JUSTE UN CLIN D'OEIL SAISONNIER

Hors-sujet, questions sur l'utilisation du forum...

Modérateur : Modérateurs

Répondre
Tatafanfan
Messages : 867
Enregistré le : mer. 05 avr., 2017 8:51
Mon piano : RIPPEN après deux numériques et un autre
Localisation : Boul'Bill' (Ile de France Ouest)

JUSTE UN CLIN D'OEIL SAISONNIER

Message par Tatafanfan » mer. 20 mars, 2019 12:07

Personne ne s'est réjoui que ce soit le premier jours du Printemps, sans passer par la case Vivaldi?
On en avait bien besoin,une petite semaine frisquette le matin mais pas mal de soleil dans les journées, chasse photographique dans les parcs enfin possible (ça c'est pour moi)......
J'ai appris que la voie du progrès n'était ni rapide ni facile.
Marie Curie

Line-Marie

Re: JUSTE UN CLIN D'OEIL SAISONNIER

Message par Line-Marie » mer. 20 mars, 2019 12:18


Avatar du membre
mdpiano
Messages : 1139
Enregistré le : mer. 05 oct., 2016 14:17
Mon piano : Numérique yamaha P105

Re: JUSTE UN CLIN D'OEIL SAISONNIER

Message par mdpiano » mer. 20 mars, 2019 12:28

Pour moi le printemps c'est fin avril :mrgreen:
Même si sur la côte d'Azur il fzit beau depuis trois bonnes semaines... il fait encore bien froid et nous mettons les doudounes!

Tatafanfan
Messages : 867
Enregistré le : mer. 05 avr., 2017 8:51
Mon piano : RIPPEN après deux numériques et un autre
Localisation : Boul'Bill' (Ile de France Ouest)

Re: JUSTE UN CLIN D'OEIL SAISONNIER

Message par Tatafanfan » mer. 20 mars, 2019 13:11

Ah bon, si tard? mais quand même il y avait tout à l'heure un je ne sais quoi à Paris (Boul'Bil' c'est tout comme )!
Si cela se trouve, ce n'est que dans ma tête !
:D :D :D
J'ai appris que la voie du progrès n'était ni rapide ni facile.
Marie Curie

bernard
Messages : 2982
Enregistré le : mer. 27 oct., 2004 20:09
Mon piano : Kawai VPC1 Pianoteq 6
Localisation : Var est

Re: JUSTE UN CLIN D'OEIL SAISONNIER

Message par bernard » mer. 20 mars, 2019 18:06

Même si sur la côte d'Azur il fzit beau depuis trois bonnes semaines... il fait encore bien froid et nous mettons les doudounes!
tu habites à Isola 2000 ? :mrgreen:

Avatar du membre
quazart
Messages : 2065
Enregistré le : dim. 04 juin, 2017 0:06
Mon piano : Yamaha C1X, Kawai CA67
Localisation : Région parisienne et Côtes d'Armor

Re: JUSTE UN CLIN D'OEIL SAISONNIER

Message par quazart » mer. 20 mars, 2019 23:32

bernard183 a écrit :
mer. 20 mars, 2019 18:06
tu habites à Isola 2000 ? :mrgreen:
Ce n'est qu'un ressenti personnel, pas une réalité objective...............
Par contre, les habitants de Mouthe dans le Jura, commune la plus froide de France, transpirent quand il fait -20°.
Si j'en crois un ami méridionnal :mrgreen:

Avatar du membre
mdpiano
Messages : 1139
Enregistré le : mer. 05 oct., 2016 14:17
Mon piano : Numérique yamaha P105

Re: JUSTE UN CLIN D'OEIL SAISONNIER

Message par mdpiano » jeu. 21 mars, 2019 21:16

bernard183 a écrit :
mer. 20 mars, 2019 18:06
Même si sur la côte d'Azur il fzit beau depuis trois bonnes semaines... il fait encore bien froid et nous mettons les doudounes!
tu habites à Isola 2000 ? :mrgreen:
Non non... en plein bord de.mer...

Il ne faut pas croire que ça y est, il faut assez chaud pour sortir en t shirt.. mais u en a qui le font toujours... et on fit bien «en avril, ne te découvre pas d'un fil...»
.Bon c'est la théorie... on sent quand-même que lz grand froid est passé (pour de bon j'espère)...

