ma définition du jazz

Hors-sujet, questions sur l'utilisation du forum...

Modérateur : Modérateurs

denis_h
Messages : 290
Enregistré le : jeu. 07 mars, 2019 15:36
Mon piano : yamaha droit silent
Localisation : paris 20
Contact :

ma définition du jazz

Message par denis_h »

pour moi, pour qu'il y ait jazz, il faut la présence de plusieurs éléments :

1. le swing.

une conception du rythme particulière à cette musique. si ça ne swing pas, ce n'est pas du jazz.

2. le blues.

ne pas oublier les racines blues. tout le jazz en est imprégné.

3. l'improvisation.

une musique entièrement écrite n'est pas du jazz.

4. les standards.

les chansons issues de comédies musicales forment le canevas sur lequel s'est construit le jazz. harmoniquement (les fameux II-V-I) et mélodiquement.

et voilà !
roulroul2
Messages : 541
Enregistré le : sam. 02 mai, 2020 23:25

Re: ma définition du jazz

Message par roulroul2 »

Rien a ajouter + 1.
Les autres courants comme le Jazz Rock, ou Jazz Funk sont aussi de la musique digne d’être écoutée, mais la, on est plus de le "vrai" Jazz.
Je crois sans en être sur que le blues est antérieur au jazz. Le jazz est dynamique, le blues est plus lent, plus posé. Quoique il ne faut pas trop généraliser.
Avatar du membre
Jacques Béziat
Messages : 3065
Enregistré le : mer. 27 janv., 2016 6:23
Mon piano : Clavinova CLP-675 + orgue Content D2430

Re: ma définition du jazz

Message par Jacques Béziat »

Pour moi, le jazz est plus large qu'enfermé dans le swing et la resucée des thèmes de comédies musicales. 8)
denis_h a écrit : mer. 02 déc., 2020 14:46 pour moi, pour qu'il y ait jazz, il faut la présence de plusieurs éléments :

1. le swing.

Le jazz existait avant le swing, et il existe après : jazz-rock, jazz fusion, latino, pour moi ça reste du jazz, mais en binaire en effet. :wink:
3. l'improvisation.

une musique entièrement écrite n'est pas du jazz.
C'est quoi, alors ?
Il y a beaucoup de morceaux entièrement écrits, par Count Basie, Oscar Peterson, Dave Brubeck, Glenn Miller...
J'ai en ma possession des partitions de Peterson et de Brubeck. :)
4. les standards.

les chansons issues de comédies musicales forment le canevas sur lequel s'est construit le jazz. harmoniquement (les fameux II-V-I) et mélodiquement.
Oui, mais pas seulement. Beaucoup de simples chansons, ou des thèmes de blues, ou des thèmes originaux, et ce depuis le début du jazz. :wink:
« Être pianiste... n'est pas une profession. C'est une philosophie, un style de vie. »
Michelangeli
denis_h
Messages : 290
Enregistré le : jeu. 07 mars, 2019 15:36
Mon piano : yamaha droit silent
Localisation : paris 20
Contact :

Re: ma définition du jazz

Message par denis_h »

cher jacques béziat,

je comprends votre agacement devant ma définition par trop restrictive du jazz.

j'ai tenté cette mise au point car j'écoute les émissions open jazz et banzzai sur france musique,

et je constate qu'une bonne partie de la programmation de ces émissions n'est, pour moi, pas du jazz :

électro ; hip hop ; fusion ; world music ; variétés ; pop ; soul ; funk ; folk ; rock ; musique savante contemporaine ...

oui très bien, mais tout ça n'est pour moi pas du jazz.

quand j'entends louis Armstrong ou lester young, je sais que je suis au cœur du jazz.

je reproche à ces émissions de diluer le vrai jazz dans un flou stylistique qui lui fait perdre son âme.

voilà, me suis-je exprimé clairement ?

bien cordialement
DH
Avatar du membre
Arabesque44
Messages : 3340
Enregistré le : lun. 07 oct., 2013 18:11
Mon piano : Bechstein 175 Yamaha 155P
Localisation : Nantes

Re: ma définition du jazz

Message par Arabesque44 »

