Dans quelle mesure doit on pousser son enfant à continuer la musique ?

Hors-sujet, questions sur l'utilisation du forum...

Modérateur : Modérateurs

Lazur84
Messages : 557
Enregistré le : ven. 17 févr., 2017 15:02

Re: Dans quelle mesure doit on pousser son enfant à continuer la musique ?

Message par Lazur84 »

Pfff... Aurèle, je comprends ton dilemme et j'écris juste pour te dire que je n'ai pas la réponse :(
La prof a l'air d'être très compréhensive, elle propose des pistes pour ne pas abandonner tout de suite : c'est certainement à prendre en compte !
Juste une chose, par rapport au fait que ta fille veuille faire de la gym : n'est-il pas possible de mener les deux activités, sportive et musicale, de front ? Ca lui permettrait de voir ce qui lui plaît et ce dans quoi elle veut vraiment s'investir...
Le pire dans tout ça, c'est que ta fille est douée pour la musique. Alors évidemment, le renoncement est difficile (mais en même temps, ce peut être une assurance qu'elle s'y remettra plus tard).
En fait, je ne vis pas du tout la même expérience que toi : je ne me suis pas étendue sur mes enfants mais il est évident que je sais depuis qu'ils sont tout petits qu'ils n'ont pas d'appétence particulière pour la musique (un problème d'oreille étonnant, je n'imaginais pas que c'était possible, j'avais pensé à ouvrir un sujet sur PM à ce propos mais bon... les profs de musique à qui j'en ai parlé me regardaient avec des yeux ronds donc je me suis dit -peut-être un peu vite- que personne n'aurait la réponse et que ça ne servirait à rien)... le fait est qu'ils continuent, bon an mal an... je n'ai pas d'explication, excepté le fait que je ne suis pas du tout derrière eux et que je n'ai aucune exigence de résultat ; le simple fait qu'ils continuent dans ces conditions est un miracle pour moi. La crise d'adolescence qui menace sera peut-être violente :mrgreen:
En tout état de cause, le sport, c'est très bien aussi :wink:
Aurele27
Messages : 1878
Enregistré le : sam. 17 juin, 2017 9:17
Mon piano : Yamaha G2
Localisation : Vernon (27)

Re: Dans quelle mesure doit on pousser son enfant à continuer la musique ?

Message par Aurele27 »

Lazur84 a écrit : mer. 16 janv., 2019 16:07 Pfff... Aurèle, je comprends ton dilemme et j'écris juste pour te dire que je n'ai pas la réponse :(
La prof a l'air d'être très compréhensive, elle propose des pistes pour ne pas abandonner tout de suite : c'est certainement à prendre en compte !
Juste une chose, par rapport au fait que ta fille veuille faire de la gym : n'est-il pas possible de mener les deux activités, sportive et musicale, de front ? Ca lui permettrait de voir ce qui lui plaît et ce dans quoi elle veut vraiment s'investir...
Le pire dans tout ça, c'est que ta fille est douée pour la musique. Alors évidemment, le renoncement est difficile (mais en même temps, ce peut être une assurance qu'elle s'y remettra plus tard).
En fait, je ne vis pas du tout la même expérience que toi : je ne me suis pas étendue sur mes enfants mais il est évident que je sais depuis qu'ils sont tout petits qu'ils n'ont pas d'appétence particulière pour la musique (un problème d'oreille étonnant, je n'imaginais pas que c'était possible, j'avais pensé à ouvrir un sujet sur PM à ce propos mais bon... les profs de musique à qui j'en ai parlé me regardaient avec des yeux ronds donc je me suis dit -peut-être un peu vite- que personne n'aurait la réponse et que ça ne servirait à rien)... le fait est qu'ils continuent, bon an mal an... je n'ai pas d'explication, excepté le fait que je ne suis pas du tout derrière eux et que je n'ai aucune exigence de résultat ; le simple fait qu'ils continuent dans ces conditions est un miracle pour moi. La crise d'adolescence qui menace sera peut-être violente :mrgreen:
En tout état de cause, le sport, c'est très bien aussi :wink:
Merci Lazur, même si tu n’as pas la réponse, votre soutien à tous est très précieux 😉
On avait regardé en septembre pour la gym mais on a dû attendre les horaires du conservatoire pour s’inscrire et ensuite les seuls créneaux disponibles pour la gym ne l’était pas pour nous.
Je pourrais tjs voir si ça a changé.

