ce que la société attend de nous...

Hors-sujet, questions sur l'utilisation du forum...

Modérateur : Modérateurs

Répondre
Galadrielle
Messages : 322
Enregistré le : mer. 10 mai, 2017 19:26

ce que la société attend de nous...

Message par Galadrielle » mar. 20 nov., 2018 16:23

... voilà une question récurrente que je me pose : comment doit-on gérer les attentes que la société (concept vaste et brumeux, mais dont on ressent bien la pression malgré tout...) fait peser sur nous, et comment se débrouille-t-on pour quand même faire du piano??

Je m'explique : avec deux enfants au collège, qu'il faut suivre médicalement, scolairement, psychologiquement, et j'en passe; avec un boulot de cadre (et encore j'ai de la chance de ce côté, ou plutôt j'ai fait certains choix qui font que ce boulot est plutôt cool par rapport à d'autres); avec une famille à nourrir, et une maison à gérer; bref avec tout ça comment on fait pour se réserver du temps sans pour autant se sentir coupable, soit parce qu'on dit à l'un de ses enfants "désolée, tu te débrouilles avec ton anglais, moi j'ai pas le temps là", soit parce qu'on fait réchauffer un plat surgelé, soit parce qu'on part super tôt du boulot, soit parce qu'on néglige sa propre santé en remettant pour la nième fois le rdv chez la gynéco (oui car la "société" nous demande aussi de prendre soin de notre santé.)

J'ai l'impression que c'était plus facile pour nos parents (concernant les personnes de ma génération) : je n'ai aucun souvenir d'aide aux devoirs (maintenant TOUS les parents aident, en tout cas tous ceux qui peuvent...); le suivi médical était super light (si on avait un souci dans la tête, eh bien on attendait que ça passe; si on avait une gastro, pareil.) Et je ne parle pas de l'enfer de l'orthodontie systématique.
J'ajoute qu'à mon époque, on marchait à pieds (quelle horreur) pour aller ou rentrer de l'école; je me tapais personnellement 1,8 km chaque soir (après le collège) car le car scolaire me déposait super loin de chez moi. Et j'étais toute seule, donc il faut croire qu'on n'avait pas peur des pédophiles à l'époque.

Bon j'avoue moi je bricole avec ma belle-mère, qui n'habite pas loin, pour pas mal de choses, dont les urgences ("Maman j'ai une bague décollée, faut prendre rendez-vous tout de suite", à savoir un lundi au milieu de la journée).
J'avoue aussi, tant que j'y suis à admettre mon statut de mère indigne, que je les fourgue tous les mardis soirs à la dite belle-mère, mais je suis un peu dubitative ces derniers temps quant à la pérennité de cette combine, parce que mes filles deviennent assez pénibles et la mamie a du mal.

En fait, je ne vois pas comment, dans un couple, les deux membres du dit couple (et encore je ne parle pas des familles monoparentales...!!!) peuvent avoir une activité professionnelle prenante, des loisirs personnels, et des enfants; à moins d'avoir beaucoup d'argent (je connais des gens comme ça..) et de déléguer tout ce qui concerne les enfants au "personnel"...

Voilà, ce long préliminaire (sans plus de prétention que ça, je jette juste mon ressenti sur le "papier", si l'on peut dire) pour susciter vos réactions que j'attends avec intérêt...

Avatar du membre
coignet
Messages : 1135
Enregistré le : mer. 12 févr., 2014 13:03
Mon piano : Pleyel F 1953
Localisation : Paris I

Re: ce que la société attend de nous...

Message par coignet » mar. 20 nov., 2018 17:12

Que fait le père par rapport à toutes ces obligations (et loisirs) ?

Jerome.A
Messages : 343
Enregistré le : mer. 17 janv., 2018 15:23
Mon piano : Roland FP-30

Re: ce que la société attend de nous...

Message par Jerome.A » mar. 20 nov., 2018 17:24

Meme reflexion tu es mere celibataire?

