Dans quelle mesure doit on pousser son enfant à continuer la musique ?

Hors-sujet, questions sur l'utilisation du forum...

Modérateur : Modérateurs

N'est-ce pas

Re: Dans quelle mesure doit on pousser son enfant à continuer la musique ?

Message par N'est-ce pas »

Pour avoir fait du soutien scolaire à quelques reprises, je confirme que les enfants apprécient d'avoir des moments de solitude pour s'approprier la matière - ce qu'au début j'avais du mal à faire en me disant que mon rôle était d'encadrer le jeune pendant toute la séance.
Avatar du membre
JPS1827
Messages : 3426
Enregistré le : lun. 25 avr., 2011 11:27
Mon piano : Steinway A, Seiler 122
Localisation : Bourg la Reine

Re: Dans quelle mesure doit on pousser son enfant à continuer la musique ?

Message par JPS1827 »

arg a écrit : dim. 13 janv., 2019 21:53 La notion de quelque chose qui appartient à l'enfant et seulement à lui me parait aujourd'hui essentielle. J'ai moi-même assisté à quelques-uns des cours de mes enfants (qui sont tous trois musiciens sans pour autant avoir choisi le piano) mais ai tenu à respecter la relation privée qui s'établit entre un prof apprécié et son élève.
C'est vrai que ça me paraît fondamental, et ça a été très évident pour moi avec les deux profs de mon enfance et de mon adolescence (surtout la seconde avec qui j'ai travaillé de 11 à 25 ans !… ).
Spianissimo
Messages : 3421
Enregistré le : mar. 09 juin, 2015 18:28
Mon piano : YAMAHA U3
Contact :

Re: Dans quelle mesure doit on pousser son enfant à continuer la musique ?

Message par Spianissimo »