Ce qui m’effraie un peu c’est que l’an prochain avec le planning lourdingue du conservatoire j’ai peur qu’elle n’insiste pas juste à cause de ça.

Je pense en tout cas comme toi, la prof a proposé de bons compromis à l’instant t, donc effectivement on va essayer quelques temps.
Mais j’ai peur qu’on s’use pour rien.
——————————
Pas trop vite !!!!
Avatar du membre
quazart
Messages : 3631
Enregistré le : dim. 04 juin, 2017 0:06
Mon piano : Yamaha C1X, Kawai CA67
Localisation : ND du Guildo (22) et Rueil Malmaison (92)

Re: Dans quelle mesure doit on pousser son enfant à continuer la musique ?

Message par quazart »

Ce compromis me semble dans l'immédiat la meilleure solution ! Si tu vois que c'est trop, tu peux laisser une journée de vacance supplémentaire ?
L'essentiel étant de ne pas "braquer" ta fille, à mon sens ça diminuerait sensiblement les chances qu'elle reprenne plus tard.
Dieu a créé le chat pour que l'homme puisse caresser un tigre

Mes enregistrements
Terpsichore
Messages : 477
Enregistré le : mer. 02 mai, 2018 8:39

Re: Dans quelle mesure doit on pousser son enfant à continuer la musique ?

Message par Terpsichore »

C'est un compromis intelligent.
Et les moins de six mois qu'ils6 reste seront bien pour voir si ta fille continue ou si elle en a raz le bol et envoie tout valser comme je l'ai fait...ce qui ne m'a pas empêcher de revenir à mon piano :D
Aurele27
Messages : 1878
Enregistré le : sam. 17 juin, 2017 9:17
Mon piano : Yamaha G2
Localisation : Vernon (27)

Re: Dans quelle mesure doit on pousser son enfant à continuer la musique ?

Message par Aurele27 »

Quelques petites news concernant ce fil.

Ma fille a continué son année, sans que ce soit vraiment problématique. Elle râlait juste de temps en temps pour aller en cours notamment en cours de solfège.
Je l’ai laissé en autonomie quasi complète, parce que le problème majeur que j’avais fini par déceler, était que j’étais trop sur son dos. Évidemment, je ne pensais pas à mal, car je voulais juste l’aider, mais j’ai compris que c’était trop, et aussi qu’elle grandissait et qu’elle avait besoin de son indépendance.
Alors, concernant les 20 minutes de violon par jour, on est loin d’y être, en général elle joue son morceau et puis basta, donc ça doit plutôt avoisiner les 5 minutes que les 20 minutes, mais ce qui est positif, c’est que la prof a dit qu’elle avait bien continué à progresser durant l’année, qu’elle avait vraiment gagné en maturité.

Durant ces derniers mois, je crois qu’il n’y a pas un jour sans que ma fille n’aille au piano. J’ai même commencé à lui apprendre quelques petits morceaux. On sent vraiment qu’elle aime la musique, et tous les profs du conservatoire on été derrière nous pour nous dire que ce serait quand même une belle bêtise d’arrêter la musique. Elle a une oreille d’enfer (non négligeable pour le violon), et vraiment de belles facilités. Et son comportement en cours tendait à penser qu’elle aimait vraiment ça.

