Ici, ce sont les systemes alternatifs pour ordis.

Hors-sujet, questions sur l'utilisation du forum...

Modérateur : Modérateurs

Répondre
roulroul2
Messages : 327
Enregistré le : sam. 02 mai, 2020 23:25

Ici, ce sont les systemes alternatifs pour ordis.

Message par roulroul2 »

Bonjour a tous,
Journaldunet.fr :
Le 25 août 1991, un étudiant finlandais de 21 ans poste ce message dans un forum : "Je réalise actuellement un système d'exploitation gratuit – c'est juste un hobby, cela n'a pas vocation à devenir aussi important et professionnel que GNU". Le message est signé Linus Torvalds, qui cherche des retours et des suggestions sur son projet. Il ne se doute alors pas que son nom deviendra l'un des plus connus dans l'informatique. A l'époque, il s'inspire de Minix, une version plus simple d'Unix. L'histoire raconte que Linus Torvalds voulait initialement baptiser son OS Freax, mais que celui qui a rendu le logiciel disponible via FTP l'a rangé dans un dossier appelé Linux, composé à partir de "Linus" et "UNIX"
Linux aujourd'hui L'un des plus grands succès de Linux de ces dernières années n'est autre qu'Android. Reposant sur le système open source, l'OS mobile de Google s'est imposé sur le segment des smartphones. D'après le Gartner, sa part de marché représente 86% au deuxième trimestre 2016, contre 13% pour iOS. Entre temps, Linux aura conquis de nombreux appareils grand public : lecteurs de musique, box de fournisseur d'accès Internet, assistants personnels, GPS, téléphones... Une écrasante majorité des supercalculateurs tournent aujourd'hui aussi sous ce système.
J''utilise des distributions Linux depuis fort longtemps, 2006 je crois : faciles a installer, conviviales, contrairement a une légende tenace, et de bel aspect graphique. Les avantages sont nombreux : ces systèmes sont ultra complets, traitement de texte, tableurs, et surtout pal mal de logiciels pour écouter mixer, et créer de la musique, le tout totalement gratuitement, avec la possibilité d’installer un tel système en parallèle sans toucher a Windows, qui rappelons le, équipe 90 % des machines.
Pas besoin d'antivirus, c' est totalement sécurisé et insensible a ce genre de désagrément. J’utilise en ce moment Lubuntu, basée sur la célèbre Ubuntu, légère et rapide installée sur le PC fixe, et j'hésite a passer le cap sur le PC portable, je veux être bien sur que le wifi fonctionne, car c'est le principal défaut de Linux, avec les petits soucis de reconnaissance des imprimantes. Qui ici utilise ou a déjà utilisé ces systèmes ?
copie-ecran_ubuntu.png
copie-ecran_ubuntu.png (353.04 Kio) Vu 415 fois
Modifié en dernier par roulroul2 le jeu. 08 oct., 2020 20:37, modifié 1 fois.
Avatar du membre
floyer
Modérateur
Messages : 2486
Enregistré le : mar. 29 oct., 2013 23:08
Mon piano : Yamaha CLP-150 et Ivory II
Localisation : Montigny-le-Bretonneux (région parisienne)
Contact :

Re: Ici, ce sont les systemes alternatifs pour ordis.

Message par floyer »

J’ai utilisé. Depuis l’usage de jeux de simulation automobile, je suis passé sous Windows. J’y reste pour les pianos virtuels qui sont de meilleure qualité que mon piano numérique.

Pour la création musicale, il y a des distributions dédiées comme Ubuntu Studio, KXStudio, Librazik (cf http://linuxmao.org/Distributions). Il peut y avoir comme différence : un noyau compilé avec des options basse latence, et un gestionnaire de son optimisé pour la basse latence par défaut (jacks).

J’ai un PC portable avec Linux (Ubuntu) dans une machine virtuelle, et pour faire tourner quelques scripts sans quitter Windows, une instance Cygwin. C’est une émulation Unix qui tourne sous Windows et permet d’avoir des commandes pratiques. Mais avec WSL, je vais peut-être m’en passer.
roulroul2
Messages : 327
Enregistré le : sam. 02 mai, 2020 23:25

Re: Ici, ce sont les systemes alternatifs pour ordis.