La societe attend elle reelement quelque chose de nous, ou c#est nous qui voulont montrer une image de nous a la societe?

Galadrielle
Messages : 322
Enregistré le : mer. 10 mai, 2017 19:26

Re: ce que la société attend de nous...

Message par Galadrielle » mar. 20 nov., 2018 17:37

... Le père il fait ce qu'il peut mais il bosse dans le 8eme et il met 1h30 pour rentrer le soir...

Galadrielle
Messages : 322
Enregistré le : mer. 10 mai, 2017 19:26

Re: ce que la société attend de nous...

Message par Galadrielle » mar. 20 nov., 2018 17:38

... En réponse à Jérôme À je pense qu'il est difficile de distinguer les deux. On veut renvoyer cette image parce qu'on sent que c'est ce qui est attendu...! Je ne vois pas à laquelle de mes obligations je pourrais déroger sans me sentir coupable vis à vis de quelqu'un.

oiseau.prophète
Messages : 546
Enregistré le : jeu. 16 juil., 2009 16:58

Re: ce que la société attend de nous...

Message par oiseau.prophète » mar. 20 nov., 2018 18:49

Comme solution je ne vois que la possibilité qu'un des deux parents arrête son activité, ou mieux, qu'il opte pour le temps partiel

J'ai toujours pensé que le bien le plus précieux était le temps

Avatar du membre
sanne
Messages : 2066
Enregistré le : mer. 06 sept., 2006 23:02
Mon piano : SK2
Localisation : Haute Vienne 87

Re: ce que la société attend de nous...

Message par sanne » mar. 20 nov., 2018 19:39

...

Aurele27
Messages : 1306
Enregistré le : sam. 17 juin, 2017 9:17
Mon piano : Yamaha G2
Localisation : Vernon (27)

Re: ce que la société attend de nous...

Message par Aurele27 » mer. 21 nov., 2018 7:26

C’est une belle réflexion Galadrielle

Pour ma part, je suis maman célibataire alors je comprends tout ce que tu écris 😆
Je suis cadre aussi mais j’ai un temps partiel (90 % donc tous mes mercredi de libre). Et comme toi j’ai la chance d’avoir un boulot pas trop stressant et donc de pouvoir finir à temps tous les jours pour récupérer ma fille à la garderie à 18h. (Comme toi j’ai fait des choix qui font passer ma fille avant tout le reste, notamment avant le boulot).

Le piano reste une passion, je n’ai pas le temps d’en faire tous les jours ni autant que j’aimerais mais j’ai réussi à trouver un équilibre je crois, et là encore ma fille passe avant tout. (Mais elle grandit aussi !)

Galadrielle
Messages : 322
Enregistré le : mer. 10 mai, 2017 19:26

Re: ce que la société attend de nous...

Message par Galadrielle » mer. 21 nov., 2018 7:50

bonjour Aurèle, moi aussi je suis à 90% mais ça ne libère que le mercredi après midi…? je ne comprends pas que ça libère ton mercredi complet. Si tel est le cas ton entreprise est bien cool, je vais postuler :-)
En fait, avant, j'avais réellement tout le mercredi après midi pour moi, le problème est que mes filles grandissent et bizarrement ça me prend beaucoup plus de temps qu'avant, cela étant lié en grande partie au fait que je ne peux plus aussi facilement me reposer sur belle maman.