En discutant avec elle, elle était toujours dans l’optique d’arrêter, mais pour des raisons qui ne me semblaient pas recevables : Parce que ça prend trop de temps, et parce qu’elle n’aura plus le temps de jouer.
Mais jamais elle ne m’a dit qu’elle n’aimait pas la musique. (Vu qu’elle voulait arrêter, elle n’a pas non plus insisté sur le fait qu’elle aimait la musique, mais c’est quelque chose qui se voit)
En plus, elle entre dans l’adolescence, et les jeux vidéo commencent à prendre beaucoup trop d’importance à mon goût. Au moins, pendant le temps où elle fait de la musique, elle n’est pas derrière un écran. :mrgreen:

On a beaucoup échangé avec son papa, qui d’ailleurs n’est pas musicien pour un sou, et d’un commun accord, on a décidé de lui faire continuer la musique l’an prochain. Je suis vraiment persuadée, que la musique apporte une dimension supplémentaire dans la vie. D’ici quelques années, elle aura acquis un certain bagage musical, et après elle pourra en faire ce qu’elle en veut. Et même si elle n’en fait rien, ça n’aura vraiment pas été du temps de perdu.

Lorsque je lui ai annoncé la semaine dernière, que nous avions décidé d’un commun accord avec son papa de lui faire continuer le conservatoire l’an prochain, elle a d’abord vivement protesté, un peu en colère de ne pas pouvoir décider elle-même,puis finalement je crois qu’elle s’est fait à l’idée, et depuis tout se passe bien en rapport avec la musique.
L’avantage, c’est qu’elle va intégrer le conservatoire de notre ville, celui que moi j’ai intégré depuis septembre, donc déjà en terme de trajets on sera beaucoup plus près. En plus de ça, elle va retrouver de nombreux camarades d’école, ce qui n’était pas le cas aujourd’hui puisqu’elle était un peu isolée dans un conservatoire un peu plus lointain.

A voir sa réaction aujourd’hui et son comportement depuis des mois, même si d’elle-même elle aurait plutôt arrêté, on est vraiment très très loin de la ligne rouge, et il est évident que je ne la forcerai pas si je vois que ça devient vraiment un calvaire, mais là on n’y est vraiment pas.
Donc à suivre l’an prochain…
——————————
Pas trop vite !!!!
Aurele27
Messages : 1878
Enregistré le : sam. 17 juin, 2017 9:17
Mon piano : Yamaha G2
Localisation : Vernon (27)

Re: Dans quelle mesure doit on pousser son enfant à continuer la musique ?

Message par Aurele27 »

Je relance ce fil pour savoir si certains sont dans mon cas ?
Je serais ravie que vous partagiez vos expériences.

De temps en temps il subsiste quelques élans de protestations qui me font parfois douter, heureusement cela se fait rare... mais avec l’adolescence qui pointe le bout de son nez j’ai peur que ça se fasse de plus en plus souvent.
Si vous avez été dans mon cas avec votre enfant, je serais vraiment contente de connaître votre expérience.
:)
——————————
Pas trop vite !!!!
Solfège
Messages : 637
Enregistré le : dim. 09 févr., 2020 14:00
Mon piano : Yamaha nu1 yamaha p255 orgue à tuyaux
Localisation : Languedoc

Re: Dans quelle mesure doit on pousser son enfant à continuer la musique ?

Message par Solfège »

