embourbée dans ma relation avec ma prof

Hors-sujet, questions sur l'utilisation du forum...

Modérateur : Modérateurs

Galadrielle
Messages : 321
Enregistré le : mer. 10 mai, 2017 19:26

embourbée dans ma relation avec ma prof

Message par Galadrielle » jeu. 28 févr., 2019 14:04

Bonjour à tous, voilà je suppose un problème qui va trouver quelque écho chez certains d'entre vous; j'ai la même prof depuis ma reprise (qui n'en était pas vraiment une car j'avais fait peu de piano étant enfant), à savoir, depuis 5 ans à peu près. C'est vraiment grâce à elle que j'ai persévéré je crois dans ce projet; elle a su se montrer encourageante, mais aussi me soumettre des morceaux difficiles qui m'ont forcée à progresser (même si je me dis à présent que ces morceaux étaient sans doute trop difficiles en fait, mais bon, au moins je ne me suis pas ennuyée). Par ailleurs c'est une fille adorable, ultra positive (mais pas bêtement), courageuse, super avec ma fille également (et pourtant Dieu sait que cette dernière est pénible à manier, mais je ne reviendrai pas sur ce sujet :-))
bref je l'adore. Nous avons noué des liens amicaux, nous sommes reçues plusieurs fois l'une chez l'autre; elle donne aussi des cours à notre ancien voisin, lequel bosse dans la boîte de mon mari qui l'a recruté, et nous dînons parfois tous ensemble. Nous sommes donc attachées l'une à l'autre par plusieurs liens...
Seulement voilà : au bout de ces années, j'ai comme des envies de changement. Je me suis déjà livrée à des infidélités occasionnelles comme avec ma prof de stage, mais ces derniers temps j'éprouve un besoin grandissant de nouveau regard, de nouveaux conseils, de nouvelles propositions de morceaux etc. En même temps je n'ai pas les moyens d'avoir deux profs à la fois. Et je ne m'imagine pas du tout comment lui dire tout ça, sans la blesser. Sans compter que pour le moment, je n'ai pas trouvé (pas cherché) de nouveau prof, et rien ne me dit que je trouverais quelqu'un de bien... je risque de lâcher la proie pour l'ombre.
Bon je n'attends pas vraiment de conseil éclairé et encore moins de réponse toute faite, mais je suis intéressée par vos diverses expériences, si vous avez déjà connu ce type de situation et si oui comment vous vous en êtes dépêtrés :-)
Modifié en dernier par Galadrielle le jeu. 28 févr., 2019 14:37, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Arabesque44
Messages : 3265
Enregistré le : lun. 07 oct., 2013 18:11
Mon piano : Bechstein 175 Yamaha 155P
Localisation : Nantes

Re: embourbée dans ma relation avec ma prof

Message par Arabesque44 » jeu. 28 févr., 2019 14:27

Ce n'est pas moi qui pourrais t'aider :( ...plus je lis des posts comme le tien ( et ils sont nombreux!) plus je me félicite de ne pas avoit tissé de liens trop réguliers et exclusifs avec un prof. Parce que je serais bien trop maladroite pour arriver à m'en défaire sans blesser. Je me sentirai donc presque "obligée" de continuer.
Je suis bien placée aussi pour savoir que quand un des mes patients soigné depuis des années décide pour des raisons inconnues de changer de médecin, ça me fait un peu mal. je me mets donc assez facilement dans la peau d'un prof "abandonné" :mrgreen:
Avec quelqu'un d'aussi gentil que ta prof en effet difficile de stopper net. Espacer les cours, et à côté butiner à droite et à gauche ( vidéos, masterclasses stages rencontres PM)?

Spianissimo
Messages : 2951
Enregistré le : mar. 09 juin, 2015 18:28
Mon piano : YAMAHA U3
Contact :

Re: embourbée dans ma relation avec ma prof

Message par Spianissimo » jeu. 28 févr., 2019 15:09

Je dirais que le premier piège à éviter est peut-être déjà de se voir en dehors du contexte des cours, même si c'est tentant et humain (affinités, passion commune...), tout au moins attendre quelques années avant d'en arriver là.... Ensuite, c'est comme pour tout dans la vie (des choix futiles aux choix qui engagent une vie entière...), entre l'attrait de la nouveauté et la perte de ce qu'on connaît...l'arbitrage est tout à fait personnel tant il dépend à la fois de notre propre personnalité et de tout un tas de facteurs dont nous seuls avons connaissance.
Pour ma part, je n'ai pas d'expérience personnelle à ce sujet étant donné que je n'ai pas de prof.
C'est sympa de parler mais jouons maintenant...
http://www.youtube.com/user/andante5133