Mais en fait ce que je voulais exprimer dans mon post, n'était pas tant une réflexion sur mon cas particulier, qu'une impression plus générale de ce que la tendance actuelle fait peser une pression beaucoup plus importante me semble -t-il sur les parents. A côté de nous, mes parents étaient vraiment négligents avec ma sœur et moi, et de nos jours je pense qu'ils seraient mal vus…! mais à l'époque c'était OK. Du coup j'ai l'impression d'une pression sur les femmes en fait, pour le dire clairement, pour ne pas travailler, ou travailler à temps partiel, tant les exigences de la vie de parent sont devenues difficilement conciliables avec la vie au travail. On est obligé d'avoir un travail cool (ou le conjoint; mais en règle générale c'est la femme qui a le travail cool ou à temps partiel.)
Ma mère travaillait au moins autant que mon père; le soir nous étions seules (et donc of couse pas d'aide); nous étions assez indépendantes du coup. Je ne dis pas que, de temps en temps, je n'aurais pas apprécié que mes parents soient plus présents, mais bon, au moins ils pouvaient avoir une vie. Alors que parfois, j'ai le sentiment que nous, dès lors qu'on a choisi d'être parents, on y a un peu renoncé...

Aurele27
Messages : 1306
Enregistré le : sam. 17 juin, 2017 9:17
Mon piano : Yamaha G2
Localisation : Vernon (27)

Re: ce que la société attend de nous...

Message par Aurele27 » mer. 21 nov., 2018 8:13

Galadrielle a écrit :
mer. 21 nov., 2018 7:50
bonjour Aurèle, moi aussi je suis à 90% mais ça ne libère que le mercredi après midi…? je ne comprends pas que ça libère ton mercredi complet. Si tel est le cas ton entreprise est bien cool, je vais postuler :-)
En fait, avant, j'avais réellement tout le mercredi après midi pour moi, le problème est que mes filles grandissent et bizarrement ça me prend beaucoup plus de temps qu'avant, cela étant lié en grande partie au fait que je ne peux plus aussi facilement me reposer sur belle maman.

Mais en fait ce que je voulais exprimer dans mon post, n'était pas tant une réflexion sur mon cas particulier, qu'une impression plus générale de ce que la tendance actuelle fait peser une pression beaucoup plus importante me semble -t-il sur les parents. A côté de nous, mes parents étaient vraiment négligents avec ma sœur et moi, et de nos jours je pense qu'ils seraient mal vus…! mais à l'époque c'était OK. Du coup j'ai l'impression d'une pression sur les femmes en fait, pour le dire clairement, pour ne pas travailler, ou travailler à temps partiel, tant les exigences de la vie de parent sont devenues difficilement conciliables avec la vie au travail. On est obligé d'avoir un travail cool (ou le conjoint; mais en règle générale c'est la femme qui a le travail cool ou à temps partiel.)
Ma mère travaillait au moins autant que mon père; le soir nous étions seules (et donc of couse pas d'aide); nous étions assez indépendantes du coup. Je ne dis pas que, de temps en temps, je n'aurais pas apprécié que mes parents soient plus présents, mais bon, au moins ils pouvaient avoir une vie. Alors que parfois, j'ai le sentiment que nous, dès lors qu'on a choisi d'être parents, on y a un peu renoncé...
Oups c’était un lapsus (sûrement un peu révélateur 😜), c’est bien tous les mercredi après midi dont je dispose via mon 90%. Néanmoins depuis cette année ma fille n’ayant pas école le mercredi matin je parviens à poser plus d’un mercredi matin sur 2, d’où le lapsus je pense 😅
(J’ai la chance d’avoir pas mal de congés).

Je n’ai pas eu la même enfance que toi, mes parents étaient profs et donc largement présents. Cela me fait parfois culpabiliser vis à vis de ma fille qui a été à la cantine et garderie dès la maternelle alors que je n’y avais jamais été avant le collège...

Je crois qu’il faut trouver le bon équilibre qui n’est certes pas toujours simple... c’est vrai que si tu veux un travail prenant (faire du management par ex), tes enfants en pâtissent forcément. Je le vois avec ma chef qui a des enfants du même âge que la mienne et qui finit rarement avant 19h. A chacun de gérer ses priorités.

En plus je suis toute seule dans le coin et ne peut compter que sur moi même (pas de famille dans la région et le papa de ma fille qui habite à 125 bornes et qui travaille...)

capri31
Messages : 59
Enregistré le : jeu. 07 sept., 2017 19:55
Mon piano : ibach 116
Localisation : 31

Re: ce que la société attend de nous...