Je n'ai pas d'enfants dans ce cas mais il me semble qu'il faut beaucoup de diplomatie pour qu'il continue. L'adolescence est effectivement une période particulière à traverser et en plus mener les études et le piano en même temps demande un surcroît de travail relativement important pour un enfant de 15 ans.
Pour le piano le plus important c'est qu'il reste motivé et peut être faut il l' aider à ce qu'il considère la pratique du piano comme un loisir et surtout de ne pas le forcer à travailler s'il n'en a pas envie mais plutôt l'inciter dans ces cas là à jouer ce qu'il sait ou des morceaux ludiques. Et pourquoi pas lui trouver un instrumentiste avec qui il pourra jouer.
Le plus délicat c'est si il est au conservatoire où la il faut travailler pour avancer et réussir le concours de fin d'année.
Mon expérience personnelle est que j'ai arrêté le conservatoire à 17 ans à cause de mes études mais je l'ai regretté et je le regrette encore à 65 ans. Je m'y suis remis il y a presque 20 ans mais ne pas avoir eu au moins un premier prix à mon conservatoire régional me manque un peu aujourd'hui pour pouvoir avoir accès à certaines œuvres. Certes en travaillant régulièrement je suis arrivé à un niveau acceptable. Et je suis également organiste car j'ai pris des cours d'orgue.
Donc tout cela pour dire qu'il faut essayer au maximum que les enfants puissent continuer leur instrument et trouver toutes les solutions possibles pour qu'ils n'abandonnent pas la partie car inévitablement à un moment ou un autre ils le regretteront. Mais bon c'est plus facile à dire qu'à faire mais peut être que cela peut déboucher sur une carrière professionnelle en tant que musicien ou que la pratique d'un instrument devienne une vraie passion pour votre enfant. Ce qui est mon cas à l'heure actuelle depuis que je m'y suis remis.
Salutations musicales
Aurele27
Messages : 1878
Enregistré le : sam. 17 juin, 2017 9:17
Mon piano : Yamaha G2
Localisation : Vernon (27)

Re: Dans quelle mesure doit on pousser son enfant à continuer la musique ?

Message par Aurele27 »

Merci beaucoup Solfège pour l’intérêt porté à mon post et pour votre témoignage personnel même si vous n’avez pas d’enfants dans ce cas.
——————————
Pas trop vite !!!!
fritz
Messages : 227
Enregistré le : ven. 13 nov., 2020 23:37
Mon piano : Yamaha U3

Re: Dans quelle mesure doit on pousser son enfant à continuer la musique ?

Message par fritz »

J'ai une fille de 10 ans qui attaque sa troisième année de piano en école de musique et qu'on a également du mal à motiver. C'est compliqué parce qu'elle a du mal à s'astreindre à pratiquer quotidiennement, pourtant on n'est pas très exigeant, 15 petites minutes par jour nous suffirait pourvu qu'il y ait la régularité. Elle déteste aussi le solfège mais je me souviens que ça ne m'a jamais passionné non plus. Bref, on en est arrivé à monnayer la pratique quotidienne à du temps sur écrans faute de trouver mieux. Adolescent j'avais aussi voulu arrêter le piano, mon idole était plutôt Kurt Cobain que Samson François (encore que j'aimais déjà beaucoup Chopin) mais pour flirter avec les filles ça me semblait plus facile de gratter trois accords :mrgreen: Mes parents ont tenu bon, la concession qu'ils avaient faites avait été de me transférer vers une école de musique : fini le solfège et un répertoire moins rigide et choisi en concertation avec le prof plutôt qu'imposé. C'est peut-être une solution si tu sens que c'est la rigidité de l'enseignement plutôt que la pratique en elle-même qui coince, quitte à revenir vers le conservatoire plus tard.
Aurele27
Messages : 1878
Enregistré le : sam. 17 juin, 2017 9:17
Mon piano : Yamaha G2
Localisation : Vernon (27)

Re: Dans quelle mesure doit on pousser son enfant à continuer la musique ?

Message par Aurele27 »

