Caractéristiques / différences de la rythmique et du solo....

Hors-sujet, questions sur l'utilisation du forum...

Modérateur : Modérateurs

Répondre
roulroul2
Messages : 646
Enregistré le : sam. 02 mai, 2020 23:25

Caractéristiques / différences de la rythmique et du solo....

Message par roulroul2 »

Bonjour à tous,

Comme j'écoute en ce moment un max de musique, classique, bossa, pop rock....tous genre confondus, comme vous tous, j'imagine (la période que nous vivons s'y prête...) bref, je me suis fait la réflexion suivante :
La musique est souvent,( quoique pas toujours...), une rythmique, plus un ou des solistes, et/ou des chanteurs.

La partie rythmique, donc, doit être carrée, et extrêmement précise. Tout le thème musical, la structure du morceau repose sur ça. Sans être péjoratif, on pourrait désigner ça comme les "ouvriers" de la musique. Je pense notamment à la Bossa, mais il y a bien d'autres exemples.

Le (la) soliste ou le (la) chanteur(se) à droit a quelques libertés en plus, comme faire durer davantage les notes, et jouer sur l' attaque de celles-ci, entre autres. Sous réserve de faire ça avec talent, car c'est tout de même pas donné à tout le monde, a mon avis.

Et alors ? J'aimerai tout simplement savoir ce que vous inspirent ces réflexions.
A+.
roulroul2
Messages : 646
Enregistré le : sam. 02 mai, 2020 23:25

Re: Caractéristiques / différences de la rythmique et du solo....

Message par roulroul2 »

Wikipedia :
Dans la musique occidentale, on en a un exemple frappant avec les concertos écrits au cours de la période baroque où la cadence était laissée en blanc, car le soliste devait alors improviser. Dans la basse continue, bien que le cadre est fixé par le chiffrage proposé par le compositeur,
Solo, Chorus : c'est le moment où chaque musicien de jazz improvise avec son instrument, généralement en se basant sur la structure de la grille harmonique, qui lui sert de cadre. Au cours de cette improvisation, on suit plus ou moins les méthodes suivantes :
les autres musiciens du groupe jouent la grille à mezza voce pour laisser le soliste ressortir ;
s'il y a un piano dans le groupe, tous les musiciens peuvent faire silence, laissant simplement le piano accompagner le soliste. Mais en fonction du morceau, du groupe, ou même simplement de l'envie des musiciens, l'accompagnateur peut être un guitariste, un bassiste, voire un batteur, les possibilités ne manquent pas.
J'ai déjà vu (écouté, plutôt...) des solos qui paraissent improvisés, mais le sont t'ils vraiment ? L'improvisation va parfois très loin dans certaines musiques, avec beaucoup de libertés, comme par exemple des notes excessivement graves ou aiguës, je pense notamment au jazz, ou la bossa On retrouve ce contraste entre une rythmique solide, et des solos "brodés" par dessus..
N'est pas improvisateur qui veut, j'en sais quelque chose. J'ai déjà vu des musiciens comme Santana qui savent varier les solos de guitare et prolonger les morceaux avec bonheur. Pour la musique classique, je ne saurait dire s'il existe des pianistes capables d'improviser, comme ça, pendant 1h30 sur scène. J'ai lu en plusieurs endroits que les organistes ont une bonne capacité à improviser parce qu'une messe est très longue, et du coup l'organiste se retrouve vite à court de partitions...Mythe, ou réalité ?
Répondre