Mon peu d'inclination pour le jazz se confirme...Radio Classique et France Musique ont eu la très mauvaise idée de programmer leur émission spéciale jazz en même temps le soir entre 19 et 20 h. C'est l'heure à laquelle je rentre du boulot, et au lieu de me détendre avec de courts morceaux classiques ( dont je m'amusais à deviner le titre et le compositeur) je tombe désormais sur ces morceaux de jazz contemporain le plus souvent inécoutables pour moi
Je ne tolère ( à petites doses...) que le jazz très tradi, celui qui swingue et qui reprend les vieux standards, sur ce point je partage l'avis de Denis_h) mais ce qui est diffusé est rarement de ce genre, et je suis donc obligée de zapper sur de l'info ou de la variété
En se faisant la guéguerre de la concurrence, ces deux radios - les seules qui diffusent de la musique classique- pénalisent tout le monde: les amateurs de jazz aussi bien que ceux qui n'aiment pas...
En l'occurrence c'est Radio Classique la "copieuse" , France Musique diffuse du jazz le soir depuis des années. J'espère que ça ne durera pas.
Avatar du membre
Jacques Béziat
Messages : 3065
Enregistré le : mer. 27 janv., 2016 6:23
Mon piano : Clavinova CLP-675 + orgue Content D2430

Re: ma définition du jazz

Message par Jacques Béziat »

denis_h a écrit : ven. 04 déc., 2020 10:52 cher jacques béziat,

je comprends votre agacement devant ma définition par trop restrictive du jazz.
Aucun agacement de ma part, je vous assure ! :shock:

Je commentais juste votre sujet. 8)
Notamment au sujet du fait que le jazz existe aussi entièrement écrit, etc...
électro ; hip hop ; fusion ; world music ; variétés ; pop ; soul ; funk ; folk ; rock ; musique savante contemporaine
Bien sûr, ce n'est pas du jazz !

Même agacement, pour le coup, en ce qui concerne certains festivals dits de jazz incluant le latino ou autre, certainement pour ratisser un public plus large ! :evil:
« Être pianiste... n'est pas une profession. C'est une philosophie, un style de vie. »
Michelangeli
denis_h
Messages : 290
Enregistré le : jeu. 07 mars, 2019 15:36
Mon piano : yamaha droit silent
Localisation : paris 20
Contact :

Re: ma définition du jazz

Message par denis_h »

Christof, un avis sur la question ?

( je précise que je ne suis pas un puriste à la Hugues panassier. j'aimais bien l'émission black and blue avec gerber, pacsinski et chautemps, même si je n'étais souvent pas d'accord... je trouve que open jazz et banzzai ratissent trop large et ne sont pas dénués d'une certaine démagogie... )
roulroul2
Messages : 541
Enregistré le : sam. 02 mai, 2020 23:25

Re: ma définition du jazz

Message par roulroul2 »

et je constate qu'une bonne partie de la programmation de ces émissions n'est, pour moi, pas du jazz :

électro ; hip hop ; fusion ; world music ; variétés ; pop ; soul ; funk ; folk ; rock ; musique savante contemporaine ...
C'est beaucoup plus compliqué que ça...On a vu de la variété se décliner en jazz..Jonasz, Brillant. Et souvent de la musique latino de Santana au jazz, du moins aux sonorités, il n'y a qu'un pas. En fait, la musique, enfin a mon avis, n'est qu'une succession d'influences, de savant mélange, d'évolutions... J'adore le jazz, dans la définition que tu en fait. Seulement, au bout d'un moment, comme les sonates, le hardrock, ou toute autre musique, ça finit par me prendre la tête. Vive la diversité dans la musique.
jazzy
Messages : 750
Enregistré le : jeu. 13 juil., 2017 11:11
Mon piano : yamaha cp 50 et piano Scholze
Localisation : AIN

Re: ma définition du jazz

Message par jazzy »

Personnellement je ne limite pas le jazz au swing.
Je pense qu'il existe différentes branches et styles dans le jazz: le jazz fusion, le jazz rock (beaucoup "utilisé" par herbie Hancock), le jazz funk... Je ne vois pas pourquoi on leur refuserait l'appellation jazz.
Jacques, je ne sais pas ce que tu entends par latino. La bossa nova,la samba, la salsa et autres styles "cubains" (marimba, merengue,....) sont pour moi des styles "latino" qui ont leur place dans le jazz.
C'est vrai que l'improvisation est caractéristique du jazz mais comme le dit Jacques il y a aussi de la musique écrite.
Une autre caractéristique du jazz est, me semble-t-il, l'utilisation d'harmonies, d'accords assez complexes où les dissonances sont nombreuses, voir recherchées.Peut-être aussi le fait de rechercher des cadences, des enchaînements d'harmonies qui sortent des schémas classiques.
Je pense qu'il y a une grande liberté de création et d'interprétation dans le jazz et qu'il serait dommage de trop le "confiner" dans des limites étroites.
Je pense aussi qu'il y a quelque chose de particulier au niveau du rythme dans le jazz mais ce n'est pas assez précis pour moi pour en parler de manière intéressante.
Le scat est une caractéristique du jazz chanté.
Modifié en dernier par jazzy le ven. 04 déc., 2020 17:43, modifié 1 fois.
Mon dernier morceau sur soundcloud
https://soundcloud.com/user-123419479/confinements
Géphil
Messages : 344
Enregistré le : ven. 16 janv., 2015 18:23
Mon piano : Yamaha N1