fritz a écrit : ven. 15 janv., 2021 20:59 J'ai une fille de 10 ans qui attaque sa troisième année de piano en école de musique et qu'on a également du mal à motiver. C'est compliqué parce qu'elle a du mal à s'astreindre à pratiquer quotidiennement, pourtant on n'est pas très exigeant, 15 petites minutes par jour nous suffirait pourvu qu'il y ait la régularité. Elle déteste aussi le solfège mais je me souviens que ça ne m'a jamais passionné non plus. Bref, on en est arrivé à monnayer la pratique quotidienne à du temps sur écrans faute de trouver mieux. Adolescent j'avais aussi voulu arrêter le piano, mon idole était plutôt Kurt Cobain que Samson François (encore que j'aimais déjà beaucoup Chopin) mais pour flirter avec les filles ça me semblait plus facile de gratter trois accords :mrgreen: Mes parents ont tenu bon, la concession qu'ils avaient faites avait été de me transférer vers une école de musique : fini le solfège et un répertoire moins rigide et choisi en concertation avec le prof plutôt qu'imposé. C'est peut-être une solution si tu sens que c'est la rigidité de l'enseignement plutôt que la pratique en elle-même qui coince, quitte à revenir vers le conservatoire plus tard.
Merci beaucoup Fritz pour ton témoignage intéressant.
Je l’avais aussi proposé à ma fille il y a 2 ans quand elle a commencé à démontrer les premiers signes (d’intégrer une école de musique ou des cours particuliers), mais pour elle c’est plutôt tout ou rien, et comme ça passe très bien avec sa prof actuellement, je préfère ne pas bousculer les habitudes pour l’instant.
Merci à toi de t’être arrêté par ici 😉
——————————
Pas trop vite !!!!
Dominique Manchon
Messages : 287
Enregistré le : dim. 16 août, 2020 22:32
Mon piano : piano à queue Erard (1909)
Localisation : Puy de Dôme

Re: Dans quelle mesure doit on pousser son enfant à continuer la musique ?

Message par Dominique Manchon »

Bonsoir Aurèle, je découvre à l'instant ce fil de discussion. Mes deux filles et mon fils (entre 25 et 30 ans) font de la musique, ma fille violoncelliste a eu une grosse baisse de motivation vers 15 ans, à la fin du collège. Nous avions donc décidé de lever le pied et d'arrêter les cours. Le violoncelle s'est alors mis en veilleuse quelques années, sans qu'elle l'abandonne complètement. Elle a retrouvé l'envie de jouer en se rapprochant d'orchestres amateurs à Grenoble, puis en région parisienne. Evidemment, pour la pratique orchestrale c'est problématique depuis quelques mois mais c'est une autre histoire. Ma fille aînée et mon fils, quant à eux, n'ont pas rencontré les mêmes difficultés (même s'ils en ont rencontré d'autres), et sont tous deux musiciens professionnels.

J'espère que ta fille ne connaîtra pas une telle période de désintérêt ou même de rejet à l'adolescence. Mais si c'est le cas il faut sans doute repérer le point au-delà duquel il vaut mieux ne pas s'acharner. A 10-11 ans je serais d'avis de ne pas lâcher si tôt, mais ça dépend de tellement de facteurs, et de la personnalité de chaque enfant...
Aurele27
Messages : 1878
Enregistré le : sam. 17 juin, 2017 9:17
Mon piano : Yamaha G2
Localisation : Vernon (27)

Re: Dans quelle mesure doit on pousser son enfant à continuer la musique ?

Message par Aurele27 »

Dominique Manchon a écrit : jeu. 21 janv., 2021 20:41 Bonsoir Aurèle, je découvre à l'instant ce fil de discussion. Mes deux filles et mon fils (entre 25 et 30 ans) font de la musique, ma fille violoncelliste a eu une grosse baisse de motivation vers 15 ans, à la fin du collège. Nous avions donc décidé de lever le pied et d'arrêter les cours. Le violoncelle s'est alors mis en veilleuse quelques années, sans qu'elle l'abandonne complètement. Elle a retrouvé l'envie de jouer en se rapprochant d'orchestres amateurs à Grenoble, puis en région parisienne. Evidemment, pour la pratique orchestrale c'est problématique depuis quelques mois mais c'est une autre histoire. Ma fille aînée et mon fils, quant à eux, n'ont pas rencontré les mêmes difficultés (même s'ils en ont rencontré d'autres), et sont tous deux musiciens professionnels.