Message par roulroul2 »

Des explications sur la "latence" :
https://fr.audiofanzine.com/mao/editori ... n-mao.html

Je confirme : Linux c'est pas top pour le jeu. N'étant pas joueur, j'ai perdu un peu de vue les histoires de pilote de carte graphique. Mais à l'époque les fabricants ne développaient pas ou peu de pilotes spécifiques, il fallait se contenter de génériques, ou alors bidouiller.
Avatar du membre
Jacques Béziat
Messages : 2712
Enregistré le : mer. 27 janv., 2016 6:23
Mon piano : Clavinova CLP-675 + orgue Content D2430
Localisation : Annecy (Haute-Savoie)

Re: Ici, ce sont les systemes alternatifs pour ordis.

Message par Jacques Béziat »

roulroul2 a écrit : ven. 09 oct., 2020 11:12 Des explications sur la "latence" :
https://fr.audiofanzine.com/mao/editori ... n-mao.html

Je confirme : Linux c'est pas top pour le jeu. N'étant pas joueur, j'ai perdu un peu de vue les histoires de pilote de carte graphique. Mais à l'époque les fabricants ne développaient pas ou peu de pilotes spécifiques, il fallait se contenter de génériques, ou alors bidouiller.
C'est surtout le fait que les développeurs de jeux ne bossent que pour la plate-forme Windows, donc utilisent les pilotes Windows des CG, vu que les machines du commerce sont vendues avec ce système d'exploitation, mais depuis on a Steam, heureusement, et Proton, le logiciel de Valve, propose 6 500 titres.
Le dernier jeu grand public développé nativement pour Linux a été UT 2004, qui date de 2004 (!) comme son nom l'indique, que j'ai encore, et qui existe toujours en ligne, le seul jeu avec lequel je joue occasionnellement.

De ce fait Linux n'est pas fait spécialement pour les joueurs.

Pour la MAO, par contre, pas de souci, il y a peu j'en faisais encore et j'utilisais les séquenceurs Rosegarden et Muse.

À noter que Apple utilise un système d'exploitation dérivé de UNIX, spécifiquement BSD.
Android c'est carrément un noyau Linux, mais avec une surcouche maison assez pourrie d'ailleurs, peu sécurisée. Et avec ce système on a droit en plus à l'opérateur qui ajoute ses propres applis et ses ramifications de comptes si on a acheté l'appareil chez l'opérateur, et là-dessus le constructeur (Samsung ou autre) qui fait de même, ce qui devient une usine à gaz insensée. :roll:

Pour ma part, j'ai fait cohabiter Windows et Linux quelques temps dans les années 2000, jusqu'à virer complètement Windows depuis une quinzaine d'années, du PC de bureau jusqu'au portable.
« Être pianiste... n'est pas une profession. C'est une philosophie, un style de vie. »
Michelangeli
roulroul2
Messages : 327
Enregistré le : sam. 02 mai, 2020 23:25

Re: Ici, ce sont les systemes alternatifs pour ordis.

Message par roulroul2 »

J'ai découvert Linux complètement par hasard dans une revue spécialisée achetée chez un marchand de journaux, il y a bien 15 ans. J'avais installé Ubuntu avec le CD fourni, mais a l'époque, il fallait rajouter pas mal de logiciels, pour des problèmes de licence, comme les PDF, ou pour lire les MP3. C'était tout de même un peu contraignant.
J'ai essayé a peu près toutes les distributions, toutes avec points forts et points faibles. Je regrette Mandriva, payante pour une poignée d'euros, très complète et très stable, hélas disparue. Actuellement, je suis sous une version légère d'Ubuntu. Les systèmes Linux d'aujourd'hui sont très faciles a installer et a utiliser. On peut les essayer sans rien installer et sans rien toucher a Windows a partir d'une clé USB, énorme avantage.
J'ai Android sur une tablette, remisée au fond d'un tiroir, car je trouve ce système peu convivial, avis tout personnel.
Avatar du membre
Jacques Béziat
Messages : 2712
Enregistré le : mer. 27 janv., 2016 6:23
Mon piano : Clavinova CLP-675 + orgue Content D2430
Localisation : Annecy (Haute-Savoie)

Re: Ici, ce sont les systemes alternatifs pour ordis.