Re: ma définition du jazz

Message par Géphil »

jazzy a écrit : ven. 04 déc., 2020 15:57 ...La bossa nova,la samba, la salsa et autres styles "cubains" (marimba, merengue,....) sont pour moi des styles "latino" qui ont leur place dans le jazz.
Exact : Charlie Bird le guitariste et Stan Getz le saxophoniste ne s'y sont pas trompés puisqu'ils ont intégrés ce style dans le jazz !
jazzy a écrit : ven. 04 déc., 2020 15:57 Le scat est une caractéristique du jazz chanté.
Bien vu : c'est ce qui permet au chanteur ou à la chanteuse d'improviser...
roulroul2
Messages : 541
Enregistré le : sam. 02 mai, 2020 23:25

Re: ma définition du jazz

Message par roulroul2 »

Assez curieusement, je n'ai jamais vraiment accroché au sous genre JazzRock style Stanley Clarke, Lockwood, ou similaire, que considère trop "électrique". Même si ces musiciens sont talentueux.
Le jazz dit traditionnel a une couleur musicale intéressante et qu'on ne retrouve nul part ailleurs: très souvent le batteur omniprésent, la contrebasse, et chacun y va de son petit solo de trompette, de piano ou de sax. Problème : on est vite rassasié, ce n'est pas une musique à écouter des heures durant.
Géphil
Messages : 344
Enregistré le : ven. 16 janv., 2015 18:23
Mon piano : Yamaha N1

Re: ma définition du jazz

Message par Géphil »

Votre définition du jazz a l'avantage de préciser certains traits qui lui sont attachés, sinon spécifiques.

Pour ma part je ne tenterais pas de définir ce qu'est le jazz que j'écoute. c'est une musique trop vivante qui influence d'autres musique et qui est influencée par d'autres encore...

Je pense qu'il faut attendre que le jazz soit mort (et c'est une mort depuis longtemps annoncée mais toujours différée) pour en préciser les contours.
Avatar du membre
Jacques Béziat
Messages : 3065
Enregistré le : mer. 27 janv., 2016 6:23
Mon piano : Clavinova CLP-675 + orgue Content D2430

Re: ma définition du jazz

Message par Jacques Béziat »

roulroul2 a écrit : ven. 04 déc., 2020 19:02 Problème : on est vite rassasié, ce n'est pas une musique à écouter des heures durant.
Dans ce cas, tu donnes une appréciation toute personnelle ! :wink:

Tu parlais du jazz traditionnel, swing, en trio ou quatuor, que beaucoup adorent et dont ils ne se lassent pas !

Moi je peux en écouter des heures durant, je te l'assure ! :)
« Être pianiste... n'est pas une profession. C'est une philosophie, un style de vie. »
Michelangeli
Avatar du membre
Sylma
Messages : 257
Enregistré le : jeu. 16 avr., 2020 12:57
Mon piano : Seiler 131 Konzert
Localisation : 13

Re: ma définition du jazz

Message par Sylma »

J'ai été réfractaire au jazz pendant très longtemps, j'avais vraiment du mal à écouter (ou entendre?) et puis un jour je suis tombée sur une émission sur Thélonious Monk; quelques jours après j'ai acheté Straight No Chaser que j'ai écouté trois fois d'affilée. Un virage à 180 qui a beaucoup amusé mes copains passionnés de jazz et qui me tannaient depuis des années pour que je m'y mette.
Je peux écouter Monk des heures, c'est un des rares, tous genres musicaux confondus. Par contre je suis restée très 'choosy' avec le jazz et le répertoire que j'affectionne est très très restreint, généralement centré autour du piano. Une des raisons est que je n'aime pas les cuivres et pour moi il y a trop souvent du saxo agressif et ça je déteste; idem pour le free jazz.
Avatar du membre
Jacques Béziat
Messages : 3065
Enregistré le : mer. 27 janv., 2016 6:23
Mon piano : Clavinova CLP-675 + orgue Content D2430

Re: ma définition du jazz

Message par Jacques Béziat »