J'espère que ta fille ne connaîtra pas une telle période de désintérêt ou même de rejet à l'adolescence. Mais si c'est le cas il faut sans doute repérer le point au-delà duquel il vaut mieux ne pas s'acharner. A 10-11 ans je serais d'avis de ne pas lâcher si tôt, mais ça dépend de tellement de facteurs, et de la personnalité de chaque enfant...
Merci beaucoup Dominique pour ton témoignage.
Oui je suis assez vigilante afin de pouvoir repérer quand la ligne rouge sera franchie pour ma fille, si cela arrive.
Elle a maintenant presque 13 ans (en mai prochain) et les rebellions sévères s’avèrent assez rares. Mais peut être qu’avec l’adolescence cela va empirer.
En fait je pense qu’elle ne déteste pas vraiment la musique (juste le solfège), pas plus qu’elle ne l’adore.
Mais elle est à l’âge où elle préférerait jouer dans sa chambre plutôt que d’aller au conservatoire et de subir une contrainte qui n’est normalement qu’optionnelle, tout cela pour 3h par semaine (C’est encore une enfant, du surcroit un peu casanière).

Personnellement je me dis que même si elle n’a pas (encore?) cette passion pour la musique, cela ne lui fait pas de mal, ce côté sociable (côtoyer d’autres jeunes en ’orchestre), l’apprentissage de la musique ne peut être qu’une corde de plus à son arc et elle n’a aucun difficulté à l’école, bien au contraire, donc aucun argument valable pour arrêter pour le moment 😉
——————————
Pas trop vite !!!!
Avatar du membre
Jacques Béziat
Messages : 3286
Enregistré le : mer. 27 janv., 2016 6:23
Mon piano : CLP-675 + orgue Hoffrichter/Hauptwertk

Re: Dans quelle mesure doit on pousser son enfant à continuer la musique ?

Message par Jacques Béziat »

Aurele27 a écrit : ven. 22 janv., 2021 12:48
Personnellement je me dis que même si elle n’a pas (encore?) cette passion pour la musique, cela ne lui fait pas de mal, ce côté sociable (côtoyer d’autres jeunes en ’orchestre), l’apprentissage de la musique ne peut être qu’une corde de plus à son arc et elle n’a aucun difficulté à l’école, bien au contraire, donc aucun argument valable pour arrêter pour le moment 😉
Je pense également qu'il faut tenir bon, tant que la contrainte n'est pas insupportable pour l'intéressé(e).
Nombre d'enfants peuvent avoir le déclic à un moment inattendu.
Et beaucoup regrettent tellement d'avoir arrêté ! :roll:
J'ai le cas d'une maman dont le fils, qui a à présent dans les 25 ans, reproche à sa mère de ne pas avoir insisté pour qu'il continue ses études musicales !

Faites des gosses ! :mrgreen:
« Être pianiste... n'est pas une profession. C'est une philosophie, un style de vie. »
Michelangeli
Terpsichore
Messages : 477
Enregistré le : mer. 02 mai, 2018 8:39

Re: Dans quelle mesure doit on pousser son enfant à continuer la musique ?

Message par Terpsichore »

Pas faux. J'ai arrête violemment et ça a été un immense soulagement mais j'aurais bien aimé reprendre vers 13/14 ans.
Oukee
Messages : 642
Enregistré le : mar. 16 juil., 2019 18:47
Mon piano : Sauter 118 R2
Localisation : Yvelines

Re: Dans quelle mesure doit on pousser son enfant à continuer la musique ?