Galadrielle
Messages : 321
Enregistré le : mer. 10 mai, 2017 19:26

Re: embourbée dans ma relation avec ma prof

Message par Galadrielle » jeu. 28 févr., 2019 15:54

... en fait j'ai bien attendu deux ou trois ans avant d'inviter ma prof à déjeuner à la maison. A ce moment-là j'avais l'impression que je n'aurais jamais envie d'en changer, et j'imaginais avec terreur le jour où elle allait m'informer de sa décision de rentrer en Espagne (d'où elle vient). Comme quoi on est incapable de se figurer ce qu'on va ressentir dans l'avenir, ça ne laisse pas de me surprendre. A se demander par quel miracle on arrive à rester marié à une même personne :-)

Avatar du membre
JPS1827
Messages : 3425
Enregistré le : lun. 25 avr., 2011 11:27
Mon piano : Steinway A, Seiler 122
Localisation : Bourg la Reine

Re: embourbée dans ma relation avec ma prof

Message par JPS1827 » jeu. 28 févr., 2019 16:01

Ce n’est pas évident, quand je repense à mes anciens prof les relations avec elles se sont arrêtées toutes seules. Celle de mon enfance ne s’est plus intéressée à moi après mon dernier examen préparé avec elle, comme si elle considérait que de toutes façons je n’irais pas plus loin. La prof avec qui j’ai travaillé entre 35 et 45 ans a trouvé que ça suffisait comme ça (je crois qu’elle me considérait comme une sorte d’imbecile musical), et je travaille maintenant avec une pianiste qui est en même temps une amie de toujours avec qui je n’imagine même pas un instant de pouvoir évoquer l’idée de changer...
Dans ce genre de situation la seule solution me paraît celle de se faire virer...
Après il n’est pas facile de savoir si l’enseignement qu’on reçoit est celui dont on a besoin ou non,!on peut facilement se leurrer soi-même sur ses qualités et ses insuffisances. Ce serait peut être utile que tu en dises un peu plus sur les raisons de tes envies de changement : impression que tu ne progresses plus, qu’elle néglige certains aspects, que tu voudrais travailler quoi au juste comme répertoire différent etc.

roulroul
Messages : 1592
Enregistré le : dim. 04 févr., 2018 11:08

Re: embourbée dans ma relation avec ma prof

Message par roulroul » jeu. 28 févr., 2019 16:05

J' ai beau avoir plus de 60 piges, et mon prof 35, je suis impressionné par lui, je n'ose pas le contredire,
alors que j' en ai vu d' autres dans ma vie, bizarre, allez savoir pourquoi.
On s' offre toujours 10 / 15 mn de discutions foot / rugby / politique a la fin du cours.
Ça m' est déjà arrivé de lui offrir un coca, mais de la a se voir extra-cours, il y a une limite que je ne franchirait pas.

Jerome.A
Messages : 342
Enregistré le : mer. 17 janv., 2018 15:23
Mon piano : Roland FP-30

Re: embourbée dans ma relation avec ma prof

Message par Jerome.A » jeu. 28 févr., 2019 16:45

Bonjour, j aborderai la question en proposant un changement de frequence des cours. deux options: un cours mensuel uniquement ou des bloc de 2-3 semaines consecutives tous les 2-3 mois.
L'idee derriere etant de te faire virer :) , ce qui sera evidement bcp plus complique si elle reste la prof d un de tes enfants (qui se fera un plaisir de te balancer si ca peut te mettre ds une situation delicate :) ).
Bon sinon il existe la solution simple d'aborder le sujet de vouloir arreter les cours un temps, voir comment tu voles de tes propres ailes.
J etais tres gene de demander a mon prof de guitare de passer a un cours toutes les 2 semaines. Qd j ai aborde la question il etait tres content car un autre eleve voulait faire la meme chose. C'est plus simple pour tout le monde, et il trouve normal de ralentir la cadence des cours.... comme quoi...
Je pense egalement ralentir les lecons de piano l'annee prochaine, je n ai pas encore aborde le sujet avec ma prof mais je trouve que je n ai pas le temps de suffisement pratiquer entre 2 cours pour justifier une lecon hebdomadaire.