Doodie L'alpaga
Messages : 179
Enregistré le : lun. 16 juil., 2018 17:43
Mon piano : Chavanne Trianon 120 Silencieux

Re: JUSTE UN CLIN D'OEIL SAISONNIER

Message par Doodie L'alpaga » ven. 22 mars, 2019 16:55

Astronomiquement parlant, le printemps a commencé le 20 mars à 22h58 (heure locale de Paris) :mrgreen:

petit point science pour les amateurs (des infos en vrac !) :

C'était la date exact de l'équinoxe de printemps, c'est à dire le moment où le soleil traverse le plan de l'équateur. Ça se traduit par le fait que le jour dure exactement autant de temps que la nuit, partout sur la Terre.

En hiver, le soleil est sous le plan de l'équateur, donc du côté de l'hémisphère sud. En été, c'est le contraire : le soleil est au dessus du plan de l'équateur, donc il fait meilleur dans l'hémisphère nord !

Pour les amateurs d'astronomie : la position du soleil au moment de l'équinoxe du printemps est appelé le point vernal. C'est à partir de ce point qu'on mesure les coordonnées équatoriales de tous les objets dans le ciel : l'ascension droite et la déclinaison.

Et pour ceux qui s'en foutent : le printemps c'est la saison des fleurs et des premiers barbecues ! Trop bien ! :D :D :D
Et pour ceux qui habitent à Paris en appart et qui n'ont ni fleurs ni barbecue ... dommage pour vous 8)

Avatar du membre
mdpiano
Messages : 1139
Enregistré le : mer. 05 oct., 2016 14:17
Mon piano : Numérique yamaha P105

Re: JUSTE UN CLIN D'OEIL SAISONNIER

Message par mdpiano » sam. 23 mars, 2019 19:12

J'ai appris des choses...

Je commence à avoir chaud jusqu'à 21h dans ma doudoune. Le printemps arrive vraiment!!!

Avatar du membre
mdpiano
Messages : 1139
Enregistré le : mer. 05 oct., 2016 14:17
Mon piano : Numérique yamaha P105

Re: JUSTE UN CLIN D'OEIL SAISONNIER

Message par mdpiano » dim. 24 mars, 2019 17:31

C'est bien le printemps! :D
Je suis sortie marcher... bilan: mes chaussettes étaient trop chaudes et j'ai dû enlever une veste avant d'étouffer. :mrgreen:
Je peux enfin mettre des vêtements un chouïa plus légers et agréables à porter :D

chantal313
Messages : 184
Enregistré le : mar. 02 févr., 2016 15:52
Mon piano : Schimmel 116 S TwinTone
Localisation : Marseille

Re: JUSTE UN CLIN D'OEIL SAISONNIER

Message par chantal313 » dim. 24 mars, 2019 22:18

Oui, c'est le Printemps ! Ce fil m'a remis en mémoire un rondeau de Charles d’Orléans (1394-1465) appris il y a fort longtemps :

Le temps a laissié son manteau
De vent, de froidure et de pluye,
Et s'est vestu de brouderie,
De soleil luyant, cler et beau.

Il n'y a beste, ne oyseau,
Qu'en son jargon ne chante ou crie :
Le temps a laissié son manteau !

Riviere, fontaine et ruisseau
Portent, en livree jolie,
Gouttes d'argent, d'orfaverie,
Chascun s'abille de nouveau :
Le temps a laissié son manteau !


Mis en musique par Claude Debussy (Première des « Trois Chansons de France » L 102) :




Ou par … Michel Polnareff



pianojar
Messages : 6427
Enregistré le : jeu. 25 juin, 2015 17:44
Mon piano : Yamaha GA1
Localisation : Val d'Oise

Re: JUSTE UN CLIN D'OEIL SAISONNIER

Message par pianojar » lun. 25 mars, 2019 11:00

Un petit Mozart de circonstance
Im Frühlingsanfang, K. 597

et puis si le Coeur vous en dit une émission consacrée au printemps en musique
Allegretto

Avatar du membre
mdpiano
Messages : 1139
Enregistré le : mer. 05 oct., 2016 14:17
Mon piano : Numérique yamaha P105

Re: JUSTE UN CLIN D'OEIL SAISONNIER

Message par mdpiano » mar. 26 mars, 2019 13:28

Je ne citerai pas "le printemps" de Vivaldi, promis!!!
(ah bon? trop tard...)