Message par Jacques Béziat »

roulroul2 a écrit : ven. 09 oct., 2020 14:29 J'ai découvert Linux complètement par hasard dans une revue spécialisée achetée chez un marchand de journaux, il y a bien 15 ans. J'avais installé Ubuntu avec le CD fourni, mais a l'époque, il fallait rajouter pas mal de logiciels, pour des problèmes de licence, comme les PDF, ou pour lire les MP3. C'était tout de même un peu contraignant.
J'ai essayé a peu près toutes les distributions, toutes avec points forts et points faibles. Je regrette Mandriva, payante pour une poignée d'euros, très complète et très stable, hélas disparue. Actuellement, je suis sous une version légère d'Ubuntu. Les systèmes Linux d'aujourd'hui sont très faciles a installer et a utiliser. On peut les essayer sans rien installer et sans rien toucher a Windows a partir d'une clé USB, énorme avantage.
J'ai Android sur une tablette, remisée au fond d'un tiroir, car je trouve ce système peu convivial, avis tout personnel.
Il est clair que depuis quelques années une distribution Linux est très facile à installer, et les pilotes graphiques ou pour imprimantes sont devenus également un jeu d'enfant.
Si tu regrettes Mandriva, sache que Mageia est dans la continuité. J'ai commencé avec Mandrake/Mandriva, poursuivi avec Mageia pour passer ensuite à Fedora (qui reste ma distro préférée), pour revenir à Mageia par manque de temps à consacrer à l'info, c'est une distro LTS, pépère et familiale, et c'est français ! :)
On peut faire de la MAO avec toutes les distros, j'ai même réussi à tout installer (Jack et compagnie) sur une Slackware, c'est dire ! :lol:
« Être pianiste... n'est pas une profession. C'est une philosophie, un style de vie. »
Michelangeli
Avatar du membre
floyer
Modérateur
Messages : 2486
Enregistré le : mar. 29 oct., 2013 23:08
Mon piano : Yamaha CLP-150 et Ivory II
Localisation : Montigny-le-Bretonneux (région parisienne)
Contact :

Re: Ici, ce sont les systemes alternatifs pour ordis.

Message par floyer »

Ah ! La Slackware, une des premières distributions, mais j’ai dû commencer avec la SLS en 1992 (sur plein de disquettes). Cela ne me rajeunit pas. Ensuite, changement de crémerie, FreeBSD, et dans le début des années 2000, Debian.
roulroul2
Messages : 327
Enregistré le : sam. 02 mai, 2020 23:25

Re: Ici, ce sont les systemes alternatifs pour ordis.

Message par roulroul2 »

Mageia, j'avais essayé, jolie interface : mais impossible de configurer le son intégré dans la carte mère, apparemment sans solutions. Ce qui ne veut pas dire que la distro est mauvaise. Debian était réservée d'après moi davantage aux "puristes". Ubuntu, malgré de menus défauts, est facile.
Il existe aussi OpenMandriva, pas testée.
Triplef
Messages : 17
Enregistré le : ven. 08 mars, 2019 23:12
Mon piano : Pleyel F

Re: Ici, ce sont les systemes alternatifs pour ordis.

Message par Triplef »

J'ai commencé avec Debian vers 1994, puis Gentoo, sympa, mais moins stable, et compilation longue de tous les logiciels.
Actuellement MX19 basée sur Debian, stable et légère, très conviviale
Et Arch Linux sur un autre ordi, pour avoir les dernières versions sorties des logiciels.

Pour la MAO, sans passer par wine, il y a une version Linux de Reaper
Sinon Ardour et Harrison Mixbus (basé sur Ardour et émulant une console de mixage analogique) sont très bien aussi.
Modifié en dernier par Triplef le mar. 13 oct., 2020 15:44, modifié 1 fois.
zorg
Messages : 96
Enregistré le : mer. 02 janv., 2019 18:19
Mon piano : Euterpe 120

Re: Ici, ce sont les systemes alternatifs pour ordis.