ça fait partie de la condition humaine d'être né quelque part et de parents qui ont leur histoire, leur culture et leurs valeurs propres qui exercerons une forte influence sur nous. Mis à part les petits génies, comment voulez-vous qu'un enfant en dessous de 8 ans puisse être en mesure de faire un choix réfléchi ? Comment peut-il mesurer l'impact que peut avoir sur lui et sa vie future le fait de faire de la musique ou autre chose ?
Pour ma part, je n'ai pas choisi au début, comme je l'ai déjà dit dans un autre fil, on m'a mis au piano, mais nul doute que sans ce début, je n'aurais sans doute jamais touché un piano par la suite.... Etant donné que je ne le regrette pas, j'ai fait de même avec mes enfants. Après....il se passe ce qu'il se passe....si l'enfant n'est pas doué, ne travaille pas, veut faire autre chose...il ne faut pas insister. Mais j'estimais qu'il était de mon devoir de leur "donner une chance" à tous les deux. Je souhaitais donc aller le plus loin possible avec chacun d'entre eux, parce que "finalement, une pratique artistique ou sportive bien ancrée dans l’enfance, c’est une corde de plus à son arc, qu’on a la possibilité de faire vibrer à un moment ou à un autre pour embellir la vie :D" (belle phrase Lazur à laquelle j'adhère à 200 % et c'est ce qui m'est arrivé personnellement car j'ai repris le piano dans un moment de désespoir, je me suis dit que, même si la vie me paraissait sans intérêt à moment donné, j'avais "ça" et que personne ne me l'enlèverait). Par ailleurs, on arrive toujours un moment dans sa vie ou on veut faire vibrer les quelques cordes qu'on peut avoir à son arc......
Du coup, mon fils fait du piano, il a une prof et je n'assiste jamais au cours, ce qui s'y passe ne me regarde pas. En revanche, je travaille avec lui, parce que sinon, ça n'avancerait pas de la même façon. Il aime le piano et la musique, quand il apprend un nouveau morceau, il se le télécharge sur son tél pour l'écouter, sa prof dit qu'il est doué, il a remporté le seul concours qui existe en Martinique 4 x en 6 participations, mais question travail....si je ne pousse pas...il ne se passe pas grand chose...Je lui laisse de plus en plus d'autonomie et de responsabilité dans son avancée....mais je suis là, en soutien. Si un jour il me dit qu'il ne veut plus de mon aide, je le laisserai bien volontiers se débrouiller entièrement seul, mais Il a 14 ans et ce jour ne vient pas pour l'instant, il continue cependant, avançant à son rythme. Je l'interroge 2 à 3 x par an sur ses motivations. Depuis qu'il à 10 ans, je lui laisse le choix chaque année de continuer ou d'arrêter s'il le souhaite. Il fait plein d'activités à côté (planche à voile, voile, plongée, échecs, karting.....et jeux vidéos... :mrgreen: et là, si je le laissais faire, il serait d'une assiduité extraordinaire....) mais n'a pas vraiment de grande passion si ce n'est la F1 (mais là, j'ai pas les moyens et il n'y a pas les structures en Martinique de toute façon).
Ma fille en a fait quand à elle durant 2 ans et demi (entre 7 ans et 9 ans et demi), elle m'a demandé d'arrêter au bout d'un moment car elle n'étais plus motivée et j'ai laissé faire car elle a une autre grande passion dans la vie, une vraie passion qui l'intéresse 24h/24 et pour laquelle elle lit, pratique, se renseigne sans cesse, et ce, quasiment depuis toujours, dés l'age de 2 ans, lorsqu'elle voyait un cheval, son visage s'illuminait....bref, elle est sur un chemin ou elle n'a besoin de personne pour la guider...si elle n'avait pas eu cette autre passion (il s'agit donc de l'équitation :!: ), j'aurais sans doute essayé d'insister un peu plus....Bon, côté musique, elle voulait faire du chant, elle en fait dans une chorale au collège, ça semble lui convenir et côté artistique et sportif, elle faisait de la danse et fait désormais de la GRS ...
Bref, ce que je veux dire par là, c'est que l'essentiel est de ne pas laisser un enfant "sec", sans grande motivation pour quoi que ce soit qui soit réellement constructif pour sa vie future. Que ce soit dans le domaine de l'art, du sport, de la science ou je ne sais quoi...il faut une activité stimulante et qui passionne, c'est l'essentiel. Si c'est la musique, c'est super pour les parents musiciens et passionnés que nous sommes, si ce n'est pas la musique .....Dans quelle mesure doit-on pousser ? c'est vraiment un arbitrage compliqué et qui dépend de tellement de facteurs qu'il n'y a pas de réponse.
Espérons juste en ce qui concerne tes interrogations, que les expériences partagées ici t'aideront à faire cet arbitrage du mieux possible.
C'est sympa de parler mais jouons maintenant...
http://www.youtube.com/user/andante5133
Aurele27
Messages : 1875
Enregistré le : sam. 17 juin, 2017 9:17
Mon piano : Yamaha G2
Localisation : Vernon (27)

Re: Dans quelle mesure doit on pousser son enfant à continuer la musique ?

Message par Aurele27 »