Tatafanfan
Messages : 867
Enregistré le : mer. 05 avr., 2017 8:51
Mon piano : RIPPEN après deux numériques et un autre
Localisation : Boul'Bill' (Ile de France Ouest)

Re: JUSTE UN CLIN D'OEIL SAISONNIER

Message par Tatafanfan » mar. 26 mars, 2019 15:56

chantal313 a écrit :
dim. 24 mars, 2019 22:18
Oui, c'est le Printemps ! Ce fil m'a remis en mémoire un rondeau de Charles d’Orléans (1394-1465) appris il y a fort longtemps :

Le temps a laissié son manteau
De vent, de froidure et de pluye,
Et s'est vestu de brouderie,
De soleil luyant, cler et beau.

Il n'y a beste, ne oyseau,
Qu'en son jargon ne chante ou crie :
Le temps a laissié son manteau !

Riviere, fontaine et ruisseau
Portent, en livree jolie,
Gouttes d'argent, d'orfaverie,
Chascun s'abille de nouveau :
Le temps a laissié son manteau !


Mis en musique par Claude Debussy (Première des « Trois Chansons de France » L 102) :




Ou par … Michel Polnareff


Dire que je l'ai appris à l'école primaire ! La musique de Debussy sied bien, mais j'aime encore mieux le mélancolique Polnareff !
J'ai appris que la voie du progrès n'était ni rapide ni facile.
Marie Curie

Avatar du membre
fugue
Messages : 1287
Enregistré le : lun. 21 mars, 2011 9:39
Mon piano : Schimmel 120T

Re: JUSTE UN CLIN D'OEIL SAISONNIER

Message par fugue » sam. 30 mars, 2019 15:13

Cui-cui!
(..Vous comprendrez en lisant...)

Dès février, on entend les oiseaux gazouiller davantage.
Et dès février, il y a quelques années et pendant plusieurs mois, j'ai dû faire extrêmement attention à TOUS mes faits et gestes, à mes paroles, à mes écrits.
J'évitais d'ouvrir la fenêtre lorsque j'étais dans le bureau, plus particulièrement lorsque j'écrivais des messages.
Si j'aérais, je me réfugiais souvent dans une autre pièce, si possible sans fenêtre, et si fenêtre, dos au mur, toujours, surtout si je téléphonais. (...Non, j'exagère pas...Vous avez une "cui-cui-mémoire" de moineaux quand même hein!...Oui, je sais, elle est facile celle-là...ok, j'arrête..mais laissez-moi écrire sans pépier s'il vous plaît...venez pas vous plaindre après si je reprends un jour toutes ces précautions!...)

Bon, maintenant, les choses se sont quand même bien arrangées (oui...très bien arrangées, pardon...), on a pu discuter, apprendre à se connaître, trouver des "cui-cui-compromis", "cui-cui-siffler" ensemble, se dire "cui-cui" tous les jours mais il y a encore 4 ans, c'était pas ça du tout!...(...non, je n'exagère pas!...laissez-moi "cui-cui tranquille"!...)
...Excusez-moi...Reprenons:
Quand j'allais au garage, je mettais une cagoule.
Je "maquillais" le rythme de mes pas car mes pas, quand je ne faisais pas gaffe, "ils" les reconnaissaient. C'était limite cui-cui-flippant.

Vous allez comprendre...détails de cet événement unique et véridique, raconté à l'une de mes collègues qui, depuis, respecte un certain code lorsqu'elle m'envoie un mail ou m'appelle au téléphone. C'est la seule qui a pris cette histoire au...(quoi?! Qu'est-ce qu'il y a?)...sérieux. Ah zut!...excusez-moi, je reprends cette histoire dans 1 minute...
(Chut!...Je suis occupée..De quoi ça parle? Du printemps...Oui, on parle aussi de vous dans la rubrique "Piano" ..y a même un sujet rien que pour vous...avec de grands compositeurs..si c'est vrai! Bah lisez vous-même! Je vous montre..mais vite fait hein..oui, c'est ça, "Nos amis les oiseaux"... Bon, z'êtes contents?...Mais non...ah là là, pas de parano, tout le monde vous aime bien, même en outre-mer, vous avez mal lu...Quoi les mésanges et Mozart? Non, c'est pas du favoritisme, y en a d'ailleurs quelques unes parmi vous des mésanges...quant au Rossignol, il est plus loin, en page 3..vous, vous êtes en page 2...Bon, je peux continuer mon histoire?...Quoi encore?!...oui, j'ai pensé à mettre "cui-cui" pour cette fois, pas "Bonjour" ou "Hello" et encre moins "Coucou"...oui, oui, je vais rectifier...en rouge...mais pas tout, trop long..là...ça vous va?...contents?...Quel est mon chant d'oiseau préféré...qu'est-ce que ça vient faire ici d'abord? C'est pas le sujet!)
...Je profite qu'ils discutent entre eux de points encore un peu sensibles pour vous dire vite fait que mon chant d'oiseau préféré, c'est celui du merle...j'en connu un une fois qui...ah zut! plus le temps!