Sylma a écrit : sam. 05 déc., 2020 13:23 J'ai été réfractaire au jazz pendant très longtemps, j'avais vraiment du mal à écouter (ou entendre?) et puis un jour je suis tombée sur une émission sur Thélonious Monk; quelques jours après j'ai acheté Straight No Chaser que j'ai écouté trois fois d'affilée. Un virage à 180 qui a beaucoup amusé mes copains passionnés de jazz et qui me tannaient depuis des années pour que je m'y mette.
C'est comme dans le classique, certains sont allergiques, et puis au détour d'un morceau qui plaît on accroche (je n'aime pas le classique, mais ça j'aime), et en tirant sur le fil on finit par découvrir tout le reste. :)

Ce qui ne signifie pas qu'on aime ensuite TOUS les styles de classique, ou de jazz.
« Être pianiste... n'est pas une profession. C'est une philosophie, un style de vie. »
Michelangeli
Avatar du membre
Sylma
Messages : 257
Enregistré le : jeu. 16 avr., 2020 12:57
Mon piano : Seiler 131 Konzert
Localisation : 13

Re: ma définition du jazz

Message par Sylma »

C'est comme dans le classique, certains sont allergiques, et puis au détour d'un morceau qui plaît on accroche (je n'aime pas le classique, mais ça j'aime), et en tirant sur le fil on finit par découvrir tout le reste. :)

Ce qui ne signifie pas qu'on aime ensuite TOUS les styles de classique, ou de jazz.
C'est tout à fait ça, je l'ai entendue des dizaines de fois cette phrase! Il y a de l'espoir :D
Avatar du membre
Sylma
Messages : 257
Enregistré le : jeu. 16 avr., 2020 12:57
Mon piano : Seiler 131 Konzert
Localisation : 13

Re: ma définition du jazz

Message par Sylma »

...ou même pire : je n'écoute pas de musique parce que je n'y connais rien.
Comme s'il fallait s'appeler Bocuse pour apprécier la bonne cuisine.
jazzy
Messages : 750
Enregistré le : jeu. 13 juil., 2017 11:11
Mon piano : yamaha cp 50 et piano Scholze
Localisation : AIN

Re: ma définition du jazz

Message par jazzy »

roulroul2 a écrit : ven. 04 déc., 2020 19:02
Le jazz dit traditionnel a une couleur musicale intéressante et qu'on ne retrouve nul part ailleurs: très souvent le batteur omniprésent, la contrebasse, et chacun y va de son petit solo de trompette, de piano ou de sax. Problème : on est vite rassasié, ce n'est pas une musique à écouter des heures durant.
Je crois qu'il faut essayer d'écouter des styles et des époques différents, voire très différents . Et je pense qu'il y a vraiment un large choix dans le jazz. Le problème est que le jazz n'est pas très populaire et les occasions d'en entendre ne sont pas légion.
Je pense aussi qu'il est important d'écouter du direct. Dans pas mal de villes il y a des jazz club avec des prix d'entrée souvent très abordables et des groupes semi professionnels qui font de la bonne musique.
A propos des longs morceaux où chaque musicien fait son solo, c'est vrai que c'est parfois un peu trop. Mais je trouve que les groupes actuels ont un peu cassé cette habitude de "chacun son solo".
Mon dernier morceau sur soundcloud
https://soundcloud.com/user-123419479/confinements
Avatar du membre
Jacques Béziat
Messages : 3065
Enregistré le : mer. 27 janv., 2016 6:23
Mon piano : Clavinova CLP-675 + orgue Content D2430

Re: ma définition du jazz

Message par Jacques Béziat »

jazzy a écrit : sam. 05 déc., 2020 17:23
A propos des longs morceaux où chaque musicien fait son solo, c'est vrai que c'est parfois un peu trop. Mais je trouve que les groupes actuels ont un peu cassé cette habitude de "chacun son solo".
Exact, le solo systématique peut devenir usant pour l'auditeur, mais dans le rock ils ne se gênent pas non plus, le solo de guitare inévitable ça devient saoulant aussi quelques fois, et c'est même encore davantage systématique que dans le jazz.
Les deux sont des musiques improvisées, ce qui explique la tradition des solos.
« Être pianiste... n'est pas une profession. C'est une philosophie, un style de vie. »
Michelangeli
denis_h
Messages : 290
Enregistré le : jeu. 07 mars, 2019 15:36
Mon piano : yamaha droit silent
Localisation : paris 20
Contact :

Re: ma définition du jazz

Message par denis_h »

jazzy a écrit : sam. 05 déc., 2020 17:23 Dans pas mal de villes il y a des jazz club avec des prix d'entrée souvent très abordables et des groupes semi professionnels qui font de la bonne musique.
j'habite paris 20ème près de la place gambetta. christof m'avait dit qu'il y a un club de jazz pas loin, l'ermitage ...

comment on y va ? c'est quel bus ou métro le plus pratique ?

et moi j'aime bien la succession des solos, les joutes , les interactions...
Répondre