L'orgue

Hors-sujet, questions sur l'utilisation du forum...

Modérateur : Modérateurs

Répondre
roulroul2
Messages : 772
Enregistré le : sam. 02 mai, 2020 23:25

Re: L'orgue

Message par roulroul2 »

Minute culture, voici l'historique de ma découverte du jour :

Je lis complètement par hasard un magazine "Grands reportages", sur entre autres, le département de l'Aube.
Je découvre que ce c'est une région riche en endroits sauvages, mais aussi coté culture.
Peinture, avec Auguste Renoir.
Sculpture, avec Camille Claudel.
Littérature, avec Flaubert

Mon attention est attirée ensuite par Olivier Messiaen (1908-1992) compositeur pianiste, et surtout organiste. Je viens d’écouter quelques extraits de son œuvre, je ne sais pas trop quoi en penser, a chaud. Qui connaît ?
piano bien tempéré
Messages : 4752
Enregistré le : mar. 06 févr., 2007 22:52

Re: L'orgue

Message par piano bien tempéré »

Messiaen improvisant à l'orgue de la Trinité à Paris :wink:

https://www.youtube.com/watch?v=SY7g0ULVl2I
£rin
Messages : 132
Enregistré le : ven. 16 avr., 2021 9:36
Mon piano : Grotrian-Steinweg

Re: L'orgue

Message par £rin »

Messiaen c'est spécial, impossible de se faire une opinion dès la toute première écoute.. :wink:
Ma prof l'aime beaucoup, elle avait joué il y a longtemps lors d'un Concert: "les 20 regards sur l'enfant Jésus".
On peut très bien se sentir réticent au début et puis l'amadouer peu à peu et alors si on l'aime..on l'aime.
"La musique, c'est ce qu'il y a entre les notes" Isaac Stern.
Solfège
Messages : 740
Enregistré le : dim. 09 févr., 2020 14:00
Mon piano : Yamaha nu1 yamaha p255 orgue à tuyaux
Localisation : Languedoc

Re: L'orgue

Message par Solfège »

Je pense également que Messiaen c' est très spécial. J'ai travaillé trois morceaux de la nativité du seigneur à savoir regrets éternels Jésus accepte la souffrance et apparition de l'église éternelle. Malgré mes réticences j' ai finalement pris beaucoup de plaisir à les travailler et à les jouer lors de certaines célébrations.. J'ai du faire quelques adaptations au niveau des jeux car l'orgue n'étaiIt pas assez conséquents. La progression harmonique est très particulière et la résolution de certains accords est également très surprenante car il arrive que le morceau se termine par un superbe accord majeur. Et il est souhaitable si l'on peut donner quelques explications sur le titre du morceau afin que l'assemblée comprenne l'interprétation. Mais je me souviens que lorsque mon professeur d'orgue m'a donné Jésus accepte la souffrance il me l'a joué sur un cavaille coll et c'était saisissant et on a l'impression d'assister à la crucifixion du Christ en direct.
Et toute l'œuvre de Messiaen est comme cela. C'était un ornithologue et il y a dans sa musique beaucoup de références au chant des oiseaux et également des références sur les couleurs. Il y a un livre très intéressant Permanences d'Olivier Messiaen de Claude Samuel aux éditions actes sud qui permet de se faire une idée précise sur ce musicien et d'enlever les préjugés que l'on pourrait avoir.
Ce qui n'empêche pas pour certains de ne pas l'aimer du tout. Et je rejoins Erin. C'est une approche très progressive mais après si on aime, on aime.
Et j'espère pour roulroul que ces quelques explications lui auront permis d'en savoir un peu plus.
Salutations musicales
Avatar du membre
Jacques Béziat
Messages : 3820
Enregistré le : mer. 27 janv., 2016 6:23
Mon piano : CLP-675 + orgue Hoffrichter/Hauptwertk

Re: L'orgue

Message par Jacques Béziat »

Enfant j'ai immédiatement aimé Messiaen. :)
Avec Apparition de l'Église Éternelle, Le Banquet Céleste ( ces deux morceaux que j'ai appris il y a quelques temps et que j'enregistrerai), et bien entendu le magnifique Transports de Joie extrait de l'Ascension (très difficile à exécuter et que je ne suis pas sûr de parvenir à jouer , nous verrons l'an prochain... ou dans deux ans :mrgreen: ).

Je me souviens des Oiseaux par Jean Guillou, mais par contre cela m'interpellait davantage que cela me plaisait. Il faudrait que je réécoute la transcription pour orgue (de Jean Guillou ?).