Message par zorg »

Moi je n'utilise quasiment exclusivement Linux. Sur mon poste avec Arch-Linux. Et j'utilise un environment de travail un peu spécial appelé i3


Mais c'est un peu de la «triche» car c'est un peu mon métier, je gère 300 - 400 serveurs sous linux (la majorité virtuelle) et FreeBSD.

J'ai un PC windows pour un seul logiciel (flemme de changer) dédié à la photo. La raison est que sous linux je n'ai pas le logiciel qui va bien avec le calibrateur d'écran pour la colorimétrie.

Z
Avatar du membre
Jacques Béziat
Messages : 2712
Enregistré le : mer. 27 janv., 2016 6:23
Mon piano : Clavinova CLP-675 + orgue Content D2430
Localisation : Annecy (Haute-Savoie)

Re: Ici, ce sont les systemes alternatifs pour ordis.

Message par Jacques Béziat »

zorg a écrit : lun. 19 oct., 2020 18:52
J'ai un PC windows pour un seul logiciel (flemme de changer) dédié à la photo. La raison est que sous linux je n'ai pas le logiciel qui va bien avec le calibrateur d'écran pour la colorimétrie.
C'est comme pour le montage vidéo, il n'y a pas d'applis convenables Open Source.
Moi je n'utilise quasiment exclusivement Linux. Sur mon poste avec Arch-Linux. Et j'utilise un environment de travail un peu spécial appelé i3
Mais c'est un peu de la «triche» car c'est un peu mon métier, je gère 300 - 400 serveurs sous linux (la majorité virtuelle) et FreeBSD.
J'ai eu FreeBSD en multiboot (j'ai eu jusque 5 ou 6 OS Nux/BSD en multi !), pas fait pour un usage domestique.
J'ai le projet de monter un proxy chez moi, pour le fun, avec une CentOS. Dans ce cas je reviendrais avec Fedora en OS principal.
En attendant, je vais voir si j'arrive à le faire avec deux OS virtuels dans ma bécane actuelle, mais je vais peut-être avoir besoin de 2 ou 3 cartes réseaux.
Il va surtout falloir trouver du temps dans mon emploi du temps, les nuits blanches ou trèèès courtes à cause de l'info, je connais !... :mrgreen:
« Être pianiste... n'est pas une profession. C'est une philosophie, un style de vie. »
Michelangeli
roulroul2
Messages : 327
Enregistré le : sam. 02 mai, 2020 23:25

Re: Ici, ce sont les systemes alternatifs pour ordis.

Message par roulroul2 »

developpez.com :
Ubuntu 18.04 est désormais disponible dans le Microsoft Store. L’éditeur a indiqué que « l'application » va évoluer au même rythme que les LTS 18.04 et va continuer de recevoir les mises à jour même après la publication des versions 20.04 et 22.04. « Ubuntu 18.04 » sera maintenu jusqu’à sa fin de vie en 2023.

L’approche mobile «Ubuntu» a pour objectif de permettre aux clients qui souhaitent simplement bénéficier d’une bonne expérience Ubuntu de toujours pouvoir obtenir la version recommandée en installant « Ubuntu ». Et pour ceux qui ont besoin de plus de contrôle sur leur environnement ou ont besoin de développer sur un LTS spécifique, ils peuvent le faire en installant la version LTS spécifique dont ils ont besoin.
Je pense que Microsoft a bien compris l’intérêt de collaborer/cohabiter avec Linux.
Avatar du membre
Jacques Béziat
Messages : 2712
Enregistré le : mer. 27 janv., 2016 6:23
Mon piano : Clavinova CLP-675 + orgue Content D2430
Localisation : Annecy (Haute-Savoie)

Re: Ici, ce sont les systemes alternatifs pour ordis.

Message par Jacques Béziat »

roulroul2 a écrit : mar. 20 oct., 2020 11:55 Je pense que Microsoft a bien compris l’intérêt de collaborer/cohabiter avec Linux.
Hélas ! Moi je préfèrerais que MS reste chez lui ! :evil:
Il n'y a rien de bon à en attendre de notre côté ! 8)
« Être pianiste... n'est pas une profession. C'est une philosophie, un style de vie. »
Michelangeli
zorg
Messages : 96
Enregistré le : mer. 02 janv., 2019 18:19
Mon piano : Euterpe 120

Re: Ici, ce sont les systemes alternatifs pour ordis.