Avatar du membre
Moderato Cantabile
Messages : 1497
Enregistré le : ven. 01 juil., 2011 13:48
Mon piano : Erard 1 - Seiler 206

Re: embourbée dans ma relation avec ma prof

Message par Moderato Cantabile » jeu. 28 févr., 2019 17:06

Coucou Galadrielle, je suis un peu dans le même cas que toi et n'ai pas de solution à te proposer.
J'ai commencé à reprendre des cours à l'automne 2015 , j'en suis donc à ma 4ème année et je me pose cette même question vraiment délicate.
Humainement j'adore mon prof avec qui je m'entends très bien, c'est quelqu'un d'adorable et il y a vraiment de l'amitié entre nous.
C'est un remarquable musicien, très fin dans le travail de l'interprétation , mais .....
je n'ai jamais pu obtenir de lui qu'il m'évalue , qu'il définisse avec moi des objectifs , qu'on s'attelle ensemble de façon raisonnée à corriger mes erreurs , combler mes lacunes, combattre mes mauvaises habitudes, etc, etc ....
Si tu me demandes ce que j'ai fait comme progrès pendant les 3 années écoulées , j'aurai du mal à te répondre . Je sais que j'en ai fait (un peu) mais pour ne les avoir ni nommés ni ciblés, je ne suis sûre de rien ....
Je suppose que j'en demande trop , je sais bien que c'est à moi de me corriger, d'être plus exigeante avec moi-même et plus disciplinée dans mon travail, mais j'avoue quand même que je lui trouve quelques faiblesses en matière de pédagogie ....
Sans parler du fait que malgré son immense gentillesse naturelle et son inaltérable bonne humeur , il encourage rarement et ne félicite jamais (une des raisons de mon gros coup de découragement du début de l'année... ).
Donc je me suis demandé si ça valait le coup de chercher quelqu'un d'autre.
Pas facile dans ma campagne profonde ...
Et puis c'est lui qui m'a mise sur la voie en me proposant le stage que j'ai fait la semaine dernière.
Stage très intéressant qui m'a permis de rencontrer 2 profs passionnantes avec des approches très différentes.
Il n'est pas envisageable de continuer avec l'une car trop éloignée géographiquement.
Pour l'autre ce serait possible , je lui ai d'ailleurs dit que j'aimerais beaucoup travailler à nouveau avec elle, même épisodiquement. Mais elle n'a pas de créneau pour moi pour l'instant.
Mon prof la connait et l'apprécie , je sais qu'il lui envoie occasionnellement des élèves.
Mais je ne me vois pas du tout lui annoncer que j'arrête les cours avec lui . Je n'en ai d'ailleurs pas tout à fait envie, lui étant vraiment attachée.
Bref , c'est un gros dilemme .........

Désolée de ne pas t'aider plus ....
Modifié en dernier par Moderato Cantabile le jeu. 28 févr., 2019 17:14, modifié 1 fois.
"Il faut que cela soit si gai , si gai , que l'on ait envie de fondre en larmes ."

Serge
Messages : 1503
Enregistré le : ven. 07 mars, 2008 18:50

Re: embourbée dans ma relation avec ma prof

Message par Serge » jeu. 28 févr., 2019 17:23

Je trouve que cela n'a rien d'anormal et que par ailleurs les qualités du prof ne sont pas forcément remises en cause.

Lorsque j'ai quitté mon premier prof pour Magin ça m 'avait beaucoup culpabilisé. 3 ans de piano avec ce premier prof, je passais 3 niveaux chaque année, il n'avait pas beaucoup d'élèves aussi motivés... Je lui ai annoncé mon départ la boule au ventre et très soulagé après, il a très bien compris. Avec Magin j'ai rencontré ce sentiment de saturation quelques années plus tard. Il n'était pas en cause. Et par ailleurs E Richepin m'avait subtilement "fait du pied" pour me donner des cours (je peux le dire maintenant qu'ils sont partis tous les deux, ils se connaissaient très bien). J'ai hésité, un artiste merveilleux qui donnait tant, impossible. J'ai du attendre mon service militaire pour couper le cordon et ensuite poursuivre mon chemin pianistique seul. Je n'ai pas de regret.
En définitive, je crois qu'il suffit de parler et de s'expliquer, si votre ressenti vous pousse à changer de prof, n'hésitez pas! Encore faut il en trouver un autre qui convient.
Modifié en dernier par Serge le jeu. 28 févr., 2019 17:44, modifié 2 fois.