Spianissimo a écrit : lun. 14 janv., 2019 20:47 ça fait partie de la condition humaine d'être né quelque part et de parents qui ont leur histoire, leur culture et leurs valeurs propres qui exercerons une forte influence sur nous. Mis à part les petits génies, comment voulez-vous qu'un enfant en dessous de 8 ans puisse être en mesure de faire un choix réfléchi ? Comment peut-il mesurer l'impact que peut avoir sur lui et sa vie future le fait de faire de la musique ou autre chose ?
Pour ma part, je n'ai pas choisi au début, comme je l'ai déjà dit dans un autre fil, on m'a mis au piano, mais nul doute que sans ce début, je n'aurais sans doute jamais touché un piano par la suite.... Etant donné que je ne le regrette pas, j'ai fait de même avec mes enfants. Après....il se passe ce qu'il se passe....si l'enfant n'est pas doué, ne travaille pas, veut faire autre chose...il ne faut pas insister. Mais j'estimais qu'il était de mon devoir de leur "donner une chance" à tous les deux. Je souhaitais donc aller le plus loin possible avec chacun d'entre eux, parce que "finalement, une pratique artistique ou sportive bien ancrée dans l’enfance, c’est une corde de plus à son arc, qu’on a la possibilité de faire vibrer à un moment ou à un autre pour embellir la vie :D" (belle phrase Lazur à laquelle j'adhère à 200 % et c'est ce qui m'est arrivé personnellement car j'ai repris le piano dans un moment de désespoir, je me suis dit que, même si la vie me paraissait sans intérêt à moment donné, j'avais "ça" et que personne ne me l'enlèverait). Par ailleurs, on arrive toujours un moment dans sa vie ou on veut faire vibrer les quelques cordes qu'on peut avoir à son arc......
Du coup, mon fils fait du piano, il a une prof et je n'assiste jamais au cours, ce qui s'y passe ne me regarde pas. En revanche, je travaille avec lui, parce que sinon, ça n'avancerait pas de la même façon. Il aime le piano et la musique, quand il apprend un nouveau morceau, il se le télécharge sur son tél pour l'écouter, sa prof dit qu'il est doué, il a remporté le seul concours qui existe en Martinique 4 x en 6 participations, mais question travail....si je ne pousse pas...il ne se passe pas grand chose...Je lui laisse de plus en plus d'autonomie et de responsabilité dans son avancée....mais je suis là, en soutien. Si un jour il me dit qu'il ne veut plus de mon aide, je le laisserai bien volontiers se débrouiller entièrement seul, mais Il a 14 ans et ce jour ne vient pas pour l'instant, il continue cependant, avançant à son rythme. Je l'interroge 2 à 3 x par an sur ses motivations. Depuis qu'il à 10 ans, je lui laisse le choix chaque année de continuer ou d'arrêter s'il le souhaite. Il fait plein d'activités à côté (planche à voile, voile, plongée, échecs, karting.....et jeux vidéos... :mrgreen: et là, si je le laissais faire, il serait d'une assiduité extraordinaire....) mais n'a pas vraiment de grande passion si ce n'est la F1 (mais là, j'ai pas les moyens et il n'y a pas les structures en Martinique de toute façon).
Ma fille en a fait quand à elle durant 2 ans et demi (entre 7 ans et 9 ans et demi), elle m'a demandé d'arrêter au bout d'un moment car elle n'étais plus motivée et j'ai laissé faire car elle a une autre grande passion dans la vie, une vraie passion qui l'intéresse 24h/24 et pour laquelle elle lit, pratique, se renseigne sans cesse, et ce, quasiment depuis toujours, dés l'age de 2 ans, lorsqu'elle voyait un cheval, son visage s'illuminait....bref, elle est sur un chemin ou elle n'a besoin de personne pour la guider...si elle n'avait pas eu cette autre passion (il s'agit donc de l'équitation :!: ), j'aurais sans doute essayé d'insister un peu plus....Bon, côté musique, elle voulait faire du chant, elle en fait dans une chorale au collège, ça semble lui convenir et côté artistique et sportif, elle faisait de la danse et fait désormais de la GRS ...
Bref, ce que je veux dire par là, c'est que l'essentiel est de ne pas laisser un enfant "sec", sans grande motivation pour quoi que ce soit qui soit réellement constructif pour sa vie future. Que ce soit dans le domaine de l'art, du sport, de la science ou je ne sais quoi...il faut une activité stimulante et qui passionne, c'est l'essentiel. Si c'est la musique, c'est super pour les parents musiciens et passionnés que nous sommes, si ce n'est pas la musique .....Dans quelle mesure doit-on pousser ? c'est vraiment un arbitrage compliqué et qui dépend de tellement de facteurs qu'il n'y a pas de réponse.
Espérons juste en ce qui concerne tes interrogations, que les expériences partagées ici t'aideront à faire cet arbitrage du mieux possible.
Merci Spianissimo de nous avoir fait partager ton expérience, comme tous les messages de ce post, c’est vraiment enrichissant de découvrir tous vos parcours.
Un parcours ne fait pas l’autre, et tout est question de mesures, de compromis, de ressentis, et dépend du caractère de chacun, d’un contexte aussi.
J’espère que je saurai prendre les bonnes décisions au bon moment. Je pense que le fait de me poser toutes ces questions en essayant d’anticiper me met sur la bonne voie.
Et vous m’avez tous aidé à prendre un peu plus de recul encore sur tout ça. 😄merci !
A suivre....!
——————————
Pas trop vite !!!!
Doodie L'alpaga
Messages : 179
Enregistré le : lun. 16 juil., 2018 17:43
Mon piano : Chavanne Trianon 120 Silencieux