Message par zorg »

Jacques Béziat a écrit : mar. 20 oct., 2020 1:31 C'est comme pour le montage vidéo, il n'y a pas d'applis convenables Open Source.
Alors en terme de logiciel d'édition photo il commence à avoir des trucs vraiment bien. Comme Darktable ou Rawtherapie.
Jacques Béziat a écrit : mar. 20 oct., 2020 1:31 J'ai le projet de monter un proxy chez moi, pour le fun, avec une CentOS. Dans ce cas je reviendrais avec Fedora en OS principal.
En attendant, je vais voir si j'arrive à le faire avec deux OS virtuels dans ma bécane actuelle, mais je vais peut-être avoir besoin de 2 ou 3 cartes réseaux.
Il va surtout falloir trouver du temps dans mon emploi du temps, les nuits blanches ou trèèès courtes à cause de l'info, je connais !... :mrgreen:
Bon je suis pas sur que cela soit le bon forum pour causer de cela, mais...bref

Cela dépend du but du proxy, si c'est pour faire du filtrage, un raspberry ferra l'affaire très bien. Si c'est pour accélerer avec du cache disques un raspberry peut aussi le faire mais il faut un sd très rapide.

Pour ce qui est de la config réseau, ça dépend aussi, il existe des solutions de routeur virtuelle, de vlan etc.. pour tout faire passer via une interface physique, mais c'est effectviement un peu compliquer.

Z
Avatar du membre
Jacques Béziat
Messages : 2712
Enregistré le : mer. 27 janv., 2016 6:23
Mon piano : Clavinova CLP-675 + orgue Content D2430
Localisation : Annecy (Haute-Savoie)

Re: Ici, ce sont les systemes alternatifs pour ordis.

Message par Jacques Béziat »

zorg a écrit : sam. 24 oct., 2020 11:45
Alors en terme de logiciel d'édition photo il commence à avoir des trucs vraiment bien. Comme Darktable ou Rawtherapie.
OK, je ne connaissais pas.
Bon je suis pas sur que cela soit le bon forum pour causer de cela, mais...bref

Cela dépend du but du proxy, si c'est pour faire du filtrage, un raspberry ferra l'affaire très bien. Si c'est pour accélerer avec du cache disques un raspberry peut aussi le faire mais il faut un sd très rapide.

Pour ce qui est de la config réseau, ça dépend aussi, il existe des solutions de routeur virtuelle, de vlan etc.. pour tout faire passer via une interface physique, mais c'est effectviement un peu compliquer.
Merci pour les infos, pour ma part c'est juste pour apprendre à gérer ce genre de configuration et apprendre l'administration réseau, c'est purement pédagogique, je dois avoir une tour qui traîne quelque part avec CM, proco et mémoires, qui me servira de base proxy, j'aime trop l'info et cela me sort un moment de la musique (je suis prof de piano).
« Être pianiste... n'est pas une profession. C'est une philosophie, un style de vie. »
Michelangeli
Avatar du membre
floyer
Modérateur
Messages : 2486
Enregistré le : mar. 29 oct., 2013 23:08
Mon piano : Yamaha CLP-150 et Ivory II
Localisation : Montigny-le-Bretonneux (région parisienne)
Contact :

Re: Ici, ce sont les systemes alternatifs pour ordis.

Message par floyer »

J’utilise sous Windows VirtualBox d’Oracle (gratuit) qui simule une interface réseau pour chaque machine virtuelle et fait de la translation d’adresse pour tout faire passer par l’interface physique du PC hôte. De mémoire c’est paramétrable et Virtual Box simule un réseau logique entre Windows et les machines virtuelles hébergées.

Du coup, il n’est pas forcément nécessaire d’avoir des interfaces physiques supplémentaires. Cela dépend du logiciel qui crée la machine virtuelle (VirtualBox, KVM, Xen...) et peut-être de l’OS hôte.

