Les artistes tombés en disgrace...

Hors-sujet, questions sur l'utilisation du forum...

Modérateur : Modérateurs

Répondre
roulroul2
Messages : 327
Enregistré le : sam. 02 mai, 2020 23:25

Les artistes tombés en disgrace...

Message par roulroul2 »

Bonjour a tous,
Énormément d'artistes ont connu l'angoisse de la page blanche : continuer a exister après un énorme succès, lassitude du public, difficultés a se renouveler, des portes des producteurs qui se referment, et j'en passe. C'est arrivé aux plus grands, pour des raisons différentes : Queen et Mickaël Jackson, pour ne citer qu'eux, en ont fait les frais a un moment donné.
Certains ont su finalement rebondir, et même revenir sur le devant de la scène encore plus fort qu'avant. Mais beaucoup n'ont pas eu ces opportunités, et sont finalement tombés dans l'oubli le plus total.
Alors, existe t'il de tels phénomènes en musique classique ?
Modifié en dernier par roulroul2 le mar. 22 sept., 2020 16:40, modifié 1 fois.
pianoforte
Messages : 86
Enregistré le : mar. 31 janv., 2017 10:24

Re: Les artistes tombés en disgrace...

Message par pianoforte »

Peut-être suis-je hors-sujet, car l'artiste qui me vient spontanément à l'esprit est Ivo Pogorelich, même s'il n'a pas été franchement "rejeté" , il a néanmoins , par ses partis pris esthétiques radicaux et sa lecture très personnelle des oeuvres abordées , suscité la polémique et la critique .
Sa vie personnelle a pris le pas sur sa carrière de pianiste et il s'est retiré volontairement de la scène pendant de nombreuses années, mais Dieu merci, il y est revenu depuis quelques années en poussant toujours plus loin cette radicalité et son sens de l'absolu qui le font demeurer ce pianiste hors-pair et génial que Martha Argerich avait su défendre avec un emportement salvateur , lors du fameux Concours Chopin en 1980.
A redécouvrir de toute urgence !
Avatar du membre
Jacques Béziat
Messages : 2712
Enregistré le : mer. 27 janv., 2016 6:23
Mon piano : Clavinova CLP-675 + orgue Content D2430
Localisation : Annecy (Haute-Savoie)

Re: Les artistes tombés en disgrace...

Message par Jacques Béziat »

roulroul2 a écrit : mar. 22 sept., 2020 10:04
Alors, existe t'il de tels phénomènes en musique classique ?
Énormément !! #-o
Il serait fastidieux de les énumérer !
Bien souvent, il reste de ces artistes, souvent de très honnêtes musiciens, au mieux une seule œuvre jouée de temps à autre... Pour tous les autres qui ont carrément sombré dans l'oubli. 8)
« Être pianiste... n'est pas une profession. C'est une philosophie, un style de vie. »
Michelangeli
roulroul2
Messages : 327
Enregistré le : sam. 02 mai, 2020 23:25

Re: Les artistes tombés en disgrace...

Message par roulroul2 »

Francemusique.fr :
Parmi de nombreuses victimes de Josef Staline, Serguei Prokofiev a souvent été accusé de son vivant de mettre sa musique au service du régime totalitaire stalinien. Ses critiques ignorent, cependant, que la première femme et les enfants du compositeur ont été séquestrés en Sibérie par l'état soviétique afin de garantir sa loyauté. Hélas, la main mise sur le compositeur ne s'est pas arrêtée avec la mort du tortionnaire : non seulement le compositeur meurt le même jour que le « Petit Père des peuples », le 5 mars 1953, mais il meurt de la même manière : les deux sont victimes d'une hémorragie cérébrale.
Booou...Ça fait froid dans le dos.
Avatar du membre
quazart
Messages : 2953
Enregistré le : dim. 04 juin, 2017 0:06
Mon piano : Yamaha C1X, Kawai CA67
Localisation : Région parisienne et Côtes d'Armor

Re: Les artistes tombés en disgrace...

Message par quazart »

Et les artistes qui ont vraiment risqué leur vie ? Comme Chostakovitch, qui a frôlé d'un quart de cheveu la déportation et la mort. Sa réaction (le fameux sous-titre de sa 5ème symphonie "réponse créative d'un artiste soviétique à de justes critiques") peut le faire passer pour un gros lèche-bottes, mais qu'aurait-on fait à sa place :?:
Modifié en dernier par quazart le dim. 11 oct., 2020 18:43, modifié 1 fois.
Avatar du membre
Jacques Béziat
Messages : 2712
Enregistré le : mer. 27 janv., 2016 6:23
Mon piano : Clavinova CLP-675 + orgue Content D2430
Localisation : Annecy (Haute-Savoie)

Re: Les artistes tombés en disgrace...

Message par Jacques Béziat »

Même Schubert est tombé dans l'oubli après sa mort, comme JS Bach, d'ailleurs #-o !
Pour être redécouvert par la suite. :)
« Être pianiste... n'est pas une profession. C'est une philosophie, un style de vie. »
Michelangeli
bernard
Messages : 3144
Enregistré le : mer. 27 oct., 2004 20:09
Mon piano : Kawai VPC1 Pianoteq 6
Localisation : Var est

Re: Les artistes tombés en disgrace...

Message par bernard »

idem pour Vivaldi qui a été sorti de l'oubli fin XIXeme début XXeme siècle
Tatafanfan
Messages : 1076
Enregistré le : mer. 05 avr., 2017 8:51
Mon piano : RIPPEN après deux numériques et un autre
Localisation : Boul'Bill' (Ile de France Ouest)

Re: Les artistes tombés en disgrace...

Message par Tatafanfan »

Jacques Béziat a écrit : mar. 06 oct., 2020 23:32
roulroul2 a écrit : mar. 22 sept., 2020 10:04
Alors, existe t'il de tels phénomènes en musique classique ?
Énormément !! #-o
Il serait fastidieux de les énumérer !
Bien souvent, il reste de ces artistes, souvent de très honnêtes musiciens, au mieux une seule œuvre jouée de temps à autre... Pour tous les autres qui ont carrément sombré dans l'oubli. 8)
Oui, j'allais dire Charles-Valentin Alkan, il ne resterait que sa "chanson de la folle au bord de la mer" ?
J'ai appris que la voie du progrès n'était ni rapide ni facile.
Marie Curie
Tatafanfan
Messages : 1076
Enregistré le : mer. 05 avr., 2017 8:51
Mon piano : RIPPEN après deux numériques et un autre
Localisation : Boul'Bill' (Ile de France Ouest)

Re: Les artistes tombés en disgrace...

Message par Tatafanfan »

bernard a écrit : mar. 13 oct., 2020 22:51 idem pour Vivaldi qui a été sorti de l'oubli fin XIXeme début XXeme siècle
Oui mais alors, quel regain! Pendant 20 ans, on ne pouvait appeler quelque établissement que ce soit sans être mis en attente sur "Le printemps" des 4 saisons, devenu une vraie scie, et dommage!
:x :x :x
J'ai appris que la voie du progrès n'était ni rapide ni facile.
Marie Curie
Répondre