Message par capri31 » mer. 21 nov., 2018 8:26

Vivre dans la culpabilité est aussi néfaste que vivre dans l'indifférence totale. On n'est pas responsable de tout à la place des autres, ou de rien vis à vis des autres. Au milieu, il y a la vie, avec ses aléas, joyeux et tragiques, et il faut la laisser s'écouler, sinon, c'est tenter d'arrêter une vague avec ses petits bras. Alors, il faut laisser faire certaines choses et se désintéresser d'autres.
Personnellement, il y a dix ans, quand j'en ai eu marre de la vie de cadre avec toutes ses contraintes, dont celles que tu décris, j'ai tout plaqué et suis parti dans une vie beaucoup beaucoup plus simple, mais où je peux profiter de beaucoup de temps libre.

Jerome.A
Messages : 343
Enregistré le : mer. 17 janv., 2018 15:23
Mon piano : Roland FP-30

Re: ce que la société attend de nous...

Message par Jerome.A » mer. 21 nov., 2018 9:30

Pouvez vous ammener vos enfants dans votre entreprise?
je n y avais jamais pense a Paris ou Londres, mais maintenant que je suis en Allemange je vois tous les jours des enfants passer ds les bureau, tot le matin, a la cantine au dej, l après midi.... et je me suis rappelle que petit j allais egalement au bureau avec mes parents (rarement mais ca arrivait). Travailler depuis la maison si necessaire, greve enfant malade, vacances....

Nous sommes expat depuis plus de 10ans, pas de famille peu de possibilite de laisser les enfants en vacances... c'est un challenge de tous les jours. qui demande une organisation tres importante.
Bcp d'etudes montrent que le perimetre de liberte des enfants a considerablement reduit. de plusieurs km a 6-7 ans en 1910 a moins de 500m a 10ans de nos jours.
Peut on comparer? pour une famille de cadre ds les annees 70 il etait tres facil d'avoir une aide a la maison quaisment temps plein. De nos jours je ne connais plus personne avec une gouvernante ou nounou temps plein.
Les familles explosent goegraphiquement, les grands parents profitent de leur retraite, la pression au travail est importante, les prix au M2 rendent impossible d avoir une chambre de plus pour une au pair, internet, la drogue, la pornographie, le harcelement, la culture du corps, instagram, les frequentations, un monde competitif et sans pitie....
Franchement parfois je me demande ce qui nous a prit de faire des enfants :)

Avatar du membre
coignet
Messages : 1135
Enregistré le : mer. 12 févr., 2014 13:03
Mon piano : Pleyel F 1953
Localisation : Paris I

Re: ce que la société attend de nous...

Message par coignet » mer. 21 nov., 2018 9:32

J'ai en effet l'impression que l'on considère aujourd'hui qu'il faut donner plus de temps aux enfants, et cela pas nécessairement pour des choses nobles. Nous avons, dans les générations antérieures, beaucoup plus occupé notre temps seuls, allions voir nos copains-copines, savions marcher, prendre le car et le train...

Concernant le fait que cette pression reposerait plus sur les femmes, c'est le résultat d'une acceptation de cela pour en faire une généralité, acceptation qui doit bien arranger ces messieurs...

Avatar du membre
Lee
Messages : 11346
Enregistré le : lun. 09 sept., 2013 0:09
Mon piano : Pleyel 3bis 1925

Re: ce que la société attend de nous...

Message par Lee » mer. 21 nov., 2018 10:53

Je compatis aussi, Galadrielle, même si je ne suis pas aussi prise que toi pour plusieurs raisons...
Galadrielle a écrit :
mar. 20 nov., 2018 16:23
soit parce qu'on dit à l'un de ses enfants "désolée, tu te débrouilles avec ton anglais, moi j'ai pas le temps là"
A mon avis, je considère qu'un enfant de 9 ans ou plus a tous les moyens aujourd'hui pour faire ses devoirs en anglais ou apprendre l'anglais seul.e, ce n'est pas une question de ton temps utilisé, mais ce qui est meilleur pour l'apprentissage de l'enfant dans la langue. Aujourd'hui on trouve en ligne les dictionnaires, les explications, les exemples, il faut rechercher et prendre le temps de comprendre, plus qu'on est active pour apprendre une langue, mieux que c'est. Je peux te donner des liens si tu veux.

