Dans quelle mesure doit on pousser son enfant à continuer la musique ?

Hors-sujet, questions sur l'utilisation du forum...

Modérateur : Modérateurs

leLama
Messages : 1860
Enregistré le : mar. 11 oct., 2011 18:50

Re: Dans quelle mesure doit on pousser son enfant à continuer la musique ?

Message par leLama »

Aurele27 a écrit : mar. 26 janv., 2021 13:28 Merci à tous pour vos témoignages.et ma fille de me dire « ça ne change rien ce qu’elle a dit mais au moins je n’ai presque pas joué aujourd’hui c’est déjà ça... »
=D> :lol: :lol:
tjc
Messages : 111
Enregistré le : lun. 05 oct., 2015 11:25

Re: Dans quelle mesure doit on pousser son enfant à continuer la musique ?

Message par tjc »

fritz a écrit : mar. 26 janv., 2021 10:48
sanne a écrit : mar. 26 janv., 2021 9:47

C'est quand même un peu exagéré ce que tu affirmes.
Je suis certaine que beaucoup d'ados qui ont arrêté la musique ne l'ont pas regretté du tout. C'est juste que tu, en tant que prof, ne les verras plus.
En terme savant on appelle ça le biais de confirmation. Je suis d'accord avec toi en tout cas, c'est difficilement compréhensible pour les amoureux de la musique que nous sommes mais il existe aussi des personnes étranges à qui ça ne parle pas du tout et si on aime la musique on finit toujours par y revenir sous une forme ou une autre.

Ceci étant les enfants sont sollicités par tellement de plaisirs immédiats que c'est compliqué de leur faire prendre conscience qu'il y a d'autres formes de plaisirs qui ne s'offrent que par plus d'efforts. Parce qu'il faut être honnête, les premières années d'apprentissage ne sont pas forcément les plus épanouissantes, et encore un piano ça sonne bien pour peu qu'on appuye sur les bonnes touches, j'imagine que l'apprentissage du violon c'est encore un cran au-dessus. Ceci dit, c'est aussi dommage de rater une fenêtre de temps pendant laquelle on a plus de facilités cognitives et de temps pour apprendre donc ça vaut aussi le coup en tant que parents d'insister un peu face à un enfant récalcitrant.
Bizarre... Personne n'avait remarqué que j'avais bien mentionné l'entrée au collège (ou plus tard lycée). Ce qui fait déjà un certain bagage. Ceux qui détestent arrêtent bien avant, vers 9 ans. Et effectivement disparaissent.
ds75
Messages : 17
Enregistré le : mer. 25 sept., 2019 10:28
Mon piano : Kawai K-300 Aures, Kawai CS7
Localisation : Paris

Re: Dans quelle mesure doit on pousser son enfant à continuer la musique ?

Message par ds75 »

Bonjour à tous,

Je découvre à mon tour ce fil, et je partage ce qui s'est dit globalement et qui rejoint un peu mon expérience.

Dans ma famille nous sommes 2 frères avec 1 an d'écart. Nos parents nous ont mis à la musique assez jeune, à respectivement 5 et 6 ans je pense si ce n'est pas avant, sans nous demander notre avis. Pendant de nombreuses années, on a suivi les cours de piano et de solfège sans trop sourciller et clairement sans l'idée dans faire plus que ce qui nous était demandé question travail.. Puis vient l'adolescence et de nouvelles passions, en particulier le foot pour mon frère et le rugby pour moi, qu'on finit par pratiquer à assez haut niveau et qui nous prennent beaucoup de temps, tous nos weekends etc... bref le conservatoire, le solfège commencent à passer au second plan, surtout de son côté et vers 14/15 ans après avoir beaucoup insisté mon frère décide d'arrêter le piano.
Manque de chance pour lui, c'est à peu près à ce moment là que j'ai eu un déclic de mon côté et que j'ai commencé à jouer pour moi et à réellement me faire plaisir. Quelques années plus tard c'est une certitude: le fait de m'avoir vu m'épanouir avec le piano a eu un effet chez lui et il s'est rapidement mis à regretter d'avoir arrêté.

