Métier de musicothérapeuthe

Hors-sujet, questions sur l'utilisation du forum...

Modérateur : Modérateurs

Répondre
Ispahan77777
Messages : 35
Enregistré le : sam. 02 juin, 2018 18:22
Mon piano : Piano droit-Kawai HAT20S

Métier de musicothérapeuthe

Message par Ispahan77777 »

Bonjour à tous,

Souhaitant me reconvertir sur le plan professionnel, j'explore des pistes qui soit en rapport avec la musique.

J'avais d'abord pensé à des formations permettant d'enseigner celle-ci mais il est vrai que la concurrence est rude et qu'à 33 ans il me parait difficile de me relancer dans un cursus long.

Comme indiqué dans le titre du message, auriez-vous des informations, précisions sur le métier de musicothérapeuthe svp?
En effet, j'ai vu qu'il existait plusieurs formations possibles mais je m’interroge sur les pr-requis du métier : faut-il par exemple être un musicien professionnel? Quels sont les débouchés possibles?

Je pratique la guitare (niveau intermédiaire, appris en autodidacte) et le piano, instrument pour lequel j'attaque ma quatrième année.

Je vous remercie par avance pour vos réponses :)

Mathieu
roulroul2
Messages : 317
Enregistré le : sam. 02 mai, 2020 23:25

Re: Métier de musicothérapeuthe

Message par roulroul2 »

Le Parisien.fr :
Le métier de musicothérapeute propose des missions diverses et variées qui ne lui permettent pas de s'ennuyer. À la fois psychologue, médecin, musicien, éducateur, il a le même rôle qu'un thérapeute et exerce grâce à un outil indispensable : la musique. Il participe à ce titre à l'amélioration de l'état de santé de ses patients grâce à des programmes musicaux réalisés par ses propres soins. Selon les troubles du patient (difficultés sociales, affectueuses, troubles sensoriels ou neurologiques), il utilise la médiation sonore et/ou musicale pour favoriser la communication
Effectivement, un métier passionnant ou l'on ne doit pas s'ennuyer.
En plus, les débouchés ont l'air nombreux :
L'accès au monde du travail n'est pas très complexe pour le diplômé. Les organismes et professionnels qui ont recours à des musicothérapeutes sont variés. Que ce soit des structures privées ou publiques telles que le milieu scolaire (écoles), le milieu hospitalier (hôpitaux, cliniques, psychologues) ou le milieu communautaire, les offres d'emploi sont diverses
Je savais même pas que ça existait. Ça me parait plus pencher vers la partie médecine que vers la partie musique.
Pour exercer le métier de musicothérapeute, cinq centres spécifiques délivrent un diplôme. Le métier n'étant pas reconnu de nos jours, il n'existe, par contre, pas de diplôme d'État délivré par des universités pour l'exercice de la profession.
Ça ne doit surtout pas te décourager si c'est la voie que tu as choisie, bonne chance, bon courage.
http://etudiant.aujourdhui.fr/etudiant/ ... peute.html
Ispahan77777
Messages : 35
Enregistré le : sam. 02 juin, 2018 18:22
Mon piano : Piano droit-Kawai HAT20S

Re: Métier de musicothérapeuthe

Message par Ispahan77777 »

Merci pour ta réponse et ces précisions.

J'avais lu également que le métier avait encore du mal à acquérir ses lettres de noblesse. Ce que je n'arrive pas à savoir, c'est quelle formation choisir et si le fait d'être un instrumentiste professionnel est un impératif.
bernard
Messages : 3142
Enregistré le : mer. 27 oct., 2004 20:09
Mon piano : Kawai VPC1 Pianoteq 6
Localisation : Var est

Re: Métier de musicothérapeuthe

Message par bernard »

Le métier n'étant pas reconnu de nos jours,
on doit trouver un peu de tout tant au niveau des formations que des professionnels installés, je tape "musicothérapeute" dans google et je trouve essentiellement des trucs dans ce genre

https://www.holistiquesymphonie.com/
roulroul2
Messages : 317
Enregistré le : sam. 02 mai, 2020 23:25

Re: Métier de musicothérapeuthe

Message par roulroul2 »

En tout cas,ces métiers sont bien utiles pour soutenir les malades dans les moments de doute. Et il y en a, dans ces cas la. Ça vient en complément du soutien familial, c'est différent, on ne parle pas des mêmes choses. Je ne pense pas qu'être musicien pro est indispensable, il faut avoir des connaissances, enfin, a mon avis.
Avatar du membre
floyer
Modérateur
Messages : 2484
Enregistré le : mar. 29 oct., 2013 23:08
Mon piano : Yamaha CLP-150 et Ivory II
Localisation : Montigny-le-Bretonneux (région parisienne)
Contact :

Re: Métier de musicothérapeuthe

Message par floyer »

L’article du Parisien l’étudiant pointé par Roulroul te donne 5 établissements.