C'est vrai que notre société n'a pas suffisamment évolué dans la repartition des tâches de ménage et pour occuper des enfants, et que les femmes ne doivent pas être obligées d'en demander plus des partenaires. :roll: Ça fait un moment que je me suis dit une petite liste des astuces pour gagner du temps ferait du bien, c'est le bon moment et le bon fil :

- Mijoteur : on met tous les ingrédients sans besoin de melanger dans le recipient le matin, on met sur basse température, on rentre le soir et le dîner est prêt.
- Robot aspirateur: ça vaut chaque centime
- Deliveroo, c'est enfin arrivé en banlieu !!
- Chèques emplois service (je ne sens pas à l'aise que quelqu'un fasse le ménage chez moi, mais c'est vraiment mon problème, tant mieux pour ceux et celles qui en profitent)
“Wrong doesn't become right just because it's accepted by a majority.” - Booker Washington

Serge
Messages : 1513
Enregistré le : ven. 07 mars, 2008 18:50

Re: ce que la société attend de nous...

Message par Serge » mer. 21 nov., 2018 12:42

Bonjour. Vous êtes peut être dans l’excès inverse de l'éducation que vous avez reçu de vos parents.

Aurele27
Messages : 1306
Enregistré le : sam. 17 juin, 2017 9:17
Mon piano : Yamaha G2
Localisation : Vernon (27)

Re: ce que la société attend de nous...

Message par Aurele27 » mer. 21 nov., 2018 12:59

Lee je pense que galadrielle a cité un exemple avec l’anglais qui aurait pu être tout à fait autre vis à vis des enfants (devoirs, douche, jeux, etc..). Cela dépend en effet de l’âge de l’enfant mais aussi de sa maturité. Et personnellement quand je me mets au piano et que ma fille me réclame de jouer avec elle, il est évident que je mets ma fille au premier plan. Ces moments de partage sont très importants et le temps passe si vite.

Pour les astuces que tu as données c’est une bonne base en effet.
Je paye en effet qqun pour faire mon ménage 2h par semaine, je fais mes courses au drive, cela fait gagner un temps précieux.

Avatar du membre
Lee
Messages : 11346
Enregistré le : lun. 09 sept., 2013 0:09
Mon piano : Pleyel 3bis 1925

Re: ce que la société attend de nous...

Message par Lee » mer. 21 nov., 2018 13:29

:) j'aurais dû préciser que ça peut s'appliquer non seulement aux devoirs plus généralement mais la responsabilisation des enfants. Je ne fais pas suffisamment à cet égard, mais j'ai hâte que mon fils puisse atteindre le micrond et le four ! Hélas il est très petit pour son âge...

Concernant le changement des générations, je suis d'accord. À 5 ans mon mari se souvient avoir chercher des baguettes seul au boulanger à côté. Au même âge on m'a laissé seule sur le trottoit "garder" les courses pour chercher une chose oublié dans le magasin. On n'aurait pas fait ça à notre fils.
Modifié en dernier par Lee le mer. 21 nov., 2018 13:37, modifié 3 fois.
“Wrong doesn't become right just because it's accepted by a majority.” - Booker Washington

roulroul
Messages : 1592
Enregistré le : dim. 04 févr., 2018 11:08

Re: ce que la société attend de nous...