Abegg63
Messages : 888
Enregistré le : mer. 30 mars, 2016 21:05
Mon piano : steinway modèle s 1936
Localisation : Puy-de-Dôme

Re: embourbée dans ma relation avec ma prof

Message par Abegg63 » jeu. 28 févr., 2019 17:24

Si vous êtes amis avec vos profs respectifs, tout devrait bien se passer non? Expliquez votre point de vue simplement.
Vous ressentez une stagnation c’est que quelque chose ne vous convient plus.
Peut-être que vos profs ressentent la même chose sans oser vous le dire justement à cause des relations d’amitiés que vous avez.
Hier j’ai conseillé à une dame de se renseigner pour des stages parce que je pense que ça luiferait du bien de changer un peu. Elle ne l’a pas mal pris, au contraire.
De la même façon je ne le prendrai pas mal si quelqu’un me disait qu’il veut changer de prof, je me débrouillerai pour l’envoyer à quelqu’un qui lui convienne.
Ainsi on se quitte bons amis, pas de regrets et surtout pas des cours qui virent au cauchemar parce que ni l’élève ni le prof se sent bien.

Spianissimo
Messages : 2951
Enregistré le : mar. 09 juin, 2015 18:28
Mon piano : YAMAHA U3
Contact :

Re: embourbée dans ma relation avec ma prof

Message par Spianissimo » jeu. 28 févr., 2019 17:44

Je crois aussi que quand on est entre deux adultes, l'élève doit être très clair dans ses attentes, et les discussions plus fréquentes, car le prof peut aussi s'effacer un peu, ce n'est pas le même rapport qu'avec un élève enfant....il y a moins je crois un rapport hiérarchique entre le prof et l'élève. Aujourd'hui, on ne cesse de répéter que le client est roi, l'élève adulte est aussi un client, et ça peut inhiber un peu les profs à faire du "rentre dedans"...
C'est sympa de parler mais jouons maintenant...
http://www.youtube.com/user/andante5133

Abegg63
Messages : 888
Enregistré le : mer. 30 mars, 2016 21:05
Mon piano : steinway modèle s 1936
Localisation : Puy-de-Dôme

Re: embourbée dans ma relation avec ma prof

Message par Abegg63 » jeu. 28 févr., 2019 18:55

C’est vrai mais si on veut faire du bon boulot ensemble mais aussi parfois demander plus si on voit que la personne peut le faire mais n’ose pas.
Cas inverse, les gens qui viennent en cours et qui savent tout mieux que leur prof. Ça m’est arrivé, j’ai voulu corriger des erreurs de rythme à un monsieur et il m’a répondu
« Mais moi j’ai toujours fait comme ça »
Que dire? Comme c’était en école de musique j’ai dû le supporter toute une année, et impossible de lui corriger quoi que ce soit.
Heureusement ça a été le seul, du moins jusqu’à maintenant!

Line-Marie

Re: embourbée dans ma relation avec ma prof

Message par Line-Marie » jeu. 28 févr., 2019 18:59

Le mieux c'est d'en parler calmement avec elle, sans peur et en étant sûre de ce que tu veux.
Je trouve que c'est normal après une période de 4-5 ans de vouloir changer de prof et en région parisienne, tu devrais avoir l'embarras du choix.
Cela fait 3 ans que je n'ai plus de prof régulier.... Au début ce n'était pas facile et je craignais de ne pas savoir faire... Et puis j'ai gagné en autonomie, en recherche... Parfois je me sens un peu découragée parce que je cherche toute seule et dans la société il y a peu de gens avec qui ont peu parler de piano classique....
Après le petit stage de 3 jours sur pianos anciens, je vais parcourir un bout de chemin avec cette prof que j'aime beaucoup, qui est joyeuse et de bonne humeur tout le temps, très éxigente et qui est aussi une fantastique pianiste .... cerise sur le gâteau, nous travaillerons sur mon piano parce qu'elle habite à 5 km et que c'est pratique pour elle .

PS : je trouve le mot "embourbée" un peu bizarre ...