Message par Oukee »

Aurèle, je découvre ce fil que tu as initié. Voici quelques réflexions.
Il y a tellement de sollicitation pour les enfants (on pense aux réseaux sociaux mais je suis frappé du nombre d’activités qui leur sont proposées aujourd’hui, sans parler de la pression du système scolaire), que la tentation d’abandonner une activité exigeante comme la musique, et qui demande des efforts constants est peut être plus présente qu’auparavant. Je crois que c’est le rôle des parents d’essayer autant que possible de guider l’enfant en faisant en sorte qu’il s’investisse dans une activité épanouissante à long terme.
C’est vrai que l’adolescence est une période « à risque » pour l’apprentissage de la musique, mais il y’a aussi des situations où la passion prends corps et se renforce à cet âge (cela a été mon cas). Le goût du défi, l'émulation voire la compétition peuvent aussi constituer à cet âge une motivation, surtout dans les conservatoires (je l’ai vu et vécu).
Ce qui est certain, c’est que la musique est un capital pour la vie dès que l’on dispose d’un minimum de formation. On ne s’en rend compte que plus tard (forcément) : l’ adolescent croit qu’il aura toujours le temps de tout faire plus tard, mais cela ne marche malheureusement pas comme cela ...
chris76
Messages : 665
Enregistré le : sam. 21 avr., 2012 19:32
Mon piano : Grotrian Steinweg 124

Re: Dans quelle mesure doit on pousser son enfant à continuer la musique ?

Message par chris76 »

Et moi, maintenant, j'aurais tellement aimé avoir eu accès à la musique en étant très jeune !
tjc
Messages : 107
Enregistré le : lun. 05 oct., 2015 11:25

Re: Dans quelle mesure doit on pousser son enfant à continuer la musique ?

Message par tjc »

De mon expérience de prof

TOUS qui ont arrêté au moment d'entrée au collège, regrettent et il en veulent à mort (ou presque) à leur parents. TOUS, sans exception. Avant c'est un peu moins marqué, mais quand même aussi.

Cas particuliers

01 Un garçon qui arrête à 12 ans. Niveau Nocturne op. 27/2 de Chopin (c'est sa dernière audition). Il change pour la percussion. Après le bac il fait les études d'ingénieur du son. Vers 20 ans il revient au piano. Licence à Utrecht chez Klara Würtz, il enseigne vers Bordeaux.

02 Un garçon glandouilleur. Genre résident du conservatoire. Il arrête vers 13 ans, mais... musicologie, DUMI, il sévit dans l'initiation musicale, et il le fait TRES bien (même mieux que bien).

03 Une fille bosseuse qui à partir de 12 ans fait les va et vient au conservatoire, par périodes (niveau Prélude en Ré majeur de Rachmaninov) et disparait vers 13 ans. Musicologie, retour au piano, elle accompagne (très bien) les chorales, et pas les moindres. Et enseigne également.

04 Une résidente du conservatoire suite au déménagement (elle n'a jamais retrouvé ses répères depuis ses 8-9 ans). Des années de la douce glandouille. Master 2 Philo, mais avant - brillant fin du III cycle avec du Brahms monté on ne sait pas comment. Synthèse. Prof de français.

Etc... etc...

Le mieux c'est laisser faire sans trop surveiller. Mais ne pas arrêter. C'est assez intime, la musique. Quite à redoubler, changer d'école, mais pas arrêter.
Avatar du membre
sanne
Messages : 2079
Enregistré le : mer. 06 sept., 2006 23:02
Mon piano : SK2
Localisation : Haute Vienne 87

Re: Dans quelle mesure doit on pousser son enfant à continuer la musique ?

Message par sanne »

tjc a écrit : mar. 26 janv., 2021 0:19 De mon expérience de prof
TOUS qui ont arrêté au moment d'entrée au collège, regrettent et il en veulent à mort (ou presque) à leur parents. TOUS, sans exception.
C'est quand même un peu exagéré ce que tu affirmes.
Je suis certaine que beaucoup d'ados qui ont arrêté la musique ne l'ont pas regretté du tout. C'est juste que tu, en tant que prof, ne les verras plus.
Et franchement, les ados ou même les personnes plus âgées, qui en veulent à leurs parents parce que les parents n'ont pas insisté assez qu'ils fassent quelque chose (musique, sport ou autre activité) doivent essayer de se souvenir comment ils étaient en étant qu'ado. Souvent c'est quasi impossible de leur fait faire quelque chose et puis après en tant que parent, tu choisis si ça vaut des "conflits" à la maison.