Re: Dans quelle mesure doit on pousser son enfant à continuer la musique ?

Message par Doodie L'alpaga »

Bonjour Aurele27, je peux partager mon expérience !

Au collège, j'ai commencé le piano dans l'école de musique municipale, avec 30 min d'instrument et 1h de solfège par semaine. L'ambiance était déjà beaucoup plus décontractée qu'au conservatoire d'à côté (où la première année était exclusivement réservée au solfège, aucune pratique d'instrument la première année ...). J'en ai fait 3 ans mais ensuite, baisse de motivation et mauvais feeling avec la nouvelle prof. J'avais très peur de dire à mes parents que je voulais arrêter : mes parents avaient déjà du mal à finir les mois et s'étaient saignés pour me payer un petit piano acoustique à mes débuts.

Puis, arrivé au lycée, j'ai recommencé le piano avec un prof particulier, c'était beaucoup mieux. Pas de pression, pas de contraintes, pas d'examen, uniquement le plaisir de jouer. Puis la fin du lycée, les copains, les sorties, les filles, et enfin les études supérieures, arrêt du piano. Et cette année, bien installé dans ma nouvelle vie, je me suis racheté un petit piano et je reprend tout doucement.

Tout ça pour dire que :
1) il existe d'autres solutions que le conservatoire pour apprendre le piano, et je pense même que le conservatoire peut dégouter certains enfants par la rigidité de l'enseignement (je ne juge pas de la qualité, juste de la rigidité).
2) un arrêt de la musique n'est pas forcément définitif, c'est peut être juste une petite pause :wink:
Aurele27
Messages : 1875
Enregistré le : sam. 17 juin, 2017 9:17
Mon piano : Yamaha G2
Localisation : Vernon (27)

Re: Dans quelle mesure doit on pousser son enfant à continuer la musique ?

Message par Aurele27 »

Bon, et bien grosse discussion avec ma fille ce soir.
La sentence est tombée.
Elle voudrait arrêter de faire du violon, et ne faire aucun instrument.
La contrainte de la répétition de l’instrument tous les jours n’est qu’une contrainte pour elle.
La séance s’est encore terminée en pleurs et j’ai essayé de savoir ce qu’elle avait au fond d’elle.
Apparemment cela fait un moment que c’est le cas, je crois que c’est depuis que la prof lui a imposé de faire 20 min par jour.
Je lui ai dit ce soir qu’un compromis était possible, des cours de violon particuliers sans solfège, ne pratiquer qu’un jour sur 2, mais elle n’a rien voulu entendre.
Elle préférerait faire un sport.
Je ne vais pas forcer et je ne lui ai pas dit que j’étais déçue mais c’est pourtant bien le cas. Ca va me passer !
Ce post ne sort pas de nulle part je l’avais bien senti de toute façon.
J’ai envoyé un message à la prof et on en discutera demain lors de son cours.
——————————
Pas trop vite !!!!
oiseau.prophète
Messages : 573
Enregistré le : jeu. 16 juil., 2009 16:58

Re: Dans quelle mesure doit on pousser son enfant à continuer la musique ?