Message par roulroul » mer. 21 nov., 2018 13:32

J'ai l'impression que c'était plus facile pour nos parents (concernant les personnes de ma génération)
Je ne crois pas, mes parents ont connu les journées interminables au champs, ou avec les 3 x 8 en usine, du moins dans mon milieu, il était impensable d' avoir des loisirs, et a fortiori de jouer du piano.
Les familles étaient nombreuses ( 10 gamins + ou - ) mais les grands s' occupaient des petits,
de nos jours les familles font seulement 1,2 ou 3 enfants,en général, ce qui représente tout de même de l' investissement, les époques changent.
Je vois aussi beaucoup de gens plongés en permanence dans les téléphones mobiles, littéralement "accros",
y a t'il pas moyen de dégager du temps de ce coté-la ?
Du coté du "partage" des taches dans un couple, il faut aussi voir du coté de la "répartition" des taches, ce qui n'est pas la même chose, avec la participation active bien évidente de l' homme, mais aussi des enfants eux mêmes, pour éviter justement d' être scotchés devant les écrans.
Je pense qu'on a du temps pour ce qu'on veut bien, dire "on a pas le temps" est une fausse bonne excuse, le temps étant le même pour tout le monde.

Galadrielle
Messages : 322
Enregistré le : mer. 10 mai, 2017 19:26

Re: ce que la société attend de nous...

Message par Galadrielle » mer. 21 nov., 2018 18:08

...! Mes filles sont certes à l'âge ou elles abusent du téléphone mais ce n'est pas mon cas.
Quant au temps qu'on a des lors qu on le décide, oui et non... Certaines choses peuvent certes être faites si on change de priorité mais parfois les priorités sont vraiment imposées. Je ne me vois pas décider que j'ai le temps de faire du piano et que du coup je ne vais pas préparer le repas ou aider ma fille qui me le demande... La journée n'est pas extensible et après tout on a fait le choix de faire des enfants.

Galadrielle
Messages : 322
Enregistré le : mer. 10 mai, 2017 19:26

Re: ce que la société attend de nous...

Message par Galadrielle » mer. 21 nov., 2018 19:27

Jerome.A a écrit :
mer. 21 nov., 2018 9:30
Bcp d'etudes montrent que le perimetre de liberte des enfants a considerablement reduit. de plusieurs km a 6-7 ans en 1910 a moins de 500m a 10ans de nos jours.
Peut on comparer? pour une famille de cadre ds les annees 70 il etait tres facil d'avoir une aide a la maison quaisment temps plein. De nos jours je ne connais plus personne avec une gouvernante ou nounou temps plein.
Les familles explosent goegraphiquement, les grands parents profitent de leur retraite, la pression au travail est importante, les prix au M2 rendent impossible d avoir une chambre de plus pour une au pair, internet, la drogue, la pornographie, le harcelement, la culture du corps, instagram, les frequentations, un monde competitif et sans pitie....
Franchement parfois je me demande ce qui nous a prit de faire des enfants :)/quote]







Moi aussi je me le demande souvent :-)
Très intéressant cette étude sur le périmètre de liberté. Et je suis d'accord, je le constate complètement en comparant mon quotidien à l'âge de mes filles et le leur aujourd'hui... Avant que l'ainee ne rentre en 6eme, je discutais des trajets avec une amie et j ai lance avec insouciance que ma fille n'aurait qu'à prendre le bus, puis marcher jusqu'à la maison. Que n'avais je pas dit. Je me suis entendu répondre que c'était inenvisageable, elle ne pouvait pas rentrer seule la nuit, l'hiver, dans notre impasse ou il ne passe personne, je ne pouvais pas laisser faire ça... Résultat on a fini par mettre en place une organisation de telle sorte qu'elle n'a jamais fait le trajet de façon autonome. En fait elle ne marche pour ainsi dire jamais à pieds seule...
Quant au personnel qu'on ne peut pas engager à temps plein de nos jours car c'est très cher, c'est sur, enfin il y a des exceptions, ma sœur a une nounou à temps plein car elle a trois enfants et plein de sous (elle travaille dans la finance)... Mais moi je ne peux pas me le permettre, je confirme...!

Répondre