Bon. Reprenons! Voilà. C'était il y a 4 ans donc.
J'ai été prise à partie par les moineaux et petits zoiseaux en tout genre de mon pâté d'immeubles.
Ou plus exactement, par une volée de moineaux/zoiseaux dont certains nourris par mon voisin sur le rebord de sa fenêtre, placée juste à côté de celle de mon bureau. Je le sais, je les ai reconnus.
...Et je n'ai rien vu venir.

Je rentrais du travail. C'était une belle fin d'après-midi. Je venais de rentrer ma voiture au garage et en refermais la porte en sifflant, comme d'habitude, lorsque, tout à coup, un, puis deux, puis une dizaine de zoiseaux/moineaux m'encerclèrent dans un vacarme assourdissant; qui pépiant, qui sifflant, certains voletant dans tous les sens, d'autres en rond autour de moi, cependant sans me toucher, ni rappeler le comportement agressif des "zoiseaux/moineaux" de Hitchcock (comportement outrageusement exagéré m'a t-on affirmé ensuite). Mais quand même! Et dans tout ce vacarme, j'entends parler..français!!!
Un rouge-gorge dominant, peu farouche, qui m'avait quelques fois approchée en sautillant jusqu'à la porte du garage, intima aux autres de se calmer et se planta devant moi (quoi encore...pardon, je corrige...un BEAU rouge-gorge...oui, d'accord... un TRES beau rouge-gorge...).

- Dis-donc toi, la "cui-cui-fille", pourquoi t'emploies toujours "Coucou" pour dire bonjour à tes "cui-cui-semblables?"
Interloquée, je restais bouche bec.., pardon,..bouche bée.
" Et Coucou par ci, et Coucou par là et blablabla, blablablablabla,...c'est insupportable!!! On en a marre, marre, marre! Pourquoi toujours "coucou" dans tes messages, tes conversations et pas "cui-cui"??? Les coucous, y en a qu'un ici et on l'entend quasiment jamais!"
- Ben, c'est l'habitude quoi. Ca vient tout seul, quand je connais bien la personne. Mais, j'écris pas et je dis pas "Coucou" à tout le monde non plus!
Je ne suis pas si familière. La plupart du temps, c'est "Bonjour", à la mode humaine.
- Pourquoi pas "cui-cui" alors avec ceux que tu connais bien?
- Parce que j'y ai jamais pensé! C'est pas dans nos habitudes. Et puis, bon, sans vous vexer, ça fait aussi un peu "c..c..." de dire "cui-cui"!

Nouvelle volée de piaillements assourdissants, le TRES BEAU rouge-gorge (de rien, je t'en prie...) a du mal à se faire entendre mais comme c'est le plus respecté, le silence se fait peu à peu. Et là, chacun leur tour, ils me racontent:
Ils m'ont espionnée, à plusieurs reprises, à tour de rôle, accrochés au rebord du toit, perchés à l'envers, ou invisibles, sur la gouttière. Ils ont lu ma messagerie, écouté mes conversations téléphoniques, mes discussions avec les voisins. Tout ça sans pépier, sans battre des ailes, en mode sifflement zéro et aussi organisés qu'une armée d'espions surentraînés. Pire encore, je me rends compte qu'ils sont non seulement vexés mais surtout très peinés de cette attitude. Eux qui nous enchantent de leurs chants une bonne partie de l'année, variant les mélodies, modulants leurs accords, seuls, en duo, à plusieurs. Qui plus est, parfois heureux de nos petits sifflements d'humains auxquels il leur arrive parfois de répondre voire de s'associer, et tout ça dans la même tonalité (sifflements humains étonnamment plus nombreux lorsque nous rentrons du travail m'ont-ils dit - ce que j'ai corrigé en leur signalant que pour des espions surentraînés, ils auraient pu remarquer que, pour ma part, je sifflais aussi en allant au boulot...et au boulot tout court (Bon, ça, ils pouvaient pas savoir - Ils ne me suivent pas jusque là les moineaux/zoiseaux de mon pâté d'immeuble).