Message par oiseau.prophète »

C'est plutôt une bonne nouvelle l'abcès est crevé et les choses sont claires à présent tu n'as plus à te poser de questions

Ta fille a eu le courage de te dire ce qu'elle pensait et ne pas chercher à te faire plaisir, et toi tu avais bien ressenti la situation, ça aussi c'est très positif

Le sport est une bonne chose, elle reviendra peut-être un jour à son instrument de musique d'enfance, comme beaucoup d'entre nous sur ce forum
Terpsichore
Messages : 477
Enregistré le : mer. 02 mai, 2018 8:39

Re: Dans quelle mesure doit on pousser son enfant à continuer la musique ?

Message par Terpsichore »

Je comprends que tu sois déçue mais c'est vraiment bien d'avoir entendu ta fille, tu es une super maman!
Aurele27
Messages : 1875
Enregistré le : sam. 17 juin, 2017 9:17
Mon piano : Yamaha G2
Localisation : Vernon (27)

Re: Dans quelle mesure doit on pousser son enfant à continuer la musique ?

Message par Aurele27 »

oiseau.prophète a écrit : mar. 15 janv., 2019 19:08 C'est plutôt une bonne nouvelle l'abcès est crevé et les choses sont claires à présent tu n'as plus à te poser de questions

Ta fille a eu le courage de te dire ce qu'elle pensait et ne pas chercher à te faire plaisir, et toi tu avais bien ressenti la situation, ça aussi c'est très positif

Le sport est une bonne chose, elle reviendra peut-être un jour à son instrument de musique d'enfance, comme beaucoup d'entre nous sur ce forum
Oui elle ira sur violonmajeur.com 🤣
Merci de ton message de soutien 😉
——————————
Pas trop vite !!!!
Aurele27
Messages : 1875
Enregistré le : sam. 17 juin, 2017 9:17
Mon piano : Yamaha G2
Localisation : Vernon (27)

Re: Dans quelle mesure doit on pousser son enfant à continuer la musique ?

Message par Aurele27 »

Terpsichore a écrit : mar. 15 janv., 2019 19:14 Je comprends que tu sois déçue mais c'est vraiment bien d'avoir entendu ta fille, tu es une super maman!
Je me dis qu’il vaut mieux arrêter avant qu’elle en soit dégoûtée.
Et honnêtement je ne voyais pas comment caser l’an prochain 30 min de violon, et deux fois 1h30 de conservatoire en plus du reste. Ça me parait vraiment démesuré.
1h ou 1h30 de gym lui plaira beaucoup ! Je l’espère, sinon elle essayera autre chose 😅
——————————
Pas trop vite !!!!
Spianissimo
Messages : 3421
Enregistré le : mar. 09 juin, 2015 18:28
Mon piano : YAMAHA U3
Contact :

Re: Dans quelle mesure doit on pousser son enfant à continuer la musique ?

Message par Spianissimo »

Je comprends ta déception, puisque que ça a fait un peu pareil avec ma fille, mais je serais tenté de te dire qu'à 10 ans et après 3 ans de pratique....tu as raison d'écouter ta fille sans insister plus que ça et de l'ouvrir à d'autres choix.
C'est sympa de parler mais jouons maintenant...
http://www.youtube.com/user/andante5133
Avatar du membre
Cadenza
Messages : 1797
Enregistré le : dim. 29 mai, 2016 7:42
Mon piano : Yamaha M1A
Localisation : Québec et discord.gg/9JmQKAm
Contact :

Re: Dans quelle mesure doit on pousser son enfant à continuer la musique ?

Message par Cadenza »

Oui, je comprends ta déception. Une partie de moi dirait que je la partage un peu, car nous sommes entre passionnés de musique. Mais c'est vraiment positif que tu l'aies écoutée et que tu aies respecté ses désirs. L'important est de trouver ce qui nous fait du bien dans la vie, et si c'est dans la gym qu'elle se sent bien, je pense qu'elle doit poursuivre dans cette voie! On a trop vu de parents imposer leurs goûts, leurs rêves inachevés. Je salue ton écoute. :)

Et oui, peut-être qu'elle y reviendra plus vieille. Mais si elle n'y trouve pas de plaisir aujourd'hui, la pousser la poussera sûrement uniquement au dégoût. Je pense que tu as pris la bonne décision. :)
Mon parcours musical, du jour 1 (février 2016), avec ses hauts et ses bas. ;)
Avatar du membre
Lee
Messages : 11345
Enregistré le : lun. 09 sept., 2013 0:09
Mon piano : Pleyel 3bis 1925

Re: Dans quelle mesure doit on pousser son enfant à continuer la musique ?