On a maintenant tous les 2 plus de 30 ans, résultat : mon frère travaille maintenant dans l'industrie musicale, Il a récupéré mon numérique quand j'ai acheté un acoustique, et me sollicite régulièrement pour avoir mon avis sur des morceaux abordables pour lui. Sa vie tourne autour de la musique, mais il regrette chaque jour d'avoir stoppé la dynamique d'apprentissage et d'avoir un niveau malheureusement assez éloigné de ce qu'il aimerait aujourd'hui.

Ce que je retiens de l'histoire : il m'a fallu presque une dizaine d'année de pratique avant d'avoir un vrai déclic et prendre vraiment du plaisir et parfois on peut insister énormément pour arrêter alors même qu'on est tout proche de ce point de déclic. Je retiens aussi que même si m'ont frère s'est rapidement rendu compte de son "erreur", le fait d'avoir couper la dynamique lui a mis un très gros frein.

Bref, je n'ai pas été dans la situation des parents essayant de convaincre leur enfant, et je ne connais malheureusement pas la recette, mais dans mon cas je les remercie tous les jours d'avoir un peu poussé pour arriver au moment où j'ai pris conscience que je pouvais prendre beaucoup de plaisir à jouer.
Solfège
Messages : 645
Enregistré le : dim. 09 févr., 2020 14:00
Mon piano : Yamaha nu1 yamaha p255 orgue à tuyaux
Localisation : Languedoc

Re: Dans quelle mesure doit on pousser son enfant à continuer la musique ?

Message par Solfège »

De toute façon le point d'équilibre n'est pas évident à trouver.
Personnellement j'ai arrêté le conservatoire et pas le piano voir plus haut parce que en étant pensionnaire et n'ayant pas de piano pour travailler il était difficile de concilier le tout. Par contre je n'ai pas laissé tomber le piano complètement car j' avais un orgue et je rendais service à la paroisse de mon village et ensuite j'ai joué dans un orchestre de bal. Ce n'est que bien après que j'ai arrêté vie professionnelle et familiale bien remplie mais après 20 ans d'arrêt je m'y suis remis car ça me manquait beaucoup. Et 15 ans après c'est avec beaucoup de plaisir que je me mets au piano et même à l'orgue où je suis maintenant organiste en paroisse. Tout cela pour dire qu'il reste toujours quelque chose et qu'à un moment de la vie on s'y remet avec encore plus de passion. J'ai même acheté un piano portable que je fais suivre lorsque nous partons en vacances. Et le temps disponible lorsqu'on est à la retraite permet évidemment de pratiquer quand on veut et le temps qu'on veut.
Et c'est vrai que ce fameux point d'équilibre s'il est difficile à trouver doit aider à rappeler aux parents qu eux aussi en tant qu'enfant ils ont été confronté au problème car si ce n 'est pas le piano tout le monde a eu à faire un choix en fonction de son activité du moment. L' essentiel je crois est d'être à l'écoute de l'un et de l'autre pour essayer de faire le meilleur choix. Les enfants ont besoin qu'on les écoute et qu'on leur donne des expliquations par des mots simples.
Salutations musicales
Avatar du membre
lullablue
Messages : 297
Enregistré le : lun. 12 août, 2019 14:58
Mon piano : Samick js042

Re: Dans quelle mesure doit on pousser son enfant à continuer la musique ?

Message par lullablue »

coucou,
est-ce que tu peux lui proposer d'autres musiques? elle ne joue que du classique?
ça peut-etre une piste pour ne pas décrocher totalement. juste jouer ce qu'elle aime, travailler des partitions ou de l'improvisation, de la composition.
des choses nouvelles?
Aurele27
Messages : 1981
Enregistré le : sam. 17 juin, 2017 9:17
Mon piano : Yamaha G2
Localisation : Vernon (27)

Re: Dans quelle mesure doit on pousser son enfant à continuer la musique ?

Message par Aurele27 »

lullablue a écrit : mar. 09 févr., 2021 14:54 coucou,
est-ce que tu peux lui proposer d'autres musiques? elle ne joue que du classique?
ça peut-etre une piste pour ne pas décrocher totalement. juste jouer ce qu'elle aime, travailler des partitions ou de l'improvisation, de la composition.
des choses nouvelles?
Je n’avais pas vu ton message.
Oui la prof lui fait jouer 2 morceaux en parallèles, un plus classique (concerto de Vivaldi) et un de musique de films (elle a déjà joué la BO du film ET, Harry Potter, et là elle joue le seigneur des anneaux).
Répondre