Bref, c'était mal parti. Je ne savais pas comment désamorcer la situation et me tirer de ce mauvais pas. Eux non plus dans le fond, parce qu'ils ne sont pas comme ça d'habitude et que par ailleurs, ils aiment le piano, en sourdine, quand les fenêtres sont ouvertes, et aussi quand je siffle.

Bref! J'en avais marre de prendre toute ces précautions et éviter les oiseaux, c'est pas la solution. Pour eux non plus c'était pas drôle. L'espionnage, c'est peut-être rigolo au début mais ça prend du temps et ça devient lassant, sans compter qu'ils ont aussi leurs propres obligations (vie de couple, les courses, l'éducation des oisillons etc...).
Alors nous avons décidé de mettre en place un plan d'action afin de pouvoir posément et longuement réfléchir à ce mal-être mutuel. Individuellement, au calme, puis en sous-groupes de travail avec mise en commun de nos observations. Nous avons, bien sûr, pu siffler en travaillant. Nous avions également fixé une date limite de retour des travaux avant la fin de l'été 2015.
nb: le coucou fût même invité, les deux tourterelles et le pivert aussi (mais ce dernier, se sentant peu concerné, a demandé et obtenu une dispense)

Bref, à l'issue, nous avons proposé des solutions.
Elles furent soumises au vote, à aile et main levée.

Nous avons voté. Voici nos règles:

1. On se dit Bonjour tous les jours mais je dois utiliser "Cui-cui" 2 fois par semaine. J'ai cependant la liberté de choisir mes jours.
2. J'ai le droit d'utiliser "coucou" mais pas à l'oral, seulement à l'écrit. Cette autorisation est passée facilement car ils ont bien retenu que je ne pouvais de toute façon pas me permettre cette familiarité avec tout le monde. On n'écrit pas "coucou" et encore moins "cui-cui" dans les courriers professionnels ou administratifs. La société normalisée des humains ne saurait accepter une telle originalité et ils l'ont bien compris. Du coup, ça limitait les "coucou" possibles et ils en furent rassurés.
3. De temps en temps, je dois parler le "cui-cui-moineau" . Exemple: au lieu de dire "Un chasseur sachant chasser sans son chien est un bon chasseur", il faut dire, en langage "cui-cui-moineau":
Un "con-con-chasseur"...oups!...un "cui-cui-chasseur" sachant "cui-cui-chasser" sans son "cui-cui-chien" est un bon "cui-cui-chasseur".

Comme c'est fatiguant d'ajouter "cui-cui" à tous les mots, il a été acté que ce ne serait qu'en de rares occasions et pas pour tous les mots d'une même phrase.

Enfin, nous nous sommes donnés la possibilité de revoir régulièrement nos conditions, histoire d'adapter ces compromis en permanence en tenant compte de l'évolution de la société "zoiseaux/Moineaux". Nous avons écarté la variable "Evolution humaine", majoritairement d'accord pour reconnaître qu'elle était dans en pleine période de stagnation et que nous la laisserions pour le moment de côté (en réalité, ils ont été beaucoup plus sévères dans les termes mais bon...Je n'avais pas beaucoup d'arguments à leur opposer).

Aujourd'hui, tout va bien. Chaque matin, nous sifflons ensemble avant mon départ au boulot, quand j'en reviens aussi (En réalité, je trouve toujours un zoiseau/moineau sur mon chemin pour composer des mélodies éphémères. Seul problème, et j'en suis très frustrée, je ne m'en souviens jamais!).
Bientôt, quand il fera un peu plus chaud, les fenêtres seront davantage ouvertes et nous aurons de multiples occasions de siffler ensemble.
Enfin, de temps en temps, je me remettrai à jouer un peu de piano en sourdine pour ne pas gêner mes voisins (...oui, c'est vrai, ils sont sympas et ne nous critiquent jamais...celle du dessous nous a même commandé une adaptation, tu as raison de le rappeler RG...) et ils pourront m'accompagner en chantant. Moi, ça ne me gêne pas. Ils chantent bien mieux que je ne joue du piano (oui, oui...je ne vais pas oublier de transmettre...).

