différent selon les pays, issu d'une tradition dont nous avons heureusement pas mal d'indications et d'écrits assez précis dans tous les pays européens, c'est le but de mes dernières recherches et de mes discussions avec mon correspondant.

Ensuite, est-ce que les tempi différaient selon l'humeur de l'organiste ?
Je pense qu'ils dépendaient principalement, en tant que professionnels, de l'instrument lui-même, de l'acoustique, de l'affluence, et du moment liturgique, comme de nos jours.

Il est clair, comme l'expliquait Solfège, que le même morceau sera éventuellement exécuté à un tempo différent et avec une registration différente selon le moment liturgique.
Comme pour le tempo, la registration dépendra elle-même de l'instrument, de l'acoustique, etc...

Tout cela fait partie intégrante du travail de l'organiste, qui doit impérativement adapter les morceaux selon le lieu, le moment, et l'instrument.

La fonction première de l'organiste est d'être au service des offices religieux, de s'y adapter, c'est ce qui le distingue de tous les autres musiciens.

En concert aussi, il faut tenir compte de l'instrument et de l'acoustique, mais on n'a évidemment pas la contrainte de l'office.
Modifié en dernier par Jacques Béziat le mer. 24 nov., 2021 8:30, modifié 1 fois.
Ma chaîne Youtube : ICI
Solfège
Messages : 740
Enregistré le : dim. 09 févr., 2020 14:00
Mon piano : Yamaha nu1 yamaha p255 orgue à tuyaux
Localisation : Languedoc

Re: L'orgue

Message par Solfège »

Il est vrai comme le dit Jacques que nous faisons un travail de recherche considérable pour essayer de nous rapprocher le plus possible de l'original et ce n'est pas toujours évident selon les orgues car nous n'avons pas tous les jeux qui correspondent. Mais les recueils d'orgue à notre disposition fournissent pas mal d'indications historiques sur les registrations d'époque sur les compositeurs notamment les orgues et les églises où ils étaient titulaires, les registrations en vigueur et beaucoup d'autres détails. Tout ceci nous est très utile pour l'interprétation en concert où aux adaptations à effectuer pour les célébrations religieuses. Je dirais que c'est un travail passionnant car cela nous amène à bien connaître l'orgue sur lequel on joue afin d'en exploiter au maximum toutes les possibilités. Et je dirais même qu'avoir des notions de facture d'orgue, discuter avec le facteur d'orgue qui est en charge de l'entretien et donc assister à tous les travaux sur l'orgue cela aide énormément. Et lorsqu'on est organiste pour une paroisse il est utile d'avoir des connaissances sur la liturgie car là aussi il y a un travail de recherche concernant les registrations à utiliser au cours d'une célébration religieuse.
Mais tout ceci est passionnant et enrichissant.
Salutations musicales
Avatar du membre
H.Selmer
Messages : 393
Enregistré le : dim. 16 janv., 2011 20:32
Mon piano : Blüthner B, 2&4, Yam P121N SG2 (Kemble)
Localisation : Au pied du Château-Gaillard (Eure)

Re: L'orgue

Message par H.Selmer »

A Rouen, l'orgue de l'église désacralisée Saint Nicaise qui sera transformée en brasserie suite à sa vente, sera démonté et transféré pour être installé en l'église du Saint Esprit à Paris.

https://actu.fr/normandie/rouen_76540/r ... 41901.html
"On dit que la musique est le discours des anges." Thomas CARLYLE
piano bien tempéré
Messages : 4752
Enregistré le : mar. 06 févr., 2007 22:52

Re: L'orgue

Message par piano bien tempéré »

Orgue de table facile à déménager

https://www.youtube.com/watch?v=b1PaL7nHnYk

Et son grand frère un peu plus encombrant

https://www.youtube.com/watch?v=oqiBDNoETJ0
Avatar du membre
Jacques Béziat
Messages : 3820
Enregistré le : mer. 27 janv., 2016 6:23
Mon piano : CLP-675 + orgue Hoffrichter/Hauptwertk

Re: L'orgue

Message par Jacques Béziat »

H.Selmer a écrit : sam. 27 nov., 2021 21:44 A Rouen, l'orgue de l'église désacralisée Saint Nicaise qui sera transformée en brasserie suite à sa vente, sera démonté et transféré pour être installé en l'église du Saint Esprit à Paris.

https://actu.fr/normandie/rouen_76540/r ... 41901.html
Une bonne nouvelle. :)
Pour ceux que cela intéresse, en voici la composition : http://orguesvaldoise.weebly.com/rochesson.html
Ma chaîne Youtube : ICI
Avatar du membre
Jacques Béziat
Messages : 3820
Enregistré le : mer. 27 janv., 2016 6:23
Mon piano : CLP-675 + orgue Hoffrichter/Hauptwertk

Re: L'orgue

Message par Jacques Béziat »

piano bien tempéré a écrit : dim. 28 nov., 2021 19:37 Orgue de table facile à déménager

https://www.youtube.com/watch?v=b1PaL7nHnYk

Et son grand frère un peu plus encombrant

https://www.youtube.com/watch?v=oqiBDNoETJ0
Je connaissais surtout Catalina Vicens, qui sait admirablement jouer avec le vent pour moduler les sons : https://www.youtube.com/watch?v=Uk4iVold0eU
Ma chaîne Youtube : ICI
Répondre