Avatar du membre
Lee
Messages : 11346
Enregistré le : lun. 09 sept., 2013 0:09
Mon piano : Pleyel 3bis 1925

Re: embourbée dans ma relation avec ma prof

Message par Lee » jeu. 28 févr., 2019 19:36

Juste pour raconter comment j'ai changé de profs il n'y a pas longtemps. Je voulais entrer au conservatoire, et ma dernière prof m'a gentiment préparé pour le test d'admission. Elle a bien accepté les raisons pour vouloir entrer au conservatoire (c'était avec mon fils). J'étais au conservatoire une année et ensuite continuer avec la même prof en privée parce qu'ils n'ont pas proposé qu'elle continue l'année suivante, la prof qu'elle remplaçait est revenue pour plus d'heures. J'ai séparé avec l'ancienne prof en bonnes termes, elle m'a proposé revenir pour les ateliers ou les stages, je n'étais pas contre, mais finalement je trouvais plus pratique et convenable de voir ma prof actuelle qui est plus près de la maison.
“Wrong doesn't become right just because it's accepted by a majority.” - Booker Washington

Avatar du membre
amalfi
Messages : 395
Enregistré le : jeu. 17 sept., 2015 0:07
Mon piano : Schimmel 112, Korg LP380
Localisation : Strasbourg

Re: embourbée dans ma relation avec ma prof

Message par amalfi » jeu. 28 févr., 2019 20:08

Je crois qu'entre adultes liés par une relation amicale, et partageant une même passion, il ne devrait pas y avoir de difficultés à parler de ça !

Il faut faire attention à ne pas froisser l'autre, mais ça ne risque pas d'être le cas car vous vous appréciez. Courage, une belle solution peut se trouver à deux.

Abegg63
Messages : 888
Enregistré le : mer. 30 mars, 2016 21:05
Mon piano : steinway modèle s 1936
Localisation : Puy-de-Dôme

Re: embourbée dans ma relation avec ma pro

Message par Abegg63 » jeu. 28 févr., 2019 21:14

Lorsqu’il y a un cours par semaine sur plusieurs année le risque de voir s’installer la routine est grand. Il n’y a plus la « surprise » des débuts d’un côté comme de l’autre d’ailleurs.
Le changement me semble nécessaire si, en sortant du cours on n’a pas l’impression d’avoir appris quoi que ce soit.

passagère
Messages : 213
Enregistré le : sam. 01 févr., 2014 21:51
Mon piano : Bechstein 124 classic

Re: embourbée dans ma relation avec ma prof

Message par passagère » jeu. 28 févr., 2019 22:00

Je me suis trouvée dans une situation un peu similaire à la tienne...un peu seulement.
Au bout de 3 ans avec ma prof,j'ai voulu changer car je me suis rendu compte,un peu tardivement,que j'étais tombée sur le mauvais numéro.Pourtant on avait sympathisé,nous nous étions invitées l'une l'autre,mais ça ne collait plus. J'ai trouvé quelqu'un d'autre avec qui j'ai commencé à prendre des cours,tout en continuant avec la première (pas très motivée, tu imagines, avec elle),mais je voulais voir ce que cela allait donner avant d'arrêter.J'ai fait ça pendant 1 mois.Finalement la décision s'est imposée et donc j'ai dû prendre mon courage à 2 mains pour arrêter là .
Je n'ai pas osé dire franchement que je trouvais ses cours assez nuls,(et puis j'ai été quand-même assez longue à la détente de mon coté),et donc je lui ai dit que j'avais une baisse de motivation ,et que je souhaitais arrêter "momentanément" :^o les cours.Elle m'a crue car quand j'ai commencé avec la nouvelle prof,je n'avais plus le temps de travailler pour ses cours ...Donc finalement ça s'est bien passé.Bon je ne suis pas fière de ne pas avoir dit ce que je pensais,mais d'un autre coté,quand je pense aux cours qu'elle m'a donnés et aux mauvaises habitudes qu'elle a laissé s'installer chez moi,je me dis qu'on est quittes.

Avatar du membre
Moderato Cantabile
Messages : 1497
Enregistré le : ven. 01 juil., 2011 13:48
Mon piano : Erard 1 - Seiler 206