Le premier, celui de Montpellier a un site Web qui te donne un contact :

http://musicotherapie.upv.univ-montp3.fr/

A priori, juste le bac, mais un petit e-mail pour en savoir plus ne coûte rien.

Reste à regarder les 4 autres sites...
Ispahan77777
Messages : 35
Enregistré le : sam. 02 juin, 2018 18:22
Mon piano : Piano droit-Kawai HAT20S

Re: Métier de musicothérapeuthe

Message par Ispahan77777 »

Merci pour ces infos supplémentaires !

J'ai avancé un peu et ai pu contacter deux musicothérapeuthes, je pourrai leur poser les questions et échanger autour de leur expérience.

Je n'ai pas l'impression que ça déborde de débouchés professionnels quand même

Je vous tiendrai informés pour ceux/celles que ça intéresse :)

Mathieu
roulroul2
Messages : 317
Enregistré le : sam. 02 mai, 2020 23:25

Re: Métier de musicothérapeuthe

Message par roulroul2 »

Sur la seule plateforme Indeed, y a en ce moment 101 postes divers et variés a explorer. Tout dépends du budget d'embauche des établissements, toujours les éternels problèmes de sous. Mais quand on a une idée en tête, il faut la suivre. Je te souhaite une bonne réussite.

J'édite : rien n’empêche un psychologue "standard" d'axer ses entretiens sur la musique, source de détente et de bien être pour les patients. Qui doutent pendant la période d'examens ou on imagine le pire, ensuite de traitements ou c'est parfois dur physiquement, et pour finir le retour a la maison, ou on est livré a soi-même, les proches n'étant pas toujours la. Il y a aussi la partie psychologue en entreprise pour épauler les salariés, et les victimes d'accidents, a mon avis, le boulot ne manque pas.
Ispahan77777
Messages : 35
Enregistré le : sam. 02 juin, 2018 18:22
Mon piano : Piano droit-Kawai HAT20S

Re: Métier de musicothérapeuthe

Message par Ispahan77777 »

roulroul2 a écrit : mar. 08 sept., 2020 12:01 Sur la seule plateforme Indeed, y a en ce moment 101 postes divers et variés a explorer. Tout dépends du budget d'embauche des établissements, toujours les éternels problèmes de sous. Mais quand on a une idée en tête, il faut la suivre. Je te souhaite une bonne réussite.

J'édite : rien n’empêche un psychologue "standard" d'axer ses entretiens sur la musique, source de détente et de bien être pour les patients. Qui doutent pendant la période d'examens ou on imagine le pire, ensuite de traitements ou c'est parfois dur physiquement, et pour finir le retour a la maison, ou on est livré a soi-même, les proches n'étant pas toujours la. Il y a aussi la partie psychologue en entreprise pour épauler les salariés, et les victimes d'accidents, a mon avis, le boulot ne manque pas.
Merci pour ton message roulroul2 !

Je posterai un message pour dire comment ça avance :)

Bonne journée à tous.

Mathieu
Gruppetto
Messages : 165
Enregistré le : dim. 10 juil., 2016 22:56
Mon piano : Schimmel

Re: Métier de musicothérapeuthe

Message par Gruppetto »

Edith Lecourt, qui a été (est encore?) prof à Paris V formait (forme encore?) des musicothérapeutes.
https://www.dunod.com/livres-edith-lecourt
jazzy
Messages : 702
Enregistré le : jeu. 13 juil., 2017 11:11
Mon piano : yamaha cp 50 et piano Scholze
Localisation : AIN

Re: Métier de musicothérapeuthe

Message par jazzy »

Ispahan77777 a écrit : lun. 07 sept., 2020 18:27 Merci pour ta réponse et ces précisions.

J'avais lu également que le métier avait encore du mal à acquérir ses lettres de noblesse. Ce que je n'arrive pas à savoir, c'est quelle formation choisir et si le fait d'être un instrumentiste professionnel est un impératif.
Je ne suis pas spécialiste mais je ne pense pas qu'il faille être instrumentiste professionnel pour être musicothérapeute. Ces thérapeutes utilisent plutôt, à ma connaissance, des morceaux de musique sur CD, MP3 déjà enregistrés. Par contre avoir une bonne connaissance de la musique en général, des effets du son sur le corps est sûrement important. Le fait d'être instrumentiste est sans doute un plus intéressant mais je ne pense pas vraiment indispensable.
Mon dernier morceau sur youtube
https://www.youtube.com/watch?v=GN9b1mBjlr4
Ispahan77777
Messages : 35
Enregistré le : sam. 02 juin, 2018 18:22
Mon piano : Piano droit-Kawai HAT20S

Re: Métier de musicothérapeuthe

Message par Ispahan77777 »

Merci à nouveau pour vos réponses. Je pense également que ce n'est pas obligatoire d'être un instrumentiste mais le fait de jouer de la musique peut aussi permettre de proposer une pratique plus authentique :)

Belle journée à tous.