Je pense que Messiaen est devenu un compositeur pour orgue in-con-tour-na-ble à jamais, au même titre que Bach, Franck, et la lignée des symphonistes qui a suivi. :)
Solfège a écrit : mer. 17 nov., 2021 21:29 Mais je me souviens que lorsque mon professeur d'orgue m'a donné Jésus accepte la souffrance il me l'a joué sur un cavaille coll et c'était saisissant et on a l'impression d'assister à la crucifixion du Christ en direct.
En effet, Denis. Et dans le répertoire de l'orgue, je ne vois que Dupré dans sa Symphonie-Passion qui parvienne à un tel point d'expression dramatique.
Modifié en dernier par Jacques Béziat le mer. 17 nov., 2021 22:27, modifié 1 fois.
Ma chaîne Youtube : ICI
piano bien tempéré
Messages : 4752
Enregistré le : mar. 06 févr., 2007 22:52

Re: L'orgue

Message par piano bien tempéré »

Voici du Messiaen au piano . Pièces de 1929 . Messiaen avait 21 ans

https://www.youtube.com/watch?v=z2pwTP7g7xE
piano bien tempéré
Messages : 4752
Enregistré le : mar. 06 févr., 2007 22:52

Re: L'orgue

Message par piano bien tempéré »

A l'orgue : un autre monde .... Scheidemann rencontre Schnitger

https://www.youtube.com/watch?v=27nlLf40A7U
Solfège
Messages : 740
Enregistré le : dim. 09 févr., 2020 14:00
Mon piano : Yamaha nu1 yamaha p255 orgue à tuyaux
Localisation : Languedoc

Re: L'orgue

Message par Solfège »

piano bien tempéré a écrit : mer. 17 nov., 2021 22:27 Voici du Messiaen au piano . Pièces de 1929 . Messiaen avait 21 ans

https://www.youtube.com/watch?v=z2pwTP7g7xE
J'ai écouté une partie et c'est très intéressant surtout avec la partition. Et pour celui qui a lescapacités ça doit être intéressant à jouer. Il y a presque un côté jazz dans les accords et ça ressemble également à du debussy. J'aime bien et merci de me l'avoir fait découvrir.
Salutations musicales
Solfège
Messages : 740
Enregistré le : dim. 09 févr., 2020 14:00
Mon piano : Yamaha nu1 yamaha p255 orgue à tuyaux
Localisation : Languedoc

Re: L'orgue

Message par Solfège »

piano bien tempéré a écrit : mer. 17 nov., 2021 22:39 A l'orgue : un autre monde .... Scheidemann rencontre Schnitger

https://www.youtube.com/watch?v=27nlLf40A7U
L'orgue est magnifique et malgré son âge il a une très bonne sonorité. D'autant que cette pièce de scheidemann est très intéressante à jouer. Si tu as les références ça m'intéresse.Je n'ai pas un orgue baroque mais avec quelques adaptations au niveau des jeux je devrais pouvoir arriver à quelque chose.
Salutations musicales
piano bien tempéré
Messages : 4752
Enregistré le : mar. 06 févr., 2007 22:52

Re: L'orgue

Message par piano bien tempéré »

Les références de l'oeuvre de Sheidemann sont si je ne m'abuse au générique de la vidéo même si l'éditeur actuel n'est pas cité . Essayer au cataloque de chez Breitkopf et Härtel .

Les orgues anciens sont pour la plupart en état de fonctionnement parfait en Allemagne . Ces sonorités anciennes résultent de la combinaison entre des tempérament inégaux authentique ou restitués avec des options techniques anciennes oubliées à l'époque symphonique et néo-classique (sommiers , souffleries , options d'embouchage des tuyaux) . Le vieillissement du métal des tuyaux contribue aussi pour une part à ces sonorités . :wink:
Dufay
Messages : 13
Enregistré le : sam. 25 sept., 2021 11:15

Re: L'orgue

Message par Dufay »

Bonjour.