J’avais aussi testé Linux-Vserver qui est fait fonctionner plusieurs environnement sur un même noyau Linux. Il y a donc une gestion unifiée de toute la mémoire, mais il faut des services qui n’utilisent pas les mêmes ports sinon conflits assurés.

PS : Les VLAN sont des notions très précises et permettent de séparer des flux sur un réseau local, mais ne gèrent pas l’interaction OS hôte / OS hébergé.
Avatar du membre
Jacques Béziat
Messages : 2712
Enregistré le : mer. 27 janv., 2016 6:23
Mon piano : Clavinova CLP-675 + orgue Content D2430
Localisation : Annecy (Haute-Savoie)

Re: Ici, ce sont les systemes alternatifs pour ordis.

Message par Jacques Béziat »

floyer a écrit : sam. 24 oct., 2020 13:14 J’utilise sous Windows VirtualBox d’Oracle (gratuit) qui simule une interface réseau pour chaque machine virtuelle et fait de la translation d’adresse pour tout faire passer par l’interface physique du PC hôte. De mémoire c’est paramétrable et Virtual Box simule un réseau logique entre Windows et les machines virtuelles hébergées.

Du coup, il n’est pas forcément nécessaire d’avoir des interfaces physiques supplémentaires. Cela dépend du logiciel qui crée la machine virtuelle (VirtualBox, KVM, Xen...) et peut-être de l’OS hôte.

J’avais aussi testé Linux-Vserver qui est fait fonctionner plusieurs environnement sur un même noyau Linux. Il y a donc une gestion unifiée de toute la mémoire, mais il faut des services qui n’utilisent pas les mêmes ports sinon conflits assurés.
Oui, la solution virtuelle est à envisager au moins dans un premier temps, avec un ami (qui a sa certif Red Hat réseau) nous avons testé rapidement le bouzin, les IP locales sont différentes et on peut s'amuser sans risques. Vserver est aussi une idée intéressante, mais je crains des ralentissements
de fonctionnement.
J'attends 2 barrettes de RAM pour avoir 32 Go au total.
Qui dit deux bécanes physiques, dit deux cartes réseaux, et configurer la carte de l'hôte, j'ai du boulot.
Pour sécuriser le tout, l'déal (c'est ce que faisait mon ami pour les serveurs), consiste à fermer tous les ports, et à les ouvrir ensuite un par un. Bon, je n'ai qu'une machine chez moi, OK... :mrgreen:
Comme j'ai déjà un VPN, je pourrai jouer au parano à donf, surtout avec Tor... =D>
Modifié en dernier par Jacques Béziat le sam. 24 oct., 2020 13:53, modifié 1 fois.
« Être pianiste... n'est pas une profession. C'est une philosophie, un style de vie. »
Michelangeli
Avatar du membre
floyer
Modérateur
Messages : 2486
Enregistré le : mar. 29 oct., 2013 23:08
Mon piano : Yamaha CLP-150 et Ivory II
Localisation : Montigny-le-Bretonneux (région parisienne)
Contact :

Re: Ici, ce sont les systemes alternatifs pour ordis.

Message par floyer »

J’ai peur de ne pas suivre (quel est le but). C’est sûr que pour faire un routeur filtrant, il vaut mieux deux interfaces physiques.

L’approche Vserver a au contraire un avantage de la légèreté sur une approche PC virtuel. (Il n’y a qu’un unique noyau Linux directement accessible depuis les applications et non plusieurs avec un(des) PC émulé(s)). L’inconvénient concerne les effets de bord entre serveurs (c’est surtout que deux serveurs ne peuvent pas utiliser le même port... donc un unique serveur de messagerie, etc). On n’a pas à réserver non plus une zone mémoire pour les PC émulés. J’ai utilisé cette approche pour upgrader à moitié un serveur. Le serveur tourne sur une Debian récente et quelques processus incompatibles tournent dans un environnement plus ancien. Il faut voir cela comme un chroot amélioré.

EDIT : de façon analogue à Vserver, il y a aussi OpenVZ et LXC dont ce dernier est intégré à un noyau Linux standard. Il vaut mieux prendre le mieux supporté.
Répondre