Message par Lee »

Tout à fait d'accord que tu as bien fait, Aurèle, et ce n'est pas facile...

Il doit avoir des ondes de démotivation dans l'air pour les enfants (et apparemment les adultes aussi), mon fils m'a annoncé ce soir qu'il ne pense pas continuer le piano l'année prochaine. Il dit qu'ils font toujours la même méthode qu'il n'aime pas, et qu'à l'avenir, il a quoi débrouiller lui même pour faire plaisir, et je peux imprimer les partitions pour lui qu'il essaie. Bon, j'ai du mal à imaginer qu'il aura la motivation de les déchiffrer, mais je ne l'interrogeais pas sur ce point, qu'il fasse, que je l'aide s'il veut…

Bon courage aux parents dévoués !
“Wrong doesn't become right just because it's accepted by a majority.” - Booker Washington
Aurele27
Messages : 1875
Enregistré le : sam. 17 juin, 2017 9:17
Mon piano : Yamaha G2
Localisation : Vernon (27)

Re: Dans quelle mesure doit on pousser son enfant à continuer la musique ?

Message par Aurele27 »

Merci à vous aussi Jouishy, Spianissimo et Lee pour votre soutien.
Oui j’étais assez attristée ce soir car on a partagé quelques moments de musique, elle a débuté un concerto et je l’accompagnais, j’étais d’une part fière et heureuse de ce moment privilégié avec ma fille.
Mais je ne lui ai ni dit ni montré ma déception car elle n’a pas à la subir ni même à culpabiliser.
Petite j’ai fait du tennis pendant plusieurs années et je n’osais pas dire à mes patents que cela ne me plaisait plus par peur de les décevoir. Je n’ai pas envie que ma fille subisse cela.
J’espère que la prof ne sera pas trop dure demain.

Lee courage à toi également. Pas évident pour des musiciens comme nous, mais comme tu le dis on est devoué à nos enfants et c’est le plus important 😉
——————————
Pas trop vite !!!!
Terpsichore
Messages : 477
Enregistré le : mer. 02 mai, 2018 8:39

Re: Dans quelle mesure doit on pousser son enfant à continuer la musique ?

Message par Terpsichore »

Mais pourquoi la prof serait-elle dure? #-o
Aurele27
Messages : 1875
Enregistré le : sam. 17 juin, 2017 9:17
Mon piano : Yamaha G2
Localisation : Vernon (27)

Re: Dans quelle mesure doit on pousser son enfant à continuer la musique ?

Message par Aurele27 »

Terpsichore a écrit : mar. 15 janv., 2019 22:32 Mais pourquoi la prof serait-elle dure? #-o
Parce qu’on ne connaît pas bien les gens et tous ne réagissent pas comme ils devraient.
Mais j’imagine que ça se passera bien.
——————————
Pas trop vite !!!!
Doodie L'alpaga
Messages : 179
Enregistré le : lun. 16 juil., 2018 17:43
Mon piano : Chavanne Trianon 120 Silencieux

Re: Dans quelle mesure doit on pousser son enfant à continuer la musique ?

Message par Doodie L'alpaga »

Il y a fort à parier qu'elle reviendra un jour sur cette décision et recommencera à déchiffrer quelques morceaux dans son coin, surtout si elle a des musiciens dans son entourage :wink:
Aurele27
Messages : 1875
Enregistré le : sam. 17 juin, 2017 9:17
Mon piano : Yamaha G2
Localisation : Vernon (27)

Re: Dans quelle mesure doit on pousser son enfant à continuer la musique ?