On en sait un peu plus sur le plan sonore au sujet du nouvel orgue de la Tonhalle de Zürich; voici un lien youtube:

https://www.youtube.com/watch?v=q4Mm1CmKNv4

Je ne me prononcerai pas sur ces pièces de Siegfried Karg-Elert (un contemporain de Max Reger) ni sur l'interprétation. En revanche, et c'est là où le bât blesse à mon avis, l'instrument: sonorités on ne peut plus banales avec des fonds en particulier qui ne chantent pas (voix céleste également assez vilaine), archétype même de l'orgue passe-partout devenu il me semble le standard contemporain. Ce qui rend d'autant plus pénible l'éviction du beau Kleuker/Steinmeyer/Guillou. Vos avis?
piano bien tempéré
Messages : 4752
Enregistré le : mar. 06 févr., 2007 22:52

Re: L'orgue

Message par piano bien tempéré »

De toute façon les sons sont de plus en plus standardisés en règle générale chez les germaniques et anglo-saxons. Sonorités froides et banales . Les experts allemands sont tatillons et exigent un tel lissage des attaques et des timbres que les instruments deviennent froids et quelconques
Dufay
Messages : 13
Enregistré le : sam. 25 sept., 2021 11:15

Re: L'orgue

Message par Dufay »

C'est ça! Mais en France, on a malheureusement ça aussi: Evreux, Monaco, Philharmonie de Paris, et j'en passe...
roulroul2
Messages : 772
Enregistré le : sam. 02 mai, 2020 23:25

Re: L'orgue

Message par roulroul2 »

Effectivement, écouter Messiaen, c'est spécial, grâce au lien proposé plus haut. Je vais vous donner mon avis de non spécialiste. C'est très torturé, difficile a définir avec des mots, et ça demande le petit effort de "rentrer" dans cette musique. Quelques passages doux, quelques passages plus violents, c'est tout sauf monotone. J'ai eu du mal a saisir la mélodie par moments. Mais indiscutablement ce monsieur possède un grand talent d'improvisateur.
Solfège
Messages : 740
Enregistré le : dim. 09 févr., 2020 14:00
Mon piano : Yamaha nu1 yamaha p255 orgue à tuyaux
Localisation : Languedoc

Re: L'orgue

Message par Solfège »

piano bien tempéré a écrit : jeu. 18 nov., 2021 0:11 Les références de l'oeuvre de Sheidemann sont si je ne m'abuse au générique de la vidéo même si l'éditeur actuel n'est pas cité . Essayer au cataloque de chez Breitkopf et Härtel .

Les orgues anciens sont pour la plupart en état de fonctionnement parfait en Allemagne . Ces sonorités anciennes résultent de la combinaison entre des tempérament inégaux authentique ou restitués avec des options techniques anciennes oubliées à l'époque symphonique et néo-classique (sommiers , souffleries , options d'embouchage des tuyaux) . Le vieillissement du métal des tuyaux contribue aussi pour une part à ces sonorités . :wink:
Effectivement les références sont sur le générique de la vidéo.Je vais essayer de trouver sur imslp ou sur free score. Sinon je demanderai à mon magasin préféré. Merci pour l'info.
Salutations musicales
Avatar du membre
Jacques Béziat
Messages : 3820
Enregistré le : mer. 27 janv., 2016 6:23
Mon piano : CLP-675 + orgue Hoffrichter/Hauptwertk

Re: L'orgue

Message par Jacques Béziat »

Solfège a écrit : mar. 16 nov., 2021 21:37 J'ai écouté très attentivement ton interprétation de cette suite de clerambault et je la trouve bien car en étant pas sur un orgue baroque j'ai aimé le choix des jeux. Et j'ai appris certaines choses notamment au niveau du tempo du trio que je joue un peu trop vite car je connais bien cette suite car j'ai le recueil aux éditions schott et j'ai travaillé le recueil complet et de temps en temps je joue certains morceaux à la paroisse. Je l'avais d'ailleurs ressorti ces jours ci et j'ai joué pour l'offertoire le duo de la 2ème suite et samedi le trio de la 2ème suite. Mais par contre je n'ai pas les jeux de cornet ni de cromorne. Je les reconstitue avec un bourdon de 8 et de tierce. Selon les orgues ce n'est pas évident d'être fidèle à l'original. Mais je trouve que tu as su tiré partie de ton instrument et les 3 claviers sont effectivement très utiles D'ailleurs c'est très intéressant d'avoir l'avis d'un expert et c'est d'autant plus encourageant que son commentaire soit positif.
Merci donc de nous faire profiter de ton travail et j'attends la suite avec impatience.
Salutations musicales
Bonjour Denis,
Je viens de recevoir par message vocal les avis et conseils concernant le Duo et le Trio. :wink:

Le Duo : bon tempo, bonne main gauche, mais pour la main droite les tremblements liés ne sont pas bons : il faut garder la note par-dessus de l'ornement, liée avec ce qui précède, alors que moi je lie bien mais en supprimant la note par-dessus. À corriger, donc.