En plus, tes cas particuliers montrent bien, que même ceux qui arrêtent, retrouvent le chemin vers la musique s'ils ont envie d'en faire.

Je pense déjà avoir raconté cela sur PM, mais mon plus jeune fils a arrêté le piano après quelques années (il en a fait de 4 à 7 ans environ). A 10 ans il a commencé à prendre des cours de guitare basse et maintenant à 22 ans, il est à fond dans la musique. Il joue la guitare, guitare basse, batterie et piano. Nous, ses parents, ne l'avons jamais poussé à continuer. Il aime cela et il le fait de lui même. :wink:
fritz
Messages : 227
Enregistré le : ven. 13 nov., 2020 23:37
Mon piano : Yamaha U3

Re: Dans quelle mesure doit on pousser son enfant à continuer la musique ?

Message par fritz »

sanne a écrit : mar. 26 janv., 2021 9:47
tjc a écrit : mar. 26 janv., 2021 0:19 De mon expérience de prof
TOUS qui ont arrêté au moment d'entrée au collège, regrettent et il en veulent à mort (ou presque) à leur parents. TOUS, sans exception.
C'est quand même un peu exagéré ce que tu affirmes.
Je suis certaine que beaucoup d'ados qui ont arrêté la musique ne l'ont pas regretté du tout. C'est juste que tu, en tant que prof, ne les verras plus.
En terme savant on appelle ça le biais de confirmation. Je suis d'accord avec toi en tout cas, c'est difficilement compréhensible pour les amoureux de la musique que nous sommes mais il existe aussi des personnes étranges à qui ça ne parle pas du tout et si on aime la musique on finit toujours par y revenir sous une forme ou une autre.

Ceci étant les enfants sont sollicités par tellement de plaisirs immédiats que c'est compliqué de leur faire prendre conscience qu'il y a d'autres formes de plaisirs qui ne s'offrent que par plus d'efforts. Parce qu'il faut être honnête, les premières années d'apprentissage ne sont pas forcément les plus épanouissantes, et encore un piano ça sonne bien pour peu qu'on appuye sur les bonnes touches, j'imagine que l'apprentissage du violon c'est encore un cran au-dessus. Ceci dit, c'est aussi dommage de rater une fenêtre de temps pendant laquelle on a plus de facilités cognitives et de temps pour apprendre donc ça vaut aussi le coup en tant que parents d'insister un peu face à un enfant récalcitrant.
Aurele27
Messages : 1878
Enregistré le : sam. 17 juin, 2017 9:17
Mon piano : Yamaha G2
Localisation : Vernon (27)

Re: Dans quelle mesure doit on pousser son enfant à continuer la musique ?

Message par Aurele27 »

Merci à tous pour vos témoignages.

Il est évident que je ne recherche pas la réponse à ma question ici, qui est très personnelle, mais surtout à partager cette expérience avec vous, lire vos témoignages, votre avis, tout ca m’est très précieux.

Il est évident aussi qu’il n’y a pas de réponse universelle. Chacun doit composer avec le caractère de l’enfant, son propre caractère, sa vision des choses.

Pour le moment il est évident pour moi que ma fille doit continuer tant qu’on n’a pas dépassé la ligne rouge.
Même si elle n’en est pas passionnée (car cela est évidemment possible), cela lui apporte d’autres choses que je trouve très importantes.

Cela m’a fait sourire (jaune) car paraît-il, hier, la prof lui a parlé pendant tout le cours de son souhait d’arrêter (car je lui en avais touché un mot), lui a donné des arguments pour s’accrocher et ma fille de me dire « ça ne change rien ce qu’elle a dit mais au moins je n’ai presque pas joué aujourd’hui c’est déjà ça... »
:? :mrgreen: :^o
——————————
Pas trop vite !!!!
Répondre