Message par Aurele27 »

Entretien de plus de 45 minutes avec la prof, dont je ressors un peu déboussolée.
Elle a été super, a essayé de comprendre pourquoi ma fille voulait arrêter, à quand même fortement insisté pour qu’on finisse l’année et qu’on n’arrête pas sur un coup de tête.
Elle a écouté mes arguments mais est confrontée régulièrement à ce genre de cas de figure. Elle me dit que cette période qui vient de se dérouler ne fait pas la suivante.
Je lui ai dit que je ne voulais pas forcer ma fille au risque de la dégoûter à jamais.
Son avis est qu’il ne faut pas lâcher maintenant, pas trop vite, même si la décision me revient.
Elle a proposé des compromis, (je l’ai aidée à compléter la liste, ) à ma fille qui semblait plutôt d’accord sur le moment (mais dans la voiture « mais en fait je veux arrêter ».... 😥 grrrr)
Les compromis sont les suivants :
- un jour sur 2 elle joue un morceau qu’elle aura choisi elle même (le thème d’Hedwige de Harry Potter)
- toute la semaine elle est autonome et je ne suis pas derrière elle, sauf un soir par semaine où je l’écoute. (Apparemment je suis trop présente...)
- elle choisit elle même le moment de la journée où elle joue.
- je lui accorde aussi une journée par semaine en off.

Je pense faire le test durant 2 mois et voir comment ça se passe.
C’est difficile de savoir si on a pris la bonne décision...


Édit :et surtout il parait que ma fille est très douée et ce serait dommage qu’elle arrête. Elle progresse bien, elle a une oreille redoutable (une arme pour cet instrument), bcp de facilités. Au bout de 3 petites années elle joue déjà un concerto qui est donné en passage de fin de premier cycle. La prof pense qu’il faut donc vraiment réfléchir avant de prendre une décision radicale.
Du coup ça ne me met pas dans une position facile, j’étais quasi persuadée hier de la faire arrêter et hop là ça remet tout en question.
——————————
Pas trop vite !!!!
Avatar du membre
Lee
Messages : 11345
Enregistré le : lun. 09 sept., 2013 0:09
Mon piano : Pleyel 3bis 1925

Re: Dans quelle mesure doit on pousser son enfant à continuer la musique ?

Message par Lee »

Ah, en fait je n'avais pas compris, bêtement j'ai pensé qu'elle arrêterait à la fin de l'année scolaire…
Pour le coup, je pense que ça vaut quand même la peine de compléter l'année surtout avec le système que la prof propose, ça me semble très bien pour l'aider à retrouver du plaisir. Il y a une chance même que ça le changera d'avis. Si tu as l'impression que c'est trop difficile, tu peux toujours revenir aux compromises et négocier qu'elle continue les cours mais complètement hors programme, en jouant ce qu'elle veut. C'est en fait ce que mon fils avait fait une fois que le conservatoire était au courant qu'il abandonne, la prof a demandé et ils étaient OK qu'elle enseigne comment improviser, les accords, etc.
“Wrong doesn't become right just because it's accepted by a majority.” - Booker Washington
Aurele27
Messages : 1875
Enregistré le : sam. 17 juin, 2017 9:17
Mon piano : Yamaha G2
Localisation : Vernon (27)

Re: Dans quelle mesure doit on pousser son enfant à continuer la musique ?

Message par Aurele27 »

En fait je n’avais pas trop de vision claire sur ce qu’on allait faire mais je pensais que forcer encore 6 mois ça faisait long. Du coup je pensais plus à un compromis sur 2 mois et après on arrête.
Mais oui on va essayer de continuer, je pense que ce qui est difficile ce sont les cours de solfège et orchestre et aussi d’en faire tous les jours à la maison, même si le morceau lui plaît, je sens que c’est une contrainte. Ça risque d’être compliqué, mais on va essayer.
——————————
Pas trop vite !!!!
Répondre