Le Trio : tempo un peu trop lent, et phrasé à revoir. En effet, je ne savais pas trop au départ s'il fallait lier ou lourer (détacher), alors qu'il faut lier mais avec des parties détachées, avec un système de croches liées sur des détachées, par deux, à certains endroits, ce qui donnera le côté gracieux demandé.
À certains endroits seulement : il ne s'agit pas de répéter systématiquement le phrasé sur les croches.

Les ornements, comme pour les pièces précédentes, devront être exécutées avec plus de clarté, et pour ce faire il faut que j'utilise au maximum les doigts forts, comme les 3-2.
De même que pour les tremblements finissant avec deux double-croches, ces deux dernières doivent être exécutées quasiment comme des triples.

Concernant la registration, ça va, mon correspondant est satisfait de mon choix :) , il connaît bien les Cavaillé-Coll, étant très éclectique dans les styles du répertoire d'orgue et dans les instruments. Et par chance le CC de Caen dispose de quelques jeux convenant bien à ce répertoire : le Cromorne, situé dans un Positif de Dos, notamment.
La Clarinette du Récit est très jolie, je l'utilise pour le Duo.
Je mâtine le Cromorne d'un Bourdon de 8', et la Clarinette d'une Gambe, afin de donner un peu plus de coffre.

Les choses avancent donc, dans le domaine du style classique français, les zones d'ombre s'estompent dans mon esprit, mais il faut encore exécuter tout cela correctement ! :)
Ma chaîne Youtube : ICI
Solfège
Messages : 740
Enregistré le : dim. 09 févr., 2020 14:00
Mon piano : Yamaha nu1 yamaha p255 orgue à tuyaux
Localisation : Languedoc

Re: L'orgue

Message par Solfège »

Bonjour Jacques. En effet l'interprétation de la musique française est plus difficile que l'on pourrait imaginer car il y a de nombreux ornements et une recherche finalement assez pointue pour le choix des jeux pour essayer de se rapprocher le plus possible des choix du compositeur de l'époque.
Mais c'est une musique qui est très intéressante et qui est relativement abordable. Je m'y suis très vite intéressé car cela permet d'appréhender plus rapidement le pédalier. Mais c'est vrai que cela demande un peu plus de recherche car tous les orgues n'ont pas les jeux appropriés.
J'avais bien aimé le tempo du trio mais il est vrai que si on le joue plus rapidement cela le rend plus dynamique et plus gracioso comme mentionné sur la partition. Mais je retiens ce côté lent car il peut aussi convenir comme morceau méditatif pour la communion par exemple lorsqu'il n'y a pas de chant. Mais c'est très personnel car quelque fois j'aime bien faire une interprétation personnelle. Après tout l'orgue et ses multiples possibilités le permettent mais je reste quand même très attaché à l'esprit du compositeur.
Bon travail pour la suite et je suis sur que tu vas arriver à peaufiner ton interprétation.
Salutations musicales
piano bien tempéré
Messages : 4752
Enregistré le : mar. 06 févr., 2007 22:52

Re: L'orgue

Message par piano bien tempéré »

Michel Chapuis explique et met en musique les mélanges de l'orgue classique français sur l'orgue de saint Pons

https://www.youtube.com/watch?v=srDL0PYI3Bs
Avatar du membre
DIDIER25
Messages : 3101
Enregistré le : mar. 18 déc., 2012 22:19
Mon piano : YAMAHA CLP 635 + ORGUE JOHANNUS
Localisation : BESANCON

Re: L'orgue

Message par DIDIER25 »

Michel était un "magicien", théoricien et praticien de haut niveau, mais dont on comprenait immédiatement les choix et explications. Un immense monsieur ......
ET SI NOUS VALIONS MIEUX QUE LE BONHEUR ? - Franz Liszt.
Avatar du membre
DIDIER25
Messages : 3101
Enregistré le : mar. 18 déc., 2012 22:19
Mon piano : YAMAHA CLP 635 + ORGUE JOHANNUS
Localisation : BESANCON

Re: L'orgue

Message par DIDIER25 »

Je suis très solidaire du dernier post de mon ami Solfège ! Mais à l'orgue je crois qu'il y a deux "grands comportements" : pour le concert, respect total de l'esprit et de l'époque du compositeur, pour la liturgie le seul guide est à mon avis le bon gout..... (En fait ça m'arrange car j'ai vraiment un petit niveau.....). Je me pardonne beaucoup de choses dans ce domaine........(sauf le mauvais goût). En plus en ce moment, suite accident, pas de possibilité de bien utiliser le pédalier, alors je m'adapte, sans crainte et sans honte ! :D
ET SI NOUS VALIONS MIEUX QUE LE BONHEUR ? - Franz Liszt.
Répondre