Le printemps est un enchantement. C'est ma saison préférée et j'adore le chant des oiseaux.

Enfin, chose promise, chose due, la société des Zoiseaux/Moineaux me charge de vous écrire qu'ils vous souhaitent à tous une très belle "cui-cui-journée" ensoleillée et que oui, ils aiment la musique et bien sûr le piano.

Cui-cui!
(...oui...on se retrouve à mon garage tout à l'heure pour siffler un peu ensemble..cool!...)

Avatar du membre
Oupsi
Messages : 4377
Enregistré le : ven. 31 juil., 2009 14:06
Localisation : S.-O.

Re: JUSTE UN CLIN D'OEIL SAISONNIER

Message par Oupsi » sam. 30 mars, 2019 16:30

Avec mon compagnon, on se disait pas plus tard que hier,

"mais où sont-ils passés, tout les ptits z'oiseaux?"

(car de mémoire d'Oupsi, jamais comme cette année la zone intermédiaire entre terre et cieux, juste en bordure de l'eau, dans les branchages, sur les fils et les poteaux n'aura été autant désertée...)

maintenant je le sais, il sont chez cui-cui-Fugue, et ils sont bien!

Line-Marie

Re: JUSTE UN CLIN D'OEIL SAISONNIER

Message par Line-Marie » sam. 30 mars, 2019 19:04

:D les Hirondelles sont de retour après leur long périple depuis l'Afrique ! Elles doivent être réglées sur l'heure d'été :lol:
Elles sont arrivées aujourd'hui et les oiseux présents semblent s'en réjouir . Nous aussi ! 8)

Avatar du membre
amalfi
Messages : 307
Enregistré le : jeu. 17 sept., 2015 0:07
Mon piano : Korg LP380
Localisation : Strasbourg

Re: JUSTE UN CLIN D'OEIL SAISONNIER

Message par amalfi » sam. 30 mars, 2019 19:39

Un mois d'avance ? En alsace elles arrivent d'habitude fin avril. Je vais bien regarder ces prochains jours, j'adore les voir tournoyer en bancs le soir.

Avatar du membre
fugue
Messages : 1287
Enregistré le : lun. 21 mars, 2011 9:39
Mon piano : Schimmel 120T

Re: JUSTE UN CLIN D'OEIL SAISONNIER

Message par fugue » sam. 30 mars, 2019 20:48

Oupsi a écrit :
sam. 30 mars, 2019 16:30
maintenant je le sais, il sont chez cui-cui-Fugue, et ils sont bien!
:D
Ne t'inquiète pas cui-cui-Oupsi!
Ils ont décidé de s'inviter chez toi pas plus tard que demain, fous de joie que tu apprennes aussi vite à parler "cui-cui-moineau"! :D

Avatar du membre
BM607
Modérateur
Messages : 6289
Enregistré le : mer. 23 mars, 2005 17:19
Mon piano : YAMAHA : P120-num. + S4-1/4 queue 1m91
Localisation : RP Sud

Re: JUSTE UN CLIN D'OEIL SAISONNIER

Message par BM607 » sam. 30 mars, 2019 22:56

Je dois avoir un accent qu'ils ne comprennent pas les cui-cui. D'habitude ils font leurs nids n'importe où, arbre, sous le toit, trous quelconque, haies, j'en ai plein partout, ca cui-cuite tout le printemps dans tous les coins chez moi.
Mais cette année il y en a qui ont décidé de le faire... sur la sortie de la cheminée ! Le tubage est assez peu large, ils y sont parvenus ! Ils sont bien protégés par le chapeau, ça a l'air de leur plaire.
Donc matin et soir concert de cui-cui et de gratouillis qu'on entendait dans l'âtre !
J'ai essayé de leur dire d'aller ailleurs, mais rien à faire, ils sont bien installés maintenant !
Je dois avoir mal articulé...

Tant pis, plus d'allumage de la cheminée alors avant l'automne prochain (après ramonage).

BM
Pas besoin d’être un nazi. Il vous suffit d’être un mouton
S. Haffner, Histoire d’un Allemand

Répondre