Mathieu
Avatar du membre
Arabesque44
Messages : 3295
Enregistré le : lun. 07 oct., 2013 18:11
Mon piano : Bechstein 175 Yamaha 155P
Localisation : Nantes

Re: Métier de musicothérapeuthe

Message par Arabesque44 »

Sans bien connaitre toutes les ficelles de cette profession atypique, je pense pour ma part qu'il vaut mieux être formé à au moins une profession de santé pour être efficace dans cette profession. Ce n'est pas tant le choix de la musique qui importe que la prise en compte du patient malade qui va l'écouter! Et tous ne réagiront pas de la même manière!
La musicothérapie ne s'adresse pas seulement aux bien portants un peu déprimés ou anxieux que la musique apaise ( comme beaucoup d'entre nous)
Non, il y a des malades en fin de vie, ou atteints de douleurs chroniques intolérables, des psychotiques, des autistes, des maladies neurologiques dégénératives etc...Il faut un minimum d'expérience de ce public très divers et parfois très lourdement atteint, et ça ne s'improvise pas.
Donc qu'un psychiatre, psychologue, orthophoniste, kiné, psychomotricien etc...se lance dans cette option sans être lui-même un musicien de haut niveau me semble bien plus logique que l'inverse.
roulroul2
Messages : 317
Enregistré le : sam. 02 mai, 2020 23:25

Re: Métier de musicothérapeuthe

Message par roulroul2 »

Le personnel soignant est la pour apporter uniquement des soins, ce qu'il font déja très bien. Et rassurer, dialoguer avec le patient, enfin, selon leur temps disponible. Alors, quoi faire sur un lit d’hôpital ? On a vite fait le tour de la déco de la pièce, et la TV bourrée de pub suspendue en haut du mur...Bof.
On passe par des abimes de doute style tu vas y passer, les médecins qui minimisent peut être, et au contraire des périodes un peu plus enjouées ou on se dit : bah, il peut rien t'arriver, t'es super bien entouré, et les exams pourraient être encore bien pire, arrête de te plaindre et de douter. Bref, ca travaille pas mal du chapeau. Il faut en plus expliquer a son entourage le pourquoi du comment du recours a un psy, qui ne comprennent pas toujours la démarche, ou du moins en sont étonnés. Je me souviens, la psy était avant tout à l'écoute, mais pas que...Elle proposait des liens sur pas mal d'activités de toutes sortes, et on parlait inévitablement musique. Si elle possédait indéniablement des aptitudes médicales, elle n'avait pas directement accès aux dossiers.Comme dit au dessus, a mon avis il faut davantage savoir causer, aiguiller et rassurer le patient, que d’être pianiste ou guitariste confirmé.
bernard
Messages : 3142
Enregistré le : mer. 27 oct., 2004 20:09
Mon piano : Kawai VPC1 Pianoteq 6
Localisation : Var est

Re: Métier de musicothérapeuthe

Message par bernard »

Sans bien connaitre toutes les ficelles de cette profession atypique, je pense pour ma part qu'il vaut mieux être formé à au moins une profession de santé pour être efficace dans cette profession. Ce n'est pas tant le choix de la musique qui importe que la prise en compte du patient malade qui va l'écouter! Et tous ne réagiront pas de la même manière!
La musicothérapie ne s'adresse pas seulement aux bien portants un peu déprimés ou anxieux que la musique apaise ( comme beaucoup d'entre nous)
Non, il y a des malades en fin de vie, ou atteints de douleurs chroniques intolérables, des psychotiques, des autistes, des maladies neurologiques dégénératives etc...Il faut un minimum d'expérience de ce public très divers et parfois très lourdement atteint, et ça ne s'improvise pas.
Donc qu'un psychiatre, psychologue, orthophoniste, kiné, psychomotricien etc...se lance dans cette option sans être lui-même un musicien de haut niveau me semble bien plus logique que l'inverse.
exactement avant "musico" il convient de privilégier "thérapeute" avec toutes les compétences que cela implique
Répondre