Re: embourbée dans ma relation avec ma prof

Message par Moderato Cantabile » jeu. 28 févr., 2019 23:31

Galadrielle , il me semble quand même que as quelques pistes à envisager ....
Tu ne dis pas à quelle fréquence tu vois ta prof . Si c'est toutes les semaines, tu dois pouvoir sans problème lui proposer d'espacer les leçons.
Cela fait 5 ans que tu travailles avec elle , tu as acquis en autonomie , tu peux très bien trouver x raisons pour lui expliquer que tu n'as plus besoin de (ne peux plus) la voir aussi souvent.
Cela vaut aussi si tu la vois tous les 15 jours.
Bien sûr sera plus compliqué si ce n'est qu'une fois par mois !! :wink:
A partir de là , rien ne t'empêche de tester d'autres profs .
Financièrement ça ne devrait pas poser de problème si tu gardes le même nombre d'heures de cours par mois répartis entre les deux profs.
L'avantage c'est que ça te permet de faire des essais sans risquer de perdre une prof que tu apprécies encore.
Puisque clairement tu n'as pas de reproches à lui faire si ce n'est un peu de monotonie et que tu n'as pas encore trouvé le/la prof idéal.e, tu peux prendre ton temps pour détendre peu à peu votre lien . Non ?
"Il faut que cela soit si gai , si gai , que l'on ait envie de fondre en larmes ."

Avatar du membre
Moderato Cantabile
Messages : 1497
Enregistré le : ven. 01 juil., 2011 13:48
Mon piano : Erard 1 - Seiler 206

Re: embourbée dans ma relation avec ma prof

Message par Moderato Cantabile » jeu. 28 févr., 2019 23:54

Abegg , pour te répondre sur ta remarque concernant le fait qu'être amis devrait faciliter les choses, je te répondrai pour ce qui me concerne moi et qui peut être différent pour Galadrielle.
Je pense que mon prof prendrait très calmement cette annonce et l'accepterait sans problème.
Mais j'ai bien dit que je n'étais pas sûre de vouloir arrêter. Entre autres pour la raison de cette amitié. Je l'aime beaucoup et je sais que c'est réciproque mais je sais aussi que si j'arrête les cours , nous ne nous verrons plus . Tout simplement parce qu'il est débordé et n'a jamais un instant à lui (il bosse le samedi toute la journée et tient l'orgue à l'église le dimanche alors qu'il a une famille et déplore de ne pas avoir plus de temps pour sa petite fille de 3 ans !)
Notre amitié s'est bâtie sur et autour des cours de piano , j'habite à 40 minutes de chez lui , si j'arrête les cours, nous n'aurons plus l'occasion de nous rencontrer et je pense que cela me manquerait beaucoup.
Par ailleurs le fait qu'il accepte mon départ sans faire d'histoire ne signifie pas qu'il n'en serait pas blessé. Il fait juste partie de ces gens trop gentils qui ne savent pas dire non . De ces gens trop généreux qui refusent de se faire payer quand ils estiment qu'on a plus bavardé que travaillé ! :( . Je dois régulièrement me battre pour le payer alors que son tarif est déjà très bas et qu'il a du mal à joindre les deux bouts . Comment pourrais-je le laisser tomber et lui ôter cette source de revenus ?
Tu vois que ça n'est pas si simple ..... :wink:
"Il faut que cela soit si gai , si gai , que l'on ait envie de fondre en larmes ."

Avatar du membre
Oupsi
Messages : 4396
Enregistré le : ven. 31 juil., 2009 14:06
Localisation : S.-O.

Re: embourbée dans ma relation avec ma prof

Message par Oupsi » ven. 01 mars, 2019 1:03

Dans mon expérience la sensation qu'un cycle se referme avec un professeur a toujours été partagée, en fait je pense que le prof et l'élève la ressentent en même temps, mais la décision de la séparation ne s'ensuit pas nécessairement tout de suite, souvent le cours reste très agréable malgré une perte de dynamique certaine, et c'est déjà précieux dans la vie d'avoir des cours agréables! (le professeur aussi apprécie d'avoir des élèves agréables). Mais je pense malgré tout que si le changement est ressenti comme nécessaire, vous allez en parler inévitablement un jour ou l'autre.

Mon dernier changement de professeur s'est très bien passé, le ressenti était réciproque, le processus totalement assumé par les deux, c'est même la prof de l'époque qui a créé le contact avec le prof que j'ai maintenant, donc ça s'est passé merveilleusement, et nous avons continué à nous voir, elle m'invite toujours aux auditions de son groupe d'élèves adultes, donc le fait de changer de professeur n'empêche pas l'amitié, une certaine fidélité aussi, le professeur reste curieux de savoir ce que deviennent les anciens élèves et je continue à m'intéresser à ce qu'elle fait, à sa vie de musicienne et de prof.
Depuis septembre je n'ai pas changé de prof mais je me suis inscrite en plus dans une école de musique, donc des cours en plus y compris de piano, et c'est pareil, ça s'est fait de manière concertée avec mon professeur habituel.

Répondre